JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau
A propos de l’auteur
David C. Pack 

Fondateur et Pasteur GĂ©nĂ©ral de l’Église de Dieu RestaurĂ©e, RĂ©dacteur en Chef du magazine The Real Truth et voix du programme tĂ©lĂ©visuel The World to Come, David C. Pack a atteint plusieurs millions de personnes dans le monde entier en proclamant les puissantes vĂ©ritĂ©s de la Bible inconnues de la plupart des gens. Il est l’auteur de 80 livres et livrets, et a personnellement Ă©tabli plus de 50 congrĂ©gations. Il est Ă©galement apparu en tant qu’invitĂ© sur The History Channel. M. Pack a frĂ©quentĂ© l’Ambassador CollĂšge Ă  Pasadena, en Californie. Il est entrĂ© au ministĂšre de l’Église de Dieu Universelle en 1971 et a Ă©tĂ© personnellement formĂ© par son fondateur, Herbert W. Armstrong.

Le merveilleux monde à venir, un aperçu!

par David C. Pack

OĂč va ce monde? Pourquoi est-il rempli de problĂšmes, de troubles, de mĂ©chancetĂ©s et de souffrances, causant du malheur, de la confusion et de la misĂšre de toutes sortes? Qu’arrivera t-il? Y a-t-il de l’espoir pour faire un monde diffĂ©rent et rĂ©ellement meilleur? Oui! UN MERVEILLEUX MONDE, que jamais personne n’aura vu et sans comparaison sur terre, s’en vient, il sera bientĂŽt lĂ  c’est certain. Ce livre prĂ©sente un aperçu de ce qu’il sera!

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti
Introduction

Des milliards de personnes vivent aujourd’hui sans aucun espoir. Mais tous espĂšrent en une meilleure vie, un meilleur lendemain, un meilleur avenir, pour elles et pour leurs familles. La majoritĂ© de ces personnes reconnaissent que le futur collectif de toutes les nations, est aussi sans espoir. Si l’un considĂšre l’histoire, le cours des 6,000 derniĂšres annĂ©es, il est is difficile d’éviter le pessimisme. Lorsque tout le tableau est en vue, lorsque tous les faits sont considĂ©rĂ©s, ce monde est sans espoir. Les civilisations modernes sont dĂ©passĂ©es par d’innombrables problĂšmes, des violences, et par tout ce que les ĂȘtres humains peuvent concevoir, imaginer et inventer! Ayant toujours Ă©tĂ© malade, ce monde souffre maintenant d’une maladie mortelle, expirant son dernier souffle de vie.

Ce monde actuel est comme un bĂątiment condamnĂ©. Il est comme une vieille maison abandonnĂ©e, dĂ©crĂ©pit, couverte de graffitis et sur le point de s’effondrer sous son propre poids. Construite sur une mauvaise fondation depuis le commencement, ses madriers la tenant encore debout, sont pourris et sur le point d’exploser. Comme toutes les structures condamnĂ©es, dangereuses si elles restent debout, ce bĂątiment, cette maison, doit venir au sol. Pour ĂȘtre remplacer, pour faire place Ă  un nouveau monde magnifique, ayant une bonne fondation sĂ»re, et qui a Ă©tĂ© prĂ©vu il y a des milliers d’annĂ©es.

Le dĂ©sir de toutes les nations aujourd’hui est axĂ© vers ce monde utopique pour l’instant, mais il leur est de plus en plus impossible Ă  atteindre. Un monde utopique, un futur fantastique, rĂ©ellement incroyable, sera bientĂŽt rĂ©vĂ©lĂ© pour toutes les nations de ce monde! Mais, il n’arrivera pas par les efforts des hommes, jamais!

Les gouvernements des hommes n’ont jamais fonctionnĂ©, et ne fonctionneront jamais. Ils sont par eux-mĂȘmes, les humains, les plus grands problĂšmes, leurs inventions humaines ineffectives sont incapables de produire la victoire, au dernier moment juste avant le dĂ©sastre!

Mais un meilleur, un PARFAIT GOUVERNEMENT, un qui ne sera pas laissĂ© entre les mains de hommes et Ă  leurs penchants charnels et Ă©gocentriques, ou Ă  leurs machinations, leur cupiditĂ© et Ă  leur confusion. Ce monde s’en vient. Il produira la paix, la joie et le bonheur, l’abondance, et la prospĂ©ritĂ© pour tous les humains et pour toutes les nations et les peuples sur terre. MĂȘme si une telle vision peut sembler impossible, utopique, elle arrivera, et elle arrivera durant votre vie!

Cela a toujours Ă©tĂ© le plan du CrĂ©ateur qu’un monde infiniment meilleur fut disponible pour les humains, un monde Ă©tablit dĂšs le dĂ©but sur la bonne fondation. Un tiers de la Bible est de la prophĂ©tie, la prophĂ©tie c’est de l’histoire Ă©crite Ă  l’avance. La partie prophĂ©tique dĂ©crit l’établissement d’un monde complĂ©tement diffĂ©rent de celui que Dieu aurait voulu, sur la planĂšte terre. L’ñge utopique que Dieu a planifiĂ© depuis la prise de la dĂ©cision d’Adam, sera absolument merveilleux, Ă  couper le souffle! Et il est dĂ©crit avec des couleurs Ă©clatantes dans la Bible! Avec des dĂ©tails intĂ©ressants, de beaux panoramas, dans un environnement inimaginable!

Un merveilleux nouveau monde s’en vient, et ce livre offre un aperçu de ce qu’il sera!

Chapitre Un – Le monde d’aujourd’hui

Presque tout ce qui arrive dans le monde aujourd’hui, ne peut ĂȘtre dĂ©crit que par ÉTANT MAUVAIS! Pourquoi, et quand les choses ont commencĂ© Ă  aller de travers? TrĂšs peu de gens cherchent rĂ©ellement pour la ou les CAUSES, ILS CHERCHENT POUR DES SOLUTIONS.

Chaque EFFET, bon ou mauvais, peut ĂȘtre retracĂ© Ă  sa racine, sa CAUSE. Inversement, chaque CAUSE engendre un EFFET. C’est la loi de causes Ă  effets Puisque le monde est rempli par de mauvais effets, pourquoi si peu de gens ne cherchent-ils pas les causes? Pourquoi les scientifiques, les enseignants, les experts en religion, et tous les autres experts et penseurs ne dĂ©vouent pas leurs efforts pour rĂ©soudre et affronter ces effets?

RĂ©flĂ©chissez. Le monde est rempli de problĂšmes de toutes sortes, et ils ne font que s’empirer, et ils sont de plus en plus nombreux. Alors, les titres des journaux d’aujourd’hui sont remplis avec de mauvaises nouvelles. Voici une liste de titres avec lesquels nous sommes habituĂ©s:

  • “La guerre fait rage au Moyen-Orient”
  • “Les suicides explosifs augmentent”
  • “La course Ă  l’armement rĂ©vĂšle plus de pays possĂ©dant des armes nuclĂ©aires”
  • “Un homme tue sa famille puis se suicide”
  • “Un franc tireur tue une dizaine de personnes et en blesse vingt autres”
  • “HIV tue dix millions de personnes annuellement et cela continue d’augmenter”
  • “Un traversier se renverse, mille personnes se noient”
  • “Une maladie mystĂ©rieuse tue dix personnes”
  • “Le marchĂ© s’effondre, une dĂ©pression Ă  l’horizon”
  • “Dieu est banni des Ă©coles”
  • “Les enseignants perdent le contrĂŽle des classes”
  • “Un Typhon tue des milliers de personnes”
  • “Une sĂ©cheresse record frappe l’AmĂ©rique du Nord, et un dĂ©luge monstre en 500 ans en Europe”
  • “La pollution Ă©touffe toutes les nations”
  • “De plus en plus de zones mortes dĂ©couvertes dans les ocĂ©ans et les lacs”
  • “200,000 personnes meurent de faim Ă  tous les jours”
  • “500 millions de personnes contractent la Malaria annuellement, 2.5 millions d’enfants en meurent”
  • “5 mariages sur 6 souffrent les effets de l’adultĂšre”
  • “2/3 des naissances au centre ville sont illĂ©gitimes”
  • “3,000 sites web pornographiques naissent Ă  tous les jours”
  • “Les seigneurs de la drogue engendre une guerre civile”
  • “La corruption au gouvernement ajoute du cynisme Ă  l’apathie des voteurs”
  • “Une manifestation tue 75 personnes”
  • “Le mariage de mĂȘme sexe maintenant lĂ©gal”

Et ainsi de suite


En rĂ©alitĂ©, ces titres n’énumĂšrent rien de plus que des mauvais effets. Puisque l’homme ne connait pas les causes de ses troubles, les problĂšmes mondiaux ne font que croitre pires et l’état de la misĂšre de l’humanitĂ© en gĂ©nĂ©ral semble augmenter avec le temps. Les titres de journaux ne font que crier leurs messages Ă  ceux qui osent les lire, alors, je demande pourquoi?

Oui mais, si
?

Les propriĂ©taires de journaux savent que les mauvaises nouvelles «vendent», ais les gens veulent entendre de bonnes nouvelles et ils espĂšrent que le monde s’amĂ©liore. La majoritĂ© des gens prennent pour acquis qu’éventuellement, les problĂšmes «se rĂšgleront par eux-mĂȘmes»! Parce que c’est ce qu’ils dĂ©sirent! Les gens veulent bĂ©nĂ©ficier de la paix, du bonheur, de l’abondance, du bien-ĂȘtre, d’une bonne santĂ©, et de la prospĂ©ritĂ© en gĂ©nĂ©ral.

  • Est-ce que ces choses peuvent arriver Ă  tous?
  • Peuvent-elles devenir universelles?
  • Est-ce que tous les peuples du monde peuvent bĂ©nĂ©ficier de ces conditions?
  • Est-ce possible que tous les problĂšmes affligeant la civilisation sur une grande Ă©chelle puissent diminuer et Ă©ventuellement disparaitre?

Est-ce que les journaux, un jour, ne pourront plus publier de mauvaises nouvelles, mais seulement de bonnes? Voici quelques exemples de nonnes nouvelles de titres de journaux:

  • “La production alimentaire assez suffisante pour nourrir le monde entier, et assez pour en remiser!”
  • “Tous les fertilisants chimiques bannis, le sol commence Ă  guĂ©rir de ses nombreuses annĂ©es de nĂ©gligence et d’abus!”
  • “La nourriture est maintenant plus nutritive, et a bien meilleur goĂ»t!”
  • “Tous les virus mortels Ă©liminĂ©s, incluant le VIH, l’Ébola, le virus du Nil, la Polio et la Variole!”
  • “Toutes les bactĂ©ries mortelles disparaissent, incluant le E. coli, la Tuberculose, le CholĂ©ra, le Staphylocoque, la Salmonelle et la Plaie Bubonique!”
  • “Plus aucune maladie fatale, comme le cancer, les attaques cardiaques, les maladies du cƓur, le diabĂšte et d’autres maladies mortelles, Ă  jamais!”
  • “Tous les aveugles, tous les sourds et tous les handicapĂ©s sont guĂ©ris en masse Ă  travers le monde entier!”
  • “Plus aucune maladie, des millions de personnes en parfaite santĂ©!”
  • “Tous les hĂŽpitaux et les cliniques mĂ©dicales sont fermĂ©s, des millions de mĂ©decins et d’infirmiĂšres hors d’emplois, ils cherchent d’autres choses Ă  faire!”
  • “Toutes les compagnies pharmaceutiques sont rĂ©orientĂ©es et rĂ©Ă©duquĂ©es vers l’utilisation des herbes naturelles et des vitamines!”
  • “La santĂ© explose partout, il n’y a pas de rapport de personne malade!”
  • “Le divorce disparait, il n’y a plus de famille brisĂ©e!”
  • “Il n’y a plus de mariage frauduleux, plus besoin de contrat en cas de divorce!”
  • “Tous les adolescents sont respectueux et obĂ©issants Ă  l’autoritĂ© de leurs parents!”
  • “Tous les pĂšres bon Ă  rien prennent leurs responsabilitĂ©s, et trouvent du travail!”
  • “Toutes les mĂšres trouvent que prendre soin de leurs enfants au foyer est enrichissant!”
  • “La guerre est dĂ©clarĂ©e illĂ©gale autour du monde entier, toutes les nations sont dĂ©sarmĂ©es!”
  • “Toutes les armes destructives sont dĂ©truites et recyclĂ©es!”
  • “Tout le personnel militaire change pour des projets de construction, de reconstruction de ponts, et infrastructures importantes!”
  • “Plusieurs terres rĂ©cupĂ©rĂ©es de la guerre civile sont dĂ©clarĂ©es terres arables productrices!”
  • “La compĂ©tition du commerce mondial cesse, les nations finalement coopĂšrent!”
  • “Plus de crime, les taux plongent Ă  zĂ©ro!”
  • “Meurtres, choses du passĂ©!”
  • “Les vols Ă  mains armĂ©es disparaissent, la peur aussi!”
  • “Tous les voleurs se repentent, ils cherchent maintenant un emploi honnĂȘte!”
  • “Les rues des villes sont sĂ»res, les enfants jouent en toute sĂ©curitĂ©!”
  • “L’éducation met l’accent sur les bonnes valeurs, il n’y a plus de problĂšmes d’étiques!”
  • “La Bible enseignĂ©e dans toutes les Ă©coles!”
  • “Tous les gens apprennent et parlent un seul langage!”
  • “La loi de cause et effet rĂ©vĂ©lĂ©e, explique le pourquoi des guerres, des famines de la pauvretĂ©, et de l’ignorance passĂ©es!”
  • “Le changement de la tempĂ©rature apporte la stabilitĂ© au monde!”
  • “La tempĂ©rature d’aujourd’hui: un ciel dĂ©gagĂ© et ensoleillĂ©, demain, de la pluie en saison!”
  • “Les dĂ©serts fleurissent partout sur la planĂšte!”
  • “Tremblements de terre, volcans, ouragans, ne sont plus des dangers!”

Est-ce que ces titres semblent impossibles? Ils sont possibles. Ils sont vrais, certains, sĂ»res. Une utopie merveilleuse, prophĂ©tisĂ©e, arrivera sur la planĂšte terre et elle arrivera trĂšs bientĂŽt! Durant votre vie! Mais ce temps-lĂ  n’est pas arrivĂ©.

L’espoir de plusieurs

Plusieurs scientifiques et experts croient que le monde Ă©volue vers un plus haut et meilleur ordre. Ils voient le futur comme un merveilleux temps de possibilitĂ©s excitantes et sans fin. Ils voient une amĂ©lioration de la condition humaine, des avancements mĂ©dicaux, des amĂ©liorations en agriculture, une meilleure production de nourriture, et plus abondante, et des dĂ©couvertes scientifiques jamais vu auparavant. Ces penseurs espĂšrent tellement, qu’ils ne voient pas la sĂ©vĂ©ritĂ© et la complexitĂ© des problĂšmes affligeant le monde entier.

Ils vivent dans un conte de fĂ©e, et portent des lunettes teintĂ©es en rose et qui filtrent la dure rĂ©alitĂ© du monde autour de nous. Mais, ils ne reprĂ©sentent qu’une Ă©cole populaire de pensĂ©e. Seulement lorsque la brutale rĂ©alitĂ© des dures conditions mondiales et des Ă©vĂšnements dĂ©gradants ne les frappent de front, alors ils rĂ©aliseront que leurs espoirs n’étaient que des rĂȘves. Ils apprendront que Dieu orchestrera les choses d’une maniĂšre qu’ils ne prĂ©voyaient pas et qu’ils n’étaient sĂ»rement pas prĂ©parĂ©s. Dieu n’utilisera pas la magie de la science pour tirer un lapin hors du chapeau! Comme la majoritĂ© le croit, l’espĂšre et le suppose. Ce n’est pas la façon que Dieu sauvera les hommes d’eux-mĂȘmes, au dernier moment, juste avant qu’ils ne se fassent sauter eux-mĂȘmes de la planĂšte!

Un super-gouvernement bientĂŽt

De nombreux scientifiques reconnaissent que la planĂšte et la civilisation sont sur une course de collision avec la calamitĂ©! Plusieurs personnes ont peur, et leurs dĂ©clarations de ce qui peut survenir, sont effrayantes. Ils parlent du besoin d’un super gouvernement mondial, afin d’arrĂȘter les problĂšmes incontrĂŽlables de l’humanitĂ©. Mais presque personne ne croit qu’un tel gouvernement ne fonctionnerait s’il Ă©tait entre les mains des hommes. Les obstacles, juste pour mettre sur pied ce gouvernement, et encore plus pour la façon de rĂ©soudre ces problĂšmes, sont Ă©normes.

Mais il y a de bonnes nouvelles!

La Bible est presqu’entiĂšrement un message au sujet d’un GOUVERNEMENT MONDIAL À VENIR. Partout oĂč JĂ©sus Christ alla, Il prĂȘcha, annonça l’arrivĂ©e du royaume de Dieu. Il expliqua qu’il serait un gouvernement mondial rĂ©gnant sur toute la terre et qu’il Ă©craserait et remplacerait tous les autres gouvernements des hommes. Il annonçait cette bonne nouvelle excitante du MERVEIILEUX MONDE À VENIR, Ă  l’avance de son temps. Maintenant imminent, expliquant que plusieurs se qualifieraient pour rĂ©gner avec Lui. (Pour en savoir plus sur ce sujet, lisez notre livret: Qu’est-ce que le royaume de Dieu?)

Mais les gens de Son temps n’étaient pas prĂȘts pour recevoir Son message.

Lorsque Christ reviendra, aprĂšs avoir Ă©tĂ© couronnĂ© comme Roi des rois (des rois qui rĂšgneront avec et sous Lui), Il dĂ©tiendra le pouvoir pour effectuer tous les changements nĂ©cessaires. Au dĂ©but de cette pĂ©riode 1,000 ans, les nations du monde Lui rĂ©sisteront. Mais, Il les forcera Ă  ĂȘtre heureux, en santĂ©, et prospĂšres, et Ă  se rĂ©jouir de la vie abondante. Combien ironique que l’humanitĂ© aura Ă  ĂȘtre FORCÉE! D’accepter ces conditions qui finalement les rĂ©jouiront.

Plus loin, nous examinerons ce monde en dĂ©tail, incluant ceux qui en feront parti. Nous apprendrons comme ce monde sera gouvernĂ©. Nous comprendrons aussi comment tous les troubles, violences, et problĂšmes disparaitront, pourquoi il n’y aura plus de problĂšmes insolubles, qui aujourd’hui, engendrent la misĂšre pour toute l’humanitĂ©. Comme vous savez, l’humanitĂ© ne produira pas ou amĂšnera ces choses. Tout cela sera fait aux hommes, pas par les hommes! Nous apprendrons comment cela arrivera.

La dure rĂ©alitĂ© du monde aujourd’hui

Avant que nous puissions examiner l’excitant et rĂ©ellement merveilleux monde Ă  venir, nous devons jeter un regard sur Ă  la dure et douloureuse rĂ©alitĂ© du monde aujourd’hui. Comme vous l’avez vu par la liste des titres de journaux, ce n’est pas joli!

Le monde est rempli de problĂšmes et troubles de toutes sortes, de maladies, de pollution, de pauvretĂ©, d’ignorance, de confusion religieuse, de guerres, de terrorisme, de crimes, de violence, de la faim, d’immoralitĂ©, d’esclavage, d’oppression, de bouleversements politiques, et beaucoup plus. Le passage du temps amĂšne encore plus de problĂšmes, pas moins. Et les problĂšmes existants empirent collectivement au lieu de s’amĂ©liorer ou de se rĂ©soudre. Pourquoi, Ă  chaque tournant, l’humanitĂ© a-t-elle sabotĂ© et sapĂ© tous les efforts pour rĂ©soudre ses plus grands problĂšmes?

Nous devons aussi jeter un regard aux causes des problĂšmes de ce monde, et pourquoi le crescendo des problĂšmes qui engouffrent l’humanitĂ© au-delĂ  ses capacitĂ©s de les comprendre et de les rĂ©soudre.

Les gens semblent de plus en plus incapables d’affronter et de vaincre leurs problĂšmes personnels. Le monde en gĂ©nĂ©ral, les individus et les familles se noient dans un ocĂ©an de dĂ©cadence morale et de difficultĂ©s insurmontables. De plus en plus de gens semblent complĂštement incapables de manager, gĂ©rer, administrer et contrĂŽler leur vie.

Voici une liste de secteurs, domaines oĂč les gens semblent bloquer et la liste pourrait mĂȘme ĂȘtre trĂšs longue:

  • Les hommes ont crĂ©Ă© plusieurs inventions technologiques Ă©tonnantes, mais ils ne peuvent crĂ©er des solutions aux problĂšmes qui frappent la planĂšte.
  • L’humanitĂ© a exploitĂ© la capacitĂ© des ordinateurs afin d’administrer de grandes quantitĂ©s d’informations, mais les ĂȘtres humains ne peuvent correctement administrer leurs problĂšmes personnels.
  • Les scientifiques ont dĂ©couvert la grandeur, la magnificence, et la prĂ©cision de l’univers, mais ils ne peuvent dĂ©couvrir la voie Ă  la paix.
  • Les astronomes peuvent trouver de nouvelles et magnifiques galaxies, mais ils ne peuvent trouver une maniĂšre pour prĂ©server la beautĂ© et la majestĂ© de la terre.
  • Les scientifiques ont aussi libĂ©rĂ© le pouvoir de l’atome, mais ils sont sans pouvoir pour trouver les rĂ©ponses aux grandes questions de la vie.
  • Les enseignants ont enseignĂ© Ă  des millions de gens comment gagner leur vie, mais pas comment la vivre!

L’historienne prĂ©sidentielle bien connue et aussi Ă©ditorialiste Peggy Noonan, rĂ©suma la course complexe de ce qu’a Ă©tĂ© l’histoire de l’humanitĂ©: “Sur le long ruban de l’histoire, la vie est marquĂ©e et entachĂ©e par une longue sĂ©rie de guerres, de famines, d’horreur et de maladies. Nous pensions que nous avions rĂ©ussi parce que l’homme s’est amĂ©liorĂ©. Mais, l’homme ne s’est pas rĂ©ellement amĂ©liorĂ©, s’est-il? L’homme est l’homme, la nature humaine est la nature humaine; l’impulsion pour dĂ©truire coexiste avec le dĂ©sir de construire et de crĂ©er et le rend meilleur.”

Les gouvernements des hommes ne fonctionnent pas

Demandons-nous encore:

  • Pourquoi le monde est-il rempli de problĂšmes, de mĂ©chancetĂ©s, de violence de toutes sortes?
  • Pourquoi est-il dans un tel Ă©tat de confusion et d’ignorance?
  • Comment en est-il arrivĂ© lĂ ?
  • Pourquoi est-ce que les gouvernements des hommes ne peuvent rĂ©soudre d’une maniĂšre permanente les problĂšmes, mais qu’ils ne font que repousser les effets, et par consĂ©quent, crĂ©ent de nouveaux problĂšmes?

Vous avez sĂ»rement supposĂ©, ou pris pour acquis, que les gouvernements des nations modernes reflĂštent les voies (ou plutĂŽt la maniĂšre d’administrer et de gĂ©rer) de Dieu. C’est la supposition de chacun et de presque toute l’humanitĂ©. MĂȘme si c’est la prĂ©rogative de Dieu d’établir et d’élever et d’enlever et d’abaisser des nations, ce droit n’appartient pas Ă  ce monde, et ce monde n’est pas le Sien! C’est la raison pour laquelle Christ prĂ©dit l’arrivĂ©e d’un tout puissant super-gouvernement pour remplacer les gouvernements des hommes qui sont confus, inefficaces, et impuissants pour rĂ©soudre aucun de ses plus gros problĂšmes.

Regardez autour de vous, et réfléchissez:

  • Pourquoi les gouvernements des hommes ne peuvent s’entendent entre-eux, Ă©viter des guerres, et trouver des façons de faire la paix, de partager leurs abondances et leurs surplus?
  • Pourquoi y a-t-il autant d’instabilitĂ© constante sans fin, de scandales, et de divisions parmi les leaders, et qu’il y ait des rĂ©volutions et des coups d’éclats militaires?
  • Pourquoi n’y a-t-il pas de pĂ©nurie de dĂ©magogues, de dictateurs, et de rĂ©volutionnaires, promettant toujours de faire les choses meilleures, mais qu’ils sont seulement capables de prĂ©sider sur des problĂšmes et de mauvaises conditions qui ne cessent de s’empirer?

Regardez aux gouvernements de ce monde. En gĂ©nĂ©ral, il y en a trois sortes aujourd’hui: des monarchies, des dictatures, et des dĂ©mocraties.

Les monarchies impliquent la noblesse, ou la royautĂ©, ou la lignĂ©e de sang pure, ou lignĂ©e familiale/royale, qui est la clĂ© pour la succession au pouvoir ou au trĂŽne. À la mort d’un roi ou d’une reine, un prince ou une princesse monte, succĂšde, au trĂŽne. Cela dure habituellement quelques gĂ©nĂ©rations ou plusieurs siĂšcles. GĂ©nĂ©ralement, les monarchies sont Ă©ventuellement remplacĂ©es soit dans la violence ou dans la paix, et permettant au roi ou la reine de garder certains pouvoirs minimaux.

Les dictatures et le totalitarisme sont habituellement crĂ©Ă©s par et dans la violence, par un coup d’état ou une rĂ©volution. Ces gouvernements ne durent pas longtemps, parce qu’une autre rĂ©volution ou un coup d’état les renverse et les remplace.

Les dĂ©mocraties et les rĂ©publiques sont mieux dĂ©crits par: collaboratifs, reprĂ©sentatifs, ou parlementaires, dans ce genre de gouvernement, les reprĂ©sentants, les dĂ©lĂ©guĂ©s, les dĂ©putĂ©s, les gouverneurs, les prĂ©sidents, les premiers ministres, les leaders, etc., sont Ă©lus et ils reprĂ©sentent la volontĂ© du peuple. Cela implique un processus de vote ou de ballotage dans la sĂ©lection d’un ou de plusieurs candidats ou prĂ©fĂ©rĂ©s. Cette forme de gouvernement est gĂ©nĂ©ralement considĂ©rĂ©e ĂȘtre la meilleure forme de gouvernement pour l’humanitĂ©. Écoutez la dĂ©claration du Premier Ministre Britannique, Winston Churchill, il appela la dĂ©mocratie «la pire forme de gouvernement, exceptĂ© pour toutes les autres». Cela dĂ©montre un incroyable aperçu de la pat de quelqu’un qui a Ă©tĂ© Ă©lu, de la maniĂšre que la dĂ©mocratie fonctionne rĂ©ellement.

Mais aussi mauvais (et corrompue) que puisse ĂȘtre la dĂ©mocratie, elle est quand beaucoup plus prĂ©fĂ©rable Ă  toutes les autres formes de gouvernement entre les mains des hommes. La dĂ©mocratie essaie au moins d’assurer les libertĂ©s individuelles, plus que toute autre forme de gouvernement inventĂ© par l’homme.

À la fin, cependant, aucun des gouvernements des hommes ne fonctionnera soit en bien ou en mal pour bien longtemps. Et si la meilleure forme de gouvernement de l’homme est aussi mauvaise, et est toujours ultimement ineffective Ă  rĂ©soudre les plus grands problĂšmes du pays, alors, OÙ sont les rĂ©ponses aux plus grands problĂšmes de la civilisation? COMMENT seront-ils rĂ©sous d’une maniĂšre permanente afin que ce monde utopique dont les Ă©crivains, les philosophes, les politiciens, et les masses de personnes attendent, se rĂ©alise finalement et devienne une rĂ©alitĂ©?

Rappelez-vous de la loi de cause et effet, si


  • 
 les crimes doivent arrĂȘter,
  • 
 la pauvretĂ© doit disparaitre,
  • 
 si les guerres doivent cesser,
  • 
 les maladies doivent toutes ĂȘtre guĂ©ries et ĂȘtre choses du passĂ©,
  • 
 si les famines doivent ĂȘtre Ă©liminĂ©es,
  • 
 si la pollution doit cesser,
  • 
 si l’ignorance doit disparaitre,
  • 
 si la confusion religieuse doit aussi cesser,


 il doit y avoir une RAISON. La ou les causes de ces choses doivent ĂȘtre identifiĂ©es, et enlevĂ©es avant que les bons effets prophĂ©tisĂ©s pour le monde Ă  venir puissent remplacer les mauvais effets d’aujourd’hui.

Tous les gouvernements des hommes ont lamentablement Ă©chouĂ© et déçu l’humanitĂ©. Ils n’ont pas rĂ©ussi Ă  enlever les mauvais effets affligeant le monde.

La nourriture, l’eau, la pollution, et la surpopulation

ConsidĂ©rez quelques unes des terribles conditions sur terre aujourd’hui, et qui sont prophĂ©tisĂ©es Ă  s’empirer pour l’annĂ©e 2050, si les Ă©vĂšnements restent pareils, et surtout si l’humanitĂ© survie aussi longtemps!

Les statistiques suivantes proviennent des rapports de 2001 et 2007, des Nations Unies: “The State of World Population (L’État de la Population Mondiale)”. Ce sont des rapports dĂ©taillĂ©s qui surprendront les lecteurs:

La population mondiale

La population mondiale a plus que triplĂ© dans les derniĂšres 70 annĂ©es, maintenant rendue Ă  plus de 7 billions (ou milliards). Il est prĂ©dit qu’elle atteindra 9.34 billions en 2050. Les 49 nations les plus pauvres et moins dĂ©veloppĂ©es tripleront pour atteindre 2 billions. Cette croissance de la population mondiale engendrera d’énormes problĂšmes!

L’eau potable

Il n’y a que 2.5 % de l’eau de la planĂšte qui est fraiche, potable. Et seulement 20 % de cette quantitĂ© (ou 0.5 %) est accessible Ă  la surface. La population actuelle a besoin de la moitiĂ© de cette eau potable. En 2025, l’utilisation de l’eau augmentera de 50 % dans les pays en voie de dĂ©veloppement, et 18 % dans d’autres rĂ©gions. Comme la population mondiale augmente de 75 millions de personnes par annĂ©e, le besoin d’eau potable sera l’équivalent du dĂ©bit d’eau du puissant fleuve le Rhin.

Les pays en Ă©mergence vidangent de 90 Ă  95 % de leurs eaux usĂ©es et 70 % de leurs eaux industrielles toxiques dans les eaux de surface (riviĂšres, lacs, fleuves). La croissance constante de la population garantie que ce problĂšme ne fera que s’empirer. De plus, les produits toxiques dĂ©versĂ©s dans les eaux potables comme les fertilisants (les engrais chimiques de toutes sortes), les pesticides, et les pluies acides aident Ă©normĂ©ment Ă  dĂ©tĂ©riorer la qualitĂ© de l’eau. Des experts prĂ©disent que le monde va manquer complĂštement d’eau pour la consommation et l’alimentation en 2050.

Prenez un moment pour méditer à ce problÚme!

La production alimentaire

La croissance de la population mondiale continue de dĂ©passer la production alimentaire globale. Il y a 850 millions de personnes qui sont chroniquement mal-nourries et 2 billions qui en manquent quotidiennement. Seulement 15 sortes de cĂ©rĂ©ales pourvoient 90 % du besoin alimentaire mondial, et il est estimĂ© que 60,000 diffĂ©rentes espĂšces de plantes pourraient atteindre l’extinction juste en 2025! Lors de cette annĂ©e, la population totale de la planĂšte de 8 billions de personnes, auront besoin de 2 fois les besoins d’aujourd’hui, et les moyens de distribution actuelles devraient ĂȘtre grandement amĂ©liorĂ©s afin d’éliminer la faim. Mais trĂšs peu d’experts voient cela possible.

La pollution

À chaque jour, plus de 160,000 personnes Ă©migrent des rĂ©gions rurales vers les villes. Cela arrive plus vite dans les pays sous-dĂ©veloppĂ©s oĂč les systĂšmes sanitaires sont inexistants ou trĂšs peu dĂ©veloppĂ©s. Naturellement, d’énormes problĂšmes rĂ©sultent de la pollution sanitaire, Ă  la surpopulation, Ă  l’accĂšs restreint des services modernes de santĂ©, et Ă  l’incapacitĂ© des Ă©coles d’absorber l’accroissement du nombre des Ă©tudiants.

Plus de 60 % de toutes les maladies sur terre sont reliĂ©es aux problĂšmes sanitaires et des Ă©gouts. La pollution de l’air tue presque 3 millions de personnes dans les pays sous-dĂ©veloppĂ©s chaque annĂ©e, tandis que la pollution sanitaire en tue plus de 12 millions chaque annĂ©e! DiffĂ©rentes formes de pollution de l’air affectent 2.5 billions de personnes par annĂ©e et en tue plus de 2.4 millions. Des changements dans le climat altĂšrent aussi les zones de risques pour les insectes porteurs de maladies. De nouvelles et plus virulentes maladies apparaissent et rĂ©apparaissent continuellement. De nombreuses bactĂ©ries prouvent ĂȘtre rĂ©sistantes aux drogues Ă  cause des trop nombreuses sur-prescriptions d’antibiotiques.

Et plusieurs autres problĂšmes

D’autres problĂšmes prĂ©dits pour le futur? Une diminution des superficies de terres pour la production alimentaire, la dĂ©forestation, l’urbanisation, la disparition des fermes familiales, la dĂ©gradation du sol, le manque d’eau potable et sa dĂ©gradation, des problĂšmes sĂ©vĂšres d’irrigation, plus de sĂ©cheresse de longue durĂ©e, des gas Ă  effets de serre, des changements spectaculaires dans le climat et les tempĂ©ratures, beaucoup plus d’inondations causant des pertes de rĂ©coltes. Ce ne sont lĂ  que quelques exemples qui s’empirent rapidement avec les annĂ©es. Ils engendreront de nombreuses calamitĂ©s, et mĂȘme des catastrophes, pour une humanitĂ© qui ne s’y attend pas et surtout, absolument pas prĂ©parĂ© Ă  rĂ©soudre ces problĂšmes, et encore moins Ă  y faire face.

Il est reconnu que le monde est submergĂ© par l’information, mais, cette surabondance d’information ne concerne en rien le nombre et la complexitĂ© des problĂšmes insolubles de l’humanitĂ©. MĂȘme avec son ingĂ©nuitĂ© crĂ©atrice et de avec toute son intelligence, l’homme ne peut rĂ©soudre les plus importants problĂšmes qui mettent en danger l’existence mĂȘme sur terre, la mĂȘme terre dont il est systĂ©matiquement en train de dĂ©truire.

Limites Ă  la croissance

Il y a eu des études cherchant à déterminer la rapidité avec laquelle la croissance de la population terrestre peut atteindre avant que la terre ne puisse plus le supporter.

Thomas R. Malthus, un Ă©conomiste du dĂ©but du 19Ăšme siĂšcle, considĂ©ra trois facteurs fondamentaux de croissance de la population, de base: la guerre, les maladies et la famine. Malthus prĂ©dit d’éventuels dĂ©sastres parce que la population mondiale dĂ©passerait Ă©ventuellement les rĂ©serves alimentaires et leur disponibilitĂ©. Plusieurs de ceux qui l’appuyaient dans ses thĂ©ories, corroboraient ses prĂ©dictions avec ce rendez-vous avec le dĂ©sastre Ă  cause du taux Ă  la hausse de la croissance de la population mondiale. La grande partie de cette accĂ©lĂ©ration est le rĂ©sultat de l’utilisation de vaccinations et d’antibiotiques, qui rĂ©duisent les effets des maladies, rĂ©duisant le taux de mortalitĂ©, allongeant la durĂ©e de vie, et, par consĂ©quent, dĂ©cuplant, augmentant et faisant «exploser» Ă  la hausse le taux de croissance de la population.

La prĂ©diction de Malthus est devenue un dilemme connu sous le nom de «spectre de Malthus», il est malheureusement devenu un spectre rĂ©el. Deux publications (“The Limits to Growth” et “Humanity at the Turning Point”) dĂ©montrent par une simulation ou une projection ou comme modĂšle, par ordinateur, cette tendance nĂ©faste qui existe rĂ©ellement durant tout le 21Ăšme siĂšcle. Cette projection ou modĂšle, se basait sur cinq donnĂ©es:

(1) La surpopulation,
(2) La production alimentaire,
(3) L’industrialisation,
(4) La pollution, et
(5) La consommation de ressources naturelles non-renouvelables.

MĂȘme sans les complications et les effets d’une guerre majeure, ou de tempĂ©ratures dĂ©sastreuses et des conditions climatiques extrĂȘmes, ces modĂšles ne font que projeter un effondrement virtuel de la civilisation vers le milieu du 21Ăšme siĂšcle, soit vers l’annĂ©e 2050!

Parmi les critiques de ces faits, il y avait un fervent optimiste, le Docteur Herman Kahn de l’Institut Hudson de New York. Docteur Kahn prĂ©dit une incroyable utopie pour le proche futur dans lequel le monde industrialisĂ© profiterait de plus de temps libre que jamais auparavant. Il reconnaissait que la passivitĂ© et l’oisivetĂ© engendreraient plus d’arrestations sociales ainsi que possiblement plus d’abus de drogues. Mais il avait confiance que les problĂšmes d’infrastructure, tels que la pollution, les problĂšmes d’approvisionnement en eau potable, et les maladies, soient attĂ©nuĂ©s par la technologie, mais il n’avait aucune rĂ©ponse ni aucune solution pour les Ă©normes dilemmes sociaux.

En ce qui concerne la production alimentaire pour la population qui explose, Kahn, dans son livre: The Next 200 Years, dĂ©clara: “La nourriture sera extraite de presque n’importe quoi d’organique, incluant le bois, les feuilles, le cellulose, le pĂ©trole, et mĂȘme des dĂ©chets de l’agriculture.” Il Ă©tait assez confiant que la technologie Ă©liminerait la faim dans le monde.

Mais, considĂ©rez le prix Ă  payer pour la qualitĂ© de la nourriture, si ce qu’il a dit serait possible. Kahn ajouta: “il n’y aura pas de pĂ©nurie de nourriture dans les prochaines 200 annĂ©es. Si la production des fermes conventionnelles n’est pas suffisante, alors, ils n’auront qu’à manger des dĂ©chets.”

Incroyable! On peut se demander qu’elle sorte de qualitĂ© de vie, de tels optimistes ont en rĂ©serve dans leurs utopies!

Tout en critiquant fortement les adeptes et leurs modĂšles (projections futuristes) d’ordinateurs de Malthus, les optimistes les surnommĂšrent «dĂ©faitistes ou prophĂštes de malheur». Cependant, comme les prĂ©dictions de Kahn dĂ©montrent, de tels optimistes sont dĂ©crochĂ©s de la rĂ©alitĂ©, et mĂȘme leurs pensĂ©es et idĂ©es sont extrĂ©mistes et irrĂ©elles. Mais, le monde a gĂ©nĂ©ralement ignorĂ© les avertissements qui contredisaient ces idĂ©aux. Gardez Ă  l’esprit que les dĂ©faitistes ou prophĂštes de malheur, ne donnaient simplement que de l’information pour programmer les ordinateurs, espĂ©rant en mĂȘme temps des rĂ©sultats favorables. Les optimistes ignorent ces avertissements et accuse les programs (les programmeurs) d’ordinateurs comme Ă©tant «pessimistes». MĂȘme si les conditions actuelles restent dangereuses plus que jamais, ce n’est que d’ĂȘtre politiquement correct de ne pas les exprimer ou mĂȘme les suggĂ©rer.

Peu importe ce que les ĂȘtres humains choisissent de croire, l’horloge vers l’annihilation de toute vie sur terre avance inexorablement! Le monde est comme une poudriĂšre, une simple Ă©tincelle suffirait Ă  allumer la mĂšche, et adieu la survie de l’homme!

Dans Matthieu 24: 22, Christ donna un avertissement du grave danger de guerre pour l’existence mĂȘme pour l’humanitĂ©, principalement par des armes de masse destruction. Mais il y a une dimension plus Ă©tendue du danger pour l’existence humaine, c’est celle de survivre une guerre catastrophique.

AprĂšs 6,000 ans de l’histoire de l’homme, l’humanitĂ© a approchĂ© le bord de l’extinction sur diffĂ©rents fronts. La surpopulation, avec la pollution mondiale, la famine, et les Ă©pidĂ©mies, ont Ă  eux seuls le potentiel de faire disparaitre toute l’humanitĂ©, et de faire de la terre une planĂšte morte!

Ensuite, nous considĂ©rons le plus dangereux catalyseur qui nous a Ă©tĂ© donnĂ© par la science et la technologie: LES GUERRES. Elles sont employĂ©es par toutes les nations du monde aujourd’hui et cela caractĂ©rise comment les hommes cherchent des rĂ©sultats par l’utilisation de la destruction.

La constance des guerres

L’horreur de la guerre a ravagĂ© le monde depuis des milliers d’annĂ©es. Ses fruits sont la terreur, la destruction, les bouleversements Ă©conomiques, a crĂ©Ă© des orphelins et des veuves, a dĂ©placĂ© des populations entiĂšres voire mĂȘme de les avoir anĂ©anties et exterminĂ©es par des gĂ©nocides, la dĂ©vastation du sol, a dĂ©truit la nature, a crĂ©Ă© des atrocitĂ©s de toutes sortes, a crĂ©Ă© la faim, des maladies, beaucoup de souffrances, la misĂšre, le dĂ©sespoir, et ultimement avoir fait d’innombrables morts. Tout cela a augmentĂ© une plus grande haine, et des dĂ©sirs de revenge, et encore plus de guerres, parce que rien n’est rĂ©sous par des conflits militaires.

Mais Ă  ce jour, personne n’est encore parvenu Ă  Ă©liminer le spectre de la guerre.

Depuis que CaĂŻn tua Abel (Gen. 4), l’histoire humaine a Ă©tĂ© une suite presque continuelle de guerres sans fin. Ce qui a commencĂ© par de la jalousie, s’est transformĂ©, plus tard, en conflits entre nations. Ce premier meurtre fut motivĂ© par la jalousie et la convoitise. Et cela s’est rĂ©pĂ©tĂ© dans toute l’histoire des hommes (et des nations) jusqu’à maintenant (voir Jacques 4: 1-3).

Aussi, des différences raciales de longue date, incluant des haines entre tribus, des guerres de religions, et aussi des conflits frontaliers, tout cela afin de se saisir des biens et des territoires des autres, se sont toujours terminées dans et par des guerres.

Cela signifie que les guerres ont aussi affectĂ© indirectement toutes les autres nations dans chaque pĂ©riode de l’histoire. De nombreux pays ont fait la guerre soit pour agresser ou pour se dĂ©fendre, pour ces pays c’est devenu une façon de vivre. Les nations qui ne voulaient pas participer Ă  la guerre, devaient payer un tribut, afin d’acheter la paix aux nations qui auraient pu les dominer.

Au milieu des années 1960, un statisticien norvégien a programmé un ordinateur pour compter toutes les guerres à travers les 6000 ans de l'histoire de l'humanité. Il a conclu que 14 531 guerres ont eu lieu. Mais ce n'était que le nombre de guerres connues et enregistrées. Combien d'autres ne le sont pas? Et considérant que ce calcul a été fait il y a plusieurs décennies. D'innombrables autres ont eu lieu depuis. Bien sûr, cela ne compte pas le flux sans fin des actes terroristes individuels, tels que les attentats-suicides et d'autres attaques qui se produisent dans des guerres non déclarées.

L'incroyable nouvelle technologie des armes a changĂ© dĂ©finitivement le visage de la guerre. Les bombes «intelligentes», qui sont Ă  guidage laser pour donner prĂ©cision et efficacitĂ© Ă  de l'art de tuer, ont remplacĂ© de nombreux types de bombes «stupides». Les scientifiques militaires ont mis au point des bombes Ă  dispersion, appelĂ©e «coupeuse de marguerite». NommĂ© d'aprĂšs le modĂšle d'explosion, celles-ci abattent un grand nombre d'ĂȘtres humains comme une tondeuse Ă  gazon coupe l'herbe. En outre, il y a des bombes «anti-bunkers» qu'avant leur dĂ©tonation, peuvent pĂ©nĂ©trer profondĂ©ment dans la terre Ă  la recherche d'ennemis qui se cachent dans des grottes.

Davantage et de meilleurs missiles Ă  guidage de prĂ©cision font Ă©galement leur apparition en permanence. Mais ceux-ci ne sont rien par rapport aux missiles de dĂ©fense, appelĂ© «tuer vĂ©hicules,» qui sont dĂ©crits comme «flĂąner» dans l'espace en attendant un signal pour rechercher et dĂ©truire, quant Ă  n'importe quel lancement nuclĂ©aire qui doit ĂȘtre rapidement Ă©liminĂ© par des missiles offensifs contenant des ogives qui sont devenus aĂ©roportĂ©s.

Divers avions d'attaque trĂšs sophistiquĂ©e et incroyablement mortelle maintenant existent, hĂ©licoptĂšres, jets, bombardiers, hĂ©licoptĂšres de combat et drones, ont amenĂ© la guerre conventionnelle Ă  l'apogĂ©e de la capacitĂ© de destruction jamais connue. La grande prĂ©cision, des bombes guidĂ©es par satellite ont des gigantesques «zones d'abattage» de plus de mille mĂštres. Ensuite, il y a ce qu'on appelle le «MOAB» ou Massive Ordnance Air Blast Bomb (Ă©galement connu dans l'armĂ©e comme la «MĂšre de toutes les bombes»), est une bombe conventionnelle qui crĂ©e presque le mĂȘme effet de souffle qu'une petite arme nuclĂ©aire.

Bien sûr, toutes celles-ci tuent et mutilent sans discrimination. Donc, ce qui peut parfois impliquer des victimes «de tirs amis», dans lequel ses propres soldats ou des civils sont touchés. Cela est généralement considéré comme des «dommages collatéraux acceptable et nécessaire.»

Les penseurs et stratĂšges militaires modernes parlent maintenant en termes de protection contre, ou de la livraison des «armes de destruction massive.» La capacitĂ© d'abattage des armes nuclĂ©aires, chimiques et biologiques et, maintenant, radiologique ou «bombes sales», est indescriptiblement horrible. Pourtant, ces armes sont maintenant apparemment dans les mains des pays et des rĂ©gimes instables, qui peuvent ne pas ĂȘtre en mesure de contrĂŽler leur utilisation ou la sauvegarde de leur inventaire.

C'est pourquoi le cĂ©lĂšbre gĂ©nĂ©ral amĂ©ricain Douglas MacArthur, alors qu'il assistait Ă  la signature de la capitulation de l'Empire du Japon le 2 Septembre 1945, a dit: «Les hommes depuis la nuit des temps ont cherchĂ© la paix... Des Alliances Militaires, des Équilibres de Force, des Ligues de Nations, chacun Ă  son tour a Ă©chouĂ© laissant la seule voie par le creuset de la guerre. La destruction totale de la guerre efface maintenant cette alternative. NOUS AVONS EU NOTRE DERNIÈRE CHANCE.

