JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau

Comment l'Église de Dieu RestaurĂ©e diffĂšre des groupes dissidents de l'Église de Dieu Universelle

Qu'est-ce qui diffĂ©rencie l'Église de Dieu RestaurĂ©e des « groupes dissidents » issus de l'Église de Dieu Universelle ? Qu'est-ce qui empĂȘche ces groupes de s'unir ?

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti

Note de l’éditeur : Cet article, une compilation d’extraits des livres de M. Pack et des lettres du dĂ©partement de la correspondance personnelle, sert d’amorce aux enquĂȘteurs et aux membres potentiels qui connaissent moins l’Église Universelle de Dieu et ses ramifications. Nous pensions que d’autres frĂšres et sƓurs voudraient Ă©galement le lire.

Au fil des ans, de nombreux lecteurs de nos publications ont demandĂ© ce qui diffĂ©rencie l'Église de Dieu RestaurĂ©e (RCG) des autres « Ă©glises de Dieu Â» dont l'origine remonte Ă  l'Église de Dieu Universelle (WCG). Certains se sont demandĂ© pourquoi ces groupes ne fusionneraient pas pour crĂ©er une seule grande organisation et pourquoi nous ne fusionnerions pas avec eux. Bien dans l'Ăšre de LaodicĂ©e, la derniĂšre Ăšre de l'Église ayant Ă©tĂ© dĂ©crite par Christ comme “malheureuse, misĂ©rable, pauvre, aveugle et nue,” (Apoc. 3:17), plusieurs en dehors de la RCG sont confus Ă  ce sujet.

En abordant ce sujet crucial, la dĂ©claration de JĂ©sus Christ dans Matthieu 16:18 prĂ©pare le terrain : “je bĂątirai mon Église.” Notez bien qu'il n'a pas dit mes Ă©glises. ConsidĂ©rez Ă©galement Luc 12:32, dans lequel JĂ©sus dit, “Ne craint point, petit troupeau,” pas troupeaux. Christ ne dirige qu'une seule Église unifiĂ©e, organisĂ©e, structurĂ©e et non divisĂ©e, pas beaucoup « d'Ă©glises, de groupes, d'organisations Â» ou de « troupeaux. Â» Paul a posĂ© la question rhĂ©torique, “Christ est-il divisĂ© ?” (1 Cor. 1:13). La rĂ©ponse, si Ă©vidente du contexte, est NON !

À premiĂšre vue, les diffĂ©rents groupes dissidents peuvent sembler enseigner gĂ©nĂ©ralement les mĂȘmes doctrines, mais il existe de grandes diffĂ©rences entre eux. Et Ă  un degrĂ© ou Ă  un autre, tous ces groupes enseignent de fausses doctrines et sont en dĂ©saccord avec la Bible et Herbert W. Armstrong (pasteur gĂ©nĂ©ral de la WCG jusqu'Ă  sa mort en 1986), et donc, par extension, avec l’Église de Dieu RestaurĂ©e.

Il est crucial de comprendre que peu de gens croient que M. Armstrong Ă©tait l'Élie de la fin des temps, qui a Ă©tĂ© prophĂ©tisĂ© pour restaurer toutes choses dans l'Église (Mal. 3:1; 4:5-6; Matt. 17:11; Marc 9:12), et moins comprennent ce que cela signifie, et comment cela se rapporte Ă  l'avertissement de Christ Ă  l'Ăšre de Philadelphie : “Je viens bientĂŽt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne” (Apoc. 3:11). De plus, de nombreux anciens ministres et membres de la WCG n'acceptent mĂȘme plus que M. Armstrong ait occupĂ© le poste d'apĂŽtre.

En consĂ©quence, les groupes dissidents n'hĂ©sitent pas Ă  changer les doctrines que Dieu a rendues Ă  son Église Ă  travers lui.

Que s’est-il passĂ© ?

Un bref aperçu de l'histoire rĂ©cente : Herbert W. Armstrong a dirigĂ© l'Église de Dieu Universelle (anciennement l’Église de Dieu Radio jusqu'en 1968) jusqu'Ă  sa mort en 1986. Des centaines de millions de personnes ont entendu sa voix et lu ses publications. Dieu l'a appelĂ© en l’automne de 1926 et il fut converti au printemps de 1927. Au cours du ministĂšre de M. Armstrong, Dieu a rĂ©vĂ©lĂ© Ă  travers lui un grand nombre de doctrines bibliques qui avaient Ă©tĂ© perdues de l'Église au cours des siĂšcles. L'Église a grandi en taille, en nombre de membres et a amenĂ© la prĂ©dication de l'Évangile du Royaume de Dieu au monde.

Dans les annĂ©es qui ont suivi la mort de M. Armstrong, ses successeurs, qui se sont finalement rĂ©vĂ©lĂ©s ĂȘtre de faux dirigeants (apostats), ont capturĂ© l'Église corporative et ont cessĂ© de croire et d'enseigner pratiquement toutes les doctrines rĂ©vĂ©lĂ©es par M. Armstrong. Au fil du temps, ces hommes ont complĂštement rejetĂ© la vĂ©ritĂ© et dĂ©truit l'Église visible, la laissant ainsi morte spirituellement. En consĂ©quence, plusieurs ministres ont quittĂ© la WCG pour former leurs propres organisations, composĂ©es de frĂšres et sƓurs mĂ©contents des changements qui s'Ă©taient produits.

Pendant la premiĂšre moitiĂ© des annĂ©es 90, environ 80% de l'Église s'est complĂštement Ă©loignĂ©e de la vĂ©ritĂ©. AprĂšs avoir ingĂ©rĂ© les doctrines des faux leaders, les 20% restants se sont dispersĂ©s dans divers groupes dissidents, tenant Ă  des degrĂ©s divers de la vĂ©ritĂ©. La plupart d'entre eux Ă©taient d'accord sur certaines doctrines de base, mais inversement en dĂ©saccord sur de nombreuses autres.

