JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau

Comment les enseignements del’Église du Dieu Vivant diffĂšrent de ceux de M. Armstrong et de ceux de L’Église de Dieu restaurĂ©e

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti

Plusieurs personnes rejoignent L'Église de Dieu restaurée (ÉDR) et demandent en quoi nous sommes différents de L’Église du Dieu Vivant (ÉDV), et d’autres, en moins grand nombre, s’il y a des différences entre ce que nous enseignons et ce que M. Armstrong a enseigné. Étant donnés les récents événements, nous avons constaté une augmentation significative de telles demandes, tout spécialement en provenance de l’ÉDV. Bien que nous enseignions exactement ce que M. Armstrong a enseigné — peu importe ce que certains critiques mal informés peuvent dire — nous différons largement de l’ÉDV, cette différence s’accroissant toujours davantage. Les circonstances nous ont forcé à préparer une liste constituée principalement de changements de doctrines, mais aussi de traditions et de politiques. Elle a pour but d’aider les personnes qui veulent sincèrement trouver la pleine vérité et faire partie de la véritable Œuvre de Dieu. (Notre devoir en ce sens est expliqué dans le sermon très complet intitulé « Watchman to Israel—Messenger to Laodicea ! ». Chaque personne vraiment intéressée par la vérité et l’Oeuvre de Dieu est fortement encouragée à écouter ce sermon et à lire le livre de M. Pack, « ANOINT YOUR EYES” – Christ’s Warning to His People ».

Conservez ceci à l’esprit lorsque vous étudierez cette liste. En plus des changements qui y sont énumérés, toute une panoplie de modifications à la simple vérité existe dans L’ÉDV. C’est pourquoi sermons, télédiffusions et publications contiennent des affirmations qui peuvent être compris de différentes façons afin qu’un large public puisse être rejoint et-ou apaisé, et qu’il croit entendre la « vérité », OU entende parler de « croissance » vers de nouvelles « connaissances ». Toute une variété de sermons et de publications contiennent des exemples de demi-vérités — pas totalement fausses, mais si incomplètes qu’elles peuvent, au mieux, laisser incertain.

Attendez-vous à ce que certains ignorent rapidement cette liste, possiblement sans même la consulter. Bien entendu, les dirigeants doivent agir ainsi, et choisiront une, ou les deux méthodes suivantes. Premièrement, ils reviendront à leurs anciennes manières — encore une fois — diffamer le dirigeant de l’ÉDR parce qu’ils n’ont pas réussi à lui faire faire les compromis que cette liste révèle. Deuxièmement, ces dirigeants éprouveront le besoin de trouver des erreurs sur des points mineurs de la liste de façon à ce que les plus crédules puissent rejeter la liste entière. Par contre, les preuves de compromis doctrinaux et d’erreurs sont écrasantes pour ceux qui veulent « oindre leurs yeux » afin de voir — et qui veulent se rétablir.

Tout comme le livre de M. Pack en 1993 intitulé, THERE CAME A FALLING AWAY et ses trois sermons « 30 Reasons to Follow the Truth » n’avaient pas pour but d’attaquer personnellement la direction de l’Église Universelle de Dieu (EUD), cette liste n’a pas non plus comme objectif d’attaquer personnellement les dirigeants de l’ÉDV. Par contre, nous ne pouvons contrôler la façon dont ils réagiront.

Avec une telle liste, il est impossible d’être parfaitement précis, point après point, ni d’utiliser les mots parfaits qui refléteraient exactement les intentions. Trouver le temps de rassembler toutes les preuves —tirées de ce qui devrait contenir un nombre sans fin de sermons, de télédiffusions et de publications — se révélerait infaisable. Bien qu’une précision absolue soit impossible à atteindre, cette liste s’en RAPPROCHE BEAUCOUP ! Il y a également toute une variété de changements — certains épouvantables — qui nous ont été rapportés et qui ne sont pas inclus ici car nous n’avons pu les vérifier. Il est donc possible que nous mettions à jour cette liste lorsque le temps nous le permettra. Il y a deux difficultés additionnelles qui surgissent si l’on veut suivre les problèmes doctrinaux de l’ÉDV. Ils enseignent un grand nombre de fausses doctrines — et elles continuent à se multiplier. Cette progression dans l’erreur doit se poursuivre et la liste ne doit donc être considérée que comme un cliché dans le temps.

