JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau
A propos de l’auteur
David C. Pack 

Fondateur et Pasteur GĂ©nĂ©ral de l’Église de Dieu RestaurĂ©e, RĂ©dacteur en Chef du magazine The Real Truth et voix du programme tĂ©lĂ©visuel The World to Come, David C. Pack a atteint plusieurs millions de personnes dans le monde entier en proclamant les puissantes vĂ©ritĂ©s de la Bible inconnues de la plupart des gens. Il est l’auteur de 80 livres et livrets, et a personnellement Ă©tabli plus de 50 congrĂ©gations. Il est Ă©galement apparu en tant qu’invitĂ© sur The History Channel. M. Pack a frĂ©quentĂ© l’Ambassador CollĂšge Ă  Pasadena, en Californie. Il est entrĂ© au ministĂšre de l’Église de Dieu Universelle en 1971 et a Ă©tĂ© personnellement formĂ© par son fondateur, Herbert W. Armstrong.

Le but du mariage-bientÎt désuet?

par David C. Pack

Le mariage est sous attaque comme jamais auparavant. Survivra-t-il, le pourra-t-il? L’adultĂšre explose, pourquoi? La vie de famille traditionnelle s’efface. La famille typique devient extincte, pourquoi? La plupart des gens ne sait pas d’oĂč provient l’institution du mariage, et ils n’ont aucune idĂ©e pourquoi, ou s’il est mĂȘme nĂ©cessaire. Ce livret rĂ©vĂšle la vraie signification, l’étonnant but du MARIAGE et de la FAMILLE!

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti

Ce monde explose à cause de ses nombreux problĂšmes. Beaucoup de connaissances sont disponibles pour ces problĂšmes, mais il y a trĂšs peu de comprĂ©hension. La dissolution du mariage et de la famille est un exemple classique. Apparemment, tout le monde sait que cela arrive, mais personne ne sait ce que ça signifie, ou ce qui peut ĂȘtre fait à ce sujet.

De plus en plus de gens questionnent l’institution du mariage. Plusieurs personnes sont concernĂ©es par la tendance dans laquelle elle se dirige. D’autres se questionnent à savoir si le mariage peut mĂȘme survivre. Tandis que d’autres se marient sur leurs propres termes ou sur une base d’essai seulement. Des millions vivent simplement ensemble, sans ĂȘtre mariĂ©s, et mĂȘme de plus en plus cohabitent maintenant dans une relation de “mĂȘme sexe.”

Tout cela aurait Ă©tĂ© impensable il y a 50 ans. Virtuellement, tout le monde a planifiĂ© et espĂ©rĂ© de “grandir, de se marier, et d’avoir des enfants.” Les tantes, les oncles, les cousins, les frĂšres et les soeurs (de la mĂȘme famille), et les voisins, gĂ©nĂ©rallement ont fait la mĂȘme chose. Et le mariage Ă©tait pour la vie. Des communautĂ©s entiĂšres, et des nations, fonctionnent de cette maniĂšre!

Il n’y a pas si longtemps, personne n’aurait rĂȘvĂ© qu’autant aujourd’hui choisirait des “styles de vies alternatives,” et que plusieurs siĂšcles de valeurs de base du mariage et de coutumes seraient sous attaque, dĂ©fiĂ©, et ridiculisĂ© comme si c’était hors mode, passĂ© date. Plusieurs ont abandonnĂ© l’institution sacrĂ©e du mariage, et la perte de toutes les valeurs traditionnelles, plusieurs sont maintenant confus, ne sachant pas oĂč se tourner pour trouver des rĂ©ponses.

Pourquoi tout cela arrive-t-il?

La religion, l’éducation, la science et la sociĂ©tĂ© ne connaissent pas le vrai but du mariage. Ils ne savent mĂȘme pas si le mariage A un but.

Mais il y a des réponses, et vous pouvez les connaitre! Il Y A une merveilleuse raison transcendente pour le mariage et la famille. Ce livret la révÚle!

Des faits choquants et des statistiques

Examiner la question de “pourquoi le mariage?” doit ĂȘtre prĂ©cĂ©dĂ© par un regard sur la sociĂ©tĂ© d’aujourd’hui. Cela inclut d’examiner quelques statistiques, des tendances, et des faits. Voici une liste de donnĂ©es provenant de sociologues, de centre de statistiques, de psychologues, de conseillers matrimoniaux, et de planificateurs. MĂȘme si cela est choquant, ce n’est qu’un bref regard à tout ce qui pourrait ĂȘtre inclus:

  • 50% des femmes mariĂ©es et 66% des hommes mariĂ©s aux États-Unis commettent l’adultĂšre (combinĂ©es, ces statistiques indiquent qu’environ 83%, cinq sur six, des mariages impliquent au moins un partenaire adultĂšre).
  • Seulement 25% des BrĂ©siliens espĂšrent que leurs Ă©pouses resteront fidĂšles.
  • Les divorces par 1,000 mariages: 1969—140; 1990—380 (une hausse de 171%); 1996—451 (une hausse de 222% depuis 1969).
  • ComparĂ©s aux premiers mariages, les remariages sont 50% plus à risque de se terminer en divorce durant les cinq premiĂšres annĂ©es, et ils tendent à ĂȘtre instables, se brisent plus souvent, et plus rapidement (Statistics Canada, Canadian Census Bureau).
  • Le statut des divorcĂ©s est la catĂ©gorie maritale la plus en croissance. Le nombre des divorcĂ©s a plus que quadruplĂ©, de 4.3 millions en 1970 à 18.3 millions in 1996.
  • Le National Institute for Healthcare Research dit que le divorce maintenant, se classe comme le facteur numĂ©ro un reliĂ© au taux de suicide dans les villes majeures des États-Unis, se classant au-dessus de tous les autres facteurs: physiques, financiers, et psychologiques.
  • Une des Ă©tudes les plus rĂ©vĂ©latrices jamais faite aux États-Unis sur la santĂ© mentale a trouvĂ© que les gens qui sont divorcĂ©s sont presque deux fois plus aptes à avoir une maladie mentale que ceux qui sont mariĂ©s. Ils sont 6 à 10 fois plus aptes à utiliser l’aide de psychologues et 4 à 5 fois plus aptes à devenir des clients assidus (rĂ©guliers) de ces cliniques.
  • Comparant toutes les structures familiales, l’emploi de drogue pour les enfants est plus bas dans la famille mariĂ©e stable.
  • 75% des enfants du divorce finissent eux aussi par un divorce.
  • Les enfants des familles divorcĂ©es lĂąchent l’école deux fois plus que ceux des familles stables.
  • Parmi les adolescents et les femmes adultes, le divorce parental est liĂ© à la pauvre estime de soi, aux activitĂ©s sexuelles prĂ©coces, une plus grande dĂ©linquance, et une beaucoup plus grande difficultĂ© à Ă©tablir des relations maritales et hĂ©tĂ©rosexuelles stables. De plus, le divorce, habituellement, survient des annĂ©es avant que des problĂšmes ne soient observĂ©s.
  • Les deux plus grands facteurs favorisant le suicide parmi les adolescents est le divorce des parents, et le fait de vivre avec un seul parent. Aussi, les divorcĂ©s ont un taux de suicide trĂšs Ă©levĂ©.

MĂȘme si ces statistiques sont absolument Ă©tonnantes, ils ne sont qu’aperçu de ce que ce livret pourrait contenir. (Plus de statistiques sont affichĂ©es plus loin.) Pourquoi, alors, la sociĂ©tĂ© devrait ĂȘtre surprise de ce qu’elle hĂ©rite? Des programmes de tĂ©lĂ©vision sans fin dĂ©prĂ©cient, abaissent le mariage, tout en promouvant ouvertement les relations homosexuelles des hommes et des femmes. La fornication et l’adultĂšre sont systĂ©matiquement montrĂ©s, et approuvĂ©s, dans virtuellement chaque “situation comique, populaire” ou des relations hĂ©tĂ©rosexuelles tĂ©lĂ©visĂ©es. Il y a aussi la guerre culturelle Ă©mergente sur l’issue des unions du mĂȘme sexe, et maintenant les mariages. Cette “nouvelle moralitĂ©â€ redĂ©finie chacun des paramĂštres du mariage.

Prenez un moment. Pensez aux films d’aujourd’hui et aux programmes de tĂ©lĂ©vision. Depuis quand une sĂ©rie a promu ou mĂȘme appuyĂ© le concept familial populaire des annĂ©es 50 et 60?

D’anciennes cicatrices contre le divorce et le “changement dans le valeurs sĂ»res” ont presque toutes disparues. L’idĂ©e aussi que le mariage est un engagement de toute une vie. La plupart des jeunes adultes n’ont aucune comprĂ©hension rĂ©elle de la raison pour laquelle les gĂ©nĂ©rations du passĂ© ont si fortement dĂ©fendu la famille ou pourquoi ils Ă©taient contre ceux qui vivaient ouvertement ensembles, sans ĂȘtre mariĂ©s.