Le problĂšme est mieux dĂ©fini de la maniĂšre suivante : alors que la plupart Ă©taient d'accord pour dire qu'ils n'Ă©taient pas d'accord avec M. Armstrong sur diverses doctrines, ils ne pouvaient pas s'entendre sur les points sur lesquels ils n'Ă©taient pas d'accord. En consĂ©quence, des milliers de personnes se sont retrouvĂ©es incapables de “marcher ensemble” (Amos 3:3) dans l'unitĂ© dont jouissait jadis l'Église. Ainsi, ils se sont dispersĂ©s dans de nombreux endroits, oĂč ils pouvaient rencontrer d'autres personnes de croyance relativement similaire. Le rĂ©sultat naturel a Ă©tĂ© le chaos et la confusion, dont Dieu n'est pas l'auteur (1 Cor. 14:33), et de plus en plus de groupes se formant.

Cependant, ces groupes se considĂšrent gĂ©nĂ©ralement comme « dĂ©fendant la vĂ©ritĂ©. Â»

Une distinction essentielle doit ĂȘtre faite Ă  ce stade. Ces derniĂšres organisations ne doivent pas ĂȘtre confondues avec les groupes antĂ©rieurs partis dans les annĂ©es 70, avant la mort de M. Armstrong. Celles-ci sont nĂ©es de la rĂ©bellion contre la vĂ©ritĂ© et le gouvernement de Dieu lorsque l'Église Ă©tait doctrinalement sur la bonne voie. La plupart des membres pouvaient autrefois reconnaĂźtre qu'aucune de ces organisations n'Ă©tait de Dieu, Ă  coup sĂ»r. Le temps, couplĂ© Ă  la cĂ©citĂ© de l'Ăąge de LaodicĂ©e qui s'est installĂ© sur la plupart des gens de Dieu, a obscurci la capacitĂ© de la plupart de voir mĂȘme cela. Beaucoup considĂšrent dĂ©sormais mĂȘme ces premiers groupes comme des options supplĂ©mentaires viables. Cette nouvelle position reprĂ©sente un renversement de comprĂ©hension Ă©tonnant.

Cela a Ă©galement un effet considĂ©rable et conduit Ă  la confusion pour ceux qui recherchent oĂč est l'Église et l'ƒuvre de Dieu aujourd'hui.

Voyons maintenant le profil de plusieurs grands groupes dissidents qui sont apparus aprĂšs que la vĂ©ritĂ© a eu commencĂ© Ă  ĂȘtre rejetĂ©e par ceux dans l'Église, examinant en quoi chacun diffĂšre de la RCG et de M. Armstrong.

L’Église de Dieu de Philadelphie

En dĂ©cembre 1989, le premier vĂ©ritable « groupe dissident Â» de la WCG fut crĂ©Ă©, l'Église de Dieu de Philadelphie (PCG). Cette organisation est finalement devenue le foyer de plusieurs milliers de personnes, qui sont allĂ©es lĂ  en croyant que cela les aiderait Ă  conserver la pleine vĂ©ritĂ© restaurĂ©e. Cependant, cela ne s'est pas avĂ©rĂ© ĂȘtre le cas, car le chef de ce groupe s'Ă©tait Ă©cartĂ© de la vĂ©ritĂ© que M. Armstrong a enseignĂ©e de maniĂšre profonde. La PCG est en fait radicalement diffĂ©rente !

Parmi de nombreux autres titres divins, le chef de la PCG se dĂ©clare ĂȘtre « ce ProphĂšte Â» de DeutĂ©ronome 18:15. Les membres de son Église sont tenus d'accepter cet enseignement. Pourtant, la Bible rĂ©vĂšle clairement que « ce ProphĂšte Â» est JĂ©sus Christ ! C'est quelque chose que la plupart des Ă©tudiants de la Bible reconnaissent. Gerald Flurry se rĂ©fĂšre Ă©galement Ă  lui-mĂȘme comme le LĂ©gislateur, la Voix, le Roi, le PĂšre, le Messager, l'Enseignant de justice et l'Ongle, parmi beaucoup d'autres noms ! Le fait qu'il assume tous ces titres Ă©quivaut Ă  un blasphĂšme et conduit les membres Ă  l'idolĂątrie. Tel est le travail d'un chef de secte.

Mais ces titres divins et religieux lui ont donnĂ© une emprise extrĂȘmement puissante sur ceux dont il cherche l'adoration !

Dieu le PĂšre est le seul LĂ©gislateur de la Bible. JĂ©sus Christ apportera et administrera la loi du PĂšre au monde entier Ă  Son retour, et MoĂŻse est le seul humain qui n’ait jamais Ă©tĂ© un type de Christ de cette façon. Il devrait ĂȘtre clair que toute personne qui prĂ©tend ĂȘtre « le LĂ©gislateur Â» joue un autre rĂŽle Ă  la fois de Dieu le PĂšre et, dans un sens indirect, de Christ. C'est une raison pour laquelle sa prĂ©tention Ă  ĂȘtre ce ProphĂšte fait de lui non seulement un faux prophĂšte, mais aussi un faux Christ ! M. Armstrong et Jean-Baptiste Ă©taient tous les deux, en nature, des Élie qui remplissaient les rĂŽles de « voix Â» et de « messager. Â» Personne d'autre dans le Nouveau Testament n'est prophĂ©tisĂ© comme Ă©tant une voix ou un messager similaire. Mais quiconque s'Ă©levant dans ces rĂŽles est pleinement compatible avec un faux prophĂšte !

Aucune description de faux prophĂštes n'est complĂšte sans expliquer une derniĂšre caractĂ©ristique. Ces trompeurs semblent toujours trouver de nouvelles façons de s'Ă©lever Ă  de plus grands postes et rĂŽles ! Se dĂ©clarer dĂ©tenteur de la deuxiĂšme plus haute fonction du Nouveau Testament, prophĂšte, est en soi une Ă©norme Ă©lĂ©vation de soi.

