JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau
A propos de l’auteur
David C. Pack 

Fondateur et Pasteur GĂ©nĂ©ral de l’Église de Dieu RestaurĂ©e, RĂ©dacteur en Chef du magazine The Real Truth et voix du programme tĂ©lĂ©visuel The World to Come, David C. Pack a atteint plusieurs millions de personnes dans le monde entier en proclamant les puissantes vĂ©ritĂ©s de la Bible inconnues de la plupart des gens. Il est l’auteur de 80 livres et livrets, et a personnellement Ă©tabli plus de 50 congrĂ©gations. Il est Ă©galement apparu en tant qu’invitĂ© sur The History Channel. M. Pack a frĂ©quentĂ© l’Ambassador CollĂšge Ă  Pasadena, en Californie. Il est entrĂ© au ministĂšre de l’Église de Dieu Universelle en 1971 et a Ă©tĂ© personnellement formĂ© par son fondateur, Herbert W. Armstrong.

Pourquoi l'homme ne peut pas résoudre ses problÚmes?

par David C. Pack

La connaissance explose, malgrĂ© de plus grandes souffrances humaines, du mĂ©contentement, de la violence, des guerres et de la confusion. Pourquoi une telle escalade dans le dĂ©clin de la morale, cĂŽtoyant des progrĂšs matĂ©riels Ă©tonnants? Des armes de masse destruction mettent maintenant la survie mĂȘme de l’homme en danger. Pourquoi? Et oĂč allons-nous Ă  partir d’ici?

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti

Le monde est rempli de problĂšmes, de maladies, de pollution, de pauvretĂ©, d’ignorance, de confusion religieuse, de guerres, de terrorisme, de crimes, de violence, de famines, d’immoralitĂ©, d’esclavage, d’oppressions, de bouleversements politiques et beaucoup plus. Pourquoi? Comme le temps passe, survient plus de problĂšmes, pas moins! Pourquoi? Aussi, les problĂšmes qui existent dĂ©jà vont collectivement en s’empirant au lieu de s’amĂ©liorer. Pourquoi? À chaque occasion, l’homme a-t-il saccagĂ© et dĂ©truit tous les efforts pour rĂ©soudre ses plus grands problĂšmes?

Individuellement, les gens n’ont jamais semblĂ© plus incapables de faire face, d’attaquer et de vaincre leurs problĂšmes personnels. Tout comme pour le monde en gĂ©nĂ©ral, le passage du temps trouve les individus et les familles se noyant sous une mer dĂ©chainĂ©e de difficultĂ©s et de dĂ©cadences apparemment insurmontables. De plus en plus de gens semblent complĂštement incapables de bien gĂ©rer leur vie.

Oui, pourquoi?

Les hommes ont crĂ©Ă© plusieurs inventions Ă©tonnantes, mais, ils ne peuvent crĂ©er des solutions pour leurs problĂšmes. L’humanitĂ© a maĂźtrisĂ© le pouvoir des ordinateurs pour lui aider à gĂ©rer la vaste somme d’informations, mais les ĂȘtres humains ne peuvent correctement gĂ©rer leurs problĂšmes personnels. Les scientifiques ont dĂ©couverts beaucoup au sujet des dimensions et de la prĂ©cision de l’univers, mais ils ne peuvent dĂ©couvrir les voies qui mĂšnent à la paix. Les astronomes peuvent trouver des merveilleuses nouvelles galaxies à travers tout l’univers, mais ils ne peuvent trouver une façon de prĂ©server la beautĂ© et la majestĂ© de la terre. Les scientifiques ont aussi relĂąchĂ©s la puissance de l’atome, mais ils sont sans pouvoir pour relĂącher les rĂ©ponses aux plus grandes questions de la vie. Les Ă©ducateurs ont enseignĂ© à des millions d’étudiants comment gagner leur vie, mais pas comment la vivre.

L’historienne prĂ©sidentielle bien-connue, et aussi chroniqueuse, Peggy Noonan, rĂ©suma l’historique complexe, et entremĂȘlĂ©e qu’a Ă©tĂ© l’histoire de l’humanitĂ©: “Sur le long ruban de l’histoire, la vie a Ă©tĂ© un long et difficile dĂ©sordre, entachĂ© par des famines, de l’horreur, de nombreuses guerres et d’innombrables maladies. Nous avons du penser que nous Ă©tions mieux, parce que l’homme s’était amĂ©liorĂ©. Mais, l’homme ne ‘s’amĂ©liore’ pas vraiment, vraiment? L’homme est l’homme. La nature humaine est la nature humaine; l’impulsion de dĂ©truire coexiste avec le dĂ©sir de construire et de crĂ©er et d’amĂ©liorer” (“America’s Age of Uncertainty,” Knight Ridder, Nov. 9, 2001).

Qui pourrait ĂȘtre en dĂ©saccord avec cela?

L’état actuel et celui du futur

ConsidĂ©rez quelques unes des conditions terribles sur terre aujourd’hui. Devrions-nous laisser les Ă©vĂšnements de cĂŽtĂ©, ils sont prĂ©dits de devenir pires vers l’annĂ©e 2050, si l’humanitĂ© survit jusque là! Plusieurs des statistiques suivantes viennent du rapport des Nations Unies, titrĂ©: “The State of World Population 2001”. C’est complet, et fait rĂ©flĂ©chir sĂ©rieusement le lecteur.

La population mondiale (6.4 milliards) a plus que triplĂ©e dans les derniĂšres soixante-dix annĂ©es. Elle a doublĂ©e depuis 1960 et il est prĂ©dit qu’elle atteindra entre 9.3 et 10.9 milliards en 2050. Les quarante-neuf nations les plus pauvres et les moins dĂ©veloppĂ©es, tripleront actuellement à une population de presque deux milliards. Cette croissance de la population mondiale engendrera d’énormes problĂšmes.

Il n’y a que 2.5 pourcent de l’eau sur la terre qui est fraĂźche. Et seulement que 20 pourcent de cela (ou 0.5 pourcent) en est accessible, soit sous-terraine ou en surface. La prĂ©sente population consume 54 pourcent de cette eau disponible. En 2050, elle en aura besoin 90 pourcent, parce que la population de la terre croit de 77 millions de personnes par annĂ©e (requĂ©rant une masse d’eau potable Ă©quivalent à la masse d’eau coulant durant une annĂ©e dans le puissant fleuve le Rhin). De plus, les nations en dĂ©veloppement jettent de 90 à 95 pourcent leurs eaux usĂ©es non-traitĂ©es et 70 pourcent de leurs dĂ©chets industriels dans les eaux de surface. La croissance de la population assure que ce problĂšme ira en s’empirant. De plus, les pluies acides et les rejets chimiques provenant des fertiliseurs et des pesticides, ruineront suffisamment la qualitĂ© de l’eau, la rendant grandement inutilisable.

La croissance de la population continue de dĂ©passer la production alimentaire. Il y a 800 millions de personnes qui sont chroniquement mal-nourris, et 2 milliards qui n’ont pas accĂšs à la “sĂ©curitĂ© alimentaire.” Seulement quinze sortes de rĂ©coltes pourvoient à 90 pourcent à la nourriture mondiale, encore, il est estimĂ© que soixante mille diffĂ©rentes espĂšces de plantes pourraient atteindre l’extinction juste en 2025! Lors de cette annĂ©e, la projection du nombre des habitants de la terre arrivera à 8 milliards, elle requerra deux fois les besoins d’aujourd’hui en nourriture, avec une distribution grandement amĂ©liorĂ©e, pour Ă©radiquer complĂštement la faim. Mais seulement quelques experts voient cela comme possible.

Chaque jour, 160,000 personnes se dĂ©placent des rĂ©gions rurales vers les villes. Et cela survient plus rapidement dans les pays sous-dĂ©veloppĂ©s. Les Ă©normes problĂšmes qui en dĂ©coulent sont: sanitaires, de surpopulation, d’accĂšs à des services modernes de santĂ© et la capacitĂ© aux Ă©coles d’absorber l’accroissement dans le nombre des Ă©tudiants.