La peur de violer ce qui fut si profondĂ©ment incrustĂ©, basĂ© sur la Bible, les croyances morales, ont presque disparus. Le taux de divorce aujourd’hui, est actuellement plus haut parmi les soi-disant ChrĂ©tiens “nĂ©s de nouveau” que les ChrĂ©tiens qui confessent ne pas avoir la foi.

AprĂšs un longue et lente Ă©rosion du respect envers l’aspect lĂ©gal du mariage, ce n’est pas surprenant qu’un juge dĂ©clara rĂ©cemment: “Il est plus facile de me divorcer de mon Ă©pouse d’il y a 26 ans que de remercier quelqu’un j’ai engagĂ© il y a une semaine. La personne que j’ai engage a plus de droit lĂ©gal...Ça, c’est mauvais!”

Quel incroyable commentaire au sujet de cette Ăšre!

Le concept de la famille est devenu si Ă©tranger que seulement 16% (seulement un sur six) des adultes disent que les enfants sont une raison importante pour le mariage. Étonnant!

Le mariage est supposĂ© protĂ©ger la dignitĂ© des enfants, dĂ©jà considĂ©rĂ©s comme une merveilleuse bĂ©nĂ©diction donnĂ©e aux parents par Dieu. Aujourd’hui, ils sont souvent regardĂ©s comme des accidents biologiques qui les ont surpris dans leurs carriĂšres, leurs propres intĂ©rĂȘts, leurs poursuites et leurs plaisirs!

La crĂ©ation de l’homme

Si vous avez lu passablement de notre littĂ©rature, vous savez que nous enseignons que la Bible est le livre d’Instruction de Dieu pour l’humanitĂ©. C’est la source de la connaissance et de la comprĂ©hension rĂ©vĂ©lĂ©es que l’homme ne peut dĂ©couvrir par lui-mĂȘme. Elle explique les questions de la vie les plus importantes. Elle contient des RÉPONSES! Nous devons l’examiner pour la rĂ©ponse du “pourquoi le mariage?” et du “pourquoi la famille?”

La Bible commence avec le livre de la GenĂšse, qui signifie “commencement.” La GenĂšse d’une chose est son commencement, ou comment elle a commencĂ©e. La GenĂšse explique comment Dieu commença Son plan pour l’humanitĂ©.

Le seul bon endroit pour dĂ©buter toute recherche, c’est de voir ce que DIEU dit à ce sujet. La GenĂšse est là oĂč il commence à rĂ©vĂ©ler le but du mariage et de la famille.

GenĂšse 1:1 dĂ©clare: “Au commencement, Dieu crĂ©a les cieux et la terre.” Ce livret n’est pas Ă©crit pour prouver la vĂ©racitĂ© de cette histoire ou mĂȘme si, en fait, il Y A UN Dieu. MĂȘme si cela doit ĂȘtre prouvĂ©, ça doit l’ĂȘtre indĂ©pendamment de ce livret. Nous retournerons à ce sujet plus tard, mais pour l’instant, nous reconnaissons que cette dĂ©claration est enregistrĂ©e dans la Bible.

GenĂšse 1 continue avec les diffĂ©rents aspects de la crĂ©ation qui furent complĂ©tĂ©s chaque jour de cette semaine de la crĂ©ation originale. Par exemple, lors du quatriĂšme jour, Dieu crĂ©a le jour et la nuit, et Il Ă©tablit certaines lumiĂšres dans les cieux comme “signes pour marquer les Ă©poques, les jours et les annĂ©es.” Le cinquiĂšme jour, Il crĂ©a toutes les crĂ©atures qui Ă©taient dans les eaux, les mers, et les ocĂ©ans et les oiseaux de toutes sortes. Lors du sixiĂšme jour, Dieu crĂ©a tous les animaux terrestres et les insectes, avant de crĂ©er l’homme, “chaque ĂȘtre vivant, tous, selon son espĂšce
et Dieu vit que cela Ă©tait bon” (versets 21-25).

Les versets 26 à 27 rĂ©vĂšlent alors la crĂ©ation de l’homme: “Puis Dieu dit: Faisons l’homme à Notre image, selon Notre ressemblance...Dieu crĂ©a l’homme à Son image
”

L’homme a Ă©tĂ© fait pour ressembler, “ĂȘtre fait comme” Dieu, selon “Sa sorte (Son espĂšce).” Les ĂȘtres humains furent le couronnement, le pinacle, le summum de la crĂ©ation de Dieu. Ils n’étaient pas d’aucune espĂšce animale, mais furent faits à la “ressemblance et à l’image” de Dieu. Cela rĂ©vĂšle une Ă©norme diffĂ©rence entre les hommes et les animaux de toutes sortes.

Le verset 25 rĂ©vĂšle que les animaux furent crĂ©Ă©s d’une maniĂšre diffĂ©rente, que chacun Ă©tait fait d’aprĂšs “son espĂšce”. Notez e qu’il est dit: “Dieu fit les animaux de la terre selon leur espĂšce, le bĂ©tail selon son espĂšce, et tous les reptiles de la terre selon leur espĂšce
.”

Les chevaux ressemblent à des chevaux. Les chiens ressemblent à des chiens. Les vaches ressemblent à des vaches. Les oiseaux ressemblent à des oiseaux. Aucune autre crĂ©ature n’est formĂ©e ni ne ressemble à l’image de Dieu. Ainsi dit Dieu, qui a inspirĂ© cette histoire!

Les hommes ne font pas parti de l’espĂšce des animaux. Ils n’ont pas la ressemblance d’aucune “bĂȘte de la terre.” Comme faisant parti de l’espĂšce de Dieu, l’homme fut crĂ©Ă© pour entrer en relation avec Dieu, qu’aucun animal ne peut jamais avoir.

Il est critique de comprendre quelque chose au sujet de qui et quoi est Dieu. GenĂšse 1 rĂ©vĂšle d’importantes et vitales connaissances. Celui qui parle dans GenĂšse emploie le pluriel au lieu du singulier. MoĂŻse enregistra les cinq premiers livres de l’Ancien Testament dans le langage HĂ©breu. Le mot HĂ©breu traduit “Dieu” est Elohim. Ce mot est unipluriel, comme team, groupe, club, famille ou Église.

Rappelez-vous le verset 26: “...Faisons [plus qu’un seul] l’homme à notre image, selon notre ressemblance.” Il y avait là clairement plus d’une Personne impliquĂ©e dans la crĂ©ation. Ce verset enregistre que la Famille de Dieu parlait (planifiait) et crĂ©ait. Dieu est une Famille, prĂ©sentement composĂ©e de deux Personnes.

La doctrine paĂŻenne de la TrinitĂ© enseigne que Dieu est trois Personnes en un Être. Cela cache la vĂ©ritĂ© cruciale que Elohim est une Famille composĂ©e de plus d’une Personne.

L’apĂŽtre Jean amplifie ce que MoĂŻse enregistra: “Au commencement Ă©tait la Parole” (Jean 1:1), et il continua: “et la Parole Ă©tait avec Dieu, et la Parole Ă©tait Dieu.” S’il y en avait UN qui ÉTAIT Dieu, mais qui Ă©tait aussi AVEC Dieu, il est Ă©vident que deux Êtres, deux Personnes, sont dĂ©crits. C’est la raison pour laquelle Christ pouvait ĂȘtre Dieu et ĂȘtre avec Dieu en mĂȘme temps.

Le mot Grec traduit par “Parole” est Logos. Il signifie “Porte-Parole (Spokesman).” C’est Celui qui devint Christ et Celui qui parle dans Genùse 2.

Jean 1:14 continue: “Et la Parole a Ă©tĂ© faite chair, et Elle a habitĂ©e parmi nous.” Le seul Être divin qui n’a jamais fait cela est JĂ©sus Christ. Rappelez-vous, ça dit que la Parole “a Ă©tĂ© faite chair.” Christ n’était pas dans la chair jusqu’à ce qu’Il vienne sur terre pour devenir le Sauveur de l’humanitĂ©.

GenĂšse 1 et Jean 1 introduisent la preuve que Dieu est une Famille , avec plus d’une Personne. L’importance de cette connaissance ne peut ĂȘtre ignorĂ©e, en relation avec la famille humaine.

Adam Ă©tait seul

GenĂšse 2:7 ajoute: “L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussiĂšre de La terre, Il soufflĂ© dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un ĂȘtre vivant.” Mais Adam Ă©tait seul. Il n’avait pas d’épouse ou d’enfant.