De plus, les Ă©crits et les sermons de ce dirigeant soulignent son “interprĂ©tation particuliĂšre” (2 Pierre 1:20) de prophĂ©tie, qui contredit les doctrines de RCG, M. Herbert Armstrong, et la Bible.

Dans cette optique, examinons une dĂ©claration du livre de M. Armstrong Le MystĂšre Des SiĂšcles. Pour nos objectifs, c'est trĂšs important. M. Armstrong a inclus une section vitale du livre (en fait plusieurs) dans laquelle il a expliquĂ© les diverses responsabilitĂ©s de toutes les fonctions que Christ avait Ă©tablies au sein de Son Église, y compris des prophĂštes.

La PCG détient désormais le droit d'auteur et a reproduit Le MystÚre Des SiÚcles. Encore une fois, cette organisation prétend tenir bon à tout ce que M. Armstrong a enseigné. Lisez attentivement la prochaine déclaration de M. Armstrong, reconnaissant que la partie en gras a été supprimée par le dirigeant de la PCG de la nouvelle version que la PCG propose :

« Les prophĂštes Ă©tablis dans la fondation de l'Église sont ceux de l'Ancien Testament, dont les Ă©crits ont Ă©tĂ© utilisĂ©s pour former une partie considĂ©rable de l'enseignement et du fonctionnement du Nouveau Testament et de l'Évangile. Aucun prophĂšte n'est mentionnĂ© comme ayant des fonctions administratives, exĂ©cutives ou de prĂ©dication dans l'Église du Nouveau Testament.

« Les Ă©vangĂ©listes dirigeaient des ministres, proclamant l'Évangile au public, Ă©levant mĂȘme des Ă©glises locales et surveillant certaines Ă©glises sous l'apĂŽtre. Par consĂ©quent, un Ă©vangĂ©liste peut occuper des fonctions exĂ©cutives sous l'apĂŽtre au siĂšge de l'Église ou Ɠuvre aujourd'hui. Â»

Le MystĂšre Des SiĂšcles, pp. 244-245

La suppression de la partie en gras est sa propre rĂ©vĂ©lation Ă©tonnante sur cette organisation. Malheureusement, la plupart de ceux qui y sont membres ne semblent pas savoir que leur dirigeant a supprimĂ© cette partie cruciale du texte de M. Armstrong. NĂ©anmoins, la dĂ©claration est simple. Les prophĂštes n'exercent jamais de « fonctions administratives, exĂ©cutives ou de prĂ©dication Â» dans l'Église de Dieu. MalgrĂ© les affirmations de ce dirigeant trompĂ©, il n'y a pas d'exceptions Ă  cette rĂšgle ! Bien sĂ»r, il ne veut pas et ne peut pas permettre Ă  M. Armstrong d'ĂȘtre entendu sur cette question importante.

Ce groupe dissident a subi de nombreuses divisions, souvent sur l'administration et le gouvernement dictatorial, mais le plus souvent sur la doctrine, en raison du non-sens absolument blasphĂ©matoire et non biblique enseignĂ© par son dirigeant. Il s'est complĂštement Ă©loignĂ© de Dieu, devenant aussi faux que les apostats d'origine eux-mĂȘmes. Malheureusement, d'autres personnes prĂšs de lui au sommet semblent suivre son exemple. Cette organisation a dĂ©veloppĂ© deux mentalitĂ©s : ceux qui sont d'accord avec les nombreux titres et fonctions assumĂ©s du dirigeant et ceux qui ne le sont pas. Il semble que davantage de divisions puissent ĂȘtre imminentes, les survivants choisissant oĂč aller ou abandonnant complĂštement.

L’Église du Grand Dieu

En dĂ©cembre 1991, un autre ancien pasteur de la WCG a dĂ©missionnĂ© et a crĂ©Ă© une nouvelle organisation, l'Église du Grand Dieu (CGG), la deuxiĂšme Ă  se former aprĂšs l'apostasie. Il a affirmĂ© que l’ƒuvre Ă©tait terminĂ© et que M. Armstrong y avait trop insistĂ©. Ce groupe dissident n'a jamais dĂ©passĂ© quelques centaines d’individus, et c'est en grande partie parce que son chef ne croit pas que M. Armstrong "avait le bon Ă©quilibre" entre "faire l’ƒuvre" et "nourrir le troupeau." Il a expliquĂ© qu'il sentait que M. Armstrong mettait trop l'accent sur la prĂ©dication de l'Évangile et l'avertissement Ă  IsraĂ«l, au lieu de "prendre soin des brebis," Ă©tant la principale raison pour laquelle beaucoup se sont Ă©garĂ©s si facilement lorsque les apostats ont jetĂ© dehors la vĂ©ritĂ©. Au fil du temps, plusieurs centaines de personnes sont entrĂ©es et sorties de ce groupe.

Un orateur intĂ©ressant et efficace (en l'occurrence, un orateur sĂ©duisant), cet homme a dĂ©cidĂ© de se spĂ©cialiser dans la prĂ©sentation de sermons « en profondeur. Â» Cependant, aprĂšs avoir acceptĂ© dĂšs le dĂ©but un certain nombre de doctrines des apostats, cet homme est finalement tombĂ© dans une foule d’idĂ©es prophĂ©tiques absolument absurdes. Nous n'en considĂ©rerons qu'une, car elle illustre bien jusqu'oĂč il est allĂ©. Cet homme est en fait arrivĂ© Ă  la conclusion que la “grande impudique” d’Apocalypse 17:5 est les nombreuses nations d'IsraĂ«l aujourd'hui. Il a donnĂ© dix sermons distincts expliquant en dĂ©tails pourquoi cela est « vrai. Â»

ConsidĂ©rez la comprĂ©hension de base de la prophĂ©tie Ă  propos de laquelle M. Armstrong aurait dĂ» avoir tout Ă  fait tort pour que cette thĂ©orie soit correcte. Tout le cadre sur lequel est suspendu le tiers de la Bible qu'est la prophĂ©tie implose en un tas de dĂ©combres si cette pensĂ©e est vraie. L'Église catholique et les protestants ne pourraient plus ĂȘtre identifiĂ©s dans ce chapitre (Apoc. 17) comme la “grande impudique” et ses “filles impudiques,” si cette pensĂ©e Ă©tait exacte.