60 pourcent de toutes les maladies sur terre sont reliĂ©es aux problĂšmes sanitaires. Chaque annĂ©e, la pollution de l’air tue presque 3 millions d’individus dans les pays en voie de dĂ©veloppement seulement, avec les problĂšmes sanitaires tuant un autre 12 millions de personnes. DiffĂ©rentes formes de pollution d’air intĂ©rieures (par des vapeurs d’essence, de gas naturel, de dioxyde de carbonne, de charbon, utilisĂ© comme chauffage ou de prĂ©paration de nourriture, etc.) affectent 2.5 milliards de personnes par annĂ©e et en tuent 2.2 millions d’autres. Des changements dans le climat altĂšrent les zones de risques pour les insectes porteurs de maladies. De nouvelles maladies plus virulentes apparaissent ou rĂ©apparaissent. Et plusieurs bactĂ©ries se rĂ©vĂšlent ĂȘtre rĂ©sistantes aux antibiotiques à cause des continuels traitements par les antibiotiques.

Quelques uns des problĂšmes prĂ©dits pour le proche futur incluent: moins de superficie de terres arables, et plus limitĂ©es, de la dĂ©forestation, plus d’urbanisation, des fermes familiales diminuant en dimension, de la dĂ©gradation du sol, des pĂ©nuries d’eau et aussi de la dĂ©gradation de cette eau, des problĂšmes d’irrigation, plus de dĂ©chets, l’extinction de certains types de semences, l’augmentation dans l’intensitĂ© et la frĂ©quence de sĂ©vĂšres tempĂ©ratures, qui causent de inondations et des pertes annuelles de rĂ©coltes saisonniĂšres, et de gas à effets de serre et plus de changements dans le climat. En mĂȘme temps, 1.6 acres de forĂȘts tropicales, souvent appelĂ©es: “les poumons de la planĂšte” parce qu’elles produisent tellement d’oxygĂšne; disparaissent à chaque seconde!

Tous ensembles, ces problĂšmes engendrent de nombreuses calamitĂ©s, et mĂȘme des catastrophes, pour une humanitĂ© non-prĂ©parĂ©e à rĂ©soudre ces problĂšmes et plusieurs autres.

MĂȘme si le monde se noie sous un “dĂ©luge d’information,” aucune de ces connaissances expliquĂ©es ici, n’adresse rĂ©ellement les complexes et insolubles problĂšmes croissants de cette humanitĂ©. Avec toute l’ingĂ©nuitĂ© crĂ©atrice de l’homme et de son intelligence, il ne peut pas rĂ©soudre les plus importants problĂšmes, ceux qui mettent en danger sa propre existence sur une terre qu’il dĂ©truit systĂ©matiquement.

Les Ă©ducateurs ont sĂ©duit des gĂ©nĂ©rations à croire que l’évolution ment. Cela engendra de multiples millions à croire que l’humanitĂ© Ă©volue continuellement dans un meilleur ordre d’existence. Regardez autour de vous, et vous verrez les fruits de cette sĂ©duction. (Lisez nos brochures: Dieu existe-t-il? Et l’Évolution, les faits, les erreurs et leurs implications. Elles abordent entiĂšrement la faussetĂ© de l’évolution, tout en prouvant l’existence de Dieu.) L’homme n’est pas en train d’évoluer vers le mieux, il est en train de dĂ©gĂ©nĂ©rer vers le pire, de plus en plus bas, moins d’indulgence, plus de dĂ©cadence et d’immoralitĂ©.

POURQUOI?

Une grande Loi ignorée

Tout le monde comprend la loi de la gravitĂ©. Tous reconnaissent que s’ils brisent cette loi, elle pourrait les “briser”. Si quelqu’un Ă©chappe accidentellement une brique sur son pied, le rĂ©sultat pourrait ĂȘtre un ou des os de brisĂ©(s). Si un parachutiste saute d’un avion, et que le parachute ne s’ouvre pas, le rĂ©sultat est la mort certaine. Cela est facile à comprendre.

Voici quelques exemples qui sont seulement moins Ă©vidents, mais qui sont tout aussi vrais. Si une personne est continuellement malade, il est Ă©vident que des lois de la santĂ© (bonne diĂšte, assez d’exercices ou suffisamment de sommeil, etc.) sont brisĂ©es. Une mauvaise santĂ© a plus qu’une ou plusieurs causes. Si un mariage se terminĂ© par un divorce, on peut aussi attribuer cela à une ou plusieurs causes: un manque de communication, des difficultĂ©s financiĂšres, la mort d’un enfant, des problĂšmes sexuels, des insatisfactions au sujet de l’emploi, etc. Si un conducteur est arrĂȘtĂ© sur le cĂŽtĂ© de la route pour ivresse au volant, ce n’est pas difficile de voir la cause de cette arrestation.

MĂȘme si la majoritĂ© des gens n’ont jamais associĂ© la cause et l’effet comme une loi immuable gouvernant presque chaque action dans la vie, ils reconnaissent que c’est gĂ©nĂ©rallement, un principe à l’oeuvre dans certaines circonstances.

Chaque effet peut ĂȘtre retracĂ© à une ou plusieurs causes. Des grossesses non dĂ©sirĂ©es ou non voulues, des crimes, des toxicomanies, des faillites et un millier d’autres effets, peuvent tous ĂȘtre reliĂ©s à des causes spĂ©cifiques. CrĂ©ez votre propre liste. Vous pourrez la trouver sans fin.

La version King James de la Bible enseigne: “
La malĂ©diction sans cause ne viendra pas.” Deux autres traductions de ce verset sont: “
la malĂ©diction non mĂ©ritĂ©e ne frappera jamais sans raison” (Bible de JĂ©rusalem), et “
la malĂ©diction sans fondement n’arrive jamais” (Moffatt). Cette Ă©criture dit que chaque difficultĂ© a une raison, il y a une cause pour chaque effet!

Pourquoi l’homme ne peut voir cette loi à l’oeuvre lorsqu’il regarde au monde en gĂ©nĂ©ral? Pourquoi n’y a-t-il personne qui regarde pour la cause des maux et de la mĂ©chancetĂ© de ce monde? Pourquoi les Ă©ducateurs n’enseignent pas ce principe parmi les plus importants? Comme vous regardez à ce monde autour de vous, ĂȘtes-vous concernĂ©s personnellement? Ne vous ĂȘtes-vous jamais demandĂ© POURQUOI il est rempli avec de la misĂšre, des malheurs, et du mĂ©contentement? Et pourquoi mĂȘme la religion ChrĂ©tienne ignore cette relation importante entre la cause et l’effet?

La cause de tous les troubles et les maux de ce monde commença au Jardin d’Éden. Aussi simple que cela puisse paraitre, c’est vrai. Le monde a perdu de vue une dĂ©cision faite par Adam et Ève. Ils choisirent de ne pas manger de l’Arbre de la Vie, choisissant au lieu de manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Ne vous ĂȘtes-vous jamais demandĂ© que serait-il arrivĂ© si ces deux personnes avaient choisi l’Arbre de la Vie? Pensez à tout ce qui aurait Ă©tĂ© changĂ©, dans tout le monde! Tout serait diffĂ©rent

Il n’y aurait pas d’armĂ©es, pas de guerres, de mortalitĂ©, de dĂ©vastation ou de dĂ©placement de peuples. Il n’y aurait aucune famine, ou de faim causĂ©e par des sĂ©cheresses provoquĂ©es par l’homme. Il n’y aurait pas de mĂ©decins, parce qu’il n’y aurait pas de maladies. Tous les hĂŽpitaux et les cliniques n’auraient jamais existĂ©s. Ni les prisons, les juges, les courts et les forces de police qui existent pour punir ceux qui brisent les lois.

Le bonheur universel, l’abondance, la prospĂ©ritĂ© et la paix aurait Ă©tĂ© expĂ©rimentĂ© à travers toute la planĂšte. Tous les peuples se seraient bien entendu, les voisins, les familles, les individus et les nations. Pouvez-vous vous imaginer un tel monde?

Lorsqu’Adam et Ève prirent la mauvaise dĂ©cision, vous et moi en furent directement affectĂ©s! Ils engendrĂšrent d’innombrables effets sur toute l’humanitĂ©, à cause de leur seule mauvaise cause, et cela n’a pas Ă©tĂ© compris avant le 20Ăšme siĂšcle.

Examinons la vérité du pourquoi de la situation actuelle du monde dans ses problÚmes.