«Si nous ne concevons pas un meilleur systĂšme et plus Ă©quitable l'Armageddon sera Ă  notre porte. Le problĂšme est essentiellement thĂ©ologique et implique une recrudescence spirituelle et Ă  l'amĂ©lioration du caractĂšre humain qui se synchronisera avec nos avances presque incomparables dans la science, l'art, la littĂ©rature, et tout le matĂ©riel et l'Ă©volution culturelle des deux mille derniĂšres annĂ©es. Il doit ĂȘtre de l'esprit si nous voulons sauver la chair...» (The Reports of the General MacArthur).

Gardez Ă  l'esprit ce qu’a dit MacArthur il y a 60 ans! Depuis lors, il semble que le monde entier est devenu un «champ de bataille».

Depuis ce temps, le nombre de guerres a continuĂ© de croitre. Les hommes et les nations ont cherchĂ© Ă  justifier leurs actions en rationalisant et en disant que c’était inĂ©vitable, lĂ©gitime et nĂ©cessaire de faire la guerre! Tout en agissant de la sorte, LES HOMMES PROUVENT QU’ILS NE CONNAISSENT PAS LES VOIES QUI CONDUISENT À LA PAIX (voir És. 59: 8 et Rom. 3: 17).

Tout en dĂ©battant et en ignorant la Parole de Dieu, les thĂ©ologiens et les spĂ©cialistes religieux, ils dĂ©finissent ce qu’est une «juste guerre», c’est devenu une Ă©tude confuse, aveugle et inutile. Il n’y a pas de telle chose qu’une juste guerre! Aucune guerre ne peut ĂȘtre juste, toutes les guerres sont horribles. Mais ces dĂ©bats, qui n’en finissent plus, reflĂštent les croyances de l’humanitĂ© que les hommes peuvent fixer (arranger, rĂ©parer) le monde. Par diffĂ©rents programmes qui ne fonctionnent finalement jamais.

Comme rĂ©sultat, l’humanitĂ© est entrĂ©e dans le dĂ©compte de la TroisiĂšme Guerre Mondiale!

Famines dans le monde développé

Nous ne pouvons discuter du sujet de la guerre sans examiner les conditions, les effets qui, inĂ©vitablement, suivent. Le plus grand de ces effets, c’est la famine, comme celle qui prĂ©sentement frappe et afflige une trĂšs grande partie de la terre. Mais la guerre est la principale cause de tous ces effets.

Les effets de la civilisation moderne sont si efficaces dans leur dĂ©vastation sur l’environnement que la pollution industrielle, rĂ©sidentielle et des vĂ©hicules ont commencĂ© Ă  affecter les systĂšmes de tempĂ©rature de la terre, et par consĂ©quent, augmentent la perspective de la famine. Des sĂ©cheresses persistantes dans des rĂ©gions critiques de certaines nations sous-dĂ©veloppĂ©es et Ă  haute densitĂ© de population, engendre d’horribles famines et le fragile Ă©cosystĂšme d’une terre rendue fragile par ces tendances, en est aussi affectĂ©e.

Silencieusement, et ce qui ne prĂ©sage rien de bon, le spectre de la famine s’est rĂ©pandu dans le dernier siĂšcle. La famine s’est principalement rĂ©pandue dans le monde, dans les nations sous-dĂ©veloppĂ©es. La technologie et les meilleurs efforts de l’homme n’ont pu ralentir ni arrĂȘter le courant. Plus que jamais auparavant, la famine risque de s’étendre maintenant dans chaque nation, parce que les hommes et les gouvernements ignorent les causes.

ConsidĂ©rez la distribution the dĂ©mographique de la population amĂ©ricaine, passĂ©e et prĂ©sente. 95 % des colons amĂ©ricains originaux vivaient sur des fermes. Aujourd’hui, moins de 1 % de la population amĂ©ricaine sont des fermiers et des Ă©leveurs de bovins. Les faits suggĂšrent que ce nombre continuera de dĂ©croitre.

Regardez ceci: les grands dĂ©taillants de supermarchĂ©s ne gardent que trois ou quatre jours d’inventaire sur leurs tablettes. Durant les tempĂȘtes (neige ou eau), les gens vident invariablement les tablettes en une seule journĂ©e ou deux. Imaginez ce qui peut arriver lorsque de terribles changements frappent Ă  la suite de catastrophes naturelles, nous n’avons qu’à voir ce qui est dĂ©jĂ  survenu lors de rĂ©centes catastrophes (tsunamis, inondations, sĂ©cheresses, feux sans contrĂŽles, etc
), mais cette fois-ci, du point de vue mondiale


Les famines ne sont gĂ©nĂ©ralement pas classifiĂ©es comme des dĂ©sastres naturels et soudains, mais plutĂŽt un processus continuel et Ă©volutif. Une sĂ©cheresse continuelle et progressive est et a toujours Ă©tĂ© la plus commune cause. Mais des famines Ă  l’échelle mondiale surviennent souvent Ă  la suite de guerres.

La faim affecte les ĂȘtres humains d’une maniĂšre profondĂ©ment diffĂ©rente que toute autre catastrophe. La privation de nutriments essentiels abaissent les dĂ©fenses immunitaires naturelles et accroissent fortement la propagation des maladies et des virus. Les effets psychologiques incluent la peur, l’incertitude, et la dĂ©pendance, qui s’escaladent aux niveaux individuels et collectifs.

Lorsque les gens font face au danger de la faim, de la famine, ils deviennent presque toujours plus agressifs, et sont prĂȘts Ă  n’importe quelle violence pour se sĂ©curiser. Les pertes humaines sont gĂ©nĂ©ralement celles qui sont perdantes, aprĂšs une bataille furieuse pour la survie, plutĂŽt que d’ĂȘtres les victimes passives qui ont simplement abandonnĂ©es.

Le danger des maladies et des épidémies

La science croyait et croit encore qu’elle peut ultimement guĂ©rir et contrĂŽler toutes les maladies. Mais, de nouvelles maladies Ă©mergent et les anciennes, comme la tuberculose et la diphtĂ©rie, mutent rapidement en des formes rĂ©sistantes aux antibiotiques. Le monde mĂ©dical perd vitement sa principale arme dans la guerre contre les maladies. Il arrive trĂšs rarement qu’une semaine passe sans qu’une nouvelle Ă©closion de maladie apparaisse quelque part dans le monde. Le danger est plus grand dans les nations sous-dĂ©veloppĂ©es, lĂ , oĂč de pauvres systĂšmes d’évacuation des eaux usĂ©es ne soient effectifs, lĂ , oĂč la guerre ravage le pays, lĂ , oĂč la surpopulation prive tous les habitants de la possibilitĂ© de se nourrir convenablement, et lĂ , oĂč la pauvretĂ© est rampante et aide Ă  l’expansion des Ă©pidĂ©mies.

Le cholĂ©ra, la dysenterie, la grippe typhoĂŻde, et la fiĂšvre mortelle de la malaria sont encore prĂ©sentes. Ajoutez Ă  cela l’arrivĂ©e du danger du virus de l’Ébola, le HantĂ©virus, la bactĂ©rie de l’E-coli, le virus de la salmonelle, le virus du Nil, la grippe aviaire, la maladie de la vache folle, et de plus en plus de bactĂ©ries rĂ©sistantes aux antibiotiques, appelĂ©es les «supervirus». Il y a aussi les dangereuses bactĂ©ries rĂ©pandues par les guerres biologiques et le terrorisme. Et comme nous l’avons dĂ©jĂ  citĂ©, l’anthrax et la variole, ce sont lĂ  les maladies les plus probables Ă  venir bientĂŽt sur l’humanitĂ©.

Aussi, de nombreuses cultures traitent les maladies par la superstition. ConsidĂ©rez l’Afrique du Sud, oĂč le virus du HIV est une Ă©pidĂ©mie courante. Les sorciers disent aux gens qu’avoir une relation sexuelle avec une vierge est la seule maniĂšre de se dĂ©barrasser, de se purger du virus dans son systĂšme!! Des millions de personnes croient cela, et essaient de se trouver une jeune fille vierge! Les bĂ©bĂ©s sont devenus le moyen par excellence, le plus sĂ©curitaire, pour une telle «purge». Dans un cas prĂ©cis, 10 ADULTES utilisĂšrent un seul bĂ©bĂ©!! Ce n’est qu’un aperçu de ce que peut ĂȘtre la superstition aujourd’hui.

Le danger imminent d’épidĂ©mies dĂ©vastatrices est probablement, maintenant plus que la civilisation ne peut supporter. Les ressources de ce monde sont usĂ©es jusqu’à leurs limites. À la fin des 6,000 annĂ©es accordĂ©es au rĂšgne de l’homme, dans lequel Satan est toujours le vrai maĂźtre et roi invisible de la civilisation et de la terre, ce temps lĂ  achĂšve trĂšs bientĂŽt. Les valeurs sociales se dĂ©tĂ©riorent rapidement et l’explosion dĂ©mographique aussi, et les optimistes continuent de discuter d’une utopie imaginaire!

Dissolution de la famille

Nous examinons ensuite le fondement de base de toute société: la famille. Pour un examen complet et entier des statistiques concernant la civilisation, nous devons examiner le tissu social.

Quelle est la stabilitĂ© des familles modernes? La structure des familles prĂ©dit avec exactitude la stabilitĂ© sociale. Toutefois, l’absence d’une solide structure familiale est un indicateur rĂ©vĂ©lant d’un imminent renversement ou bouleversement social et de l’instabilitĂ©. La liste de statistiques, de faits et de tendances qui suit, rĂ©vĂšle ce modĂšle, avec beaucoup de clartĂ©. MĂȘme si cela est choquant, ce n’est que la pointe de l’iceberg de toute l’information disponible:

  • Presque 40 % des femmes mariĂ©es et approximativement 50 % des hommes mariĂ©s aux États-Unis, commettent l’adultĂšre. Lorsque nous combinons ces deux statistiques, elles indiquent que, par extrapolation, peut-ĂȘtre jusqu’à 75 % des mariages souffrent Ă  cause d’un partenaire adultĂšre, cela est rĂ©ellement incroyable. Mais, le tableau est actuellement pire que cela, parce que plusieurs couples ne se marient plus, et s’ils sont mariĂ©s, ils continuent ces «tricheries» Ă  l’extĂ©rieur de leur couple.
  • Il est rapportĂ© que seulement une trĂšs petite minoritĂ© de BrĂ©siliens espĂšrent que leur Ă©pouse reste fidĂšle.
  • Le mariage de mĂȘme sexe est maintenant lĂ©gal dans de plus en plus de pays.
  • ComparĂ©s aux premiers mariages, les remariages sont statistiquement condamnĂ©s Ă  se terminer par un divorce durant les trois ou cinq premiĂšres annĂ©es, et ils ont la tendance Ă  ĂȘtre instables, Ă  se briser plus souvent et plus rapidement. Au Canada, le taux est de 50 % dans les cinq premiĂšres annĂ©es.
  • Une Ă©tude complĂšte faite sur la santĂ© mentale aux États-Unis, dĂ©montre que les gens divorcĂ©s sont deux fois plus Ă  risque de souffrir de maladies mentales que ceux qui sont mariĂ©s. Une autre Ă©tude conclut et dĂ©montre que les gens divorcĂ©s sont 6 Ă  10 fois plus propices Ă  devenir des patients internes de cliniques psychiatriques et 4 Ă  5 fois plus propices Ă  ĂȘtre des patients externes de ces mĂȘmes cliniques.
  • Le statut de divorcĂ© est la catĂ©gorie qui se dĂ©marque et qui croit le plus rapidement. Le nombre de divorcĂ©s a dĂ©jĂ  presque septuplĂ©, c'est-Ă -dire multipliĂ© sept fois! De 4.3 millions en 1970 Ă  28.7 millions en 2002.
  • Les divorces par 1,000 mariages au Canada: 1969—140; 1990—380 (une hausse de 171 %); 1996—451 (une hausse de 221 % depuis 1969).

Le ratio du mariage versus divorce aux États-Unis, s’est approchĂ© de 50 % pour la derniĂšre dĂ©cennie. Mais la nouvelle tendance des gens de ne pas se marier, affecta et changea les statistiques: les divorces ont lĂ©gĂšrement baissĂ© dans la mĂȘme proportion parce que les mariages ont dĂ©clinĂ©.

Le rÎle des médias

La majoritĂ© des experts agrĂ©ent que le fait d’ĂȘtre exposĂ© aux mĂ©dias modernes est peut-ĂȘtre l’influence la plus nĂ©gative. Dans les pays de l’Ouest (les pays fortement peuplĂ©s par les anciennes nations IsraĂ©lites), des programmes de tĂ©lĂ©vision dĂ©nigrent continuellement le mariage, tout en mettant en valeur ouvertement les relations gays et lesbiennes. La fornication et l’adultĂšre sont montrĂ©s rĂ©guliĂšrement et endossĂ©s par les stations qui les prĂ©sentent, et souvent de prĂ©fĂ©rence aux relations hĂ©tĂ©rosexuelles. Le fait de penser autrement et surtout contrairement, est considĂ©rĂ© comme politiquement incorrect et non-progressif.

Prenez un moment pour y rĂ©flĂ©chir. Pensez aux films et aux programmes tĂ©lĂ©visĂ©s d’aujourd’hui. Depuis combien de temps, une sĂ©rie a promu ou mĂȘme endossĂ© le concept de la famille si commun dans les annĂ©es 50 et 60?

Les stigmates et les prĂ©jugĂ©s du divorce sont pratiquement disparus, ainsi l’idĂ©e que le mariage Ă©tait un engagement de toute une vie. La plupart des jeunes adultes n’ont aucune comprĂ©hension de la raison pour laquelle les gĂ©nĂ©rations passĂ©es ont dĂ©fendus si fortement la famille et pourquoi les couples restaient ensemble si longtemps sans ĂȘtre mariĂ©s. La crainte de violer ou de briser les valeurs morales qui Ă©taient basĂ©es et enseignĂ©es dans la Bible sont presque complĂ©tement disparues dans le monde aujourd’hui.

La majoritĂ© des psychologues et des leaders modernes, surpris dans des pratiques dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©es et suspectes, se dĂ©fendent (et se justifient) promptement en disant avec ce clichĂ©: «Qui ĂȘtes-vous pour me condamner? C’est ma façon de vivre! (Ou, c’est mon style de vie!)»

Le docteur James Billington, un ancien professeur d’histoire, Ă  l’UniversitĂ© Princeton, s’est adressĂ© succinctement Ă  cette tendance: «La vie elle-mĂȘme dans notre culture publique, quelques fois semble plus une affaire de style de vie qu’un fondement ou une substance. D’oĂč l’expression: «style de vie».

Le docteur Billington continua; «Si la vie n’est qu’une affaire de style, n’importe quelle est aussi bonne qu’une autre; et elles sont toutes bonnes. Mais personne ne peut vivre de cette façon; et aucune sociĂ©tĂ© ne peut non plus endurer cela, ni accepter cela sans quelques valeurs morales de base. TĂŽt ou tard, si quelques bonnes valeurs ne sont pas lĂ , elles seront finalement, par obligation, imposĂ©es.» Le docteur Billington se doutait bien qu’un tel jour viendrait, mais ce jour n’est pas trop lointain.

Bombardement mondial par les médias

Examinons plus directement comment les tendances sociales mĂ©langĂ©es avec des influences nĂ©gatives des mĂ©dias, ont affectĂ© la gĂ©nĂ©ration moderne. L’influence des mĂ©dias (et de la technologie informatique) domine les vies des jeunes par des messages des producteurs de films, de musiques, de modes, de fournisseurs de gadgets tĂ©lĂ©phoniques, ils valorisent les attitudes rebelles et indĂ©pendantes, la violence et la soi disant libertĂ© de soi! En plus de l’immoralitĂ© et l’égocentrisme Ă  l’extrĂȘme, aussi appelĂ© «selfy»!

ConsidĂ©rez l’Internet: Avec seulement quelques touches du bouton, les enfants peuvent avoir accĂšs Ă  des pages web qui sont manipulĂ©es par des adultes pervertis et tordus. Des photographies d’images perverses ne sont qu’à quelques secondes disponibles.

Les avancĂ©es technologiques des communications et des mĂ©dias ont fait de ce siĂšcle, un Ăąge de satisfaction instantanĂ©e. Les programmes dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©s de la tĂ©lĂ©vision, des vidĂ©os de musiques tordues (avec des paroles meurtriĂšres et insensĂ©es), et des films sexuellement explicites, des vidĂ©os de jeux incroyablement violents, et des magazines Ă  tendances libĂ©rales et permissives sĂ©duisent les adolescents et adolescentes Ă  croire que tout leur est permis et qu’ils sont le centre de l’univers. Les enfants de cet Ăąge sont constamment bombardĂ©s par des messages Ă©gocentriques et super centrĂ© sur le soi, de convoitise, et d’attitudes comme: «moi en premier» et «moi seulement»!

Voici quelques exemples de statistiques alarmantes sur une variĂ©tĂ© de sujets rĂ©sultant de l’assaut des mĂ©dias sur les jeunes, se basant sur la vulnĂ©rabilitĂ© de plusieurs jeunes pris avec des problĂšmes (situations) de foyers instables:

  • Des jeunes femmes dont les parents se sont divorcĂ©s ont 60 % plus de chance de se divorcĂ©s que la normale, les jeunes hommes, dans la mĂȘme situation, ont 35 % plus de chance de se divorcĂ©s que la normale.
  • Les enfants de familles divorcĂ©s lĂąchent l’école deux fois plus souvent que ceux de familles normales.
  • Parmi les adolescentes et les jeunes femmes adultes, le divorce parental est liĂ© Ă  un manque trĂšs bas de confiance en soi, Ă  des relations sexuelles prĂ©coces, Ă  la dĂ©linquance, et Ă  la difficultĂ© d’établir une relation hĂ©tĂ©rosexuelle satisfaisante, de longue durĂ©e et stable. Mais le divorce survient habituellement des annĂ©es bien avant que les difficultĂ©s soient observĂ©es.
  • Un indicateur majeur du suicide potentiel d’adolescents, et qui est un problĂšme qui s’aggrave continuellement, est le divorce parental et du fait de vivre avec un seul parent.
  • La majoritĂ© des enfants ont regardĂ© la tĂ©lĂ©vision plus de 5,000 heures au moment oĂč ils commencent la premiĂšre annĂ©e scolaire. Et ils en auront regardĂ© plus de 19,000 Ă  la fin de leur secondaire. C’est beaucoup plus de temps que le temps passĂ© Ă  l’école toutes ces annĂ©es!
  • À 18 ans, un jeune aura vu plus de 200,000 actes de violence Ă  la tĂ©lĂ©vision, incluant 40,000 meurtres, et ce nombre est encore croissant.
  • Comme rĂ©sultat, de 1992 Ă  2004, les Ă©tudiants furent plus souvent des victimes de vols Ă  l’école qu’ailleurs.
  • Du 1er Juillet 2004 jusqu’au 30 Juin 2005, il y a eu 48 Ă©coles touchĂ©es par des crimes violents aux États-Unis.
  • Les États-Unis ont le plus haut taux d’adolescentes enceintes que n’importe quelle autre nation industrialisĂ©e, c’est actuellement un million de jeunes filles ĂągĂ©es entre 15 et 19 ans. Au Royaume-Uni, le taux le plus Ă©levĂ© de l’Europe, il y eut 40,000 grossesses enregistrĂ©es en 2002. Au R-U, il y eu mĂȘme un cas oĂč une fille de 16 ans, fut enceinte Ă  10 reprises, depuis l’ñge de 12 ans! Elle eut 2 enfants, 3 avortements et 5 fausses-couche!
  • Un autre rĂ©sultat d’immoralitĂ© gĂ©nĂ©ralisĂ©e, est que chaque annĂ©e, il y a environ 50 % de plus de nouveaux cas du VIH dans la classe des 15-24 ans.
  • Peut-ĂȘtre que le plus horrible, est que parmi les 19 millions de nouveaux cas de maladies transmises sexuellement (MTS), qui surviennent chaque annĂ©e, presque la moitiĂ© de ces cas sont parmi les jeunes gens ĂągĂ©e de 15 Ă  24 ans. Les souffrances absolument incroyables que ces jeunes souffrent en silence, Ă  cause de cette immoralitĂ© courante populaire, ne peuvent ĂȘtre dĂ©crites que par le terme: holocauste social!

Les tendances immorales actuelles ne montrent aucun signe de rĂ©tractation ou de changement quelconque vers le repentir, mais plutĂŽt une progression, avec l’aide des mĂ©dias montrant la voie. Ce que nous voyons actuellement, c’est la situation d’une civilisation complĂ©tement incapable de pourvoir aux gens, aux peuples, nations assez de stabilitĂ© sociale pour survivre.

La voix de la raison crie dans le dĂ©sert, contre des vents de la force d’un ouragan. Ces voix qui crient Ă  la raison, sont appelĂ©es «police de la moralité», accrochĂ©s aux valeurs archaĂŻques et Ă  l’ancienne morale.

Explosion dans les abus de drogues et d’alcool

Un autre retombĂ© de la dĂ©tĂ©rioration des valeurs, est le spectre d’abus de drogues. Le rapport de 2005 des Nations-Unies, sur l’abus des drogues dans le monde, Ă©value Ă  plus de 200 millions de personnes utilisant des drogues. L’abus de drogues est rĂ©ellement un phĂ©nomĂšne global, mondial, les taux les plus Ă©levĂ©s se trouve dans les nations les plus grandes.

En dĂ©pit du fait que le gouvernement amĂ©ricain ait dĂ©pensĂ© 1.65 billions de dollars en 1982 pour la guerre contre les drogues, et ce montant a augmentĂ© Ă  plus de 18.8 billions de dollars en 2002, le problĂšme continue de croitre. En 2006, une Ă©valuation de 20.4 millions d’amĂ©ricains, dĂ©montrait le nombre des utilisateurs de drogues. Cet Ă©tonnant nombre est strictement basĂ© sur des arrestations, des Ă©tudes, et quelques autres facteurs qui contribuaient. Le nombre actuel d’utilisateurs de drogues est Ă©valuĂ© Ă  ĂȘtre beaucoup plus haut. En fait, durant cette pĂ©riode, la moitiĂ© de tous les Ă©tudiants ont admit avoir essayĂ© une drogue illĂ©gale avant leur graduation du secondaire. Combien ne l’ont-ils pas admit?

En plus du dilemme croissant des drogues, les problĂšmes d’alcool sont beaucoup plus coĂ»teux. En 1992, le problĂšme de l’alcool coĂ»ta plus de $148 billions aux États-Unis, plus de $600 payĂ©s par chaque personne: hommes, femmes et enfants. Le montant en 1995 s’éleva Ă  approximativement 11 %, ce qui se traduit en argent par: $166 billions!

L’alcool est impliquĂ© dans presque la moitiĂ© de tous les accidents routiers, et elle est impliquĂ©e dans 40 % de tous les crimes violents. Ce qui est le plus dramatique, c’est que l’abus augmente et qu’il ne semble pas y avoir de fin en vue.

Explosion dans les cas de crimes

La sociĂ©tĂ© est frappĂ©e par un tsunami de problĂšmes de crimes violents. Non seulement c’est le sujet constant des nouvelles, mais la sĂ©vĂ©ritĂ© et l’inhumanitĂ© de ces actes criminels ne cessent de croitre et de s’empirer. Les statistiques amĂ©ricaines seules, dĂ©montrent qu’à chaque demi-heure, il y eut 48 agressions et 84 crimes violents et un meurtre. Combien de temps encore cela durera t-il? Combien de temps ces conditions existeront-elles? Et elles s’empirent tout le temps
 Les gens deviennent prisonniers, littĂ©ralement, de la peur, chez eux


Selon l’Organisation Mondiale de la SantĂ© (OMS), la violence est responsable pour la mort de plus de 1.6 million de personnes mondialement, chaque annĂ©e. C’est la principale cause de mortalitĂ© des gens ĂągĂ©s entre 15-44 ans, comptant pour 14 % des morts parmi les hommes et 7 % parmi les femmes. Sur une moyenne quotidienne, 1,424 personnes sont tuĂ©es par homicides, presqu’une personne Ă  chaque minute.

Deux des plus gros problĂšmes sociaux croissant de ce monde, sont le terrorisme et l’épidĂ©mie de crimes causĂ©s par la jeunesse. La ville de New York seule, emploie presque 38,000 officiers de police dans un effort pour combattre le taux de crimes qui escaladent. MĂȘme si le taux de meurtre a temporairement baissĂ©, la ville perd encore la bataille du terrain.

Les gens ne semblent plus considĂ©rer les effets de leurs actions sur les autres. Ou ils rationalisent que leurs actions n’auront aucun effet adverse sur les autres, ou qu’eux-mĂȘmes sont des victimes. Plusieurs justifient ouvertement le terrorisme par la croyance que quiconque souffre ce qu’ils ont fait aux autres, est ultimement pour leur bien et un trĂšs bon moyen d’arriver Ă  leurs fins.

MĂȘme si les statistiques indiquent une lĂ©gĂšre baisse (les donnĂ©es des statistiques sont comme les dents d’une scie, des hauts et des bas) dans le taux gĂ©nĂ©ral du crime aux États-Unis entre 1991 et 2001 (une pĂ©riode d’un grand dĂ©veloppement Ă©conomique), de telles figures Ă©clipsent des statistiques aussi vieilles qu’il y a 40 ans. RĂ©cemment, les taux de meurtre seraient cinq fois plus Ă©levĂ©s si les dĂ©couvertes mĂ©dicales et le temps de rĂ©ponse des urgences ne s’étaient pas amĂ©liorĂ©s dramatiquement. Maintenant, tous les indications prĂ©liminaires sont que tous les taux de meurtre s’élĂšvent encore rapidement. En fait, toutes les autres formes de crimes s’élĂšvent aussi. Et de plus en plus de gangs organisĂ©es, voire des milliers, opĂšrent aux États-Unis! Des Ă©tudes rĂ©centes bien documentĂ©es, dĂ©montrent que les deux-tiers des nations du monde sont affectĂ©es par la corruption.

La Parole de Dieu montre que les conditions s’empireront, engendrant une explosion mondiale de l’anarchie, juste avant le retour de Christ. Matthieu 24: 3-12 dĂ©crit un temps de dĂ©tresse et d’anarchie mondiale qui parallĂšle le temps de NoĂ© avant le dĂ©luge (Matt. 24: 37).

Et quelles Ă©taient les conditions mondiales Ă  cette Ă©poque? Lisez par vous-mĂȘmes la rĂ©ponse: «La terre Ă©tait CORROMPUE devant Dieu, la terre Ă©tait pleine de VIOLENCE. Dieu regarda la terre, et voici, elle Ă©tait corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre. Alors Dieu dit Ă  NoĂ©: La fin de toute chair est arrĂȘtĂ©e par devant moi; car ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les dĂ©truire avec la terre» (Gen. 6: 11-13).

La séduction du matérialisme

Le monde se tient atterrĂ©, accablĂ©, aux merveilles de la science et de la technologie. Vues comme des «sauveurs» virtuels, de nombreuses personnes les contemplent religieusement, comme Ă©tant les libĂ©rateurs de tous les problĂšmes de l’humanitĂ©. En rĂ©alitĂ©, de nombreux accomplissements scientifiques et de nombreuses innovations technologiques ont rĂ©alisĂ© des prouesses pour accroitre grandement la productivitĂ©. Plusieurs de ces innovations se sont rĂ©vĂ©lĂ©es ĂȘtre plus efficaces dans le transport, la communication instantanĂ©e, une plus grande utilitĂ©, et plus de «jouets et de jeux» pour les temps libres.

Avec la prĂ©sence active de la technologie, l’attrait magnĂ©tique vers le matĂ©rialisme fut indĂ©niable. SpĂ©cialement pour les pays de l’Ouest, le matĂ©rialisme est devenu une obsession pour la plupart. Cette obsession a conduit directement Ă  l’apparition d’un humanisme moderne mixe (qui est une emphase sur les intĂ©rĂȘts et les valeurs d’une personne) et de l’hĂ©donisme (qui est la croyance que le bonheur et le plaisir momentanĂ©s et disponibles, sont le but central de la vue).

Le fameux philosophe et auteur russe, tout en Ă©tant un anti-communiste, Aleksandr Solzhenitsyn, fit de profondes et prĂ©cises observations sur les tendances et le matĂ©rialisme des pays de l’Ouest. Voici quelques extraits du dĂ©but de son discours donnĂ© Ă  l’UniversitĂ© d’Harvard, en Juin 1978:

«Je ne pourrais pas recommander votre sociĂ©tĂ© dans son Ă©tat prĂ©sent comme un idĂ©al pour la transformation des nĂŽtres [les anciennes nations SoviĂ©tiques et de l’Est]
 Le systĂšme de l’Ouest dans son Ă©ta5t actuel, de dĂ©pravation spirituelle ne semble pas attirant. Un fait qui ne peut ĂȘtre contestĂ©, est l’affaiblissement moral des ĂȘtres humains dans les pays de l’Ouest, mais, dans l’Est, les ĂȘtres humains deviennent plus fermes et plus forts
 Nous avons subi un entrainement spirituel trĂšs avancĂ© par rapport les expĂ©riences de l’Ouest. La complexitĂ©, la duretĂ© et la fragilitĂ© de la vie ont produit dans les humains de l’Est un caractĂšre plus fort, plus profond, et plus intĂ©ressant que ceux des humains bien-nantis de l’Ouest.

«Si les humanistes avaient raison en dĂ©clarant que l’homme est nĂ© seulement pour ĂȘtre heureux, il ne serait alors pas nĂ© pour mourir. Puisque son corps est destinĂ© Ă  mourir, alors sa prĂ©sence sur la terre, Ă©videmment, doit ĂȘtre de nature spirituelle. Ce ne peut ĂȘtre du plaisir continuel sans limite, Ă  tous les jours. Ce ne peut ĂȘtre une course effrĂ©nĂ©e pour obtenir les meilleurs biens matĂ©riels et d’en profiter au maximum. La vie doit ĂȘtre une apprĂ©ciation de l’accomplissement des responsabilitĂ©s, afin que le but de la vie d’une personne puisse devenir une expĂ©rience de croissance morale, ainsi, une personne peut quitter la vie en Ă©tant une meilleure personne que lorsqu’elle commença.

«L’ñme humaine soupire pour les choses plus Ă©levĂ©es, plus pures, profondes et vraies que celles qui sont offertes par les façons de vivre d’aujourd’hui, introduites par l’invasion de la publicitĂ© rĂ©voltante, par les programmes tĂ©lĂ©visĂ©s abrutissants et la musique dĂ©gradante et intolĂ©rable.»

Quel aperçu incroyable et Ă©tonnant dans le matĂ©rialisme et l’échec spirituel de l’Ouest! Le plus surprenant, c’est que cela fut dit il y a plus de 30 ans!

La direction de la civilisation est partiellement influencĂ©e par les gouvernements, la religion, et l’éducation. Dans le monde moderne de l’Ouest, il semble que les mĂ©dias, les films et la tĂ©lĂ©vision, ont une plus grande influence sur la jeunesse et la population en gĂ©nĂ©ral que l’influence du gouvernement, la religion, et l’éducation combinĂ©s!

Lorsque les raisons de base pour l’existence humaine sont basĂ©es sur le matĂ©rialisme, toutes les civilisations ont terminĂ© leur temps. Les pays de l’Ouest, et la majoritĂ© du reste du monde, sont arrivĂ©s Ă  un point de non retour. Les signes sont Ă©vidents partout.

L’éducation

Si un arbre est connu Ă  ses fruits, regardez attentivement aux fruits de l’éducation moderne. Il y a beaucoup de:

  • Scepticisme cynique,
  • Rejet des valeurs,
  • Une immoralitĂ© populaire,
  • Abus d’alcool et de parties continuelles,
  • Protestations,
  • RĂ©partition de l’attention,
  • Rectitude politique,
  • Une emphase sur ĂȘtre «cool» et acceptĂ©,
  • RĂ©bellion en gĂ©nĂ©ral,

Toutes ces choses et encore plus, au lieu d’acquĂ©rir des connaissances nĂ©cessaires et importantes. Un tel systĂšme est destinĂ© Ă  Ă©chouer!

Les institutions en Ă©ducation reflĂštent les leaders de la sociĂ©tĂ©. La plupart des valeurs que les gens gardent, furent acquises durant les premiĂšres annĂ©es scolaires. L’EncyclopĂ©die Britannica, 11Ăšme Édition, dĂ©fini l’éducation comme «un essai de la part d’un adulte de la sociĂ©tĂ©, Ă  former le dĂ©veloppement de la gĂ©nĂ©ration montante selon ses propres idĂ©aux de la vie».

Les vrais idĂ©aux de la vie ont Ă©tĂ© pratiquĂ©s par des sociĂ©tĂ©s coupĂ©es de Dieu. Platon, philosophe grec, qui fonda le systĂšme acadĂ©mique, exprima le but direct de l’éducation en des termes basĂ©s sur de fausses idĂ©es paĂŻennes. L’injection de la pensĂ©e paĂŻenne fut intĂ©grĂ©e Ă  l’éducation depuis plusieurs gĂ©nĂ©rations.

Aussi, depuis des siĂšcles, la grande Ă©glise universelle prĂ©vaut, a fortement influencĂ© l’éducation en ajoutant des traditions paĂŻennes. Le monde entier a toujours Ă©tĂ© dominĂ© par des forces qui s’opposent Ă  la vĂ©ritĂ© et Ă  la connaissance de Dieu. Les Ă©ducateurs, enseignants et tous les chefs religieux ont dupĂ©s des gĂ©nĂ©rations Ă  croire le mensonge de l’évolution.

L’évolution, qui est essentiellement l’explication d’une crĂ©ation sans un crĂ©ateur, est enseignĂ©e dans toutes les nations industrialisĂ©es. Les hommes prĂ©fĂšrent rejeter une crĂ©ation extraordinaire par un Dieu super intelligent Ă  une thĂ©orie d’une Ă©volution qui ne peut ĂȘtre prouvĂ©e, et qui de plus en plus d’écoles et de centres d’enseignements exigent son enseignement, tout en permettant tacitement que le crĂ©ationnisme soit mentionnĂ©.

Cela a causĂ© Ă  plusieurs gĂ©nĂ©rations de croire que l’humanitĂ© est continuellement en Ă©volution vers un meilleur ordre d’existence. Regardez autour de vous, et examinez les fruits de la plus grande sĂ©duction au monde. En fait, le monde entier fut gardĂ© dans les tĂ©nĂšbres de ces faux enseignements qui n’ont comme but, que de contredire les vĂ©ritĂ©s de Dieu.

L’humanitĂ© n’évolue pas vers le haut, elle est en train de dĂ©gĂ©nĂ©rer vers le bas, de plus en plus dans la dĂ©cadence et l’immoralitĂ©!

L’une des meilleures dĂ©clarations au sujet de l’éducation de ce monde, fut faite par le professeur Ă©mĂ©rite, le docteur Donald M. Dozer, de l’UniversitĂ© de la Californie, Ă  Santa Barbara. Elle est tirĂ©e de son article «Éducational Humbuggery»:

«Notre Ăąge est un Ăąge dominĂ© par des demi-vĂ©ritĂ©s, et plusieurs causes peuvent ĂȘtre trouvĂ©es pour cette situation, et ce n’est pas la moindre de celles qui sont attribuables au processus de la haute Ă©ducation.

«Les universitĂ©s amĂ©ricaines sont toutes succombĂ©es au culte du faddisme, du sensationnalisme, et mĂȘme du vulgarisme. De nouveaux cours en scatologie, dĂ©guisĂ©s en cours de sociologie, et d’anthropologie, ou mĂȘme de littĂ©rature, ont le respect des autoritĂ©s et leur approbation et ces cours sont devenus les plateformes ou cours de base, de classes. Comme les Ă©tudiants sont devenus trĂšs impliquĂ©s dans leur planification d’agenda scolaire, ils ont encouragĂ© l’idĂ©e que des cours riches en contenu, inhibent leurs impulsions crĂ©atrices et reprĂ©sentent un fardeau sur eux. Cela a conduit Ă  la multiplication des collĂšges d’études crĂ©atrices, qui pourraient ĂȘtre mieux appelĂ©s des collĂšges d’études indisciplinĂ©es, oĂč les lectures sont Ă©tiquetĂ©es comme bourgeoises (snobs) et dont les Ă©tudiants s’éduquent eux-mĂȘmes par des cessions «rap».

La plus grande inculpation de l’éducation moderne, est que l’enseignement moral et le dĂ©veloppement du caractĂšre sont laissĂ©s de cĂŽtĂ©, hors du curriculum des Ă©coles publiques et des universitĂ©s. Sous le prĂ©texte de la sĂ©paration de l’église et l’état, la Bible, qui est la Parole de Dieu Ă  l’humanitĂ© au sujet de savoir comment vivre, n’est pas ouvert Ă  la discussion. La Bible est ridiculisĂ©e, et rejetĂ©e, et au mieux, regardĂ©e comme de la littĂ©rature grecque et hĂ©braĂŻque.

L’éducation moderne n’a pas aidĂ© Ă  stabiliser les masses de jeunes sous l’assaut des mĂ©dias et de la dĂ©sintĂ©gration des familles. Sans l’influence traditionnelle des familles unifiĂ©es, et la bonne direction des deux parents et des grands parents, les enfants manquent mĂȘme la direction et le soutien de la morale de base qui a guidĂ© les prĂ©cĂ©dantes gĂ©nĂ©rations. L’éducation refuse obstinĂ©ment d’affronter le dĂ©veloppement moral.

Les Ă©tudiants dans les institutions d’enseignements supĂ©rieurs, des universitĂ©s, des sĂ©minaires et des Ă©coles de mĂ©decine sont enseignĂ©s d’absorber la philosophie et les pratiques, sans poser de questions au systĂšme qui les Ă©duquent. Le fait de poser honnĂȘtement des questions, ou de juste demander des preuves ou des suppositions, invite la critique ou et le ridicule, ainsi que le rejet. La loyautĂ© Ă  la philosophie actuelle et au respect du systĂšme en place, sont les deux prĂ©requis placĂ©s au-dessus l’intĂ©gritĂ© et l’éthique.

En plus, il y a un pressant besoin pour presque 2 millions de plus d’enseignants pour endiguer le surplus d’étudiants dans les Ă©coles amĂ©ricaines. Et qu’en est-il des classes super-peuplĂ©es dans les autres pays de ce monde?

Les institutions produisant les futurs leaders d’industries et de sociĂ©tĂ©s sont pauvrement Ă©quipĂ©es pour affronter les trĂšs grands dĂ©fis que fera face l’humanitĂ©. Et, mĂȘme si le besoin n’a jamais Ă©tĂ© aussi grand, les bons leaders avec de bonnes valeurs morales ont presque complĂ©tement disparus.

BientĂŽt, les lĂ©gislateurs de ce monde qui haĂŻssent Dieu, qui haĂŻssent Ses lois, qui haĂŻssent Ses vĂ©ritĂ©s, ne seront plus capables d’appeler la Parole de Dieu de la «littĂ©rature haineuse», parce qu’elle condamne la conduite immorale et perverse de ces mĂȘmes lĂ©gislateurs.

L’éducation moderne est maintenant en train de corrompre sa DERNIÈRE GÉNÉRATION , et la religion n’a rien fait, et ne fait rien pour arrĂȘter cela!

La religion

Puisque la famille ne supporte mi n’endosse ni n’entraine plus la jeunesse, et que l’éducation moderne n’a pas rempli le vide, il semble que la religion remplirait ce vide. Mais, elle a aussi déçu l’humanitĂ© depuis des millĂ©naires. Le monde entier est déçu sĂ©duit par toutes les formes et sortes de religion. Aucune des religions de ce monde n’a dĂ©montrĂ© la voie Ă  la paix, au bonheur, Ă  l’abondance, et Ă  la prospĂ©ritĂ©. Aucune, n’a rĂ©sous les problĂšmes criants de l’humanitĂ©!

Pensez aux grandes religions de ce monde: Le Catholicisme, le Christianisme, l’Islam, l’Hindouisme, le Bouddhisme, le TaoĂŻsme, le JudaĂŻsme, le Confucianisme, et le ShintoĂŻsme. Et pensez aux pays oĂč elles sont pratiquĂ©es, on y constate aussi les pires problĂšmes au monde: L’alphabĂ©tisme, l’ignorance, la pauvretĂ© crasse, la superstition, de terribles dĂ©gĂ©nĂ©rations du tissus du peuple, la dĂ©gradation du statut de femmes, des violences extrĂȘmes, des guerres civiles, des famines qui ne cessent jamais et qui engendrent de multiples maladies, des souffrances, de la misĂšre, et du dĂ©sespoir!

Cette description rĂ©elle de l’état actuel du monde ne dĂ©crit sĂ»rement pas l’utopie prĂȘchĂ©e par les spĂ©cialistes, la venue d’un meilleur monde. À la place, cette description de l’état du monde, de l’essai de l’humanitĂ© pour rĂ©soudre ses problĂšmes.

Cependant, le soi disant Christianisme a beaucoup influencé le monde! Mais, ce Christianisme est une contrefaçon, avec des enseignements diamétralement opposés à ceux de son fondateur, Jésus Christ!

Depuis plus de 2,000 ans, le Christianisme de contrefaçon a sĂ©duit la presque majoritĂ© du monde. Son systĂšme est trĂšs bien organisĂ© et trĂšs bien Ă©tablit, et parait ĂȘtre de Dieu, avec des racines remontant aux apĂŽtres originaux. Toute contrefaçon doit absolument paraitre rĂ©el, vrai, pour les gens en gĂ©nĂ©ral. C’est ce que fait un substitut de Christianisme, en fait, jusqu’à ce que quelqu’un regarde de plus prĂšs, au-delĂ  la façade. Mais, la grande majoritĂ© des gens ne font pas l’effort de chercher la vĂ©ritĂ©, ils n’investiguent jamais au-dessous la surface.

Parlant des fruits du prĂ©tendu Christianisme de ce monde, comme ils ont Ă©tĂ© affectĂ©s par l’éducation moderne, un Ă©vĂȘque mĂ©thodiste a dit: «Nous, qui devions conquĂ©rir le monde, nous avons Ă©tĂ© conquis par le monde». Un autre leader religieux sĂ©nior a dit: «Nous, les hommes d’église, avons Ă©tĂ© bĂ©nis en changeant le vin en eau, Ă  diluer la religion». Combien ces deux dĂ©clarations sont VRAIES!

Le monde est complĂ©tement sĂ©duit et gardĂ© dans l’ignorance de la maniĂšre que le FAUX Christianisme a persĂ©cutĂ© le VRAI Christianisme, la vraie Église oĂč ceux qui se prĂ©parent Ă  rĂ©gner avec Christ, sont entrainĂ©s. Des dizaines de milliers de personnes ont Ă©tĂ© emprisonnĂ©es, torturĂ©es, mises Ă  mort, pour avoir pratiquĂ© les vrais enseignements de Christ.

Ce monde n’est pas le monde de Dieu. Il est coupĂ© de Lui et il est retenu captif, en otage, par un super kidnappeur. Toute l’humanitĂ© fut sĂ©duite Ă  croire les douces paroles (soporifiques) de ce grand ravisseur, les gens croyant qu’ils seraient mieux sous ses soins et de son leadership. Nous parlons ici de Satan le diable, et de son enlĂšvement (ou plutĂŽt du kidnapping) il y a un peu plus de 6,000 ans, d’Adam et d’Eve, et consĂ©quemment, de tous les habitants de la planĂšte terre qui ont suivi leurs traces et sont restĂ©s volontairement captifs.

Une autre vue de la démocratie

Nous avons vu que finalement, aucune des nombreuses et diffĂ©rents formes de gouvernement des hommes ne fonctionnent bien longtemps. Mais, la majoritĂ© des leaders Ă©lus dĂ©mocratiquement, croient que la propagation de leur forme de gouvernement, la dĂ©mocratie, est cruciale pour rĂ©soudre les problĂšmes du monde et leur apporter la libertĂ©, l’abondance, et le bonheur pour tous. Est-ce rĂ©ellement possible?

Les prochaines dĂ©clarations dĂ©montrent la maniĂšre que les dĂ©mocraties se dĂ©tĂ©riorent. Ces citations Ă©tonnantes sont attribuĂ©es Ă  Alexander Tytler (vers la fin des annĂ©es 1700), faisant allusion Ă  la chute de la rĂ©publique d’AthĂšnes, mais elles s’appliquent aussi aux dĂ©mocraties de cet Ăąge moderne:

«Une dĂ©mocratie ne peut exister comme une forme permanente de gouvernement. Elle peut seulement exister jusqu’à ce que les Ă©lecteurs, ne dĂ©couvrent qu’ils peuvent voter pour se faire des faveurs, se faire des largesses [argent] du trĂ©sor public. À partir de ce moment, la majoritĂ© des gens votent toujours pour le ou les candidat (s) qui promette (nt) le plus de bĂ©nĂ©fices du trĂ©sor public. Avec le rĂ©sultat qu’une dĂ©mocratie s’effondre toujours Ă  cause des politiques fiscales dĂ©ficientes, et qui est toujours suivi par une dictature. La durĂ©e moyenne de la vie des plus grandes civilisations de ce monde fut de 200 ans.

«Les grandes nations s’élĂšvent
 et retombent. Les peuples vont de l’esclavage Ă  la vĂ©ritĂ© spirituelle, du grand courage Ă  la libertĂ©, de la libertĂ© Ă  l’abondance, de l’abondance Ă  l’autosuffisance, de l’autosuffisance Ă  l’égocentrisme, de l’égocentrisme Ă  l’apathie, de l’apathie Ă  la dĂ©pendance, de la dĂ©pendance de retour Ă  l’esclavage.»

Si cela est vrai, alors, cela signifie que les dĂ©mocraties modernes vont connaitre trĂšs bientĂŽt une chute drastique, de retour Ă  l’esclavage. Tous les gouvernements des hommes promettent une utopie, mais ils sont remplis de convoitises, d’égocentrisme, de corruption, d’immoralitĂ©, et de toutes sortes de formes de sĂ©ductions trompeuses. C’est ce qui est en train d’arriver aux États-Unis d’AmĂ©rique.

Est-ce qu’une utopie crĂ©Ă©e par l’homme est possible?

Les hommes possĂšdent-ils la capacitĂ© d’établir une utopie? ConsidĂ©rant la rapiditĂ© avec laquelle les conditions de ce monde se dĂ©tĂ©riorent, la question semble ridicule. Comprenez bien: Une utopie faite par les hommes n’est pas dans sa conception et encore moins dans sa rĂ©alisation. Les efforts des hommes ne peuvent apporte une telle utopie, si vous avez besoin, relisez tout ce que nous avons dĂ©crit depuis le dĂ©but pour vous en convaincre vous-mĂȘmes. Mais, demandons quand mĂȘme la question, et considĂ©rez l’effort que cela demande.