L’Église de Dieu Vivante

En janvier 1993, un autre groupe, d'abord connu sous le nom de l'Église de Dieu Globale (GCG), puis plus tard l’Église de Dieu Vivante (LCG), s'est formĂ©. Cela s’est produit aprĂšs que l’évangĂ©liste qui l’a lancĂ© a adressĂ© une pĂ©tition au successeur de M. Armstrong pour qu’il reste Ă  la WCG « en tant qu’ancien de l’Église locale. Â» Ce n'est qu'aprĂšs avoir Ă©tĂ© refusĂ© qu'il a commencĂ© son groupe, et il a rapidement pris de l'ampleur.

En 1998, ce groupe a subi une division importante dans ses rangs. La division Ă©tait essentiellement une lutte de pouvoir, et Ă©tait presque entiĂšrement sans rapport avec la doctrine. C'est Ă  ce moment que la LCG a vu le jour, avec Rod Meredith comme leader, que la majoritĂ© des frĂšres et sƓurs ont choisi de le suivre. La GCG disparut rapidement. La LCG continua de souffrir davantage de divisions de plusieurs groupuscules. Elle devient de plus en plus pentecĂŽtiste et souffre de graves problĂšmes et tragĂ©dies internes.

Essentiellement, le chef de la LCG présente des dizaines de faux enseignements aux milliers de personnes qui le suivent, puis leur mentit simplement à propos de ces enseignements et de M. Armstrong.

En voici quelques-uns :

(1) L’Évangile : L’Évangile de la LCG est devenu un hybride de vĂ©ritĂ© et de protestantisme. Il a Ă©tĂ© corrompu de trois maniĂšres distinctes :

(a) ) Il combine Christ le Messager avec Son message, le Royaume de Dieu. Remarquez ceci dans leur DĂ©claration de Croyances : « L'Évangile de Christ est la « Bonne Nouvelle Â» du pardon de nos pĂ©chĂ©s par le sacrifice de Christ, et du Royaume et du gouvernement de Dieu Ă  venir, Â» avec leur mission alors de « prĂȘcher, Ă  toutes les nations du monde, l'Évangile du Royaume et le vrai nom de JĂ©sus Christ Â» (dĂ©claration de mission de la LCG). Cet « Ă©vangile Â» est trĂšs diffĂ©rent de ce que M. Armstrong a enseignĂ© dans son livret Quel est le vrai Évangile?

Prenez un moment pour lire Galates 1:6-9, et la malĂ©diction liĂ©e Ă  apporter “un autre Ă©vangile.” Ensuite, faites une pause et saisissez la gravitĂ© supplĂ©mentaire de ce que cela signifie d'autre, le grave danger de ce qui est rĂ©ellement introduit dans l'Église avec cet « Ă©vangile Â» rĂ©visĂ©. Vous devez comprendre pourquoi Dieu jette une malĂ©diction sur ceux qui pervertissent l'Évangile. Ensuite, passez Ă  2 Corinthiens 11:3-4. Il explique et relie le faux “autre JĂ©sus” du monde Ă  “un autre Ă©vangile” concernant leur “JĂ©sus,” et tout cela, Ă  son tour, est liĂ© Ă  “un autre esprit.” Jean nomme cet Ă©trange esprit “l’esprit de l’erreur” (1 Jean 4:6). C'est le mĂȘme esprit qui guide toutes les Ă©glises du monde ! Comprenez l'extrĂȘme gravitĂ© ici, et comment elle se connecte Ă  l'intĂ©gralitĂ© de la liste Ă  suivre. Cet « autre esprit Â» trĂšs diffĂ©rent, mais bien rĂ©el, introduit directement, et importe dans la LCG (et l'Église de Dieu Unie), la dĂ©finition contrefaite des prostituĂ©es protestantes du corps de (leur) « Christ. Â» Les brebis de Christ connaissent la vraie voix de Christ et peuvent la distinguer d'une voix Ă©trange prononcĂ©e par un autre JĂ©sus. La contrefaçon protestante est dĂ©finie comme suit dans le changement # 2.

(b) La LCG enseigne maintenant qu'une partie de sa mission est de prĂȘcher le nom de JĂ©sus Christ dans toutes les nations. Dans l'Ă©noncĂ© de mission de la LCG (sur son site Web sous « DĂ©claration officielle des croyances fondamentales Â»), on trouve ceci : « L'Église de Dieu Vivante, avec son siĂšge mondial confessionnel aux États-Unis d'AmĂ©rique
 remplit une triple mission : 1. PrĂȘcher le vrai Évangile du Royaume de Dieu (Marc 1:14; Matthieu 24:14; ÉzĂ©chiel 3 and 33), et le nom de JĂ©sus Christ (Actes 8:12) Ă  toutes les nations comme tĂ©moignage. Bien sĂ»r, M. Armstrong n'a jamais pensĂ© ou parlĂ© en ces termes. C'est parce que la Bible n'enseigne pas cela. Cependant, les protestants le font gĂ©nĂ©ralement. Cette erreur de « tĂ©moigner de JĂ©sus Â» est Ă©galement synonyme d'une autre violation des Écritures : la Bible n'ordonne nulle part aux chrĂ©tiens, et cela inclut les ministres, de professer activement Christ, mais plutĂŽt de toujours le confesser lorsqu'ils sont mis Ă  l'Ă©preuve dans leur croyance : “Mais sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur, Ă©tant toujours prĂȘts Ă  vous dĂ©fendre, avec douceur et respect” (1 Pierre 3:15).