L’esprit charnel

PremiÚrement, Examinons une grosse raison pour laquelle le fait de briser la loi de cause et effet a engendré dans le monde, ces insolubles problÚmes.

L’apĂŽtre Paul, dans sa lettre aux Romains, enregistra une incroyable dĂ©claration: “Car l’affection de la chair [esprit physique] est inimitiĂ© (hostile, ennemie) contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut mĂȘme pas” (Rom. 8:7). D’autres traductions emploient la phrase plus forte: “est l’ennemie de Dieu” au lieu de: “est inimitiĂ© contre Dieu.”

Pour ceux qui croiront cela, ce seul passage offre une vision, un aperçu, surprenant du travail de l’esprit “charnel”, physique de chaque ĂȘtre humain. CoupĂ© de Dieu, l’esprit naturel est ennemi, hostile contre Dieu, il Le dĂ©teste. Pensez à cela! Demandez-vous si un ministre, un religieux ou un thĂ©ologien ne vous a jamais expliquĂ© cela.

NON! Les leaders religieux de ce monde n’en ont jamais fait rĂ©fĂ©rence. Soit qu’ils ignorent entiĂšrement cette comprĂ©hension, ou ils ne reconnaissent pas ses importants effets et grandes implications pour toute l’humanitĂ©!

Ce verset dit clairement que l’esprit naturel ne veut pas, et mĂȘme haĂŻt, de se soumettre à Dieu et d’obĂ©ir à Ses lois. MĂȘme si les gens dĂ©clarent qu’ils “aiment Dieu”, la vĂ©ritĂ©, est que leur esprit (et leurs pensĂ©es) rejettent Ses voies et refusent de rĂ©ellement se soumettre à Lui, à Son autoritĂ© sur leur vie. Ce n’est pas surprenant que le prophĂšte JĂ©rĂ©mie Ă©crivit: “Je le sais, Ô Éternel! La voie de l’homme n’est pas en son pouvoir; Ce n’est pas à l’homme quand il marche, à diriger ses pas” (JĂ©r. 10:23). C’est une autre Ă©tonnante dĂ©claration. Lorsque les hommes sont confrontĂ©s avec des problĂšmes ou d’importantes dĂ©cisions, ils ne savent tout simplement pas quoi faire! Ils sont incapables de rĂ©soudre correctement les dĂ©fis, les difficultĂ©s et les problĂšmes auxquels ils font face dans leurs vies.

Comment alors peuvent-ils rĂ©soudre les problĂšmes beaucoup plus complexes entourant la civilisation aujourd’hui? Ils ne le peuvent pas. Les solutions naissant du raisonnement humain gĂ©nĂšrent toujours plus de problĂšmes. Nous verrons pourquoi.

Au commencement

L’apĂŽtre Jean Ă©crivit: “Au commencement Ă©tait la parole
” (Jean 1:1). Puis il continua: “...et la Parole Ă©tait avec Dieu, et la Parole Ă©tait Dieu.” S’il y en avait Un qui Ă©tait Dieu, mais qui Ă©tait aussi avec Dieu, i est Ă©vident que deux Êtres, deux Personnes, sont dĂ©crites juste ici.

Le verset 14 continue: “Et la Parole a Ă©tĂ© faite chair, et Elle a habitĂ© parmi nous”. Le seul Être Divin qui n’est jamais devenu chair pour pouvoir habiter avec les hommes, c’est JĂ©sus Christ. Rappelez-vous, ça dit que la Parole “a Ă©tĂ© faite chair”. Christ n’était pas dans la chair jusqu’à ce qu’IL vint sur terre pour devenir le Sauveur de l’humanitĂ©.

Dans GenĂšse 1:1 il est dit: “Au commencement, Dieu...” MoĂŻse enregistra les cinq premiers livres de l’Ancien Testament dans la langue des HĂ©breux. Le mot HĂ©breu traduit par “Dieu” est Elohim. Ce mot est unipluriel et il fait rĂ©fĂ©rence aux mots comme: Ă©quipe, groupe, famille ou Ă©glise. Dieu est une Famille, Un Dieu, composĂ© de deux ĂȘtres. C’est pour cela que Christ pouvait et pourrait ĂȘtre Dieu et avec Dieu en mĂȘme temps. Jean 4:24 dĂ©clare que: “Dieu est Esprit”. Dieu est fait entiĂšrement et composĂ© d’Esprit. Les hommes sont composes de chair.

Plus loin dans GenĂšse 1, nous dĂ©couvrons que Dieu dit: “Faisons [plus qu’une personne] l’homme à notre image, selon notre ressemblance” (verset 26). Il y avait là, clairement, plus qu’une personne impliquĂ©e dans la crĂ©ation de l’homme. Le verset 25 ajoute que chaque animal Ă©tait crĂ©Ă© d’aprĂšs ou selon “son espĂšce.”

Les chiens d’aprĂšs les chiens et ils ont des chiots qui ressemblent à des chiens. Les cats d’aprĂšs les chats et ils ont des chatons qui ressemblent à des chats. Les chevaux d’aprĂšs les chevaux et ils ont des poulains qui ressemblent à des chevaux. Cela est vrai pour tout le royaume animal. Il n’y a aucun mystĂšre ici.

Mais voici ce qui a Ă©tĂ© un mystĂšre. Les hommes ne font pas parti de l’espĂšce des animaux. Ils ne ressemblent pas à aucune espĂšce des “animaux de la terre” (verset 25). Ils sont faits à l’image et à la ressemblance de Dieu. Ils font parti de l’espĂšce de Dieu. Ainsi dit votre Bible!

GenĂšse 2:7 dĂ©clare: “L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussiĂšre de la terre, Il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un ĂȘtre vivant”. L’homme est fait de matiĂšre physique, la chair. MĂȘme si l’homme n’est pas fait de ce que Dieu est composĂ©, d’Esprit, il est formĂ© selon “l’image et la ressemblance” de Dieu. Prenez aussi note que l’homme “devint”, pas “avait”, il devint un ĂȘtre vivant (venant du mot HĂ©breu «nephesh» et qui signifie: une Ăąme). Les gens n’ont pas d’ñme, ils sont des Ăąmes!

Des rĂ©fĂ©rences aux parties du corps de Dieu sont trouvĂ©es à travers toute la Bible. Plusieurs versets montrent que Dieu a des yeux, des oreilles, des mains, des pieds, une bouche, des narines, des bras et des jambes, etc. Dans seulement une location, ÉsaĂŻe 59:1-2 mentionne Sa figure, Ses oreilles et Ses mains. DiffĂ©rents autres versets font rĂ©fĂ©rences à l’esprit de Dieu et de Christ (Phil. 2:5). Les humains possĂšdent tous les mĂȘmes attributs physiques que Dieu Lui-mĂȘme possĂšde, mĂȘme si les hommes sont faits de chair et non d’Esprit.

Les ĂȘtres humains furent donnĂ©s des mains afin de pouvoir crĂ©er, mais des pattes, des griffes et des sabots ne leurs auraient pas permis de construire de complexes appareils, des tĂ©lĂ©visions, mĂȘme si un esprit les eĂ»t dirigĂ©s. Et, bien entendu, les animaux ont des cerveaux, pas des esprits.

Les animaux agissent/rĂ©agissent sur l’instinct. Presqu’immĂ©diatement aprĂšs la naissance, ils savent exactement comment agir/rĂ©agir. Par exemple, un veau nouveau-nĂ© sait dĂ©jà comment se tenir debout, faire quelques pas et oĂč trouver le lait. Les bĂ©bĂ©s requiĂšrent beaucoup plus de temps pour se tenir debout et ils ont besoin d’ĂȘtre enseignĂ©s comment faire toutes choses.

Les ĂȘtres humains sont capables d’acquĂ©rir la connaissance. Les animaux n’ont pas cette capacitĂ©. Dieu a programme dans les animaux, par l’instinct, tout ce qu’ils devaient savoir pour leur permettre d’agir et de rĂ©agir effectivement dans leurs environnements.

Les gens ne savent pas instinctivement tout ce qu’ils ont besoin de savoir pour rĂ©ussir avec succĂšs durant leurs vies. Ils doivent acquĂ©rir plus de connaissance comme ils avancent en Ăąge et que la vie en demande plus d’eux.