Le verset 18 continue pour amplifier la crĂ©ation de l’homme et de la femme. Il rĂ©vĂšle en ajoutant de la comprĂ©hension vitale au sujet des hommes (des mĂąles) en gĂ©nĂ©ral: “L’Éternel Dieu dit: il n’est pas bon que l’homme soit seul; Je lui ferai une aide semblable (appropriĂ©e) à lui.”

Prenez une note spĂ©ciale des paroles de Dieu: “
il n’est pas bon que l’homme soit seul.” Dieu dit que ce n’est pas bon que les ĂȘtres humains passent leur vie Ă©tant cĂ©libataire. Ils furent crĂ©Ă©s et planifiĂ©s pour ĂȘtre avec quelqu’un. Simplement acceptez les paroles de Dieu pour ce qu’elles signifient exactement.

Les prochains versets dĂ©crivent Dieu prenant une cĂŽte du cĂŽtĂ© d’Adam pour crĂ©er Ève. Il y a aussi une signification symbolique importante dans la maniĂšre que Dieu choisit de faire cela. Il aurait aussi pu avoir choisi de prendre de la poussiĂšre de la terre pour crĂ©er Ève, de la mĂȘme maniĂšre qu’Il forma Adam, mais Il ne le fit pas. C’était voulu, pour montrer que la femme se tient au cĂŽtĂ© de son mari durant toute sa vie. Examinons cela en dĂ©tail.

Le premier mariage, et plus d’indices pour le but

Maintenant lisez les versets 23-25: “Et l’homme dit: voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! On l’appellera femme, par ce qu’elle a Ă©tĂ© prise de l’homme. C’est pourquoi l’homme quitter son pĂšre et sa mĂšre, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. L’homme et sa femme Ă©taient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte.”

Dans l’essentiel, vous venez juste de lire la description de Dieu du premier mariage. Ève est dĂ©crite comme “l’épouse” d’Adam. C’était un mariage! Adam eu une Ă©pouse qui fut prise directement de son corps. Pour le reste de sa vie, la cicatrice de cette “opĂ©ration” aurait Ă©tĂ© visible, un rappel constant aux deux conjoints que leurs vies Ă©taient tissĂ©es et insĂ©parables l’un de l’autre.

Il est important de noter quelques points additionnels au sujet de ce mariage:

  • PremiĂšrement, Ève fut appelĂ©e une “femme”, cela signifie littĂ©ralement “un homme avec un utĂ©rus” ou encore “un utĂ©rus-homme.” Bien sĂ»r, il y a d’autres diffĂ©rences entre les hommes et les femmes, mais cela parle du principe voulu.
  • DeuxiĂšmement, le verset 24 montre que le nouveau couple mariĂ© doit quitter leurs parents et Ă©tablir leur propre famille, maisonnĂ©e! Ils devaient laisser une famille pour en former une autre. Par ce que plusieurs ignorent cette instruction, leurs mariages souffrent terriblement, et quelques fois Ă©chouent complĂ©tement.
  • TroisiĂšmement, ils devaient “s’attacher” l’un à l’autre comme “formant une unitĂ©â€, directement par des relations sexuelles dans le mariage. C’est la raison pour laquelle toutes formes de fornication sont si mauvaises. La fornication vol et affaiblit l’unicitĂ© que Dieu veut pour le mariage. Le verset 25 montre qu’Adam et Ève Ă©taient “nus” et qu’ils n’en avaient pas honte du tout. L’intention est que les maris et leurs Ă©pouses, et personnes d’autres, doivent se sentir ainsi.
  • QuatriĂšmement, ce rĂ©cit amplifie, approuve, dĂ©taille le chapitre 1, les versets 27-28. Ces versets contiennent la balance des instructions originales enregistrĂ©s de Dieu au premier couple au sujet du but qu’Il voulait pour eux: “Dieu crĂ©a l’homme
et la femme (mĂąle et femelle). Dieu les bĂ©nit, et Dieu leur dit: soyez fĂ©conds, multipliez, remplissez la terre...”

Comprenant qu’ils furent crĂ©Ă©s “mĂąle et femelle,” les nouveaux mariĂ©s furent immĂ©diatement informĂ©s d’agrandir leur famille. C’est l’évidence mĂȘme de la signification pour “soyez fĂ©conds, multipliez.” Les ĂȘtres humains furent planifiĂ©s pour avoir des enfants, pour construire une famille! C’est de cette famille, que nous verrons ce qu’elle reprĂ©sente, un type Ă©tonnant du but de Dieu. La maniĂšre de “se multiplier” pour l’homme est actuellement une description du plan de Dieu sur le plan spirituel.

Avant de continuer, rappelez-vous que Dieu rĂ©vĂ©la: “il n’est pas bon que l’homme soit seul.” MĂȘme s’il y a des circonstances attĂ©nuantes, quelques fois derriĂšre le contrĂŽle d’une personne, les personnes cĂ©libataires devraient prendre note.

Dieu employa Salomon pour expliquer plus de raisons pourquoi les ĂȘtres humains ne furent pas crĂ©Ă©s pour ĂȘtre seuls. Écoutez ce que Dieu dit à travers l’homme le plus sage qui a jamais vĂ©cu: “Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s’ils tombent, l’un relĂšve son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever! De mĂȘme, si deux couchant ensemble, ils auront chaud; mais celui qui est seul, comment aura-t-il chaud? Et si quelqu’un est plus fort qu’un seul, les deux peuvent lui rĂ©sister; et la corde à trois fils be se rompt pas si facilement” (Éccl.4:9-12).

Ce passage contient quatre raisons séparées pourquoi deux, ensembles, est mieux que deux individus séparés. Réexaminez le verset et comptez-les.

La derniĂšre phrase devient une cinquiĂšme raison pourquoi le mariage est mieux que de vivre seul. Le verset montre ce qu’un premier enfant fait à une union. Et il prouve que tout le passage parle au sujet d’un homme et d’une femme lorsqu’il parle de “deux ensembles.” Notez ce que ça dit: “la corde à trois fils be se rompt pas si facilement.” Le nombre minimal de brins tissĂ© ensemble pour faire une corde est trois. Le nombre minimal pour une famille est aussi trois. C’est ce que la phrase signifie. La naissance d’un enfant permet à un couple de devenir une famille, Ça amĂšne aussi un effet de collage au mariage. Un petit ĂȘtre humain apparait, ressemble gĂ©nĂ©ralement à chacun de ses parents,. La prĂ©sence de cette petite personne rend plus difficile pour un couple de s’éloigner l’un de l’autre.

Bénéfices positifs

De nombreuses Ă©tudes ont commencĂ©es à confirmer seulement, rĂ©cemment, ce que Dieu rĂ©vĂ©la il y a des milliers d’annĂ©es au sujet du pourquoi du fait d’ĂȘtre seul n’est pas bon. Il y a maintenant beaucoup d’évidences qui dĂ©montrent les nombreux bĂ©nĂ©fices physiques, Ă©motionnels, psychologiques et positifs dont les couples mariĂ©s bĂ©nĂ©ficient.

Les gens mariĂ©s vivent plus longtemps, expĂ©rimentent moins de dĂ©pressions, sont plus stables Ă©motionnellement et physiquement, ont moins de problĂšmes reliĂ©s à l’alcoolisme et d’abus de drogue, et ont un niveau de revenus et d’épargne plus Ă©levĂ©s que les gens non-mariĂ©s. Des taux plus bas d’hospitalisations pour problĂšmes mentaux trouvĂ©s dans les couples mariĂ©s.

Les sociologues reconnaissent que lorsque les familles restent intactes, ça crée un effet rassembleur et protecteur sur ses membres, ce qui est un puissant dissuasif aux tendances suicidaires, autant pour les parents que pour les enfants. Les bénéfices du mariage et de la famille ont été prouvés de directement affecter les deux parents et les enfants du couple.

Combien Ă©trange que seulement maintenant, l’homme ait Ă©tĂ© capable de prouver une partie des plus Ă©vidents bĂ©nĂ©fices du mariage. Si seulement les hommes voulaient Ă©couter ce que Dieu dit au sujet d’ĂȘtre seul. Et nous n’avons pas encore commencĂ© à discuter des merveilleux bĂ©nĂ©fices spirituels, le but spirituel, du mariage.

Reproduction animale

Durant toute ma jeunesse nous avons eu des animaux à la maison. Nous avions quatre sortes de chiens (deux à chaque fois), plusieurs chats, des hamsters, des oiseaux, et des poissons. Lors de deux ou trois occasions, nous avons eu des Ɠufs de poulets afin de les regarder Ă©clore. J’ai aussi apportĂ© à la maison une grenouille et un serpent.