Un rĂ©formateur anglais, Robert Owen, Ă©tait connu internationalement, pour son incroyable succĂšs Ă  administrer le domaine du textile. En 1825, il vint aux États-Unis pour conduire une expĂ©rience sociale, dans une rĂ©gion qu’il renomma: New Harmony», dans l’état de l’Indiana. Il pensait qu’en pourvoyant un travail stimulant, enrichissant et agrĂ©able aux travailleurs, une sociĂ©tĂ© utopique en Ă©mergerait. Sa communautĂ© Ă©tait soigneusement balancĂ©e entre le travail de textile, l’agriculture, et diffĂ©rents services pour soutenir cette communautĂ©. Il essaya de combler tous les besoins de base qu’ils pourraient avoir dans son expĂ©rience coĂ»teuse.

Puisqu’Owen Ă©tait hostile Ă  la religion, il basa son utopie seulement sur des principes laĂŻques. Il Ă©tait familier avec les idĂ©es de Platon et des autres philosophes, et il incorpora certaines de ces idĂ©es avec les siennes dans sa propre thĂ©orie.

La formule d’Owen pour son utopie ne considĂ©rait que des exigences physiques. Sa formule ignorait les lignes spirituelles et morales. Comme toujours, la nature humaine est prĂ©sente. Des compĂ©titions malsaines et de nombreuses frictions, et une pauvre coopĂ©ration entre les associĂ©s, affligeait l’expĂ©rience, forçant son abandon dans les deux premiĂšres annĂ©es.

Owen retourna en Angleterre, concluant que la nature humaine et les relations humaines contentieuses bloquaient tout espoir de coopération. Owen reconnaissait que la nature humaine se tient dans la voie du succÚs, ni lui, ni aucun philosophe ne pourraient trouver une formule pour modifier cela.

Les philosophes peuvent parler d’utopie, mais ils ne peuvent en faire une rĂ©alitĂ©. L’homme ne peut par sa force et ce n’est pas en son pouvoir de gĂ©nĂ©rer la paix, le bonheur, la prospĂ©ritĂ©, et toutes les bonnes choses de la vie.

Le grand choix: si / ou

De nombreux visionnaires croient que le monde est en train d’accĂ©lĂ©rer vers une diversitĂ© d’applications qui sauvent du temps, de transports plus rapides, de formes d’énergies moins dispendieuses et plus propres, de meilleurs systĂšmes de communication, et de plus de temps de loisirs et de rĂ©crĂ©ations, et vers une semaine rĂ©duite de travail!

Ils vivent dans un monde de rĂȘves. Leur capacitĂ© de rester aveugles, insensibles aux souffrances des autres, aux dures rĂ©alitĂ©s du monde autour d’eux est presqu’une forme d’art! Ils ont remplacĂ© les vraies solutions par ce qui plait le plus aux hommes: La libertĂ© de faire tout ce que le monde veut, les plaisirs Ă  l’excĂšs, la luxure, et l’immoralitĂ©!

Pendant que plusieurs personnes pensent qu’elles puissent se rĂ©jouir d’une vie de constants plaisirs et loisirs, d’autres, reconnaissent que ce monde serait rempli par toutes sortes de formes concevables d’oisivetĂ©, de fainĂ©antise, tout effort serai regardĂ© comme un ennemi, au lieu d’un ami. C’est parce que plusieurs personnes qui manque de buts dans la vie, de raisons d’ĂȘtre, et de dĂ©fis et d’accomplissements, se tournent vers les drogues, vers l’alcool, et mĂȘme pire, la dĂ©cadence et l’immoralitĂ©.

Et, avec d’insurmontables problĂšmes faisant face Ă  de vastes segments de l’humanitĂ©, comment quelques pays de l’Ouest peuvent continuellement profiter d’autant de luxe et d’abondance, pendant que le reste du monde sous-dĂ©veloppĂ© reste dans la misĂšre, dans la pauvretĂ© et de manquer des nĂ©cessitĂ©s de base comme l’eau potable? Comment leurs utopies pourraient-elles fonctionner?

Le monde est devenu trop petit pour que cela soit possible. Il n’y a pas de bouton miracle sur lequel nous pourrions peser. À moins du danger que les leaders mondiaux ne poussent le bouton dĂ©clenchant les armes modernes de masse destruction, et la vision futuriste, l’utopie de l’homme ne se change en son pire CAUCHEMARD!

Aujourd’hui, de plus en plus de scientifiques et de leaders mondiaux sont concernĂ©s de savoir si l’humanitĂ© aura un futur ou non, et si oui, quel genre? Ils reconnaissent le terrible potentiel des pires armes au monde. Et, comme l’a dĂ©jĂ  exprimĂ© le PrĂ©sident amĂ©ricain, George W. Bush, «Les pires armes de destruction mondiale sont dorĂ©navant disponibles Ă  presque n’importe qui, et elles pourraient tomber entre de mauvaises mains, celles des pires leaders mondiaux».

Cette dangereuse réalité est réellement un prospect épeurant!

Quelle vision est la bonne, la vraie?

Le fameux philosophe Aldous Huxley, exprima le grand choix de l’humanitĂ© sur son futur, si / ou, de cette maniĂšre: «La plupart des prophĂ©ties ont une tendance Ă  osciller entre une extrĂȘme catastrophe ou un optimisme utopique! Le monde, selon un des ses voyants, va directement dans le dĂ©sastre, selon un autre, le monde est destinĂ©, dans une ou deux gĂ©nĂ©ration, Ă  devenir une sorte de gigantesque Disneyland, dans lequel la race humaine aura un bonheur sans fin, et un assortisse ment de jouets sans limite, perpĂ©tuellement!»

La science peut mettre l’homme sur la Lune, mais elle est complĂ©tement incapable de mettre la paix, le bonheur, et la prospĂ©ritĂ© sur la terre. C’est au-delĂ  ses capacitĂ©s et ses limites. La pure vĂ©ritĂ©, c’est la dure rĂ©alitĂ© des conditions mondiales qui pointent toutes vers un mĂ©ga-dĂ©sastre, et non pas une victoire de derniĂšre minute arrachĂ©e des griffes de la dĂ©faite, et crĂ©ditĂ©e Ă  la science.

Prenez note de ceci: Il y aura une victoire de derniĂšre minute, mais elle viendra de Dieu pas des hommes, qui ont engendrĂ© la destruction totale sur eux-mĂȘmes et sur la planĂšte.

Que dit Dieu?

Nous avons examinĂ© les opinions et les croyances, les visions d’experts en religion, des scientifiques, des Ă©ducateurs, des visionnaires, et bien d’autres sortes d’experts. Aucun d’eux n’a jamais dĂ©tenu les rĂ©ponses aux grands problĂšmes et aux questions du monde! Mais, nous survivrons. Nous avons vu que la civilisation ne peut continuer de cette maniĂšre, voici quelques points parmi ceux que nous avons couverts:

  • Les questions de l’humanitĂ© EXIGENT DES RÉPONSES.
  • Les leaders ont Ă©chouĂ© dans leurs responsabilitĂ©s.
  • La religion est restĂ©e stĂ©rile.
  • L’é ducation opĂšre dans un vide moral.
  • La famille ne pourvoit plus de stabilitĂ© pour la sociĂ©tĂ©.

Les institutions de ce monde s’effritent, elles sont complĂ©tement exposĂ©es Ă  l’échec total. Quelque chose doit arriver. De grands changements surviendront. Les pires calamitĂ©s pour ce monde, sont Ă  l’horizon!

Bien sĂ»r, le grand Dieu CrĂ©ateur, qui a fait les cieux, la terre et l’homme, a les rĂ©ponses! Ces rĂ©ponses sont rĂ©vĂ©lĂ©es dans Sa Parole. C’est ce que nous devons examiner. C’est lĂ , oĂč nous trouverons la comprĂ©hension. C’est lĂ , oĂč nous apprendrons comment LE MERVEILLEUX MONDE À VENIR, la vraie utopie, se rĂ©alisera!

Mais, nous devons premiĂšrement comprendre la CAUSE ultime des problĂšmes insolubles de ce monde. Nous devons apprendre POURQUOI le monde est dans un tel chaos terrible!

Chapitre Deux – Pourquoi autant de violence et de souffrance dans ce monde?

Ce monde a un cancer terminal, mortel. C’est comme si toutes les tumeurs s’étaient rĂ©pandues partout dans le corps, le rongeant de l’intĂ©rieur indĂ©niablement. Quelle est la solution de l’homme? Prendre continuellement des biopsies, puis de chercher des diachylons afin de couvrir, cacher les tumeurs! Traiter les effets et pas les causes! L’humanitĂ© essaie de soigner, traiter les mauvais effets mais aucune des CAUSES!

Rappelez-vous de cette loi: chaque EFFET a une CAUSE, ET CHAQUE CAUSE a un EFFET. Les bons effets Ă©manent des bonnes causes. Les mauvais effets ne peuvent ĂȘtre retracĂ©s qu’à de mauvaises causes.

Une grande loi invisible, mais réelle

Tout le monde comprend la loi de la gravitĂ©. Tous reconnaissent que s’ils brisent cette loi, elle pourrait les «briser». Si une personne Ă©chappe une brique sur son pied accidentellement, le rĂ©sultat pourrait ĂȘtre des os brisĂ©s. Si un parachutiste saute d’un avion et que son parachute ne s’ouvre pas, le rĂ©sultat est certainement la mort. Tout le monde comprend ces exemples.

Voici maintenant des exemples un peu plus difficiles Ă  comprendre, mais ils sont trĂšs vrais. Si une personne est malade constamment, il est Ă©vident que des principes, des lois de la santĂ© (comme une bonne diĂšte, suffisamment d’exercices, et de temps de repos, etc.) sont brisĂ©es (ou enfreintes). Une mauvaise santĂ© ou ĂȘtre malade est un effet, qui a une ou plusieurs causes.

Si un mariage se termine par un divorce, cela peut ĂȘtre attribuĂ© Ă  une ou plusieurs causes (comme le manque de communication, des problĂšmes financiers, la mort d’un enfant, des problĂšmes sexuels, une perte d’emploi, etc.).

Si quelqu’un est arrĂȘtĂ© pour avoir conduit en Ă©tat d’ébriĂ©tĂ©, ce n’est pas compliquĂ© ni difficile de voir ce qui causa l’arrestation.

Malheureusement, trop de gens n’identifie jamais la cause et un effet comme Ă©tant une LOI inexorable gouvernant presque chacune des actions dans la vie, les gens savent que c’est un principe en gĂ©nĂ©ral Ă  l’Ɠuvre dans certaines circonstances.

Chaque effet peut ĂȘtre retracĂ© Ă  une ou plusieurs causes. Des grossesses non planifiĂ©es et non voulues, des crimes, la dĂ©pendance aux drogues, les faillites, etc., sont tous liĂ©s Ă  des causes spĂ©cifiques. CrĂ©ez votre propre liste, elle sera sans fin.

La Bible enseigne: « la malĂ©diction sans cause n'a point d'effet» (Pro. 26: 2).

Ce verset dit que chaque effet a une raison ou une cause, il ne peut y avoir de malĂ©dictions, d’effets, sans une CAUSE!

  • Pourquoi est-ce que l’homme ne peut voir cette loi Ă  l’Ɠuvre dans sa propre vie et dans le monde entier?
  • Pourquoi personne ne regarde aux causes de tous les maux de ce monde?
  • Pourquoi les responsables n’enseignent pas ce plus grand de tous les principes?
  • Comme vous regardez le monde autour de vous, ĂȘtes-vous concernĂ©s par lui?
  • Vous demandez-vous pourquoi le monde est plein de misĂšres, de malheurs, et de mĂ©contentements?
  • Pourquoi le soi disant Christianisme ignora cette importante relation entre la cause et l’effet?

La cause de tous les problĂšmes de ce monde commença au Jardin Éden. Aussi simple que cela est dit, c’est pourtant vrai. Le monde a perdu de vue une dĂ©cision de base faite par Adam et Eve. Ils choisirent de ne pas manger de L’ARBRE DE LA VIE, ils choisirent Ă  la place de manger de L’ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL. Vous ĂȘtes-vous dĂ©jĂ  demandĂ© ce qui serait arrivĂ© s’ils avaient choisit de manger de l’Arbre de la Vie? Pensez Ă  ce qu’aurait Ă©tĂ© le monde entier! TOUT aurait Ă©tĂ© diffĂ©rent!

  • Il n’y aurait aucune armĂ©e, aucune guerre, aucune mortalitĂ©, aucune dĂ©vastation, ou de dĂ©placement de peuples.
  • Il n’y aurait pas non plus de famine ni de faim dans le monde, parce qu’il y aurait une abondance de nourriture pour tous.
  • Il n’y aurait que quelques mĂ©decins, parce qu’il n’y aurait pas de maladie. Tous les hĂŽpitaux et les cliniques n’auraient jamais existĂ©s.
  • Il n’y aurait pas de prisons, ni de forces de police pour punir les mĂ©chants (voleurs, violeurs, menteurs, etc.).

Si seulement Adam et Eve avaient pris la bonne dĂ©cision, le bonheur, l’abondance, la prospĂ©ritĂ©, et la paix fleuriraient partout sur la terre. Tous les peuples s’entendraient et se respecteraient, les nations, les voisins, les familles, les individus. Pouvez-vous vous imaginer un tel monde?

Lorsqu’Adam et Eve prirent la mauvaise dĂ©cision il y a presque 6,000 ans, cela vous affecta directement et personnellement, et moi aussi! Leur dĂ©cision engendra des consĂ©quences et des effets innombrables, Ă  cause d’une seule mauvaise CAUSE, et cela n’a Ă©tĂ© compris qu’aprĂšs le 20Ăšme siĂšcle.

Examinons la pure vĂ©ritĂ© au sujet de la RAISON (CAUSE) de l’état actuel du monde et de ses nombreux problĂšmes sans fins.

Qu’elle est-la CAUSE?

La Bible identifie les causes premiĂšres de tous les maux et les bienfaits. La Bible est le livre ultime qui explique la LOI de CAUSE et EFFET! Elle rĂ©vĂšle aussi comment prendre soin, affronter, rĂ©gler et vaincre les mauvaises causes. C’est la source dont nous devons regarder ou nous tourner pour voir pourquoi ce monde doit ĂȘtre remplacĂ© par LE MERVEILLEUX MONDE À VENIR!

Les troubles et problĂšmes humains sont prophĂ©tisĂ©s Ă  devenir de plus en plus graves TRÈS GRAVES, durant cet Ăąge. D’épouvantables violences, du terrorisme, et des guerres s’escaladent comme la nature humaine dĂ©gringole hors de contrĂŽle. AprĂšs une fusillade meurtriĂšre dans une Ă©cole, oĂč de nombreux Ă©tudiants furent massacrĂ©s, un parent remarqua: «Je ne comprends plus ce monde!»

Vous pouvez comprendre ce monde et la cause de tous ses maux. Comprendre la nature humaine est la clé de cette compréhension importante.

La Bible enseigne qu’il y a deux façons diamĂ©tralement opposĂ©es et complĂ©tement diffĂ©rentes, de vivre. L’une, est mieux dĂ©crite comme Ă©tant la façon de «DONNER», l’autre, est la façon de «PRENDRE». La façon de donner est altruiste, elle est concernĂ©e par servir le besoin des autres, ainsi que leur bien-ĂȘtre. La personne pratiquant cette façon de vivre, n’est pas concernĂ©e Ă  l’excĂšs sur elle-mĂȘme!

Cette façon de vivre de donner, est diamĂ©tralement opposĂ©e Ă  la façon de prendre, qui est concentrĂ©e sur elle-mĂȘme, elle est Ă©goĂŻste, ne pensant qu’à satisfaire ses propres besoins en premier.

La Bible enseigne que Dieu a une nature divine (2 Pierre 1: 4). Cette nature est naturelle pour Dieu, mais elle n’est pas naturelle pour les ĂȘtres humains. Dieu pratique la FAÇON DE DONNER de vivre (Jacques 1: 17), mais les ĂȘtres humains pratiquent l’opposĂ©, le contraire. Plusieurs ne l’admettront jamais, mais ils sont presque tout le temps entiĂšrement prĂ©occupĂ©s Ă  accumuler, Ă  amasser, Ă  avoir plus, Ă  satisfaire leurs besoins, Ă  prendre soin d’eux-mĂȘmes, en fait, ils sont centrĂ©s (prĂ©occupĂ©s) sur le soi!

Tous les ĂȘtres humains possĂšdent une nature humaine. Tout l’égoĂŻsme, la violence, et les terribles maux qui Ă©manent de la nature humaine ont affligĂ© ce monde depuis des milliers d’annĂ©es. L’apĂŽtre Jean a Ă©crit: « le monde entier est sous la puissance du malin» (I Jean 5: 19). La cause de cette condition origine directement de son auteur.

Tous les experts ont une opinion diffĂ©rente au sujet de ce qu’est la nature humaine d’oĂč elle provient. Mais personne ne comprend ni n’ont les rĂ©ponses Ă  la question du pourquoi la nature humaine existe. C’est parce qu’ils rejettent la SOURCE pour comprendre les rĂ©ponses Ă  toutes les plus grandes questions de la vie.

ConsidĂ©rez ce paradoxe! Pensez Ă  toutes les merveilleuses choses que L’ESPRIT humain est capable de produire. Son ingĂ©nuitĂ© et sa crĂ©ativitĂ© sont pratiquement sans limite. Mais, l’esprit humain ne peut pas rĂ©soudre les problĂšmes de cette vie: la pauvretĂ©, l’ignorance, l’immoralitĂ©, le crime, la guerre et la misĂšre, etc.

Tous ces problĂšmes sont des consĂ©quences, des effets, des sous-produits de la nature humaine, qui provient de l’esprit humain.

Il n’y a pas de «bonne» nature humaine

Plusieurs thĂ©ologiens et Ă©rudits en religion enseignent que tous les humains sont dotĂ©s d’une «bonne nature humaine» qui se cache en chaque personne, attendant d’ĂȘtre rĂ©vĂ©lĂ©e et utilisĂ©e. Ce n’est pas vrai. La Bible ne dit rien de la sorte! Mais des millions de gens le croient.

Dans Marc, Christ décrivit la nature humaine: «Ce qui sort de l'homme, c'est ce qui souille l'homme. Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultÚres, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérÚglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme» (Marc 7: 20-23).

Vous devez accepter ce que Christ vient de dire. Cela doit ĂȘtre vrai! Cette dĂ©claration et cette comprĂ©hension sont trĂšs Ă©tonnantes. Le prophĂšte JĂ©rĂ©mie ajouta: «Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est mĂ©chant: Qui peut le connaĂźtre?» (JĂ©r. 17: 9.) La majoritĂ© des gens ne voient pas cela en eux, mais ils le voient trĂšs bien dans les autres. De plus, l’apĂŽtre Paul a Ă©crit: «Car l'affection de la chair est inimitiĂ© contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas Ă  la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut mĂȘme pas.» (Rom. 8: 7).

Ce sont des dĂ©clarations extraordinaires au sujet de l’esprit de tous les ĂȘtres humains. Mais d’oĂč provient le torrent des mĂ©chantes pensĂ©es, qui Ă©manent de tous les gens, comment et depuis quand existent-elles (ces mĂ©chantes pensĂ©es) en eux? Comment ces mauvaises pensĂ©es ont-elles pris naissance?

Le super diffuseur d’attitudes

Dieu infuse-t-Il la nature humaine dans les bĂ©bĂ©s Ă  leur naissance? Est-ce qu’un Dieu tout-puissant, sage, aimant, tourne des enfants innocents en de terribles potentiels criminels au moment qu’ils naissent? Et, si Dieu ne fait pas cela, qu’Il ne met pas cette nature humaine lĂ , alors, d’oĂč vient-elle?

Paul a Ă©crit Ă  l’Église d’ÉphĂšse au sujet de la vie que Dieu les a appelĂ©s Ă  sortir lorsqu’Il leur rĂ©vĂ©la Sa vĂ©ritĂ©. Paul fait une rĂ©fĂ©rence au pouvoir du diable et de son influence sur le monde: «Vous Ă©tiez morts par vos offenses et par vos pĂ©chĂ©s, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rĂ©bellion» (Éph. 2: 2).

C’est un verset extraordinaire. Les mots: «les fils de la rĂ©bellion» sont aussi trouvĂ©s dans: ÉphĂ©siens 5: 6 et Colossiens 3: 6. Examinons comment ces rĂ©fĂ©rences sont liĂ©es aux mots: «le prince de la puissance de l'air».

Notez qu’ÉphĂ©siens 2: 2 dĂ©clare: «de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rĂ©bellion». Voyez-vous cela? Le saisissez-vous? Satan a le pouvoir d’utiliser l’air afin de diffuser, par son esprit, une attitude de dĂ©sobĂ©issance! Son esprit diffuse des humeurs, des Ă©motions, et des attitudes d’hostilitĂ© dans l’esprit des gens. Cela affecte le cƓur et l’esprit des gens, engendrant un esprit, une attitude de dĂ©sobĂ©issance. Cette puissance de l’air donne au diable une trĂšs grande influence, lui permettant d’envoyer des pensĂ©es de confusion, de sĂ©duction, de colĂšre, d’orgueil, de haine, de folie, de vanitĂ©, de jalousie, de convoitise, d’envie, d’égoĂŻsme, de meurtre, et beaucoup plus directement dans l’esprit et les pensĂ©es des gens!

Pensez Ă  cela de cette maniĂšre: Le diable a une puissante station radio Ă©mettrice qui diffuse 24 heures par jour. Dans Apocalypse 12: 9, il y est dĂ©clarĂ©e qu’il a sĂ©duit le monde entier, cette puissante station Ă©mettrice atteint et sĂ©duit toute la sociĂ©tĂ©! Son incroyable ingĂ©nuitĂ©, en fait son plus grand mensonge, c’est qu’il a convaincu toute l’humanitĂ© qu’il n’existe pas!

Le diable est beaucoup plus puissant que la majoritĂ© des gens ne rĂ©alisent. La Bible l’identifie comme le dieu de ce monde. Notez ce que Paul a Ă©crit aux Corinthiens: «Pour les incrĂ©dules dont le dieu de ce siĂšcle a aveuglĂ© l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Évangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu» (2 Cor. 4: 4).

Il n’y a seulement qu’un personnage avec un Ă©norme pouvoir pour influencer, comme un dieu virtuel (Satan est le dieu de ce monde), peut aveugler et sĂ©duire sur une telle Ă©chelle planĂ©taire. Comme rĂ©sultat, il a produit un monde rempli de dĂ©sobĂ©issance (1 Jean 5: 19).

D’un autre cĂŽtĂ©, un ChrĂ©tien suit et obĂ©it aux lois de Dieu. Paul a enregistrĂ© que Dieu a une loi spirituelle, sainte, juste et bonne (Rom. 7: 12, 14)! Cette loi rĂ©sume la voie de vivre de DONNER. Les ChrĂ©tiens obĂ©issent Ă  cette loi. Mais, comment font-ils cela?

L’apĂŽtre Pierre fit rĂ©fĂ©rence au: « le Saint Esprit, que Dieu a donnĂ© Ă  ceux qui lui obĂ©issent» (Actes 5: 32). Les ChrĂ©tiens comprennent et obĂ©issent (pas dĂ©sobĂ©issent) Ă  Dieu. L’Esprit de Dieu est donnĂ© lors de la repentance et du baptĂȘme (Actes 2: 38). Cet Esprit aide les ChrĂ©tiens Ă  obĂ©ir Ă  Ses lois!

Avant l’invention de la radio, le pouvoir de Satan comme super-diffuseur et comme prince de la puissance de l’air, ne pouvaient pas ĂȘtre compris facilement. Mais maintenant, ces termes le peuvent.

Nous pouvons maintenant mieux comprendre ce que signifie: les enfants de la dĂ©sobĂ©issance. Tous comme les vrais ChrĂ©tiens, tous les gens sont influencĂ©s, inspirĂ©s et guidĂ©s par un esprit, celui du dieu de ce monde. Satan diffuse un esprit de dĂ©sobĂ©issance, en influençant les attitudes de tous les gens, de toute l’humanitĂ©. ÉphĂ©siens 2: 2 est clair, s’il le faut, n’hĂ©sitez pas Ă  le relire. Mais un monde sĂ©duit ne sait absolument rien de cette comprĂ©hension!

Si vous Ă©coutez la radio, habituellement, vous Ă©coutez une station particuliĂšre, une dont vous prĂ©fĂ©rez Ă©couter. Aujourd’hui, les gens «surf» (naviguent) sur les ondes pour trouver un poste ou une station de radio ou de tĂ©lĂ©vision. Éventuellement, quelque station les intĂ©resse, et ils arrĂȘtent de naviguer et ils Ă©coutent cette station qu’ils ont choisit. Dans chaque cas, les postes ou stations sont choisis par choix. Les gens ont un certain contrĂŽle sur ce qu’ils veulent Ă©couter ou regarder.

Mais ce n’est pas la mĂȘme chose en ce qui regarde la station ou le poste Ă©metteur de Satan. Tout le monde entier, cela vous inclus, que vous le vouliez ou non, ne dĂ©cide pas de choisir un autre poste, il n’y a que le poste Ă©metteur du diable. Chaque ĂȘtre humain sur la terre est automatiquement Ă  l’écoute de cette station, celle de Satan! Ses ondes Ă©mettent la mĂ©chancetĂ©, l’hostilitĂ©, la rĂ©bellion, la convoitise, la colĂšre, la sĂ©duction, et l’égoĂŻsme, ses ondes sont continuellement diffusĂ©es dans les airs.

Par consĂ©quent, c’est rĂ©ellement la NATURE DE SATAN that Qui est appelĂ©e la NATURE HUMAINE. En fait, une fois injectĂ©e dans les gens, la nature de Satan devient naturelle pour eux. Elle devient leur nature, maintenant appelĂ©e la nature humaine. (Mais le diable ne peut forcer les esprits humains Ă  cĂ©der Ă  ses attitudes, ils doivent permettent Ă  ses pensĂ©es Ă  les pĂ©nĂ©trer.)

MĂȘme si vous ne le voyez pas, pas plus que vous pouvez voir les ondes diffusĂ©es de la radio ou de la tĂ©lĂ©vision, l’air autour de vous est littĂ©ralement chargĂ© et il pĂ©tille de l’énergie et la puissance des Ă©missions de Satan.

Vous devez absolument comprendre comment cet esprit fonctionne dans les gens. C’est la seule et la plus grande clĂ© pour comprendre exactement comment Satan peut sĂ©duire et manipuler plus de sept milliards de personnes. (Pour en apprendre plus sur ce sujet, lisez nos livrets: Qui est le diable? Et: Un monde en captivitĂ©)

Un exemple important

Avant d’examiner plus en profondeur le rĂŽle du diable et comment il en vint lĂ , considĂ©rez cet exemple dĂ©montrant comment Satan peut influencer et sĂ©duire l’humanitĂ© par ses Ă©missions d’attitudes.

L’exemple implique le roi Cyrus de Perse. Dieu voulait qu’il permette Ă  un groupe de Juifs qui Ă©tait en captivitĂ©, de retourner Ă  JĂ©rusalem et de construire un deuxiĂšme temple afin de remplacer celui de Salomon, qui avait Ă©tĂ© dĂ©truit. Voici comment Dieu communiqua avec Cyrus: «La premiĂšre annĂ©e de Cyrus, roi de Perse, afin que s'accomplĂźt la parole de l'Éternel prononcĂ©e par la bouche de JĂ©rĂ©mie, l'Éternel rĂ©veilla l'esprit de Cyrus, roi de Perse, qui fit faire de vive voix et par Ă©crit cette publication dans tout son royaume» (Esdras 1: 1).

Dieu fut capable de communiquer avec Cyrus en réveillant son esprit.

Satan fait exactement la mĂȘme chose. Il travaille directement avec l’esprit humain, qui donne au cerveau humain le pouvoir de l’intellect, contrairement Ă  l’instinct animal. Tout comme Dieu peut diriger un ĂȘtre humain vers un juste but, Satan peut influencer l’esprit des gens vers la haine, la colĂšre, l’égoĂŻsme, la violence, la corruption, la compĂ©tition, la vanitĂ©, la jalousie, les dĂ©sirs impurs et mauvais, la convoitise, le meurtre, et ainsi de suite.

Bien sĂ»r, lorsque Satan injecte ses attitudes dans une humanitĂ© qui ne se doute de rien, elle n’a aucune idĂ©e que c’est lui qui fait cela. Le diable n’annonce pas ouvertement Ă  haute voix ce qu’il a l’intention de faire Ă  l’avance. Il est beaucoup plus intelligent que vous ne puissiez l’imaginer.

Meurtres, mensonges et destructions

Tout comme Dieu le PÚre a des enfants, Satan est aussi un pÚre pour ses enfants! Réfléchissez.

Notez une confrontation entre Christ et les gens qui dĂ©claraient croire en Lui: «Comme JĂ©sus parlait ainsi, plusieurs crurent en lui. Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous ĂȘtes vraiment mes disciples» (Jean 8: 30-31). Ceux qui disaient croire en Lui, cherchaient activement Ă  Le tuer! Christ leur dit: «Je sais que vous ĂȘtes la postĂ©ritĂ© d'Abraham; mais vous cherchez Ă  me faire mourir, parce que ma parole ne pĂ©nĂštre pas en vous.» (Jean 8: 37). De plus il ajouta: «Mais maintenant vous cherchez Ă  me faire mourir, moi qui vous ai dit la VÉRITÉ que j'ai entendue de Dieu» (Jean 8: 40). Plusieurs aujourd’hui veulent entendre la vĂ©ritĂ©, mais pas lorsque cela leur dit qu’ils ont torts.

Ce récit culmine vers un remarquable climax aux versets 43-44, Jésus demanda: «Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage? (Jésus répondit à Sa propre question) Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. Vous avez pour pÚre le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre pÚre. Il a été meurtrier dÚs le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profÚre le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le pÚre du mensonge.

Christ dit trĂšs clairement: «Celui qui est de Dieu, Ă©coute les paroles de Dieu; vous n'Ă©coutez pas, parce que vous n'ĂȘtes pas de Dieu. Les Juifs lui rĂ©pondirent: N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain, et que tu as un dĂ©mon?» (Jean 8: 47-48) Plusieurs personnes aujourd’hui qui dĂ©clarent croire en Christ, ne sont pas plus diffĂ©rentes que ces leaders Juifs de l’époque de Christ!

C’est une puissante dĂ©claration. Le diable est un pĂšre qui tue, sĂ©duit et dĂ©truit (Apo. 9: 11). Comme le pĂšre et auteur du mensonge, des meurtres et des destructions, il diffuse ces attitudes Ă  ses enfants autour du monde!

Le diable détient les commandes de la terre

Ne vous trompez pas! Le monde entier est sous l’emprise de Satan, tous sont ses enfants. RĂšgle gĂ©nĂ©rale, les enfants ressemblent Ă  leurs parents. Alors, les enfants de Satan lui ressemblent, ils mentent, haĂŻssent, tuent, convoitent, dĂ©truisent. Regardez au monde autour de vous, il devrait maintenant ĂȘtr4e Ă©vident POURQUOI il y a autant de confusion, de guerres, d’ignorance, de pauvretĂ©, de maladies, et de misĂšres parmi toutes les nations. Les fruits de la nature humaine, le reflet de la nature de Satan, sont trĂšs Ă©vidents partout.

Notez la description de Paul des derniers jours prĂ©cĂ©dant le retour de Christ: «Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront Ă©goĂŻstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphĂ©mateurs, rebelles Ă  leurs parents, ingrats, irrĂ©ligieux, insensibles, dĂ©loyaux, calomniateurs, intempĂ©rants, cruels, ennemis des gens de bien, traĂźtres, emportĂ©s, enflĂ©s d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piĂ©tĂ©, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là» (2 Tim. 3: 1-5).

MĂȘme si le monde est rempli de RELIGIONS, une forme de saintetĂ©, ce n’est ni le monde ni la vĂ©ritĂ© de Dieu! Il renie la puissance du vrai Dieu, et le monde adore volontairement un dieu diffĂ©rent, qui se proclame lui-mĂȘme le dieu de la Bible.

Rappelez-vous que le diable est appelé:

  • «le dieu de ce siĂšcle» (2 Cor. 4: 4),
  • «le prince de ce monde» (Jean 12: 31; 14: 30; 16: 11),
  • «le prince de la puissance de l'air» (Éph. 2: 2),
  • «le grand dragon, le serpent ancien, appelĂ© le diable et Satan, celui qui sĂ©duit toute la terre» (Apo. 12: 9).
  • «le pĂšre du mensonge» (Jean 8: 44).

Vous n’ĂȘtes pas nĂ©s avec cette nature humaine, pas plus que vous ĂȘtes nĂ©s avec le Saint Esprit de Dieu! La nature humaine, tout comme l’Esprit de Dieu, doit ĂȘtre acquise.

La rébellion de Lucifer

Comment Satan est-il arrivé à avoir ces attitudes?

La Bible identifie le diable comme l’ancien archange Lucifer. Voyons Ă  ce qui arriva Ă  Lucifer aprĂšs qu’il soit devenu Satan. Dans ÉsaĂŻe 14, les versets 12-15 rĂ©vĂšlent plusieurs clĂ©s au sujet de l’endroit oĂč Ă©tait situĂ© Lucifer, ce qu’il fit, et ce qu’il lui arriva: «Te voilĂ  tombĂ© du ciel, astre brillant, fils de l'aurore! Tu es abattu Ă  terre, toi, le vainqueur des nations! Tu disais en ton coeur: Je monterai au ciel, J'Ă©lĂšverai mon trĂŽne au-dessus des Ă©toiles de Dieu; Je m'assiĂ©rai sur la montagne de l'assemblĂ©e, A l'extrĂ©mitĂ© du septentrion; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au TrĂšs Haut. Mais tu as Ă©tĂ© prĂ©cipitĂ© dans le sĂ©jour des morts, Dans les profondeurs de la fosse» (És. 14: 12-15).

Cela ne peut dĂ©crire seulement que le diable! Celui qui «toi, le vainqueur des nations!» and et qui peut dire «Je monterai au ciel, J'Ă©lĂšverai mon trĂŽne au-dessus des Ă©toiles de Dieu; Je m'assiĂ©rai sur la montagne de l'assemblĂ©e, A l'extrĂ©mitĂ© du septentrion; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au TrĂšs Haut», aucun homme ne remplit cette description, ayant un trĂŽne dans l’espace, au-dessus des Ă©toiles des cieux!

ÉzĂ©chiel 28, les versets 12-17 ajoutent d’importantes informations dans ÉsaĂŻe 14. Ce chapitre d’ÉzĂ©chiel dĂ©crit un ĂȘtre qui: « tu mettais le sceau Ă  la perfection, tu Ă©tais plein de sagesse, parfait en beautĂ©. Tu Ă©tais en Éden, le jardin de Dieu; Tu Ă©tais couvert de toute espĂšce de pierres prĂ©cieuses, de sardoine, de topaze, de diamant, de chrysolithe, d'onyx, de jaspe, de saphir, d'escarboucle, d'Ă©meraude, et d'or; Tes tambourins et tes flĂ»tes Ă©taient Ă  ton service, prĂ©parĂ©s pour le jour oĂč tu fus crĂ©Ă©. Tu Ă©tais un chĂ©rubin protecteur, aux ailes dĂ©ployĂ©es; Je t'avais placĂ© et tu Ă©tais sur la sainte montagne de Dieu; Tu marchais au milieu des pierres Ă©tincelantes. Tu as Ă©tĂ© intĂšgre dans tes voies, depuis le jour oĂč tu fus crĂ©Ă© Jusqu'Ă  celui oĂč l'iniquitĂ© a Ă©tĂ© trouvĂ©e chez toi. Par la grandeur de ton commerce tu as Ă©tĂ© rempli de violence, et tu as pĂ©chĂ©; Je te prĂ©cipite de la montagne de Dieu, et je te fais disparaĂźtre, chĂ©rubin protecteur, du milieu des pierres Ă©tincelantes. Ton coeur s'est Ă©levĂ© Ă  cause de ta beautĂ©, tu as corrompu ta sagesse par ton Ă©clat; Je te jette par terre, je te livre en spectacle aux rois» (Éz. 28: 12-17).

Aucun ĂȘtre humain n’a jamais Ă©tĂ© parfait. N’oubliez pas que Satan le diable, qui Ă©tait le serpent, a sĂ©duit Eve dans le Jardin d’Éden.

Le verset 13 dĂ©clare que Lucifer (Dieu changea ensuite son nom pour Satan, qui signifie l’adversaire) fut crĂ©Ă©, le verset 14 l’appelle le chĂ©rubin aux ailes dĂ©ployĂ©es, (Exode 25: 17-20 dĂ©crit les deux autres archanges fidĂšles qui couvrent le trĂŽne de Dieu, et leurs ailes recouvrent le siĂšge de la misĂ©ricorde.)

Le verset 14, dit que: «tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées; Je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes».

Le verset 15 dĂ©clare «Tu as Ă©tĂ© intĂšgre dans tes voies, depuis le jour oĂč tu fus crĂ©Ă© jusqu'Ă  celui oĂč l'iniquitĂ© a Ă©tĂ© trouvĂ©e chez toi».

Le verset 16 fait rĂ©fĂ©rence: «Par la grandeur de ton commerce Tu as Ă©tĂ© rempli de violence, et tu as PÉCHÉ. Puis il dit aussi: «Je te prĂ©cipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaĂźtre, chĂ©rubin protecteur, Du milieu des pierres Ă©tincelantes».

Le verset 17 révÚle que son: «Ton coeur s'est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois».

Lucifer Ă©tait un archange trĂšs beau et brillant, c’était un ange de lumiĂšre (2 Cor. 11: 13-15). Lucifer signifie ange porteur de lumiĂšre. Cet ancien archange brillant, sage, un ĂȘtre angĂ©lique crĂ©Ă© parfait portait une grande lumiĂšre Ă  tous ceux qui Ă©taient autour de lui. Mais, il se REBELLA, il PÉCHA, DEVANT ALORS LE prince des tĂ©nĂšbres. Sa rĂ©bellion le tourna en un ĂȘtre tordu, perverti. Il Ă©tait dotĂ© d’une grande intelligence, il est devenu un ange dĂ©chu qui ne discernait plus le bien du mal. Il croit qu’il a raison et que Dieu a tort. Le pĂ©chĂ© pĂ©nĂ©tra dans son esprit, la haine, la colĂšre, l’amertume, le meurtre, la vanitĂ©, l’orgueil, l’envie, et le ressentiment. Ce sont lĂ  les attitudes que Satan diffuse et qui dĂ©crivent trĂšs bien la nature humaine!

Nous verrons comment l’humanitĂ© a ouvert la porte Ă  la longueur d’onde de Satan.

La crĂ©ation de l’homme, et le choix d’Adam

Le livre de la GenĂšse dĂ©crit la crĂ©ation de l’homme. Le nom du livre signifie commencements, et couvre une pĂ©riode d’environ 2,000 ans. Toutefois, il n’a pas Ă©tĂ© Ă©crit pour dĂ©montrer des dĂ©tails, mais, pour dĂ©montrer des points des plus importants de l’histoire humaine. Examinons le rĂ©cit de la crĂ©ation de l’homme et ce que Dieu dit au sujet de ce qu’Il avait crĂ©Ă©, aprĂšs l’avoir finit.

La semaine de la création et la période de temps suivant immédiatement, sont décrits dans les trois premiers chapitres. Examinons la premiÚre apparition de la nature humaine.

Au premier chapitre, Dieu dit: «  FAISONS (pluriel: donc plus qu’un ĂȘtre) l'homme Ă  NOTRE image, selon NOTRE ressemblance» (Gen. 1: 26). Il y avait plus qu’un ĂȘtre divin impliquĂ© dans la crĂ©ation de l’homme.

Le verset 25 montre que chaque animal fut créé selon son espÚce, Notez: «Dieu fit les animaux de la terre selon leur espÚce, le bétail selon son espÚce, et tous les reptiles de la terre selon leur espÚce. Dieu vit que cela était bon».

Le verset 27 continue: «Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme». Ce verset est une clé vitale pour comprendre que le but de Dieu est de Se reproduire. La famille humaine et la reproduction humaine sont un type, un modÚle de ce plan.

Le verset 28 commence par une importante dĂ©claration: «Dieu les bĂ©nit, et Dieu leur dit: Soyez fĂ©conds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre». Si Dieu avait installĂ© la mĂ©chancetĂ©, l’égoĂŻsme, la nature humaine pĂ©cheresse dans Adam et Eve au moment de leur crĂ©ation, cela pourrait ĂȘtre dĂ©crit trĂšs difficilement comme une bĂ©nĂ©diction. Si c’était le cas, ce serait plutĂŽt dĂ©crit comme une malĂ©diction!

Le récit de GenÚse 1 conclus avec: «Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était TRÈS BON» (Gen. 1: 31).

RĂ©flĂ©chissez Ă  ce que veut dire ce dernier verset. Dans un sens, c’est une Ă©tonnante dĂ©claration au sujet de la nature humaine. La nature humaine (aprĂšs tout ce que nous venons de dĂ©crire) n’est pas TRÈS BONNE, au contraire, elle est TRÈS MAUVAISE! Mais, Dieu appela Sa crĂ©ation TRÈS BONNE!

Si Dieu bĂ©nit ce couple et dit que leur crĂ©ation Ă©tait trĂšs bonne, alors la haine et l’hostilitĂ© envers les lois de Dieu (JĂ©r. 17: 9; Rom 8: 7), ne peut ĂȘtre que les Ɠuvres de la nature humaine (Marc 7: 20-23). Il n’y a aucune Ă©vidence de rĂ©bellion, de rĂ©volte directement contre Dieu dans ce rĂ©cit. Par consĂ©quent, ce dernier verset du premier chapitre de la GenĂšse dĂ©crit Adam et Eve avant leur rencontre avec Satan.

Au chapitre 2, Dieu prĂ©senta Ă  Adam et Eve un choix (au chapitre 3), ils devaient choisir entre l’Arbre de la vie et l’Arbre de la connaissance du bien et du mal. Dieu leur a donnĂ© l’opportunitĂ© de dĂ©cider, entre la nature divine (2 Pierre 1: 4), de dĂ©velopper Son caractĂšre, et la nature humaine, ou la nature pĂ©cheresse de Satan.

Si Adam avait voulu obĂ©ir Ă  l’instruction de Dieu, il se serait qualifiĂ© pour remplacer Satan et pour restaurer le gouvernement de Dieu sur terre. Rappelez-vous, Satan s’était rebellĂ© et avait rejetĂ© le gouvernement de Dieu sur terre.

  • Mais, comment Satan a obtenu le contrĂŽle sur l’humanitĂ©?
  • Qu’est-ce qui a ouvert la porte Ă  son influence, Ă  Ă©mettre ses attitudes?

Le rĂ©cit bien connu mais trĂšs peu compris d’Adam et Eve mangeant du fruit interdit, qui s’est dĂ©roulĂ© au Jardin d’Éden, est la clĂ© Ă  ces rĂ©ponses (Gen. 3: 1-7).

Ce rĂ©cit reprĂ©sente une dĂ©cision trĂšs importante et critique. Au lieu de suivre l’instruction de Dieu, Adam prit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Il pensait qu’il savait mieux que Dieu. Il prit par lui-mĂȘme, le droit de dĂ©cider entre ce qui Ă©tait bien, et ce qui Ă©tait mal. Il pensa qu’i pouvait se fier sur ses sens physiques. Dans ce sens, sa dĂ©cision lui ouvrit les yeux (Gen. 3: 7), mais pas spirituellement, aux choses de Dieu, qui viennent de Son Esprit (1 Cor, 2: 9-10).

Certainement, l’Esprit de Dieu ne pĂ©nĂ©tra pas en lui Ă  ce moment-lĂ . Mais l’esprit de rĂ©bellion pĂ©nĂ©tra leur esprit pour la toute premiĂšre fois. L’esprit mauvais, mĂ©chant de Satan fut injectĂ© et influença leur esprit Ă  ce moment-lĂ . Ce fut la premiĂšre prĂ©sence de la nature humaine. Ce fut la maniĂšre que leurs yeux furent ouverts.

La dĂ©cision d’Adam exclus toute opportunitĂ© d’acquĂ©rir la connaissance spirituelle de Dieu. Par consĂ©quent, sa comprĂ©hension resta limitĂ©e Ă  ce qu’il apprendrait par ses cinq sens, et le laissa ouvert, rĂ©ceptif aux Ă©missions de Satan, La nature humaine entra dans l’ĂȘtre humain pour la premiĂšre fois!

Par cette dĂ©cision, Adam (et l’humanitĂ© aprĂšs lui) se coupa complĂ©tement de l’accĂšs Ă  Dieu. Cet autre arbre a guidĂ© la pensĂ©e des hommes et des nations depuis le choix fatidique d’Adam. Pour avoir rejetĂ© Dieu et l’arbre de la vie, Adam fut rejetĂ© par Dieu et rejetĂ© du jardin d’Éden. L’humanitĂ© fut coupĂ©e avec lui dans le monde qui devint le monde de Satan!

Satan menti Ă  Eve, qui influença Adam Ă  pĂ©cher avec elle. Satan les sĂ©duisit Ă  rejeter (Ă  ne pas croire ce que Dieu leur avait dit) Dieu (Gen. 2: 16-17). La sĂ©duction du diable amena ces deux jeunes adultes Ă  croire qu’ils n’avaient plus besoin d’écouter et d’obĂ©ir Ă  Dieu. La nature humaine pĂ©nĂ©tra en eux. Étant rejetĂ© du jardin, ce premier couple fut forcĂ© de travailler trĂšs fort pour subvenir Ă  leurs besoins. Ils rejetĂšrent la loi parfaite de Dieu (Rom. 7: 12, 14), et Son autoritĂ©, Son GOUVERNEMENT sur toute la crĂ©ation, comme guides dans leur vie, et se soumettĂšrent Ă  la voie du pĂ©chĂ© de Satan (Rom. 8: 7; 2 Tim. 2: 26).

À cause du pĂ©chĂ©, ils n’eurent plus accĂšs aux bĂ©nĂ©dictions, Ă  la protection, Ă  la direction, l’inspiration, et surtout au don de l’Esprit Saint de Dieu, qui auraient pu ĂȘtre disponibles, en mangeant de l’arbre de la vie.

La nature humaine (influencĂ©e par Satan), n’est pas innĂ©e

La nature humaine ne vient pas de Dieu, mais elle provient et elle Ă©mane de Satan. Elle n’est pas innĂ©e, elle est acquise! Un parent qui perd un Ɠil, une main, ou une jambe n’engendre pas des enfants avec seulement un Ɠil, une main ou une jambe. Lorsque Dieu utilisa une des cĂŽtes d’Adam pour crĂ©er Eve, cela ne signifiait pas que tous les hommes aprĂšs cela manqueraient d’une cĂŽte! La Bible fait rĂ©fĂ©rence Ă  leur fils Abel, comme le juste Abel. Leur dĂ©sobĂ©issance ne prĂ©venait pas, ni n’empĂȘchait pas, son obĂ©issance.