Toute la connaissance que l’homme acquiert, tombe en deux catĂ©gories:

  • (1) La connaissance physique pour travailler avec les choses et les matiĂšres physiques, et
  • (2) La connaissance spirituelle nĂ©cessaire pour dĂ©velopper des relations personnelles avec Dieu et leurs semblables. Toute connaissance est soit physique ou spirituelle.

La connaissance physique acquise par les cinq sens: la vue, l’ouĂŻe, l’odorat, le touchĂ© et le goĂ»t. Les gens comprennent qu’ils doivent acquĂ©rir un certain nombre de connaissances pratiques et de continuer à en rajouter durant leurs vies. Ils doivent maĂźtriser une ou plusieurs habiletĂ©s pendant qu’ils sont en route vers leur carriĂšre. Ils doivent apprendre à manger, conduire une bicyclette, jouer du piano, enfoncer un clou, couper le gazon, savoir s’habiller, conduire une voiture, et plusieurs autres choses. Pour «fonctionner» comme des adultes, cela demande de la connaissance physique. Bien entendu, ce n’est pas difficile à comprendre. La plupart des adultes reconnaissent que personne ne peut rĂ©ussir dans la vie sans un certain nombre de connaissances. Aujourd’hui, les gens ont besoin de plus de connaissance que jamais auparavant pour survivre dans un monde croissant de plus en plus compliquĂ©.

Mais, il y a un trĂšs gros problĂšme dans tout cela! La connaissance physique que nous avons dĂ©crit n’a pas Ă©tĂ© suffisant, ou de la bonne sorte, pour que l’humanitĂ© soit capable de rĂ©soudre les plus grands problĂšmes affligeant toutes les nations du monde. Par exemple, l’homme est totalement incapable d’atteindre la paix mondiale.

Pourquoi?

Pourquoi les hommes ne peuvent trouver la paix

Rien ne peut ĂȘtre accomplit ou compris sans la bonne connaissance. MĂȘme quelque chose d’aussi simple que de changer un pneu requiert “le savoir”. Sans la bonne connaissance, l’humanitĂ© se tient complĂštement sans pouvoir, absolument impuissante, devant ses problĂšmes. Parce que l’homme a rejetĂ© la source de la bonne, juste connaissance, il est entourĂ© par de terribles troubles.

ConsidĂ©rez juste un problĂšme mondial qui a dĂ©fiĂ© toutes les solutions imaginĂ©es par l’homme à travers l’histoire connue: trouver la paix. L’homme s’est coupĂ© lui-mĂȘme, littĂ©rallement, de la connaissance qui lui aurait permis que ce soit possible. Regardez seulement aux titres des journaux quotidiens. Les guerres semblent retenir captif littĂ©rallement toute la planĂšte et dans toutes les parties du monde.

Il est gĂ©nĂ©rallement reconnu que toutes les nations se prĂ©parent soit pour la guerre, ou bien qu’elles sont en guerre, ou qu’elles se relĂšvent d’une guerre. L’histoire dĂ©montre ceci: il y est enregistrĂ© presque 15,000 guerres. Ironiquement, plusieurs de ces guerres furent combattues “pour la paix.” L’issue d’une guerre, habituellement, inclus une trĂȘve qui n’engendre jamais une paix permanente. C’est parce que les hommes ne peuvent pas, et ne trouveront jamais la voie de la paix par eux-mĂȘmes, sans de l’aide de l’extĂ©rieur. Ils n’ont aucune chance d’atteindre la paix mondiale.

Encore une fois, pourquoi?

Comme faisant partie d’une prophĂ©tie dĂ©taillĂ©e des conditions rĂ©gnant sur la terre à notre Ă©poque, le prophĂšte ÉsaĂŻe rĂ©pond à cette question: “Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, ils n’y a point de justice dans leurs voies; Ils prennent des sentiers dĂ©tournĂ©s: Quiconque y marche ne connait point la paix” (Ésa. 59: 8). Les solutions des hommes conduisent, aboutissent toujours à plus de guerres, de ruines, de misĂšres, de morts, et de destruction. Aussi, Paul Ă©crit: “Ils ne connaissent pas le chemin de la paix” (Rom. 3: 17).

Comment cela est vrai!

C’est parce que les gouvernements des hommes ne fonctionnent simplement pas. Ils n’ont jamais rĂ©ussi à trouver des solutions permanentes aux problĂšmes de la civilisation. Ils manquent la connaissance essentielle nĂ©cessaire pour les rĂ©soudre. Ils n’ont pas les rĂ©ponses aux plus importantes questions de l’humanitĂ©. L’homme ne comprend pas de/par lui-mĂȘme les chemins de la paix, ou encore, les voies de l’abondance, du bonheur, de la santĂ©, et de la prospĂ©ritĂ©. Nous apprendrons bientĂŽt pourquoi. Les plus grands penseurs, leaders, Ă©ducateurs et scientifiques ont manquĂ© misĂ©rablement dans leurs quĂȘtes pour la paix sur terre. Dieu n’a pas encore rĂ©vĂ©lĂ© à l’humanitĂ©, en gĂ©nĂ©ral, comment atteindre la solution aux guerres.

Est-ce surprenant que Dieu inspira le prophĂšte OsĂ©e pour enregistrer: “Mon peuple est dĂ©truit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejetĂ© la connaissance, Je te rejetterai” (OsĂ©e 4:6)? L’humanitĂ© aurait pu connaitre, comprendre et avoir accĂšs à de la connaissance beaucoup plus importante et vitale au sujet de la maniĂšre de vivre, mais elle a choisi de la rejeter. Comme rĂ©sultat, Dieu a rejetĂ©, coupĂ©, l’accĂšs auprĂšs de Lui à l’homme. Et cela coupe l’homme des solutions mĂȘmes aux terribles problĂšmes qui s’aggravent continuellement, et qu’ils subissent maintenant.

Quelle connaissance?

Nous devons maintenant examiner ce que personne ne comprend. Rappelez-vous, l’homme est fait de chair. Mais il a une autre particularitĂ© non-physique, critiquement importante, qui doit ĂȘtre expliquĂ©e. Paul Ă©crit: “Lequel des hommes, en effet, connait les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui? De mĂȘme, personne ne connait les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu” (1 Cor. 2:11). N’essayez pas d’interprĂ©ter ce verset. Laissez-le s’interprĂ©ter lui-mĂȘme. Acceptez-le pour ce qu’il dĂ©clare.

Ce passage identifie deux diffĂ©rentes sortes d’esprit, “l’Esprit de Dieu” et “l’esprit de l’homme”. Ils ne sont pas les mĂȘmes. Chacun pourvoit une fonction diffĂ©rente pour acquĂ©rir la connaissance.

La connaissance humaine, “les choses de l’homme”, est acquise parce que Dieu a donnĂ© aux hommes un esprit humain, l’esprit dans l’homme. La dĂ©claration inspirĂ©e de Paul rend clarifie aussi que la connaissance spirituelle (“les choses de Dieu”) peuvent seulement ĂȘtre acquises par la prĂ©sence de l’Esprit de Dieu. MĂȘme cette seule connaissance est en elle-mĂȘme rĂ©ellement Ă©tonnante! Regardez-le de cette maniĂšre: Virtuellement, personne n’a la connaissance de la maniĂšre que la connaissance soit physique ou spirituelle est acquise!

L’écrivain de l’Ancien Testament, Job, dĂ©clare clairement: “Mais en rĂ©alitĂ© dans l’homme, c’est l’esprit, le souffle du Tout-Puissant lui donne l’intelligence” (Job 32:8). Job dit exactement ce que Paul disait. Il identifia qu’il y avait un esprit dans l’homme, tout en Faisant une distinction que la connaissance (l’intelligence) spirituelle est quelque chose qui vient de Dieu, “le Tout-Puissant.”

Les animaux n’ont pas l’esprit qui est dans l’homme. Les cerveaux de l’animal sont entiĂšrement diffĂ©rents de l’esprit humain. Les humains sont pourvus avec l’esprit de l’homme dĂšs la conception. Cela leur permet, par l’emploi des cinq sens, d’acquĂ©rir et de retenir la connaissance. Sans cet Ă©lĂ©ment invisible de l’esprit, l’humanitĂ© ne serait juste qu’un autre animal. Mais il est fait à l’image de Dieu et il a Ă©tĂ© donnĂ© le pouvoir d’acquĂ©rir, de retenir et d’employer la connaissance pour toutes sortes d’utilitĂ©s.

