JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau
A propos de l’auteur
David C. Pack 

Fondateur et Pasteur GĂ©nĂ©ral de l’Église de Dieu RestaurĂ©e, RĂ©dacteur en Chef du magazine The Real Truth et voix du programme tĂ©lĂ©visuel The World to Come, David C. Pack a atteint plusieurs millions de personnes dans le monde entier en proclamant les puissantes vĂ©ritĂ©s de la Bible inconnues de la plupart des gens. Il est l’auteur de 80 livres et livrets, et a personnellement Ă©tabli plus de 50 congrĂ©gations. Il est Ă©galement apparu en tant qu’invitĂ© sur The History Channel. M. Pack a frĂ©quentĂ© l’Ambassador CollĂšge Ă  Pasadena, en Californie. Il est entrĂ© au ministĂšre de l’Église de Dieu Universelle en 1971 et a Ă©tĂ© personnellement formĂ© par son fondateur, Herbert W. Armstrong.

Ce que la science ne découvrira jamais sur votre esprit

par David C. Pack

Les troubles sociaux et les actes de violence augmentent de plus en plus autour du monde. Les souffrances continuent de s’empirer. Est-ce que l’humanitĂ© pourra survivre? OĂč pouvons-nous aller pour des rĂ©ponses? Les thĂ©ologiens, les Ă©rudits, les psychiatres et les enseignants sont, et ont Ă©tĂ©, incapables de trouver la clĂ© cachĂ©e de l’ESPRIT HUMAIN. Les connaissances scientifiques augmentent Ă  tous les jours, mais personne n’a trouvĂ© ni ne trouvera la dimension manquante de l’ESPRIT. Vous apprendrez ce que personne n’a jamais su! Et ce qu’ils ne peuvent savoir!

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti

La science moderne découvre, produit et amÚne continuellement de nouvelles connaissances à la civilisation. Chaque découverte scientifique importante, chaque nouvelle connaissance, est reçue mondialement avec joie et excitation.

RĂ©flĂ©chissez Ă  tout ce que la science a donnĂ© Ă  l’humanitĂ©. Elle a envoyĂ© l’homme sur la lune, crĂ©Ă© des armes de destruction, percĂ© les mystĂšres du code gĂ©nĂ©tique de la DNA et clonĂ© de nombreuses crĂ©atures, elle a approfondit les dimensions de l’univers, et a explorĂ© et dĂ©couvert d’incroyables choses sur l’atome. Elle a fait de nombreuses avancĂ©es mĂ©dicales, et acomplit des prouesses en ingĂ©nĂ©rie et en technologie.

L’étendue et le potentiel de la science semblent sans limite. La grande majoritĂ© croit qu’avec le temps, les dĂ©couvertes scientifiques rĂ©soudront la plupart de tous les problĂšmes de l’humanitĂ©. Mais, la science est limitĂ©e d’une maniĂšre trĂšs importante vous impliquant. Il y a une dĂ©couverte qui n’aura jamais lieu au sujet de la nature de l’esprit humain!

Votre esprit contient une dimension qui ne peut ĂȘtre comprise ou dĂ©couverte par aucun processus ou expĂ©rience connue Ă  la science. Les religions de ce monde l’ont manquĂ©e, leurs thĂ©ologiens ne l’ont ni compris ni enseignĂ©e. Ils ont complĂ©tement ignorĂ© cette composante critique, essentielle, cette CLÉ cruciale, cette Ă©norme diffĂ©rence entre les hommes et les animaux. Ce n’est seulement qu’en comprenant cette clĂ© que vous pouvez apprendre votre but dans cette vie!

L’étonnant esprit humain

Regardez Ă  toute la crĂ©ation Ă©tonnante, sur la Terre et dans les cieux, l’espace. Le kalĂ©idoscope, l’ensemble magistrale des Ɠuvres grandioses de Dieu, qui peut ĂȘtre vu par les yeux humains est extraordinaire.

ConsidĂ©rez les planĂštes, les Ă©toiles, et les galaxies. Chacune d’elles sont une merveille, et rĂ©flĂ©chissez Ă  toutes les diffĂ©rentes espĂšces de plantes trouvĂ©es sur Terre. Il y en a des millions, diverses en couleurs, en formes, grosseurs et beautĂ©s. La beautĂ© de leurs designs et fonctionnalitĂ©s est incroyable! Pensez aussi aux innombrables sortes d’animaux et d’insectes. Ils sont aussi merveilleux et fascinants que le monde des plantes, avec leur diversitĂ© d’utilitĂ©s, d’apparences et de comportements.

Mais aucune de ces crĂ©atures ne rivalisent avec la complexitĂ© et la capacitĂ© presque illimitĂ© de votre esprit. Et aussi fascinantes, merveilleuses, belles, et Ă©tonnantes que le sont toutes les choses que nous avons dĂ©crites plus haut, aucune n’est plus Ă©tonnante que l’ESPRIT HUMAIN. C’est le summum de la crĂ©ation divine, le pinacle absolu de tout organisme vivant. Rien d’autre dans toute la crĂ©ation de Dieu ne s’en approche. Quoi d’autre peut crĂ©er, penser, planifier, comme le peut l’esprit humain?

Pensez aux choses que l’esprit humain peut penser, planifier, concevoir et produire: des maisons, des tĂ©lĂ©phones, des trains, des automobiles, des avions, des fusĂ©es, des ordinateurs, des machines pour faxer, et bien d’autres inventions compliquĂ©es et sophistiquĂ©es. La seule chose que l’homme ne peut faire, est LUI-MÊME!

Qui a fait (créé) votre esprit?

Nous lisons dans le Psaume 139: «C'est toi qui as formĂ© mes reins, qui m'as tissĂ© dans le sein de ma mĂšre. Je te loue de ce que je suis une crĂ©ature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, et mon Ăąme le reconnaĂźt bien» (v. 13-14), c’est aussi vrai pour notre cerveau, et l’ESPRIT HUMAIN!

Le CrĂ©ateur de votre esprit a aussi donnĂ© un Livre d’Instruction dĂ©taillĂ© contenant de l’information vitale, expliquant la nature, le design et le but de la plus grande de toute la crĂ©ation. Dans ce Livre, Dieu identifie et rĂ©vĂšle la clĂ© cachĂ©e, la dimension manquante, au bon emploi de l’esprit, ouvrant la voie Ă  la paix, au bonheur, Ă  l’abondance et Ă  prospĂ©ritĂ© universelle.

Mais ce Livre d’Instruction est presqu’universellement ignorĂ©, incompris, mal interprĂ©tĂ©, et rejetĂ©. Nous parlons ici de la Parole de Dieu, la Sainte Bible! Et le rĂ©sultat de cela? Les problĂšmes, les troubles et les choses mauvaises de la civilisation ne trouvent aucune solution, et les conditions personnelles et mondiales ne font que de s’accroitre.

ArrĂȘtez et rĂ©flĂ©chissez! Appliquez la logique de base!

Est-ce que Dieu crĂ©erait cette merveille d’ingĂ©nierie, votre esprit, le mettrait dans l’homme, sans lui dire comment il fonctionne? Sans un Livre d’Instruction expliquant comment l’utilisĂ©? Bien sĂ»r que non!

Mais, cet Ă©tonnant Livre demeure un livre mystĂ©rieux, incompris et inconnu Ă  de nombreuses personnes. Et encore moins de gens dĂ©clarant le comprendre. La plupart des gens passent toute leur vie Ă©coutant ce que LES AUTRES pensent et disent. TrĂšs peu de personnes sont concernĂ©es par ce que DIEU pense et dit. Soyez honnĂȘtes, et examinez-vous, vous-mĂȘmes. Basez-vous vos opinions sur ce que disent les autres? Ou, cherchez-vous rĂ©guliĂšrement et acceptez-vous ce que la Parole de Dieu dĂ©clare? Afin d’ĂȘtre guidĂ© dans votre vie?

Le verset suivant explique la raison pour laquelle les plus brillants esprits sont incapables d’apprendre certaines connaissances, Ă  moins qu’elles ne leur soient rĂ©vĂ©lĂ©es. Notez: «En ce temps-lĂ , JĂ©sus prit la parole, et dit: Je te loue, PĂšre, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as cachĂ© ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as rĂ©vĂ©lĂ©es aux ENFANTS.» (Matt. 11: 25). Les plus grands penseurs de ce monde ne peuvent connaitre les choses que Dieu a rĂ©vĂ©lĂ©es dans Sa Parole! Ces choses, cette comprĂ©hension et ces connaissances leurs sont complĂštement cachĂ©es, voilĂ©es!

Nous devons vouloir, dĂ©sirer, examiner la Parole de Dieu pour tout ce qu’elle rĂ©vĂšle sur votre esprit. Elle ouvrira votre pensĂ©e a une incroyable nouvelle comprĂ©hension pour la raison que vous ĂȘtes nĂ©s, et de votre incroyable potentiel humain et but dans cette vie. Toutefois, nous devons commencer par le dĂ©but, au commencement. (Pour en apprendre plus au sujet de votre avenir, lisez nos brochures: Le FORMIDABLE POTENTIEL de l’homme, et: Pourquoi existez-vous?)

Une composante non-physique?

De nombreuses personnes supposent que la composition de l’esprit humain est entiĂšrement physique, est-ce vrai? D’autres, croient que chaque personne possĂšde une Ăąme immortelle, est-ce vrai? Que dit la Bible? Endosse-t-elle une de ces idĂ©es? Ou, est-ce que la Parole de Dieu enseigne quelque chose de complĂštement diffĂ©rent? Quelque chose de complĂštement diffĂ©rent qui n’a pas Ă©tĂ© vu par toutes les religions, et impossible Ă  ĂȘtre dĂ©couvert par toutes les mĂ©thodes, outils, technologies et expĂ©riences de la science?