(c) En septembre-octobre 2006 Living Church News, un article de Roderick Meredith intitulĂ© « Une partie ‘manquante’de l'Évangile de Christ Â» fait un autre pas de gĂ©ant loin du vrai Évangile en affirmant que la guĂ©rison en fait partie. Son raisonnement : Puisque le sacrifice de Christ fait partie de l'Évangile, et une partie de ce sacrifice Ă©tait le battement physique de Christ, qui a rendu possible le pardon des pĂ©chĂ©s physiques, et aussi depuis que Christ a guĂ©ri les malades, alors la guĂ©rison doit faire partie de l'Évangile. Mais cela ne peut ĂȘtre trouvĂ© nulle part dans les Écritures ! Pourtant, c'est ce qui se produit lorsque Satan amĂšne les gens Ă  se concentrer mĂȘme partiellement sur Christ dans le cadre de l'Évangile. Ensuite vient naturellement le tĂ©moignage. Puis vient la guĂ©rison. AprĂšs cela, il pourrait y avoir une « Ă©vangĂ©lisation Â» personnelle, puis quelque chose d'autre dans lequel le diable veut emmener l'organisation.

(2) L’Église : La LCG enseigne que Christ ne travaille plus exclusivement, ne menant qu'une seule Église unifiĂ©e, organisĂ©e et sans compromis. Soi-disant, l'Église de Christ, la mĂȘme chose que le Corps biblique de Christ, se compose maintenant de nombreuses « fraternitĂ©s Â» ou « communautĂ©s de croyants. Â» Ceci est totalement contraire Ă  1 Corinthiens 1:10, 13 and 12:1-31, Éphesiens 4:2-16, Jean 15, Matthieu 12:25-30, et Ă  ce que M. Armstrong a enseignĂ© sur le Corps de Christ. Cette idĂ©e de substitution affirme, en effet, que Christ et Son corps sont maintenant divisĂ©s en plusieurs groupes. C'est exactement ce que les filles prostituĂ©es (Apoc. 17:5) croient et enseignent aux apostats de la WCG. Les apostats, Ă  leur tour, ont enseignĂ© le « JĂ©sus Â» protestant et son « corps Â» contrefait aux dirigeants dissidents avant de fuir l'apostasie.

Voici ce que le lecteur doit reconnaĂźtre : Le monde protestant croit en un « corps Â» diffĂ©rent (contrefait) d'un « Christ Â» diffĂ©rent (contrefait), Ă©manant d'un « esprit Â» (faux) entiĂšrement diffĂ©rent, PAS l'Esprit de Dieu. Elle est dirigĂ©e par « l’esprit de dĂ©sobĂ©issance Â» identifiĂ© dans Éphesiens 2:2, et envoyĂ© du “dieu de ce siĂšcle” (2 Cor. 4:4) ! En rĂ©sumĂ©, l'Église de Dieu Vivante s'est inconsciemment dĂ©placĂ©e hors du vrai Corps de Christ et directement dans le faux « corps de Christ Â» protestant. L'esprit Ă©tranger dont Jean et Paul ont parlĂ©, qui est le levain, le cancer et la gangrĂšne, est ce qui a rapidement dĂ©truit la WCG. Ce mĂȘme esprit dĂ©truit lentement les groupes dissidents, avec seule la Tribulation raccourcissant le processus.

Les changements 1 et 2 expliquent TOUT ce qui suit sur cette liste, et POURQUOI l'esprit d'erreur ne fera que se renforcer et se rĂ©pandre partout oĂč il a Ă©tĂ© autorisĂ© Ă  entrer. M. Armstrong a fortement mis en garde contre le fait de laisser le diable entrer mĂȘme "un peu," car il "pousserait la porte, car il est plus fort que nous." C'est arrivĂ© !

(3) Il n'est donc pas Ă©tonnant que la LCG dĂ©clare que l'Église compte dĂ©sormais de nombreuses « branches. Â» (Pourtant, Jean 15:1-5 montre que ce sont des membres individuels de l'Église ou du Corps de Christ qui sont des branches.) Notez cette dĂ©claration dans un sermon : « Des milliers d'autres entrent dans l'Église de Dieu en gĂ©nĂ©ral, pas seulement cette communion. Avec un peu de chance, des dizaines de milliers et, espĂ©rons-le, des milliers d'autres dans cette communauté  Â»


 et que la dĂ©claration de croyances de la LCG dit : « L'Église de Dieu Vivante, avec son siĂšge mondial confessionnel aux États-Unis d'AmĂ©rique, a des membres dans de nombreux pays
 Â» De plus, l'en-tĂȘte officiel de la LCG porte le terme « siĂšge de la dĂ©nomination. Â» M. Armstrong dĂ©testait, et n'a jamais permis, le terme dĂ©nomination en ce qui concerne la WCG, et a toujours enseignĂ© qu'elle n'Ă©tait d’aucune dĂ©nomination.


 et qu'il est permis d'avoir occasionnellement des services combinĂ©s avec d'autres groupes. Cela s'accompagne de l'idĂ©e gĂ©nĂ©rale (mais inconsciente) que « l'amour Â» est plus crucial que la doctrine. Juste "tendre la main, ĂȘtre gentil" et avoir "un amour authentique" unira le peuple de Dieu.


 et que la frĂ©quentation pĂ©riodique avec d'autres groupes contribue Ă  crĂ©er « l'unitĂ©. Â»


 et que l'Église de Dieu n'est plus considĂ©rĂ©e comme notre « MĂšre Â» (regardez Gal. 4:26; HĂ©b. 12:22-23; Apoc. 12; 2 Jean 5).