Adam et Eve Ă©taient des bĂ©bĂ©s adultes. Comme des bĂ©bĂ©s, ils Ă©taient purs au moment de leur crĂ©ation (ou naissance), mais ils furent vitement exposĂ©s Ă  l’influence de Satan, ils ne purent rĂ©sister Ă  ses attitudes. Ils ne purent discerner le bien du mal.

Tout comme des enfants, Adam et Eve choisirent de ne pas Ă©couter leur Parent, Dieu. Mais, ils crurent au mensonge de Satan qu’ils ne mourraient sĂ»rement pas. En faisant ainsi, ils rejetaient le gouvernement de Dieu dans leur vie. Si Adam avait obĂ©it Ă  l’instruction de Dieu, il se serait qualifiĂ© pour remplacer Satan et restaurer le GOUVERNEMENT DE DIEU sur terre.

Examinons une importante instruction dans le Nouveau Testament et un exemple de la maniĂšre que la nature humaine est acquise, pas hĂ©ritĂ©e ou innĂ©e. Paul dans l’avertissement suivant, explique le problĂšme que l’Église de Corinthe avait: «Car je suis jaloux de vous d'une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancĂ©s Ă  un seul Ă©poux, pour vous prĂ©senter Ă  Christ comme une vierge pure. Toutefois, de mĂȘme que le serpent sĂ©duisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensĂ©es ne se corrompent et ne se dĂ©tournent de la simplicitĂ© Ă  l'Ă©gard de Christ» (2 Cor. 11: 2-3).

Paul Ă©crivait Ă  des gens qui vivaient 4,000 ans aprĂšs Adam et Eve. Il savait que le diable Ă©tait encore activement prĂ©sent. Les Corinthiens Ă©taient des adultes disposĂ©s Ă  ĂȘtre sĂ©duits de la mĂȘme maniĂšre qu’Eve. Paul les avertit d’ĂȘtre sur leur garde pour qu’ils ne retournent pas dans les voies de la nature humaine. Tout comme Eve, sa nature n’était pas mĂ©chante ni hostile Ă  l’égard de Dieu avant qu’elle ne fut sĂ©duite par Satan, ni la nature des Corinthiens convertis.

Lorsqu’une personne est appelĂ©e et convertie, ayant reçu l’Esprit de Dieu, elle met de cĂŽtĂ© la vieille nature humaine de sa vie passĂ©e. Paul a ajoutĂ©: «Nous tous aussi, nous Ă©tions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontĂ©s de la chair et de nos pensĂ©es, et nous Ă©tions par nature des enfants de colĂšre, comme les autres» (Éph. 2: 3). Ce verset suit celui qui dit que Satan est «le prince de la puissance de l’air» (v. 2).

Ce serait terriblement injuste de la part de Dieu d’injecter Ă  des bĂ©bĂ©s nouvellement nĂ©s avec une nature humaine malveillante et de les placer sous Sa colĂšre. Voyez-vous le point? La nature humaine est acquise, et pousse les gens Ă  la dĂ©sobĂ©issance (Ă  pĂ©cher), et cela les place sous la colĂšre de Dieu!

La trĂšs grande majoritĂ© des gens se laissent dĂ©river dans la vie, suivant les impulsions et les idĂ©es qui viennent Ă  leur esprit (imaginations). Le chapitre 1 d’ÉphĂ©siens parle aux frĂšres de leur appel dans les voies de Dieu, et le chapitre 2 dĂ©crit leur libĂ©ration de la nature humaine.

La conversion change la nature humaine

La plupart des gens ne savent absolument pas pourquoi ils sont nĂ©s, et ils en n’ont aucune idĂ©e! C’est une connaissance spirituelle rĂ©vĂ©lĂ©e, inaccessible Ă  tous ceux que Dieu n’a pas appelĂ©s Ă  Sa vĂ©ritĂ© (Jean 6: 44, 65).

Lucifer se rebella et devint Satan. Il a cherchĂ© Ă  renverser le gouvernement de Dieu, et il se disqualifia pour y prendre part. Chaque ĂȘtre humain que Dieu appelle, a le mĂȘme choix, se soumettre Ă  Dieu et Ă  Son gouvernement ou se soumettre Ă  Satan et Ă  ses voies, incluant sa nature.

Dieu est un PĂšre qui a un Fils composĂ© d’Esprit, mais, Il aura plus tard, beaucoup d’autres fils (Rom. 8: 19; HĂ©b2: 10). Dieu Se reproduit en dĂ©veloppant Son caractĂšre dans les ĂȘtres humains engendrĂ© par Son Esprit. Dieu engendre Ses enfants spirituellement, tout comme les pĂšres humains, physiquement.

Les enfants engendrĂ©s spirituellement par l’Esprit de Dieu, ressemblent de plus en plus SPIRITUELLEMENT, lentement et progressivement, Ă  leur PĂšre cĂ©leste, ils revĂȘtent la nature divine (2 Pierre 1: 4) et croissent dans Son caractĂšre saint, et juste. Pierre dĂ©crit les ChrĂ©tiens comme: « participants de la nature divine», la nature de Dieu. Il y a la nature physique, la nature humaine et la NATURE DE DIEU. Dieu refaçonne la nature humaine charnelle et corrompue en un caractĂšre merveilleux, glorieux, parfait, et spirituellement saint, bref, en Sa nature!

DĂ©velopper le caractĂšre saint, juste, mature, c’est de discerner le bien du mal, d’avoir la force de caractĂšre de choisir de FAIRE le bien et de rejeter le mal, basĂ© sur la vrai connaissance de Dieu et de Sa vĂ©ritĂ©! Dieu rĂ©vĂšle ce qui est bien. Mais le juste caractĂšre est dĂ©veloppĂ© par le pouvoir moral libre, de dĂ©cider de FAIRE ce qui est bien.

Dieu a un caractĂšre parfait. Dieu est amour. L’amour est l’accomplissement de la loi (Rom. 13: 10), qui requiert de cĂ©der Ă  Dieu. L’amour est ALTRUISTE, il coule vers les autres, mettant en prioritĂ© les besoins des autres, EN AVANT DE SOI.

La nature de Satan est ÉGOISTE, et elle est concernĂ©e et centrĂ©e sur le soi, et comment obtenir plus des autres. Lorsque plus de sept milliards de personnes vivent de cette façon, les rĂ©sultats sont absolument catastrophiques! Rien ne changera cela jusqu’à ce que la nature humaine soit bannie de la terre!

Lorsque Christ instaurera le gouvernement de Dieu sur terre, alors, l’utopie se rĂ©alisera!

Durant tout Son ministĂšre, JĂ©sus Christ annonça qu’Il reviendrait et qu’Il installerait le royaume de Dieu sur la Tertre. Il sera couronnĂ© comme Roi des rois, et Seigneurs des seigneurs (Apo. 19: 16). AprĂšs Sa rĂ©surrection, Il monta au trĂŽne de Dieu pour occuper Sa position, qui est de gouverner l’univers (Luc 19: 12-27; Actes 1: 9-11; HĂ©b. 1: 3; 8: 11; 10: 12). Mais lors de Son retour, Il offrira le salut et la vie Ă©ternelle au monde entier! Tout le monde est prĂ©sentement coupĂ© de Dieu (És. 59: 1-2), il est aveuglĂ© et conduit par la nature de Satan.

Lorsque Christ reviendra, Il restaurera la voie de vivre de Dieu sur la terre. Voici comment Pierre décrit cela: «Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraßchissement viennent de la part du Seigneur, et qu'il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus Christ, que le ciel doit recevoir jusqu'aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophÚtes» (Actes 3: 19-21).

Le GOUVERNEMENT DE DIEU sera bientÎt restauré sur terre. Les gens de toutes les nations viendront devant Christ qui sera assis sur Son trÎne à Jérusalem.

Plusieurs se seront qualifiĂ©s pour rĂ©gner avec Christ, d’autres non. Notez ce que JĂ©sus dit Ă  Ses disciples juste avant Sa crucifixion: «Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s'assiĂ©ra sur le trĂŽne de sa gloire. Toutes les nations seront assemblĂ©es devant lui. Il sĂ©parera les uns d'avec les autres, comme le berger sĂ©pare les brebis d'avec les boucs; et il mettra les brebis Ă  sa droite, et les boucs Ă  sa gauche. Alors le roi dira Ă  ceux qui seront Ă  sa droite: Venez, vous qui ĂȘtes bĂ©nis de mon PĂšre; prenez possession du royaume qui vous a Ă©tĂ© prĂ©parĂ© dĂšs la fondation du monde» (Matt. 25: 31-34).

Seulement ceux qui se seront réellement soumis à Dieu et auront résisté avec succÚs à Satan durant leur vie, prendront part à ce glorieux futur, Notez: «Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils. Mais pour les lùches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolùtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort» (Apo. 21: 7-8).

Serez-vous parmi ceux qui HÉRITERONT TOUTES CHOSES dans le royaume de Dieu?

Les nations rejetteront Christ Ă  Son retour!

Le son de sept trompettes rĂ©sonnera avant le retour de Christ sur terre, chacune des trompettes reprĂ©sente un Ă©vĂšnement et ce qu’il reprĂ©sente pour les nations (Apo. 11). Notez la description de Jean de ce moment merveilleux du retour de Christ: «Le septiĂšme ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient: Le royaume du monde est remis Ă  notre Seigneur et Ă  son Christ; et il rĂ©gnera aux siĂšcles des siĂšcles» (Apo. 11: 15).

Christ revient (Jean 14: 3) sur les nuages (Matt. 24: 30; Actes 1: 9-11). C’est le moment prĂ©cis que les saints sont ressuscitĂ©s (1 Thess. 4: 14-17; 1 Cor. 15: 52), et se tiennent avec Christ sur le Mont des Oliviers (Zach. 14: 4-5). C’est aussi lĂ  que les prophĂštes reçoivent leur rĂ©compense (Luc 13: 28). Les saints commencent alors leur rĂšgne sur toutes les nations (Dan. 7: 22).

Cette Ă©tonnante prophĂ©tie a d’énormes rĂ©percussions. C’est le commencement du but de Christ pour Ă©tendre Son plan au-delĂ  de ceux qu’Il a appelĂ©s et entrainĂ©s durant les 6,000 derniĂšres annĂ©es. Cela amĂšnera sĂ»rement une grande joie et beaucoup d’excitation sur terre! Vous penserez peut-ĂȘtre que toutes les nations seront excitĂ©es au prospect d’ĂȘtre gouvernĂ©es par Christ. N’est-ce pas?

Retournons à Apocalypse 11: «Les nations se sont irritées; et ta colÚre est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophÚtes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre» (Apo. 11: 18).

Cette prophĂ©tie rĂ©vĂšle que toutes les nations ne seront pas heureuses de cela, parce qu’elles ne seront pas prĂȘtes ni ne comprendront ce qui arrivera. La nature humaine influencĂ©e par Satan, rĂ©agira fortement, elle explosera. Deux trĂšs grandes armĂ©es seront sur le point de se confronter, mais lorsqu’elles verront JĂ©sus Christ revenir, elles se rassembleront pour Le confronter (Apo. 17: 14). La population mondiale aura Ă©tĂ© programmĂ©e afin de croire que le vrai Christ est l’antĂ©christ! Cette ultime et derniĂšre bataille aura lieu au nord de JĂ©rusalem prĂšs d’une ville appelĂ©e MĂ©guido (Zach. 14: 1-2; Apo. 16: 16).

Notez ce qu’a Ă©crit Zacharie: «L'Éternel paraĂźtra, et il combattra ces nations, Comme il combat au jour de la bataille. Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, Qui est vis-Ă -vis de JĂ©rusalem, du cĂŽtĂ© de l'orient; La montagne des oliviers se fendra par le milieu, Ă  l'orient et Ă  l'occident, Et il se formera une trĂšs grande vallĂ©e: Une moitiĂ© de la montagne reculera vers le septentrion, Et une moitiĂ© vers le midi» (Zach. 14: 3-4).

Les chapitres de Matthieu 25, verset 31 et Apocalypse 17, verset 14 dĂ©crivent qu’une armĂ©e d’anges assistera Christ dans cette bataille. Maintenant, lisez: «Ils combattront contre l'agneau, et l'agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelĂ©s, les Ă©lus et les fidĂšles qui sont avec lui les vaincront aussi» Apo. 17: 14).

Qu’arrive t-il ensuite? Zacharie dĂ©crit la bataille: «Voici la plaie dont l'Éternel frappera tous les peuples qui auront combattu contre JĂ©rusalem: Leur chair tombera en pourriture tandis qu'ils seront sur leurs pieds, leurs yeux tomberont en pourriture dans leurs orbites, et leur langue tombera en pourriture dans leur bouche» (Zach. 14: 12).

Ce sera une bataille trĂšs courte. Les ennemis de Christ pourriront debout, avant mĂȘme de tomber. Quelle horrible scĂšne ce sera quand la nature humaine se tournera contre Christ. L’énorme puissance de Dieu Ă©crasera toute rĂ©bellion sur terre. Il n’y aura pas de nĂ©gociations de haut-niveau, pour savoir comment, quand, et oĂč Christ prendra Son poste!

Comment le monde entier est si ignorant du Plan de Dieu, qu’il se tourne et combattre Christ?

Vous devez comprendre ceci: Les ministres du soi disant Christianisme ont littĂ©ralement Ă©chouĂ© Ă  enseigner aux peuples de la terre (Matt. 28: 19-20) les prĂ©cieuses vĂ©ritĂ©s de Dieu, et que Son gouvernement mondial arrivera bientĂŽt. Ils ont sĂ©duit et aveuglĂ© des masses de personnes avec de fausses doctrines et une conception erronĂ©e de Dieu et de Son BUT SUPRÊME! Ils ont directement contribuĂ© Ă  l’échec global dans lequel le monde se trouve.

Tout le chapitre d’ÉzĂ©chiel 34 dĂ©crit l’histoire des ministres de ce monde et comment ils sont centrĂ©s sur eux-mĂȘmes, tout en disant qu’ils reprĂ©sentent et servent Dieu. Ce chapitre conclus avec une description de la maniĂšre que le roi David sera ressuscitĂ© et placĂ© sur tribus d’IsraĂ«l. Toutefois, un monde sĂ©duit et ignorant sera complĂ©tement confus au retour de Christ, ne reconnaissant pas qu’Il est sur le point d’imposer par la force la paix sur toutes les nations!

Satan sera banni!

Lorsque Christ reviendra, Satan, sera enlevĂ© de son trĂŽne terrestre. Aucun leader humain ne pourra remplacer ce leader disqualifiĂ© et ne sera permit de co-rĂ©gner avec Lui. Le leader humain essaierait de disqualifier et de contrarier Christ continuellement, il chercherait Ă  gagner de l’influence et Ă  vaincre son opposant, cherchant Ă  prendre sa place, sans partagĂ© le pouvoir. Dieu comprend cela et il sait que Satan doit absolument ĂȘtre enlevĂ© afin que Son Plan s’accomplisse et rĂ©ussisse.

Le chapitre 20 du livre de l’Apocalypse dĂ©crit l’établissement du rĂšgne de 1,000 ans de Christ, aussi appelĂ© le MillĂ©nium, avec les saints ressuscitĂ©s. Notez ce qu’ils feront en premier: «Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l'abĂźme et une grande chaĂźne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l'abĂźme, ferma et scella l'entrĂ©e au-dessus de lui, afin qu'il ne sĂ©duisĂźt plus les nations, jusqu'Ă  ce que les mille ans fussent accomplis. AprĂšs cela, il faut qu'il soit dĂ©liĂ© pour un peu de temps» (Apo. 20: 1-3).

Ces versets contiennent une comprĂ©hension vitale au sujet du plan de Dieu pour toute l’humanitĂ©. BientĂŽt, Satan sera liĂ© (emprisonnĂ©) rendu incapable de sĂ©duire les habitants de la terre. Les tentations de ce monde et la nature humaine, causĂ©es par Satan, disparaitront, mais il y aura encore certaines attirances et pulsations humaines Ă  vaincre (Rom. 7: 18, 21-23). La station radio du diable sera fermĂ©e!

Lorsque Satan sera lié, la paix viendra finalement partout dans le monde. Les saints rÚgneront avec et sous Christ de Jérusalem, aprÚs avoir restauré le gouvernement de Dieu dans Son royaume, administré par la famille divine. La loi parfaite, sainte, juste et spirituelle de Dieu sera renforcée (Rom. 7: 12-14) sur toutes les nations.

La nature humaine disparaĂźtra lentement de la planĂšte

La nature humaine ne disparaitra pas instantanĂ©ment. Mais, l’humanitĂ© n’étant plus sĂ©duite, et les Ă©cailles aveuglant la vision des gens, enlevĂ©es (És. 25: 7), les gens commenceront Ă  voir la vĂ©ritĂ© d’une maniĂšre jamais possible auparavant.

Les vieilles habitudes sont dures Ă  changer. Des millions de personnes auront Ă  dĂ©sapprendre des habitudes vielles depuis qu’ils sont au monde, et Ă  rĂ©apprendre de nouvelles habitudes. Ce ne sera pas facile, mais cela surviendra rapidement.

L’influence de Satan, est beaucoup plus grande que vous ne pouvez l’imaginer. Notez ce que Paul a Ă©crit: «Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. RevĂȘtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n'avons pas Ă  lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autoritĂ©s, contre les princes de ce monde de tĂ©nĂšbres, contre les esprits mĂ©chants dans les lieux cĂ©lestes» (Éph. 6: 10-12).

De nombreux versets du Nouveau Testament dĂ©crivent l’étendue de la nature humaine, qui a un contrĂŽle sans limite sur les gens. Et ses fruits sont Ă©vidents partout autour du monde. ConsidĂ©rez soigneusement et rĂ©flĂ©chissez aux prochains versets qui reflĂštent ces fruits dans la vie des gens!

Paul a écrit aux Galates: «Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolùtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie, les excÚs de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu» (Gal. 5: 19-21).

Maintenant, considérez les versets suivants: «Comme ils ne se sont pas souciés de connaßtre Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espÚce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d'intelligence, de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde. Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font» (Rom. 1: 28-32).

Cette liste dĂ©taillĂ©e de mauvaises attitudes et conduites, rĂ©sume la condition actuelle de toute l’humanitĂ©. Ces attitudes et comportements disparaitront progressivement dans un monde sans Satan.

Paul a aussi ajoutĂ© ceci: «Selon qu'il est Ă©crit: Il n'y a point de juste, Pas mĂȘme un seul; Nul n'est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont Ă©garĂ©s, tous sont pervertis; Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas mĂȘme un seul; Leur gosier est un sĂ©pulcre ouvert; Ils se servent de leurs langues pour tromper; Ils ont sous leurs lĂšvres un venin d'aspic; Leur bouche est pleine de malĂ©diction et d'amertume; Ils ont les pieds lĂ©gers pour rĂ©pandre le sang; La destruction et le malheur sont sur leur route» (Rom. 3: 10-16).

Ce n’est pas surprenant que Jean ordonna aux vrais ChrĂ©tiens de toutes les Ăšres: «N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du PĂšre n'est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du PĂšre, mais vient du monde» (1 Jean 2: 15-16).

Imaginez un monde oĂč il n’y a aucun crime, aucune mĂ©chancetĂ© d’aucune sorte, c’est trop merveilleux pour ĂȘtre contemplĂ©, mais cela arrivera. Le processus de rĂ©Ă©duquer une civilisation sĂ©duite fera le tour de la planĂšte, et affectera positivement toutes les nations (És. 2: 1-4). Ce processus dĂ©butera Ă  JĂ©rusalem. Et le Saint Esprit, qui ouvre la comprĂ©hension aux choses spirituelles, sera disponible pour tous.

CE TEMPS ARRIVE ET TRÈS BIENTÔT!

Chapitre Trois – Le gouvernement dans le monde Ă  venir

Imaginez un monde dans lequel la vraie nature des faux dieux a Ă©tĂ© exposĂ©e, puis qu’ils aient Ă©tĂ© enlevĂ©s et dĂ©truits. Puis, imaginez que le monde entier adore le vrai Dieu. Imaginez-vous la fin de toutes les guerres, et toutes les formes de violence et de haine, qui proviennent du fond du cƓur humain. Maintenant, visionnez tous les mariages Ă©tant heureux pour la vie, et de ne jamais souffrir Ă  cause de l’adultĂšre. Puis, pensez Ă  ce que tous les enfants soient obĂ©issants Ă  leurs parents et qu’ils les honorent, qui les ont Ă©duquĂ© dans les voies de Dieu depuis leur plus tendre enfance. Essayez d’imaginer que vous ĂȘtes enseignĂ©s que la vĂ©ritĂ©, et que la malhonnĂȘtetĂ© disparaisse complĂ©tement. Ceci signifie aussi d’imaginer un monde sans cadenas, clĂ©s, barrures, et n’ayant pas besoin de rien mettre dans un coffre de sĂ©curitĂ© par peur d’ĂȘtre volĂ©, pas besoin de systĂšme de sĂ©curitĂ©, etc. Et imaginez qu’il n’y aurait jamais de maladies, et si les gens bĂ©nĂ©ficieraient d’une parfaite santĂ©.

Maintenant, imaginez un monde de beautĂ© et de propretĂ©, sans aucune pollution urbaine, ni aucun dĂ©chets dans les rues. Et aucune partie de l’humanitĂ© devenant dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©e ou Ă©trange Ă  cause de superstitions religieuses, ou d’illettrĂ©s. Les gens seraient concernĂ©s par la voie de donner au lieu de la voie de prendre, qui assurerait que tout le monde aurait suffisamment pour combler leurs besoins et encore plus pour redonner et partager avec les autres.

Quel incroyable et merveilleux monde ce serait!

Un gouvernement mondial nécessaire

Pour que tout cela soit possible, le monde a besoin d’un super-gouvernement pour renforcer ces choses. Il y actuellement, presque 200 diffĂ©rents gouvernements dans cette sociĂ©tĂ©, ils sont belligĂ©rants, compĂ©titifs, en guerre les uns contre les autres, envieux, ils ne peuvent faire rĂ©gner la paix encore moins tout ce que nous venons d’imaginer, s’ils l’auraient pu, cela serait dĂ©jĂ  survenu!

L’humanitĂ© a Ă©tĂ© condamnĂ©e Ă  dĂ©velopper et essayer pour les 6,000 annĂ©es Ă  venir, ses propres gouvernements. Le rĂ©sultat? L’homme a prouvĂ© hors de tout doute qu’il Ă©tait complĂ©tement incapable de se gouverner lui-mĂȘme. Aucune nation dans toute l’histoire de l’humanitĂ© ne ressort comme une nation ayant rĂ©ussie ce tour de force. Et s’il y en avait une qui existe encore sur terre aujourd’hui, elle serait sĂ»rement devenue un modĂšle pour toutes les autres, elle aurait dĂ©montrĂ©e qu’elle peut gĂ©nĂ©rer la paix, le vrai bonheur, la sĂ©curitĂ©, et l’abondance pour tous ses citoyens. Toutes les autres nations auraient essayĂ© et cherchĂ© Ă  copier son succĂšs, et toutes les nations seraient maintenant modelĂ©es selon cette nation!

Mais cela n’est pas arrivĂ©. La raison est que toutes ces conditions que nous venons de dĂ©crire ne sont possibles que si elles sont FORCÉES sur un monde rĂ©sistant, maintenant rebelle et incapable d’emmener ces choses pour elles-mĂȘmes.

Voici ce qu’un ancien Premier Ministre Britannique, ClĂ©ment Attlee, a dĂ©jĂ  dĂ©clarĂ©: «Le monde a besoin de changer notre conception de l’organisation mondiale par des lois mondiales, si la civilisation doit survivre!
Nous n’avons plus beaucoup de temps. Il y a trop de choses dangereuses dans ce monde, et il y a beaucoup trop de fous prĂȘts Ă  tirer sur la gĂąchette ou peser sur le bouton.»

Sir Winston Churchill a dĂ©clarĂ© ceci: «La crĂ©ation d’un organisme mondial autoritaire est l’ultime but vers lequel nous devons travailler. À moins qu’un super-gouvernement mondial capable ne puisse entrer vitement en action, les chances pour la paix et les progrĂšs humains sont forts peu probables.»

Mais, est-ce que les gens accepteraient un seul gouvernement mondial?

Lorsque Dieu commença Ă  m’appeler, j’ai eu la chance de demander Ă  un membre du CongrĂšs amĂ©ricain s’il pensait qu’un gouvernement mondial pourrait apporter des solutions aux problĂšmes des hommes. J’avais fait une demande d’entrĂ©e au CollĂšge Naval de la Marine des États-Unis, et je devais interviewer un Membre du CongrĂšs en vue de ce processus de sĂ©lection.

Au dĂ©but de ma conversion et de mon appel, j’apprenais au sujet du SUPER-GOUVERNEMENT qui rĂšgnerait sur la terre au retour de Christ. Avec cela Ă  l’esprit, je demandai Ă  l’ancien Orateur de la Maison du CongrĂšs, William McCullough, son opinion au sujet d’un gouvernemenbt mondial, s’il Ă©tait entre les mains des hommes. Sa rĂ©ponse fut immĂ©diate et catĂ©gorique: «Je ne crois pas que ça marcherait, mais, si ça marchait, je le crierais sur le toit des maisons!» Puis, il commença Ă  donner des objections. Cette expĂ©rience fit une forte impression sur moi.

Ce qui est intĂ©ressant, c’est que j’ai reçu ma demamnde approuvĂ© (mĂȘme si je l’ai refusĂ© en faveur d’assister au CollĂšge Ambassadeur) parce monreprĂ©sentant du CongrĂšs m’avait dit que ma question au sujet d’un gouvernement mondial l’avait si intriguĂ©, que cela fit pencher la balance en ma faveur. Ce politicien amĂ©ricain expĂ©rimentĂ© et trĂšs influent, n’avait jamais considĂ©rĂ© une telle question aussi importante!

Depuis ce temps, plusieurs ont suggĂ©rĂ© qu’un gouvernement mondial est la seule façon pour la paix et la stabilitĂ©. Mais plusieurs questions trĂšs difficiles se posent:

  • Qui l’instaurerait?
  • Comment fonctionnerait-il?
  • Quelles lois administrerait-il?
  • Qui dĂ©ciderait ces lois?
  • Comment seraient-elles renforcĂ©es?
  • Est-ce que les nations souveraines remettraient leur autoritĂ© Ă  ce gouvernement?
  • Aurait-il du succĂšs ou rendrait –il en esclavage les peuples?

Ces questions arrĂȘtent toujours les penseurs, les planificateurs, les leaders, et les scientifiques dans leurs pensĂ©es!

Alors, rĂ©soudre les plus grands problĂšmes de l’humanitĂ© reste encore un rĂȘve illusoire. Tous dĂ©sirent des solutions, mais personne ne sait comment y parvenir. Pourquoi? Pourquoi les leaders expĂ©rimentĂ©s et les penseurs intelligents ne peuvent pas trouver de rĂ©ponses?

Les gens en gĂ©nĂ©ral, comprennent que la seule solution pour l’humanitĂ© est un gouvernement central mondial, et ils reconnaissent aussi que cela est pratiquement impossible, s’il reste entre les mains des hommes.

Nous devons conclure avec le fait qu’un gouvernement mondial, central, est nĂ©cessaire pour sauver l’homme de sa propre destruction, ainsi que la planĂšte toute entiĂšre!

Un gouvernement mondial est sur le point d’arriver

Nous avons vu que Christ reviendra pour rĂ©gner avec les saints. Notez comment cela englobera tous les peuples et toutes les nations: «Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais dĂ©truit, et qui ne passera point sous la domination d'un autre peuple; il brisera et anĂ©antira tous ces royaumes-lĂ , et lui-mĂȘme subsistera Ă©ternellement» (Dan. 2: 44).

Avez-vous bien lu ce verset auparavant? Probablement pas encore, mais il a toujours Ă©tĂ© dans votre Bible! Avant le retour de Christ, Dieu remettra officiellement Ă  Christ toute l’autoritĂ© pour rĂ©gner sur le monde. Daniel dĂ©clara: «On lui donna la domination, la gloire et le rĂšgne; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination Ă©ternelle qui ne passera point, et son rĂšgne ne sera jamais dĂ©truit» (Dan. 7: 14).

Alors, ce n’est donc pas surprenant que lorsque Christ Ă©tait en jugement devant Pilate, Il lui rĂ©pondit: «Mon royaume n'est pas de ce monde, rĂ©pondit JĂ©sus. Si mon royaume Ă©tait de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livrĂ© aux Juifs; mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas. Pilate lui dit: Tu es donc roi? JĂ©sus rĂ©pondit: Tu le dis, JE SUIS ROI. Je suis nĂ© et je suis venu dans le monde pour rendre tĂ©moignage Ă  la vĂ©ritĂ©. Quiconque est de la vĂ©ritĂ© Ă©coute ma voix» (Jean 18: 36-37) JĂ©sus savait qu’Il Ă©tait nĂ© pour rĂ©gner (Luc 1: 31-33).

Voici comment le prophĂšte ÉsaĂŻe dĂ©crit l’étendue et la certitude du rĂšgne de Christ lorsqu’il installera le gouvernement de Dieu sur terre. Savourez et croyez ces mots: «Car un enfant nous est nĂ©, un fils nous est donnĂ©, et la domination reposera sur son Ă©paule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, PĂšre Ă©ternel, Prince de la paix. Donner Ă  l'empire de l'accroissement, et une paix sans fin au trĂŽne de David et Ă  son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dĂšs maintenant et Ă  toujours: VoilĂ  ce que fera le zĂšle de l'Éternel des armĂ©es» (És. 9: 6-7).

Il n’y a jamais eu un gouvernement comme celui-lĂ , qui paraitra bientĂŽt sur terre. Il sera parfait, dans toutes ses voies. Dieu est dĂ©terminĂ© d’accomplir Son plan, et ce passage le prouve.

Un gouvernement sans failles

Lorsqu’il sera pleinement implantĂ©, le gouvernement de Dieu sera un parfait exemple d’harmonie et d’unitĂ©, Christ ayant choisi les bonnes personnes pour chacun des postes de Son administration, chacune d’elles Ă©tant parfaitement qualifiĂ©e pour les tĂąches dont elle sera responsable.

Nous avons aussi appris que Christ rĂšgnera avec les saints. Il n’utilisera pas d’ĂȘtres humains pour administre aucun poste important de Son gouvernement. Mais certains officiels seront nommĂ©s. Par exemple, il y aura des officiers de police pour aider la communautĂ©, servir et diriger.

Notez cette prophĂ©tie de Christ, qui se trouve aussi dans le livre d’ÉsaĂŻe. Elle dĂ©montre Sa capacitĂ© Ă  choisir les bonnes personnes pour certaines positions, ce choix sera basĂ© sur CARACTÈRE, ET selon leur COEUR: «L'Esprit de l'Éternel reposera sur lui: Esprit de sagesse et d'intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l'Éternel. Il respirera la crainte de l'Éternel; Il ne jugera point sur l'apparence, Il ne prononcera point sur un ouĂŻ-dire. Mais il jugera les pauvres avec Ă©quitĂ©, et il prononcera avec droiture sur les malheureux de la terre; Il frappera la terre de sa parole comme d'une verge, et du souffle de ses lĂšvres il fera mourir le mĂ©chant» (És. 11: 2-4).

C’est une merveilleuse prophĂ©tie de la façon que Christ rĂšgnera dans la justice parfaite. Il Ă©crasera toutes les oppositions Ă  Son rĂšgne. Il ne vendra pas Ses faveurs, ou nĂ©gociera pas avec eux. Christ ne prendra pas non plus des pots de vin en Ă©change d’avantage ou d’influence. Pas de corruption! Imaginez qu’il n’y aura plus d’élections ni de division pour des avantages politiques. Toute argumentation et corruption disparaitront et se termineront Ă  jamais.

Seulement les saints, qui seront nĂ©s de Dieu (Rom. 8: 29; Jean 3: 6; Col. 1: 18), occuperont des postes dans le gouvernement. Quelques uns rĂšgneront sur 10 villes, d’autres 5 (Luc 19: 17-19).

Le gouvernement de Christ sera un modĂšle efficace. Il n’y aura plus de comitĂ©s humains qui ralentiront les prises de dĂ©cisions. Il n’y aura plus de ce genre de leaders motivĂ©s par la nature humaine Ă©goĂŻste et envieuse. ÉsaĂŻe a enregistrĂ©: «Nul ne se plaint avec justice, nul ne plaide avec droiture; ils s'appuient sur des choses vaines et disent des faussetĂ©s, ils conçoivent le mal et enfantent le crime
 Leurs pieds courent au mal, et ils ont hĂąte de rĂ©pandre le sang innocent; Leurs pensĂ©es sont des pensĂ©es d'iniquitĂ©, le ravage et la ruine sont sur leur route, ils ne connaissent pas le chemin de la paix, et il n'y a point de justice dans leurs voies; Ils prennent des sentiers dĂ©tournĂ©s: Quiconque y marche ne connaĂźt point la paix» (És. 59: 4, 7-8).

N’est-ce pas exactement de cette façon que les gouvernements des villes, des provinces, des Ă©tats et des pays fonctionnent? N’est-ce pas ce que nous entendons continuellement dans les nouvelles? Alors les gens concluent en parlant de la corruption: «C'est pourquoi l'arrĂȘt de dĂ©livrance est loin de nous, et le salut ne nous atteint pas; Nous attendons la lumiĂšre, et voici les tĂ©nĂšbres, la clartĂ©, et nous marchons dans l'obscuritĂ©. Nous tĂątonnons comme des aveugles le long d'un mur, nous tĂątonnons comme ceux qui n'ont point d'yeux; nous chancelons Ă  midi comme de nuit, au milieu de l'abondance nous ressemblons Ă  des morts» (És. 59: 9-10).

Cela dĂ©crit trĂšs bien toutes les formes de gouvernements sous le contrĂŽle des hommes. Finalement, le verset 20, continue en expliquant qu’: «Un rĂ©dempteur viendra pour Sion, pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs pĂ©chĂ©s, dit l'Éternel». Parce que c’est le seul et dernier espoir de l’humanitĂ© pour rĂ©soudre tous ses nombreux problĂšmes.

Le chapitre suivant est actuellement une suite du chapitre 59. ÉsaĂŻe continue: «LĂšve-toi, sois Ă©clairĂ©e, car ta lumiĂšre arrive, et la gloire de l'Éternel se lĂšve sur toi» (És. 60: 1).

Durant mon enfance, ma mĂšre me rĂ©veillait souvent en disant ces mots: «LĂšve-toi et fais briller ta face!» Elle n’était pas loin de la vĂ©ritĂ©, mĂȘme si elle ne connaissait pas la signification de ce verset.

Sept jours de mille ans

CoupĂ© de Dieu par le pĂ©chĂ© (És. 59: 1-2), l’humanitĂ© a cru aux mensonges du dieu de ce monde pour les 6,000 derniĂšres annĂ©es. Le Plan de Dieu se dĂ©roule sur 7,000 ans. TrĂšs peu de gens savent cela, et encore moins ont compris les versets dĂ©crivant le rĂšgne de Christ de 1,000 ans, qui commencera au moment de Son retour sur terre avec puissance et avec les saints (Apo. 20: 4-6). Et les gens ne savent rien du fait que Dieu avait accordĂ© 6,000 ans aux hommes, ou 6 jours de 1,000 ans, se rĂ©servant le 7Ăšme jour, d’une semaine de 7 jours de 1,000 ans chacun. Et ce 6Ăšme jour de 1,000 ans, est sur le point de se terminer.

Dieu n’est pas en train de perdre une bataille contre Satan pour le contrĂŽle et le salut de ce monde! Il sait exactement ce qu’Il fait, et Son Plan peut ĂȘtre connu. Le vrai Dieu ne condamnerait jamais les nombreux milliards de personnes sans leur donner une chance au salut avant!

Vous devez comprendre ce que la Bible dĂ©clare: «Mais il est une chose, bien-aimĂ©s, que vous ne devez pas ignorer, c'est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour» (2 Pierre 3: 8). Bien sĂ»r, la majoritĂ© des gens sont ignorants de cette chose, et de tout ce que la Bible enseigne. C’est un verset fascinant.

L’homme (sous l’influence invisible de Satan) a reçu six jours, ou 6,000 ans, pour essayer, former, changer, faire et dĂ©faire, ses propres voies, ses propres gouvernements, religions, philosophies, systĂšmes de valeurs, et formes d’éducation, etc. Il a pratiquĂ© le pĂ©chĂ©, la dĂ©sobĂ©issance aux commandements et aux lois de Dieu, depuis 6,000 ans, sous le contrĂŽle et l’influence de Satan. Il a aussi essayĂ© de traiter tous les mauvais effets au lieu de s’occuper des causes (qui provenaient des transgressions des lois de Dieu) de ses nombreux problĂšmes. Ces six jours de 1,000 ans chacun du rĂšgne de l’homme sous Satan achĂšvent, trĂšs bientĂŽt.

Dieu permet Ă  l’homme d’apprendre des leçons amĂšres de ses erreurs et de propres ses dĂ©cisions. Les ĂȘtres humains qui n’ont jamais connu les prĂ©cieuses vĂ©ritĂ©s de Dieu apprendront trĂšs bientĂŽt que leurs propres voies ne fonctionnent pas, mais celles de Dieu, OUI!

MĂȘme s’il fut criĂ© trĂšs haut comme «ayant sa derniĂšre chance», l’avertissement des Nations Unies (anciennement la Ligue des Nations) a complĂ©tement Ă©chouĂ© son but. Et tous ceux qui surveillent ses actions, comprennent que cette organisation devrait porter le nom de Les Nations divisĂ©es.

Juste avant que l’humanitĂ© ne s’autodĂ©truise de la face de la terre, que ce soit par une combinaison d’armes de destruction massive et/ou par l’irrĂ©versible pollution d’une planĂšte qui n’en peut plus d’en prendre, Christ interviendra et sauvera l’humanitĂ© d’elle-mĂȘme!

Continuons maintenant dans Pierre. Notez: «Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun pĂ©risse, mais voulant que tous arrivent Ă  la repentance» (2 Pierre 3: 9). Voyez-vous que Dieu veut sauver tous les gens? Paul dĂ©clara: « qui veut que tous les hommes soient sauvĂ©s et parviennent Ă  la connaissance de la vĂ©rité» (1 Tim. 2: 4). Dieu ne condamne pas les gens pour l’instant, Il dĂ©sire que tous parviennent Ă  la repentance et au salut, c’est la vĂ©ritĂ© de Sa Parole!

Comme le maĂźtre sĂ©ducteur, Satan a multipliĂ© plusieurs sortes et formes de fausses religions et a cachĂ© le plan de salut de Dieu Ă  toute l’humanitĂ©. Mais, il y aura un temps de repos de 1,000 ans. L’humanitĂ© se reposera du pĂ©chĂ© et des sĂ©ductions continuelles du diable. Son temps achĂšve trĂšs bientĂŽt, et il est en dans une grande colĂšre Ă  ce prospect.

La Bible dĂ©clare que le 7Ăšme jour de la semaine est un jour de repos appelĂ© le Sabbat (Gen. 2: 1-2). De mĂȘme le 7Ăšme jour de 1,000 ans, sera aussi un temps de repos. Marc dĂ©clara: « de sorte que le Fils de l'homme est maĂźtre mĂȘme du sabbat» (Marc 2: 28).

Satan sera liĂ© durant ce Sabbat (jour de repos) millĂ©naire. Il est trĂšs important que vous compreniez cette Ă©norme vĂ©ritĂ© biblique. La domination de Satan arrivera Ă  sa fin et toute l’humanitĂ© pourra finalement se reposer du pĂ©chĂ© lorsque’ s Christ viendra comme Roi des rois et Seigneur des Seigneurs, ce dont nous examinerons plus loin (Pour en apprendre plus sur ce sujet, lisez notre livre: Le Samedi ou le Dimanche, lequel est le Sabbat?)

BientĂŽt, le monde entier verra s’accomplir la prophĂ©tie d’Apocalypse 11: 15 « Le royaume du monde est remis Ă  notre Seigneur et Ă  son Christ; et il rĂ©gnera aux siĂšcles des siĂšcles». Tout comme sans aucun doute, les pays modernes d’aujourd’hui reprĂ©sentent de vrais royaumes physiques (ou des gouvernements), alors, il ne peut y avoir aucun doute, de ce verset, que le gouvernement de Dieu’ est aussi un vrai gouvernement rĂ©el et littĂ©ral.

JĂ©sus Christ est nĂ© pour ĂȘtre un Roi qui rĂšgnera sur toutes les nations, Il sera assistĂ© par d’autres rois composĂ©s d’esprit: «De sa bouche sortait une Ă©pĂ©e aiguĂ«, pour frapper les nations; il les paĂźtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l'ardente colĂšre du Dieu tout puissant. Il avait sur son vĂȘtement et sur sa cuisse un nom Ă©crit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs» (Apo. 19: 15-16).

N’y a-t-il personne qui vous ait parlĂ© de ces versets? Je ne les ai personnellement jamais entendus nulle part, ni dans aucune Ă©glise de ma jeunesse, mais ils sont bien lĂ , Ă©crits avec une clartĂ© indubitable.

Comprendre la Nouvelle Alliance

De nombreuses personnes sont confuses au sujet de la Nouvelle Alliance. Elles supposent qu’elles n’ont qu’à donner leur cƓur au Seigneur, ou accepter JĂ©sus dans leur coeur, pour ĂȘtre reconnu comme un ChrĂ©tien. Et alors ĂȘtre sauvĂ©s. Cet enseignement, gĂ©nĂ©ralement, soutient que les lois de Dieu furent abolies ou clouĂ©es Ă  la croix et que JĂ©sus les garda pour nous.

Mais, est-ce réellement les conditions de la Nouvelle Alliance? Le présumé objectif, but, du Nouveau Testament? Cela est impossible à prouver avec la Bible!

C’est exactement l’opposĂ© de ce que la Bible enseigne. Notez: «Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'IsraĂ«l, aprĂšs ces jours-lĂ , dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les Ă©crirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple» (HĂ©b. 8: 10).

C’est trĂšs clair! La Nouvelle Alliance a Ă  faire avec des gens qui OBÉISSENT À DIEU, et lorsque le gouvernement de Dieu sera Ă©tablit sur la terre, cela concernera tout le monde.

Voici comment cela arrivera: «Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l'Éternel sera fondĂ©e sur le sommet des montagnes, qu'elle s'Ă©lĂšvera par-dessus les collines, et que les peuples y afflueront. Des nations s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons Ă  la montagne de l'Éternel, Ă  la maison du Dieu de Jacob, afin qu'il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de JĂ©rusalem la parole de l'Éternel. Il sera le juge d'un grand nombre de peuples, l'arbitre de nations puissantes, lointaines. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes; Une nation ne tirera plus l'Ă©pĂ©e contre une autre, et l'on n'apprendra plus la guerre» (MichĂ©e 4: 1-3).

En face du bĂątiment des Nations Unies, il y a la grande statue d’un homme forgeant une herse d’une Ă©pĂ©e. BientĂŽt, cette image deviendra une rĂ©alitĂ©!

Au tout début du royaume, les gens résisteront aux changements radicaux. Ils préféreront les 30 millions de lois injustes, contradictoires, oppressantes et cruelles des hommes qui étaient renforcées. Ils auront à apprendre que: «Telle voie paraßt droite à un homme, mais son issue, c'est la voie de la mort» (Pro. 14: 12; 16: 25). Les hommes apprendront à discerner le bien du mal!

Le monde entier, chaque nation, apprendra pourquoi Dieu dit Ă  l’ancienne nation d’IsraĂ«l par MoĂŻse: «Vous n'agirez donc pas comme nous le faisons maintenant ici, oĂč chacun fait ce qui lui semble bon,
 Tu n'agiras pas ainsi Ă  l'Ă©gard de l'Éternel, ton Dieu; car elles servaient leurs dieux en faisant toutes les abominations qui sont odieuses Ă  l'Éternel, et mĂȘme elles brĂ»laient au feu leurs fils et leurs filles en l'honneur de leurs dieux. Vous observerez et vous mettrez en pratique toutes les choses que je vous ordonne; vous n'y ajouterez rien, et vous n'en retrancherez rien» (Deut. 12: 8, 30-31).

Lorsque les gens suivent leurs envies, impulsions et dĂ©sirs charnels, ils se mettent dans des problĂšmes. L’histoire de la civilisation est un tĂ©moignage des nombreux faux dieux, et des coutumes et pratiques paĂŻennes que les gens observaient. AprĂšs plusieurs gĂ©nĂ©rations de telles pratiques, elles semblent bonnes. Les gens croient ĂȘtre justes et se deviennent confortables avec ces habitudes et coutumes religieuses, morales et sociales. Mais les opinions des hommes ne les rend pas saints, justes, obĂ©issants Ă  Dieu!

Lorsque Christ renforcera Son Plan pour rĂ©Ă©duquer et convertir spirituellement toutes les nations, Il Ă©crasera toute rĂ©sistance, rĂ©volte et rĂ©bellion contre Ses voies par la force super naturelle. Toutes les lois de Dieu seront littĂ©ralement observĂ©es partout. Il n’y aura pas d’exceptions!

Cela veut dire que toutes formes de dĂ©sobĂ©issance disparaĂźtront complĂštement. Quand on pense aux peurs que suscitent le crime et la violence, qui existent aujourd’hui, quelle incroyable atmosphĂšre utopique, juste ce changement fera.

Les Jours Saints de Dieu seront observés universellement

Suivant des coutumes paĂŻennes depuis des milliers d’annĂ©es, les religions de ce monde ont aussi pratiquĂ© des fĂȘtes paĂŻennes condamnĂ©es dans la Bible, Le faux Christianisme ayant Ă©tĂ© la pire des religions pour ces fĂȘtes paĂŻennes!

NoĂ«l, PĂąques, l’halloween, la nouvelle annĂ©e (ou le jour de l’An), la saint Valentin, et bien d’autres, n’ont rien Ă  voir avec le vrai Dieu. Ce sont toutes des coutumes inventĂ©es et insĂ©rĂ©es dans le faux Christianisme par les hommes soi-disant ChrĂ©tiens cherchant Ă  lĂ©gitimer ce que Dieu avait condamnĂ©. Ces supposĂ©es coutumes ou substituts ChrĂ©tiens, disparaitront rapidement Ă  jamais au retour de Christ.

Au lieu de ces coutumes et fĂȘtes paĂŻennes, les gens apprendront le Plan de Dieu, qui se rĂ©vĂšle par sept FĂȘtes annuelles. L’humanitĂ© sera obligĂ© d’observer ces merveilleuses FĂȘtes, qui ont chacune une signification rĂ©elle et profonde. Ces FĂȘtes dĂ©crivent Ă©tapes par Ă©tapes le dĂ©roulement du plan de Dieu de 7,000 ans. (Pour en apprendre plus au sujet de ces FĂȘtes et Jours Saints, lisez notre livret: Jours saints divins ou jours fĂ©riĂ©s paĂŻens?)