Examinons la diffĂ©rence entre l’ESPRIT HUMAIN et le CERVEAU DES ANIMAUX. Il y a des faits dont la science nous dit au sujet des qualitĂ©s comparatives de ces deux sujets. Tous comprennent que d’une certaine maniĂšre le cerveau des animaux est entiĂšrement diffĂ©rent de l’esprit humain. Mais, de quelle maniĂšre? Comment sont-ils diffĂ©rents?

Par exemple, certaines crĂ©atures, comme dans le cas des chimpanzĂ©s et des dauphins, ils ont des cerveaux qui sont relativement similaires en grosseur, et en poids Ă  celui des humains. De plus grands et gros animaux comme les baleines et les Ă©lĂ©phants, ont de plus gros cerveaux que celui de l’homme. Mais ils sont beaucoup moins intelligent lorsque nous les comparons, beaucoup moins crĂ©atifs et incapables de comprendre des pensĂ©es complexes, ils ont nĂ©anmoins une intelligence selon leur besoin et leur capacitĂ© et leur survie, mais rien de comparable avec les humains.

La science n’a jamais Ă©tĂ© capable d’expliquer adĂ©quatement la vaste diffĂ©rence entre le cerveau humain et le cerveau des animaux. L’homme a un cerveau beaucoup plus complexe que celui des animaux qui ont des cerveaux relativement de la mĂȘme grosseur, la diffĂ©rence dans la capacitĂ© est Ă©norme. Il n’y a simplement aucune comparaison.

Les animaux rĂ©agissent presqu’entiĂšrement avec leur INSTINCT. Ils font ce qu’ils font automatiquement, et dĂšs la naissance. Par exemple, presqu’immĂ©diatement aprĂšs la naissance, un veau sait exactement quoi faire, comment se tenir debout, et faire quelques pas, et oĂč trouver sa nourriture (le lait maternelle). Les bĂ©bĂ©s humains requiĂšrent beaucoup plus de temps pour se lÈver et faire quelques pas, ils ont besoin d’aide et de support, et ĂȘtre enseignĂ©s virtuellement toutes choses.

Ayant un esprit, l’ĂȘtre humain a des mains afin de pouvoir crĂ©er. N’ayant qu’un cerveau, les animaux fonctionnent avec l’instinct et ils possĂšdent des pattes, des griffes, et des sabots, cela ne leur permet pas de construire des choses complexes comme un tĂ©lĂ©viseur, un tĂ©lĂ©phone, encore moins un avion ou une fusĂ©e. MĂȘme s’il y avait un esprit dans les animaux, ils seraient incapables d’accomplir toutes ces choses parce qu’ils n’ont pas de membres spĂ©cifiques nĂ©cessaires Ă  les fabriquer.

Les humains sont capables d’acquĂ©rir la connaissance, tirer des conclusions, assembler et Ă©valuer des faits, prendre des dĂ©cisions, et de dĂ©velopper du caractĂšre. Ce sont lĂ  les diffĂ©rences entre les hommes et les animaux.

Les animaux sont limitĂ©s Ă  ce qu’ils ont Ă©tĂ© programmĂ©s par Dieu pour accomplir ce qu’ils font. Par l’instinct, ils font naturellement tout ce qu’ils ont besoin de faire dans leur propre environnement.

Mais les humains ne savent pas instinctivement tout ce qui est nécessaire pour accomplir et réagir avec succÚs dans la vie. Ils doivent continuellement acquérir plus de connaissance durant toute leur vie pour relÈver de nouveaux défis, répondre à de nouvelles situations auxquelles ils seront confrontées.

Pour l’humain, cela est rendu possible par cette dimension ignorĂ©e qui pourtant est prĂ©sente dans chaque ĂȘtre humain, l’ESPRIT HUMAIN. Sans cet Ă©lĂ©ment non-physique, l’humanitĂ© ne serait juste qu’une autre espĂšce animale!

Un esprit dans l’homme

RĂ©pondons Ă  une question d’enseignement de base de la Bible. Le patriarche Job a Ă©crit: «Mais en rĂ©alitĂ©, DANS L'HOMME, C'EST L'ESPRIT, le souffle du Tout Puissant, qui donne l'intelligence» (Job 32: 8). C’est une dĂ©claration claire. Par Job, Dieu rĂ©vĂšle que les hommes possĂšdent un esprit, que la Parole de Dieu appelle «l’esprit dans l’homme». Afin de comprendre pleinement cet esprit requiert un examen d’autres versets qui le dĂ©crivent.

Avant d’examiner la vĂ©ritĂ© de cette dĂ©claration, avant de chercher dans la Bible ce qu’elle dĂ©clare au sujet de cet esprit humain, nous devons examiner, comprendre et accepter ce que la Bible NE DIT PAS!

Pour parvenir à cela, nous devons examiner les faussetés les plus populaires qui sont enseignées et qui sont crues par des millions de personnes sur ce sujet.

Pas une Ăąme immortelle

Beaucoup de gens lisent des versets comme celui de Job et concluent que cela parle au sujet de l’ñme immortelle. Mais est-ce rĂ©ellement cela? Est-ce que les mots «l’esprit dans l’homme», sont synonymes avec «ùme immortelle» qui est composĂ©e d’un esprit?

La grande majoritĂ© des gens ne comprennent pas la relation entre les hommes physiques et les Ăąmes. Les gens assument, prennent pour acquis, que les ĂȘtres humains sont nĂ©s avec une Ăąme immortelle. La croyance populaire est que, lors de la mort, les Ăąmes des pĂ©cheurs vont en enfer pour toujours, et celles des justes, vont au ciel Ă  jamais, puisque toutes les Ăąmes sont supposĂ©ment immortelles. Est-ce que c’est rĂ©ellement ce qu’enseigne la Bible?

Paul dĂ©clare dans son Ă©pitre aux Romains, que: «Car le salaire du pĂ©chĂ©, c'est la MORT; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie Ă©ternelle en JĂ©sus Christ notre Seigneur» (Rom. 6: 23), le salaire du pĂ©chĂ© c’est LA MORT! Pas la vie Ă©ternelle en enfer! Ainsi, est-ce que la Bible enseigne, d’une certaine maniĂšre, que les gens ont une Ăąme immortelle? La Bible parle de la vie Ă©ternelle comme Ă©tant un don gratuit de Dieu. Oui, la Bible parle «d’ñmes», mais dans quel contexte?

La Bible enseigne effectivement, qu’il y a un lien entre les hommes et les Ăąmes. Le livre de la GenĂšse dĂ©clare: «L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussiĂšre de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme DEVINT un ÊTRE (ce mot en anglais est traduit par le mot soul, qui veut dire Ăąme) vivant» (Gen. 2: 7).

Ce verset ne dit pas que les hommes ONT des Ăąmes, mais qu’ils DEVIENNENT des Ăąmes VIVANTES. Adam DEVINT une Ăąme vivante, il n’a pas reçu une Ăąme. Alors, presque immĂ©diatement, Dieu l’avertit: «L'Éternel Dieu donna cet ordre Ă  l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour oĂč tu en mangeras, TU MOURRAS» (Gen. 2: 16-17). Lorsque nous mettons ces trois versets ensemble, ils rĂ©vĂšlent que les hommes «sont» des Ăąmes et que les Ăąmes peuvent mourir!

Le prophĂšte ÉzĂ©chiel confirma le livre de la GenĂšse. Il fut inspirĂ© Ă  deux reprises d’écrire: « l'Ăąme qui pĂšche, c'est celle qui mourra
 L'Ăąme qui pĂšche, c'est celle qui mourra...» (Éz. 18: 4, 20). La mort est l’absence de la vie. La mort n’est pas la vie dans un autre endroit. Ce n’est pas de laisser cette vie pour une autre vie, ou la prochaine vie.

Notez ce que Christ dĂ©clara sur le sujet de l’ñme: «Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'Ăąme; craignez plutĂŽt celui qui peut faire pĂ©rir l'Ăąme et le corps dans la gĂ©henne.» (Matt. 10: 28).

La Bible dĂ©clare que les Ăąmes peuvent ĂȘtre DÉTRUITES! Selon ces versets, elles peuvent ĂȘtre dĂ©truites tout comme les corps physiques. Nous savons tous que le corps physique meurt Ă©ventuellement, et qu’aprĂšs cela, il se dĂ©compose naturellement, il est alors en train de se dĂ©truire complĂštement, Ă  cause du processus de la dĂ©composition. Ces versets expliquent que Dieu dĂ©truit les Ăąmes, en ENFER! Les corps peuvent ĂȘtre dĂ©truits de diffĂ©rentes façons, mais les Ăąmes sont dĂ©truites en enfer par Dieu.

ConsidĂ©rons l’ñme d’un autre angle. Nous devons ĂȘtre certains.

Est-ce que les morts sont conscients?

L’esprit humain est diffĂ©rent de l’instinct animal par la pensĂ©e intelligente. (Nous verrons plus loin comment cela est possible.) Vraisemblablement, si les morts ne sont pas morts, mais qu’en rĂ©alitĂ© ils sont encore vivants, alors, ils doivent ĂȘtre capables de penser intelligemment. Ils doivent ĂȘtre au moins conscients de leurs environnements. ConsidĂ©rons quelques versets.