(4) Politique de porte ouverte : Ă  la lumiĂšre des changements ci-dessus, il ne devrait pas non plus ĂȘtre Ă©tonnant que la LCG ait Ă©galement enfreint la politique de M. Armstrong et rĂ©tabli exactement la mĂȘme politique de porte ouverte que les libĂ©raux ont introduite dans l'Église dans les annĂ©es 70. Cela s'applique aux personnes venant Ă  la LCG du monde entier ou d'autres groupes dissidents. Par consĂ©quent, il existe une grande variĂ©tĂ© de croyances, de pratiques, de vĂȘtements et ainsi de suite Ă  travers la LCG. La politique de la WCG sous la direction de M. Armstrong Ă©tait de ne pas inviter qui que ce soit jusqu'Ă  ce qu'il ait prouvĂ© qu'il devait adhĂ©rer aux croyances fondamentales de la voie de Dieu, avait commencĂ© Ă  changer sa vie et approchait du baptĂȘme. La Bible ordonne au peuple de Dieu de sortir de Babylone, pas de compromettre avec ou de la copier (Apoc. 18:4). C'est une autre maniĂšre classique par laquelle l'esprit Ă©tranger guidant les Ă©glises du monde et est accueilli Ă  la LCG.

(5) Le gouvernement de Dieu : La LCG ne comprend plus et ne pratique plus la plus grande doctrine de la Bible : le gouvernement de Dieu ! Des volumes pourraient ĂȘtre Ă©crits pour le prouver. Le livre Le Gouvernement De Dieu – Comprendre Les Postes et Les ResponsabilitĂ©s explique leurs multiples erreurs gouvernementales, ainsi que celles des autres groupes dissidents. Il n'est donc pas surprenant, par exemple, que la LCG se soit orientĂ© vers le prochain changement


(6) AccrĂ©ditation : Faisant Ă©cho aux libĂ©raux de la WCG des annĂ©es 70, la LCG crĂ©e une universitĂ© accrĂ©ditĂ©e, donc laĂŻque. C'est plus qu'une simple erreur administrative tragique, c'est une erreur doctrinale ! Voici une seule dĂ©claration de M. Armstrong Ă  ce sujet : « Nous pourrions maintenant ĂȘtre admissibles Ă  l'accrĂ©ditation Ă  Pasadena et Ă  Big Sandy, mais nous ne le serons pas, car le GOUVERNEMENT des collĂšges devrait ĂȘtre conforme Ă  ce qui est en vigueur en les Ă©tablissements d'enseignement de ce monde, et sur ce, le gouvernement de DIEU devrait partir. NOUS AVONS DÉJÀ LA PLUS HAUTE ACCRÉDITATION DE TOUS, CELLE DE DIEU TOUT-PUISSANT ! (Lettre de collĂšgue, 19 mars 1981).

(7) L'Élie : La LCG enseigne que M. Armstrong n'Ă©tait pas l'Élie qui « a tout restaurĂ© Â» dans l'Église. Il Ă©tait peut-ĂȘtre « semblable Ă  Élie Â» mais n'a pas « tout restaurĂ©.» La vĂ©ritĂ© a cĂ©dĂ© la place Ă  deux thĂ©ories populaires : (a) Les deux tĂ©moins seront Élie et un second MoĂŻse, ou (b) le rĂŽle d'Élie peut avoir Ă©tĂ© rempli par Christ.

(8) Le MystĂšre des SiĂšcles : Ensuite, il ne devrait pas ĂȘtre surprenant alors que la LCG enseigne que Le MystĂšre des SiĂšcles, que M. Armstrong a appelĂ© son livre le plus important, et dans lequel il a dĂ©clarĂ© avec force qu'il Ă©tait l'Elie, est dit d’avoir "de nombreuses erreurs," mais qu'il serait "correct" d'obtenir une version modifiĂ©e de la PCG.

Pour en savoir plus sur les opinions erronĂ©es de l'Église de Dieu Vivante, nos articles complets « Comment les enseignements del’Église du Dieu Vivant diffĂšrent de ceux de M. Armstrong et de ceux de L’Église de Dieu restaurĂ©e Â» et « Un triple faux Ă©vangile, Comment les dirigeants de la LCG trompent leurs membres Â» fournira beaucoup plus de dĂ©tails.

L’Église de Dieu Unie

Le mai 1995, la plus grande division s'est formĂ©e, composĂ©e de centaines de ministres, de certains hauts dirigeants de la WCG et de plusieurs milliers de frĂšres et sƓurs. Ce groupe avait finalement dĂ©cidĂ© de mettre fin Ă  leur inaction aprĂšs avoir assistĂ© Ă  prĂšs de 300 changements doctrinaux en la WCG. Ils se sont organisĂ©s sous la direction d'un comitĂ© Ă©lu, qui Ă  son tour a Ă©lu le chef du groupe. En 1998, ce groupe a Ă©galement subi une division importante au sein de ses rangs. Comme ce fut le cas avec la LCG, il s'agissait essentiellement d'une lutte de pouvoir, et Ă©tait presque entiĂšrement sans rapport avec la doctrine. Il a Ă©galement connu depuis l'Ă©clatement de plusieurs ramifications plus petites supplĂ©mentaires.

Voici des exemples de la façon dont ce plus grand groupe dissident diffÚre de la RCG et de M. Armstrong :

(1) La RCG pratique un gouvernement hiĂ©rarchique, avec dĂ©lĂ©gation de pouvoir par nomination de haut en bas, selon les directives de JĂ©sus Christ. L’UCG pratique une variante semi-dĂ©mocratique du gouvernement presbytĂ©rien ou congrĂ©gationaliste, dans lequel les ministres locaux votent pour pourvoir les siĂšges au Conseil des Anciens, et ce Conseil choisit Ă  son tour un leader qui agit apparemment en tant que chef de la direction, mais est soumis Ă  la rĂ©vocation de par le scrutin du Conseil.