Dieu donna Ses Jours Saints Ă  l’ancienne nation d’IsraĂ«l, et elle les rejeta et les remplaça par des contrefaites. Mais Christ et les apĂŽtres les gardĂšrent, comme le fit l’Église du Nouveau Testament (Jean 7: 2, 37; Actes 18: 21; 20: 6; 1 Cor. 5: 7-8). Cela incluait les Gentils convertis.

Les fĂȘtes des hommes sont planifiĂ©es selon leurs choix de saisons. Mais dans le monde de demain, les Jours Saints et les FĂȘtes annuelles de Dieu seront gardĂ©es selon leurs saisons appropriĂ©es: «Voici la plaie dont l'Éternel frappera tous les peuples qui auront combattu contre JĂ©rusalem: Leur chair tombera en pourriture tandis qu'ils seront sur leurs pieds, leurs yeux tomberont en pourriture dans leurs orbites, et leur langue tombera en pourriture dans leur bouche. En ce jour-lĂ , l'Éternel produira un grand trouble parmi eux; L'un saisira la main de l'autre, et ils lĂšveront la main les uns sur les autres. Juda combattra aussi dans JĂ©rusalem, et l'on amassera les richesses de toutes les nations d'alentour, l'or, l'argent, et des vĂȘtements en trĂšs grand nombre. La plaie frappera de mĂȘme les chevaux, Les mulets, les chameaux, les Ăąnes, et toutes les bĂȘtes qui seront dans ces camps: Cette plaie sera semblable Ă  l'autre. Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre JĂ©rusalem monteront chaque annĂ©e pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armĂ©es, et pour cĂ©lĂ©brer la FĂȘte des Tabernacles» Zach. 14: 12-16).

Au dĂ©but, des nations rĂ©sisteront et refuseront d’obĂ©ir cette ordre. Cependant, aucune ne s’abstiendront bien longtemps. Christ devra utiliser Sa main de fer sur ces pays afin d’amener l’obĂ©issance universelle pour ces Jours spĂ©ciaux: «S'il y a des familles de la terre qui ne montent pas Ă  JĂ©rusalem pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armĂ©es, la pluie ne tombera pas sur elles. Si la famille d'Égypte ne monte pas, si elle ne vient pas, la pluie ne tombera pas sur elle; Elle sera frappĂ©e de la plaie dont l'Éternel frappera les nations qui ne monteront pas pour cĂ©lĂ©brer la FĂȘte des Tabernacles. Ce sera le chĂątiment de l'Égypte, le chĂątiment de toutes les nations qui ne monteront pas pour cĂ©lĂ©brer la FĂȘte des Tabernacles» (Zach. 14: 17-19).

Dieu est trĂšs sĂ©rieux en ce qui concerne l’obĂ©issance. Il n’y aura plus de faux ministres enseignant que les FĂȘtes et les Jours Saints de Dieu furent abolis ou faisaient parti de la loi donnĂ©e Ă  MoĂŻse, ou encore, qu’ils n’étaient que pour les Juifs! Il y avait 12 tribus IsraĂ©lites, dont la tribu de Juda, (d’oĂč provient le nom de Juif). Les FĂȘtes et Jours saints de DIEU devaient ĂȘtre pour toutes les tribus, pas juste pour celle de Juda, les Juifs!

L’Égypte est une nation Gentile. Ce passage rĂ©vĂšle que toutes les nations non-IsraĂ©lites monteront Ă  JĂ©rusalem pour observer chaque annĂ©e la FĂȘte de Dieu. Et, tous les peuples apprendront le Plan que Dieu accomplit. Le monde entier comprendra les merveilleuses bĂ©nĂ©dictions qui dĂ©coulent de garder les Jours Saints de Dieu. Et cela prendra un super-gouvernement pour assurer que cela arrive.

PrĂ©paration et entrainement de l’équipe pour rĂ©gner, il y a longtemps

Dieu n’est pas restĂ© inactif durant les 6,000 ans du rĂšgne de l’homme. Il a utilisĂ© ce temps afin de prĂ©parer et de former ceux qui rĂšgneraient avec Christ lorsque Son gouvernement serait restaurĂ© sur la terre. En fait, une prĂ©paration finale approche rapidement.

Plusieurs positions importantes doivent ĂȘtre remplies par ceux qui se qualifient et qui sont entrainĂ©s. Dieu ne donnera pas des responsabilitĂ©s d’autoritĂ© Ă  ceux qui ne s’y seront pas prĂ©parĂ©s explicitement, auparavant.

Quel nouveau gouvernement humain fraichement Ă©lu ne prend pas le temps pour interviewer diffĂ©rents candidats pour d’importantes positions avant de les nommer Ă  ces postes? AUCUN! Les qualifications sont soigneusement considĂ©rĂ©es, habituellement par quelques personnes, afin de faire un choix, de prendre une dĂ©cision pour le bon candidat.

Dieu ne ferait-Il pas de mĂȘme? RĂ©flĂ©chissez, Il a eu le temps, depuis la crĂ©ation, de planifier, appeler, entrainer, prĂ©parer certaines personnes soigneusement, pour chacun des postes importants et spĂ©cifiques de Son gouvernement! Avant de prendre Ses dĂ©cisions. Dieu ne choisira pas des politiciens vĂ©reux, Ă©goĂŻstes et corrompus, intĂ©ressĂ©s seulement Ă  accomplir leurs propres ambitions personnelles! BasĂ© sur leurs capacitĂ©s de se glisser entre les mailles jusque dans le royaume et d’atteindre de hauts postes officiels. Non, Dieu ne rĂ©compensera pas ce genre d’individus, simplement parce qu’ils sont spĂ©cialistes Ă  survivre les intrigues des gouvernements de ce monde.

Le plan de Dieu est beaucoup plus Ă©quitable et juste, et de loin, beaucoup mieux prĂ©parĂ© dans le long terme et mieux dĂ©taillĂ© que n’importe quel gouvernement des hommes.

Dans la prochaine section, nous examinerons certaines figures familiĂšres de la Bible et verrons comment leur entrainement dans leur vie les a prĂ©parĂ©s pour des positions spĂ©cifiques de service pour toute l’éternitĂ© dans le royaume et le gouvernement de Dieu. Tous les aspects du gouvernement, que ce soit l’économie, l’éducation et la religion, ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© planifiĂ©s par Dieu. Il rĂ©vĂšlera Son cabinet spirituel afin d’assister Christ dans Sa tĂąche, ce cabinet sera composĂ© de leaders hautement qualifiĂ©s dont ce monde, ni l’univers, n’a jamais vu!

Abraham Isaac, et Jacob

Il sera évident que Dieu a préparé plusieurs leaders de maniÚres spécifiques afin que leurs talents et leurs qualifications mettent en valeur Son gouvernement parfait.

À plusieurs endroits dans la Bible elle parle d’une relation unique entre Abraham, Isaac, et Jacob. Comme grand pĂšres, pĂšres et fils, ils sont prophĂ©tisĂ©s Ă  ĂȘtre parmi les plus grands leaders de Dieu, et serviront, sans aucun doute, comme un’ s team, une Ă©quipe, dans le royaume de Dieu, Abraham sera le chef de cette Ă©quipe. La Bible leur fait souvent rĂ©fĂ©rence comme Ă©tant les pĂšres. Quelques autres sont mentionnĂ©s en ce qui regarde le salut. Notez: «C'est lĂ  qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophĂštes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetĂ©s dehors» (Luc 13: 28).

La personne prĂ©dominante dans le programme d’entrainement de Dieu, est Abraham. Le livre de la GenĂšse rĂ©vĂšle qu’il Ă©tait un homme de caractĂšre exemplaire et intĂšgre. Lorsque Dieu dit Ă  Abraham (originellement Abram) de quitter son pays: «L'Éternel dit Ă  Abram: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton pĂšre, dans le pays que je te montrerai» (Gen. 12: 1). Dieu enregistra: «Abram partit, comme l'Éternel le lui avait dit» (v. 4). Abraham partit sans argumenter ou chercher d’excuses, Abraham prit ses serviteurs et son neveu avec lui.

RĂ©flĂ©chissez Ă  cela! Combien de personnes dont vous connaissez«, obĂ©irait de cette maniĂšre? Plus loin dans le livre de la GenĂšse, Dieu enregistre qu’Abraham avait une complĂšte foi en Dieu et Lui obĂ©issait en tout: «Parce qu'Abraham a obĂ©i Ă  ma voix, et qu'il a observĂ© mes ordres, mes commandements, mes statuts et mes lois» (Gen. 26: 5).

Dans le livre aux Galates 3, Paul avertit les gentils: «Et si vous ĂȘtes Ă  Christ, vous ĂȘtes donc la postĂ©ritĂ© d'Abraham, hĂ©ritiers selon la promesse» (v. 29), et «reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d'Abraham» (v. 7), et: «Or les promesses ont Ă©tĂ© faites Ă  Abraham et Ă  sa postĂ©rité» (v. 16).

C’est la clĂ© importante Ă  la comprĂ©hension. Clairement, Abraham se tient au-dessus de ceux que Dieu considĂšre Ses enfants. À cause de son obĂ©issance et de sa foi durant les dures Ă©preuves qu’il a subies, Dieu donna Ă  Abraham d’énormes bĂ©nĂ©dictions, incluant de grandes richesses et de possessions personnelles. Il avait aussi 318 serviteurs Ă  sa disposition. Il avait une trĂšs grande expĂ©rience Ă  administrer de grandes ressources et de personnes.

Cet homme fidĂšle et obĂ©issant entraina son fils Isaac pour faire de mĂȘme. Isaac devint hĂ©ritier d’Abraham et avec Abraham, un rĂ©cit de l’Ancien Testament dĂ©crit qu’Isaac Ă©tait obĂ©issant et extrĂȘmement fidĂšle aux instructions qu’on lui donnait, tout comme son pĂšre.

Le petit fils d’Abraham, Jacob, eut aussi de grandes richesses. Comme rĂ©sultats des Ă©preuves subies de son beau pĂšre, il apprit d’importantes leçons de fidĂ©litĂ© et d’honneur. C’était le genre d’homme qui n’abandonne jamais, il avait un leadership extraordinaire.

La Bible dĂ©clare qu’il fut vainqueur lors d’un combat physique avec Dieu: «Il dit encore: ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelĂ© IsraĂ«l; car tu as luttĂ© avec Dieu et avec des hommes, et tu as Ă©tĂ© VAINQUEUR» (Gen. 32: 28). Il avait aussi 13 enfants, 12 fils et 1 fille, ses nombreux enfants lui donnĂšrent une bonne expĂ©rience de gĂ©rance. Ses responsabilitĂ©s parentales ont Ă©tĂ© exceptionnelles, les prophĂ©ties dĂ©montrent que ses 12 fils engendrĂšrent les 12 plus grandes nations du monde Ă  venir.

Nous verrons plus loin que Joseph, le deuxiÚme plus jeune fils de Jacob, fut spécialement entrainé dans sa vie pour une position trÚs importante.

Un modĂšle d’organisation rĂ©vĂ©lĂ©

Examinons quelques postes clĂ©s de la structure gĂ©nĂ©rale gouvernementale de Dieu. Dieu ne nous dit pas en dĂ©tail exactement ce qui sera requis de chacun des leaders qui serviront. Mais la Bible nous donne des indices, si nous les recherchons, nous les trouverons, quelques unes sont plus claires, Ă©videntes que d’autres.

Bien sĂ»r, Dieu le PĂšre est l’autoritĂ© suprĂȘme sur tout ce qui concerne l’univers. Christ est numĂ©ro deux, comme Rois des rois, Seigneurs des seigneurs. Il est l’administrateur exĂ©cutif du PĂšre sur toutes choses. Christ dĂ©clara: « le PĂšre est plus grand que moi» (Jean 14: 28). Le pouvoir et l’autoritĂ© de Christ sont trĂšs Ă©normes, Il comprend pleinement Son rĂŽle dans le plan de Dieu comme numĂ©ro deux aux commandes. Il ne sera jamais tentĂ© comme le fut Satan, de renverser Dieu. Ni aucun autre qui sera sous Lui. Tous ceux qui seront sous Lui, auront prouvĂ© durant leur vie humaine, leur loyautĂ© au gouvernement de Dieu.

Sous Christ, David rĂšgnera sur les 12 tribus d’IsraĂ«l. Christ dĂ©clara que sous David, chacun des 12 apĂŽtres seront sur une des 12 tribus, aprĂšs qu’elles soient reconstituĂ©es comme nations au dĂ©but du MillĂ©nium.

De cette compréhension de base, nous avons le modÚle général organisationnel du gouvernement, duquel nous pouvons déduire qui occupera certains autres postes.

L’Église et l’État travailleront ensemble

De nombreuses dĂ©mocraties modernes pratiquent ce qui est couramment appelĂ© «la sĂ©paration de l’église et de l’état». Les États-Unis essaient d’observer cette tendance fortement, tout en disant «en Dieu nous avons confiance». Cette sorte de façon de penser, de «sĂ©paration», Ă©mane de l’idĂ©e que l’autoritĂ© civile devrait ĂȘtre sĂ©parĂ©e distinctement, de l’autoritĂ© religieuse. Si ces deux sortes d’autoritĂ©s civiles et religieuses, sont entre les mains d’ĂȘtres humains charnels, cela ne pourra jamais fonctionnĂ©, comme nous l’avons vu depuis le dĂ©but de ce livre. Ce n’est pas la maniĂšre que cela devrait ĂȘtre, et ce ne sera pas cela non plus dans le gouvernement Dieu!

Dans le monde Ă  venir, l’Église et l’état travailleront ensemble, en harmonie. Et il n’y aura pas de controverses lĂ©gales sans fin afin de tester les limites et de savoir jusqu’oĂč le gouvernement peut cĂ©der et plier, ou jusqu’oĂč il peut aller, dans la religion et dans l’état. Toutes ces batailles n’existeront pas!

Toutes ces contraintes et restrictions et pertes de temps sont crĂ©Ă©es par l’homme. Elles sont basĂ©es sur l’idĂ©e que Dieu devrait ĂȘtre exclus de toutes les affaires de leurs gouvernements. Cela sera impensable LORSQUE DIEU SERA EN AUTORITÉ! Le message de l’évangile que JĂ©sus Christ proclama est presque entiĂšrement au sujet du gouvernement. Mais cet Ă©vangile, de la bonne nouvelle du royaume de Dieu, est presque entiĂšrement inconnu du Christianisme populaire et traditionnel. Les hommes n’ont jamais voulu du gouvernement de Dieu sur eux. La Bible est principalement un livre au sujet de gouvernement, presque personne ne sait cela, et pourquoi les gouvernements des hommes ne fonctionnent pas, et pourquoi celui de Dieu est le seul qui fonctionnera?

Dans un monde oĂč les hommes ne se font pas confiance, et ils ne peuvent mĂȘme pas s’entendre sur des principes de base, ils veulent se sĂ©parer, cela les empĂȘche d’utiliser leur pouvoir d’élus afin de prendre des dĂ©cisions. La compĂ©tition est de mise au lieu de la coopĂ©ration, parce que les hommes ne peuvent voir que la coopĂ©ration multiplie et que la compĂ©tition divise!

Il y aura une UNITÉ absolue dans tous les aspects du gouvernement de Dieu. Et cette unitĂ© ne sera pas basĂ©e sur des compromis. Tous les leaders, Ă  tous les niveaux, chercheront et trouveront des ententes, parce que chacun d’eux sera en parfaite harmonie avec Christ, qui Lui, agrĂ©e avec Dieu. Le gouvernement, l’éducation, la religion, et les fonctions (ou postes de responsabilitĂ©s) sociales seront unies, en harmonies, parce que chacun d’eux travaillera vers le mĂȘme but.

La Bible offre d’importants indices au sujet de ceux qui seront ressuscitĂ©s comme ĂȘtres spirituels, et qui travailleront ensemble pour les affaires de l’Église et de l’état. Dans Matthieu 17: 1-9, nous y voyons Pierre, Jacques et Jean ayant une vision du royaume de Dieu. Ils virent Christ, avec MoĂŻse et Élie, dans la gloire. Prenez le temps de lire ce passage.

ConsidĂ©rez la vie de ces deux figures bibliques: MoĂŻse et d’Élie. MoĂŻse passa 40 ans Ă  administrer avec une autoritĂ© civile sur plus de deux millions d’IsraĂ©lites que Dieu avait dĂ©livrĂ©s d’Égypte. Cela lui donna beaucoup d’expĂ©rience dans le jugement, le discernement, de prendre des dĂ©cisions et de donner des ordres, et aussi dans le leadership. Il apprit souvent Ă  partir d’erreurs graves, d’épreuves, comment nommer des juges et des chefs de clans sur toutes les tribus d’IsraĂ«l. Il conduisit IsraĂ«l au Mont SinaĂŻ et leur donna les tables de la loi reçues de Dieu. Dieu l’utilisa pour Ă©crire les cinq premiers livres de la Bible, appelĂ© le Pentateuque.

L’entrainement de MoĂŻse commença en Égypte, comme un membre de la famille de Pharaon, jusqu’à l’ñge de 40 ans, suivi par un autre 40 ans au pays de Madian. Son entrainement comptait 80 ans de travail avec des Gentils et 40 ans comme leader des enfants d’IsraĂ«l, en plus de sa relation exclusive avec Dieu Lui-mĂȘme. Cette expĂ©rience semblerait l’avoir prĂ©parĂ© et qualifiĂ© pour administrer les affaires d’état, autant nationaux qu’internationaux, sous le gouvernement de Dieu.

ConsidĂ©rez maintenant Élie. Ce prophĂšte de l’Ancien Testament Ă©tait si exemplaire, que Dieu le prit comme exemple parmi deux de Ses plus grands serviteurs prĂ©dits venir avant la fin des temps (Mal. 4: 5-6; Matt. 17: 11-13).

Le rĂ©cit d’Élie se dĂ©roule dans les livres de 1 et 2 Rois. C’est un rĂ©cit trĂšs inspirant. Il restaura l’observation des dix commandements et l’adoration du vrai Dieu, aprĂšs qu’IsraĂ«l eut tombĂ© dans l’adoration de Baal et d’AstartĂ© (1 Rois 18-19-39). Le rĂ©cit culmine au verset 39, lĂ , oĂč le peuple voit le s miracle fait par Élie: «Quand tout le peuple vit cela, ils tombĂšrent sur leur visage et dirent: C'est l'Éternel qui est Dieu! C'est l'Éternel qui est Dieu!» (1 Rois 18: 39.)

Élie organisa et administra trois collĂšges Ă  JĂ©richo, Gilgal, et BĂ©thel, dans le but de former des gens pour instruire le peuple dans les vrais lois de Dieu, dans une Ă©poque oĂč l’éducation et la religion paĂŻenne Ă©taient prĂ©sentes (2 Rois 2: 3, 5; 4: 38).

Élie Ă©tait plus qu’un prophĂšte, il Ă©tait aussi un ENSEIGNANT RELIGIEUX! Cet homme Ă©tait responsable de toutes les activitĂ©s religieuses en IsraĂ«l. Son entrainement le qualifia pour servir Ă  cĂŽtĂ© de MoĂŻse, ils seront ensemble Ă  la tĂȘte de l’église et de l’état!

Israël sous le gouvernement de Dieu

Maintenant, examinons en dĂ©tail ce que de nombreuses prophĂ©ties rĂ©vĂšlent au sujet des plus grandes nations du monde Ă  venir, les douze tribus d’IsraĂ«l. Ces prophĂ©ties offrent une bonne vision de la maniĂšre que le gouvernement de Dieu sera organisĂ©.

Rappelez-vous que David sera nommĂ© sur les douze nations d’IsraĂ«l. Dieu est trĂšs clair Ă  ce sujet. Parlant d’IsraĂ«l dans le MillĂ©nium, JĂ©rĂ©mie dĂ©clare: «Ils serviront l'Éternel, leur Dieu, Et David, leur roi, que je leur susciterai» (JĂ©r. 30: 9). ÉzĂ©chiel ajouta au sujet du rĂŽle de David: «Mon serviteur David sera leur roi, et ils auront tous un seul pasteur
 et mon serviteur David sera leur prince pour toujours» (Éz. 37: 24-25) et «J'Ă©tablirai sur elles un seul pasteur
 et il sera leur pasteur. Moi, l'Éternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d'elles » (Éz. 34: 23-24).

Il est donc certain que David servira sous MoĂŻse sur les douze tribus d’IsraĂ«l.

Christ dit Ă  Ses douze apĂŽtres qu’ils seraient chacun d’eux, sur une des douze tribus d’IsraĂ«l: «Je vous le dis en vĂ©ritĂ©, quand le Fils de l'homme, au renouvellement de toutes choses, sera assis sur le trĂŽne de sa gloire, vous qui m'avez suivi, vous serez de mĂȘme assis sur douze trĂŽnes, et vous jugerez les douze tribus d'IsraĂ«l» (Matt. 19.28). Ce passage est trĂšs clair et spĂ©cifique.

Comprenez ce point critique, qui est devenu perdu au monde entier. C’est que les Juifs ne sont seulement QU’UNE DES DOUZE TRIBUS d’IsraĂ«l. Leur ancĂȘtre Ă©tait Juda, fils de Jacob (son nom fut changĂ© en celui d’IsraĂ«l), fils d’Isaac, fils d’Abraham. Juda avait onze autres frĂšres et une seule sƓur (Dina). Tous les fils (exceptĂ© SimĂ©on et LĂ©vi) sont Ă©parpillĂ©s sur la planĂšte et sont devenus des nations modernes aujourd’hui, elles sont plus nombreuses en individus que la seule nation de Juda (qui est appelĂ©e la nation moderne d’IsraĂ«l situĂ©e au Moyen Orient).

De Joseph, deux fils lui sont nĂ©s, ÉphraĂŻm (selon la prophĂ©tie, une compagnie de nations: la Grande Bretagne et le Commonwealth Britannique) et ManassĂ© (une grande nation: les États-Unis d’AmĂ©rique). Les prophĂ©ties dĂ©montrent que ces deux nations seront encore les plus grandes sur terre, dans le monde Ă  venir (JĂ©r. 30: 16-18; 31: 4-11, 18-20; És. 14: 1-2; Deut. 28: 143). Les autres tribus de Jacob ou IsraĂ«l, suivront de trĂšs prĂšs, rĂ©pandront les bĂ©nĂ©dictions de Dieu sur toutes les autres nations non IsraĂ©lites.

(Pour en savoir plus sur ce sujet, prenez le temps pour lire notre livre: L’AmĂ©rique et l’Angleterre en prophĂ©tie.)

Il y aura aussi de nombreux autres leaders sur tous les peuples, ce seront des membres ressuscitĂ©s de la famille divine qui agiront comme leaders, administrateurs, rois, enseignants, maires, gouverneurs, ils seront tous composĂ©s d’Esprit. Leur sĂ©lection rĂ©flĂ©chira une vie de croissance, de victoire sur le pĂ©chĂ© et la nature humaine, et qui se seront qualifiĂ©s pour prendre part au gouvernement de Dieu, au leadership et Ă  l’enseignement des lois spirituelles.

Ceux qui vaincront se qualifieront

Voici une importante insertion nĂ©cessaire Ă  ce point. Le livre de l’Apocalypse contient trois versets puissants dĂ©montrant que les ChrĂ©tiens sont appelĂ©s afin de se qualifier pour rĂ©gner ultimement.

Le premier verset: «A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu'Ă  la fin mes oeuvres, je donnerai autoritĂ© sur les nations. Il les paĂźtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-mĂȘme j'en ai reçu le pouvoir de mon PĂšre» (Apo. 2: 26-27).

Le deuxiÚme verset: «Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trÎne, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon PÚre sur son trÎne» (Apo. 3: 21).

Le troisiÚme verset, celui-ci résume et renforcie les deux premiers: «tu as fait d'eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre» (Apo. 5: 10).

Ces versets dĂ©crivent le rĂ©tablissement du gouvernement de Dieu sur toutes les nations. Les ChrĂ©tiens recevront le POUVOIR de RÉGNER! Les rois et les sacrificateurs sont des enseignants. Tous ceux qui sont appelĂ©s par Dieu sont actuellement en entrainement afin d’instruire les autres.

C’est pour cette raison que Christ donna Ă  l’Église du Nouveau Testament cet ordre: «Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du PĂšre, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur Ă  observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'Ă  la fin du monde» (Matt. 28: 19-20).

Son Église apprend à enseigner maintenant!

Seulement une petite poignĂ©e de personnes (dont nous sommes sĂ»rs et dont la Bible nous laisse savoir le nom), furent appelĂ©es avant le dĂ©luge, s’il y en a eu d’autres, nous le saurons Ă  la rĂ©surrection, lors du retour de Christ, ce furent: Abel, Seth, Énosch, KĂ©nan, MahalaleĂ«l, JĂ©red, HĂ©noc, LĂ©mec, et finalement NoĂ©. AprĂšs le dĂ©luge, vinrent les patriarches, commençant par Sem, et tous les prophĂštes de l’Ancien Testament. Incluant bien sĂ»r, le roi David, Dieu utilisa ces hommes et les forma, les prĂ©para, pour une position bien prĂ©cise dans Son futur gouvernement. Ils eurent tous Ă  vaincre et Ă  rĂ©sister avec succĂšs aux piĂšges de Satan, les tentations de ce monde, et leur propre nature humaine. Les ChrĂ©tiens aussi doivent faire la mĂȘme chose, il n’y a aucune exception, ils doivent vaincre leurs faiblesses, leurs problĂšmes, leurs pĂ©chĂ©s, leurs mauvaises attitudes et surtout la nature de Satan!

Christ déclara: «Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde» (Jean 16: 33). Christ devait aussi vaincre le monde, et le dieu de ce monde. Il dit: «Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trÎne, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon PÚre sur son trÎne» (Apo. 3: 21). En vainquant, Christ se qualifia pour régner et de remplacer Satan, ainsi, nous devons aussi vaincre et nous qualifier!

Un tel pouvoir Ă©norme pour rĂ©gner ne sera jamais donner Ă  des gens qui ne se seraient pas prĂ©parĂ©s, qui ne se seraient pas QUALIFIÉS afin de bien l’utiliser. Dieu ne va pas donner une grande AUTORITÉ Ă  ceux qui pourraient se rebeller, et se tourner dans les mĂȘmes voies de Satan. Il ne permettra jamais d’avoir un autre Lucifer qui se transforme en Satan, causant la destruction et le chaos (Gen. 1: 2: la terre Ă©tait, devint informe et vide). Ce sera impossible pour quiconque de pĂ©cher dans le royaume de Dieu (1 Jean 3: 9).

Tous ceux que Dieu a appelĂ©s, appelle et continue d’appeler, seront jugĂ©s selon la maniĂšre qu’ils auront dĂ©veloppĂ© leur caractĂšre spirituel, des fruits qu’ils auront portĂ©s, et de ce qu’ils auront fait des talents qu’ils ont reçus, dĂ©pendamment de la durĂ©e de temps de leur appel.

Il y a deux paraboles décrivant ce sujet: La Parabole des talents: Matthieu 25: 14-30 et la Parabole des mines: Luc 19: 11-27. Prenez le temps pour lire ces deux passages. Nous les examinerons en parallÚle.

Ces deux paraboles rĂ©vĂšlent de trĂšs importants messages et avertissements»: Que les ChrĂ©tiens se qualifient pour rĂ©gner et pour exercer du leadership sur des villes, quelques uns en auront cinq, d’autres dix, comme le dĂ©crit la parabole des mines.

Dans la Parabole des mines (Luc 19: 11-27), Christ (l’homme de haute naissance), appela dix de ses serviteurs (un type de ChrĂ©tiens appelĂ©s par Dieu pour sortir de ce monde, et leur donna des instructions pour faire accroitre ou profiter la valeur d’une mine (monnaie du l’époque) qu’il donna Ă  chacun d’eux. Il leur dit: « faites-les valoir jusqu'Ă  ce que je revienne» (v.13). Ils savaient que l’homme de haute naissance (Christ) reviendrait.

Lors du retour de l’homme de haute naissance: «Lorsqu'il fut de retour, aprĂšs avoir Ă©tĂ© investi de l'autoritĂ© royale, il fit appeler auprĂšs de lui les serviteurs auxquels il avait donnĂ© l'argent, afin de connaĂźtre comment chacun l'avait fait valoir» (v. 15). Et voici ce qu’ils rapportĂšrent: «Le premier vint, et dit: Seigneur, ta mine a rapportĂ© dix mines
Le second vint, et dit: Seigneur, ta mine a produit cinq mines
Un autre vint, et dit: Seigneur, voici ta mine, que j'ai gardĂ©e dans un linge; car j'avais peur de toi, parce que tu es un homme sĂ©vĂšre; tu prends ce que tu n'as pas dĂ©posĂ©, et tu moissonnes ce que tu n'as pas semé» (vs. 16, 18, 20-21).

Christ rĂ©pondit Ă  chacun d’eux: Au premier: «Il lui dit: C'est bien, bon serviteur; parce que tu as Ă©tĂ© fidĂšle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes» (v. 17), Puis au deuxiĂšme: «Il lui dit: Toi aussi, sois Ă©tabli sur cinq villes» (v. 19). Quant au troisiĂšme, cela se passe de commentaire, lisez ce que Christ dira aux versets 22 Ă  28.

Ainsi, la rĂ©compense sera de rĂ©gner avec Christ (Jude 14) et d’avoir l’autoritĂ© sur des villes dans Son royaume. Le but de notre appel est rĂ©ellement trĂšs sĂ©rieux!

Dans la Parabole des mines au verset 14, quelques uns de ses concitoyens le haĂŻssaient: «  et ils envoyĂšrent une ambassade aprĂšs lui, pour dire: Nous ne voulons pas que cet homme rĂšgne sur nous» (Luc. 19: 14). Il semble que quelques uns ne veulent pas que JĂ©sus Christ leur dise quoi faire. Ils ne veulent pas qu’Il rĂšgne sur leur vie et leur conduite et ils ne veulent surtout pas se soumettre Ă  Lui! Ils veulent le salut, mais ils ne veulent aucune obligation attachĂ©e Ă  cela!

Personne ne recevra d’autoritĂ© sans qu’il ait prouvĂ© auparavant qu’il se soumet Ă  l’autoritĂ©! Personne n’exercera d’autoritĂ© gans le gouvernement de Dieu avant qu’il n’ait appris Ă  se soumettre Ă  ce gouvernement AVANT! Dans cette vie.

C’est la PREMIÈRE leçon de cette parabole!

Aussi, lorsque Christ appela Ses serviteurs Ă  rendre des comptes, Il dĂ©montre que tous les gens se tiendront un jour devant le trĂŽne du jugement de Christ, et devront rendre des comptes. Comme dans la rĂ©compense des douze apĂŽtres (Matt. 19: 27-28). Quelques uns auront plus d’autoritĂ© pour rĂ©gner sur des villes, que d’autres, avec Christ.

C’est la DEUXIÈME leçon de cette parabole!

Ceux qui rÚgneront sur les non Israélites

Examinons maintenant une position clĂ© dans le royaume, sur ceux qui exerceront le leadership sur les nations non IsraĂ©lites. Le prophĂšte Daniel gagna beaucoup d’expĂ©rience dans sa relation directe comme numĂ©ro trois en autoritĂ© (Dan. 5: 7) sous, peut-ĂȘtre, le plus grand roi paĂŻen de tous les temps, le roi Babylonien Nebucadnetsar.

La ville de Babylone Ă©tait complĂ©tement paĂŻenne, avec des coutumes et de faux dieux en abondance. Babylone est dĂ©crite comme Ă©tant possiblement le plus grand empire paĂŻen que le monde ait vu. Cela seulement, rend l’expĂ©rience de Daniel, unique. MĂȘme sous d’immenses pressions pour compromettre, ce jeune homme prouva qu’il Ă©tait entiĂšrement loyal au vrai Dieu et Ă  Ses voies. Il priait Dieu trois par jour. Dieu utilisa Daniel pour enregistrer la promesse de sa propre rĂ©surrection (Dan. 12: 13).

Daniel n’a pas compromis avec les lois et les voies de Dieu, mĂȘme lorsqu’il fut menacĂ© d’ĂȘtre jetĂ© dans la fosse aux lions. Le livre d’ÉzĂ©chiel dĂ©crit NoĂ©, Daniel et Job (Éz. 14: 14, 20), comme Ă©tant trois de plus hommes les plus justes de tous les temps. (Nous examinerons le cas de NoĂ© plus loin.)

L’expĂ©rience particuliĂšre de Daniel suggĂšre fortement que sa sagesse et ses connaissances dans les affaires nationales et internationales du gouvernement, le qualifient pour un poste Ă©levĂ©, sous MoĂŻse, sur les paĂŻens. Il dĂ©montra une comprĂ©hension exceptionnelle dans les affaires dĂ©licates de l’état et son expertise Ă  s’occuper de politiciens vĂ©reux et corrompus entourant le roi Nebucadnetsar.

Pensez au nombre de reprĂ©sentants de d’autres pays et gouvernements, de gouverneurs, de leaders, et aussi de rois que Daniel Ă©taient familier dans les affaires courantes du gouvernement. Et, se pourrait-il que ses trois compagnons: Schadrac, MĂ©schac et Abed-NĂ©go servent sous lui, dans son Ă©quipe?

Plusieurs personnes supposent que Paul, comme l’apĂŽtre des paĂŻens, est un choix plus naturel qu’aucun autre, pour administrer les paĂŻens. Certainement, son expĂ©rience fut extraordinaire, mais pas de la mĂȘme maniĂšre ou Ă©tendue que celle de Daniel. Alors, qu’elle est la position probable de Paul dans le futur gouvernement de Dieu?

Gardez cela Ă  l’esprit, Paul Ă©tait l’apĂŽtre des «enseignements spirituels de toutes les rĂ©gions paĂŻennes». Cela reprĂ©sente beaucoup plus d’autoritĂ© et d’expĂ©rience que tout autre des douze apĂŽtres originaux, mais eux, rappelons-le, rĂšgneront sur les douze tribus d’IsraĂ«l sous David, durant le rĂšgne millĂ©naire de Christ. Cela semble virtuellement impossible que Paul rĂšgnerait sur une des tribus IsraĂ©liennes, mais plutĂŽt paĂŻennes, c’est ce que la Bible nous montre clairement.

L’évidence est qu’il assistera Daniel, qui sera sur les affaires et administrations physiques du gouvernement sur les nations paĂŻennes, et Paul, sera sur l’enseignement spirituel des nations paĂŻennes. Les expĂ©riences de TimothĂ©e, Tite, Luc, Marc, BarnabĂ©, Silas, PhilĂ©mon, et les autres, indiquent qu’ils travailleront directement sous Paul dans des positions clĂ©s sur les rĂ©gions, les districts, ou des groupes de villes dans le gouvernement.

Administration internationale

Dans ce monde aujourd’hui, les relations internationales sont rĂ©ellement dĂ©ficientes et inefficaces. Il y a beaucoup de diplomatie, mais sans de bons effets. Bien sĂ»r, les problĂšmes de ce monde dĂ©fient mĂȘme les meilleurs efforts et les bonnes intentions des soi-disant diplomates.

Enseigner aux diffĂ©rentes nations de la terre Ă  travailler en harmonie les unes avec les autres, au lieu de constamment compĂ©titionner, sera trĂšs important pour la paix mondiale. Il y a un homme dont l’expĂ©rience de vie et la connaissance de Dieu le qualifient pour cette tĂąche sur le niveau international. Cet homme est NoĂ©.

Le prĂ©dicateur de justice prĂ©-diluvien, NoĂ©, vĂ©cu les deux premiers tiers de sa vie dans un monde rempli de problĂšmes. Voyant les mariages interraciaux (mĂȘme dans da propre famille), la violence et la haine raciale et aussi la corruption gĂ©nĂ©ralisĂ©e Ă  l’échelle de la population mondiale de son Ă©poque, place l’expĂ©rience de NoĂ© au haut de ceux qui sont qualifiĂ©s pour comprendre les causes et les effets des lois de Dieu contre la paix individuelle et internationale dans l’harmonie.

Dieu voulait que les gens vivent dans des rĂ©gions qu’Il avait planifiĂ© et dĂ©terminĂ© (Deut. 32: 8-9; Actes 17: 26). Il voulait qu’ils coopĂšrent et travaillent ensemble, sur tous les points, mais Il ne voulait surtout pas qu’ils se rassemblent en une seule rĂ©gion, formant un seul peuple, une seule nation, comme ils l’ont fait durant la pĂ©riode de 1650 ans avant le dĂ©luge.

Dieu utilisa NoĂ© pour avertir les gens pendant 120 ans. Expliquant la cause des crimes, de la violence, et de la corruption qui explosaient parmi toute la civilisation. NoĂ© porta tĂ©moignage, expliquant les causes. C’était une Ă©poque d’explosion de la population (Gen. 6: 1), et vit la corrĂ©lation de tous les problĂšmes entre les races, en relation directe de ce qu’étaient les effets: les crimes, la haine, et toute la violence qui affectent les individus et la collectivitĂ©!

Il est fort probable que NoĂ© soit responsable pour la relocation, la distribution mondiale des populations aprĂšs la l’instauration du royaume sur terre, dans les endroits oĂč Dieu choisira. Ce sera Ă©videmment une tĂąche gigantesque. Cela ne s’accomplira pas en une nuit. Les besoins de nourriture de logement, et de transport, auront Ă  ĂȘtre rĂ©sous pour rĂ©aliser cette tĂąche de relocation. Cette fois, les gens, les populations, les peuples des nations seront forcĂ©s de vivre lĂ , oĂč Dieu dĂ©cidera, et qu’Il a toujours voulu! Bien sĂ»r, le monde entier aura Ă  passer une pĂ©riode difficile du processus de repentir avant que cela arrive (És. 2: 10-12, 17). La rĂ©sistance et la rĂ©bellion seront supprimĂ©es, et l’humanitĂ© aimera le rĂ©sultat Ă  la fin!

Reconstruction et répartition de la nourriture

MĂȘme si NoĂ© est bien qualifiĂ© pour cette tĂąche gigantesque, il aura nĂ©anmoins besoin d’aide d’assistants trĂšs fiables pour rĂ©soudre les besoins des peuples Ă  ce moment-lĂ . Dieu a prĂ©parĂ© deux hommes hautement qualifiĂ©s pour assister NoĂ©.

La civilisation entrera trĂšs bientĂŽt dans un temps d’intenses et terribles calamites sur l’échelle planĂ©taire. Il est prophĂ©tisĂ© que la dĂ©vastation des guerres du passĂ©, semblera bĂ©nin comparĂ©e Ă  celle qui vient, la Bible appelle ce temps lĂ , la GRANDE TRIBULATION. De nombreuses villes et nations entiĂšres seront dĂ©truites, cela signifie que la reconstruction de ces villes et de ces nations exigera de nombreux projets. Notez ce que le prophĂšte ÉsaĂŻe fut inspirĂ© Ă  Ă©crire: «Ils rebĂątiront sur d'anciennes ruines, ils relĂšveront d'antiques dĂ©combres, ils renouvelleront des villes ravagĂ©es, dĂ©vastĂ©es depuis longtemps» (És. 61: 4).

L’humanitĂ© a gĂ©nĂ©ralement Ă©tĂ© dans le domaine de la dĂ©construction. Mais Dieu a toujours Ă©tĂ© dans le domaine de la construction. Lorsque les villes et les villages seront construits et reconstruits, la laideur, la mĂ©diocritĂ© et la vulgaritĂ© seront bannis, la beautĂ©, l’efficacitĂ© et la simplicitĂ© seront prĂ©sentes partout, cela dĂ©montrera que la prospĂ©ritĂ© est universelle. Les bas-fonds de villes seront choses du passĂ©. Chaque agglomĂ©ration urbaine sera entourĂ©e de parcs rĂ©crĂ©atifs, de lieux de villĂ©giature, spacieux et surtout, ce sera paisible et sĂ©curitaire.

Ceux qui planifieront les villes et villages dans le proche futur, s’assureront toujours d’avoir assez d’espace et de terrain autour de chaque maison et bĂątiment. Actuellement, dans ce monde, c’est tout Ă  fait le contraire. La surpopulation urbaine continue de compresser les gens les uns SUR et contre les autres littĂ©ralement, jusqu’à en Ă©touffer. Les maisons en sĂ©ries sont gĂ©nĂ©ralisĂ©es partout dans le monde.

Dieu dit: «Malheur Ă  ceux qui ajoutent maison Ă  maison, et qui joignent champ Ă  champ, jusqu'Ă  ce qu'il n'y ait plus d'espace, et qu'ils habitent seuls au milieu du pays!» (És. 5: 8.) Plusieurs des villes d’aujourd’hui seraient mieux d’ĂȘtres dĂ©truites complĂ©tement, et d’ĂȘtre rebĂąties Ă  nouveau mais sur de meilleurs fondements.

Les villes et villages du monde Ă  venir seront de loin diffĂ©rents et incomparables en beautĂ©, en sĂ©curitĂ© et combien plus paisibles que les villes et villages d’aujourd’hui.

Mais, qui serait le plus naturellement qualifiĂ© pour assister NoĂ© dans cette tĂąche de reconstruction? La Bible rĂ©vĂšle que Job fut un des hommes les plus riches et fameux de son Ă©poque (Job 1: 3). Apparemment, il Ă©tait spĂ©cialiste dans la construction (Job 3: 13-14; 38: 4-6). Tout le livre de Job dĂ©crit un homme qui a rĂ©ussi en affaires, il Ă©tait trĂšs riche, et possĂ©dait d’immenses troupeaux d’animaux et de serviteurs. Il dĂ©montrait une trĂšs bonne tempĂ©rance, une grande patience, une rĂ©silience exemplaire, et ayant un extraordinaire contrĂŽle de lui-mĂȘme. Il avait une trĂšs haute estime de lui-mĂȘme, et une grande autosuffisance. Dieu devait lui enseigner une leçon d’humilitĂ© et l’amener au repentir par une sĂ©rie d’épreuves extrĂȘmement difficiles. Job devait apprendre Ă  faire confiance complĂ©tement en Dieu, ces tests Ă©taient probablement au-delĂ  de tout ce qu’aucun ĂȘtre humain ne pouvait supporter.

L’ensemble de tous ses talents dans le domaine de la construction de bĂątiments, d’administration et de dĂ©veloppements comme le prouvent les descriptions de ses possessions dans la Bible, toutes ces choses le qualifient pour diriger l’énorme dĂ©fi et difficile tĂąche de planifier, reconstruire, redĂ©velopper les amĂ©nagements et les bĂątiments sur la surface de la terre. La reconstruction des infrastructures nationales comme les ponts, les routes, les systĂšmes d’eau potable et d’égout, etc., il aura sĂ»rement besoin d’aide, des milliers d’ingĂ©nieurs civils. Possiblement, Job sera assistĂ© de Zorobabel (voir les livres d’AggĂ©e et de Zacharie).

ImmĂ©diatement aprĂšs la pĂ©riode de 2 Âœ ans de la Grande Tribulation et le pĂ©riode de 1 an de la ColĂšre de Dieu, et de la confrontation globale contre le retour de Christ, mentionnĂ©e dans les Ă©vĂšnements prophĂ©tisĂ©s de la dĂ©vastation la surface de la planĂšte, la nourriture et l’eau potable seront presque inexistants! Quelqu’un aura Ă  s’assurer que la population terrestre aura quelque chose Ă  satisfaire leurs besoins, au tout dĂ©but du rĂšgne de 1,000 ans de Christ, et de pouvoir les rendre disponibles adĂ©quatement, et promptement, sans aucune perte.

Il y a un homme qui fut spĂ©cifiquement entrainĂ© pour cette tĂąche. Nous examinerons que Joseph est le choix logique. PremiĂšrement, rappelez-vous que ce deuxiĂšme plus jeune fils de Jacob est le pĂšre d’ÉphraĂŻm et de ManassĂ©, qui sont prophĂ©tisĂ©s ĂȘtre les deux plus grandes nations dans le nouveau monde. Joseph et ses deux fils (et les pays qui sont devenus) ont la plus grande expĂ©rience dans l’économie globale, plus que toutes autres nations du passĂ©.

Voici ce que rĂ©vĂšle le livre de la GenĂšse au sujet de Joseph, aprĂšs avoir Ă©tĂ© humiliĂ© par diffĂ©rentes circonstances: «L'Éternel fut avec lui, et la prospĂ©ritĂ© l'accompagna; il habitait dans la maison de son maĂźtre, l'Égyptien. Son maĂźtre vit que l'Éternel Ă©tait avec lui, et que l'Éternel faisait prospĂ©rer entre ses mains tout ce qu'il entreprenait» (Gen. 39: 2-3).

La Bible rĂ©vĂšle que l’Égypte, la plus grande nation de cette Ă©poque, subit une famine de sept ans suivant une abondance aussi de sept ans. Joseph engrangea et administra les rĂ©coltes excĂ©dentaires afin que l’Égypte puisse avoir de quoi se nourrir durant cette longue pĂ©riode de famine de sept ans. Juste l’administration, la gĂ©rance et la distribution de ce surplus demandait beaucoup de planification et d’ingĂ©nuitĂ©. Qui, Ă  travers l’histoire, a rĂ©ussi Ă  soutenir une aussi grande nation, durant une aussi longue pĂ©riode de famine excessive?

Il semble Ă©vident que Joseph sera responsable de la distribution des richesses et des surplus, en plus du commerce collectif, de l’industrie, de l’agriculture, de la technologie, etc. Il sera probablement en charge, sur l’échelle internationale, de toute la nouvelle Ă©conomie, et sera responsable aussi d’éradiquer toute pauvretĂ©, et toute famine, il travaillera avec Job pour pourvoir au besoin des humains survivants cette terrible pĂ©riode.

Il y a une autre trùs importante affaire d’administration à examiner dans le gouvernement du MERVEILLEUX MONDE À VENIR!

Chapitre Quatre – Une religion et une Ă©ducation universelle

Le diable a sĂ©duit toute l’humanitĂ© (Apo. 12: 9) depuis 6,000 ans. PrĂ©sentement, vous devez sĂ»rement rĂ©aliser que cette sĂ©duction arrivera Ă  son terme, parce qu’il y a un terme fixĂ©. Son raisonnement subtil et sĂ©ducteur sera parti, enlevĂ©, il ne pourra plus sĂ©duire personne pour les 1,000 prochaines annĂ©es, ensuite il sera relĂąchĂ© pour un peu de temps. Mais ce raisonnement sĂ©ducteur, destructif et hostile aux voies de Dieu, sera remplacĂ© par le bon raisonnement. La Parole de Dieu est claire en ce qui regarde la solution finale de la sĂ©duction planĂ©taire de Satan!

Il y a de nombreuses merveilleuses prophĂ©ties dĂ©crivant la merveilleuse utopie du monde de demain. En voici une qui surpasse toutes les autres: «Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute Ma montagne sainte; Car la terre sera remplie de la connaissance de l'Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent» (És. 11: 9).