Voici pourquoi les conditions doivent encore empirer. Le lecteur doit pouvoir faire le lien entre ce qui se passe dans l’ÉDV et son POURQUOI. En premier lieu, Paul a dit : « un peu de levain fait lever toute la pâte », (I Cor 5 :6 ; Gal 5 :9) et il a comparé l’hérésie à un « cancer » ou à la « gangrène », (II Tim, 2 :17). Ce sont deux choses qui prennent toujours plus de place. Reconnaître ce principe permet de comprendre comment il se fait que l’erreur envahit toujours davantage. Afin que vous puissiez distinguer ce MÉCANISME à l’œuvre ici, nous avons regroupé les points ayant entre-eux une certaine relation. Cela permet aussi de mieux distinguer qui en fin de compte se cache derrière tout cela (Éph 6 :12) et rend plus facile la compréhension des raisons pour lesquelles l’aggravation est INÉVITABLE.

La première de toutes les raisons pour lesquelles les erreurs doctrinales prennent de l’ampleur dans tous les groupes est étudiée soigneusement dans le sermon en deux parties de M. Pack intitulé « The Body of Christ : Why Most Are No Longer in It—But Assume They Are ! ». Tous ces groupes, et les personnes qui en font partie, se sont séparés involontairement de la « Tête » — du leadership du véritable Christ. Ce sermon éclaire non seulement CE qui se passe dans les différents groupes mais aussi comment cela a commencé. Cette toile de fond nous permet de présenter le PREMIER changement de la liste qui est directement lié au SECOND, les deux ouvrant la porte à tous les autres changements. Il est donc nécessaire de fournir plus d’explications sur ces deux premiers :

  1. L’évangile de l’ÉDV, ressemblant maintenant à celui de United Church of God (UCG), est devenu un hybride entre la vérité et le protestantisme, en combinant Christ, le Messager, avec Son Message, le Royaume de Dieu. Contrairement à UCG, l’ÉDV va même plus loin et nomme Christ comme étant le premier élément de l’Évangile. Notez ceci, tiré de leur Énoncé des croyances : « L’Évangile de Christ est la Bonne Nouvelle du pardon de nos péchés par le sacrifice du Christ et du prochain Royaume et Gouvernement de Dieu », et notez leur mandat, « Prêcher à toutes les nations du monde, l’Évangile du Royaume et le véritable nom de Jésus-Christ ». (Énoncé de mission, c’est nous qui traduisons). Cet « évangile » est bien différent de ce que M. Armstrong a enseigné dans sa brochure intitulée « Quel est le Vrai Évangile  ? ». Prenez d’abord le temps de lire Galates 1 :6-9, et de prendre connaissance de la malédiction attachée à la prédication d’un « autre évangile ». Ensuite arrêtez-vous pour penser au caractère sérieux de ce que cela en plus, signifie— le grand danger qui est en réalité importé dans l’Église en même temps que cet « évangile » révisé. Vous devez comprendre POURQUOI Dieu impose une malédiction sur ceux qui pervertissent l’Évangile. Ensuite, lisez II Corinthiens 11 :3-4. Ce passage établit la relation entre « l’autre Jésus » et « l’autre évangile » du monde, et la rattache à la réception d’un autre « esprit ». Jean étiquette cet esprit étranger « l’esprit d’erreur », (I Jn 4 :6). C’est le même esprit qui guide toutes les églises de ce monde ! Comprenez-en la gravité extrême et saisissez comment cela s’intègre à la liste ci-dessous. Cet « autre esprit », différent mais bien RÉEL, introduit directement dans l’ÉDV et UCG la définition que les impudiques (prostituées) protestantes ont du Corps de (leur) « Christ ». Rappelez-vous que les vraies brebis de Christ reconnaissent SA voix et sont capables de la différencier de la voix étrangère d’un autre Jésus. Cette contrefaçon protestante est décrite ci-dessous au point numéro 2.