Tous les ĂȘtres humains furent crĂ©Ă©s par Dieu pour recevoir deux diffĂ©rents esprits. L’un vient Naturellement à la conception, et l’autre vient d’une maniĂšre complĂštement diffĂ©rente. Sans l’Esprit de Dieu, les gens sont littĂ©rallement “pas tout entier”. Leur existence reste limitĂ©e à ce qu’ils peuvent acquĂ©rir par eux-mĂȘmes sans l’aide de Dieu.

Plus tĂŽt, nous avons cessĂ© de parler de l’Arbre de la Vie. Retournons-y pour un bref moment, rappelez-vous qu’Adam fut offert l’opportunitĂ© de manger de cet Arbre.

La vie ou la mort?

Votre existence humaine est littĂ©rallement une affaire de vie ou de mort. JĂ©sus dit: “...Moi, Je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance” (Jean 10: 10). Paul Ă©crit: “tous ont pĂ©chĂ©â€ (Rom. 3:23) et “le salaire du pĂ©chĂ©, c’est la mort” (Rom. 6: 23). Rappelez-vous, les ĂȘtres humains n’ont pas d’ñmes, ils sont des Ăąmes (Gen. 2: 7). (Lisez notre livret: La vĂ©ritĂ© sur l’enfer, pour comprendre mieux la faussetĂ© au sujet de l’immortalitĂ© de l’ñme.)

L’homme n’est pas naturellement en direction de la vie Ă©ternelle, mais vers la mort!

Les ĂȘtres humains vivent approximativement de 70 à 80 ans, et en d’autres parties du monde, beaucoup moins. Quelques uns s’organisent pour vivre plus longtemps, mais Ă©ventuellement, tous meurent. Mais, cela n’a jamais Ă©tĂ© le but original de Dieu que ce soit de cette maniĂšre. Dieu veut que nous expĂ©rimentions la vie pour toute l’éternitĂ©.

Dieu veut que tous les ĂȘtres humains ultimement reçoivent Son Saint-Esprit. Il veut qu’il pĂ©nĂštre Éventuellement tous les esprits. Apprenons quel rĂŽle ce deuxiĂšme esprit joue dans le processus, et comment il travaille avec l’esprit dans l’homme. Notez ce que Paul a Ă©crit: “L’Esprit [le Saint-Esprit] lui-mĂȘme rend tĂ©moignage à notre esprit [l’esprit dans l’homme], que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi hĂ©ritiers: hĂ©ritiers de Dieu, et cohĂ©ritiers de Christ” (Rom. 8: 16-17).

Deux esprits sont dĂ©crits ici. Voyez-vous que l’Esprit de Dieu travaille “avec” l’esprit humain pour amener les ĂȘtres humains au salut comme “cohĂ©ritiers de (avec) Christ”? C’était cet Esprit, qu’Adam avait Ă©tĂ© offert et aurait reçu s’il avait mangĂ© de l’Arbre de la Vie!

Dans 1 Corinthiens 2 verset 14, Paul a aussi dit: “Mais l’homme animal (naturel) ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaitre, parce que c’est spirituellement qu’on en juge”. C’est un verset Ă©normĂ©ment important. C’est tout simplement impossible pour des ĂȘtres humains sans l’Esprit de Dieu à comprendre la connaissance spirituelle, la comprĂ©hension spirituelle. De telles choses ne peuvent seulement sembler “folles” à un esprit qui ne peut “discerner spirituellement”. Peu importe combien intelligent ou talentueux une personne peut ĂȘtre, sans l’Esprit de Dieu, nous pourrions dire qu’ils ont un Quotient Intellectuel spirituel de ZÉRO! Aucun des problĂšmes communs aux individus ou aux nations ne peut ĂȘtre correctement abordĂ© ou rĂ©sous sans l’intervention du Saint-Esprit à l’o euvre dans les esprits.

MĂȘme le fait d’essayer de dire aux gens qu’ils manquent cet Ă©lĂ©ment spirituel est un exercice futile, si Dieu ne leur ouvre pas leur esprit (Jean 6:44, 65). Cela semblera une folie pour eux, parce que mĂȘme cette information est “discernĂ©e spirituellement”. Et, plus cette personne est intelligente et sure d’elle-mĂȘme, plus cela lui semblera une folie de se faire dire que son esprit est incomplet.

Si Adam avait mangĂ© de l’Arbre de la Vie, il aurait reçu l’Esprit de Dieu. Il aurait appris la voie de l’amour, “la voie de donner”, au lieu de “la voie de prendre”, pratiquĂ© par ce monde. La Bible dit que: “l’amour est l’accomplissement de la loi” (Rom. 13: 10), et que: “l’amour de Dieu est rĂ©pandu dans nos cƓurs par le Saint-Esprit qui nous a Ă©tĂ© donnĂ©â€ (Rom. 5: 5).

Romains 8:6 dĂ©clare: “Et l’affection de la chair [physiquement] c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix”. Si Adam avait reçu l’Esprit de Dieu, il aurait reçu la vie inhĂ©rente en lui. Il aurait Ă©tĂ© un “hĂ©ritier” avec le Christ autant que n’importe quel vĂ©ritable ChrĂ©tien aujourd’hui. Il aurait aussi connu la voie à la paix.

C’est de la comprĂ©hension absolument remarquable, inconnue de tous, exceptĂ© pour quelques uns sur terre aujourd’hui. Elle n’a tout simplement pas Ă©tĂ© comprise jusqu’à maintenant!

Pourquoi ĂȘtes-vous nĂ©s?

Dieu dit qu’Il a fait les ĂȘtres humains à Son “image” et à Sa “ressemblance”. Ce verset signifie ce qu’il dit. Dieu vous crĂ©a pour devenir “comme” Lui dans toutes les maniĂšres. Par Son Esprit entrant l’esprit de chacun de Ses enfants nouvellement convertis, une nouvelle vie spirituelle est engendrĂ©e. Un minuscule fƓtus spirituel vient en existence. Tout comme les petits enfants grandissent en ressemblant à leurs parents physiques, Les enfants de Dieu ressemblent spirituellement lentement à Dieu (leur Parent), en nature et en caractĂšre, autant en image et dans la forme (II Pierre 1: 4). Dans l’Ancien et le Nouveau Testament, ce point est absolument clair!

Est-ce que quelqu’un ne vous a jamais pointĂ© cette Ă©criture auparavant? “Bien aimĂ©s, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore Ă©tĂ© manifestĂ©; mais nous savons que, lorsque cela sera manifestĂ©, nous serons semblables à Lui, parce que nous le verrons tel qu’Il est” (I Jean 3: 2). MĂȘme si plusieurs n’ont qu’une vague comprĂ©hension que les ChrĂ©tiens puissent ĂȘtre des “fils de Dieu”, peu considĂšre ce verset. Nous aurons un jour la mĂȘme ressemblance que JĂ©sus Christ. Rappelez-vous que Romains 8:16 dit que nous sommes “enfants” de Dieu avec Christ.

Le Roi David avait aussi compris cela il y a mille ans dĂ©jà, lorsqu’il Ă©crivit: “Pour moi, dans mon innocence, je verrai Ta face; DĂšs le rĂ©veil, je me rassasierai de Ton image” (Psa. 17: 15). (Ce verset dĂ©fait/renverse l’idĂ©e, la “vision bĂ©atifique” populaire que les gens ne peuvent actuellement voir la face de Dieu dans la vie future, mais juste “l’aura” L’entourant.)

David comprenait que nous verrons la face de Dieu. Ainsi que Jean. Les deux comprenaient qu’à la rĂ©surrection, lorsque nous nous “rĂ©veillerons”, nous serons exactement comme Dieu, dans la forme et dans le caractĂšre. Ainsi, Dieu est en train de se reproduire Lui-mĂȘme dans les ĂȘtres humains qui ont reçu Son Saint-Esprit. Il crĂ©e des enfants qui Lui ressembleront exactement!

L’Esprit de Dieu en nous, nous permettra de nous rĂ©veiller dans la rĂ©surrection. Notez Romains 8:11:“Et si l’Esprit de Celui qui a ressuscitĂ© JĂ©sus d’entre les morts habite en vous, Celui qui a ressuscitĂ© Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par Son Esprit qui habite en vous” (voir aussi: I Cor. 15 et I Thess. 4: 13-18). Christ fut ressuscitĂ© pour retourner à Sa position à cĂŽtĂ© de Dieu le PĂšre. Il avait accompli Son oeuvre de devenir le Sauveur.