S’il le faut, relisez ce verset puissant! Il dĂ©crit un tableau merveilleux au-delĂ  toute comprĂ©hension. ArrĂȘtez et pensez. La seule connaissance religieuse qui sera enseignĂ©e et qui sera disponible, sera celle que Dieu enseignera! Christ et les saints ressuscitĂ©s enseigneront cette connaissance. Les pieds de Christ se poseront sur le Mont des Oliviers (Zach. 14: 4) et Son trĂŽne sera affermi, Il dĂ©clara: «Voici, Je viens bientĂŽt, et Ma rĂ©tribution est avec Moi, pour rendre Ă  chacun selon ce qu'est son oeuvre» (Apo. 22: 12). C’est Ă  ce moment-lĂ  que les cohĂ©ritiers de et avec Christ (Rom. 8: 17) hĂ©riteront du royaume (Matt. 25: 34).

Matthieu 25, la parabole des brebis et des boucs, dĂ©crit bien ce qu’Il fera: «Lorsque le Fils de l'homme viendra dans Sa gloire, avec tous les anges, Il S'assiĂ©ra sur le trĂŽne de Sa gloire. Toutes les nations seront assemblĂ©es devant Lui. Il sĂ©parera les uns d'avec les autres, comme le berger sĂ©pare les brebis d'avec les boucs; et Il mettra les brebis Ă  Sa droite, et les boucs Ă  a gauche. Alors le roi dira Ă  ceux qui seront Ă  Sa droite: Venez, vous qui ĂȘtes bĂ©nis de Mon PĂšre; prenez possession du royaume qui vous a Ă©tĂ© prĂ©parĂ© dĂšs la fondation du monde» (Matt. 25: 31-34). Ceux qui obĂ©issent Ă  Dieu de ceux qui Lui dĂ©sobĂ©issent.

À ce point, toutes les positions d’autoritĂ© (qui seront les rĂ©compenses) sont donnĂ©es aux saints ressuscitĂ©s et immortels. Leur toute premiĂšre tĂąche sera de prĂȘcher la vĂ©ritĂ© de Dieu autour du monde dans la plus grande croisade d’évangĂ©lisation, d’éducation spirituelle jamais vue auparavant! Cela inclura l’énorme tĂąche d’éduquer le restant de l’humanitĂ©, qu’une trĂšs petite quantitĂ© d’ĂȘtres humains, qui aura survĂ©cu la Grande Tribulation, et d’éradiquer l’analphabĂ©tisme, l’ignorance crasse, en leur apprenant Ă  lire et Ă  Ă©crire. Ce sera la seule maniĂšre d’apprendre les voies de Dieu, l’éducation et la rĂ©Ă©ducation.

ÉsaĂŻe 11: 10-11 dĂ©montre que tous les Gentils (ceux qui ne sont pas IsraĂ©lites, les paĂŻens) chercheront Ă  connaitre Christ aprĂšs qu’Il aura assemblĂ© les restants d’IsraĂ«l (les pays modernes de l’Ouest) Ă  leurs nouveaux territoires. Paul dĂ©crit le plan de Dieu qui inclura les Gentils: «Car je ne veux pas, frĂšres, que vous ignoriez ce mystĂšre, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'IsraĂ«l est tombĂ©e dans l'endurcissement, jusqu'Ă  ce que la totalitĂ© des paĂŻens (Gentils) soit entrĂ©e. Et ainsi tout IsraĂ«l sera sauvĂ©, selon qu'il est Ă©crit: Le libĂ©rateur viendra de Sion, et il dĂ©tournera de Jacob les impiĂ©tĂ©s» (Rom. 11: 25-26).

Éducation et rĂ©Ă©ducation mondiale

Dieu peut travailler plus efficacement avec des gens qui peuvent lire la Bible. Le salut est beaucoup plus difficile Ă  obtenir pour ceux qui ne peuvent lire au sujet du vrai Dieu et de Ses exigences et demandes. Alors, l’éducation de base, devient absolument essentielle pour Ă©radiquer l’analphabĂ©tisme, pour que la moitiĂ© de la population mondiale soit mĂȘme capable d’avoir une occasion d’ĂȘtre sauvĂ©e.

L’autre moitiĂ© de cette population mondiale fut Ă©duquĂ©e, instruite, bien encrĂ©e dans les enseignements et les façons de vivre de cette humanitĂ© inspirĂ©e par son dieu, Satan, avec sa nature humaine incrustĂ©e dans les ĂȘtres humains, toutes ses fausses valeurs, ses fausses religions, et son concept athĂ©iste de l’évolution, un monde sans CrĂ©ateur et sans Dieu.

Cette moitiĂ© a beaucoup Ă  dĂ©sapprendre, elle aura aussi besoin d’ĂȘtre Ă©duquĂ©e ou plutĂŽt, rĂ©Ă©duquĂ©e. Ces gens faisant partie de cette moitiĂ© soi-disant Ă©duquĂ©, n’auront pas Ă  recevoir l’éducation de base, mais ils auront un urgent besoin d’ĂȘtre rĂ©Ă©duquĂ©s! Les gens apprendront alors que ce qu’ils ont reçu comme instruction, Ă©ducation, toutes les connaissances qui les ont finalement prĂ©cipitĂ©s dans et engloutis dans les voies de ce monde, venait du dieu de ce monde, de Satan (2 Cor. 4: 4).

Tous les survivants de l’humanitĂ© auront Ă  apprendre la bonne et vraie connaissance, et Ă  dĂ©sapprendre la fausse et perverse connaissance, et de connaitre la diffĂ©rence. Les gens apprendront aussi la diffĂ©rence entre la connaissance spirituelle et physique. La Bible enseignera universellement qu’elle est la base de toutes les connaissances. Que Satan est le vrai pĂšre de l’éducation de ce prĂ©sent monde. À ce moment-lĂ , les hommes apprendront qu’ils ne doivent plus manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, cela devra ĂȘtre Ă©radiquĂ© de leur façon de penser.

Toutes les vraies connaissances viennent de Dieu, et l’humanitĂ© comprendra que la vĂ©ritable source de la paix, le bonheur, l’abondance, la prospĂ©ritĂ© et la santĂ© durable, viennent de la rĂ©vĂ©lation divine. La croyance populaire que l’humanitĂ© Ă©volue continuellement en un Ă©tat meilleur et supĂ©rieur, sera dĂ©masquĂ©e et remplacĂ©e avec la connaissance que les hommes ont continuellement essayĂ©, pendant les 6,000 derniĂšres annĂ©es, de concrĂ©tiser cette espĂ©rance, cette idĂ©ologie, mais en fait, ils ont dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©s de plus en plus dĂ©cadents, et dĂ©pravĂ©s,, dans leurs conduites et pensĂ©es.

La vie est un processus d’apprentissage, d’éducation, de dĂ©veloppement du caractĂšre par l’obĂ©issance aux lois de Dieu, qui engendre des rĂ©sultats positifs et bons, et favorables pour l’ĂȘtre humain. L’éducation dans le monde Ă  venir expliquera comment vivre, et comment avoir une vie productrice, paisible et heureuse. Bien sĂ»r, tous les sujets acadĂ©miques comme les arts et la musique, feront parti de l’enseignement et produiront de nombreux artistes accomplis. La vie sera revigorante, excitante et enrichissante.

Imaginez combien l’histoire de l’humanitĂ© sera importante pour que des leçons en soient apprises, et elle sera aussi prĂ©sente dans les classes demain. Tous apprendront Ă  voir la vĂ©ritĂ© de l’histoire Ă  travers les yeux de Dieu, au lieu des yeux de la propagande individualiste des historiens rejetant Dieu et Sa Parole. De mĂȘme que par les versions malhonnĂȘtes et cupides des historiens pour dĂ©montrer leurs propres visions et versions tordues de l’histoire. Tous verront et comprendront les rĂ©sultats de rejeter Dieu et d’ĂȘtre coupĂ© de Lui et de Ses lois, Sa direction et Ses bĂ©nĂ©dictions.

Tous les mensonges, la cupiditĂ©, la corruption et les actes violents, tout ce qui va Ă  l’encontre des commandements et des lois divines, seront exposĂ©s et mis Ă  jour. La vĂ©ritĂ© en toutes choses, mĂȘme dans la connaissance et l’histoire, sera enseignĂ©e au lieu de l’erreur. Ce ne sera pas facile Ă  faire avec tous les gens, plusieurs personnes auront Ă©tĂ© profondĂ©ment incrustĂ©es dans les fausses valeurs de ce monde. MĂȘme la nature humaine sera trĂšs dure Ă  arracher et Ă  remplacer!

Les dĂ©finitions de l’humanitĂ© de la vĂ©ritĂ©, de la droiture et l’exactitude politique, des situations ethniques, des droits humains, de la discrimination, des styles de vie alternatifs, et de la fausse Ă©ducation auront aussi Ă  ĂȘtre dĂ©truits et remplacĂ©s par les dĂ©finitions de Dieu. Plusieurs dĂ©crivent la Bible comme Ă©tant violente et/ou de la littĂ©rature haineuse. Plusieurs croient ces choses, et ils auront Ă  les dĂ©sapprendre, de force, si cela est nĂ©cessaire.

La loi de cause et effet, sera aussi enseignĂ©e. Les raisons pour lesquelles les choses tournent mal ou arrivent comme elles le font, seront enseignĂ©es clairement. Par exemple, les gens seront enseignĂ©s exactement les pourquoi, ou les causes des guerres, et de la perspective divine. ConsidĂ©rez ce qui suit du livre de Jacques: «D'oĂč viennent les luttes, et d'ou viennent les querelles parmi vous?» (Jac. 4: 1.)

La question est directe. Voici la rĂ©ponse inspirĂ©e de Dieu: «N'est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres? Vous convoitez, et vous ne possĂ©dez pas; vous ĂȘtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possĂ©dez pas, parce que vous ne demandez pas. Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions» (Jac. 4: 1-3). Et: «Croyez-vous que l'Écriture parle en vain? C'est avec jalousie que Dieu chĂ©rit l'esprit qu'il a fait habiter en nous» (Jac. 4: 5).

Des rĂ©ponses claires, simples et prĂ©cises comme celle-ci, seront donnĂ©es dans les classes de toutes les Ă©coles autour du monde. Il n’y aura plus de rĂ©ponses vagues, imprĂ©cises et douteuses comme auparavant, ignorant les explications de Dieu de Ses lois et de Ses commandements.

Mais, essayez de dire, aujourd’hui, aux gĂ©nĂ©raux, aux soldats, aux planificateurs militaires ces vĂ©ritĂ©s, ils vous riront en pleine face! Et ils vont ridiculiser vos suggestions comme Ă©tant irrĂ©alistes, d’idĂ©alisme enfantin.

RĂ©Ă©duquer le monde sera une tĂąche rĂ©ellement monumentale. Le dur travail d’enseigner les gens Ă  apprendre, peut seulement se faire si les enseignants sont libres et capables d’appliquer le bon ordre et la bonne discipline dans les Ă©coles et les classes, qui sont actuellement hors de contrĂŽles.

Une langue internationale pure sera nécessaire

Une des plus grandes barriĂšres pour que toutes les nations soient enseignĂ©es les mĂȘmes choses, avec la mĂȘme comprĂ©hension, cette barriĂšre, ce sont les centaines de diffĂ©rentes langues qui aujourd’hui divisent ces nations. Tous les peuples auront une seule et mĂȘme langue, un langage pur, afin que la connaissance de Dieu ne soit pas sujette aux erreurs des traducteurs. L’accomplissement d’ÉsaĂŻe 11: 9 doit inclure un programme uniforme d’éducation simultanĂ© universel.

En fait, la Bible prophĂ©tise la venue d’une langue pure qui sera parlĂ©e par toutes les nations. Notez: «Alors Je donnerai aux peuples des lĂšvres pures, afin qu'ils invoquent tous le nom de l'Éternel, pour Le servir d'un commun accord» (Sophonie 3: 9).

Essayez d’imaginer un monde sans aucune barriĂšre de communication. Ce sera un monde complĂštement diffĂ©rent de celui d’aujourd’hui.

Pourquoi autant de langues aujourd’hui?

Depuis la crĂ©ation d’Adam jusqu’aprĂšs le dĂ©luge, en fait, jusqu’à la tour de Babel, les gens parlaient tous la mĂȘme langue: «Toute la terre avait une seule langue et les mĂȘmes mots» (Gen. 11: 1). Nimrod, le premier plus grand rebelle du monde, influença la population d’aprĂšs le dĂ©luge, Ă  se construire une tour qui monterait jusqu’aux cieux, afin de ne plus mourir dans un autre dĂ©luge voulu par Dieu, et c’était sa façon de Le dĂ©fier.

Voici le rĂ©sumĂ© de ce qui est survenu: «Et l'Éternel dit: Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une mĂȘme langue, et c'est lĂ  ce qu'ils ont entrepris; maintenant rien ne les empĂȘcherait de faire tout ce qu'ils auraient projetĂ©. Allons! Descendons, et lĂ  confondons leur langage, afin qu'ils n'entendent plus la langue, les uns des autres» (Gen. 11: 6-7).

Dieu confondit leur langage, et cette barriĂšre est restĂ©e jusqu’à aujourd’hui! Si Dieu n’était pas intervenu, l’humanitĂ© aurait dĂ©veloppĂ© des dĂ©couvertes technologiques qui auraient prĂ©cipitĂ© la fin de toute vie sur la terre! Et, cela bien avant les 6,000 annĂ©es octroyĂ©es aux humains. Sans contrĂŽle, d’énormes mĂ©chancetĂ©s et violences auraient Ă©tĂ© les rĂ©sultats d’un seul langage, particuliĂšrement sous le contrĂŽle et le pouvoir de Satan.

Sous son influence, rien n’aurait empĂȘchĂ© l’humanitĂ© de se rĂ©unir, de s’unifier. Les hommes se seraient anĂ©antis, autodĂ©truits, bien avant leur temps fixĂ©, comme nous l’avons citĂ© plus haut. Alors, Dieu intervint pour prĂ©venir qu’une telle catastrophe ne survienne avant la fin des 6,000 annĂ©es allouĂ©es Ă  l’homme. Dans le nouveau monde, la partie du plan de Dieu pour Son rĂšgne de 1,000 annĂ©es sur l’homme, le besoin de ralentir le progrĂšs des nations vers l’autodestruction, ne sera plus nĂ©cessaire. JĂ©sus Christ sera lĂ  pour y voir!

MĂȘme si la barriĂšre des langues prĂ©vient l’autodestruction de l’homme, cette barriĂšre dans le monde Ă  venir serait une pierre d’achoppement dans la comprĂ©hension entre les nations, et travaillerait contre le but de Dieu.

Dans le monde d’aujourd’hui, lorsque les interprĂštes traduisent d’une langue Ă  une autre, diffĂ©rents facteurs affectent l’exactitude des informations transmises et voulues, et sont ainsi perdues, comme par exemple la subtilitĂ© du ton de la voix, la nuance des dĂ©finitions des mots, les dimensions et diffĂ©rences culturelles (musique, art, colloques, discours, etc.).

GĂ©nĂ©ralement, la langue parlĂ©e par les gens affecte directement, et mĂȘme moule Ă  certain degrĂ©, leur perspective de la vie, et dirige leur esprit Ă  penser diffĂ©remment des autres. De plus, Satan complique la barriĂšre de la langue en transmettant des attitudes suspicieuses, hostiles, et toutes les autres attitudes qu’il Ă©met.

Lorsque Satan sera liĂ©, et que toutes les langues (qui ont toutes Ă©tĂ© corrompues depuis des milliers d’annĂ©es) seront remplacĂ©es par une langue pure, tous les peuples serviront Dieu d’un mĂȘme cƓur et d’une mĂȘme pensĂ©e. Le libre Ă©change d’idĂ©es et d’activitĂ©s culturelles s’amĂ©liorera dramatiquement. Imaginez le nombre d’erreurs de comprĂ©hension disparaitront, puisque tous les gens parleront la mĂȘme langue internationalement!

Est-ce que les langues évoluent ou elles régressent?

L’histoire des langues est fascinante. L’homme moderne pense qu’il a lentement Ă©voluĂ© en un ĂȘtre de plus grande intelligence et de comprĂ©hension. Il croit aussi que ses langues ont Ă©voluĂ© de simples, Ă  plus complexes, de brutes, Ă  plus sophistiquĂ©es, d’élĂ©mentaires, Ă  plus parfaites.

Les faits rĂ©vĂšlent que, comme l’homme progresse, et que sa civilisation devient aussi plus avancĂ©e, ses langues diminuent Ă  un Ă©tat plus simple, avec une syntaxe et des rĂšgles de grammaire ignorĂ©es, compromises et ou violĂ©es. Le moins les sociĂ©tĂ©s sont exposĂ©es au monde moderne et Ă  l’éducation moderne, le mieux et le plus pure leur langue reste. Un exemple de cela, consiste des deux langues Chinoises.

Aujourd’hui, ces langues sont principalement monosyllabiques, avec peu ou presque pas de rĂšgles grammaticales. Les linguistes ont dĂ©couvert que cela n’a pas toujours Ă©tĂ© le cas. Plus nous regardons dans le passĂ©, nous trouvons que l’ancienne langue Chinoise Ă©tait beaucoup plus complexe qu’aujourd’hui, ayant des structures de mots polysyllabiques et des rĂšgles grammaticales.

Une Ă©tude d’autres langues renforce cela. Une recherche Ă  la Sorbonne, l’UniversitĂ© de Paris, a confirmĂ© que les langues de l’Afrique centrale ne sont pas primitives, par aucun standard, mais elles sont plutĂŽt complexes. Elles utilisent des mots abstraits dĂ©taillĂ©s et spĂ©cifiques, les mots et aussi les verbes.

La langue Bantu, classifie les noms en catĂ©gories d’état: inanimĂ©s, ou animĂ©s, abstraits ou non-abstraits, et ainsi de suite. Aucune des langues soi-disant avancĂ©es, n’utilisent de telles prĂ©cisions. La langue Swahili utilise huit diffĂ©rentes sortes de classes de noms. Les langues Latines (Françaises, Espagnoles, Italiennes, etc.) ou Allemandes, font la distinction entre les catĂ©gories de genres (masculin, fĂ©minin, ou neutre), mais les noms en Swahili sont filtrĂ©s et classifiĂ©s en huit diffĂ©rentes catĂ©gories pour plus de prĂ©cision. Ceux qui parlent ces langues sont souvent incompris. La langue Bantu va au-delĂ  des huit classes du Swahili et utilise jusqu’à 26 classes de noms, encore pour plus de prĂ©cision! Ironiquement, les nations les plus dĂ©veloppĂ©es, utilisent une langue la plus dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©e.

Les AmĂ©rindiens avaient diffĂ©rentes langues et un vocabulaire assez dĂ©veloppĂ©, ainsi qu’une bonne structure grammaticale trĂšs bien dĂ©taillĂ©e. Des pronoms utilisĂ©s par les tribus du Nord-ouest de la cĂŽte du Pacifique, faisaient la distinction entre la personne prĂšs de l’orateur, ou prĂšs de la personne Ă  qui il s’adressait, ou de la personne dont il Ă©tait question. Souvent, le sujet du pronom pouvait mĂȘme ĂȘtre classĂ© selon qu’il Ă©tait visible ou non.

Par ces exemples d’études des langues anciennes, nous comprenons que ces anciennes langues Ă©taient beaucoup plus supĂ©rieures que les nouvelles langues soi-disant Ă©voluĂ©es! Comme les langues se dĂ©veloppent, Ă©voluent avec les cultures, elles dĂ©gĂ©nĂšrent sur tous les points: la grammaire, les mots eux-mĂȘmes, les verbes, etc. Toutes les langues modernes ont Ă©tĂ© corrompues. Plusieurs mots et termes sont empruntĂ©s d’autres langues. Il y a aussi les nombreux dialectes, qui augmentent les confusions et la comprĂ©hension et la signification des expressions et des mots. Tout cela disparaitra trĂšs bientĂŽt!

La langue pure du monde de demain, aura certainement plus de prĂ©cision et pas de confusion! Elle aura une base et une structure bien Ă©tablie, de mĂȘme que des rĂšgles grammaticales sensĂ©es et comprĂ©hensibles. Il n’y aura plus de discours Ă  mots couverts ou Ă  double sens, les gens apprendront Ă  parler avec vĂ©ritĂ© et clartĂ©.

En ayant une seule langue, les gens glorifieront Dieu d’un seul cƓur et d’une mĂȘme pensĂ©e! Finies, les pertes de temps passĂ© Ă  la traduction, finies les confusions d’interprĂ©tation, finies les pertes d’argent et l’énergie dĂ©ployĂ©e Ă  traduire! Les nouvelles gĂ©nĂ©rations passeront plus de temps avec leur famille, leur travail et Ă©tude, Ă  connaitre le vĂ©ritable Dieu!

Implantation d’une seule langue

Tout comme Dieu a instantanĂ©ment confondu la langue Ă  la tour de Babel, Il fera exactement la mĂȘme chose dans le monde Ă  venir. Il n’y aura pas de pĂ©riode typique de six mois Ă  deux ans pour apprendre la nouvelle langue. Il y aura peut-ĂȘtre une pĂ©riode pour apprendre tout ce qui concerne pour l’utiliser correctement, comme l’écriture, le temps des verbes, etc. Mais, cela ne sera sĂ»rement pas long que tous parleront et Ă©criront, et liront les mĂȘmes choses, la communication sera efficace et intelligente.

Avec une seule langue, les barriĂšres internationales qui empĂȘchaient la paix, disparaitront. Cette nouvelle langue permettra Ă  tous les ĂȘtres humains de lire, Ă©crire et parler les uns avec les autres! Peu importe leur nationalitĂ© ou race. Finalement, les gens se comprendront et parleront tous la mĂȘme langue.

L’éducation sera disponible Ă  tous et l’analphabĂ©tisation disparaitra complĂštement, restaurant la dignitĂ© et le respect universellement des hommes faits Ă  l’image de Dieu.

Il n’y aura plus de gens prenant le contrĂŽle sur d’autres gens Ă  cause de l’ignorance. À travers l’histoire de l’humanitĂ© cela est trop souvent arrivĂ©, il n’y aura plus ce genre de dictateurs et de profiteurs!

L’éducation sera administrĂ©e et performĂ©e par les membres de la famille de Dieu, tous apprendront Ă  connaitre la volontĂ© de Dieu de la mĂȘme maniĂšre et en mĂȘme temps que tous les autres. Fini la confusion occasionnĂ©e par les nombreuses diffĂ©rentes langues.

Avec la bonne Ă©ducation et sans aucune barriĂšre des langues: «Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte; Car la terre sera remplie de la connaissance de l'Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent» (És. 11: 9).

Une capitale mondiale et une seule religion

Tous les gouvernements ont un siĂšge central, ou encore un quartier gĂ©nĂ©ral, d’oĂč les leaders et les dirigeants gĂšrent et administrent. Le siĂšge central du nouveau gouvernement mondial sera situĂ© Ă  JĂ©rusalem (JĂ©r. 3: 17; Zach. 14: 4). Il y aura dans les capitales de chaque nation, un gouvernement, ils se rapporteront tous directement Ă  JĂ©rusalem pour obtenir des directives dans toutes les affaires gouvernementales, nationales et internationales.

De JĂ©rusalem, viendra toutes les instructions spirituelles au sujet des lois de Dieu, jusqu’à ce toutes les nations soient correctement endoctrinĂ©es avec la comprĂ©hension des nouvelles lois d’amour de Dieu!

Un passage du livre d’ÉsaĂŻe explique comment les nations regarderont vers JĂ©rusalem pour leur direction, et la maniĂšre qu’elles seront enseignĂ©es sur l’obĂ©issance envers Dieu: «Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l'Éternel sera fondĂ©e sur le sommet des montagnes, qu'elle s'Ă©lĂšvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons Ă  la montagne de l'Éternel, Ă  la maison du Dieu de Jacob, afin qu'Il nous enseigne Ses voies, et que nous marchions dans Ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de JĂ©rusalem la parole de l'Éternel. Il sera Le juge des nations, l'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l'Ă©pĂ©e contre une autre, et l'on n'apprendra plus la guerre» (És. 2: 2-4).

Ainsi, on ne pourra pas se tromper sur ce que Dieu veut que Ses lois atteignent toutes les nations, voici ce que dit MichĂ©e: «Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l'Éternel sera fondĂ©e sur le sommet des montagnes, qu'elle s'Ă©lĂšvera par-dessus les collines, et que les peuples y afflueront. Des nations s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons Ă  la montagne de l'Éternel, Ă  la maison du Dieu de Jacob, afin qu'Il nous enseigne Ses voies, et que nous marchions dans Ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de JĂ©rusalem la parole de l'Éternel. Il sera le juge d'un grand nombre de peuples, l'arbitre de nations puissantes, lointaines. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes; Une nation ne tirera plus l'Ă©pĂ©e contre une autre, et l'on n'apprendra plus la guerre» (MichĂ©e 4: 1-3).

Ces deux passages parlent de montagnes et de collines. C’est la terminologie de la Bible rĂ©fĂ©rant Ă  de grandes et de petites nations. Les gens de toutes les nations et les pays seront administrĂ©s par des saints ressuscitĂ©s Ă  l’immortalitĂ© et qui seront basĂ©s au siĂšge central Ă  JĂ©rusalem. Il deviendra vite Ă©vident dans tout le monde entier que Christ a choisit cette ville pour Sa capitale. JĂ©rusalem signifie littĂ©ralement ville de la paix, et tous les habitants de la planĂšte apprendront Ă  vivre dans la paix et non dans la guerre.

L’Église du premier siĂšcle Ă©tablit les doctrines et administrait les affaires gouvernementales par les apĂŽtres, qui Ă©taient basĂ©s au siĂšge central Ă  JĂ©rusalem. Actes 15 nous rĂ©vĂšle le rĂ©cit d’une confĂ©rence ministĂ©rielle afin de rĂ©soudre questions importantes de l’Église. Ce passage rĂ©vĂšle Sa forme de gouvernement, des rangs et des postes de responsabilitĂ© des leaders dans l’Église au siĂšge central, Ă  JĂ©rusalem. Cette confĂ©rence produisait des dĂ©cisions, et permettait une bonne communication afin de rĂ©soudre toutes questions et tous les problĂšmes, et bien sĂ»r, sans aucune confusion.

La jeune Église du Nouveau Testament n’a jamais eu de comitĂ© doctrinal. Christ enseignait directement l’Église par les apĂŽtres, Pierre Ă©tant le chef leader parmi les douze. L’apĂŽtre Jacques Ă©tant le pasteur de l’Église de JĂ©rusalem au siĂšge central, prenait et Ă©mettait des dĂ©cisions que Dieu inspirait. Il n’y aura pas d’érudits ni d’intellectuels religieux pour intervenir afin de rĂ©viser ou rejeter des doctrines et de donner leurs avis.

L’Église de Dieu n’a toujours eu qu’un seul leader Ă  la fois. Et c’est la responsabilitĂ© de ce leader d’appuyer les enseignements des apĂŽtres, qui sont guidĂ©s par Christ. Il n’y a pas de panel, conseil ou comitĂ© de rĂ©vision de diacres (ou autres) pour certifier, accepter, refuser, changer, quelques doctrines, leaders, ou toutes autres dĂ©cisions prises par les leaders ou les apĂŽtres qui sont choisis par Dieu et placĂ©s par Lui dans Son Église, pour servir lĂ , oĂč Il les veut. Dieu travaille toujours du haut vers le bas, dans Son gouvernement, et jamais du bas vers le haut.

Abraham, Isaac, Jacob, Joseph, NoĂ©, Daniel, Job, MoĂŻse, et Élie, parmi bien d’autres, seront sans aucun doute au siĂšge central Ă  JĂ©rusalem. Plusieurs de ceux de la sixiĂšme Ăšre de l’Église (l’ùre de Philadelphie) serviront lĂ  aussi, dans le royaume de Dieu (Apo. 3: 12).

Jean le Baptiste, un type de l’Élie (Luc 1: 17; Matt. 11: 7-11; 17: 10-13), travaillera directement sous Élie. Christ l’a appelĂ© «le plus grand nĂ© d’une femme», il aura Ă©videmment un trĂšs haut poste de responsabilitĂ©. Élie et Jean le Baptiste dirigeront l’éducation Ă  partir du siĂšge central Ă  JĂ©rusalem.

Toutes les nations et tous les pays monteront Ă  JĂ©rusalem pour y ĂȘtre instruits (Zach. 14: 16), la dissĂ©mination (propagation) des doctrines et des connaissances spirituelles seront enseignĂ©es Ă  partir du siĂšge central. Il y aura de nombreuses congrĂ©gations de l’Église qui devront ĂȘtre supervisĂ©es. Leur pastorat et leur direction ainsi que leur administration viendront aussi du siĂšge central, de mĂȘme que toutes les autres autoritĂ©s administratives, des superviseurs rĂ©gionaux, pasteurs, anciens, diacres, etc.

Bien sĂ»r, Christ, comme le Chef SuprĂȘme de l’Église, sera l’ultime Directeur de l’Administration de l’Église (Ép. 1: 22; 5: 23; Col. 1: 18). Tous travailleront en paix et harmonie, pour promouvoir l’unitĂ© ainsi que la coopĂ©ration afin de remplacer l’esprit de compĂ©tition et de division qui existent dans les Ă©glises de ce monde aujourd’hui.

L’ultime tĂąche du siĂšge central sera d’enseigner la connaissance vitale spirituelle nĂ©cessaire au salut. Rappelez-vous, c’est Ă  ce moment-lĂ  que Dieu dĂ©bute la partie de Son plan pour sauver l’humanitĂ©. Pour l’instant, Il n’en a appelĂ© que quelques uns (Il y en aura 144,000 qui seront avec Christ lorsqu’Il touchera avec Ses pieds le Mont des Oliviers) depuis les 6,000 derniĂšres annĂ©es pour rĂ©gner avec Christ. Avec l’instauration de Son royaume, de Son gouvernement, Il en sauvera des millions. Il le fera!

Tous ceux qui se seront qualifiĂ©s depuis Adam jusqu’au retour de Christ, seront transformĂ©s en ĂȘtres divins spirituels et rĂšgneront avec Lui, ils enseigneront aux humains les voies de Dieu qui engendrent le bonheur, la paix, l’abondance, la prospĂ©ritĂ©, la santĂ©, toutes les voies qui mĂšnent Ă  l’amour altruiste. Tout cela basĂ© sur les lois et les commandements de Dieu.

C’est la seule façon d’aimer Dieu et d’aimer son prochain (Rom. 13: 10; 1 Jean 5: 3). Les gens croĂźtront dans la grĂące et la connaissance (2 Pi. 3: 18), et ils vaincront les dĂ©sirs de la chair et des mauvaises impulsions (Apo. 3: 12, 21). Ils apprendront que le vrai Christianisme est beaucoup plus que de juste donner son coeur Ă  JĂ©sus! Et les ministres de Satan (2 Cor. 11: 13-15) ne seront pas prĂ©sents pour sĂ©duire ni contrecarrer le but de Dieu.

Comment Dieu prépare les leaders

Dieu commença à travailler et à entrainer la majorité de Ses serviteurs trÚs tÎt dans leur vie, en voici quelques exemples:

  • David, Ă©tait un jeune berger qui avait une attitude merveilleuse que Dieu aimait (1 Sam. 16: 6-7, 11-12). Cela permit Ă  Dieu de l’utiliser, aprĂšs l’avoir entrainĂ©, Dieu le choisit pour devenir roi sur IsraĂ«l au lieu de ses sept autres frĂšres plus vieux, et apparemment plus impressionnant physiquement.
  • MoĂŻse, fut adoptĂ© par la fille du Pharaon, il grandit et fut entrainĂ© Ă  sa cour pendant 40 ans, et continua d’apprendre ensuite, avec son beau-pĂšre JĂ©thro pour un autre 40 ans, avant que Dieu ne l’utilise pour conduire le peuple d’IsraĂ«l.
  • JosuĂ©, observa et assista MoĂŻse pendant 40 ans, avant de remplacer MoĂŻse Ă  sa mort.
  • Paul, fut entrainĂ© de nombreuses annĂ©es avant sa conversion, puis Dieu le nomma apĂŽtre des paĂŻens (Gentils).
  • NoĂ©, apprit de ses ancĂȘtres qui prĂȘchaient la vĂ©ritĂ© de Dieu et qui Lui Ă©taient fidĂšles, jusqu’à l’ñge de 480 ans, avant que Dieu s’en servit pour avertir le monde de son Ă©poque, avant le dĂ©luge.
  • MĂȘme Christ, fut entrainĂ© depuis Son plus jeune Ăąge, et Ă  l’ñge de 30 ans, Il commença Son ministĂšre.

Certainement, Dieu tous ces hommes extraordinaires, se laissĂšrent guider et conduire par Dieu, ils Ă©taient tous humains avec des qualitĂ©s et des faiblesses, et ils eurent tous des leçons Ă  apprendre durant leur vie! Avant d’occuper de grands postes d’autoritĂ© dans le royaume Ă  venir bientĂŽt. Ils avaient Ă  apprendre Ă  travailler avec les gens, Ă  prendre des dĂ©cisions difficiles, Ă  rester fidĂšles et loyaux envers Dieu et Ses lois et prĂȘts Ă  souffrir le martyre et mĂȘme, jusqu’à donner leur propre vie s’il le fallait.

Dieu veut ĂȘtre absolument certain avant de donner la vie Ă©ternelle et que tous ceux qui Le serviront au retour de Christ, dĂ©veloppent maintenant durant leur vie le caractĂšre saint et parfait divin, et qu’ils se soumettent Ă  Son gouvernement prĂ©sent dans Son Église. Dieu veut savoir si ces gens lĂ  seront fidĂšles jusqu’au bout.

Combien de gens ont Ă©tĂ© entrainĂ©s dans les sept lois du succĂšs? La presque totalitĂ© des gens ignorent que ces lois existent, et connaissent encore moins la vraie signification de ce qu’est le succĂšs! Encore moins les mettre en pratique et atteindre le vrai succĂšs. Personne n’a enseignĂ© ces lois, mais elles existent!

Voici sept lois spirituelles, qui peuvent aussi s’appliquer sur le plan physique, briĂšvement expliquĂ©es:

  • PremiĂšrement, Ă©tablir le BON BUT, afin de bien diriger son temps et tous ses efforts, cela est vrai pour le physique et plus encore pour le spirituel.
  • DeuxiĂšmement, obtenir la FORMATION APPROPRIÉE. Étudier la Bible quotidiennement (Matt. 4: 4) et bien la connaitre, apprendre les doctrines et les principes de vie altruistes qui engendrent la paix, le bonheur, la santĂ© et la prospĂ©ritĂ©.
  • TroisiĂšmement, avoir une BONNE SANTÉ. Et la maintenir continuellement: repos, repas, activitĂ©s physiques et travail.
  • QuatriĂšmement, la DÉTERMINATION. Être certain de la direction et ne jamais abandonner.
  • CinquiĂšmement, la DÉBROUILLARDISE. Ne jamais ĂȘtre arrĂȘtĂ© par faute de manque, toujours chercher des solutions Ă  tous les problĂšmes rencontrĂ©s.
  • SixiĂšmement, l’ENDURANCE (LA PERSÉVÉRANCE). Ne jamais abandonner, toujours presser vers l’avant.
  • SeptiĂšmement, FAIRE DE DIEU SON PARTENAIRE ET LUI FAIRE CONFIANCE. Prier, Ă©tudier, jeĂ»ner, mĂ©diter, chercher des conseils auprĂšs des ministres, chercher continuellement la volontĂ© et la direction de Dieu (Pro. 16: 1-3).

(Pour en apprendre plus sur ce sujet, lisez notre livre: Les lois du succĂšs.)

GĂ©nĂ©ralement, tous les serviteurs de Dieu connaissent et pratiquent ces lois de base. Tout le chapitre 11 du livre aux HĂ©breux est une Ă©tude fascinante de la foi, de l’engagement, du courage, de la persĂ©vĂ©rance dans la persĂ©cution, de la vision, de la force de caractĂšre, de la dĂ©termination, et de la conviction de plusieurs des plus grands serviteurs, leaders et des piliers de Dieu. Ce chapitre parle de: Énoch, Abel, Sara, GĂ©dĂ©on, Rahab, Barak, Samson, JephthĂ©, Abraham, MoĂŻse, Jacob, Samuel, etc., ils dĂ©montrĂšrent tous de la foi en Dieu pour leur vie, et comment ils se sont tous qualifiĂ©s pour d’importants rĂŽles et de postes d’autoritĂ© dans le royaume de Dieu!

Toutes les femmes doivent reconnaitre que DĂ©bora (Juges 4), Esther, RĂ©becca, Rahab, Miriam, et Ruth rejoindront Sarah dans des postes d’autoritĂ© et de leadership (1 Pi. 3: 6). Une Ă©tude approfondie de leur vie est rĂ©ellement fascinant et intĂ©ressant, et de voir les qualifications que les femmes peuvent dĂ©velopper! Matthieu 22: 30 dĂ©montre que les saints ressuscitĂ©s Ă  l’immortalitĂ© dans le royaume Dieu ne sont ni mĂąles ni femelles, les ĂȘtres spirituels n’ont pas de sexe!

Tous les saints ressuscitĂ©s comme leaders immortels dans le royaume de Dieu, enseigneront les sept lois du succĂšs. Ce seront parmi les premiĂšres choses, aprĂšs l’éducation de base, que tous les humains apprendront. Ceux qui auront des postes de responsabilitĂ© en tant qu’ĂȘtres humains, les auront aussi apprises au prĂ©alable.

Ce que les humains apprennent du leadership actuellement est trĂšs loin de ce que Dieu veut qu’ils apprennent, l’ambition, l’égoĂŻsme, la convoitise et la cupiditĂ©, seront choses du passĂ©. Aucune de ces choses ne les a qualifiĂ©s pour le leadership dans le monde de demain. En fait, cela les a DISQUALIFIÉS. Mais tout cela changera au retour de Christ.

Il n’y aura pas le choix de refuser

Les leaders mondiaux actuels et leurs populations, ne seront pas demandĂ©s s’ils VEULENT obĂ©ir Ă  Dieu. En fait, il est Ă©vident qu’ils ne le voudront pas (Rom. 8: 7). Il n’y aura pas de; suggestion, de conviction, de demandes, d’implorer, de conjurer, de convaincre les gens qu’ils ont besoin absolument «d’ĂȘtre sauvĂ©s»! NON! Christ ne demandera jamais aux leaders mondiaux la permission de les remplacer et de terminer leurs gouvernements avec le Sien. Il va simplement annoncer qu’Il le fait. Point.

Est-ce que les leaders mondiaux donneraient volontairement leurs pouvoirs? Jamais! Ils auront Ă  ĂȘtre forcĂ©s de se tasser, ils seront enlever de force. Ils auront besoin d’entendre qu’ils ne sont pas qualifiĂ©s et qu’ils ne l’ont jamais Ă©tĂ©, pour rĂ©gner. Les nations ne donneront pas leur autoritĂ© ni leurs pouvoirs Ă  un gouvernement mondial. C’est la raison pour laquelle ils combattront Christ Ă  Son retour. ConsidĂ©rez ceci: Est-ce que des gouvernements dĂ©mocratiques accepteraient d’ĂȘtre remplacĂ©s par un gouvernement dont l’autoritĂ© est exercĂ©e du haut vers le bas? Évidemment non! Des dictateurs aiment ce genre de gouvernement hiĂ©rarchique, Ă  condition qu’ils en soient les dirigeants!

Non, le monde ne recevra pas chaudement le rĂšgne de Christ. Satan non plus. Le diable a saisi l’humanitĂ© en captivitĂ© depuis le Jardin d’Éden. L’humanitĂ© fut ses prisonniers depuis. Christ ne viendra pas comme un nĂ©gociateur d’otages, qui va essayer de raisonner le diable de libĂ©rer ses otages pour leur propre bien. Il va l’enlever, point. Et Il va le faire pour le bien de l’humanitĂ©! Pour cette mĂȘme raison, le bien du monde, Christ va saisir tout pouvoir, toute autoritĂ© et Il va rĂ©gner avec justice, Ă©quitĂ© pour le bien de tous.

Quel glorieux temps ce sera! Quel merveilleux nouveau monde ce sera. Prions tous avec ardeur: QUE TON RÈGNE VIENNE! Tout en pensant à cette utopie merveilleuse à venir trÚs bientÎt!

Chapitre Cinq – Le merveilleux monde Ă  venir!

Avant de plonger nos regards dans les dĂ©tails rĂ©vĂ©lĂ©s par Dieu dans LE MERVEILLEUX MONDE À VENIR, il y a encore certaines choses Ă  considĂ©rer. Dieu nous a rĂ©vĂ©lĂ© plusieurs dĂ©tails des conditions durant le rĂšgne millĂ©nial de Christ. Il n’a rien laissĂ© au hasard. Il y a des milliers d’annĂ©es, Dieu prĂ©dit ce Ă  quoi ce monde ressemblerait.

Prenons donc le temps afin d’examiner quelques uns de ces dĂ©tails rĂ©vĂ©lĂ©s. Nous avons vu dans les chapitres prĂ©cĂ©dants, qu’actuellement, le crime, la violence, la pollution, la pauvretĂ©, la corruption, l’illettrisme (ou l’analphabĂ©tisme), les guerres, la famine, le terrorisme, des maladies de toutes sortes, et la surpopulation mondiale, ravagent la terre et rendent tous les problĂšmes insolubles, de plus, ils s’aggravent et s’empirent!

Le pire de tous ces problĂšmes, est la surpopulation. Le monde entier s’écroule sous le poids pesant du nombre d’ĂȘtres humains qui augmentent quotidiennement. Mais, la planĂšte, elle, n’augmente pas en superficie habitable. Ni la production suffisante de nourriture pour la nourrir, de mĂȘme que de l’eau potable. Rajoutez Ă  cela la pollution qui, actuellement, rĂ©duit grandement cette production de nourriture et rend l’eau potable, impropre Ă  la consommation, imbuvable et la dĂ©sertification croissant rapidement. Mais la demande augmente continuellement et rapidement.

La solution de Dieu

Le but de ce livre est d’illustrer les derniĂšres Ă©tapes du plan de Dieu (qu’Il a rĂ©vĂ©lĂ© par sept FĂȘtes annuelles) pour sauver chaque ĂȘtre humain qui a vĂ©cu depuis la crĂ©ation d’Adam jusqu’au retour de JĂ©sus Christ sur terre, ils auront aussi leur chance d’accĂ©der au plan de salut divin.

Rappelons ici, les sept FĂȘtes annuelles qui rĂ©vĂšlent le plan de salut de Dieu:

  • La PĂąque, illustrant le sacrifice de Christ, par lequel nous sommes rachetĂ©s.
  • Les sept jours des Pains Sans Levain, illustrant notre sortie du pĂ©chĂ©.
  • La PentecĂŽte, illustrant la rĂ©ception du Saint Esprit de Dieu en nous.
  • La FĂȘte des Trompettes, reprĂ©sente le retour de Christ pour sauver l’humanitĂ© de sa propre destruction.
  • Le Jour des Expiations reprĂ©sente ce qui arrivera Ă  Satan et Ă  ses dĂ©mons.
  • La FĂȘte des Tabernacles reprĂ©sente ce joyeux temps utopique millĂ©nial de paix universelle et d’accomplissements, qui a toujours Ă©tĂ© l’espoir et le focus des vrais ChrĂ©tiens.
  • le Dernier Grand Jour, une pĂ©riode d’opportunitĂ© de cent ans pour se repentir de ses voies, pour apprendre Ă  connaitre rĂ©ellement Dieu et d’accepter Ses voies.

À la fin du rĂšgne de 1,000 ans de Christ, ou, Ă  la fin du MillĂ©nium, reprĂ©sentĂ© par la FĂȘte des Tabernacles, la sixiĂšme FĂȘte dans le plan divin, les milliards de personnes celles qui ont vĂ©cu depuis la crĂ©ation d’Adam jusqu’à maintenant, c'est-Ă -dire jusqu’au retour de Christ sur terre, symbolisĂ© par la FĂȘte des Trompettes, la quatriĂšme FĂȘte, ces milliards de personnes seront alors ressuscitĂ©es et elles auront une opportunitĂ© d’accĂ©der au salut. Cette pĂ©riode est appelĂ©e le Jugement du Grand TrĂŽne Blanc, la septiĂšme FĂȘte. La terre aura alors Ă©tĂ© prĂ©parĂ©e pour les recevoir. Dieu a un plan pour prĂ©parer physiquement la planĂšte.

Des Ă©vĂšnements catastrophiques prophĂ©tisĂ©s, doivent s’accomplir juste avant le retour de Christ, et engendreront des dĂ©vastations et des destructions sans parallĂšles sur la surface de la terre. Dieu est trĂšs spĂ©cifique au sujet de ce qui surviendra. Des armes de destruction totales seront relĂąchĂ©es, avant et possiblement l’arrivĂ©e de Christ. Cela crĂ©era des zones inhabitables pendant des centaines d’annĂ©es Ă  cause de la radioactivitĂ©, et Ă  de nombreux endroits sur la planĂšte.

Dieu réhabilitera et préparera littéralement la surface de toute la terre pour cette période du Jugement du Grand TrÎne Blanc de 100 ans, qui aura lieu aprÚs le Millénium.

Pour l’instant, sachez qu’environ 77 % de la surface terrestre est couverte par des ocĂ©ans et des mers, En plus des espaces prisent par les dĂ©serts et les chaines de montagnes. De plus, il y a les deux pĂŽles, nord et sud, qui y fait trop froid pour que la production significative de nourriture ait lieu. Il ne reste alors qu’un tout petit 15 % de toute la surface de la planĂšte qui est habitable et 10 % cultivable.

Dieu a un plan afin de rĂ©soudre les problĂšmes de la pollution, de l’eau potable, de la surpopulation, de la production et de la distribution de la nourriture! Cela consistera en des changements climatiques autour du monde, de mĂȘme que dans les courants marins, le Courant Jet (El-Nino et El Nina), et la circulation de l’air du pĂŽle nord. Des sources d’eau claire et fraĂźche couleront partout et dans tous les endroits de la planĂšte. Les dĂ©serts seront abondamment arrosĂ©s, les chaines de montagnes abaissĂ©es, le fond des ocĂ©ans sera Ă©levĂ© et assĂ©chĂ©, tout cela permettra plus de sols Ă  cultiver et nourrir toute la population qui sera Ă  ses dĂ©buts de repopulation de la terre (voir Matt. 24: 21-22) aprĂšs la grande tribulation et l’établissement du royaume de Dieu.

Voyons cela de plus prĂšs.

Les dĂ©serts disparaitront et il y aura une abondance d’eau potable

PrĂ©sentement, le monde entier manque d’eau potable. Mais, cela changera trĂšs prochainement. Voici quelques unes des prophĂ©ties les plus extraordinaires de la Bible:

ÉsaĂŻe 32: 15: «  le dĂ©sert se change (ra) en verger, et que le verger soit considĂ©rĂ© comme une forĂȘt». Les dĂ©serts seront changĂ©s en champs fertiles, il y poussera des plantes de toutes sortes et des arbres en abondance, Ă  un tel point que des forets en naitront.