  2. L’ÉDV enseigne que Christ ne travaille plus exclusivement avec une seule Église unifiée, organisée et ne faisant aucun compromis. D’après eux, l’Église du Christ — semblable au Corps du Christ de la Bible — consiste en plusieurs « organisations » ou « communautés de fidèles ». Ceci va totalement à l’encontre de I Corinthiens 1 :10,13 et 12 :1-31, d’Éphésiens 4 :2-16, de Jean 15, de Matthieu 12 :25-30, et de tout ce que M. Armstrong a enseigné au sujet du Corps de Christ. Cette idée de substitution affirme, en fait, que Christ et Son Corps sont maintenant « divisés » parmi plusieurs groupes. C’est exactement ce que les « filles impudiques » (Apoc 17 :5) croient et ont enseigné aux apostats de l’EUD. Les apostats ont, à leur tour, enseigné ce « Jésus » protestant et son « corps » de contrefaçon aux dirigeants des « groupes dissidents » avant qu’ils fuient l’apostasie. Voici ce que le lecteur doit réaliser : Le monde protestant croit en un « corps » différent (de contrefaçon) d’un « Christ » différent (de contrefaçon), émanant d’un esprit entièrement différent (de contrefaçon), qui N’EST PAS l’Esprit de Dieu. Il est conduit par un « esprit de désobéissance » qui est identifié dans Éphésiens 2 :2 et envoyé par le « dieu de ce siècle », (II Cor 4 :4) ! En résumé, l’Église du Dieu Vivant s’est inconsciemment placée hors du véritable « Corps de Christ » pour aller se positionner dans le faux « corps de Christ » protestant. L’esprit étranger dont parlent Jean et Paul — qui est le levain, le cancer et la gangrène dont nous avons parlé plus tôt — est ce qui a détruit très rapidement l’EUD. Ce même esprit est en train de détruire lentement les différents autres groupes, processus qui ne sera arrêté que par la Grande Détresse. Je le répète, les changements 1 et 2 expliquent TOUT ce que l’on retrouve sur cette liste, et donne la RAISON pour laquelle l’esprit d’erreur ne fera que croître en force et envahir tout endroit où on lui a permis d’entrer. M. Armstrong nous tous a fortement mis en garde pour que nous ne laissions pas entrer le diable même « un tout petit peu » car il « forcerait la porte, étant plus fort que nous le sommes ». C’est ce qui est arrivé ! (Vous êtes à nouveau fortement encouragés à écouter les sermons sur le « Corps de Christ » afin d’avoir une vue d’ensemble que personne d’autres n’a expliquée. La preuve qui est donnée est étonnante et inclut plusieurs déclarations détaillées et claires comme du cristal provenant de la Bible, de M. Armstrong, des Catholiques, des Protestants, des apostats, et directement de la bouche des dirigeants de l’ÉDV et des autres groupes. Ensuite passez à l’action afin de mettre en pratique ce que vous aurez appris).
  3. Il n’est donc pas étonnant que l’ÉDV affirme que l’Église compte maintenant plusieurs « branches ». (Et pourtant Jean 15 :1-5 démontre que ce sont les individus, membres de l’Église, ou du Corps de Christ, qui sont les branches). Notez cette affirmation dans un sermon : « des milliers d’autres entrent dans l’Église de Dieu en général, pas seulement dans cette communauté (fellowship). Espérons des dizaines de milliers, et espérons des milliers de plus dans cette communauté… »,(c’est nous qui traduisons).
  4. …et que l’Énoncé des croyances dise : « l’Église du Dieu Vivant, ayant son quartier général mondial confessionnel aux Etats-Unis d’Amérique, possèdent des membres dans plusieurs pays… ». Et que l’en-tête de lettre de l’ÉDV contienne le terme « quartier général confessionnel ». M. Armstrong détestait — et n’a JAMAIS permis — l’utilisation du terme confessionnel à l’égard de l’EUD, et a toujours enseigné qu’elle était non-confessionnelle.
  5. …et qu’il était permis de tenir occasionnellement des services combinés avec d’autres groupes. Ceci est accompagné par l’idée générale (mais inconsciente) que « l’amour » est plus important que la doctrine, que de « tendre les bras », « être gentil » et avoir un « amour sincère » unifierait le peuple de Dieu.