Je n’ai jamais aussi Ă©tĂ© excitĂ© que lorsque j’ai regardĂ© I’accouchement de chiots et ou de chattons dans notre maison. Je me rappelle encore ma mĂšre (quelques fois je lui obĂ©issais.) m’avertissant continuellement de garder mes distances des chiots de notre chienne Collie, elle n’avait que trois pattes, son nom Ă©tait “Sally.”

Sally n’a pas eu besoin d’aide pour l’accouchement. Et le pĂšre des chiots Ă©tait introuvable. Les chiots trouvĂšrent rapidement l’endroit oĂč aller chercher le lait maternel. Assez vite, ils marchaient et sautaient partout. Personne ne leur disait oĂč trouver le lait, ou leur enseignait à marcher. Toutes ces choses venaient par instinct.

Les bĂ©bĂ©s humains sont diffĂ©rents. Ils doivent tout ĂȘtre enseignĂ©s. Un veau, un poulain, ou un bĂ©bĂ© Ă©lĂ©phant peuvent marcher quelques minutes aprĂšs ĂȘtre nĂ©s, mais cela prend à un bĂ©bĂ© humain habituellement environ un an ou plus pour le faire. MĂȘme s’il possĂšde un potentiel beaucoup plus grand, à cause de son intelligence, le manquĂ© d’instinct, initialement, force le bĂ©bĂ© humain à avoir à tout apprendre, et il le fait apparemment d’une maniĂšre plus lente que les animaux, qui ont l’instinct depuis la naissance. Pour un an ou plus, l’enfant humain est presque complĂ©tement dĂ©pendant de ses parents. La majoritĂ© des chiens sont matures virtuellement dans presque un an. Un veau nouvellement-nĂ© peut facilement peser 1,000 livres dans une annĂ©e.

En comparaison, les animaux naissent avec des cerveaux possĂ©dant un instinct, pendant que les ĂȘtres humains naissent avec un esprit possĂ©dant une Ă©norme intelligence. Les humains peuvent apprĂ©cier l’art, la littĂ©rature, les sports, les jeux et la musique. Ils peuvent cumuler de vastes sommes de connaissance, raisonner avec des faits et des problĂšmes, faire des jugements, exercer la discipline et construire un caractĂšre. Les animaux ne peuvent rien faire de tout cela. La seule ressemblance entre l’homme et l’animal est la reproduction.

Les “autoritĂ©s” ne savent pas!

Nous vivons dans un Ăąge oĂč chacun est un “expert.” Les journaux, les magazines, la tĂ©lĂ©vision et les programmes de radio sont remplis par des gens donnant leurs opinions, à propos de tout! Chaque problĂšme, Ă©vĂšnement ou affaire importante confrontant la sociĂ©tĂ© maintenant, semblent commander la vue des journalistes, des scientifiques, des psychologues, des Ă©ducateurs et toute autre sorte de soi-disant “autoritĂ©â€ sur le sujet. Invariablement, dĂ©sagrĂ©ent les uns des autres, et presque personne ne se demande ce que Dieu en pense.

MalgrĂ© cela, beaucoup de gens se questionnent sur le mariage, seulement Dieu peut rĂ©vĂ©ler son but. Il n’y a rien de mauvais à questionner le mariage. En fait, tous devraient poser les questions que les “autoritĂ©s” posent, mais qu’ils ne peuvent rĂ©pondre. Ces “autoritĂ©s” ne comprennent mĂȘme pas ce que vous venez de lire dans ce livret. C’est par ce qu’ils regardant à l’évolution comme Ă©tant l’origine de l’espĂšce humaine!

Si les ĂȘtres humains sont le produit de l’évolution, comment et quand est-ce que la tradition du mariage commença? Rappelez-vous, l’évolution enseigne que la race des ĂȘtres humains est la plus haute forme “animale.” Si c’est cela, quand est-ce que les prĂ©-humains ou les presque-humains commencĂšrent à se marier? Les Ă©volutionnistes ne peuvent rĂ©pondre à cette question. Au mieux, ils ne peuvent que supposer que l’homme (pas Dieu), à un certain point dans le passĂ© distant, inventĂ© l’idĂ©e de se “marier.”

Plusieurs soi-disant “ChrĂ©tiens” dĂ©clare suivre la Bible, mais tout en croyant la thĂ©orie de l’évolution. Toutefois, la majoritĂ© n’y pense mĂȘme pas profondĂ©ment ni ne vĂ©rifie et prouve et examine leurs croyances. ConsidĂ©rez ceci: ils disent croire en un CrĂ©ateur, ils rejettent le rĂ©cit de la GenĂšse. Cela les force à conclure la mĂȘme conclusion que les Ă©volutionnistes au sujet du quand et du comment du mariage.

Reconnaissez aussi que ça l’a Ă©tĂ© le Christianisme traditionel qui a enseignĂ© que le cĂ©libat, demeurĂ© cĂ©libataire, est un â€œĂ©tat plus Ă©levĂ©â€ d’existence. Cela suppose que le mariage est purement le but de la procrĂ©ation, avoir des enfants et sauvegarder la race humaine. Cela prĂ©sente un problĂšme.

ConsidĂ©rez encore. Tous les mammifĂšres se reproduisent exactement de la mĂȘme maniĂšre. C’est un fait de la nature. Mais pas un seul d’eux ne se marient. Et les ĂȘtres humains et les animaux sont aussi diffĂ©rents dans pratiquement toutes autres choses. Maintenant, si d’avoir des enfants est le seul but du mariage, ou du sexe, alors pourquoi les ĂȘtres humains devraient se marier? S’ils sont le summum des animaux, et une fois encore, le sexe et le mariage n’ont aucun autre but ais la procrĂ©ation, alors le mariage est une perte de temps.

Voyez-vous le point?

Prenez le point plus loin, et considĂ©rez soigneusement ceci: Si le cĂ©libat est la plus haute forme de l’existence humaine, et que le sexe est seulement pour la procrĂ©ation, il semblerait que ce serait beaucoup mieux pour les gens non-mariĂ©s de se rapprocher pour le sexe et la procrĂ©ation. Rappelez-vous, la plupart des soi-disant ChrĂ©tiens sont enseignĂ©s que toute forme de contrĂŽle de naissance est mauvaise! Cette croyance derive de l’idĂ©e que le “sexe est mauvais et est seulement pour la procrĂ©ation.”

Voyez-vous la logique? Si la religion traditionnelle est correcte, et que le sexe soit seulement pour la procrĂ©ation, et si le cĂ©libat est un meilleur Ă©tat d’ĂȘtre, alors le mariage n’a absolument aucune valeur. Et ne vous y trompez pas, il y a beaucoup de reproduction ayant lieu sans mariage (maintenant un sur trois, juste en AmĂ©rique).

Le Christianisme traditionel a complĂ©tement faillit à ses adeptes, et au monde, en enseignant les faussetĂ©s que nous avons justes dĂ©crites. Malheureusement, la plupart croit les faussetĂ©s des hommes sĂ©duits qui clament ĂȘtre les reprĂ©sentants de Dieu.

Est-ce que Dieu est l’autoritĂ©?

La Bible est Ă©crite par Celui qui se dit ĂȘtre Dieu. “Celui-là” ne laisse aucun doute quant à Son autoritĂ© et à So pouvoir, et qu’Il crĂ©a toutes choses: “Je suis l’Éternel, et il y en a point d’autre, hors Moi il n’y a point de Dieu...Ainsi parle l’Éternel, le Saint d’IsraĂ«l, et Son CrĂ©ateur: Veut-on Me questionner sur l’avenir, Me donner des ordres sur Mes enfants et sur l’Ɠuvre de Mes mains? C’est Moi qui ai fait la terre, et qui sur elle ai crĂ©Ă© l’homme; C’est Moi, ce sont Mes mains qui ont dĂ©ployĂ© les cieux, et c’est Moi qui ai disposĂ© toute leur armĂ©e” (Ésa. 45:5, 11-12).

Cette dĂ©claration n’est pas ambiguĂ«. Si nous devons accepter la Bible, Dieu S’établit Lui-mĂȘme comme Celui qui dĂ©tient l’autoritĂ© pour rĂ©pondre aux plus grosses questions de la vie.

Dans le mĂȘme passage d’ÉsaĂŻe au chapitre 45 et aux versets 18 à 23, Dieu continue à S’établir comme l’Auteur du rĂ©cit de la crĂ©ation de GenĂšse 1: “Car ainsi parle l’Éternel, le crĂ©ateur des cieux, le seul Dieu, qui a formĂ© la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie
Je suis l’Éternel, et il y en a point d’autre.... Qui a prĂ©dit ces choses dĂšs le commencement, et depuis longtemps les a annoncĂ©es? N’est-ce pas Moi, l’Éternel? Il n’y a point d’autre Dieu que Moi...Je le jure par Moi-mĂȘme, la vĂ©ritĂ© sort de Ma bouche et Ma parole ne sera point rĂ©voquĂ©e: tout genou flĂ©chira devant Moi...”