ÉsaĂŻe 35: 1-2: «Le dĂ©sert et le pays aride se rĂ©jouiront; La solitude s'Ă©gaiera, et fleurira comme un narcisse; Elle se couvrira de fleurs, et tressaillira de joie, avec chants d'allĂ©gresse et cris de triomphe; La gloire du Liban lui sera donnĂ©e, la magnificence du Carmel et de Saron. Ils verront la gloire de l'Éternel, la magnificence de notre Dieu».

ÉsaĂŻe 35: 6-7: «Alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet Ă©clatera de joie. Car des eaux jailliront dans le dĂ©sert, et des ruisseaux dans la solitude; Le mirage se changera en Ă©tang et la terre dessĂ©chĂ©e en sources d'eaux; Dans le repaire qui servait de gĂźte aux chacals, croĂźtront des roseaux et des joncs».

Et voici une prophĂ©tie d’une riviĂšre qui n’existe pas encore, et qui prendra sa source et jaillira de JĂ©rusalem, et, atteindra Ă©ventuellement le monde entier: «En ce jour-lĂ , des eaux vives sortiront de JĂ©rusalem, et couleront moitiĂ© vers la mer orientale, moitiĂ© vers la mer occidentale; Il en sera ainsi Ă©tĂ© et hiver» (Zach. 14: 8).

De trĂšs vastes rĂ©gions habitĂ©es seulement par du sable et des cactus seront changĂ©es en de merveilleux paysages de verdure, d’arbres et de nombreuses sortes de plantes, ainsi qu’habitĂ©es par des animaux propres Ă  la consommation de l’homme. Ces nouvelles terres favorables pour l’agriculture soutiendront les besoins des humains et des animaux. C’est dur Ă  imaginer lorsque vous contemplez l’état actuel de ces rĂ©gions trĂšs arides. En trĂšs peu de temps, des arbres de toutes sortes, des plantes, des riviĂšres, des lacs, des jardins, apparaitront partout et remplaceront tous les dĂ©serts du monde.

Imaginez que tous ces grands dĂ©serts disparus. Cela commencera Ă  partir de JĂ©rusalem, au Moyen Orient, puis s’étendant tout autour transformant le paysage et faisant disparaitre les dĂ©serts et les rĂ©gions secs et arides, tout le tour de la rĂ©gion de la Mer MĂ©diterranĂ©e, l’Afrique du nord, l’Arabie Saoudite, partout, oĂč il y a des dĂ©serts, la verdure reprend son extension progressive.

Puis, imaginez le dĂ©sert de Gobi en Asie et le dĂ©sert du Kalahari ainsi que le bassin du Lac Chad, devenant rapidement vert, continuant vers le continent Africain, se transformant rapidement aussi. Ensuite, la progression se poursuit l’autre cĂŽtĂ© de l’OcĂ©an Atlantique, vers le continent AmĂ©ricain, et ainsi de suite, sur toute la planĂšte.

Des milliards d’ñcres de terre fertile apparaitront afin d’ĂȘtre utilisĂ©s pour diffĂ©rents usages. Mais, ce ne seront pas seulement les dĂ©serts qui seront radicalement changĂ©s, d’autres Ă©normes changements surviendront aussi, examinons cela.

Les montagnes seront abaissées

Continuons dans le livre du prophĂšte ÉsaĂŻe, Notez ce qui arrivera aprĂšs le retour de Christ aux dĂ©serts et aux chaines de montagnes:

ÉsaĂŻe 41: 14-20: «Ne crains rien, vermisseau de Jacob, faible reste d'IsraĂ«l; Je viens Ă  ton secours, dit l'Éternel, et le Saint d'IsraĂ«l est ton sauveur. Voici, je fais de toi un traĂźneau aigu, tout neuf, garni de pointes; Tu Ă©craseras, tu broieras les montagnes, et tu rendras les collines semblables Ă  de la balle. Tu les vanneras, et le vent les emportera, et un tourbillon les dispersera. Mais toi, tu te rĂ©jouiras en l'Éternel, tu mettras ta gloire dans le Saint d'IsraĂ«l. Les malheureux et les indigents cherchent de l'eau, et il n'y en a point; Leur langue est dessĂ©chĂ©e par la soif. Moi, l'Éternel, je les exaucerai; Moi, le Dieu d'IsraĂ«l, je ne les abandonnerai pas. Je ferai jaillir des fleuves sur les collines, et des sources au milieu des vallĂ©es; Je changerai le dĂ©sert en Ă©tang, et la terre aride en courants d'eau; Je mettrai dans le dĂ©sert le cĂšdre, l'acacia, le myrte et l'olivier; Je mettrai dans les lieux stĂ©riles le cyprĂšs, l'orme et le buis, tous ensemble; Afin qu'ils voient, qu'ils sachent, qu'ils observent et considĂšrent que la main de l'Éternel a fait ces choses, que le Saint d'IsraĂ«l en est l'auteur»

Pouvez-vous vous imaginer de voir cela arriver partout sur la planĂšte? Les montagnes et les collines abaissĂ©es et de nouvelles riviĂšres et cours d’eau apparaissant dans des endroits secs et arides? Et consĂ©quemment Ă  cela, la vĂ©gĂ©tation reprendra rapidement, des plantes et des arbres en abondance. Dieu dit de considĂ©rer, de voir, d’imaginer, de savoir et de croire que ce qu’Il promet, Il l’accomplit.

Combien merveilleux sont les desseins de Dieu!

Ces Ă©tonnantes prophĂ©ties dĂ©crivent un monde oĂč il y aura de la place pour les gens, pour de nouvelles villes, des parcs, des forĂȘts (rappelez-vous que les arbres produisent de l’oxygĂšne et filtrent l’air), beaucoup des terres propices et riches Ă  l’agriculture, des lacs, des riviĂšres et des fleuves (qui produiront des poissons en abondance). Le plus gros dĂ©fi sera d’entreposer l’abondance des surplus en attente d’ĂȘtre redistribuer. Ceci sera un trĂšs agrĂ©able et heureux problĂšme Ă  rĂ©soudre et Ă  administrer.

Pourquoi ces prophĂ©ties semblent Ă©tranges? Le but de Dieu a toujours Ă©tĂ© que les gens soient heureux et qu’ils vivent en paix. MĂȘme si cela semble Ă©trange Ă  ce monde, c’est ce que Dieu a toujours voulu depuis le commencement, Il voulait qu’Adam et Eve soient heureux, et fassent le bon choix qui Ă©tait devant eux.

Dans les Psaumes, nous apprenons que Dieu a formĂ© les montagnes (Ps. 90: 2; Amos 4: 13). Il peut aussi les reformer de la maniĂšre qu’Il le veut. Selon Sa Parole, Il utilisera de grands tremblements de terre pour accomplir cela (Zach. 14: 4; Apo. 16: 18). Il dĂ©clare: «Les montagnes s'Ă©branlent devant lui, et les collines se fondent; La terre se soulĂšve devant sa face
 (Nahum 1: 5).

De plus, ÉsaĂŻe dĂ©clare: «Que toute vallĂ©e soit exhaussĂ©e, que toute montagne et toute colline soient abaissĂ©es! Que les coteaux se changent en plaines, et les dĂ©filĂ©s Ă©troits en vallons!» (És. 40: 4.)

Il y a de nombreuses chaines de montagnes sur la terre. Pensez aux Alpes, Ă  l’Himalaya, aux Rocheuses, aux Andes, aux PyrĂ©nĂ©es, pour n’en nommer que quelques unes, elles seront toutes abaissĂ©es et rendues fertiles, habitables et productrices pour l’homme. Pensez aussi au continent de l’Antarctique, au Groenland, la SibĂ©rie, l’Artique, leur neige fondra et leurs territoires donneront d’immenses rĂ©gions habitables et cultivables. Tout cela rendu possible et fait par la puissance de Dieu.

Étonnant mais vrai, et durant cette gĂ©nĂ©ration!

Des terres et de la richesse en attente sous les mers!

Un Ă©norme pourcentage de la surface terrestre est couvert par de l’eau. Les ocĂ©ans reprĂ©sentent un autre endroit oĂč, sommeillent des richesses insoupçonnĂ©es, et oĂč, attendent de vastes territoires qui seront trĂšs bientĂŽt utilisĂ©s!

Dans les ocĂ©ans et sous les fonds ocĂ©aniques, de vastes richesses en minĂ©raux stagnent en attente. Elles ne sont toutefois pas accessibles Ă  l’homme pour l’instant. Dieu rĂ©vĂšle que des rĂ©serves d’or, d’argent, de diffĂ©rents minĂ©raux, d’huile, seront bientĂŽt exploitĂ©s. Et bien entendu, l’eau elle-mĂȘme sera rendue buvable, sans sel. La dĂ©salinisation est beaucoup trop couteuse maintenant, mais dans le plan que Dieu a Ă  accroitre l’eau potable pour tous, Il aura aussi le moyen de rendre cette eau pure. Nous savons que Dieu Ă©lĂšvera le fond des ocĂ©ans, en rĂ©duisant ainsi leur superficie.

Notez: «L'Éternel dessĂ©chera la langue de la mer d'Égypte, et Il lĂšvera Sa main sur le fleuve, en soufflant avec violence: Il le partagera en sept canaux, et on le traversera avec des souliers» (És. 11: 15).

Tout comme en Hollande, par un systĂšme de digues et de canaux, a rĂ©clamĂ© de vastes zones exploitables qui Ă©taient auparavant sous l’eau. Cela arrivera encore dans le monde Ă  venir.

L’eau Ă©tant la base de la vie, il y en aura beaucoup, et elle tombera en leur saison. Dieu contrĂŽle les tempĂ©ratures, Il s’en servira pour stimuler les gens Ă  cĂ©lĂ©brer Ses FĂȘtes (Zach. 14: 17-18)!

La guérison de toutes les maladies

Comme nous en avons parlĂ© au dĂ©but, une multitude de maladies, de virus mortels et super contagieux, des maux innombrables frappent toutes les nations et cela va en empirant. Les maladies semblent ĂȘtre insĂ©parables des humains, nous le voyons par l’histoire de l’humanitĂ©, tout comme les guerres et la violence.

Mais Dieu n’a jamais voulu cela (3 Jean 2). Rappelez-vous qu’aprĂšs avoir crĂ©Ă© Adam et Eve, Il dĂ©clara au sujet de sa crĂ©ation: «Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela Ă©tait trĂšs bon» (Gen. 1: 31). Dieu n’avait pas cachĂ© des virus dans la nature pour les attaquer Ă  la premiĂšre chance.

Aujourd’hui, le monde est rempli de virus mortels que l’homme essai sans rĂ©ussir Ă  les contrĂŽler et Ă  les vaincre sans rĂ©sultats. Cela changera bientĂŽt aussi. Tous les efforts de l’homme pour trouver des cures et des solutions inutiles cesseront aussi. Dieu a toujours Ă©tĂ© le seul Ă  guĂ©rir (Ex. 15: 26; Ps. 103: 3). C’est parce que Dieu est le seul Ă  pardonner les pĂ©chĂ©s qui sont Ă  l’origine des maladies (Matt. 9: 1-6; Ps. 41: 3-4).

L’humanitĂ© est maintenant sous la pĂ©nalitĂ© de la mort pour le pĂ©chĂ© (Rom. 6: 23). Et encore, lisez ce passage extraordinaire: «Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, s'ouvriront les oreilles des sourds; alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet Ă©clatera de joie» (És. 35: 5-6). Malheureusement, et souvent, la mort vient bien avant ce qui aurait du ĂȘtre une longue vie, parce que les hommes n’ont pas compris que Dieu est le seul guĂ©risseur, qui aurait pu les guĂ©rir! Ils n’ont pas compris que: « Lui, qui a portĂ© Lui-mĂȘme nos pĂ©chĂ©s en Son corps sur le bois, afin que morts aux pĂ©chĂ©s nous vivions pour la justice; Lui, par les meurtrissures duquel vous avez Ă©tĂ© guĂ©ris» (1 Pi. 2: 24), et c’est parce qu’Il: «Il a pris nos infirmitĂ©s, et Il S'est chargĂ© de nos maladies» (Matt. 8: 16-17).

Lorsque les lois physiques et spirituelles sont transgressĂ©es (brisĂ©es), il n’y a que Dieu qui a le pouvoir de nous pardonner.

Plus tĂŽt, nous avions discutĂ© de la grande loi de cause Ă  effet. L’ignorance de cette loi est la raison pour laquelle les gens sont malades. Voici une liste de six points vitaux (il peut y en avoir plus):

  • Une bonne diĂšte,
  • suffisamment d’eau pure,
  • du sommeil rĂ©cupĂ©rateur,
  • des pensĂ©es positives,
  • de l’air frais, et
  • de l’exercice physique quotidiennement.

Ce sont des causes essentielles pour une bonne santĂ© et aussi l’effet que tous recherchent. Le fait de les transgresser amĂšne un effet que nous appelons la maladie.

Les Ă©coles de mĂ©decines modernes reconnaissent qu’ils ne passent presque pas de temps Ă  la prĂ©vention des maladies, mais ils se concentrent plutĂŽt sur les traitements. L’humanitĂ© apprendra qu’un gramme de prĂ©vention Ă©gale un kilogramme de traitement, que ce soit pour un individu ou pour toutes les nations collectivement.

Nous avons aussi vu que la bonne Ă©ducation serait incomplĂšte sans enseigner Ă  l’humanitĂ© que la santĂ© est une des lois du succĂšs.

Des populations entiÚres guéries

Dans le monde de demain, les gens apprendront que: «Quiconque pĂšche transgresse la loi, et le pĂ©chĂ© est la transgression de la loi» (1 Jean 3: 4). Nous avons aussi vu que Dieu a crĂ©Ă© des lois spirituelles et physiques et que l’humanitĂ© s’est spĂ©cialisĂ© Ă  toutes les briser. Le monde baigne littĂ©ralement dans les mauvais effets de ses dĂ©cisions. Parmi ces pires mauvais effets, sont les maladies.

Dieu a promis de guĂ©rir toutes les maladies, regardons ce qu’ÉsaĂŻe fut inspirĂ© d’écrire: «C'est lĂ  vraiment que l'Éternel est magnifique pour nous: Il nous tient lieu de fleuves, de vastes riviĂšres, oĂč ne pĂ©nĂštrent point de navires Ă  rames, et que ne traverse aucun grand vaisseau. Car l'Éternel est notre juge, l'Éternel est notre lĂ©gislateur, l'Éternel est notre roi: C'est Lui qui nous sauve
 Aucun habitant ne dit: Je suis malade! Le peuple de JĂ©rusalem reçoit le pardon de ses iniquitĂ©s» (És. 33: 21-22).

Ce n’est qu’un des nombreux passages prouvant que le pardon des pĂ©chĂ©s enlĂšve les maladies. Voici d’autres passages dĂ©montrant Dieu guĂ©rissant de nombreuses personnes soudainement, des gens de toutes les nations:

«Encore un peu de temps, et le Liban se changera en verger, et le verger sera considĂ©rĂ© comme une forĂȘt. En ce jour-lĂ , les sourds entendront les paroles du livre; Et, dĂ©livrĂ©s de l'obscuritĂ© et des tĂ©nĂšbres, les yeux des aveugles verront. Les malheureux se rĂ©jouiront de plus en plus en l'Éternel, et les pauvres feront du Saint d'IsraĂ«l le sujet de leur allĂ©gresse. Car le violent ne sera plus, le moqueur aura fini, et tous ceux qui veillaient pour l'iniquitĂ© seront exterminĂ©s. Ceux qui condamnaient les autres en justice, tendaient des piĂšges Ă  qui dĂ©fendait sa cause Ă  la porte, et violaient par la fraude les droits de l'innocent» (És. 29: 17-21). Voir aussi les versets 22 Ă  24.

«Fortifiez les mains languissantes, et affermissez les genoux qui chancellent; Dites Ă  ceux qui ont le coeur troublĂ©: Prenez courage, ne craignez point; Voici votre Dieu, la vengeance viendra, la rĂ©tribution de Dieu; Il viendra Lui-mĂȘme, et vous sauvera. Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, s'ouvriront les oreilles des sourds; Alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet Ă©clatera de joie. Car des eaux jailliront dans le dĂ©sert, et des ruisseaux dans la solitude» (És. 35: 3-6).

Soyez certains qu’il y aura des guĂ©risons en masse aprĂšs le retour de Christ, de vraies guĂ©risons, et non pas des imitations pour impressionner les gens. Cela fait parti du plan de salut de Dieu en instaurant un monde utopique, prospĂšre, abondant, en santĂ©, heureux et en paix. C’est Son plan!

C’est rĂ©ellement excitant de penser Ă  tous ces gens qui sont physiquement aveugles de voir pour la toute premiĂšre fois un lever de soleil, et les sourds d’entendre de la belle musique, d’entendre des oiseaux chanter, les bruits de la nature, d’entendre la voix des enfants. De voir la joie exubĂ©rante de personnes muettes pouvoir enfin parler, de pouvoir s’exprimer, et de pouvoir chanter! Et aussi de voir les boiteux marcher et sauter!

Aucune guérison universelle ne serait complÚte sans que Dieu ne guérisse toutes les maladies mentales. Une santé mentale parfaite sera la norme pour tous, puisque Satan ne sera plus là pour affecter et séduire spirituellement les gens. Les psychiatres, les psychologues, les thérapeutes en maladies mentales, seront tous forcés de faire autre chose.

La terre elle-mĂȘme sera guĂ©rie

Pourquoi les hommes ne veulent-ils pas comprendre que Dieu veut les bĂ©nir? Il est le PĂšre de tout don excellent (Jac. 1: 17). Dieu expliqua cela Ă  IsraĂ«l et leur dit ce que l’obĂ©issance leur apporterait (Deut. 28: 1-5).

Cette promesse s’appliquera bientĂŽt Ă  tout le monde. Une fois de plus, sans la santĂ©, qui pourrait ĂȘtre rĂ©ellement heureux? C’est ce que Dieu veut: «Mais je te guĂ©rirai, je panserai tes plaies, dit l'Éternel» (JĂ©r. 30: 17). Et encore: «Ils viendront, et pousseront des cris de joie sur les hauteurs de Sion; Ils accourront vers les biens de l'Éternel, le blĂ©, le moĂ»t, l'huile, les brebis et les bƓufs; Leur Ăąne sera comme un jardin arrosĂ©, et ils ne seront plus dans la souffrance. Alors les jeunes filles se rĂ©jouiront Ă  la danse, les jeunes hommes et les vieillards se rĂ©jouiront aussi; Je changerai leur deuil en allĂ©gresse, et je les consolerai; Je leur donnerai de la joie aprĂšs leurs chagrins. Je rassasierai de graisse l'Ăąme des sacrificateurs, et mon peuple se rassasiera de mes biens, dit l'Éternel» (JĂ©r. 31: 12-14).

Cette description est un cri de millions de personnes attendant la délivrance de Jésus Christ. Ils sont tous souffrants dans cette attente, ils sont maudits, et non pas bénis!

La sécurité sera universelle

Les rues de toutes les villes de ce monde seront bientĂŽt sĂ©curitaires pour tous. Regardez la ville de JĂ©rusalem aujourd’hui, elle est une des plus violentes villes au monde et dangereuses. Cela va changer: «Ainsi parle l'Éternel des armĂ©es: Des vieillards et des femmes ĂągĂ©es s'assiĂ©ront encore dans les rues de JĂ©rusalem, chacun le bĂąton Ă  la main, Ă  cause du grand nombre de leurs jours. Les rues de la ville seront remplies de jeunes garçons et de jeunes filles, jouant dans les rues» (Zach. 8: 4-5).

C’est ironique que Dieu aura Ă  forcer une humanitĂ© rebelle Ă  recevoir Ses bĂ©nĂ©dictions, d’avoir une bonne santĂ©, de profiter du bien ĂȘtre, de la paix, d’ĂȘtre forcĂ© Ă  ĂȘtre heureux!

MĂȘme les animaux ne seront plus un danger, leur nature va changer: «Le loup habitera avec l'agneau, et la panthĂšre se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bĂ©tail qu'on engraisse, seront ensemble, et un petit enfant les conduira. La vache et l'ourse auront un mĂȘme pĂąturage, leurs petits un mĂȘme gĂźte; et le lion, comme le bƓuf, mangera de la paille. Le nourrisson s'Ă©battra sur l'antre de la vipĂšre, et l'enfant sevrĂ© mettra sa main dans la caverne du basilic» (És. 11: 6-8).

Tout cela est prophĂ©tisĂ© d’arriver. Vous pourriez faire parti de ceux qui le verront arriver, si vous le croyez et que vous agissiez Ă  la Parole de Dieu.

Voici un rĂ©sumĂ© de la promesse de Dieu aux habitants de la terre: «Alors ta lumiĂšre poindra comme l'aurore, et ta guĂ©rison germera promptement; Ta justice marchera devant toi, et la gloire de l'Éternel t'accompagnera» (És. 58: 8).

Un jour, toutes ces choses que nous venons de lire de ce monde d’aujourd’hui, seront choses du passĂ©, les gens n’auront pas Ă  les souffrir, ils les apprendront dans les livres d’histoires, ils apprendront Ă  Ă©viter de les rĂ©pĂ©ter parce qu’ils apprendront les vraies lois spirituelles et physiques.

Les nations retourneront dans leurs territoires originaux

Tous les groupes ethniques retourneront ultimement Ă  leurs terres natales, celles que Dieu avait dĂ©terminĂ©es au tout dĂ©but. PremiĂšrement, Notez comment Dieu planifie rapatrier la Terre Promise originale dĂ©jĂ  occupĂ©e par l’ancienne nation IsraĂ«l: «Voici, Je vous serai favorable, Je me tournerai vers vous, et vous serez cultivĂ©es et ensemencĂ©es. Je mettrai sur vous des hommes en grand nombre. La maison d'IsraĂ«l tout entiĂšre; Les villes seront habitĂ©es, et l'on rebĂątira sur les ruines. Je multiplierai sur vous les hommes et les animaux; Ils multiplieront et seront fĂ©conds; Je veux que vous soyez habitĂ©es comme auparavant, et Je vous ferai plus de bien qu'autrefois; Et vous saurez que Je suis l'Éternel» (Éz. 36: 9-11.)

En voici plus: «Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Le jour oĂč Je vous purifierai de toutes vos iniquitĂ©s, Je peuplerai les villes, et les ruines seront relevĂ©es; La terre dĂ©vastĂ©e sera cultivĂ©e, tandis qu'elle Ă©tait dĂ©serte aux yeux de tous les passants; et l'on dira: Cette terre dĂ©vastĂ©e est devenue comme un jardin d'Éden; et ces villes ruinĂ©es, dĂ©sertes et abattues, sont fortifiĂ©es et habitĂ©es» (Éz. 36: 33-35).

Finalement, ÉsaĂŻe dĂ©clare: «Dans les temps Ă  venir, Jacob prendra racine, IsraĂ«l poussera des fleurs et des rejetons, et il remplira le monde de ses fruits» (És. 27: 6).

Mais, IsraĂ«l ne sera pas seul dan ce processus, ses pires ennemis, l’Allemagne et l’Égypte, seront eux aussi rĂ©unis avec lui dans la paix et l’harmonie: «En ce mĂȘme temps, il y aura une route d'Égypte en Assyrie: Les Assyriens iront en Égypte, et les Égyptiens en Assyrie, et les Égyptiens avec les Assyriens serviront l'Éternel. En ce mĂȘme temps, IsraĂ«l sera, lui troisiĂšme, uni Ă  l'Égypte et Ă  l'Assyrie, et ces pays seront l'objet d'une bĂ©nĂ©diction. L'Éternel des armĂ©es les bĂ©nira, en disant: BĂ©nis soient l'Égypte, Mon peuple, et l'Assyrie, oeuvre de Mes mains, et IsraĂ«l, Mon hĂ©ritage!» (És. 19: 23-25.)

Quelles incroyables prophĂ©ties! Ces ennemis mortels prĂ©sentement, seront finalement en paix, il y aura du commerce et des voyages entre eux, et mĂȘme une autoroute pour les relier!

L’économie du nouveau monde

Il n’y a pas une seule personne qui dĂ©sire ĂȘtre malheureuse. Tous veulent vivre une vie abondante, joyeuse et heureuse. Mais la majoritĂ© n’a jamais su comment y arriver. Presque personne ne comprend que ce que Dieu veut pour nous est de: «Bien-aimĂ©, Je souhaite que tu prospĂšres Ă  tous Ă©gards et sois en bonne santĂ©, comme prospĂšre l'Ă©tat de ton Ăąme» (3 Jean 2). Notez ce que Christ dit Ă  Ses disciples et ce qu’Il dira un jour au monde entier: «Le voleur ne vient que pour dĂ©rober, Ă©gorger et dĂ©truire; Moi, Je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans L'ABONDANCE» (Jean 10: 10).

Oui, Dieu veut que tous vivre une vie riche, pleine, abondante. Il veut que tous profitent de Ses bĂ©nĂ©dictions. Regardez ce qu’a Ă©crit ÉsaĂŻe: «L'Éternel des armĂ©es prĂ©pare Ă  tous les peuples, sur cette montagne, un festin de mets succulents, un festin de vins vieux, de mets succulents, pleins de moelle, de vins vieux, clarifiĂ©s. Et, sur cette montagne, Il anĂ©antit le voile qui voile tous les peuples, la couverture qui couvre toutes les nations» (És. 25: 6-7).

Ce passage rĂ©vĂšle que Dieu planifie de bĂ©nir toutes les nations et d’enlever le voile qui gardait aveugle l’humanitĂ© depuis les 6,000 derniĂšres annĂ©es, dans l’ignorance et la sĂ©duction par Satan.

L’abondance des bĂ©nĂ©dictions

Lorsque les survivants de toutes les nations modernes d’IsraĂ«l reviendront de la Grande Tribulation Ă  JĂ©rusalem (dans les environs), et aprĂšs l’instauration du royaume de Dieu par JĂ©sus Christ, avec tous Ses saints ressuscitĂ©s, ils seront dirigĂ©s vers leurs anciens territoires, oĂč, Dieu les voulait. Une fois lĂ , ils seront bĂ©nis abondamment. Dieu fera en sorte que les autres nations les supportent. Voyons ce qu’Il inspira ÉsaĂŻe d’écrire:

«Des nations marchent Ă  ta lumiĂšre, et des rois Ă  la clartĂ© de tes rayons. Porte tes yeux alentour, et regarde: Tous s'assemblent, ils viennent vers toi; Tes fils arrivent de loin, et tes filles sont portĂ©es sur les bras. Tu tressailliras alors et tu te rĂ©jouiras, et ton coeur bondira et se dilatera, quand les richesses de la mer se tourneront vers toi, quand les trĂ©sors des nations viendront Ă  toi. Tu seras couverte d'une foule de chameaux, de dromadaires de Madian et d'Épha; Ils viendront tous de SĂ©ba; Ils porteront de l'or et de l'encens, et publieront les louanges de l'Éternel» (És. 60: 4-6).

Ce passage dĂ©montre que ces survivants IsraĂ©lites physiques seront couverts de l’abondance que Dieu les bĂ©nira. JĂ©rusalem deviendra, en plus d’ĂȘtre le quartier gĂ©nĂ©ral du gouvernement de Dieu, le centre financier du monde.

Comme la topographie de la terre changera, par une série de tremblements de terre lors du retour de Christ, de vastes réserves de minéraux cachés dans la terre seront mises à jour et ils seront accessibles pour la premiÚre fois. Cela inclura des métaux précieux, des réserves de pétroles pour certaines industries qui existeront dans le monde de demain.

Le passage citĂ© plus haut dit que: «les richesses de la mer se tourneront vers toi». L’homme a essayĂ© souvent de prendre ces richesses avec l’aide de diffĂ©rentes technologies, mais avec beaucoup d’efforts et peu de rĂ©sultats. Christ le fera pour le bien de toute l’humanitĂ©.

Plusieurs de ces minĂ©raux sont dĂ©jĂ  extraits de l’eau de mer par des techniques chimiques et Ă  de trĂšs grands coĂ»ts. Pour ce que cela donne, cela en vaut-il rĂ©ellement la peine?

MĂȘme si l’homme peut identifier les prĂ©cieux Ă©lĂ©ments de l’eau de mer, seulement Dieu peut les extraire en grandes quantitĂ©s. Comme le dit le livre des Psaumes: «Car l'Éternel est un grand Dieu, Il est un grand Roi au-dessus de tous les dieux. Il tient dans Sa main les profondeurs de la terre, et les sommets des montagnes sont Ă  Lui. La mer est Ă  Lui, c'est Lui qui l'a faite; La terre aussi, Ses mains l'ont formĂ©e» (Ps. 95: 3-5).

Dieu proclame aussi: «Car ainsi parle l'Éternel des armĂ©es: Encore un peu de temps, et J'Ă©branlerai les cieux et la terre, la mer et le sec; J'Ă©branlerai toutes les nations; Les trĂ©sors de toutes les nations viendront, et Je remplirai de gloire cette maison, dit l'Éternel des armĂ©es. L'argent est Ă  Moi, et l'or est Ă  Moi, dit l'Éternel des armĂ©es» (AggĂ©e 2: 6-8).

La beauté étincelante de la capitale du nouveau monde surpassera de loin celle du temple construit par le roi Salomon. Certainement, le complexe du temple sur le Mont Zion sera le plus spectaculaire de tous les bùtiments à Jérusalem. Pour en avoir une bonne description vous pouvez la lire dans Apocalypse 21: 9-27:

«Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l'épouse, la femme de l'agneau. Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprÚs de Dieu, ayant la gloire de Dieu. Son éclat était semblable à celui d'une pierre trÚs précieuse, d'une pierre de jaspe transparente comme du cristal. Elle avait une grande et haute muraille. Elle avait douze portes, et sur les portes douze anges, et des noms écrits, ceux des douze tribus des fils d'Israël: à l'orient trois portes, au nord trois portes, au midi trois portes, et à l'occident trois portes. La muraille de la ville avait douze fondements, et sur eux les douze noms des douze apÎtres de l'agneau. Celui qui me parlait avait pour mesure un roseau d'or, afin de mesurer la ville, ses portes et sa muraille. La ville avait la forme d'un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau, et trouva douze mille stades; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales. Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d'homme, qui était celle de l'ange. La muraille était construite en jaspe, et la ville était d'or pur, semblable à du verre pur. Les fondements de la muraille de la ville étaient ornés de pierres précieuses de toute espÚce: le premier fondement était de jaspe, le second de saphir, le troisiÚme de calcédoine, le quatriÚme d'émeraude, le cinquiÚme de sardonyx, le sixiÚme de sardoine, le septiÚme de chrysolithe, le huitiÚme de béryl, le neuviÚme de topaze, le dixiÚme de chrysoprase, le onziÚme d'hyacinthe, le douziÚme d'améthyste. Les douze portes étaient douze perles; chaque porte était d'une seule perle. La place de la ville était d'or pur, comme du verre transparent. Je ne vis point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout puissant est son temple, ainsi que l'agneau. La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer; car la gloire de Dieu l'éclaire, et l'agneau est son flambeau. Les nations marcheront à sa lumiÚre, et les rois de la terre y apporteront leur gloire. Ses portes ne se fermeront point le jour, car là, il n'y aura point de nuit. On y apportera la gloire et l'honneur des nations. Il n'entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l'abomination et au mensonge; il n'entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l'agneau».

Les gens n’auront plus Ă  voyager de longues distances pour travailler. Les gens travailleront lĂ  oĂč ils vivent. Le style de vie sera agraire, chacun travaillera Ă  pourvoir Ă  sa nourriture, et aussi pour sa famille. Lisez ce passage afin de voir et de comprendre comment sera le monde demain: «Ils habiteront chacun sous sa vigne et sous son figuier, et il n'y aura personne pour les troubler; Car la bouche de l'Éternel des armĂ©es a parlé» (MichĂ©e 4: 4).

Des politiques financiÚres équilibrées

Le systĂšme Ă©conomique du nouveau monde sera Ă©tablit sur le systĂšme des dimes de Dieu. Les systĂšmes de l’homme ont tous prouvĂ© qu’ils ne fonctionnent pas. Il n’y aura plus d’institutions financiĂšres avec des taux de financement exorbitants et d’agences de prĂȘts comme elles existent aujourd’hui. Des banques existeront dans le monde Ă  venir, mais elles ne seront plus motivĂ©es par l’appĂąt du gain, le profit abusif et la cupiditĂ©.

Les individus apprendront Ă  ne plus dĂ©penser au-delĂ  leurs besoins rĂ©els. Les gens apprendront Ă  gĂ©rer efficacement leurs revenus et Ă  Ă©pargner pour leurs besoins et ceux de leur famille, de mĂȘme que pour le futur. Il n’y aura plus de publicitĂ©s trompeuses ni suggestives Ă  pousser les gens Ă  «acheter maintenant et payer plus tard»! Les gens vont apprendre Ă  gĂ©rer et Ă  faire la diffĂ©rence entre leurs dĂ©sirs et leurs besoins rĂ©els (HĂ©b. 13: 5). La nouvelle Ă©ducation instruira les gens Ă  l’obĂ©issance aux lois de Dieu, qui inclut des lois financiĂšres justes, et la façon de vivre altruiste de donner, et du souci du bien ĂȘtre envers les autres.

En gardant les FĂȘtes de Dieu, Les gens pratiqueront les lois financiĂšres de Dieu (voir Deut. 14: 22-29; 16: 1-17), les gens ne succomberont plus aux pressions abusives des compagnies de vacances pour dĂ©penser sans compter. La vraie connaissance du plan de salut de Dieu par Ses FĂȘtes sera enseignĂ©e Ă  travers le monde entier, plusieurs personnes rĂ©sisteront en premier, mais, avec le temps, elles finiront par vouloir elles aussi, les bĂ©nĂ©dictions de Dieu. Voyez ce passage: «S'il y a des familles de la terre qui ne montent pas Ă  JĂ©rusalem pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armĂ©es, la pluie ne tombera pas sur elles. Si la famille d'Égypte ne monte pas, si elle ne vient pas, la pluie ne tombera pas sur elle; Elle sera frappĂ©e de la plaie dont l'Éternel frappera les nations qui ne monteront pas pour cĂ©lĂ©brer la FĂȘte des Tabernacles» (Zach. 14: 17-18).

L’administration du gouvernement de Dieu aura des coĂ»ts, au lieu d’imposer les gens aux maximum, un pourcentage de 10 % sera juste et Ă©quitable pour tous. Ce 10 % appartient Ă  Dieu: «Toute dĂźme de la terre, soit des rĂ©coltes de la terre, soit du fruit des arbres, appartient Ă  l'Éternel; c'est une chose consacrĂ©e Ă  l'Éternel» (LĂ©v. 27: 30). Dieu voit ce commandement trĂšs au sĂ©rieux: «Un homme trompe-t-il Dieu? Car vous Me trompez, et vous dites: En quoi T'avons-nous trompĂ©? Dans les dĂźmes et les offrandes. Vous ĂȘtes frappĂ©s par la malĂ©diction, et vous Me trompez, La nation tout entiĂšre! Apportez Ă  la maison du trĂ©sor toutes les dĂźmes, afin qu'il y ait de la nourriture dans Ma maison. Mettez-Moi de la sorte Ă  l'Ă©preuve, dit l'Éternel des armĂ©es. Et vous verrez si Je n'ouvre pas pour vous les Ă©cluses des cieux, si Je ne rĂ©pands pas sur vous la bĂ©nĂ©diction en abondance» (Mal. 3: 8-10).

En bref, le monde entier observera ultimement les FĂȘtes de Dieu. Et pratiqueront toutes Ses lois, incluant celles des dimes et offrandes.

Un monde en harmonie avec les lois de Dieu

Lorsque les gens vivront en obéissant aux lois de Dieu, et que la nature humaine aura disparue, le monde sera complétement différent.

Avec une bonne tempĂ©rature partout, toute l’annĂ©e durant, les intempĂ©ries et les dĂ©sastres de ce monde ne surviendront plus. Plus aucune sĂ©cheresse, plus aucun dĂ©luge, plus aucune tornade ni ouragan, ni tremblement de terre, ne seront dĂ©sormais rapportĂ©s. Il n’y aura plus de tragĂ©die humaine, impliquant l’alcool, ou par l’abus de drogue, ni de pauvretĂ© crĂ©Ă© par le jeu, ou d’autres habitudes de la sortes. Et comment ce changement surviendra? Ceux qui auront Ă©tĂ© changĂ© en ĂȘtres divins immortels dans la famille de Dieu seront toujours prĂ©sents pour s’assurer que tous comprennent comment, quand, obĂ©ir aux lois de Dieu.

Notez: «Le Seigneur vous donnera du pain dans l'angoisse, et de l'eau dans la dĂ©tresse; Ceux qui t'instruisent ne se cacheront plus, mais tes yeux verront ceux qui t'instruisent. Tes oreilles entendront derriĂšre toi la voix qui dira: Voici le chemin, marchez-y! Car vous iriez Ă  droite, ou vous iriez Ă  gauche» (És. 30: 20-21).

Imaginez ce que le monde ressemblera lorsque tous Ă©couteront leurs enseignants et garderont les dix commandements. Voici une brĂšve description des effets d’obĂ©ir aux lois de Dieu et consĂ©cutivement, aux bĂ©nĂ©dictions que cela engendrera:

Lorsque le monde commencera Ă  obĂ©ir au 1er commandement, qui spĂ©cifie; tu n’auras pas d’autres dieux devant Moi, il n’y aura plus de fausse religion. Lorsque le monde apprendra Ă  craindre et respecter le vrai et unique Dieu, il verra que Son systĂšme de gouvernement et de Sa maniĂšre de vivre engendre la vraie paix durable, la joie, et l’accomplissement. En apprenant Ă  craindre Dieu, le monde apprĂ©ciera et obĂ©ira les neuf autres commandements. Lorsque les gens verront la majestĂ© de JĂ©sus Christ glorifiĂ©, les masses reconnaitront que leurs religions les ont sĂ©duits et ils proclameront: «Éternel, ma force et mon appui, mon refuge au jour de la dĂ©tresse! Les nations viendront Ă  Toi des extrĂ©mitĂ©s de la terre, et elles diront: Nos pĂšres n'ont hĂ©ritĂ© que le mensonge, de vaines idoles, qui ne servent Ă  rien» (JĂ©r. 16: 19).

Lorsque les gens obĂ©iront au 2Ăšme commandement, de ne pas adorer des images, ou de vaines reprĂ©sentations, c'est-Ă -dire l’idolĂątrie, les terribles malĂ©dictions sur ce monde cesseront toutes et l’ignorance disparaitra.

Puis, comme le monde pratiquera le 3Úme commandement, de ne pas prendre le nom de Dieu en vain, tous les jurons, les sacres, blasphÚmes, et les paroles vaines disparaitront de leur dictionnaire. Les gens parleront une langue pure. Cela inclut les vaines répétitions dans les priÚres (Matt. 6: 7).

L’obĂ©issance au 4Ăšme commandement, de garder le jour du Sabbat saint, bĂ©nĂ©ficiera grandement Ă  toute l’humanitĂ©. En gardant le jour du Sabbat hebdomadaire ainsi que les FĂȘtes annuelles et Jours Saints en leurs saisons, tous apprendront le plan de salut de Dieu, qui est dĂ©crit par ces sept FĂȘtes. Le Sabbat est le signe qui identifie le peuple de Dieu. C’est un commandement test. Ceux qui prendront plaisir dans ce jour, seront bĂ©nis. Dieu promet que: «Alors tu mettras ton plaisir en l'Éternel, et Je te ferai monter sur les hauteurs du pays. Je te ferai jouir de l'hĂ©ritage de Jacob, ton pĂšre; Car la bouche de l'Éternel a parlé» (És. 58: 14).

Comme tous les enfants du monde obĂ©iront au 5Ăšme commandement, tu honoreras tes parents, ils obĂ©iront aussi Ă  leur PĂšre cĂ©leste; Dieu. Les Ă©coles de rĂ©formes et les centres de dĂ©tention des jeunes disparaitront, tout comme les cours de la jeunesse. Le respect pour les gens ĂągĂ©s, pour les autoritĂ©s et les enseignants les remplaceront. Comme rĂ©sultat direct d’honorer leurs parents, les jeunes gens hĂ©riteront d’une promesse: Les enfants vivront plus longtemps, et ils vivront plus heureux et bĂ©nis de Dieu.

En obĂ©issant au 6Ăšme commandement, de ne pas tuer, les dangers de guerres nuclĂ©aires, et biologiques ou chimiques n’existeront plus. Imaginez cela, plus de crainte de guerre nuclĂ©aire et d’attaques terroristes par des fanatiques. Les budgets de dĂ©fense de plusieurs nations, qui prennent la plus grande partie de leur revenu brut national, pourront ĂȘtre redirigĂ©s vers des besoins plus productifs, comme d’aider les gens Ă  vivre une meilleure vie. L’obĂ©issance Ă  ce commandement amĂšnera une fin aux homicides, suicides, et aux avortements. De mĂȘme que la haine, la malice, l’amertume, le ressentiment, la revenge, et tous les mauvais cĂŽtĂ©s de la nature humaine, disparaitront Ă  jamais.

En observant le 7Ăšme commandement, de ne pas commettre l’adultĂšre, les gens y penseront plus sĂ©rieusement aux consĂ©quences Ă  longs termes de leurs actions. Sans l’influence de Satan, qui motive les mĂ©dias d’aujourd’hui sur le sexe, l’obsession du sexe disparaitra complĂ©tement de mĂȘme que ses malĂ©dictions qui y sont rattachĂ©es. Comme la pornographie, la pĂ©dophilie, les naissances illĂ©gitimes, la perversitĂ©, et les maladies transmises sexuellement.

Lorsque le monde gardera le 8Ăšme commandement, de ne pas voler, tous les cadenas et les serrures, tout comme les camions blindĂ©s et les gardes armĂ©s ne seront plus nĂ©cessaires. Sans les voleurs et les vols, les prix des magasins seront beaucoup plus abordables. L’honnĂȘtetĂ© des employeurs et des employĂ©s sera apprĂ©ciĂ© de tous. Les Ă©trangers ne seront plus suspectĂ©s d’intention de voler.

L’obĂ©issance au 9Ăšme commandement, tu ne porteras pas de faux tĂ©moignages, cela comprend le mensonge, les gens commenceront Ă  croire ce que les autres disent, leurs paroles. Il n’y aura plus de politiciens et de leaders mondiaux utilisant le mensonge, de fausses promesses, afin de promouvoir leur propre agenda. Les fausses accusations contre le caractĂšre des autres afin de les abaisser, cesseront aussi, parce qu’il n’y aura plus d’autres partis politiques s’entre dĂ©chirants. Les gens seront connus pour ce qu’ils sont rĂ©ellement, et non sur de fausses perceptions de la part d’autres rivaux malveillants. Il n’y aura pas non plus de regroupements de contestation ou de rĂ©bellion afin de sĂ©duire ou tromper les autres.

Regardez ce passage qui laisse rĂ©flĂ©chir: «On ne donnera plus Ă  l'insensĂ© le nom de noble, ni au fourbe celui de magnanime. Car l'insensĂ© profĂšre des folies, et son coeur s'adonne au mal, pour commettre l'impiĂ©tĂ©, et dire des faussetĂ©s contre l'Éternel, pour laisser Ă  vide l'Ăąme de celui qui a faim, et enlever le breuvage de celui qui a soif» (És. 32: 5-6).

Finalement, comme le monde garde le 10Ăšme commandement, tu ne convoiteras pas, puisque la convoitise disparaitra, il n’y aura plus d’idolĂątrie, de fornication, et d’adultĂšre. Les gens apprendront que le dĂ©sir immodĂ©rĂ© de s’enrichir est un piĂšge (1 Tim. 6: 9-10; HĂ©b. 13: 5). Ils apprendront que donner aux autres engendre de la joie et du bonheur (Actes 20: 3.5) et que cela amĂšne des bĂ©nĂ©dictions (Luc 6: 38). Ils apprendront aussi que de mettre leur trĂ©sor au ciel sera leur plus grand investissement (Matt. 6: 19-20). La consommation stimulĂ©e par la convoitise disparaitra, tout comme l’endettement, et la faillite. Sans la convoitise, le matĂ©rialisme et les achats impulsifs disparaitront aussi.

Le vrai Ă©vangile

ConsidĂ©rez ce grand paradoxe. La majoritĂ© des leaders mondiaux admettent volontairement que la seule solution pour la survie de ce monde rĂ©side en un seul gouvernement mondial. Mais, ces mĂȘmes personnes dĂ©clarent que cela est impossible. Un gouvernement mondial semblerait ĂȘtre la seule solution pour rĂ©soudre les problĂšmes de l’humanitĂ©. Mais, c’est impossible Ă  rĂ©aliser!

Durant Son ministĂšre, JĂ©sus prĂȘcha constamment au sujet du royaume de Dieu, Ă  venir. Une Ă©tude comparative des Ă©vangiles rĂ©vĂšle cela (Matt. 4: 23; 6: 10; 7: 21; Marc 1: 15; 4: 11; 14: 25; Luc 4: 43; 8: 10; 9: 2, 11, 62; etc.). Christ vint comme un prĂ©sentateur de nouvelles, prĂ©sentant, annonçant un message pour lequel, Il fut ultimement tuĂ©. Tout le message, ou l’évangile, Ă©tait au sujet du royaume de Dieu, et qui devait ĂȘtre conduit par Christ, Lui-mĂȘme (Luc 1: 31-33), et Il serait accompagnĂ© par les saints ressuscitĂ©s Ă  la vie Ă©ternelle.

Cependant, JĂ©sus n’était pas le seul Ă  avoir annoncĂ© ce message. Il confirmait simplement ce que Dieu avait dĂ©jĂ  rĂ©vĂ©lĂ© par Ses prophĂštes. Notez ce passage dans le livre des Actes: « afin que des temps de rafraĂźchissement viennent de la part du Seigneur, et qu'il envoie celui qui vous a Ă©tĂ© destinĂ©, JĂ©sus Christ, que le ciel doit recevoir jusqu'aux temps du rĂ©tablissement de toutes choses, dont Dieu a parlĂ© anciennement par la bouche de ses saints prophĂštes» (Actes 3: 20-21).

La Parole de Dieu rĂ©vĂšle que cet Ă©vangile a Ă©tĂ© prĂȘchĂ© depuis le commencement des temps. Un survol rapide dĂ©montre qu’il est trouvĂ© dans tout l’Ancien Testament. MĂȘme si Christ ne fut pas le premier Ă  prĂȘcher cette nouvelle du gouvernement de Dieu, Il sera Celui qui l’établira Ă  Son retour, ou Sa deuxiĂšme venue sur terre.