  6. …et que d’assister à des assemblées de temps à autre avec d’autres groupes aiderait à établir « l’unité ».
  7. …et que l’ÉGLISE DE DIEU n’est plus considérée en tant que notre « Mère », (voir Gal 4 :26 ; Héb 12 :22-23 ; Apoc 12 ; II Jn 5)
  8. L’ÉDV enseigne que M. Armstrong n’était PAS l’Élie qui a « rétabli toutes choses » dans l’Église. Il a pu « ressembler » à Élie, mais il n’a pas « rétabli toutes choses ». Cette vérité à été à l’origine de deux théories populaires : a) Les deux Témoins seront Élie et un second Moïse, ou 2) le rôle d’Élie a pu être rempli par Christ.
  9. Il n’est donc pas étonnant qu’une ÉDV confuse ait introduit un concept de substitution très astucieux appelé « rétablir le christianisme apostolique ». Après avoir rejeté l’accomplissement de la prophétie d’Élie par M. Armstrong, par laquelle IL « rétablissait toutes choses », (Matth 17 :11), cette mission redéfinie n’en est pas seulement une de contrefaçon, mais suggère en plus que M. Armstrong n’a pas rétabli ce que les apôtres ont enseigné. En réalité, il en a fait bien plus, spécialement en ce qui concerne les prophéties des temps de la fin (Dan 12 :4,9). La contrefaçon de l’ÉDV — que son dirigeant est celui qui effectue le véritable rétablissement — apparaît comme un élément pavant la voie à l’apparition d’un futur Élie imposteur.
  10. …et que, relié directement à l’idée que le vrai rétablissement implique le genre de miracles effectués par les apôtres originaux, et quoiqu’Apocalypse 3 :8 dise que Philadelphie a « peu de puissance miraculeuse », l’ÉDV croit qu’elle réalisera des miracles dramatiques ainsi que des signes et prodiges avant l’apparition des deux Témoins. Cette façon de penser inclut l’idée que l’ÉDV, suite à ses miracles, expérimentera une croissance extraordinaire et « ébranlera » les nations avant l’arrivé de la fin. (Et pourtant, il n’y a que Dieu qui puisse « ébranler » les nations – Ag 2 :7). Cette façon d’agir rappelle de plus en plus l’obsession Pentecôtiste « d’appeler le Saint-Esprit ». Sans compter la déclaration de jeûnes pour toute l’Église « car nous n’avons pas suffisamment crié vers Dieu pour obtenir ces dons de l’Esprit » (Lettre aux membres, 29 mars 2004). Cette obsession devient par elle-même une PREUVE puissante d’un esprit différent — d’un « autre esprit » ou « esprit d’erreur » — qui est entré et a saisi le leadership de l’ÉDV. Cela explique aussi la raison pour laquelle tant de personnes de ce groupe rapportent « qu’il y a quelque chose qui ne va pas ici » sans être capable d’identifier ce que c’est. Sans reconnaître le pourquoi et, avec la décroissance lente de l’Esprit-Saint, qui le VRAI « Consolateur », plusieurs se sentent de plus en plus inconfortables. Saisissez bien ceci : l’inconfort provient du « consolateur » de CONTREFAÇON qui est entré dans l’ÉDV et qui l’envahit alors que l’Esprit de Dieu diminue !
  11. …et que, pour poursuivre, tout en étant directement relié à cette obsession confuse et à la mode Pentecôtiste, la guérison, à l’aide d’onctions et de linges oints eux-mêmes, est maintenant offerte librement au PUBLIC dans l’émission du Monde de Demain. L’ÉDV ne sait même plus avec qui Dieu travaille, qui Il guérit ou ne guérit pas.