Ce sont là des paroles trĂšs fortes. Elles sont, soit vraies ou fausses, elles ne peuvent pas ĂȘtre les deux. Vous devez savoir lesquelles, parce que tous ceux qui refusent d’investiguer ou mĂȘme de considĂ©rer ce que Dieu dit, seront un jour requis de “s’agenouiller” devant le Dieu qu’ils rejettent.

Il est possible de prouver que Dieu existe et que la Bible est Sa Parole. C’est fait par la preuve des prophĂ©ties. C’est un des grands moyens par lequel Dieu prouve et S’identifie: “À qui Me comparerez-vous, pour le faire Mon Ă©gal? À qui Me ferez-vous ressembler, pour que nous Soyons semblables?
Souvenez-vous ce qui s’est passĂ© dĂšs les temps anciens; Car Je suis Dieu et il y en a point d’autre, Je suis Dieu, et nul n’est semblable à Moi. J’annonce dĂšs le commencement ce qui doit arriver, et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli; Je dis: Mes arrĂȘts subsisteront et J’exĂ©cuterai toute Ma volontĂ©.
Je l’ai dit, et Je le rĂ©aliserai; Je l’ai conçu, et Je l’exĂ©cuterai” (Ésa. 46:5, 9-11).

Ici, Dieu rĂ©vĂšle qu’Il prĂ©dit le future et il le fait arriver! Vous n’avez pas besoin de vous inquiĂ©ter s’Il est capable de le faire. Ça peut ĂȘtre prouvĂ©. (Lisez ces livrets pour prouver que Celui qui parle des pages de la Bible, a l’autoritĂ© et que la Bible est en fait la Parole de Dieu et aussi pour prouver la folie de l’évolution:

  • L’autoritĂ© de la Bible, peut-on la prouver? Les prophĂ©ties sont seulement une des preuves que la Bible est l’inspiration divine dont ce livret discute.
  • L’évolution, les faits, les erreurs et leurs implications, et
  • Dieu, existe-t-Il?)

Foyers à parent unique

  • Les garderies à plein temps coĂ»tent souvent aussi cher que les frais d’inscription à une universitĂ© publique, une famille sur trois avec de jeunes enfants gagnent moins de $25,000 par annĂ©e.
  • Plus de 15 millions d’enfants ne sont pas supervisĂ©s entre 3-8 pm. Durant cette pĂ©riode, les crimes commis par des juvĂ©niles triplent.
  • La vaste majoritĂ© des enfants qui sont Ă©duquĂ©s entiĂšrement dans un foyer avec deux parents ne seront jamais pauvres durant leur enfance. Par contraste, la vaste majoritĂ© des enfants qui passent leur temps dans un foyer avec un seul parent expĂ©rimenteront la pauvretĂ©. Presque 75% des enfants AmĂ©ricains vivant dans une famille avec un seul parent expĂ©rimenteront la pauvretĂ© avant qu’ils atteignent l’ñge de 11 ans.
  • Une rĂ©cente Ă©tude AmĂ©ricaine sur plus de 6,400 garçons sur une pĂ©riode de 20 ans (jusque dans leurs vies adultes), a trouvĂ© que les enfants sans pĂšres biologiques au foyer sont trois fois plus aptes à commettre des crimes qui conduisent à l’incarcĂ©ration que les enfants avec des familles intactes.
  • Le taux des abus sexuels des filles par leurs beaux-pĂšres est au moins six ou sept fois plus Ă©levĂ© (et peut ĂȘtre jusqu’à 40 fois plus grand) que les abus sexuels des filles par leurs pĂšres biologiques qui sont dans les familles intactes.
  • De 1990 à 2000, les foyers avec des mĂšres seules se sont accrus par plus de 25%, et les foyers avec des pĂšres seuls par presque 62%.
  • 50% des enfants aujourd’hui, passeront au moins une partie de leur enfance dans des foyers de parents seuls.
  • Parmi les nations industrialisĂ©es, les AmĂ©ricains sont les leaders mondiaux en pourcentage de parents seuls.

Le célibat ou la cohabitation

  • En 2000, 33% des bĂ©bĂ©s Ă©taient nĂ©s de femmes non-mariĂ©es, comparĂ© à seulement 3.8% en 1940.
  • Les foyers ayant des partenaires non-mariĂ©s se sont accrus de presque 72% durant la derniĂšre dĂ©cennie.
  • La cohabitation s’est accrue de prĂšs de 1,000% de 1960 à 1998.
  • Un nombre croissant de femmes non-mariĂ©es dans leur 20aine et leur 30aine choisissent de porter des enfants seules et de les garder.
  • Les femmes qui cohabitent sont quatre fois plus aptes à souffrir de la violence sĂ©vĂšre que des femmes mariĂ©es.
  • Le New York Post rapporta que les sĂ©niors d’une Ă©cole secondaire de Minneapolis furent donnĂ©s des “paquets cadeaux” de la part du Planned Parenthood avant la promotion. Chaque emballage contenait des condoms, des confettis, des bonbons à la menthe, et un coupon rabais d’une clinique du Planned Parenthood.

Mariages de mĂȘme sexe

  • Selon un rapport du Census 2000, Le nombre de foyers AmĂ©ricains ayant des partenaires du mĂȘme sexe a montĂ© en flĂšche depuis 1990 et totalise maintenant presque 600,000 foyers, avec un couple d’homosexuels hommes ou femmes dans presque chaque Ă©tat AmĂ©ricain.
  • Au Vermont, le nombre des foyers des partenaires du mĂȘme sexe s’est Ă©levĂ© d’environ 370 en 1990 à 1,933 en 2000, un accroissement de plus de 400% selon le bureau du recensement. Le Delaware accru 700% à 1,868 foyers.
  • Les mariages homosexuels invariablement, s’opposent aux souhaits des adultes contre les besoins des enfants, l’urgence du soi contre les obligations de la famille.
  • Le terme â€œĂ©pouse” a pour beaucoup de raisons Ă©tĂ© remplacĂ© par le code fĂ©dĂ©ral du Canada par le terme: â€œĂ©pouse/partenaire de droit commun.” La France crĂ©a une nouvelle catĂ©gorie lĂ©gale: “pacte de solidaritĂ© civile,” qui offre des bĂ©nĂ©fices maritaux à toute combinaison de partenaires domestiques, de deux hommes homosexuels à un prĂȘtre avec son jardinier.
  • RĂ©cemment, la «une» Ă©tonnante d’un journal en Californie, parla que la difficultĂ© des lesbiennes, cherchant à avoir des enfants, Ă©tait de faire face à un “manque alarmant de donneur de sperme.”
  • Des milliers de gays et de lesbiennes clament, comme une femme le dit: “Dieu m’a faite gay. Je l’accepte.”
  • Plusieurs Ă©tats permettent maintenant aux membres de mĂȘme sexe de solliciter ouvertement du sexe.

Le mariage, bientĂŽt obsolĂšte?

  • L’institution de la famille a continuĂ© sa descente en spirale qui commença au dĂ©but des annĂ©es 70.
  • Pour la premiĂšre fois, la famille nuclĂ©aire a baissĂ©e de 25% de tous les foyers.
  • Qu’arriverait-il si le mariage deviendrait dĂ©suet, ou obsolĂšte dans les prochaines annĂ©es? Il dĂ©crit un monde oĂč presque chaque enfant aurait plusieurs “mĂšres” et plusieurs “pĂšres,” peut-ĂȘtre six ou huit “grands-parents,” et des douzaines de demi-frĂšres et soeurs. Ce serait un monde oĂč les petits garçons et petites filles souffriraient des arrangements parentaux, un monde oĂč rien n’est stable, et oĂč les gens ne pensent qu’à eux-mĂȘmes, leur propre bien-ĂȘtre.
  • Un nombre infini de “possibilitĂ©s de clonage” sont considĂ©rĂ©s de façons qui pourraient dramatiquement altĂ©rer la signification et la dĂ©finition entiĂšre de la procrĂ©ation. Il y a mĂȘme des brevets de gĂšnes et de cellules humaines et leurs droits lĂ©gaux pour les contrĂŽler dans le but de crĂ©er de nouvelles espĂšces de vies.
  • Les Ă©tudiants des collĂšges sont enseignĂ©s que le mariage a un effet pervers sur la santĂ© mentale des femmes.
  • 42% des hommes et des femmes disent que la religion de leur conjoint n’est pas importante.

Le grand but révélé!