PremiĂšrement, notez ceci: «Ne vous confiez pas aux grands, aux fils de l'homme, qui ne peuvent sauver. Leur souffle s'en va, ils rentrent dans la terre, et ce mĂȘme jour leurs desseins pĂ©rissent» (Ps. 146: 3-4). Lorsque les gens meurent, leurs pensĂ©es se terminent immĂ©diatement, «et ce mĂȘme jour»  Ce verset n’est pas compatible avec l’idĂ©e que les Ăąmes des morts soient conscientes, ou qu’elles souffrent dans un endroit de torture, ou que les Ăąmes soient conscientes au ciel. Par exemple, si les mĂ©chants souffrent en enfer, ils n’ont pas la connaissance qu’ils y sont. Ils ne savent pas et ne rĂ©alisent pas ce qui leur arrive. On peut demander: Quelle sorte de souffrance est-ce?

D’autres personnes ignorent volontairement la signification des Ă©critures et allĂšguent que seulement les pensĂ©es mortelles «pĂ©rissent». C’est tout Ă  fait ridicule. La Bible ne dit absolument rien de cela! Le verset suivant est plus direct: «Les vivants, en effet, savent qu'ils mourront; mais les morts ne savent rien » (Eccl. 9: 5). Quiconque lit ce verset, ne peut se tromper sur sa signification!

Salomon dĂ©clara: «Car le sort des fils de l'homme et celui de la bĂȘte sont pour eux un mĂȘme sort; comme meurt l'un, ainsi meurt l'autre, ils ont tous un mĂȘme souffle, et la supĂ©rioritĂ© de l'homme sur la bĂȘte est nulle; car tout est vanitĂ©. Tout va dans un mĂȘme lieu; tout a Ă©tĂ© fait de la poussiĂšre, et tout retourne Ă  la poussiĂšre» (Eccl. 3: 19-20).

Maintenant, considĂ©rez: «Ce ne sont pas les morts qui cĂ©lĂšbrent l'Éternel, ce n'est aucun de ceux qui descendent dans le lieu du silence» (Ps. 115: 17). La mort implique le silence. Cela ne prouve aucun des nombreux concepts populaires de l’immortalitĂ© de l’ñme ou des l’ñme des morts grinçants des dents ou criant en agonie. Ce ne reprĂ©sente pas la SILENCE!

Et, si les Ăąmes de certaines personnes mortes vont au ciel, on peut alors se poser la question: est-ce qu’elles louent Dieu? Le livre des psaumes y rĂ©pond: «Mon Ăąme est toute troublĂ©e; Et toi, Éternel! Jusques Ă  quand?... Reviens, Éternel! DĂ©livre mon Ăąme; Sauve-moi, Ă  cause de ta misĂ©ricorde. Car celui qui meurt n'a plus ton souvenir; Qui te louera dans le sĂ©jour des morts?» (Ps. 6: 4-6).

Est-ce qu’une personne qui suggĂšre sĂ©rieusement que les Ăąmes au ciel peuvent exercer la mĂ©moire humaine mais de ne pas ĂȘtre conscientes de Dieu, de ne PAS SE RAPPELER DE LUI?

L’esprit humain

Vous ĂȘtes maintenant prĂȘts Ă  dĂ©couvrir ce que presque PERSONNE ne comprend. MĂȘme si l’homme est composĂ© de chair, il a une composante non-physique, l’esprit dans l’homme, qui peut ĂȘtre compris seulement par ceux que Dieu leur rĂ©vĂšle par Sa Parole Sainte.

Comprenez que l’homme est fait de matiùres physiques, il est chair. Dieu est Esprit (Jean 6: 44). Dieu devait communiquer avec l’homme physique par un lien similaire au Sien (Esprit). Plus tard, nous verrons ce lien vital par l’esprit reliant les deux parties, entre l’homme et Dieu, et la maniùre que cela fonctionne.

Notez ce passage: «Oracle, parole de l'Éternel sur IsraĂ«l. Ainsi parle l'Éternel, qui a Ă©tendu les cieux et fondĂ© la terre, et qui a formĂ© l'esprit de l'homme AU DEDANS DE LUI» (Zach. 12: 1). C’est Dieu qui crĂ©e, qui forme l’esprit de l’homme dans chaque ĂȘtre humain. Le verset suivant explique que tous les gens possĂšdent cet esprit: «Que l'Éternel, le Dieu des esprits de toute chair, Ă©tablisse sur l'assemblĂ©e un homme» (Nom. 27: 16). Celui qui a crĂ©Ă© tous les esprits dans les hommes s’appelle le Dieu de ces esprits (voir Nom. 16: 22: «Ils tombĂšrent sur leur visage, et dirent: O Dieu, Dieu des esprits de toute chair! »).

Éventuellement, toutes les crĂ©atures physiques meurent. Cela s’applique aussi aux hommes et aux animaux. ConsidĂ©rez: «Car le sort des fils de l'homme et celui de la bĂȘte sont pour eux un mĂȘme sort; comme meurt l'un, ainsi meurt l'autre, ils ont tous un mĂȘme souffle, et la supĂ©rioritĂ© de l'homme sur la bĂȘte est nulle; car tout est vanitĂ©. Tout va dans un mĂȘme lieu; tout a Ă©tĂ© fait de la poussiĂšre, et tout retourne Ă  la poussiĂšre. Qui sait si le souffle des fils de l'homme monte en haut, et si le souffle de la bĂȘte descend en bas dans la terre?» (Eccl. 3: 19-21).

Salomon ne dit pas qu’il y a un esprit dans les bĂȘtes, mais il demande d'un point de vue rhĂ©torique: «Qui sait si le souffle des fils de l'homme monte en haut, et si le souffle de la bĂȘte descend en bas dans la terre?» (V. 21.) De nombreux versets rĂ©vĂšlent qu’il y a un esprit dans l’homme, mais les hommes sont ignorants de cette vĂ©ritĂ© et si les animaux ont aussi une sorte d’ñme ou d’esprit. Ces versets dĂ©montrent clairement que ce n’est pas seulement du souffle dont il est question, quelque chose qui est clairement diffĂ©rent.

Une connaissance incroyable

Maintenant, notez cet Ă©tonnant verset que Paul a Ă©crit: «Lequel des hommes, en effet, connaĂźt les choses de l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui? De mĂȘme, personne ne connaĂźt les choses de Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu» (I Cor. 2: 11).

N’essayez pas d’interprĂ©ter ce verset. Laissez-le simplement s’interprĂ©ter lui-mĂȘme. Acceptez-le pour ce qu’il dit. Ce passage identifie DEUX diffĂ©rentes sortes d’esprit, l’Esprit de Dieu et l’esprit de l’homme. Ils ne sont pas la mĂȘme chose. Chacun remplit un rĂŽle diffĂ©rent et une fonction diffĂ©rente pour acquĂ©rir de la connaissance, et ce verset identifie comment.

La connaissance humaine (les choses de l’homme) est acquise parce que Dieu a donnĂ© aux hommes un esprit humain, c’est l’esprit dans l’homme. La dĂ©claration inspirĂ©e de Paul fait aussi une diffĂ©rence claire que la connaissance spirituelle (les choses de Dieu) peut seulement ĂȘtre acquise par la prĂ©sence de l’Esprit de Dieu. MĂȘme la connaissance que ces deux esprits existent et la maniĂšre qu’ils travaillent ou fonctionnent est rĂ©ellement extraordinaire! Regardez Ă  cela de cette maniĂšre: virtuellement personne n’a la connaissance au sujet de la MANIÈRE que les connaissances physiques ou/et spirituelles sont acquises!

Rappelez-vous de la dĂ©claration claire de Job: «Mais en rĂ©alitĂ©, dans l'homme, c'est l'esprit, le souffle du Tout Puissant, qui donne l'intelligence» (Job 32: 8). Paul dit exactement la mĂȘme chose dans I Cor. 2: 11. Paul et Job identifiĂšrent cet esprit, faisant une distinction entre la connaissance spirituelle de la connaissance physique, comme quelque chose venant de Dieu, le Tout-Puissant, par Son inspiration. Cela se produit par l’Esprit de Dieu dans les esprits convertis.

Les animaux n’ont pas cet esprit dans l’homme. L’Instinct animal est diffĂ©rent de l’esprit humain. Les humains reçoivent cet esprit dĂšs la conception, leur permettant par l’emploi des cinq sens, d’acquĂ©rir et de se souvenir de la connaissance. Sans cet Ă©lĂ©ment de l’esprit, l’humanitĂ© ne serait juste qu’une autre sorte de bĂȘte (mĂȘme si l’homme se comporte souvent d’une maniĂšre que mĂȘme les animaux ne font pas). Mais, l’homme a reçu le pouvoir d’acquĂ©rir, de se souvenir et d’utiliser la connaissance Ă  toutes sortes de fin.

Les ĂȘtres humains furent crĂ©Ă©s par Dieu afin de recevoir deux sortes diffĂ©rentes d’esprits. L’un, vient dĂšs la conception, et l’autre, vient d’une maniĂšre bien spĂ©cifique, au repentir et au baptĂȘme. Sans l’Esprit de Dieu, les gens sont incomplets. Leur existence reste limitĂ©e Ă  ce qu’ils peuvent acquĂ©rir sans l’aide de Dieu. De nombreuses connaissances spirituelles restent au-delĂ  leur atteinte. Par la capacitĂ© humaine d’acquĂ©rir la connaissance physique qui est plus Ă©levĂ©e que celle des animaux, ils ne peuvent nĂ©anmoins obtenir cette merveilleuse comprĂ©hension spirituelle.