  12. Après avoir rejeté le rôle d’Élie de M. Armstrong, il ne devrait pas être étonnant que l’ÉDV rejette également son enseignement si souvent répété que la vérité entre dans l’Église seulement par les apôtres, JAMAIS par des non apôtres. (Le site Internet de l’ÉDR renferme plusieurs citations de M. Armstrong qui expliquent, répètent et soulignent cette enseignement). Selon l’Énoncé des Croyances de l’ÉDV (c’est nous qui traduisons tout au long de cet article) : « À l’intérieur du mandat biblique, l’Évangéliste en charge et le Conseil des Anciens de l’Église du Dieu Vivant, conduits par le Saint-Esprit, ont la responsabilité de clarifier et d’établir les doctrines ». (Saisissez bien ce point central : Pour permettre tout changement doctrinal — tout programme doctrinal personnel — il est nécessaire de rejeter À LA FOIS l’accomplissement de la prophétie d’Élie par M. Armstrong ET son enseignement affirmant que la vérité est établie dans l’Église seulement par les apôtres. Voyez-vous bien ceci ? Etes-vous vraiment capable de le voir ? Une personne DOIT accepter les changements No 8 et 12 si elle veut pouvoir contourner le dilemme provoqué par les enseignements de M. Armstrong).
  13. Il n’est donc pas étonnant que les membres puissent régulièrement venir présenter leurs propres idées.
  14. …et que le ministère soit encouragé à trouver de « nouvelles vérités ».
  15. …et qu’une « légère déviation » des enseignements officiels de l’Église ne soit pas considérée comme une hérésie.
  16. …et qu’il y ait au moins un pasteur de l’ÉDV qui croit fermement que M. Armstrong n’était pas un apôtre.
  17. …et que les « traditions » de l’Église sont sujettes à changement (lisez II Thess 2 :15 ; 3 :6).
  18. …et qu’il y a, par exemple, des contradictions continuelles dans les sermons des principaux ministres qui doutent que les 10 Commandements incluent toute la Loi — disant que peut-être chaque statut et jugement devraient aussi s’appliquer.
  19. …et que « l’œuvre » — et non la VÉRITE — détermine en bonne partie où trouver Philadelphie. Les Laodicéens quant à eux n’ont pas de « problèmes doctrinaux ». (C’est la conclusion normale à laquelle arriver étant donné que tous les grands groupes croient essentiellement plusieurs des mêmes choses, très peu remarquant la croissance rapide des hérésies chez tous ces groupes).
  20. …et que, en ce qui concerne l’Oeuvre de Dieu, l’ÉDV n’est que le « fer de lance ». Les autres groupes font aussi « du bon travail » et on aurait entendu dire que l’ÉDV « pourrait se joindre à l’un d’eux ».
  21. …et que, puisque qu’on ne croit plus que la vérité entre dans l’Église seulement par l’intermédiaire des apôtres, les membres n’ont plus à croire que l’Oeuvre s’effectue uniquement à partir du Quartier général et que ces derniers ont été appelés pour l’appuyer (comme l’a enseigné M. Armstrong pendant des décennies). Lié à cette confusion, on voit maintenant l’encouragement à participer à des « travaux communautaires » comme chez les Protestants — une erreur qui a ses racines dans l’apostasie de l’EUD et qui veut que cela soit aussi, en partie, une façon « d’accomplir l’Oeuvre ». Ceci est plus ou moins relié à l’idée d’un évangélisme « personnel » ou « local ». (C’est une façon de se mélanger à la société, de recevoir les louanges des hommes en participant à des programmes pour « sauver le monde » plutôt que de demeurer séparés, [Apoc 18 :4]. Ces programmes n’ont jamais été acceptés par M. Armstrong).
  22. …et que les dissidents doctrinaux peuvent être gardés à l’intérieur de l’Église et que les ministres non conformistes peuvent être tolérés. Il n’y a que ceux qui ne sont pas prêts à faire de compromis qui soient exclus (bien que cela soit fait sous « d’autres prétextes » s’apparentant beaucoup plus à la diffamation). L’exclusion pour cause d’hérésie et de division n’est plus en force dans la majeure partie des autres groupes. La plupart du temps cette décision EST prise à l’encontre de ceux qui NE VEULENT PAS faire de compromis avec les doctrines divines. L’abandon presque total de la pratique de l’exclusion explique pourquoi il y a tant d’hérésie et de division parmi les autres groupes. (Bien entendu, négliger cette façon de faire a comme conséquence l’abandon du Gouvernement de Dieu. Ce relâchement s’accorde très bien avec l’idée qu’il est plus important d’avoir de « l’amour » envers ceux qui propagent de fausses doctrines que de préserver l’unité par une action qui semble « froide et abusive » au raisonnement humain).