Comprenez ceci: Le mĂȘme Esprit, qui demeure en nous, depuis le moment de la conversion, nous ressuscitera (tous ceux qui sont engendrĂ©s de Dieu) pour ĂȘtre avec Dieu dans le royaume de Dieu.

Comme le nouveau bĂ©bĂ© engendrĂ© croĂźt dans le sein de sa mĂšre, Le ChrĂ©tien doit aussi croĂźtre avant qu’il ne puisse sortir du sein. Pierre a Ă©crit: “Mais croissez dans la grĂące et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur JĂ©sus Christ” (II Pierre 3: 18). Les ChrĂ©tiens doivent croitre durant cette vie, afin de recevoir l’autoritĂ© divine et le pouvoir, comme cohĂ©ritiers avec le Christ, ils doivent se qualifier, en construisant durant leurs vies, un caractĂšre saint et juste, avec l’aide du Saint-Esprit de Dieu.

JĂ©sus dit: “Je bĂątirai Mon Ă©glise” (Matt. 16: 18). C’est l’Église, cette Église, qui est la “JĂ©rusalem d’en haut”, et qui est la “mĂšre de tous” (Gal. 4: 26, HĂ©b. 12: 22-23, Apoc. 12: 1, II Jean 1, 5). Comme toute mĂšre, l’Église abreuve et nourrit ses enfants, et elle a fait cela depuis plus de 2,000 ans.

Lorsqu’Adam rejeta l’Arbre de la Vie, il rejeta l’opportunitĂ© de recevoir l’Esprit de Dieu, qui lui aurait ouvert son esprit au plan de Dieu, pour lequel il fut crĂ©Ă©. Sa dĂ©cision lui causa, à lui et à sa femme, Ève, d’ĂȘtre exclus du jardin. Leur dĂ©cision conjointe engendra de graves rĂ©percutions pour tous les ĂȘtres humains qui viendraient aprĂšs eux, et qui n’auraient pas accĂšs à l’Arbre de la Vie.

La version dans la GenĂšse dit: “Et l’Éternel Dieu dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. EmpĂȘchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de la vie, d’en manger, et de vivre Ă©ternellement. Et l’Éternel Dieu le chassa du jardin d’Éden, pour qu’il cultivĂąt la terre, d’oĂč il avait Ă©tĂ© pris. C’est ainsi qu’Il chassa Adam; et Il mit à l’orient du jardin d’Éden les chĂ©rubins qui agitent une Ă©pĂ©e flamboyante, pour garder le CHEMIN de l’Arbre de la Vie” (Gen. 3: 22-24). Le “chemin” de recevoir et de vivre par l’Esprit de Dieu n’était plus accessible pour les hommes.

Au lieu de suivre les instructions de Dieu, Adam prit de “l’arbre de la connaissance du bien et du mal”. Il pensait mieux savoir que Dieu. Il prit par lui-mĂȘme le droit de dĂ©cider entre ce qui Ă©tait bien (juste) et ce qui Ă©tait mal (mauvais). Il pensait qu’il pouvait faire confiance à ses propres sens physiques en toutes choses. Dans ce sens, cette dĂ©cision lui “ouvrit les yeux” (Gen. 3:7), mais pas aux choses de Dieu, qui est possible seulement en recevant l’Esprit de Dieu. La dĂ©cision d’Adam empĂȘcha toute opportunitĂ© d’acquĂ©rir la connaissance spirituelle. Sa comprĂ©hension demeura limitĂ©e à ce qu’il pouvait apprendre par les cinq sens physiques.

Avec cette dĂ©cision, il se coupa lui-mĂȘme et toute l’humanitĂ© de tout accĂšs à Dieu. Et depuis, cet autre arbre a guide la façon de penser des hommes et des nations de ce monde. Nous devons comprendre ce que cela signifie pour nous: L’homme n’est pas complet! Toute connaissance qui entrerait son esprit ne pourrait seulement qu’ĂȘtre physique et matĂ©riel. Pour son pĂ©chĂ© d’avoir rejetĂ© Dieu et l’Arbre de la Vie, il fut rejetĂ© par Dieu et exclus du jardin. Dans un sens direct, l’humanitĂ© fut rejetĂ©e avec lui!

Qui tient les rĂȘnes sur la terre?

Satan le diable est appelĂ©: “le dieu de ce monde” (II Cor. 4: 4), et aussi: “le prince de ce monde” (Jean 12: 31; 14: 30; 16: 11) et: “le prince de la puissance de l’air” (Éph. 2: 2). Il a “déçu le monde entier” (Apoc. 12:9).

Satan s’est rebellĂ© contre le gouvernement de Dieu avant la crĂ©ation de la terre (Gen. 1: 1) et de la crĂ©ation d’Adam et d’Ève. Il avait auparavant conduit un tiers de tous les anges dans une rĂ©bellion (II Pierre 2:4). ÉsaĂŻe 14:12 rĂ©vĂšle qu’il rĂ©gnait sur la terre, et ÉzĂ©kiel 28:15 dĂ©montre qu’il Ă©tait un ĂȘtre crĂ©Ă©, un grand et parfait archange. Il devait rĂ©gner sur terre jusqu’à la DeuxiĂšme Venue de Christ. Christ Se qualifia pour le remplacer lors de Sa PremiĂšre Venue.

Satan attendait littĂ©rallement pour les “bĂ©bĂ©s” Adam et Ève. Ils furent crĂ©Ă©s lors du sixiĂšme jour de la semaine de la crĂ©ation, soit Vendredi, ils se reposĂšrent lors du Sabbat, Samedi, et furent probablement sĂ©duits par Satan (Gen. 3:1-6) le Dimanche, à l’ñge de deux jours!

Bien entendu, aucun enfant de deux jours ne sait discerner le bien du mal. Adam et Ève pensaient qu’ils Ă©taient capables de faire leurs propres dĂ©cisions. Comme la majoritĂ© des enfants aujourd’hui, Adam et Ève choisirent de ne pas Ă©couter à leur parent, Dieu. Au lieu, ils crurent au mensonge de Satan qu’ils “ne mourraient surement pas”.

CoupĂ© de Dieu par le pĂ©chĂ© (És. 59:1-2; JĂ©r. 5:25), l’humanitĂ© a cru aux mensonges du dieu de ce monde pour les 6,000 annĂ©es suivantes. L’ensemble du plan de Dieu comprend 7,000 ans. TrĂšs peu ont compris cela. Plusieurs ont au moins compris les versets dĂ©crivant le rĂšgne de 1000 ans de Christ, qui dĂ©butera à Son Retour (Apoc. 20:4-6). Mais ils ne connaissent rien du fait que Dieu a allouĂ© (attribuĂ©) 6,000 ans, ou six jours de mille ans d’une “semaine de sept jours”, au rĂšgne de l’homme, avant le septiĂšme “jour” de 1,000 ans. Nous sommes prĂ©sentement trĂšs prĂšs de la fin du “sixiĂšme jour”.

Nous devons comprendre! La Bible dit: “Mais il est une chose, bien aimĂ©s, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour” (II Pierre 3:8). Malheureusement, la majoritĂ© des gens sont “ignorants” de/sur presque tout ce que la Bible enseigne.

Mais ce n’est pas obligatoire pour vous!

L’homme (sous l’invisible emprise de Satan) a Ă©tĂ© donnĂ© six jours, ou 6,000 ans, pour essayer par ses propres voies, ses propres gouvernements, ses propres religions, ses propres philosophies, ses propres systĂšmes de valeurs, et ses propres formes d’éducation. Sous l’influence de Satan, il a pratiquĂ© le pĂ©chĂ© et la dĂ©sobĂ©issance aux commandements de Dieu pour presque 6,000 ans. Il a alors essayĂ© de traiter tous les effets nĂ©gatifs au lieu de traiter les causes, brisant les commandements de Dieu. Dieu laisse les hommes apprendre d’amers leçons. La vaste majoritĂ© des hommes, qui n’ont jamais connu la prĂ©cieuse vĂ©ritĂ© de Dieu, ont à apprendre que leurs propres voies ne fonctionnent pas! (Vous pouvez nous demander notre livret gratuit: Does the Bible Teach Predestination? Pour apprendre beaucoup plus au sujet du plan gĂ©nĂ©ral de Dieu.)