Regardons comment l’Esprit de Dieu Ɠuvre dans une personne par l’esprit de ou dans l’homme. Le livre des Proverbes offre une vision importante: «Le souffle (l’esprit) de l'homme est une lampe de l'Éternel; Il pĂ©nĂštre jusqu'au fond des entrailles» (Pro. 20: 27). Regardez Ă  ce verset de cette maniĂšre: Dieu peut travailler avec une personne physique, communiquant avec elle et l’inspirant, par le moyen de l’esprit humain, qui est dans l’homme.

Dieu communique par l’esprit humain

ConsidĂ©rez un exemple de la maniĂšre que Dieu peut travailler par l’esprit humain. Cela illustre un principe trĂšs important. Le rĂ©cit implique le roi Cyrus de Perse. Dieu voulait qu’il retourne Ă  JĂ©rusalem et construise un deuxiĂšme temple pour remplacer celui de Salomon, qui avait Ă©tĂ© dĂ©truit: «La premiĂšre annĂ©e de Cyrus, roi de Perse, afin que s'accomplĂźt la parole de l'Éternel prononcĂ©e par la bouche de JĂ©rĂ©mie, l'Éternel rĂ©veilla l'esprit de Cyrus, roi de Perse, qui fit faire de vive voix et par Ă©crit cette publication dans tout son royaume» (Esdras 1: 1). Dieu communiqua avec Cyrus en stimulant son esprit. Il fait exactement la mĂȘme chose aujourd’hui.

Maintenant, examinez le prochain verset, il ajoute une nouvelle dimension aux versets que nous avons lus au sujet de l’esprit dans l’homme et la maniùre qu’il fonctionne.

L’Esprit de Dieu travaille avec l’esprit humain

Dans un esprit converti, l’Esprit de Dieu et l’esprit de l’homme sont prĂ©sents. Ils travaillent ensemble, l’un avec l’autre: «L'Esprit lui-mĂȘme rend tĂ©moignage À NOTRE esprit que nous sommes enfants de Dieu» (Rom. 8: 16).

C’est une comprĂ©hension rĂ©ellement fascinante. La personne convertie est diffĂ©rente des animaux de DEUX façons bien distinctes. Reconnaissez que la science ne pourrait jamais apprendre ce que vous venez tout juste de lire!

Maintenant, considĂ©rez un autre point. DĂšs que vous ĂȘtes convertis, rachetez par le sang de Christ, vous appartenez Ă  Dieu: «Car vous avez Ă©tĂ© rachetĂ©s Ă  un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent Ă  Dieu» (I Cor. 6: 20). Dieu est littĂ©ralement propriĂ©taire de votre esprit, et cela Lui appartient d’en faire ce qu’Il veut.

Il est trĂšs important de comprendre le processus de dĂ©veloppement du caractĂšre (divin) Ă  l’Ɠuvre dans l’esprit de la personne convertie. Notez: «Celui qui est lent Ă  la colĂšre vaut mieux qu'un hĂ©ros, Et celui qui est maĂźtre de lui-mĂȘme (ou de son esprit), que celui qui prend des villes.» (Pro. 16: 32).

Le contrĂŽle de soi, ou la tempĂ©rance, fait partie des fruits Ă©numĂ©rĂ©s de l’Esprit de Dieu dans Galates 5: 23. Prenez le temps pour lire ce passage. Lorsque nous plaçons ces versets tous ensemble, ils dĂ©montrent que l’Esprit de Dieu travaille avec l’esprit de l’homme, et dĂ©veloppe ainsi le caractĂšre de Dieu dans l’homme!

Dieu prĂ©serve l’esprit dans l’homme

À la fin de la vie d’une personne convertie, Dieu reprend l’esprit humain. Cet esprit, a prĂ©servĂ© un enregistrement complet et dĂ©taillĂ© de tout ce qui est reliĂ© Ă  la vie de cet individu. C’est ce que dĂ©clare la Parole de Dieu. Notez: «Que le Dieu de paix vous sanctifie Lui-mĂȘme tout entiers, et que tout votre ĂȘtre, L'ESPRIT, l'Ăąme et le corps, soit conservĂ© irrĂ©prĂ©hensible, lors de l'avĂšnement de notre Seigneur JĂ©sus Christ!» (I Thess. 5: 23).

L’esprit, l’ñme et le corps reprĂ©sentent tout ce qu’était la personne. La personnalitĂ©, les expĂ©riences, la connaissance accumulĂ©e et le caractĂšre de chaque ĂȘtre humain est conservĂ© dans esprit humain, l’esprit dans l’homme, de l’homme.

C’est la raison pour laquelle l’esprit de l’homme retourne Ă  Dieu Ă  la mort: « avant que la poussiĂšre retourne Ă  la terre, comme elle y Ă©tait, et que l'esprit RETOURNE Ă  Dieu qui l'a donné» (Eccl. 12: 7). À la mort, l’esprit humain retourne Ă  Dieu, qui l’a formĂ© et placĂ© dans l’homme. Rappelez-vous: «Qui sait si le souffle des fils de l'homme monte en haut, et si le souffle de la bĂȘte descend en bas dans la terre?» (Eccl. 3: 21.) Maintenant, vous savez ce que trĂšs peu d’autres personnes connaissent, que l’esprit de l’homme retourne Ă  Dieu.

Le diacre Étienne comprenait cela. Lors de sa lapidation, pour avoir prĂȘchĂ© un puissant sermon qui contrariait son auditoire, la Bible dĂ©clare: « Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait: Seigneur JĂ©sus, reçois mon esprit! Puis, s'Ă©tant mis Ă  genoux, il s'Ă©cria d'une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce pĂ©chĂ©! Et, aprĂšs ces paroles, il s'endormit» (Actes 7: 59-60). C’est cela! Étienne mourut (ou tomba endormit) sachant que Dieu recevrait son esprit et qu’il serait rĂ©unit Ă  cet esprit lors de sa rĂ©surrection.

Maintenant nous sommes prĂȘts pour un dernier passage avant d’aller plus loin. Ce passage est la clĂ© de voĂ»te qui explique la prĂ©servation de tous les esprits humains et l’endroit exacte oĂč Dieu les garde. Lisez bien ce qui suit: «Mais vous vous ĂȘtes approchĂ©s de la montagne de Sion, de la citĂ© du Dieu vivant, la JĂ©rusalem cĂ©leste, des myriades qui forment le choeur des anges, de l'assemblĂ© des premiers-nĂ©s inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus Ă  la perfection» (HĂ©b. 12: 22-23). C’est un incroyable passage. «Le Dieu de tous les esprits», (lisez aussi Nombres 16: 22, et JĂ©r. 32: 27), Dieu garde avec Lui tous les esprits jusqu’à la rĂ©surrection.

C’est au ciel, (le 3Ăšme ciel), Ă  la ville cĂ©leste de JĂ©rusalem, oĂč les esprits de tous les saints de Dieu depuis les six mille derniĂšres annĂ©es, ils sont conservĂ©s intacts, attendant la rĂ©surrection au retour de JĂ©sus Christ (I Thess. 5: 23).

L’esprit de dĂ©sobĂ©issance de Satan

Avant de continuer, nous devons examiner une autre sorte d’esprit complĂštement diffĂ©rent. Paul a Ă©crit aux ÉphĂ©siens au sujet du pouvoir du diable et de son influence sur le monde: «Vous Ă©tiez morts par vos offenses et par vos pĂ©chĂ©s, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rĂ©bellion» (Éph. 2: 1-2).

En plus de l’Esprit de Dieu et de l’esprit de l’homme, il y a l’esprit du diable, parce qu’il est un esprit, l’esprit du mal, mĂȘme s’il fait parti du monde spirituel (lui est tous ses dĂ©mons), tout comme les anges fidĂšles, qui sont aussi des esprits.

Notez que le verset 2 d’ÉphĂ©siens dĂ©clare que l’esprit de Satan: « le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rĂ©bellion». Le diable est un esprit et il a le POUVOIR, par son esprit, d’influencer l’humanitĂ© Ă  la dĂ©sobĂ©issance! Son esprit Ă©met des Ă©motions, des sentiments, et des attitudes d’hostilitĂ© et de rĂ©bellion dans les esprits de gens, engendrant la dĂ©sobĂ©issance. Le diable a un trĂšs grand pouvoir de diffusion et d’INFLUENCE, lui permettant d’envoyer des pensĂ©es sĂ©ductrices directement dans les pensĂ©.es des gens! (Pour en apprendre plus sur ce sujet, lisez notre livret: Est-ce que Dieu a crĂ©Ă© la nature humaine? Et lire aussi la raison pour laquelle Apocalypse 12: 9 dĂ©clare que le diable a sĂ©duit le monde entier.)

Satan, comme le dieu de ce monde (II Cor. 4: 4), a sĂ©duit des masses de supposĂ©s ChrĂ©tiens en rejetant le but suprĂȘme de Dieu, qui implique l’obĂ©issance Ă  Son Ă©gard, afin de permettre au faux Christ, si populaire aujourd’hui, d’ĂȘtre adorĂ© et de croire en un faux salut.

Depuis le commencement

Nous devons maintenant examiner de plus prĂšs le but gĂ©nĂ©ral de Dieu aprĂšs avoir appris et compris au sujet de l’esprit humain. Nous devons examiner ce qu’Il est en train de faire avec l’humanitĂ©.