  23. …et que, dans un énoncé final, pratiquement à couper le souffle, qui était une insulte envers M. Armstrong, le dirigeant de l’ÉDV a déclaré que « Garner Ted Armstrong » avait fait 90% des diffusions radiophoniques et télévisées et qu’il était responsable pour la majorité de la croissance de l’Église Universelle de Dieu, (sermon, « The Elijah Question »).
  24. Ensuite, nous ne devrions pas être surpris que l’ÉDV enseigne que le « MYSTERES DES SIECLES » — que M. Armstrong a appelé son livre le plus important , et dans lequel il affirme catégoriquement qu’il était l’Élie — contienne de « nombreuses erreurs » mais qu’il serait « correct » d’obtenir une édition corrigée de l’Église de Dieu de Philadelphie (PCG).
  25. …et que, en conformité avec l’affirmation précédente, L’ÉDV a permis l’utilisation des cours de Bible pour enfants de l’ÉDR pendant les services même si cette Église avait marqué le dirigeant de l’ÉDR en tant qu’ennemi.
  26. …et que la clé de David est le gouvernement et non l’identité d’Israël selon la prophétie.
  27. …et que voter, bien que non encouragé, est permis
  28. …et que, à des degrés divers, fêter les anniversaires est une décision personnelle
  29. …et que Christ en tant que « fin de la Loi » dans Romains 10 :4 ne signifie plus, le « but » de la Loi.
  30. …et que les rangs du ministère ont été modifiés : Ancien, Ancien Local, Ancien Prédicateur, tel qu’établi par M. Armstrong, ont été éliminés et remplacés par le seul poste « d’Ancien ».
  31. …et que les épouses des ministres peuvent maintenant avoir un travail à temps plein, ce qui veut dire qu’elles ne demeurent plus 50% du ministère de leur mari, comme l’a toujours enseigné M. Armstrong.
  32. …et que le mariage interracial n’est peut-être pas sage, mais il n’est pas mal. Dans une lettre datée du 28 octobre 1996, le dirigeant de l’ÉDV a dit : « Nous décourageons les fréquentations et les mariages interraciaux NON en tant que péché mortel mais comme quelque chose qui produit beaucoup de troubles, de frustration, de tristesse et de chagrin ».
  33. À la lumière des changements ci-dessus, il n’est donc pas étonnant que l’ÉDV ait contrevenu à une politique mise en place par M. Armstrong et ait institué exactement la même politique de portes ouvertes que celle des libéraux des années 70. Ceci est vrai pour les personnes venant du monde ou de tout autre groupe. Donc, il y a toute une variété de croyances, de pratiques, de tenue vestimentaire etc., partout dans l’Église. La politique de l’EUD sous la direction de M. Armstrong était de ne pas inviter quelqu’un jusqu’à ce que cette personne ait fourni la preuve qu’elle respecterait les enseignements de base de la voie divine, ait commencé à changer sa vie et s’approchait du baptême. La Bible ordonne au peuple de Dieu de sortir de Babylone — pas de faire de COMPROMIS avec elle ou de la COPIER, (Apoc 18 :4). C’est une autre des façons classiques par laquelle cet esprit étranger qui guide les églises du monde est accueilli dans L’ÉDV.
  34. …et que l’ÉDV croit que de se maquiller n’est plus un péché mais plutôt une « question administrative » sur laquelle M. Armstrong a changé de position plusieurs fois.
  35. …et que les cheveux longs chez les hommes et les cheveux courts chez les femmes (contrairement à I Cor 11 :14-15), y compris pour les épouses des ministres, ne sont plus un objet de préoccupation.
  36. …et que les hommes peuvent porter des boucles d’oreilles.
  37. …et que les membres baptisés peuvent fréquenter et marier des personnes non baptisées.
  38. …et que les non baptisés peuvent assister à la Pâque et participer au lavement des pieds. Notez cette citation de la part d’un Évangéliste de haut rang : « La conclusion a été que ceci ne doit pas être fait sauf lors d’occasions exceptionnelles. Dans de tels cas, cela dépend du Pasteur de l’Église locale qui prendra la décision en se rappelant le calme et la discrétion que requiert cet important événement », (Headquarters Weekly Update, 11 mars, 2004).