Dieu fit la distinction entre la lumiĂšre et les tĂ©nĂšbres sur le quatriĂšme jour de la crĂ©ation (Gen. 1:14-19). Cela pava la voie pour toutes les crĂ©atures vivantes et l’homme pour ĂȘtre crĂ©Ă©s sur le cinquiĂšme et sixiĂšme jour. Ce qui est trĂšs intĂ©ressant, c’est qu’aprĂšs 4,000 ans (la fin du quatriĂšme jour dans la Plan MaĂźtre de Dieu) que Christ vint amenant la lumiĂšre de la vĂ©ritĂ© de Dieu à l’humanitĂ©. La majoritĂ© rejetĂšrent Christ parce que: “les hommes ont prĂ©fĂ©rĂ© les tĂ©nĂšbres à la lumiĂšre” (Jean 3:19).

Nous avons appris que “le salaire du pĂ©chĂ©, c’est la mort” (Rom. 6:23), Christ vint comme le second ou le “dernier” Adam (I Cor. 15:22, 45) pour offrir à quelques uns (Éph. 1:11-12) le pardon et l’accĂšs, une fois encore, à l’Esprit de Dieu, et à la VIE Ă©ternelle!

Conduit par l’Esprit de Dieu

L’apĂŽtre Paul a Ă©crit: “Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu” (Rom. 8:14). Un ChrĂ©tien est Celui qui a le Saint Esprit le conduisant dans sa vie. Mais, est-ce absolument essentiel d’avoir l’Esprit de Dieu pour ĂȘtre un ChrĂ©tien? Par ce point, Paul avait dĂ©jà dit au verset 9: “Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’Esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne Lui appartient pas !”

C’est aussi simple! Quelqu’un a l’Esprit de Dieu, et est un ChrĂ©tien, ou quelqu’un ne l’a pas et il n’est pas un ChrĂ©tien, il “ne Lui appartient pas”. Tous ceux qui sont rĂ©ellement convertis doivent avoir l’Esprit Saint en eux.

Mais que veut dire cela? Est-ce que c’est tout ce qu’il y a pour ĂȘtre un ChrĂ©tien et la conversion, ou y a-t-il plus?

Dieu se reproduit Lui-mĂȘme en mettant un peu de lui-mĂȘme dans chaque personne qu’Il engendre. Par la repentance et le baptĂȘme, la personne reçoit le don du Saint-Esprit (Actes 2:38), aprĂšs avoir Ă©tĂ© appelĂ© par Dieu pour hĂ©riter la promesse du salut (verset 39).

Pierre, Celui qui parlait dans Actes 2:16-17, fait rĂ©fĂ©rence au prophĂšte JoĂ«l prĂ©disant un temps lorsque Dieu “verserait [Son] Esprit sur toute chair” (JoĂ«l 2:28). Cela commença avec la naissance de l’Église du Nouveau Testament lors de la PentecĂŽte en A.D. 31.

Les Ă©glises de ce monde ne comprennent rien de la vĂ©ritable voie du salut. Elles ne rĂ©alisent mĂȘme pas ce qu’est le vrai salut. Seulement l’Église que Christ conduit (Matt. 16:18; Éph. 1:22-23; Col. 1:18) comprend ces points. JĂ©sus n’est pas venu pour sauver le monde maintenant. Il n’a jamais Ă©tĂ© en “croisade pour sauver les Ăąmes”, dont plusieurs ont cru et croient encore.

Le faux Christianisme de ce monde est aveuglĂ© à la vĂ©ritĂ© et au plan de Dieu. Au lieu d’obĂ©ir à Dieu, des milliards ont Ă©tĂ© sĂ©duits en acceptant les idĂ©es et les traditions des hommes. Christ dit: “C’est en vain qu’ils M’honorent, en donnent des prĂ©ceptes qui sont des commandements d’hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes” (Marc 7:7-8).

Nous avons vu que la nature humaine est hostile à Dieu. Elle hait la vĂ©ritĂ©, la loi et le gouvernement de Dieu. Elle ne veut pas ĂȘtre assujettie à personne ou à quelque chose. Elle veut la libertĂ© de suivre ses propres voies, croire ses propres idĂ©es, coutumes et traditions, sans aucune interfĂ©rence de la part de Dieu. (Lisez notre brochure gratuite: Est-ce que Dieu a crĂ©Ă© la nature humaine? Pour apprendre beaucoup plus au sujet de l’origine de la nature humaine.)

Si quelqu’un est mĂȘme intĂ©ressĂ© à obĂ©ir à Dieu, c’est seulement parce qu’il a Ă©tĂ© “attirĂ©â€ (Jean 6:44) par l’Esprit de Dieu et appelĂ© (Matt. 22:14) pour comprendre Sa merveilleuse vĂ©ritĂ©. Ses yeux ont Ă©tĂ© ouverts à Son incroyable potentiel humain. Comme rĂ©sultat, il veut vivre une façon de vivre complĂštement diffĂ©rente.

Christ instruisit Ses serviteurs, ceux qu’Il a appelĂ©s, pour croitre, changer et vaincre: “Celui qui vaincra, Je le ferai asseoir avec Moi sur Mon trĂŽne” (Apoc. 3:21). Et: “À Celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin Mes oeuvres, Je donnerai autoritĂ© sur les nations. Il les paĂźtra
” (Apoc. 2:26-27).

Le jugement est maintenant sur l’Église, pas sur le monde. Pierre a Ă©crit à l’Église: “Car c’est le moment oĂč le jugement va commencer par la maison de Dieu [l’Église]” (I Pierre 4:17). Éventuellement, tout le monde apprendre la vĂ©ritĂ© (És. 11:9), et que toutes les nations auront accĂšs au plan de salut. Mais ce temps n’est pas encore arrivĂ© pour toute l’humanitĂ©. Le point central du plan de Dieu de rĂ©conciliation, du pardon des pĂ©chĂ©s, de vaincre, du dĂ©veloppement du caractĂšre et de recevoir le don de la vie Ă©ternelle est entiĂšrement centrĂ© sur l’Église dans cet Ăąge!

Ceux qui sont appelĂ©s prĂ©sentement doivent vaincre le diable, les tentations de ce monde et leur propre nature humaine, juste comme le fit Christ, pour se qualifier de faire partie du royaume de Dieu, pour ĂȘtre capable de rĂ©gner avec le Christ. Nous avons lu plutĂŽt qu’ils “rĂšgneront” avec Christ sur Son trĂŽne (à JĂ©rusalem), lorsqu’Il appellera toute l’humanitĂ© à une opportunitĂ© pour le salut, lorsque le diable aura Ă©tĂ© enlevĂ© de son trĂŽne terrestre et jetĂ© dans les abĂźmes là, oĂč il sera “lié pour mille ans” (Apoc. 20:2-3).

Ceux qui seront appelĂ©s plus tard, durant le Millenium ou le temps du jugement pour les milliards de personnes qui ont vĂ©cu, n’auront pas à vaincre le diable ou les tentations de ce monde. Sans aucun doute, trĂšs peu de ceux-là, se rebelleront contre Dieu et rejetteront le salut. Bien sĂ»r, quelques uns choisiront cette voie, et ils seront dĂ©truits dans un lac de feu (II Pierre 3:10-12). Ils seront comme de la cendre (Mal. 4:3) parce qu’un Dieu misĂ©ricordieux et juste, littĂ©ralement, “terminera leur misĂšre”. La Bible dĂ©crit cela comme la “seconde mort” (Apoc. 20:6), parce que tous les ĂȘtres humains sont “dus” pour mourir une fois comme rĂ©sultat du pĂ©chĂ© d’Adam (HĂ©b. 9:27; Gen. 2:17).

Le plan de Dieu révélé par les Jours Saints

Dieu planifia un moyen par lequel Son peuple n’oublierait jamais ou ne se mĂ©prendrait jamais au sujet de la vĂ©ritĂ© de Son Plan MaĂźtre pour sauver l’humanitĂ©. Commençant par l’ancienne IsraĂ«l, Il ordonna que sept festivals ou Sabbats annuels (dĂ©crits dans LĂ©vitique 23), soient gardĂ©s chaque annĂ©e comme un rappel de ce but gĂ©nĂ©ral.