L’apĂŽtre Jean a Ă©crit: «Au commencement Ă©tait la Parole, et la Parole Ă©tait avec Dieu, et la Parole Ă©tait Dieu» (Jean 1: 1). Si la Parole ÉTAIT Dieu, et qui Ă©tait aussi AVEC Dieu, il est trĂšs Ă©vident qu’il y a lĂ  DEUX ÊTRES, deux Personnes, qui sont dĂ©crites.

Le verset 14 continue: «Et la parole a Ă©tĂ© faite chair, et elle a habitĂ© parmi nous, pleine de grĂące et de vĂ©ritĂ©; et nous avons contemplĂ© sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du PĂšre». Le seul Être divin qui n’est jamais dÈvenu chair afin d’habiter avec les hommes est JĂ©sus Christ. Rappelez-vous, il est Ă©crit: «Et la parole a Ă©tĂ© faite chair»! Christ n’était pas chair jusqu’à ce qu’Il vienne sur Terre pour dÈvenir le Sauveur de l’humanitĂ©.

Le livre de la GenĂšse dĂ©clare: «Au commencement, Dieu » (Gen. 1: 1). MoĂŻse enregistra, en HĂ©breu, les cinq premiers livres de l’Ancien Testament, aussi appelĂ© le Pentateuque. Le mot HĂ©breu traduit Dieu, est Élohim. Ce mot est uni pluriel, et il fait rĂ©fĂ©rence Ă  des mots comme team, groupe, famille ou Ă©glise. Dieu est une famille, UN Dieu, composĂ© d’au moins DEUX Êtres. C’est pourquoi Christ pouvait ĂȘtre Dieu et avec Dieu en mĂȘme temps.

Plus loin dans le livre de la GenĂšse, Dieu dit: « FAISONS l'homme Ă  NOTRE image, selon NOTRE ressemblance» (Gen. 1: 26). Il y a clairement plus qu’une personne impliquĂ© dans la crĂ©ation de l’homme. Le verset 25 dĂ©clare que chaque animal fut crĂ©Ă© selon son espĂšce.

Dans Jean, nous y lisons: «DIEU EST ESPRIT, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vĂ©rité» (Jean 4: 24), cela signifie que Dieu est fait d’Esprit. Les hommes sont faits de chair, de matiĂšres physiques. Parce que Dieu est un Esprit, Son Esprit doit travailler avec un autre esprit de la crĂ©ation humaine.

Les hommes ne font pas parti de l’espĂšce animale. Ils n’ont pas la ressemblance des bĂȘtes de la Terre (Gen. 1: 25). Les ĂȘtres humains sont faits Ă  l’image et Ă  la ressemblance de Dieu. Ils font parti de la famille divine. Dieu n’a pas crĂ©Ă© les bĂȘtes selon sa ressemblance. C’est ce que dit votre Bible!

Relisez ce que dĂ©clare le livre de la GenĂšse: «L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussiĂšre de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un ĂȘtre (Ăąme) vivant» (Gen. 2: 7). L’homme est fait de matiĂšre physique, il est chair. MĂȘme s’il n’est pas fait de ce que Dieu est, d’ESPRIT, l’homme est FORMÉ selon l’image et la ressemblance de Dieu.

Les ĂȘtres humains sont capables d’acquĂ©rir la connaissance. Les animaux n’ont pas cette capacitĂ©. Rappelez-vous que Dieu a programmĂ© dans les animaux, par l’instinct, tout ce qu’ils ont besoin de savoir afin de fonctionner effectivement avec leur environnement. Il n’y a pas d’esprit d’animaux leur donnant le pouvoir de l’esprit.

Les ĂȘtres humains reçoivent l’esprit de l’homme, dans l’homme, lors de la conception. Cela leur permet par l’utilisation des cinq sens, d’acquĂ©rir et de retenir (se souvenir) la connaissance.

Toutefois, les gens ne connaissent pas, ne savent pas, instinctivement tout ce qu’ils doivent savoir pour fonctionner effectivement dans leur vie. Ils doivent ACQUÉRIR encore plus de connaissance tout en grandissant et en se dĂ©veloppant, comme la vie leur demande. Les animaux n’ont pas de tels besoins.

Toute connaissance se retrouve en deux catégories: (1) La connaissance physique, afin de savoir comment travailler avec la matiÚre et les choses physiques, et (2) La connaissance spirituelle, afin de développer une relation personnelle avec Dieu et ses semblables. Toute connaissance est soit PHYSIQUE OU SPIRITUELLE.

La connaissance physique est acquise par les cinq sens: la vue, l’ouĂŻe, l’odorat, le touchĂ© et le goĂ»t. Les gens comprennent qu’ils doivent acquĂ©rir certaines connaissances utiles et de continuer Ă  en ajouter durant toute leur vie. L’esprit de / dans l’homme rend cela possible.

Mais, il est important de reconnaitre que l’esprit humain N’EST PAS l’homme, il EST DANS l’homme. C’est une trĂšs grande diffĂ©rence! Cet esprit n’a pas de pouvoir par lui-mĂȘme. Ni le cerveau. Le cerveau entend par les oreilles, et il voit par les yeux, et ainsi de suite. L’esprit humain ne fait pas ces choses par lui-mĂȘme. Le cerveau pense, et l’esprit lui donne le pouvoir de l’intellect. Rappelez-vous, l’esprit est dans l’homme, donnant aux cinq sens physiques la capacitĂ© d’analyser et de discerner la signification et la comprĂ©hension. L’esprit donne la capacitĂ© de procĂ©der, d’interprĂ©ter, d’administrer et de compiler les informations reçues par les cinq sens.

Toute connaissance est apprise. Les petits bĂ©bĂ©s naissent sans AUCUNE connaissance! Leur esprit est comme une feuille de papier blanc attendant qu’on y Ă©crive quelque chose. Dans le processus de croissance, ils doivent apprendre Ă  faire des choses. Ils doivent tout apprendre. Pour fonctionner comme des adultes, requiert beaucoup de connaissances physiques. Bien sĂ»r, les adultes reconnaissent que personne ne peut rĂ©ussir dans la vie sans un minimum de connaissance.

Mais il y a un grand problĂšme. La connaissance physique que l’homme a acquise, lui a Ă©tĂ© insuffisante afin d’ĂȘtre capable de rĂ©soudre les nombreux problĂšmes qui affligent toutes les nations du monde. Par exemple, il est totalement incapable d’apprendre Ă  ĂȘtre heureux, ou d’apporter l’abondance, et de pourvoir la paix sur la Terre. Et personne n’a encore dĂ©couvert comment se libĂ©rer de la guerre, de la pauvretĂ© et des maladies.

Pourquoi? L’humanitĂ© manque d’un Ă©lĂ©ment clĂ©!

La dimension manquante

AprĂšs que Dieu eut crĂ©Ă© Adam et Ève, Il leur prĂ©senta un important choix, ils devaint prendre une dĂ©cision importante, choisir entre deux voies. Notez: «L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussiĂšre de la terre, Il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un ĂȘtre vivant. Puis l'Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du cĂŽtĂ© de l'orient, et Il y mit l'homme qu'Il avait formĂ©. L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espĂšce, agrĂ©ables Ă  voir et bons Ă  manger, et L'ARBRE DE LA VIE au milieu du jardin, et L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL» (Gen. 2: 7-9).

Le rĂ©cit de GenĂšse 3: 1-8 contient le rĂ©sultat de la terrible dĂ©cision d’Adam et d’Ève. Ils dĂ©cidĂšrent d’écouter et de croire Ă  ce que le serpent leur rĂ©vĂ©la, et ils choisirent le mauvais arbre! Cette dĂ©cision engedra de graves implications au-delĂ  de ce qu’ils pouvaient voir et penser. En ne choisissant pas L'ARBRE DE LA VIE, Adam et Ève se coupĂšrent eux-mĂȘmes de l’Esprit de Dieu. Ils furent laissĂ©s Ă  eux-mĂȘmes, incomplets, incapables de recevoir et de comporendre les pensĂ©es SPIRITUELLES. Ils se coupĂšrent eux-mĂȘmes de recevoir cette importante et cruciale DIMENSION MANQUANTE afin de comprendre spirituellement le but et les voies de Dieu, le dĂ©veloppement du caractĂšre juste et saint, la façon, les solutions, de rĂ©soudre tous les problĂšmes de toute l’humanitĂ©!

Voici ce qui arriva ensuite: «L'Éternel Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. EmpĂȘchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre Ă©ternellement. Et l'Éternel Dieu le chassa du jardin d'Éden, pour qu'il cultivĂąt la terre, d'oĂč il avait Ă©tĂ© pris. C'est ainsi qu'il chassa Adam; et il mit Ă  l'orient du jardin d'Éden les chĂ©rubins qui agitent une Ă©pĂ©e flamboyante, pour garder le chemin de l'arbre de vie» (Gen. 3: 22-24).

Dieu leur refusa l’accĂšs Ă  Sa prĂ©sence et Ă  Son Esprit. Ce n’était pourtant pas le dĂ©sir de Dieu ni Son intention, c’était le rĂ©sultat du choix d’Adam et Ève.

Depuis le commencement, Dieu voulait donner Ă  Adam et Ève Son Esprit. Il se serait joint Ă  l’esprit de l’homme pour former Ses premiers enfants engendrĂ©s de Son Esprit dans chacun d’eux, et ensuite, fans toute l’humanitĂ©.

Aujourd’hui, Dieu veut encore que tous les ĂȘtres humains reçoivent ultimement la DIMENSION MANQUANTE de Son Saint Esprit. Il veut que, Ă©ventuellement, cet Esprit entre, s’unisse dans et avec tous les esprits humains.