  39. …et que le tenue de Sabbat est devenue relâchée, les « shorts », pantalons serrés, jupe courtes étant tolérées contrairement à I Timothée 2 :9 et II Thessaloniciens 2 :15 et 3 :6. Les membres sont exhortés à accepter cet « à-la-va-comme-je-te-pousse » mondain du protestantisme au nom de « l’amour » — en d’autres mots : « Nous ne voulons pas que les autres groupes croient que nous sommes « durs » ou « pharisaïques ». (Rappelez-vous, un peu de levain fait lever toute la pâte).
  40. …et que les gens peuvent de temps à autre ne pas assister aux assemblées de Sabbat pour différentes raisons contrairement à ce que dit Hébreux 10 :25.
  41. …et que la conduite des assemblée de Sabbat est très relâchée — que les appels de téléphones cellulaires et les jeux pour les jeunes sont tolérées.
  42. …et que plusieurs des hymnes protestants classiques (retrouvés dans la nouveau cahier de l’EUD) sont maintenant considérés comme acceptables.
  43. …et que le refrain juif superficiel, familier et mondain du successeur de M. Armstrong — « Shabbat Shalom » ou « Joyeux Sabbat » — est maintenant courant de la chaire et aux assemblées. Avec quelle rapidité les gens oublient !
  44. …et que tout comme les libéraux des années 70 et les apostats des années 90, les publications chrétiennes traditionnelles comme Christianity Today ont de la valeur et que l’on peut s’y abonner.
  45. Par exemple, il n’est pas étonnant que la parabole des « dix vierges » soit maintenant considérée comme s’appliquant aussi à la chrétienté traditionnelle du monde, surtout la protestante. Voyez l’affirmation suivante qui cite un commentaire biblique du monde sur la compréhension de : « Qui sont les dix vierges ?…Les dix vierges ont été décrites comme étant la communauté chrétienne qui est en attente, (Voir le The Expositor’s Bible Commentary. – C’est nous qui traduisons). Plusieurs de ceux qui se considèrent comme Chrétiens aujourd’hui attendent le retour du Messie mais la parabole…indique que plusieurs Chrétiens pratiquants qui attendent le retour du Christ ne recevront pas la récompense qu’ils attendent », (« Parabole des dix Vierges » Living Church News [LCN], Jan.-Feb. 2002). On ne fait aucune mention dans cet article de l’application directe de cette parabole à Laodicée, le peuple de Dieu, comme cela a été enseigné pendant des décennies par M. Armstrong. De plus, la Bible révèle clairement que les dix vierges ont l’Esprit Saint mais en quantité réduite. Quelle aveuglement en ce qui concerne même les enseignements les plus élémentaires pour ceux à qui Dieu donne Son Esprit ! Il n’y a aucune chance pour que les Chrétiens du monde soient les vierges spirituelles, qu’elles soient sages ou folles. Pour ceux qui sont prêts à « voir » les points mentionnés ci-dessus et les autres choses parsemées d’erreurs, ce sont autant de PREUVES de l’aveuglement que l’on retrouve chez les Laodicéens, et chez son leadership, ce dernier permettant la publication d’un article du même type que ceux des apostats de l’EUD !
  46. …et pas étonnant non plus de retrouver la conviction inexprimée que les « membres fidèles » sont ceux qui sont loyaux envers l’Église et non envers la vérité.
  47. À la lumière du changement No 45 — qui démontre que l’ÉDV est en train de perdre le sens même des prophéties les plus élémentaires (et les changements suivants vont le prouver), le dirigeant de l’ÉDV a affirmé que la « fin des 6000 ans de l’humanité pourrait possiblement arriver en 2017, ou en être très près » (The End is near, LCN, Nov.-Dec. 2004). Et pourtant, ce même homme dans son sermon intitulé « The Elijah Question », dans lequel il rejette l’accomplissement d’Élie par M. Armstrong, a affirmé qu’il n’était correct de fixer des dates et qu’à chaque fois que cela s’est produit, nous étions dans l’erreur. Présentement, non seulement cet homme est en train d’en fixer, mais en réalité dit: « Mon maître tarde à venir » car, plutôt que de souligner l’empressement d’accomplir l’Oeuvre, les gens croient maintenant qu’il reste encore beaucoup de temps. Il a également dit il y a quelques années que « la fin de l’âge pourrait être dans plus de 25 ans ».