Les Ă©volutionnistes sont coincĂ©s, confinĂ©s dans les limites de leurs thĂ©ories. Ils ne voient pas de plus grandes raisons pour la naissance d’un humain que d’un chiot ou d’une girafe. Si, comme ils le disent, les ĂȘtres humains ne sont que le plus parfait des animaux, et qu’un produit de l’évolution, il est impossible pour eux de croire simultanĂ©ment dans un Dieu Tout-Puissant et transcendent, qui a ordonnĂ© un but pour la vie humaine. Les deux positions sont opposĂ©es. Personne ne peut honnĂȘtement croire et accepter les deux!

MĂȘme s’ils sont souvent d’une intelligence exceptionnelle, la dĂ©pendance des Ă©volutionnistes sur le raisonnement humain, accompagnĂ©e de la rejection de la connaissance rĂ©vĂ©lĂ©e, ces deux facteurs les rendent pratiquement incapables de connaitre l’incroyable potentiel du but de Dieu pour l’humanitĂ©. L’homme, s’est littĂ©rallement coupĂ© de la vĂ©ritable comprĂ©hension!

Ce livret est Ă©crit à ceux qui considĂ©reront ce que Dieu rĂ©vĂšle, mais pas à ceux qui ne veulent pas. Dieu rĂ©vĂšle que le mariage a un incroyable but complĂ©tement au-delà de l’imagination humaine. AprĂšs avoir entendu l’explication de Dieu, vous ĂȘtes le juge à savoir si cela est plus sensĂ© que ce que les Ă©volutionnistes et le Christianisme traditionnel offrent.

Rappelez-vous, si vous n’acceptez pas la Parole rĂ©vĂ©lĂ©e de Dieu, vous n’avez d’autre choix que d’ĂȘtre ignorant de la maniĂšre et du moment que le mariage commença. Vous devez accepter que c’est soit une invention humaine sur la route de l’évolution, ou simplement pour la procrĂ©ation, parce que le cĂ©libat est un â€œĂ©tat plus Ă©levĂ©.” Ce sont là vos seules options!

Dieu est une famille

Nous avons vu de GenĂšse 1 et 2, que Dieu a Ă©tabli le mariage et que les deux Personnes de la TĂȘte Dirigeante, disent: “Faisons l’homme à Notre image, selon Notre ressemblance” (Gen. 1:26). Adam fut crĂ©Ă© à partir de la poussiĂšre du sol. Il Ă©tait chair (Gen. 2:7). MĂȘme s’il a Ă©tĂ© fait dans la forme et à l’image de Dieu, il y avait une grande diffĂ©rence entre Adam et Dieu. Notez: “Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui L’adorent, L’adorent en esprit et en vĂ©ritĂ©â€ (Jean 4:24). Dieu est fait, composĂ©, d’Esprit. Adam Ă©tait composĂ© de chair.

Un parallĂšle vitalement important existe entre Adam et Christ, que nous avons vu, Ă©tait le Dieu de l’Ancien Testament (Jean 1:1, 14; I Cor. 10:4). Ce parallĂšle offre un autre indice au plan de Dieu. L’apĂŽtre Paul fait une comparaison de cette maniĂšre: “C’est pourquoi il est Ă©crit: le premier homme, Adam, devint une Ăąme vivante. Le dernier Adam [Christ] est devenu un esprit vivifiant. Mais ce qui est spirituel n’est pas le premier, c’est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite [à la rĂ©surrection]. Le premier homme [Adam], tirĂ© de la terre, est terrestre; le second homme [Christ] est du ciel. Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le cĂ©leste, tels sont aussi les cĂ©lestes [à la rĂ©surrection]. Et de mĂȘme que nous [les convertis, ceux qui sont conduits par le Saint Esprit de Dieu] avons portĂ© l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du cĂ©leste” (I Cor. 15:45-49).

La dĂ©claration inspirĂ©e de Paul commence avec une rĂ©fĂ©rence à GenĂšse 2:7. Notez la phrase: “C’est pourquoi il est Ă©crit...” Ça, c’est une vĂ©rification du Nouveau Testament du rĂ©cit de la GenĂšse! Paul savait qu’Adam “a Ă©tĂ© fait” par Dieu, que cela est arrivĂ©.

Le but d’un ChrĂ©tien est de recevoir un corps spirituel à la rĂ©surrection, pour “porter l’image du cĂ©leste.” Juste comme Dieu a crĂ©Ă© les animaux, les Ă©lĂ©phants, les chiens, les chats, les chevaux, etc., pour se reproduire d’aprĂšs leurs espĂšces, Il (Elohim) a crĂ©Ă© l’homme d’aprĂšs l’espĂšce de Dieu.

Voilà oĂč nous en sommes rendus.

L’Église est un corps

Dieu veut que Ses fils comprennent Son but. Il a donnĂ© une analogie de base qui est facile à saisir. Il compare Sa seule Église, Sa vĂ©ritable Église, au corps humain. Paul a Ă©crit: “Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgrĂ© leur nombre, ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il de Christ. Nous avons tous, en effet, Ă©tĂ© baptisĂ©s dans un seul Esprit, pour former un seul corps
” (I Cor. 12:12-13).

Colossiens 1:18 et ÉphĂ©siens 1:22-23 rĂ©vĂšlent que le mot “corps” signifie l’Église. Il n’y a seulement qu’un seule Église et, comme le corps humain, toutes les parties sont reliĂ©es. La tĂȘte, les yeux, les oreilles, les doigts, les orteils, les bras, et les jambes sont tous des parties diffĂ©rentes mais des parties intĂ©grĂ©es au corps humain. Elles doivent rester reliĂ©es ou elles mourront.

Notez encore, ce que Paul ajouta dans I Corinthiens 12: “Vous ĂȘtes le corps de Christ, et vous ĂȘtes Ses membres, chacun pour sa part. Et Dieu a Ă©tabli dans l’Église premiĂšrement des apĂŽtres, secondement des prophĂštes, troisiĂšmement des docteurs (enseignants)
” (versets 27-28).

À travers le Nouveau Testament, Dieu Se dĂ©crit comme un PĂšre avec plusieurs “enfants”, ceux de Son Église. Christ continuellement faisait rĂ©fĂ©rence à l’autre Personne dans Elohim comme le “PĂšre.” Il comprenait que Christ Ă©tait un “Fils.” Et que Christ, n’était plus dans la chair (Rom. 1:1, 3), qu’Il Ă©tait ressuscitĂ© des morts, Qu’Il devint un Fils divin (v. 4; HĂ©b. 1:8). Lisez soigneusement Romains 1:1-4 pour voir que Christ Ă©tait, en fait, un descendant de David, un humain charnel, par Sa mĂšre.

Christ avait une mĂšre humaine, Marie. Il avait un PĂšre spirituel. (Bien entendu, Joseph n’était pas Son pĂšre physique.)

RĂ©flĂ©chissez pour un instant! Dieu scella Christ dans le sein d’une femme humaine. C’est une dĂ©claration extraordinaire à comprendre. Saississez ce que cela signifie: L’espĂšce de Dieu (Le PĂšre) se reproduit comme toute autre sorte d’espĂšce. Dieu choisit une vierge humaine (une faite dans “Sa forme et à Sa ressemblance”) pour porter Son Fils. Ce n’était pas du tout “inconvenant,” parce que ce n’était pas que Dieu se reproduisait hors de Sa propre espĂšce. Rappelez-vous, Dieu ordonna que tous les animaux et les humains, toutes les choses vivantes, se reproduisent d’aprĂšs “son espĂšce” (Gen. 1:25). L’Esprit du PĂšre engendra Christ dans une forme (physique) humaine, dĂ©finit toute autre explication.

AprĂšs Sa mort et Sa rĂ©surrection, et Son retour à un ĂȘtre spirituel, Christ devint le “premier-nĂ© [Fils] d’entre les morts” (Col. 1:18). Il expĂ©rimenta une seconde naissance dans la Famille de Dieu, par une rĂ©surrection. Romains 1:4 dit que Christ Ă©tait le “...le premier-nĂ© d’entre les morts (une rĂ©surrection).” C’est ce qui a fait de Christ un Fils. Ça reprĂ©sente la maniĂšre que les ĂȘtres humains sont sauvĂ©s.

Plusieurs versets montrent que Christ est Dieu. Il est un Fils divin, un membre de la Famille divine de Dieu. HĂ©breux 1:8 rend cela clair. Là, le PĂšre fait rĂ©fĂ©rence à Son Fils, Christ, comme Dieu. Notez: “Ton trĂŽne, Ô Dieu [Christ], est Ă©ternel.” Saississez ces versets. Christ est un Fils nĂ© par une rĂ©surrection d’entre les morts.