Lorsqu’Il comparaissait devant la cour pour Sa vie, Christ expliqua Ă  Pilate que c’était la raison pour laquelle Il Ă©tait nĂ©, voir Jean 18: 36-37. À de multiples reprises et Ă  toutes les occasions, JĂ©sus parla de revenir sur terre pour y Ă©tablir le royaume de Dieu (Matt. 24: 27, 30-31, 42; 25: 13; Marc 13: 26; Luc 12: 42; 17: 24; 18: 8; 19: 12; 21: 27; Jean 14: 3, etc.). Il S’est mĂȘme comparĂ© Ă  un jeune noble allant dans un pays lointain pour y ĂȘtre couronnĂ© (Luc 19: 12-27). Cet Ă©vĂšnement futur se trouve dans Daniel 7: 13-14.

L’apĂŽtre Jean fut donnĂ© une vision de ce que serait ce gouvernement: «Et je vis des trĂŽnes; et Ă  ceux qui s'y assirent fut donnĂ© le pouvoir de juger. Et je vis les Ăąmes de ceux qui avaient Ă©tĂ© dĂ©capitĂ©s Ă  cause du tĂ©moignage de JĂ©sus et Ă  cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adorĂ© la bĂȘte ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent Ă  la vie, et ils rĂ©gnĂšrent avec Christ pendant mille ans» (Apo. 20: 4).

Notez le rÎle crucial que les saints ressuscités joueront: ils rÚgneront avec Christ! Et ils rÚgneront sur la terre, pas au ciel! (Jean 14: 3.)

Notez aussi le verset suivant du livre de l’Apocalypse au sujet de la rĂ©compense des ChrĂ©tiens: «A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu'Ă  la fin mes oeuvres, je donnerai autoritĂ© sur les nations. Il les paĂźtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-mĂȘme j'en ai reçu le pouvoir de mon PĂšre» (Apo. 2: 26-27, voir aussi 3: 21 et 5: 10).

AprĂšs avoir essayĂ© pendant 6,000 ans de se gouverner, l’humanitĂ© a prouvĂ© sans l’ombre d’un doute qu’elle a faillit, qu’elle a Ă©chouĂ©! Quelques soient la forme de ses gouvernements, que ce soit une dĂ©mocratie, une dictature, une monarchie, ou un Ă©tat communiste et ou socialiste, rien n’a pu apporter une paix durable. Ce ne sera seulement que par une intervention miraculeuse et misĂ©ricordieuse de Dieu qui sauvera l’humanitĂ© d’une destruction certaine. JĂ©sus Christ reviendra instaurer un gouvernement parfait, juste, Ă©quilibrĂ©, bon sur la terre (Zach. 14: 3-4; Dan. 2: 44; 7: 9, 13-14, 22, 27; És. 9: 7), pour forcer l’humanitĂ© Ă  vivre en paix et en harmonie.

Un monde réellement merveilleux

Le merveilleux monde Ă  venir sera merveilleux Ă  cause de la pr5Ă©sence du Roi, JĂ©sus Christ, et des membres ressuscitĂ©s de la famille divine qui L’assisteront. Ce sera merveilleux parce que toutes les nations garderont les lois de Dieu. Tous les gens apprendront Ă  mettre Dieu en premier dans leur vie, cela inclus de toujours rechercher le royaume de Dieu au dessus tous les autres buts (Matt. 6: 33).

Il n’y aura absolument aucune exception pour ceux qui dĂ©sirent se rebeller et servir d’autres dieux. Notez ceci: «Car il est Ă©crit: Je suis vivant, dit le Seigneur, tout genou flĂ©chira devant Moi, et toute langue donnera gloire Ă  Dieu» (Rom. 14: 11). L’humanitĂ© vivra en complĂšte harmonie avec son CrĂ©ateur et avec tous les autres ĂȘtres humains dans le merveilleux monde Ă  venir, et tous diront: «Nous Te rendons grĂąces, Seigneur Dieu tout puissant, qui es, et qui Ă©tais, de ce que Tu as saisi Ta grande puissance et pris possession de Ton rĂšgne» (Apo. 11: 17).

Quel merveilleux temps ce sera. Rappelez-vous, Satan sera liĂ© (Apo. 20: 2). Le monde sera un environnement parfait pour que tous vivent selon les voies de Dieu, la voie de la paix et de la prospĂ©ritĂ©, le bonheur et la joie, selon Ses parfaites lois. Les sĂ©ductions religieuses n’existeront plus. L’humanitĂ© sera finalement enseignable. Tous apprendront la vĂ©ritĂ© de Dieu.

Il n’y aura plus de souffrance. Des sourires brilleront sur la face des gens. Le crime disparaitra. Des guĂ©risons de masses surviendront. Les drogues et l’alcool ne rendront plus les gens esclaves. Les guerres seront choses du passĂ©. Plus aucun danger de la part du terrorisme. Le son des enfants riants sera entendu dans les rues. La pauvretĂ© sera oubliĂ©e. L’illettrisme disparaitra. Une langue pure aidera dans la rĂ©Ă©ducation de la population. Le prĂ©sent environnement polluĂ© de la terre sera finalement restaurĂ©. L’air sera rendu propre. De l’eau buvable et pure sera abondante. MĂȘme la nature des animaux sera changĂ©e. Le lion se couchera avec l’agneau. La paix et la prospĂ©ritĂ© existera pour tous.

Comme Roi des rois, et Seigneurs des seigneurs (Apo. 19: 11-21), Christ rĂšgnera sur toutes les nations comme ils n’ont jamais Ă©tĂ© dirigĂ©s auparavant. Ce nouveau Roi sera aimable, misĂ©ricordieux, fidĂšle, absolument parfait dans le caractĂšre divin, plein de sagesse et de connaissance, honnĂȘte, rempli d’amour pour ceux qu’Il gouverne. Il ne compromettra jamais avec les lois de Dieu, la voie altruiste d’amour envers les autres. Il administrera chaque nation avec justice, compassion, amour et patience, accordant le pardon Ă  tous ceux qui le demanderont.

Ce sera un monde rempli d’ĂȘtres humains heureux, vivants finalement en paix, conduit par JĂ©sus Christ et les saints. Cette utopie sera bientĂŽt une rĂ©alitĂ©! Que Dieu accĂ©lĂšre ce jour!

Et ceux qui veulent profiter de ce monde de demain, aujourd’hui, qui veulent vivre une vie abondante maintenant, trouveront que cela peut arriver


Épilogue – Vous pouvez vivre une vie abondante!

Jamais, le monde n’a autant eu de dĂ©couvertes technologiques, de richesses, de temps Ă  jouer, et plus
 et encore, il n’a jamais Ă©tĂ© aussi misĂ©rable. D’innombrables dĂ©pressions, des malheurs en abondance, des confusions doublĂ©s de frustrations, des espoirs et des rĂȘves non-accomplis, des dĂ©senchantements, des sentiments de vide, de la pauvretĂ© crasse, un monde de misĂšres sans espoirs, tout cela dĂ©crit ce monde actuel.

La Constitution des États-Unis garantie aux gens le droit de vivre, de libertĂ©, et chacun a droit au bonheur. Mais, ceux qui ont forgĂ© la Constitution comprenaient qu’ils pouvaient garantir aux citoyens AmĂ©ricains certaines libertĂ©s civiles, et ils savaient aussi qu’ils ne pouvaient garantir le bonheur Ă  chacun. Ils ne pouvaient que garantir le droit de le chercher!

Plusieurs cherchent le bonheur, la paix, la joie, mais au mauvais endroit!

De nouvelles frontiĂšres des connaissances toujours en expansion, n’ont pas amenĂ© la satisfaction et le bonheur que les leaders prophĂ©tisaient de crĂ©er. Ni les inventions et les gadgets qui devaient sauver Ă  l’homme du temps, qui devaient pourtant leur donner plus de temps pour se rĂ©jouir! Au lieu de cela, des maladies mentales, des dĂ©pendances aux drogues, du dĂ©sespoir, des suicides en grands nombres, de l’alcoolisme, et plusieurs autres formes d’échappatoires, en gĂ©nĂ©ral, du dĂ©gout pour tout et partout.

Les enseignants, professeurs, leaders, ont tous faillis dans la responsabilitĂ© de conduire les gens vers une vie abondante, vers les voies qui mĂšnent Ă  la paix. Tout comme la science et l’éducation, la religion a aussi faillit terriblement Ă  enseigner les gens dans ce que Dieu veut (et voulait) qu’ils sachent au sujet de la vie abondante, et les voies qui mĂšnent Ă  la paix.

Plusieurs religions ont enseignĂ© aux gens de se sentir coupables s’ils ont du plaisir, s’ils sont HEUREUX! Plusieurs croient que Dieu veut qu’ils suppriment la joie et le bonheur, et que Christ S’attend aussi Ă  cela de Ses adeptes.

Des millions de personnes regardent le Christianisme comme une sĂ©rie de «tu ne feras pas », au lieu de regarder cela comme Ă©tant LA VOIE qui mĂȘme vers une vie abondante, paisible et heureuse! Ces mĂȘmes personnes pensent souvent que le pĂ©chĂ© est la voie du plaisir, qui se terminera s’ils obĂ©issent Ă  Dieu. Ils pensent et croient que juste «donner son cƓur Ă  JĂ©sus», «accepter JĂ©sus dans son cƓur», c’est d’accepter une vie «sans intĂ©rĂȘts», «sans piquant», ou comme quelques uns disent, «ennuyant Ă  mourir»!

Soyez honnĂȘtes, en rĂ©pondant Ă  ces questions:

  • Avez-vous dĂ©jĂ  regardĂ© le Christianisme comme cela?
  • Avez-vous dĂ©jĂ  pensĂ© que le Christianisme signifie de mettre une fin aux plaisirs de la vie, et de rejeter l’occasion d’avoir une vie heureuse, joyeuse et prospĂšre?
  • Avez-vous aussi dĂ©jĂ  pensĂ© que la majoritĂ© des services d’églises comme Ă©tant si sobres, si solennels, si dĂ©nuĂ©s de toutes Ă©motions?

À cause de cela, plusieurs prĂ©fĂšrent participer Ă  des services d’églises plus Ă©motionnels, cherchant des sentiments Ă©motionnels qu’ils prennent pour du bonheur. Ainsi, ils remplissent leur vie vide, d’émotions positives (mĂȘme si elles sont temporaires).

Toutes ces mauvaises compréhensions existent à cause de la mauvaise perception que les gens ont du vrai Christianisme, qui lui, encourage la JOIE et le BONHEUR dans la vie!

Ce que Christ a dit au sujet de la JOIE et du BONHEUR

Lors de Sa derniĂšre soirĂ©e avec Ses disciples avant Sa crucifixion, Christ leur enseigna plusieurs principes importants. À un certain point, Il leur dit: «Je vous ai dit ces choses, afin que Ma JOIE soit en vous, et que votre JOIE soit parfaite» (Jean 15: 11).

Lors de cette occasion, Christ, sachant que les disciples auraient de la peine Ă  sa mort, ajouta: «En vĂ©ritĂ©, en vĂ©ritĂ©, Je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se rĂ©jouira: vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie
 Vous donc aussi, vous ĂȘtes maintenant dans la tristesse; mais Je vous reverrai, et votre coeur se RÉJOUIRA, et nul ne vous ravira votre JOIE» (Jean 16: 20, 22).

C’est une puissante promesse. Les ChrĂ©tiens expĂ©rimenteront de la vraie JOIE et du vrai BONHEUR dans cette (leur) vie. S’ils plaisent rĂ©ellement et s’ils obĂ©issent entiĂšrement Ă  Dieu, il n’y a rien ni personne qui pourra leur enlever cette JOIE et ce BONHEUR.

C’est lĂ , une dĂ©claration extraordinaire. Mais personne ne sait rien de cela, ou d’autres versets sur ce sujet. Cela a Ă©tĂ©, dĂšs le tout dĂ©but de l’humanitĂ©, le but de Dieu que Ses serviteurs profitent de la vie au maximum. Et Dieu a aussi voulu que Son peuple profite de la vie avec Sa JOIE. Christ a aussi dit: «Ma (Sa) JOIE», qui devait ĂȘtre prĂ©sente en Ses disciples.

ConsidĂ©rez ceci: Le vrai Dieu de la Bible est l’Être le plus heureux de l’univers! David comprenait cela aussi: «Il y a d'abondantes joies devant Ta face» (Ps. 16: 11).

Voyez-vous ce que David disait? Dieu veut que vous viviez une vie abondante de JOIE, pleine de JOIE, remplie de JOIE, et de bonheur, Son bonheur, Ă  Sa maniĂšre, la mĂȘme sorte de JOIE et de BONHEUR qu’Il expĂ©rimente Lui-mĂȘme! Dieu vie une vie pleine de JOIE. Tous ceux qui sont en Sa prĂ©sence expĂ©rimentent aussi cette JOIE.

L’apĂŽtre Jude ajouta ce que Dieu voulait: «Or, Ă  celui qui peut vous prĂ©server de toute chute et vous faire paraĂźtre devant Sa gloire irrĂ©prĂ©hensibles et dans L'ALLÉGRESSE» (Jude 24).

C’est votre ultime destinĂ©e!

Alors, pourquoi Dieu voudrait-Il que Ses enfants endurent et supportent pĂ©niblement, soient attristĂ©s, ne dĂ©montrent aucune joie, durant cette vie? N’oubliez pas que cette vie est un temps d’apprendre des leçons, de passer Ă  travers des tests et des Ă©preuves, et aussi quelques fois, des souffrances. Mais, c’est aussi un temps d’expĂ©rimenter, sur une plus petite Ă©chelle, ce que sera la vie Ă©ternelle. Ce ne serait pas sĂ©rieux ni attirant si Dieu voudrait que la vie soit ou consiste, seulement en des souffrances et des maux, ou juste des corrections continuellement, ce ne serait sĂ»rement pas la meilleure façon de se prĂ©parer pour la JOIE et le BONHEUR parfait durant toute l’éternitĂ©!

Ce que Christ révéla au sujet de la Joie et du BONHEUR

L’humanitĂ© n’a jamais compris un des plus incroyables versets de toute la Bible. Personne, parmi toutes les grandes et respectables dĂ©nominations religieuses de ce monde, n’a jamais parlĂ© de ce verset. Apparemment, personne, n’y a mĂȘme pensĂ©, autrement, leur vie aurait changĂ©e, et elle resplendirait la JOIE et le BONHEUR. Notez: «Le voleur ne vient que pour dĂ©rober, Ă©gorger et dĂ©truire; Moi, Je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance» (Jean 10: 10).

Avez-vous dĂ©jĂ  entendu quelqu’un prĂȘchĂ© ce verset auparavant? Probablement pas.

Christ vint annoncer la vie abondante, et Il le dit clairement!

Pourquoi, alors, autant de gens croient que le Christianisme est supposĂ© ĂȘtre endurĂ©, au lieu d’ĂȘtre apprĂ©ciĂ©. Pourquoi ne comprennent-ils pas qu’ils peuvent vivre la vie abondante, s’ils suivent la formule de Dieu? Ce livre ne fait qu’expliquer comment toutes les nations et les individus l’expĂ©rimenteront, tout comme les vrais ChrĂ©tiens le font maintenant.

Dieu n’a jamais ordonnĂ© ou commandĂ© Ă  Son peuple de tout Ă©viter, ou de s’abstenir de tout, pour leur propre bien. De nombreuses choses semblent plaisantes, mais elles ont un prix Ă  payer, et souvent ce prix est la mort, et qui n’est pas apparent en premier (Pro. 14: 12; 16: 25). Dieu nous instruits sur ces choses que nous devons Ă©viter, pour notre bien, afin que le prix Ă  payer plus tard ne vienne pas nous taxer, tout comme un «boomerang»!

Avez-vous dĂ©jĂ  rencontrĂ© une personne qui voulait ĂȘtre malheureuse? Tous veulent vivre une vie heureuse, pleine de joie, prospĂšre, abondante, paisible. Mais la majoritĂ© n’a jamais su comment y parvenir, ou si c’est ce que Dieu veut.

Dieu le veut, et Il vous dit comment cela est possible!

Introduction de la formule biblique

Chaque personne a sa propre dĂ©finition de ce qu’est un ChrĂ©tien. En connaissez-vous la dĂ©finition? Avez-vous votre propre version? Êtes-vous sĂ»r de cela? Pouvez-vous montrer un seul verset biblique pour le prouver, et qu’il enlĂšve tout doute?

Il y a un tel verset, et c’est la seule place pour commencer à comprendre comment vivre une vie HEUREUSE, JOYEUSE, ABONDANTE!

L’apĂŽtre Paul a probablement Ă©crit plus sur le sujet du bonheur que n’importe quel autre auteur des livres de la Bible. Nous examinerons quelques uns de ces versets dans un instant. Mais, commençons par le verset qui dĂ©crit le mieux de ce qu’est un vrai ChrĂ©tien: «Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas» (Rom. 8: 9).

S’il le faut, vous pouvez relire ce passage, il dĂ©crit parfaitement QUI est un ChrĂ©tien. Ce verset ne laisse aucune ombre, aucun doute, vous ne pouvez pas vous trompez ou mal comprendre ce qu’il rĂ©vĂšle. Voici ce que rĂ©vĂšle ce passage: Un ChrĂ©tien est une personne qui a l’Esprit de Dieu en elle. Autrement, elle n’est pas un VRAI ChrĂ©tien! Cela vous inclus! Des milliards de soi-disant ChrĂ©tiens croient sincĂšrement qu’ils sont Ă  (qu’ils appartiennent Ă ) Christ. Mais, ils n’ont pas l’Esprit de Dieu, par consĂ©quent, ils ne sont pas de vrais ChrĂ©tiens. Ils le croient sincĂšrement, mais ils sont sincĂšrement sĂ©duits.

C’est la premiĂšre Ă©tape pour comprendre le sujet du vrai Christianisme. La premiĂšre Ă©tape du vrai Christianisme, est qu’une personne reçoive le Saint Esprit de Dieu.

Mais, qu’est-ce que cela signifie? Mais qu’est-ce que le fait de recevoir le Saint Esprit de Dieu a à voir avec la JOIE et le BONHEUR, et la VIE ABONDANTE?

Examinons la raison pour laquelle Rom 8: 9 a à voir avec le sujet de la joie, du bonheur et de la vie abondante. Paul a écrit aux Galates: «Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses» (Gal. 5: 22-23).

Ce verset est trĂšs important. Lorsqu’un nouveau converti reçoit le Saint Esprit de Dieu Ă  l’imposition des mains, aprĂšs son baptĂȘme (il devient par le fait mĂȘme un vrai ChrĂ©tien), et il reçoit Ă  ce moment-lĂ  un peu de chacun des fruits du Saint Esprit de Dieu, qui est le caractĂšre mĂȘme de Dieu. Ce dĂ©pĂŽt de l’Esprit, a une parcelle de la joie, le nouveau converti doit dĂ©velopper chacun de ces fruits durant le reste de sa vie (2 Pi. 3: 18), cela inclus la joie (Gal. 5: 22; 2 Pi. 1: 4; 3: 18). L’esprit de Dieu est le caractĂšre, la nature divine, cela inclus la JOIE.

Le nouveau ChrĂ©tien comme sa nouvelle vie en pratiquant l’amour, qui est Ă©numĂ©rĂ© en premier, juste avant la joie. L’amour est l’accomplissement de la loi de Dieu (Rom. 13: 10; 1 Jean 5: 3). La joie est Ă©numĂ©rĂ©e en deuxiĂšme, par ce qu’Melle est le produit direct de l’obĂ©issance aux lois de Dieu. Ensuite, vient la paix, qui dĂ©coule d’une vie heureuse.

Ce n’est pas difficile de voir comment cela engendre la vraie paix dans vos relations avec les autres. Sans la prĂ©sence de l’Esprit de Dieu dans une personne, qui produit la vraie paix (Col. 3: 15), il est impossible d’ĂȘtre rĂ©ellement heureux et en paix.

Tous les fruits de l’Esprit Ă©numĂ©rĂ©s dans le 22Ăšme chapitre du livre aux Galates, Ă©maneront dans la vie d’un vrai ChrĂ©tien comme rĂ©sultat de la prĂ©sence de l’Esprit de Dieu en lui. Malheureusement, des millions de personnes pensent qu’elles sont des ChrĂ©tiens, et elles sont persuadĂ©es, certaines, sĂ»res, qu’elles possĂšdent l’Esprit de Dieu en elles, elles n’ont pas suivi la formule biblique (Actes 2: 38).

Cela vous inclus. Si vous avez l’Esprit de Dieu en vous, vous devez absolument expĂ©rimenter la joie et la paix que personne ne peut vous enlever, mĂȘme si vous ĂȘtes persĂ©cutĂ©s. Paul a Ă©crit: «Or, tous ceux qui veulent vivre pieusement en JĂ©sus Christ seront persĂ©cutĂ©s» (2 Tim. 3: 12). Si vous ĂȘtes (ou serez) persĂ©cutĂ©s pour vos croyances, cela ne devrait pas vous dĂ©courager et vous causer du malheur.

Actuellement, Dieu nous dit de: «Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persĂ©cutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, Ă  cause de Moi. RĂ©jouissez-vous et soyez dans l'allĂ©gresse, parce que votre rĂ©compense sera grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'on a persĂ©cutĂ© les prophĂštes qui ont Ă©tĂ© avant vous» (Matt. 5: 11-12). Lorsque toutes sortes d’intenses persĂ©cutions et fausses accusations vous assailliront. Nous recevrons une grande rĂ©compense au retour de Christ!

Un homme de douleur et de souffrance, mais heureux

La vie d’un vrai ChrĂ©tien est remplie d’épreuves, de tests, de tentations de toutes sortes et venant de partout. Christ n’a pas Ă©tĂ© une exception, lorsqu’Il en vint aux tests et aux tentations, de mĂȘme que les dures et extrĂȘmes Ă©preuves qu’Il a du subir. Il a aussi expĂ©rimentĂ© la joie, et Il l’a laissĂ©e avec Ses disciples et avec Son Église, par Son Esprit qu’Il leur a donnĂ© lors de la PentecĂŽte (Actes 2). Christ Ă©tait: «MĂ©prisĂ© et abandonnĂ© des hommes, HOMME DE DOULEUR ET HABITUÉ À LA SOUFFRANCE, semblable Ă  celui dont on dĂ©tourne le visage, nous L'avons dĂ©daignĂ©, nous n'avons fait de Lui aucun cas» (És. 53: 3).

Comment est-ce que Christ pouvait ĂȘtre Ă  la fois dans la joie et HOMME DE DOULEUR ET HABITUÉ À LA SOUFFRANCE?

Vaincre et conquĂ©rir le pĂ©chĂ© n’est sĂ»rement pas chose facile. Christ conquit le pĂ©chĂ©, cela Lui permit de comprendre cette dure difficultĂ© de conquĂ©rir et vaincre le pĂ©chĂ©. Il sait que le monde entier vit dans le pĂ©chĂ© et comme rĂ©sultat, qu’il souffre terriblement. Cela Le chagrinait profondĂ©ment, parce qu’Il n’avait jamais voulu que ce soit de cette façon pour l’humanitĂ©.

Christ comprenait aussi que la voie de vivre des ChrĂ©tiens impliquerait des tests (tentations) et des Ă©preuves durant toute leur vie. C’est un fait inĂ©vitable pour ceux avec qui Dieu travaille. Ces tests et Ă©preuves sont absolument nĂ©cessaires et essentiels dans le processus de construction du caractĂšre divin, et ils sont BONS pour nous. Les Ă©preuves et les tests peuvent nous attrister temporairement, pour un certain temps, mais ils engendrent et ils produisent de grandes joies lorsque nous comprenons leur but (Jac. 1: 2-4, 12).

Voici comment l’apĂŽtre Pierre nous dit de regarder ces Ă©preuves: «Bien-aimĂ©s, ne soyez pas surpris, comme d'une chose Ă©trange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous Ă©prouver. RĂ©jouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l'allĂ©gresse lorsque sa gloire apparaĂźtra» (1 Pi. 4: 12-13).

Personne n’aime souffrir. Certainement, Christ ne cherchait pas à souffrir. Mais, Il savait qu’Il devait endurer ces choses, qu’Il serait assis trùs bientît à la droite de Dieu, Il aurait la gloire qu’Il avait avant de venir dans la chair.

Durant les Ă©preuves (tests, tentations), nous devons mettre toute notre attention sur la rĂ©compense glorieuse, lorsque nous rĂšgnerons avec Christ dans le merveilleux monde Ă  venir, si nous persĂ©vĂ©rons jusqu’à la fin (Matt. 24: 13), durant toute notre vie!

Bien sĂ»r, la plupart des gens croient que c’est Ă©trange de voir ainsi les Ă©preuves, qu’elles sont nĂ©fastes et mauvaises, voire mĂȘme douloureuses et indĂ©sirables. Les Ă©preuves sont certainement inconvenables. La plupart des gens croient aussi que leurs Ă©preuves sont pires que celles des autres, mais ce n’est pas vrai. Les ChrĂ©tiens doivent reconnaitre que les Ă©preuves amĂšnent des leçons, et les leçons apprises forgent et fortifient le caractĂšre!

C’est la raison pour laquelle l’apĂŽtre Jacques a Ă©crit: «Mes frĂšres, regardez comme un sujet de joie complĂšte les diverses Ă©preuves auxquelles vous pouvez ĂȘtre exposĂ©s, sachant que l'Ă©preuve de votre foi produit la patience» (Jac. 1: 2-3).

Les tentations, tous comme les Ă©preuves sont des tests. Dieu nous dit de les regarder comme des occasions de construire notre caractĂšre, de s’en rĂ©jouir! Pourquoi?

À cause de l’immense joie lorsque Christ reviendra. Et que nous recevrons une plus grande rĂ©compense pour avoir dĂ©veloppĂ© plus de caractĂšre!

Pierre a Ă©crit: «Comme sa divine puissance nous a donnĂ© tout ce qui contribue Ă  la vie et Ă  la piĂ©tĂ©, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelĂ©s par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus prĂ©cieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, Ă  cause de cela mĂȘme, faites tous vos efforts pour joindre Ă  votre foi la vertu, Ă  la vertu la science, Ă  la science la tempĂ©rance, Ă  la tempĂ©rance la patience, Ă  la patience la piĂ©tĂ©, Ă  la piĂ©tĂ© l'amour fraternel, Ă  l'amour fraternel la charitĂ©. Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stĂ©riles pour la connaissance de notre Seigneur JĂ©sus Christ» (1 Pi. 1: 3-8).

Est-ce clair? Voyez-vous la relation directe entre les tests, les Ă©preuves et la rĂ©compense Ă  venir? Ce n’est donc pas surprenant que Dieu nous dit d’ĂȘtre plein de joie face aux Ă©preuves et aux tests, aux tentations et aux persĂ©cutions.

Maintenant, vous savez ce que vous aurez Ă  faire la prochaine fois que vous serez Ă©prouvĂ©s par des tests et des Ă©preuves. Ne vous dĂ©couragez pas, n’abandonnez pas, cherchez les causes de votre situation, et rapprochez-vous de Dieu. RĂ©alisez que quelque chose vous arrive afin de purifier, raffiner, votre caractĂšre. Vous ĂȘtes en train de construire un caractĂšre plus prĂ©cieux que l’or et l’argent, rĂ©jouissez-vous, Dieu vous a dans la mire!

Le Christianisme signifie changer

Devenir un ChrĂ©tien signifie un CHANGE MENT TOTAL vers une façon de vivre complĂštement diffĂ©rente. Cela signifie une façon de penser et de croire complĂštement diffĂ©rente. Reconnaissez que les gens ne comprennent pas automatiquement les voies de Dieu au dĂ©but de leur conversion. Toutes les mauvaises façons de vivre, les mauvaises valeurs, et les mauvaises croyances doivent toutes ĂȘtre dĂ©sapprises, et les bonnes façons, pures, justes, toutes les voies de Dieu, doivent ĂȘtre apprises!

Dieu dit: «Car Mes pensĂ©es ne sont pas vos pensĂ©es, et vos voies ne sont pas Mes voies, dit l'Éternel. Autant les cieux sont Ă©levĂ©s au-dessus de la terre. Autant Mes voies sont Ă©levĂ©es au-dessus de vos voies, et Mes pensĂ©es au-dessus de vos pensĂ©es» (És. 55: 8-9).

Ce passage est profond et trĂšs rĂ©vĂ©lateur. Il implique tout ce que nous pensons, disons, et faisons. Cela inclus la maniĂšre que nous voyons le sujet de la joie, du bonheur, et de vivre la vie abondante. Cela signifie aussi de reconnaitre que c’est ce que DIEU veut. Cela peut vous stimuler Ă  balayer de votre pensĂ©e, de votre esprit, toutes les fausses idĂ©es prĂ©conçues et les mauvais concepts que vous aviez au sujet du Christianisme.

Si vous ĂȘtes Ă  Christ, si vous Lui appartenez, alors vos yeux seront fixĂ©s sur le royaume de Dieu (Matt. 6: 33). Vous comprenez que c’est le but le plus important de votre vie! N’oubliez jamais que tout autre chose dans votre vie est secondaire Ă  ce but ultime, dans votre dĂ©marche vers le salut et dans le processus du dĂ©veloppement du caractĂšre divin!

Faites une pause et rĂ©flĂ©chissez pour un moment. Combien d’autres choses amĂšneraient plus de paix et de satisfaction que de comprendre la raison pour laquelle vous ĂȘtes nĂ©s, et le but de votre vie? Toute l’excitation, la joie, et l’énorme satisfaction qui coulent de cette assurance surpassera n’importe quelle Ă©preuve, difficultĂ©, obstacle, ou problĂšme que vous confronterez durant votre vie. Si vous saisissez bien cette dĂ©claration, vous avez dĂ©jĂ  fait un Ă©norme pas dans la comprĂ©hension de ce que Christ disait, que Ses voies reprĂ©sentent une façon de vivre beaucoup plus merveilleuse, abondante, et joyeuse que vous ne pourrez jamais imaginer et trouver ailleurs!

Servir Dieu ne signifie pas une perte de plaisir, mais, au contraire, vos comprendrez ce qu’est rĂ©ellement le vrai plaisir, et comment en profiter.

Mettre Dieu en premier

Lisez ce passage de Matthieu: «Cherchez premiÚrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus» (Matt. 6: 33).

Jean a écrit: «Bien-aimé, je souhaite que tu prospÚres à tous égards et sois en bonne santé, comme prospÚre l'état de ton ùme» (3 Jean 2).

Ces versets expriment la volontĂ© de Dieu en ce qui regarde les choses physiques, jouir de la prospĂ©ritĂ©, dans votre vie. Avec le temps, si vous mettez rĂ©ellement Dieu et que vous recherchez Son royaume en premier, vous avez, alors, Sa promesse qu’Il ajoutera des choses physiques, matĂ©rielles, des bĂ©nĂ©dictions dans votre vie. Il est impossible pour Dieu de mentir (HĂ©b. 6: 18). Lorsqu’Il fait une promesse, Il la garde, ici, Il VOUS a promis que ces choses couleront dans votre vie, si vous Le mettez en premier!

Vous pouvez compter sur Lui!

Un passage du livre de Malachie, chapitre 3 versets 8 Ă  10, est un exemple de la maniĂšre que ce principe fonctionne dans la pensĂ©e de Dieu, comment Il voit l’obĂ©issance fidĂšle. Lorsque nous Lui obĂ©issons, de bonnes choses surviennent, et quelques fois, beaucoup de bonnes choses!

Mais, faites attention de ne pas les attendre sur le champ. Et n’obĂ©issez pas Ă  Dieu seulement pour les bĂ©nĂ©dictions Ă  recevoir. De nombreux versets bibliques parlent de l’importance d’ĂȘtre patient et d’attendre pour avoir des rĂ©ponses aux priĂšres selon le moment que Dieu dĂ©cidera, et non vous.

Aussi, vous devez vous assurer que vous plaisez à Dieu, d’une maniùre quotidienne dans votre vie.

Lisons un important verset qui lie l’obĂ©issance Ă  l’assurance; aux priĂšres rĂ©pondues. Jean a Ă©crit: «Bien-aimĂ©s, si notre coeur ne nous condamne pas, nous avons de l'assurance devant Dieu. Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de Lui, parce que nous gardons Ses commandements et que nous faisons ce qui Lui est agrĂ©able» (1 Jean 3: 21-22).

Prenez le temps pour méditer ce verset. Rappelez-vous en et pratiquez-le, et attendez-vous à ce que Dieu vous donne toutes les choses physiques que vous aurez besoin.

La source d’un Ă©norme pouvoir

Presque personne ne comprend rĂ©ellement ce qu’est le Christianisme. Les gens n’ont aucune idĂ©e qu’il peut leur apporter le bonheur suprĂȘme, au-delĂ  toute imagination. Ils n’ont aucun concept qu’il reprĂ©sente la plĂ©nitude, la richesse, la satisfaction, physique et spirituelle. Ils n’ont aucune idĂ©e qu’une Ă©norme puissance leur est disponible et qu’ils n’ont qu’à la puiser.

Voici ce que Paul a écrit à Timothée: «Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de FORCE, d'amour et de sagesse» (2 Tim. 1: 7).

Ce verset ne parle pas de puiser dans votre force intĂ©rieure. Ce n’est pas non plus une technique de pensĂ©e positive. À la longue, les gens ne peuvent rien faire par eux-mĂȘmes, regardez Ă  tout le livre que vous venez de lire. Ils ne peuvent surmonter et vaincre le pĂ©chĂ©, les tentations, les dĂ©sirs et convoitises de la chair, ils ont besoin d’aide, si Christ ne pouvait rien faire par Lui-mĂȘme et qu’Il avait besoin de Dieu, combien Ă  plus forte raison avons-nous besoin de Lui aussi!

Paul parle de se rapprocher de Dieu par Son Esprit, et d’utiliser Sa source et Son pouvoir! Il a Ă©crit aux ÉphĂ©siens: «Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par Sa force toute-puissante» (Éph. 6: 10). Vous le pouvez! D’énormes forces et de puissances couleront de vous, si vous prenez avantage de l’accĂšs que Dieu vous offre.

Lisez ce que Christ dit Ă  Ses disciples (et Ă  vous) de la maniĂšre que l’Esprit de Dieu travaillait en eux: «Celui qui croit en Moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Écriture. Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en Lui; car l'Esprit n'Ă©tait pas encore, parce que JĂ©sus n'avait pas encore Ă©tĂ© glorifié» (Jean 7: 38-39).

Avez-vous dĂ©jĂ  vu une riviĂšre coulĂ©e avec force et puissance? Ou une chute dont l’eau coule avec fracas et qui gronde fortement? Lorsqu’une riviĂšre ou une chute est gonflĂ©e par ses eaux et coule avec force et puissance, c’est rĂ©ellement impressionnant. Christ comprenait cela lorsqu’Il choisit cette analogie. L’Esprit de Dieu coule comme un torrent d’eau, comme une riviĂšre, et cela produit des rĂ©sultats Ă©tonnants dans la vie de ceux qui laissent couler cette puissance. Ce que cela produit, ce sont des fruits, comme la joie, l’amour, la paix d’esprit, la sollicitude envers les autres, le contrĂŽle de ses Ă©motions, de soi-mĂȘme. La source de pouvoir vient de l’Esprit de Dieu.

Cet Esprit vous aidera Ă  relever des buts, des dĂ©fis, des confrontations avec les tentations et le pĂ©chĂ©, Ă  vaincre et Ă  surmonter les voies de ce monde, Ă  dĂ©faire les ennemis, Ă  conquĂ©rir les peurs, et amplifiera la joie. Cet Esprit engendrera la sagesse, la connaissance, la comprĂ©hension, il chassera la colĂšre, l’amertume, le ressentiment, la jalousie, l’anxiĂ©tĂ©. Il remplacera le dĂ©couragement par le courage, par l’énergie et l’espoir. Il vous donnera du zĂšle et enlĂšvera toute confusion et indiffĂ©rence. Il Ă©largira vos horizons, et amĂšnera le succĂšs, la santĂ©, et surtout une joie ineffable et durable d’une vie pleine d’accomplissements.

Dans le livre de Jacques, Dieu dit: «Toute grĂące excellente et tout don parfait descendent d'en haut, du PĂšre des lumiĂšres, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation» (Jac. 1: 17). Aucun ĂȘtre humain ne peut vous offrir ou donner les vraies bonnes choses de la vie, mais DIEU LE PEUT, et Il dit qu’Il le fera si vous venez Ă  Lui, et que vous Lui demandiez, dans les temps de besoin, d’aide, de nĂ©cessitĂ©. Ses promesses sont sĂ»res et certaines, Sa puissance vous est disponible, votre vie changera.

C’est trĂšs malheureux de voir combien de gens de gens ont des vies complĂ©tement vides, si dĂ©nuĂ©es de joie, de bonheur, ou d’abondance. Plusieurs personnes essaient les drogues, ou ont des styles de vie immorales, ou poursuivent de mauvaises sortes d’activitĂ©s, ou commettent des crimes, de la violence, des mĂ©faits, souvent parce qu’ils n’ont rien d’autres Ă  faire. Ils n’ont aucune idĂ©e que leur vie pourrait ĂȘtre remplie de buts, de projets, d’accomplissements. Ce manque de comprĂ©hension n’est pas nĂ©cessaire, et trĂšs loin de ce que Dieu veut pour chaque ĂȘtre humain.

Notez ce qu’ÉsaĂŻe a Ă©crit: «Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, mĂȘme celui qui n'a pas d'argent! Venez, achetez et mangez, venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer» (És. 55: 1). Vous aussi pouvez venir Ă  Dieu et acheter de l’eau (Son Esprit Saint) mĂȘme sans argent. ÉsaĂŻe continue en demandant: «Pourquoi pesez-vous de l'argent pour ce qui ne nourrit pas? Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas? Écoutez-Moi donc, et vous mangerez ce qui est bon, et votre Ăąme se dĂ©lectera de mets succulents» (És. 55: 2). De nombreuses personnes le font prĂ©sentement et le feront dans le monde Ă  venir.

C’est un important principe que vous devez apprendre aussi: Demandez à tous les jours à Dieu de Son Esprit Saint.

Dans l’Ancien testament il y a cette promesse que vous pouvez rĂ©clamer. Prenez un moment pour lire ÉsaĂŻe 40, versets 28 Ă  31: «Ne le sais-tu pas? Ne l'as-tu pas appris? C'est le Dieu d'Ă©ternitĂ©, l'Éternel, qui a crĂ©Ă© les extrĂ©mitĂ©s de la terre; Il ne se fatigue point, Il ne se lasse point; On ne peut sonder Son intelligence. Il donne de la force Ă  celui qui est fatiguĂ©, et Il augmente la vigueur de celui qui tombe en dĂ©faillance. Les adolescents se fatiguent et se lassent, et les jeunes hommes chancellent; Mais ceux qui se confient en l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point».

Et dans le Nouveau Testament, il y a celle-ci: «Venez Ă  Moi, vous tous qui ĂȘtes fatiguĂ©s et chargĂ©s, et Je vous donnerai du repos. Prenez Mon joug sur vous et recevez Mes instructions, car Je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos Ăąmes. Car Mon joug est doux, et Mon fardeau lĂ©ger» (Matt. 11: 28-30).

Puis, allez avec assurance devant Dieu et rĂ©clamez-Lui cette promesse, pour qu’Il vous revitalise en renouvelant vos forces physiques et spirituelles lorsque vous ĂȘtes fatiguĂ©s.

Une merveilleuse façon de vivre

La VITALITÉ, l’ABONDANCE, la JOIE et un vĂ©ritable BONHEUR peuvent ĂȘtre les vĂŽtre, et ils sont plus prĂšs de vous que vous ne pouvez le penser.

Mais vous devez reconnaitre que Dieu offre une façon de vivre complĂštement nouvelle et diffĂ©rente. Cela signifie que: «L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu» (Matt. 4: 4; Luc 4: 4; Deut. 8: 3). Cela signifie d’étudier la Parole de Dieu, de prier quotidiennement, et de rechercher Dieu de toute son cƓur, et de rĂ©sister Ă  l’influence de Satan le diable.

Cela signifie aussi d’accepter les corrections que Dieu nous donne par l’étude biblique personnelle, par les sermons, par Ses ministres, et de changer dans sa propre vie tout ce qui va Ă  l’encontre de ces enseignements (HĂ©b. 4: 12). La personne convertie cherche Ă  croitre (2 Pi. 3: 18).Ă  toutes les occasions. Notez ceci: «Heureux l'homme que Dieu chĂątie! Ne mĂ©prise pas la correction du Tout Puissant» (Job 5: 17). Et: «D'ailleurs, puisque nos pĂšres selon la chair nous ont chĂątiĂ©s, et que nous les avons respectĂ©s, ne devons nous pas Ă  bien plus forte raison nous soumettre au PĂšre des esprits, pour avoir la vie? Nos pĂšres nous chĂątiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous chĂątie pour notre bien, afin que nous participions Ă  sa saintetĂ©. Il est vrai que tout chĂątiment semble d'abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais il produit plus tard pour ceux qui ont Ă©tĂ© ainsi exercĂ©s un fruit paisible de justice» (HĂ©b. 12: 9-11).

Si la correction peut engendrer le bonheur, alors, pensez à la joie qui peut venir de pratiquer tous les autres aspects de la vie Chrétienne.

Pratiquer les voies de vivre de Dieu vous rendra altruiste, concernĂ© envers les besoins des autres. Vous aurez Ă  coeur les intĂ©rĂȘts des autres. Vous rĂ©aliserez la valeur des autres, plus que la vĂŽtre. Vous sentirez la joie et le bonheur dans votre cƓur.

Ayant Dieu comme un appui, comme un protecteur, comme un rocher, votre stress de la vie disparaitra graduellement Ă  mesure que votre confiance et votre foi en Lui augmentera. Votre visage tĂ©moignera de votre attitude dĂ©tendue, et vous sourirez plus facilement Ă  tous. Vous aurez plus de vigueur et vous serez plus calme, plus confiant et plus rĂ©flĂ©chi, face aux problĂšmes que vous rencontrerez. Vous trouverez du courage en toute chose, sachant que Dieu est avec vous, que vous n’ĂȘtes pas seul! Vous comprendrez alors, que vous pouvez faire toute chose: «Je puis tout par Celui qui me fortifie» (Phil. 4: 13), et que: « à Dieu, tout est possible» (Matt. 19: 26).

Ceux qui sont autour de vous ne remarqueront ces changements en vous et l’assurance et les attitudes que vous afficherez. Vous serez un exemple, une lumiĂšre (Matt. 5: 14). Dans un monde qui est dans les tĂ©nĂšbres (Jean 3: 19-21; 9: 4). Les gens verront que vous avez trouvĂ© un sens Ă  votre vie, dans ce monde malheureux et confus! Et, vivant cette vie nouvelle, vous amĂšnera le bonheur et la satisfaction, parce que c’est ce que Dieu veut pour Ses serviteurs, Ses futurs enfants. La confiance coulera de vous, pas la propre confiance.

Vous ne perdrez plus de temps Ă  regimber contre les injustices. Vous ne parlerez plus en mal contre les autres. Mais, vous chercherez leurs qualitĂ©s et les encouragerez. Vous serez capable de vaincre la solitude. Vous n’attendrez plus aprĂšs quelqu’un d’autre pour ĂȘtre heureux, vous serez heureux! Ces attitudes gĂ©nĂ©reront une force et une confiance que vous n’aurez jamais rĂ©alisĂ©es auparavant. Cela CHANGERA littĂ©ralement votre vie!

Les gens vous interrogeront ou vous poseront des questions voire mĂȘme des avis, ou de l’encouragement sur la cause de votre assurance, de votre confiance, et de votre espoir. Ils verront que vous avez le contrĂŽle de votre vie, que vous la gĂ©rez bien tandis que la leur ne l’est pas! Les gens sont attirĂ©s vers ceux qui ont du charisme, qui sont joyeux, qui ont de la confiance et qui sont de bonne humeur. Si vous dĂ©montrez ces choses, ils en chercheront la raison en vous la demandant, ils chercheront votre aide.

Finalement, soyez sĂ»r qu’ils vous demandent votre aide (ou vous posent des questions): « Étant toujours prĂȘts Ă  vous dĂ©fendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espĂ©rance qui est en vous» (1 Pi. 3: 15), et qu’ils semblent rĂ©ellement, honnĂȘtement, avoir besoin de rĂ©ponses. Mais, surtout, assurez-vous de ne pas imposer vos croyances religieuses personnelles sur les autres. Cela les tournerait contre vous, et vous manqueriez votre but de les convaincre.

Si vous donnez toujours aux autres le bĂ©nĂ©fice du doute et que vous ĂȘtes toujours Ă  l’écoute, prĂȘts Ă  aider, Ă  pardonner, ils reconnaitront que vous ĂȘtes diffĂ©rents des autres. Ils peuvent ne pas ĂȘtre d’accord avec votre religion, mais ils seront d’accord avec votre façon de vivre.

Souvenez-vous du but suprĂȘme

Finalement, vous vous rappellerez toujours la raison pour laquelle Dieu vous s mis sur terre, pourquoi vous ĂȘtes nĂ©s. Vous chercherez le salut tous les jours de votre vie, avec zĂšle et vigueur, avec enthousiasme, et vous serez conduit par la foi et l’espoir. Vous ne voudrez pas compromettre avec la voie de Dieu ou Sa vĂ©ritĂ©. Et vous bĂ©nĂ©ficierez des bons effets de suivre cette voie divine. Cela vous donnera de plus en plus de force tous les jours de votre vie, comme vous affronterez les problĂšmes et que vous les vaincrez. (Pour en savoir plus lisez notre livre: Le FORMIDABLE POTENTIEL de l’homme.)

Paul a Ă©crit aux Thessaloniciens: «Soyez toujours joyeux» 1 Thess. 5: 16). C’est un commandement de Dieu adressĂ© Ă  tous ceux qui ont Son Esprit. David a aussi Ă©crit: «C'est ici la journĂ©e que l'Éternel a faite: Qu'elle soit pour nous un sujet d'allĂ©gresse et de joie!» (Ps. 118: 24). Et dans le verset suivant: «O Éternel, accorde le salut! O Éternel, donne la prospĂ©ritĂ©!» (Ps. 118: 25).

Ce ne sont pas des versets ténébreux ou vides, non! Ils sont clairs, nets et directs, et ce sont des instructions importantes pour vous et moi. Jean ajouta: «Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le PÚre et avec son Fils Jésus Christ. Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite» (1 Jean 1: 3-4).

Votre joie peut ĂȘtre vraie, profonde, rĂ©elle, au-delĂ  vos rĂȘves. Si vous marchez avec Dieu et avec Son Fils JĂ©sus Christ, d’une maniĂšre de vivre constante. Oui, vous pouvez vivre cette vie riche, heureuse, joyeuse, abondante, prospĂšre. Tout ce que vous aurez Ă  faire, c’est de mettre de cĂŽtĂ© votre ancienne vie, et d’aller vers la SOURCE, puis, commencez!

Vous pouvez lire ce que vous dĂ©sirez :