  48. …et que directement relié au changement précédent, Daniel 9 :27 est maintenant défini comme étant les sept années précédant le retour du Christ. De plus, cette période est supposée commencer par un traité (une alliance) entre les Israéliens et le pouvoir européen afin d’instaurer à nouveau les sacrifices d’animaux. Cet accord sera « aboli au milieu de la semaine » ou après 3 1/2 ans au commencement de la Grande Détresse, début 2014 (“The End is Near,” LCN, Nov.-Dec. 2004). Cette idée provient directement d’un romancier très populaire appelé Tim LaHaye (co-auteur d’une série intitulée « Left Behind »).
  49. …et qu’on peut dire qu’il y a 5 résurrections dont trois « majeures ».
  50. …et que les « sept temps » de Lévitique 26 se réfèrent à l’intensité plutôt qu’à la durée de la punition et à l’intensité.
  51. …et que, par extension de la croyance des « branches » dans l’Église, la plupart des groupes en sont venus à croire que les Philadelphiens ne se rassembleront en un seul groupe qu’au moment de la fuite vers le lieu de refuge.
  52. …et que, ne sachant pas qui conduit l’Oeuvre de Dieu exactement, il n’est pas bien d’établir de relations entre des personnes et les rôles, devoirs et accomplissement bibliques. Ceci a comme conséquences de rendre tout à fait impossible de savoir qui était « l’Élie » final, qui était la « sentinelle » (Éz 33 :7, 3 :17) du vingtième siècle et qui était le « messager » de Philadelphie (Apoc 3 :7), et, bien entendu qui est la sentinelle du vingt et unième siècle et qui est le « messager » de Laodicée (v. 14).
  53. …et que le Souper de Noces se tiendra au ciel.
  54. …et que 25% de la Bible, et non 1/3, est prophétique.
  55. À la lumière de TOUTE la confusion doctrinale ci-dessus, il n’est pas étonnant que dans l’intérêt « d’accepter » les autres, d’être « tolérant », « miséricordieux » envers eux et de « faire preuve d’amour », et parce que le sens réel et la capacité de gouverner ont été perdus, plusieurs ministres de l’ÉDV craignent d’être rapportés au quartier général s’ils corrigeaient et dirigeaient les membres dans autre chose que les points les plus élémentaires. (Il n’est donc pas surprenant que certains ne les rencontrent ou conseille que rarement).
  56. …et qu’il y a eu l’abandon presque complet de Matthieu 18 :15 comme moyen de résoudre les problèmes entre les membres. (Ceci est le reflet du changement de la température à l’intérieur de plusieurs groupes. C’est aussi pourquoi certains groupes ont perdu totalement le contrôle).
  57. …et que, ignorant I Corinthiens 6 :1-8, les « frères » peuvent poursuivre d’autres « frères ». (Bien sûr car l’ÉDV a poursuivi Global Church of God).
  58. Malgré la volonté de modifier tant d’enseignements de M. Armstrong, il y a tout de même la volonté de faire appel à son nom lorsque cela est utile. Par exemple, dans une application totalement erronée d’un jugement administratif des années 80, les frères peuvent maintenant payer les dîmes sur le revenu net au lieu du revenu brut. Le jugement de M. Armstrong s’applique maintenant à tous les pays et de façon permanente.
  59. Une émission du Tomorrow’s World a suggéré que Dieu avait créé le péché — non seulement l’adversité comme mentionné dans Ésaïe 45 :7.
  60. En conclusion, étonnamment, l’ÉDV continue d’insister qu’une des caractéristiques principales de sa « communauté » est qu’elle « continue d’enseigner toute la Vérité » et qu’elle « retient les fondations enseignées par M. Herbert W. Armstrong ». Tragiquement, comme c’est le cas de milliers de personnes de PCG qui croient aveuglément celui qui se fait appelé « Ce Prophète », encore plus de milliers de l’ÉDV semblent croire aveuglément ces déclarations.

Pensez immédiatement à relire cette liste ainsi que son introduction avant d’oublier son message et l’impact qu’il provoque !