(2) L’UCG permet à ses membres de participer à la politique des gouvernements locaux.

(3) La RCG diffĂšre de l’UCG sur la dĂ©finition prĂ©cise du vĂ©ritable Ă©vangile que Christ a prĂȘchĂ©, notre position est que l'Ă©vangile est la « bonne nouvelle Â» du Royaume (gouvernement) de Dieu, qui sera bientĂŽt Ă©tabli sur Terre. L’UCG approuve un Ă©vangile hybride qui incorpore le faux Ă©vangile protestant sur la personne de Christ.

(4) La RCG enseigne que nous ne sommes pas « nĂ©s de nouveau Â» jusqu'Ă  la rĂ©surrection, lorsque notre corps physique est changĂ© en spirituel et incorruptible (regardez 1 Cor. 15), et nous naissons dans la Famille de Dieu. L’UCG enseigne que nous sommes « nĂ©s d'en haut Â» dans cette vie physique actuelle.

(5) La RCG enseigne que toutes les fonctions et fonctions ministĂ©rielles du Nouveau Testament, comme indiquĂ© dans ÉphĂ©siens 4:11 et 1 Corinthiens 12:28, sont toujours valables et applicables aujourd'hui; les ministres de l'UCG ont volontairement abandonnĂ© leurs fonctions antĂ©rieures, comme dĂ©crit dans ces versets, et ont pris le titre gĂ©nĂ©rique d '« ancien. Â»

(6) La RCG et l’UCG ont des vues diffĂ©rentes de la prophĂ©tie concernant l'Église du Nouveau Testament, en particulier Ă  l'Ă©poque prĂ©cĂ©dant directement la seconde venue de Christ.

(7) La RCG et l’UCG ont des enseignements trĂšs diffĂ©rents sur le Corps de Christ, qui est la vĂ©ritable Église de Dieu. L’UCG partage le point de vue de la LCG sur cette doctrine.

(8) L’UCG autorise le mariage avec des incroyants (regardez 2 Cor. 6:14).

(9) L’UCG a modifiĂ© le modĂšle scripturaire des jours saints, fusionnant la FĂȘte des Tabernacles avec le Dernier Grand Jour (voyez notre livre Jours saints divins ou jours fĂ©riĂ©s paĂŻens ? pour plus de dĂ©tails).

(10) L’UCG n'avertit pas clairement et activement les nations de la grande tribulation imminente.

L’UCG, ayant commencĂ© avec de nombreuses fausses doctrines dĂ©jĂ  en place, pourrait bientĂŽt disparaĂźtre complĂštement du christianisme. C'est parce qu'il continue d'accepter des hĂ©rĂ©sies supplĂ©mentaires et continue d'Ă©dulcorer les vĂ©ritĂ©s restantes qu'il possĂšde. Plus probablement, la fin de l'Ăšre et la Grande Tribulation abrĂ©geront son voyage lent, mais accĂ©lĂ©rant, vers le monde.

L'Église de Dieu, une communautĂ© internationale

En 1998, environ 1 500 Ă  2 000 personnes ont quittĂ© l’UCG et ont crĂ©Ă© leur propre organisation, l’Église de Dieu, une communautĂ© internationale (COG-aic), sous la direction d’un nouvel Ă©vangĂ©liste de la WCG (aprĂšs 1986). Copiant les Ă©glises du monde, qui se considĂšrent comme Ă©tant une des nombreuses « communautĂ©s Â» au sein d'une sorte d'ensemble amorphe du corps supposĂ© de Christ, ce groupe a choisi de s'appeler « une communautĂ© internationale Â» de croyants, aprĂšs le terme Ă©vangĂ©lique populaire aujourd'hui.

Le leader de cette organisation a mené la séparation de ceux qui l'ont suivi essentiellement dans le scénario suivant : Le plus gros dissident l'avait élu deux fois à sa présidence à environ huit mois d'intervalle au cours de sa premiÚre année de fonctionnement. Cependant, le Conseil des sages a décidé trois ans plus tard qu'il était temps de changer. Cet homme est immédiatement passé à l'action, et voici ce qui s'est passé.

Cet « Ă©vangĂ©liste Â» est arrivĂ© simultanĂ©ment Ă  ce qui Ă©quivalait Ă  deux conclusions opposĂ©es. En tant que « vainqueur Â» de deux Ă©lections distinctes, il a estimĂ© que cela signifiait qu'il Ă©tait le vainqueur de Dieu, c'est-Ă -dire l’élu de Dieu, et qu'il avait Ă©tĂ© choisi pour ĂȘtre le « dirigeant de l'Église. Â» Pourtant, et c'est lĂ  le problĂšme, il pensait simultanĂ©ment qu'il devrait « se repentir Â» publiquement d'avoir participĂ© Ă  un tel processus politique. Cela signifiait qu'il devait « se repentir Â» d'avoir participĂ© Ă  ces Ă©lections, mais accepter que Dieu lui eĂ»t en fait rĂ©vĂ©lĂ©, Ă  travers son installation initiale nĂ©e de la rĂ©bellion (voter !), qu'il devait ĂȘtre le seul nouveau dirigeant de l'Église. Incroyable ! (Il est entendu qu'il y avait quelques autres diffĂ©rences derriĂšre la division entre les groupes. Et il faut Ă©galement comprendre que son organisation a abandonnĂ© de nombreuses autres vraies doctrines.)