Le premier festival, qui introduit le rĂŽle de Christ comme Sauveur et Grand PrĂȘtre (Sacrificateur), c’est la PĂąque. Elle est gardĂ©e chaque annĂ©e pour commĂ©morer Son sacrifice et Son sang rĂ©pandu pour le pardon des pĂ©chĂ©s.

Le deuxiĂšme festival, la pĂ©riode des sept jours des pains sans levain, illustrant l’enlĂšvement du pĂ©chĂ© et le processus de vaincre.

Le troisiĂšme festival, appelĂ© la fĂȘte de la PentecĂŽte, (ou des “Premiers fruits” dans l’Ancien Testament), est observe cinquante jours plus tard (PentecĂŽte signifie de compter cinquante) aprĂšs que la gerbe soit coupĂ©e durant les Jours des Pains Sans Levain. Actes 2:1 montre que l’Église du Nouveau Testament commença sur ce jour. Toute l’Église du Nouveau Testament jusqu’à ce jour, avec quelques personnes de l’Ancien Testament, comprend les premiers fruits du plan de salut de Dieu (Jac. 1:18).

Au dĂ©but de l’automne de chaque annĂ©e viennent les quatre derniers festivals, chacun ajoutant des Ă©vĂšnements importants dans le plan de Dieu. La fĂȘte des trompettes est le quatriĂšme festival, et l’évĂšnement central est la DeuxiĂšme Venue de Christ. Ensuite, le cinquiĂšme festival est le jour des expiations et il dĂ©montre un temps lorsque tout le monde sera “uni” avec Dieu et Christ parce que Satan aura Ă©tĂ© liĂ©. Et le sixiĂšme festival, la fĂȘte des tabernacles (qui dure aussi sept jours), dĂ©montre les derniers 1,000 ans du plan de Dieu, lorsque Christ et les saints ressuscitĂ©s rĂšgneront sur la terre. C’est durant ce temps que l’Arbre de la Vie sera accessible à tous ceux qui chercheront et obĂ©iront à Dieu.

Finallement, le septiĂšme festival est le dernier grand jour. Il dĂ©montre le Jugement du Grand trĂŽne Blanc, lorsque le Livre de la Vie (Apoc. 20:12) sera ouvert et que tous les ĂȘtres humains qui ont vĂ©cu, à partir d’Adam jusqu’à maintenant, afin que chaque personne reçoive Ă©ventuellement une opportunitĂ© pour le salut.

ArmĂ©s avec cette vue de la connaissance, les ChrĂ©tiens ne sont pas des activistes (politiquement, socialement ou spirituellement) comme tant de soi disant ChrĂ©tiens sont enseignĂ©s, puis, pensant qu’ils peuvent et devraient “rĂ©parĂ© ce monde”, “faire de ce monde une meilleure place.” Les vrais ChrĂ©tiens n’essaient pas “d’instaurer le royaume” par des efforts humains. Ils ont leurs “
pieds chaussĂ©s avec le zĂšle que donne l’Évangile de paix” (Éph. 6:15). Ils marchent à travers la vie ayant leurs pieds couverts avec la connaissance de la maniĂšre que le vĂ©ritable Évangile du royaume de Dieu engendre et enseigne la voie à l’ultime paix mondiale, au bonheur, à la santĂ© et à la prospĂ©ritĂ© universelle. Ils comprennent la certitude que le royaume de Dieu viendra pour rĂ©soudre TOUS les plus difficiles problĂšmes de ce monde. (Lisez notre livret: Comment Viendra La Paix Mondiale? Pour apprendre beaucoup plus sur la maniĂšre que cela arrivera.)

Les vrais ChrĂ©tiens connaissent ce qui ce qui s’en vient pour la civilisation, incluant les mauvaises nouvelles à court terme et les bonnes nouvelles à long-terme. Ils comprennent la prophĂ©tie et ils ne prennent pas les choses entre leurs mains, et par le fait mĂȘme, neutraliser le but de Dieu, qui est de dĂ©montrer aux hommes qu’ils sont totalement incapables de se gouverner eux-mĂȘmes ou de rĂ©soudre leurs problĂšmes sans l’aide du Saint-Esprit!

Le danger de l’extinction coupĂ© court

De l’incertitude et des malaises croissant autour du monde. De plus en plus se demandent maintenant: “Qu’est-il en train d’arriver? OĂč vont les choses?” Les problĂšmes croitront si sĂ©vĂšres que nous atteindrons bientĂŽt le moment dĂ©crit dans Matthieu 24: 21-22. Christ y dĂ©crit les conditions juste avant Son Retour lorsqu’Il dĂ©clare: “Car alors, la dĂ©tresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à prĂ©sent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrĂ©gĂ©s, personne ne serait sauvĂ©,[laissĂ© vivant] mais à cause des Ă©lus, ces jours seront abrĂ©gĂ©s”.

Comment futiles, sont les efforts de l’homme pour rĂ©soudre ses problĂšmes? Si futile, que sans l’intervention du Dieu Tout Puissant dans les affaires humaines, toute vie humaine sur terre serait effacĂ©e. La pollution, les pĂ©nuries alimentaires et d’eau, les maladies et l’emploi d’armes de masse destruction amĂšneraient l’humanitĂ© à l’extinction. MisĂ©ricordieusement, Dieu ne permettra pas à ces Ă©vĂšnements d’aller aussi loin. Son merveilleux but et Son plan travaillent prĂ©cisĂ©ment en temps vers une fin heureuse et paisible, une rĂ©solution de tous les problĂšmes de l’humanitĂ©!

Le but merveilleux de Dieu

Dans son livret: «NEVER BEFORE UNDERSTOOD Why Humanity Cannot Solve Its Evils», Herbert W. Armstrong a Ă©crit ce merveilleux rĂ©sumĂ© du plan de Dieu pour l’humanitĂ© sous le sous-titre: “The Incredible Human Potential” (L’Incroyable Potentiel Humain):

“Quel Ă©tonnant incroyable potentiel humain! Le monde ne rĂ©alise que trĂšs peu le but glorieux et stupĂ©fiant que Dieu est en train d’accomplir dans les vies humaines mortelle faites de la poussiĂšre de la terre!

“Dieu se reproduit lui-mĂȘme à travers nous! Il prend de la matiĂšre du sol, et en fait des humains vivants, temporaires, mortels. Et pour ceux qui le veulent, Dieu infuse en eux Son Saint-Esprit, leur donnant la vie Ă©ternelle divine! Par Son Esprit, avec notre consentement et nos efforts dans la croissance spirituelle et dans le fait de vaincre, Il infuse dans nous son caractĂšre spirituel juste. Par une rĂ©surrection, nous naĂźtrons des personnages divins, des personnages juste comme Dieu le PĂšre et Christ le Fils! Nous aurons tout l’univers sous nos pieds (HĂ©b. 2:8).

“En Adam, tous ont pĂ©chĂ©. En Christ, tous auront la vie! Dieu a appelĂ© Son Église premiĂšrement! L’Église est Son Corps! L’Église, ressuscitera au Retour de Christ, elle se mariera à Christ le Fils. Nous devenons les enfants de Dieu. AprĂšs notre mariage au Christ, un mariage spirituel de personnes immortelles, nous engendrerons des enfants dans cette famille divine!

“Il n’y a qu’une Ă©glise, un corps (I Cor. 12:13, 20) pour devenir une famille divine. L’Église est “un Ă©difice bien coordonnĂ©â€ (Éph. 2:21), joint ensemble et compactĂ© (soudĂ©) uni ensemble dans un solide assemblage (Éph. 4:16), tenant tous un mĂȘme langage (I Cor. 1:10). Dieu a appelĂ© l’Église spĂ©cialement hors du monde de Satan pour vaincre, pour se prĂ©parer et s’entrainer à devenir des ĂȘtres divins pendant et aprĂšs le Millenium, pour rĂ©gner avec Christ et d’amener à la vie Ă©ternelle tous les autres commençant avec Adam, qui lui aussi sera volontaire!

“Quel merveilleux but et quel grandiose plan! ”

Vous pouvez lire ce que vous dĂ©sirez :