Examinons le rĂŽle que le Saint Esprit joue, et comment il travaille avec l’esprit de l’homme. Notez ce que Paul a Ă©crit: «L'ESPRIT (le Saint Esprit) lui-mĂȘme rend tĂ©moignage Ă  NOTRE ESPRIT (l’esprit de l’homme) que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi hĂ©ritiers: hĂ©ritiers de Dieu, et cohĂ©ritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'ĂȘtre glorifiĂ©s avec lui» (Rom. 8: 16-17).

Nous voyons ici deux esprits dĂ©crits. L’Esprit de Dieu travaillant avec l’esprit humain afin d’amener les ĂȘtres humains au salut comme co-hĂ©ritiers avec Christ. C’est cet Esprit qu’Adam devait recevoir et qu’il aurait reçu s’il avait choisi l’arbre de la vie!

Dans le livre aux Corinthiens, nous y lisons ce que Paul dit au sujet de l’esprit de l’homme et de l’Esprit de Dieu: «Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaĂźtre, parce que c'est spirituellement qu'on en juge» (I Cor. 2: 14). C’est un verset extrĂȘmement important. Ce n’est pas possible pour les ĂȘtres humains de comprendre la connaissance spirituelle. De telles choses ne peuvent que sembler «folles» Ă  un esprit qui ne peut discerner le spirituel. Peu importe le degrĂ© d’intelligence qu’une personne puisse ĂȘtre, sans l’Esprit de Dieu, elle est coupĂ©e de toute comprĂ©hension spirituelle.

MĂȘme le fait d’essayer de dire aux gens qu’ils n’ont pas cette composante, c’est un exercise inutile. À moins que Dieu ne leur ouvre l’esprit (Jean 6: 44, 65). Autrement, cela leur semblera insensĂ©, parce que mĂȘme cette information ne peut ĂȘtre discernĂ©e que spirituellement. Plus la personne est intelligente, plus cela lui paraitra insensĂ© d’ĂȘtre dit que son esprit est incomplet, qu’il n’est pas là
 complĂštement!

Nous avons vu que, si Adam avait choisi (de prendre, de manger le fruit) de l'arbre de la vie, il aurait reçu l’Esprit de Dieu. Il aurait appris la voie de l’AMOUR, la voie de DONNER, au lieu de la voie de PRENDRE, pratiquĂ©e par ce monde. La Bible dit que: «L'amour ne fait point de mal au prochain: l'amour est donc l'accomplissement de la loi» (Rom. 13: 10), et: «Or, l'espĂ©rance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est rĂ©pandu dans nos coeurs par le Saint Esprit qui nous a Ă©tĂ© donné» (Rom. 5: 5).

Le livre aux Romains dĂ©clare: «Et l'affection de la chair, c'est la MORT, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la VIE et la PAIX» (Rom. 8: 6). Si Adam avait reçu l’Esprit de Dieu, il aurait eu la vie Ă©ternelle en lui. Il aurait Ă©tĂ© co-hĂ©ritier avec Christ tout comme les vrais ChrĂ©tiens aujourd’hui. Il aurait aussi connu la voie de la paix durable, de l’abondance, du vrai bonheur et de la prospĂ©ritĂ©.

Adam fut crĂ©Ă© avec un Ă©lĂ©ment de plus, que juste un cerveau, il reçu aussi un ESPRIT HUMAIN. Il avait le pouvoir de choisir, de dĂ©cider lui-mĂȘme son propre destin. Dieu ne l’a jamais forcĂ©, ou il ne fut pas programmĂ© ou limitĂ© par l’instinct comme les bĂȘtes, pour faire son choix. Il avait un choix Ă  faire!

Lorsqu’Adam rejeta l'arbre de la vie, il rejeta l’opportunitĂ© de recevoir l’Esprit de Dieu. Cela lui aurait ouvert l’esprit au Plan de Dieu, Ă  la raison pour laquelle il fut crĂ©Ă©. Nous avons vu que sa dĂ©cision les força, lui et son Ă©pouse, Ève, Ă  ĂȘtre3 rejetĂ©s Ă  l’extĂ©rieur du Jardin d’Éden. Mais, leur dĂ©cision commune eut de graves rĂ©percussions pour tous les ĂȘtres humains aprĂšs eux, qui n’auraient tout comme eux, accĂšs Ă  l'arbre de la vie.

Avec cette dĂ©cision, Adam se coupa l’accĂšs Ă  Dieu, ainsi que toute l’humanitĂ© aprĂšs lui. Il rejeta l’opportunitĂ© pour la vie Ă©ternelle aprĂšs savie physique (Gen. 3: 22).

Saisissez ce que cela signifie! La crĂ©ation des ĂȘtres humains, N’EST PAS TERMINÉE ENCORE! Ils sont incomplets Toutes les connaissances qui entrent dans leur esprit est strictement limitĂ©e au physique et au matĂ©riel. Pour avoir rejetĂ© Dieu et l'arbre de la vie, Adam fut aussi rejetĂ© par Dieu et rejetĂ© du Jardin, et l’humanitĂ© fut aussi rejetĂ©e avec lui!

C’est une comprĂ©hension absolument remarquable, inconnue Ă  tous ceux qui sont sur la terre aujourd’hui. Et ce n’est pas encore compris par personne, excepĂ© par ceux qui sont dans l’Église de Dieu!

Le but de Dieu

Le but de Dieu n’a jamais changĂ©. Il dĂ©sire offrir la vie Ă©ternelle Ă  tous ceux qui se qualifieront pour cela. Maintenant, tout le monde connait ce verset: «Car Dieu a tant aimĂ© le monde qu'Il a donnĂ© son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne pĂ©risse point, mais qu'il ait la vie Ă©ternelle» (Jean 3: 16).

Il y a un but que Dieu accomplit dans ceux qu’Il a appelĂ©s. Il dĂ©veloppe un caractĂšre saint, juste, Son propre caractĂšre. Notez:« Cependant, ĂŽ Éternel, tu es notre pĂšre. Nous sommes L'ARGILE, et c'est toi qui nous as formĂ©s, nous sommes tous L'OUVRAGE DE TES MAINS» (És. 64: 8).

Vous avez bien lu! Dieu Ɠuvre activement dans le cƓur et l’esprit de ceux qui ont Son Saint Esprit (Actes 2: 38). Les ĂȘtres humains ne naissent pas avec le caractĂšre de Dieu. Et Dieu ne peut leur infuser instantanĂ©ment ou crĂ©er soudainement en eux Son caractĂšre Saint. Ce caractĂšre DOIT ABSOLUMENT ĂȘtre dĂ©veloppĂ©. Le vrai ChrĂ©tien croit dans la grĂące, dans la connaissance et la comprĂ©hension (II Pierre 3: 18). Le vrai ChrĂ©tien endure, supporte, vainc, et croit durant toute sa vie (Ă  partir du moment qu’il est appelĂ©) un entrainement pour un but suprĂȘme. (Lisez notre article: ClĂ©s pour vaincre et prĂ©venir le pĂ©chĂ© afin de comprendre ce processus.)

Paul comprit comment Dieu travaille dans les ChrĂ©tiens. Il comprit aussi que le salut (Rom. 6: 23) et mĂȘme la foi, sont des dons gratuits. Ilsne peuvent ĂȘtre mĂ©ritĂ©s. Mais cela ne signifie pas que Dieu ne travaille pas activement et clairement (et qu’Il exige de bonnes peovres) des ĂȘtres humains, tout en Se reproduisant Lui-mĂȘme. ConsidĂ©rez ce qui suit: «Car c'est par la grĂące que vous ĂȘtes sauvĂ©s, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. CAR NOUS SOMMES SON OUVRAGE, ayant Ă©tĂ© crĂ©Ă©s en JĂ©sus Christ pour DE BONNES OEUVRES, que Dieu a prĂ©parĂ©es d'avance, AFIN QUE NOUS LES PRATIQUIONS» (Éph. 2: 8-10).

La trĂšs grande majoritĂ© ne permettra pas Ă  Dieu de travailler en eux. Ils se soustraient Ă  Son but! Ils pensent et croient qu’ils connaissent mieux que le Dieu qui lews a faits, et ils ne se laisseront pas dire quoi faire et quoi ne pas faire, et ils ne voudront pas se laisser former, modeler, dĂ©velopper, comme de la glaise entre Ses mains. ÉsaĂŻe a Ă©crit: «Malheur Ă  qui conteste avec son crĂ©ateur! Vase parmi des vases de terre! L'ARGILE dit-elle Ă  celui qui la façonne: Que fais-tu? Et ton OEUVRE: Il n'a point de mains?» (És.45: 9).

Plusieurs rejetteront Dieu d’une maniĂšre permanente, refusant de Lui obĂ©ir. Ils se fieront plutĂŽt Ă  leur esprit humain et rejetteront la dimension manquante de l’Esprit de Dieu, qui les aurait amenĂ©s, conduits vers la vie Ă©ternelle. Ils choisiront dĂ©libĂ©rĂ©ment de rester incomplets et non-terminĂ©s dans le but et le caratĂšre.

Les trois prochains versets décrivent leur fin:

  • Le mĂ©chant sera dĂ©truit Ă  jamais: «Et vous foulerez les mĂ©chants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prĂ©pare, dit l'Éternel des armĂ©es» (Mal. 4: 3).
  • Le mĂ©chant sewra anĂ©antit, ne sera plus, personne ne se souviendra d’eux: «Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'Ăąme; craignez plutĂŽt celui qui peut faire pĂ©rir l'Ăąme et le corps dans la gĂ©henne.» (Matt. 10: 28).
  • Notez aussi: «Car, comme vous avez bu sur ma montagne sainte, ainsi toutes les nations boiront sans cesse; Elles boiront, elles avaleront, et elles seront comme si elles n'avaient jamais Ă©tĂ©.» (Abdias 16).