Plusieurs renaĂźtront encore

Il y aura plusieurs autres fils qui suivront Christ dans la rĂ©surrection. Paul fait rĂ©fĂ©rence à Christ comme: “le premier-nĂ© entre plusieurs frĂšres” (Rom. 8:29). C’est cela! Christ n’est pas le seul Fils à prendre part au plan de Dieu. Les nombreux autres frĂšres sont ceux convertis depuis les derniĂšres 2,000 annĂ©es (et quelques autres de l’Ancien Testament). Ils sont appelĂ©s à devenir de plus jeunes frĂšres et soeurs de Christ.

C’était la rĂ©surrection de Christ, pas Sa mort, qui Lui a permit d’amener le salut à ces autres frĂšres et sƓurs qui viendront plus tard. Notez: “Car si, lorsque nous Ă©tions ennemis, nous avons Ă©tĂ© rĂ©conciliĂ©s à Dieu par la mort de Son Fils, à plus forte raison, Ă©tant rĂ©conciliĂ©s, serons-nous sauvĂ©s par Sa vie” (Rom. 5:10). Voyez aussi HĂ©breux 2:9.

Les humains sont destines à renaĂźtre comme Esprit, tout comme Christ l’était, juste aussi certain qu’ils sont nĂ©s physiquement d’une mĂšre humaine, tout comme Christ l’était. Aucun animal ne partage une telle destinĂ©e. En plus de la reproduction, la seule maniĂšre par laquelle les humains sont comme les animaux, c’est qu’ils sont tous les deux composĂ©s de matiĂšres physiques, la chair. Les animaux n’ont aucune promesse nulle part, de possiblement renaĂźtre plus tard comme esprit.

La plupart des soi-disant ChrĂ©tiens croient que de “naĂźtre à nouveau” arrive dans cette vie lorsqu’ils “reçoivent JĂ©sus.” Mais ce n’est pas ce que la Bible enseigne.

Durant Son ministùre, Christ enseignait continuellement au sujet du royaume de Dieu. Il enseignait actuellement, au sujet de la Famille de Dieu, et comment les humains pouvaient y entrer en “renaissant de nouveau.”

Notez ce que Paul dĂ©clara: “
la chair et le sang ne peuvent hĂ©riter le royaume de Dieu, et que la corruption n’hĂ©rite pas l’incorruptibilitĂ©. Voici, je vous dis un mystĂšre
” (I Cor. 15:50-51). C’est un mystĂšre pour presque tout le monde, mais pas nĂ©cessairement pour vous.

Une sĂ©rie de versets dans Jean 3 est communĂ©ment mĂ©compris que les gens peuvent “naĂźtre à nouveau” dans cette vie et “voir” le royaume de Dieu, pendant qu’ils sont encore composĂ©s de chair et de sang. Dans ce rĂ©cit, NicodĂšme questionna Christ, qui lui rĂ©pondit: “...si un homme ne naĂźt de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu” (v. 3). Alors, au verset 6, Il ajoute: “Ce qui est nĂ© de la chair EST chair, et ce qui est nĂ© de l’Esprit EST esprit.”

La chair et le sang ne peuvent entrer dans le royaume de Dieu, mais l’esprit le peut! Parce que Christ ne voulait aucune mĂ©comprĂ©hension, Il compara l’Esprit au vent. Comme le vent, l’esprit est invisible. Il ne peut ĂȘtre vu. Seulement, à la rĂ©surrection que les ChrĂ©tiens changeront de chair et de sang à esprit, nĂ© à nouveau. (Lisez notre livret: Que signifie naĂźtre à nouveau?)

Les ChrĂ©tiens doivent ĂȘtre engendrĂ©s premiĂšrement

NicodĂšme compris qu’il avait Ă©tĂ© engendrĂ© par son pĂšre humain et nĂ© d’une mĂšre aussi humaine. Christ lui expliquait que le mĂȘme processus spirituel devait arriver encore avant qu’il ne puisse naĂźtre d’esprit dans le royaume de Dieu.

L’apĂŽtre Pierre expliqua comment et quand le nouveau converti est engendrĂ©. PrĂšs de la fin de son sermon lors de la PentecĂŽte, le jour oĂč l’Église de Dieu du Nouveau Testament fut crĂ©Ă©e, Ă©tablie, il dit: “Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisĂ© au nom de JĂ©sus Christ, pour le pardon de vos pĂ©chĂ©s; et vous recevrez le don du Saint Esprit” (Actes 2:38). L’Esprit de Dieu est donnĂ© à la repentance, la conversion (lors de l’imposition des mains par un ministre de Dieu, juste aprĂšs avoir Ă©tĂ© immergĂ© dans l’eau). Le recevoir, c’est l’engendrement (Lire nos livrets: Qu’est-ce que la vĂ©ritable conversion? Et Que faut-il entendre par le baptĂȘme par immersion?).

Le Saint Esprit est ce qui compose Dieu. Rappelez-vous, Dieu est Esprit (Jean 4:24). Le Saint Esprit n’est pas la troisiĂšme Personne de la TrinitĂ© paĂŻenne. C’est le pouvoir ou l’agent, et la nature divine nature (II Pierre 1:4), de Dieu entrant dans l’esprit humain (Lisez notre livret: La TrinitĂ©, Y a-t-il trois Dieux en UN? (The Trinity – Is God Three-In-One?))

C’est le Saint Esprit dans l’esprit humain, qui changera ceux qui l’auront à la rĂ©surrection. C’est l’enseignement clair de la Bible: “Et si l’Esprit de Celui qui a ressuscitĂ© JĂ©sus d’entre les morts habite en vous, Celui qui a ressuscitĂ© Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par Son Esprit qui habite en vous” (Rom. 8:11).

Ces versets sont clairs. Relisez-les soigneusement et saisissez-leur profondeur.

Le royaume de Dieu expliqué

Nous venons de voir que les ChrĂ©tiens doivent ĂȘtre engendrĂ©s afin qu’ils puissent “voir”, hĂ©riter, du royaume de Dieu. Cela devrait ĂȘtre maintenant clair. Mais, qu’est-ce que le royaume de Dieu? Si les ChrĂ©tiens l’hĂ©ritent, ne devrions-nous pas savoir ce que c’est? Ce n’est pas dur à comprendre. Dans cette vie, les ĂȘtres humains sont nĂ©s dans:

  • (1)-Une famille humaine, et
  • (2)-n’importe quel royaume (ou nation) humain terrestre.

C’est pareil avec Dieu. À la rĂ©surrection, les humains naĂźtront dans:

  • (1)-La Famille de dieu, qui est aussi
  • (2)-Le royaume de dieu. C’est la mĂȘme chose.

Le parallĂšle est parfaitement clair lorsque nous comparons le modĂšle physique humain au modĂšle spirituel divin.

Dieu a un trĂŽne au ciel, duquel Il rĂšgne sur Son royaume (Ésa. 66:1; Apoc. 3:21). Il est littĂ©rallement assis sur tout l’univers, avec Christ. (Lisez notre livret: Qu’est-ce que le royaume de Dieu?)

Lorsque les ChrĂ©tiens renaĂźtront, ils entreront dans ce royaume, dans cette Famille gouvernante et rĂ©gnante! Lorsque Elohim parla dans GenĂšse 1:26, Il annonçait Son plan pour agrandir Sa Famille. ConsĂ©quemment, Il Ă©tablit immĂ©diatement le mariage humain avec l’instruction de se “multiplier”, de construire des familles.

Commencez-vous à comprendre le plan et le but merveilleux de Dieu pour le mariage et pour la famille? Leur signification et le but de votre vie, votre hĂ©ritage, est stupĂ©fiante!

Mais, il y a plus à comprendre.

Des fils de Dieu maintenant

Ceux qui sont ChrĂ©tiens, ceux qui sont engendrĂ©s, sont dĂ©jà des fils de Dieu. C’est ce que dit la Bible: “Voyez quel amour le PĂšre nous a tĂ©moignĂ©, pour que nous soyons appelĂ©s fils de Dieu...Bien-aimĂ©s, nous sommes MAINTENANT enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore Ă©tĂ© manifestĂ©; mais nous savons que, lorsque cela sera manifestĂ©, nous serons semblables à Lui, parce que nous le verrons tel qu’Il est” (I Jean 3:1-2).

C’est un verset Ă©tonnant! L’accepterez-vous?

Lors de l’engendrement par un pĂšre humain, un petit fils (ou une petite fille) commence sa vie. MĂȘme si la naissance est neuf mois plus tard, la vie a commencĂ© à partir de ce moment! Demandez-le à n’importe quel pĂšre, dont son Ă©pouse est enceinte depuis plusieurs mois, s’il pense que si son enfant qui n’est pas encore nĂ© est une vraie personne. Il dira certainement qu’il l’est! Il sait qu’une naissance est proche, et qu’un enfant rejoindra bientĂŽt rejoindre sa famille.