L'Église de Dieu, se prĂ©parant pour le Royaume de Dieu

Une arrivĂ©e plus rĂ©cente sur la scĂšne chaotique des groupes dissidents, mais qui retient l'attention, est l'Église de Dieu, se prĂ©parant pour le Royaume de Dieu (COG-PKG), dirigĂ©e par un pasteur de la WCG. Il emploie la tactique habile de s’envelopper dans le poste et la rĂ©putation de M. Armstrong. Se qualifiant de « prophĂšte du Dieu d'Abraham, Â» il prĂ©tend maintenant ĂȘtre l'un des deux tĂ©moins (sa femme a Ă©tĂ© nommĂ©e l'autre !), a Ă©crit (et vend) un livre intitulĂ© The Prophesied End-Time, et en fait la publicitĂ© dans certains magazines. Ce livre est un excellent exemple de mĂ©lange habile de vĂ©ritĂ© et d'erreur.

Les publications de ce dirigeant dĂ©chirent terriblement la comprĂ©hension correcte des Ă©vĂ©nements Ă  venir. Beaucoup sont sĂ©duits par les messages de ce faux prophĂšte dĂ©lirant et dangereux. Étant donnĂ© un faux sentiment de sĂ©curitĂ©, ceux dupĂ©s par cet homme ne recherchent plus de futurs Ă©vĂ©nements prophĂ©tiques, et ne les reconnaĂźtront pas quand ils s'Ă©craseront sur un monde sans mĂ©fiance.

Ses Ă©crits abordent des sujets tels que les dix vierges, le temple spirituel, l'homme du pĂ©chĂ©, la dĂ©solation du temple, les sceaux de l'Apocalypse, les deux tĂ©moins, etc. À cĂŽtĂ© de sa comprĂ©hension incroyablement erronĂ©e se trouve un article qui reconnaĂźt M. Armstrong comme l’Élie final. MĂȘme si une grande partie de cet article est incorrect, sa prĂ©sence valide subtilement l'ordure prophĂ©tique que le reste de la publication crache sur le lecteur.

L'enseignement d'une certaine quantité de vérité mélangée à l'erreur sert à piéger les adeptes potentiels. Croyant qu'un faux prophÚte est un enseignant de la vérité, ils deviennent plus disposés à explorer ses fausses prophéties.

AprĂšs avoir prĂ©sentĂ© une sĂ©rie de distorsions grossiĂšres et de perversions directes des prophĂ©ties les plus Ă©lĂ©mentaires de la Bible, cette personne pose des questions telles que « Quelqu'un ose-t-il se tenir devant Dieu et nier ce que nous avons vu dans ces affaires ? Â» ou « Pourquoi les pasteurs et les dirigeants de l'Église admettent ou reconnaissent que ces versets ont bien Ă©tĂ© accomplis ? Â» ou « Avons-nous des yeux pour voir ? Â» entre autres. Des dĂ©clarations telles que « Les preuves devraient ĂȘtre Ă©videntes pour tous, mais beaucoup ne seront pas confrontĂ©es Ă  ce problĂšme ou ne reconnaĂźtront pas sa vĂ©ritĂ© Â» sont utilisĂ©es partout.

Dans chaque cas, ces questions ou dĂ©clarations sont prĂ©cĂ©dĂ©es ou suivies de diverses conclusions terriblement erronĂ©es, confuses et carrĂ©ment fausses !

Copiant les apostats avant lui, il utilise des techniques rĂ©pĂ©titives Ă  haute pression pour effrayer les gens Ă  accepter des bĂȘtises.

Il rejette les grandes prophĂ©ties futures comme ayant Ă©tĂ© accomplies dans l'Église, Ă©crivant des choses comme : « Cela a en effet Ă©tĂ© une rĂ©vĂ©lation qui donne Ă  rĂ©flĂ©chir que les cinq premiers sceaux de l'Apocalypse ont Ă©tĂ© sur eux-mĂȘmes, et que ces sceaux ne sont plus une question de future prophĂ©tie qui doit encore se rĂ©aliser, mais qui est maintenant une question d'histoire, des sceaux qui ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© ouverts. Â»

Il s'éloigne fortement de ce que M. Armstrong a enseigné, et ce que la Bible enseigne, concernant ces choses.

Pour lire que “l’homme du pĂ©chĂ©â€ (2 Thes. 2:3) Ă©tait censĂ© ĂȘtre le successeur de M. Armstrong, ou que l'abomination de la dĂ©solation s'applique Ă  l'Église, et que ceux qui “fuient dans les montagnes” (Matt. 24:15-16) sont le peuple de Dieu s'enfuyant dans les groupes dissidents de la WCG, ou que les cheveux d'ÉzĂ©chiel (chapitre 5) Ă©tant divisĂ©s en tiers s'appliquent Ă©galement Ă  l'Église divisĂ©e et affectĂ©e en tiers, ou que la Grande Tribulation est Ă©galement une prophĂ©tie pour ce qui est dĂ©jĂ  arrivĂ© Ă  l'Église, sont tout simplement des pensĂ©es pitoyables et ignorantes !

Quelques dĂ©clarations plus sĂ©duisantes mĂ©ritent d'ĂȘtre notĂ©es : « Avez-vous la possibilitĂ© de voir et d'entendre quelque chose contre lequel vous rĂ©sistez et combattez toujours ? Â» Cette forme de psychologie inversĂ©e est de nature si rusĂ©e et meurtriĂšre que la seule chose que cet homme n'a pas dit est que si vous tenez compte de ces avertissements, « vous ne mourrez point. Â»

Des centaines de groupes dissidents et groupuscules

Beaucoup trop nombreux pour ĂȘtre couverts dans cet article, il y a littĂ©ralement des centaines de groupes dissidents et de groupuscules, tous issus de la WCG infectĂ©s Ă  divers degrĂ©s par la pensĂ©e et la doctrine des apostats. Ce nombre continue de se multiplier.

Mais Dieu a veillĂ© Ă  ce que son Église, l'Église de Dieu RestaurĂ©e, garde et enseigne activement la pleine vĂ©ritĂ© !

Vous pouvez lire ce que vous dĂ©sirez :