(Pour en savoir plus au sujet du sort des mĂ©chants, lisez notre livret: La vĂ©ritĂ© sur l’enfer.)

À l’image de Christ

Paul a Ă©crit au sujet de ceux avec qui Dieu travaillait: «Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prĂ©destinĂ©s Ă  ĂȘtre SEMBLABLES À L'IMAGE DE SON FILS, afin que son Fils fĂ»t le premier-nĂ© entre plusieurs frĂšres» (Rom. 8: 29).

Comme nous l’avons dĂ©jĂ  expliquĂ©, Dieu se reproduit et Ă©tend Sa Famille, ajoutant encore plus d’enfants. Christ fut le premier Fils d’entre plusieurs frĂšres (Ă  venir bientĂŽt) et tous les autres Ă  venir doivent se conformer Ă  Son image, ils doivent dĂ©velopper leur caractĂšre Ă  Sa ressemblance.

Dieu accomplit, produit plus de frĂšres (futurs enfants) dans Sa Famille, oĂč, TOUS auront dĂ©veloppĂ©s un caractĂšre saint et juste et composĂ©s du mĂȘme Esprit.

Rappelez-vous que, au Jardin, Dieu et Celui qui plus allait venir sous le nom de Christ, firent l’homme Ă  leur image et Ă  leur ressemblance. Cela explique pourquoi le Nouveau Testament parle d’ĂȘtre conforme Ă  l’image de SON FILS. Les versets de l’Ancien et du Nouveau Testament sont conformes, ils dĂ©crivent et rĂ©vĂšlent tous le but de Dieu.

Dieu n’a jamais travaillĂ©, dĂ©veloppĂ© un caractĂšre saint, juste et parfait dans et/ou avec les animaux. Ils n’ont pas la facultĂ© morale ni spirituelle. Ils ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©s pour servir, nourrir, accompagnĂ©s l’homme et l’environnement. Mais ils ne peuvent accomplir les choses que l’homme fait, et Dieu ne leur a jamais offert la vie Ă©ternelle. Ils ne font pas parti du plan de Dieu. Mais Il est activement Ă  l’Ɠuvre dans les ĂȘtres humains engendrĂ©s de l’Esprit Saint.

La reproduction humaine représente le processus que Dieu utilise pour agrandir Sa propre Famille. La famille humaine est un type de la FAMILLE que Dieu développe.

JĂ©sus Christ a dit: «En vĂ©ritĂ©, en vĂ©ritĂ©, je te le dis, si un homme ne naĂźt de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu
Ce qui EST nĂ© de la chair EST chair, et ce qui EST nĂ© de l'Esprit EST Esprit» (Jean 3: 3, 6). Rappelez-vous que l’Esprit de Dieu travaille avec notre esprit, nous rendant fils de Dieu (Rom 8: 16-17).

Le mariage entre les hommes et les femmes illustre le mariage de Christ Ă  Son Ă©pouse, l’Église, qui aura lieu Ă  Son retour (Apo. 19: 7-9).

Chaque ĂȘtre humain possĂšde un extraordinaire potentiel, allant bien au-delĂ  l’existence des bĂȘtes, excĂ©dant mĂȘme le potentiel des saints anges de Dieu. Notez: « devenu d'autant supĂ©rieur aux anges qu'il a hĂ©ritĂ© d'un nom plus excellent que le leur. Car auquel des anges, Dieu n’a-t-il jamais dit: Tu es mon Fils, Je t'ai engendrĂ© aujourd'hui? Et encore: Je serai pour lui un pĂšre, et il sera pour moi un fils?» (HĂ©b. 1: 4-5.)

Changé à la résurrection

Toute matiĂšre est physique. Vous ĂȘtes faits de matiĂšres, vous ĂȘtes physiques, faits de la poussiĂšre du sol. Il n’y a rien de permanent au sujet de votre chair. Sans nourriture, ni eau et ni air, pour une certaine pĂ©riode, vous mourrez. De la mĂȘme maniĂšre, personne ne peut avoir la vie Ă©ternelle Ă  moins d’avoir le Saint Esprit prĂ©sent et travaillant en elle. Sans cet Esprit aidant Ă  changer une personne, pour lui donner la vie Ă©ternelle, personne n’a un espoir! Sans un contact avec Dieu par Son Esprit et de connaitre Son but, sans avoir la comprĂ©hension spirituelle, tous les ĂȘtres humains vivant dans le monde de Satan vivront leur vie physique et ensuite mourront, sans aucune suite. Mais, Dieu travaille avec quelques uns prĂ©sentement!

Job comprenait que l’Esprit de Dieu travaillait avec son esprit, lui permettant de comprendre, lui donnant de la comprĂ©hension. Il Ă©tait bien au courant du plan de Dieu et de Son activitĂ© dans sa vie. Il demanda: «Si l'homme une fois mort pouvait revivre, j'aurais de l'espoir tout le temps de mes souffrances, jusqu'Ă  ce que mon Ă©tat vĂźnt Ă  CHANGER. Tu appellerais alors, et je te rĂ©pondrais, tu languirais aprĂšs l'ouvrage de tes mains» (Job 14: 14-15). Job savait qu’il serait changĂ© Ă  la rĂ©surrection. Et qu’il devait attendre dans la mort, dans la tombe, jusqu’à ce que Dieu le ressuscite.

Job possĂ©dait l’Esprit de Dieu et il comprenait quand et comment Dieu le ressusiterait et le changerait. Il savait aussi que c’était l’Esprit de Dieu dans les humains quoi rendrait ce changement possible. Paul a Ă©crit: «Et si l'Esprit de celui qui a ressuscitĂ© JĂ©sus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscitĂ© Christ d'entre les morts rendra aussi la vie Ă  vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous» (Rom. 8: 11),

Paul a aussi Ă©crit aux Corinthiens au sujet de ce futur changement Ă  la rĂ©surrection, lorsque tous ceux qui se rĂ©veilleront avec un nouveau corps spirituel: «Et de mĂȘme que nous avons portĂ© l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du cĂ©leste. Ce que je dis, frĂšres, c'est que la chair et le sang ne peuvent hĂ©riter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hĂ©rite pas l'incorruptibilitĂ©. Voici, je vous dis un mystĂšre: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changĂ©s, en un instant, en un clin d'oeil, Ă  la derniĂšre trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changĂ©s. Car il faut que ce corps corruptible revĂȘte l'incorruptibilitĂ©, et que ce corps mortel revĂȘte l'immortalité» (I Cor. 15: 49-53).

Paul explique ce qui est certainement, pour ce monde, un mystĂšre. Et qui va changer la composition de la chair en esprit Ă  la rĂ©surrection des morts lors du retour de Christ. La majoritĂ© des gens supposent qu’ils possĂšdent une Ăąme immortelle qui va (monte) au ciel Ă  la mort. Mais, trĂšs peu se demande comment une personne peu passer de mortel Ă  immortel (I Cor. 15: 53-54), Ă  la rĂ©surrection, s’il a dĂ©jĂ  une Ăąme immortelle! Voyez-vous le raisonnement illogique des hommes coupĂ©s du plan merveilleux de Dieu? Et aussi des versets pourtant clairs de la Bible?

Demandez-vous ceci: Comment les gens peuvent-ils ĂȘtre ressuscitĂ©s, s’ils possĂšdent dĂ©jĂ  une Ăąme immortelle et qu’ils soient VIVANTS en arrivant au ciel? Il n’y a que les morts, tout comme Christ l’était, lorsqu’Il Ă©tait dans la tombe, qui ont besoin d’ĂȘtre ressuscitĂ©s! C’est le but d’une rĂ©surrection. Ne soyez pas sĂ©duits par ceux qui disent: «La rĂ©surrection ne s’applique seulement qu’au corps, puisque l’ñme reste vivante aprĂšs la mort!» Vous venez tout juste de voir cette faussetĂ© expliquĂ©e. L’homme ne possĂšde pas d’ñme immortelle, il a un esprit humain dans son cerveau humain. Sans l’Esprit de Dieu, les hommes sont absolument incapables de comprendre cette importante connaissance.

  • David savait qu’il se rĂ©veillerait (Ps. 17: 15).
  • Étienne savait qu’à la mort, il s’endormirait.
  • Job savait qu’il serait changĂ© (Job 14: 14).
  • Paul savait que les ChrĂ©tiens seront changĂ©s, qu’ils se rĂ©veilleront du sommeil Ă  la rĂ©surrection (I Cor. 15: 51).
  • Au moment de la rĂ©surrection, tous les serviteurs morts de Dieu seront littĂ©ralement rĂ©veillĂ©s de la mort!

Le caractĂšre de Dieu aura Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ© dans ceux qu’Il rĂ©veillera Ă  la rĂ©surrection. À ce moment-lĂ , ils ne pourront plus pĂ©cher: «Quiconque est NÉ de Dieu ne pratique pas le pĂ©chĂ©, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pĂ©cher, parce qu'il est NÉ de Dieu.» (I Jean 3: 9).

La récompense sera avec Lui

À Son retour, Christ aura avec Lui les rĂ©compenses individuelles de tous ceux avec qui Dieu et Lui-mĂȘme auront travaillĂ©s. Ils se seront qualifiĂ©s pour recevoir une grande gloire: «Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son PĂšre, avec ses anges; et alors il rendra Ă  chacun SELON SES OEUVRES» (Matt. 16: 27). Vos Ɠuvres durant cette vie ont un effet direct sur votre rĂ©compense dans la prochaine vie (Notre livret: Quelle sera votre rĂ©compense dans la prochaine vie? Explique comment.)

Cette rĂ©compense implique L’AUTORITÉ DIVINE ET ROYALE. La phase initiale de cette haute autoritĂ© durera 1,000 annĂ©es. Les rois sont assis sur des trĂŽnes, lisez bien ce qui suit: «Et je vis des trĂŽnes; et Ă  ceux qui s'y assirent fut donnĂ© le pouvoir de juger. Et je vis les Ăąmes de ceux qui avaient Ă©tĂ© dĂ©capitĂ©s Ă  cause du tĂ©moignage de JĂ©sus et Ă  cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adorĂ© la bĂȘte ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent Ă  la vie, et ils RÉGNÈRENT avec Christ pendant mille ans. Les autres morts ne revinrent point Ă  la vie jusqu'Ă  ce que les mille ans fussent accomplis. C'EST LA PREMIÈRE RÉSURRECTION» (Apo. 20: 4-5).

Mais le plan de Dieu ne se termine pas avec ceux de la premiĂšre rĂ©surrection. Dieu veut donner Ă  tous les ĂȘtres humains une opportunitĂ© pour recevoir Son Esprit, dĂ©velopper Son caractĂšre, et de naitre finalement dans Sa Famille!

Jean dĂ©crit la suite du plan de Dieu au moment que toute l’humanitĂ© recevra une opportunitĂ© pour le salut. Ce moment est appelĂ© Le Jugement du Grand TrĂŽne Blanc, et il est dĂ©crit de cette maniĂšre: «Puis je vis un grand trĂŽne blanc, et celui qui Ă©tait assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvĂ© de place pour eux.Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trĂŽne. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugĂ©s selon leurs oeuvres, d'aprĂšs ce qui Ă©tait Ă©crit dans ces livres. La mer rendit les morts qui Ă©taient en elle, la mort et le sĂ©jour des morts rendirent les morts qui Ă©taient en eux; et chacun fut jugĂ© selon ses oeuvres. Et la mort et le sĂ©jour des morts furent jetĂ©s dans l'Ă©tang de feu. C'est la seconde mort, l'Ă©tang de feu. Quiconque ne fut pas trouvĂ© Ă©crit dans le livre de vie fut jetĂ© dans l'Ă©tang de feu» (Apo. 20: 11-15).

Ceux de l’Église de Dieu, la seule et unique Église que Christ avait promis de fonder (Matt. 16: 18), sont prĂ©sentement en formation, en prĂ©paration dans toute la vĂ©ritĂ© et la voie de Dieu. Ce petit troupeau est nourri spirituellement afin de rĂ©gner avec Christ. Paul a Ă©crit aux ÉphĂ©siens les responsabilitĂ©s des vrais ministres de Christ: « pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministĂšre et de l'Ă©dification du corps de Christ, jusqu'Ă  ce que nous soyons tous parvenus Ă  l'unitĂ© de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, Ă  l'Ă©tat d'homme fait, Ă  la mesure de la stature parfaite de Christ» (Éph. 4: 12-13). (Cette Église est soigneusement expliquĂ©e dans notre livre: OĂč se trouve la vĂ©ritable Église? Et son incroyable histoire!)

L’Esprit divin et l’esprit humain finalement rĂ©unis

L’esprit de (dans) l’homme ne change ni ne ressucite la personne. Mais l’Esprit de Dieu fait ces choses. À la rĂ©surrection, l’esprit de l’homme S’UNIRA avec le Saint Esprit. Nous serons exactement le mĂȘme, exceptĂ©, nous serons fait d’esprit et par consĂ©quent, nous ne serons plus influencer par la nature humaine ou les convoitises de la chair.

Pensez Ă  l’esprit humain de cette façon: Il est comme un enregistrement sur une cassette ou un disque de tout ce que nous sommes, de tout ce que nous avons appris, ou fait. C’est le moule de l’esprit pour notre futur corps spirituel, contenant la mĂ©moire, le caractĂšre et les expĂ©riences de toute la vie humaine. Dans un certain sens, l’esprit humain est comme une cassette, elle peut rejouer rĂ©tropesctivement tout ce qu’on lui demande. Mais, il ne peut avoir ou donner la vie, ou fonctionner par lui-mĂȘme, parce qu’il doit ĂȘtre liĂ©, reliĂ© Ă  un cerveau physique, ou Ă  l’Esprit divin lors de la rĂ©surrection.

Tout comme un ordinateur, l’esprit de l’homme doit travailler, fonctionner avec le cerveau pour former l’étonnant ESPRIT HUMAIN!

La science ne découvrira jamais cette connaissance. Personne ne la comprend. Maintenant, vous le savez!

Ce que vous avez découvert

Dans son livret: What Science Can’t Discover About the HUMAIN ESPRIT, Herbert W. Armstrong conclua avec:

«Notez ce qui arrive À LA MORT...

« la poussiĂšre retourne Ă  la terre, comme elle y Ă©tait, et que l'esprit retourne Ă  Dieu qui l'a donné» (Eccl.12: 7). AprĂšs la mort, que vous soyez enterrĂ©, incinĂ©rĂ©, ou peu importe, le corps physique retourne en poussiĂšre Ă  la terre. Mais l’esprit qui Ă©tait DANS l’homme, ayant enregistrĂ© toute la vie de la personne, la forme du corps, l’identitĂ© faciale, la mĂ©moire et son caractĂšre,—retourne Ă  Dieu.

«Tout cela sera PRÉSERVÉ INTACT.

«Des saints comme Abraham, MoĂŻse, David et Daniel sont morts il y a des milliers d’annĂ©es. ARRÊTEZ-VOUS ET PRENEZ LE TEMPS À PENSER À CELA! Dieu devait prĂ©voir une façon, un moyen de CONSERVER l’enregistrement de la forme, l’apparance, l’esprit, la mĂ©moire et le caractĂšre des saints pendant des milliers d’annĂ©es, et pour chacun des ĂȘtres humains. Lorsqu’ils Ă©taient vivants, ils Ă©taient composĂ©s de chair et de sang, qui Ă  la longue se dĂ©tĂ©riorent, se dĂ©composent, tout cela les DÉCRIVAIT (l’homme est composĂ© entiĂšrement de matiĂšres). Mais, Ă  la rĂ©surrection, il leur semblera qu’une fraction de seconde, depuis la mort ou la perte de consciense, se sera passĂ©e.

«Pendant qu’ils sont morts, ils ne savent absolument RIEN. La Parole de Dieu dĂ©clare: «Les vivants, en effet, savent qu'ils mourront; mais les morts NE SAVENT RIEN, et il n'y a pour eux plus de salaire, puisque leur mĂ©moire est oubliĂ©e» (Eccl. 9: 5).

«L’esprit qui retourne Ă  Dieu est l’esprit humain qui Ă©tait en eux durant toute leur vie. Ce n’était pas une Ăąme immortelle, parce que l’ñme est mortelle et corruptible.

«Ceux qui sont morts avec le Saint Esprit de Dieu seront dans la premiĂšre rĂ©surrection (Apo. 20: 4-5). Ils ressusciteront IMMORTELS, avec un corps glorieux, et composĂ© d’ESPRIT, leur face brillera comme le SOLEIL.

«Tous les autres ĂȘtres humains qui n’ont pas encore Ă©tĂ© appelĂ©s au salut Ă©ternel par Dieu durant leur vie humaine, seront ressuscitĂ©s APRÈS la pĂ©riode de 1,000 ans (appelĂ©e le MillĂ©num), du rĂšgne du royaume de Dieu sous le Christ, ils seront ressuscitĂ©s AU DÉBUT de la pĂ©riode de cent ans du Jugement du Grand TrĂŽne Blanc (Apo. 20: 11-12). Ils seront tous ressuscitĂ©s MORTELS, encore une fois chair et sang, dans un corps physique, tout comme ils Ă©taient auparavant.

«Lors de cette pĂ©riode de 100 ans du Jugement du Grand TrĂŽne Blanc, ils seront appelĂ©s, leurs yeux s’ouvriront Ă  la vĂ©ritĂ© de Dieu. Puis aprĂšs cette pĂ©riode, il y aura une derniĂšre rĂ©surrection, (Apo. 20: 13-15) celle de ceux qui AVAIENT ÉTÉ APPELÉS par Dieu durant leur vie physique mortelle humaine, mais ils ont rejetĂ© ou se sont dĂ©tournĂ©s de la vĂ©ritĂ©. Eux, avec ceux qui rejetteront la vĂ©ritĂ© durant la pĂ©riode du Jugement du Grand TrĂŽne Blanc, seront jetĂ©s dans le Lac de Feu (II Pierre 3: 10-11), ce qui est la deuxiĂšme mort. Ils seront alors comme de la cendre sous les pieds des ĂȘtres immortels dans le royaume de Dieu (Mal. 4: 3), ils seront comme s’ils n’avaient jamais existĂ©s (Abdias 16).

«Alors, le vĂ©ritable et extraordinaire POTENTIEL HUMAIN des milliards d’ĂȘtres immortels rachetĂ©s, se dressera devant eux, lorsque Dieu le CrĂ©ateur mettra TOUT L’UNIVERS sous notre autoritĂ© (HĂ©b. 2: 7-8).

Vous pouvez lire ce que vous dĂ©sirez :