Dieu est pareil. Il sait que Ses fils engendrĂ©s sont maintenant des fils, pas encore nĂ©s: “Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour ĂȘtre encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, [en Grec ce mot signifie sonship, et ce mot signifie: qualitĂ© de fils, pas adoption], par lequel nous crions: Abba!, PĂšre! L’Esprit lui-mĂȘme rend tĂ©moignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi hĂ©ritiers: hĂ©ritiers de Dieu, et cohĂ©ritiers de christ, si toute fois nous souffrons avec Lui, afin d’ĂȘtre glorifiĂ©s avec Lui” (Rom. 8:14-17; Gal. 3:29).

Les ChrĂ©tiens sont hĂ©ritiers maintenant, par la vertue de l’Esprit de Dieu en eux. HĂ©ritiers est le terme pour celui qui est destinĂ© à hĂ©riter.

Le changement du physique à spirituel survient à la rĂ©surrection. Paul expliqua soigneusement que ce “changement de mortel à immortel”, de l’humain au divin, dans I Corinthiens 15:51-54. À ce point, le nouveau saint ressuscitĂ© aura un corps exactement semblable à Dieu, seulement, cette fois, fait d’esprit: “Qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de Sa gloire, par le pouvoir qu’Il a de S’assujettir toutes choses?” (Phil. 3:21) Tout comme dans I Jean 3:1-2, ce verset confirme ce que Dieu ultimement signifie lorsqu’Il dit dans GenĂšse 1:26: “Faisons l’homme à Notre image, selon Notre ressemblance.”

Nous devons ĂȘtre exactement comme Christ, exceptĂ© que Lui, n’a jamais pĂ©chĂ© et que nous avons pĂ©chĂ©, Lui n’a pas besoin de Sauveur, mais nous, oui. Bien sĂ»r, Il n’a pas eu de pĂšre physique humain, mais nous en avons eu un. Il a eu une mĂšre physique humaine, comme nous, et Il Ă©tait “tentĂ© comme nous en toutes choses” (HĂ©b. 4:15). Il fut engendrĂ© de l’esprit de Dieu, et nous devons l’ĂȘtre aussi. Il fut nĂ© de nouveau dans le royaume de Dieu, et nous pouvons aussi expĂ©rimenter la mĂȘme chose. Il est le Fils de Dieu, et nous le pouvons aussi!

Le but du mariage, jamais désuet!

Maintenant, j’espĂšre que c’est Ă©vident ce que Dieu rĂ©vĂšle par le mariage et la famille humaine.

Le mariage reflĂšte directement le modĂšle de la famille qui est celle de Dieu. Les parents physiques procrĂ©ant des enfants physiques sont une exacte rĂ©plique du PĂšre, un parent spirituel, procrĂ©ant des enfants spirituels. Nous verrons mĂȘme que Dieu Se marie!

Le mariage ne fut pas crĂ©Ă© dans le distant passĂ©, durant le processus d’évolution. C’est absolument ridicule que le “Christianisme” de ce monde renie l’extraordinaire relation de famille de Dieu avec Ses enfants. Ils parlent librement de Dieu comme un “PĂšre”, que les ChrĂ©tiens sont des “enfants de Dieu” et des “frĂšres”, d’ĂȘtre “nĂ© à nouveau”, et que Christ est “le Fils de Dieu.” De plus, en mĂȘme temps, ils rejettent la signification Ă©vidente qui est reprĂ©sentĂ©e par tous ces termes!

Une telle hypocrisie et aveuglĂ©ment est outrageant. Ça déçoit et empĂȘche des millions de gens de comprendre pourquoi ils sont nĂ©s et la vĂ©ritable raison que les ĂȘtres humains se marient et forment des familles!

J’espĂšre que cela vous indigne que l’incroyable modĂšle et but de Dieu vous a Ă©tĂ© caches par de faux ministres qui vous ont Ă©tourdi par de faux enseignements sur le “Christianisme” de ce monde qui ne se doute de rien!

Les ĂȘtres humains se sont sur-crĂ©ditĂ©s lorsqu’ils ont supposĂ© qu’ils Ă©taient capables de concevoir l’institution du mariage par eux-mĂȘmes. Mais, ils ne l’étaient pas! Le mariage est une institution divine, crĂ©Ă©e et ordonnĂ©e par Dieu, pas par des “animaux plus Ă©levĂ©s.” Cela insulte Dieu de suggĂ©rer que les animaux furent capables de crĂ©er la relation planifiĂ©e par Dieu que le mariage a toujours dĂ» ĂȘtre. De suggĂ©rer que les hommes sont une espĂšce diffĂ©rente de Dieu, qu’ils ne sont qu’une espĂšce avancĂ©e d’animaux, est une grossiĂšre sĂ©duction imposĂ©e sur chaque victime qui ne se doute de rien, mais quand mĂȘme volontaire à le croire sans investigation!

Christ mariera l’Église

Quel est le destin final de l’Église? Qu’arrive-t-il exactement, immĂ©diatement aprĂšs la rĂ©surrection des morts? La rĂ©ponse est Ă©tonnante. Mais nous devons premiĂšrement dĂ©finir exactement qui (et quoi) sont les membres de l’Église.

Retournons à Romains 8 au verset 9: “Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’Esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne Lui appartient pas.” Pour ĂȘtre un ChrĂ©tien, une personne doit avoir l’Esprit de Dieu. C’est aussi simple.

Rappelez-vous que I Corinthiens 12:13 rĂ©vĂšle que tous les membres de l’Église ont Ă©tĂ© “baptisĂ©s dans un seul Esprit, pour former un seul corps.” BaptisĂ© signifie: immersĂ©, mit dedans complĂ©tement. Alors, un ChrĂ©tien est plongĂ© (immersĂ©, mit dedans complĂ©tement) dans l’Église de Dieu en recevant le Saint Esprit. Cet Esprit en fait un fils engendrĂ©. Ceux sans l’’Esprit de Dieu, peu importe leur affiliation d’église, ou la dĂ©nomination, “ne Lui appartiennent pas.”

Nous avons vu que tous les’ fils engendrĂ©s de l’Esprit deviennent “hĂ©ritiers du salut” (Rom. 8:17).

Mais, il y a une connaissance plus importante pour comprendre. C’est liĂ© directement au but du mariage et la famille humaine. La maniĂšre qu’un mari aime sa femme, travaille avec, et la conduit, est voulu ĂȘtre, planifiĂ© par Dieu, un reflet du leadership de Christ sur Son Église. Le Nouveau Testament en fait, identifie l’Église comme la fiancĂ©e de Christ. Plusieurs versets rĂ©vĂšlent cela.

PremiĂšrement, notez le parallĂšle suivant entre Christ et Son Église, et les maris humains et leurs Ă©pouses: “Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église
Afin de faire paraĂźtre devant Lui cette Église glorieuse, sans taches, ni rides, ni rien de semblable, mais sainte et irrĂ©prĂ©hensible” (Éph. 5:23, 27).

La Bible rĂ©vĂšle que la relation du mari converti avec son Ă©pouse est un parallĂšle avec la relation de christ avec l’ Église! Christ travaille avec Son Église la maniĂšre que les maris travaillent avec leurs Ă©pouses. Il planifiĂ© “de faire paraĂźtre devant Lui cette Église glorieuse,” dans une cĂ©rĂ©monie de mariage, sans taches, ni rides, ni rien de semblable. Mais ce mariage est seulement possible pour ceux qui apprennent les leçons de cette vie, ceux qui gagnent de l’expĂ©rience à travers la souffrance et qui dĂ©veloppe le caractĂšre saint maintenant!

AprĂšs le retour de Christ et le rĂ©tablissement du gouvernement de Dieu (Apoc. 19:11-16), Il devient le Roi et le Gouverneur sur toutes les nations de la terre, avec Son Église. Notez: “Le septiĂšme ange sonna de la trompette. Et il y eut de fortes voix dans le ciel qui disaient: Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à Son Christ; et Il rĂ©gnera au siĂšcle des siĂšcles” (Apoc. 11:15).

Mais ce n’est pas tout. ImmĂ©diatement à Son retour, voici ce que Christ fait: “Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse
disant: AllĂ©luia! Car le Seigneur notre Dieu Tout-Puissant est entrĂ© dans Son rĂšgne. RĂ©jouissons-nous et soyons dans l’allĂ©gresse, et donnons-Lui gloire; car les noces de l’Agneau sont venues, et Son Ă©pouse s’est prĂ©parĂ©e, et il lui a Ă©tĂ© donnĂ© de se revĂȘtir d’un fin lin, Ă©clatant, pur. Car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints. Et l’ange me dit: Ă©cris: heureux ceux qui sont appelĂ©s au festin de noces de l’Agneau!” (Apoc. 19:6-9). Bien sĂ»r, l’Agneau de Dieu est Christ (Jean 1:29, 36; Apoc. 5:6).

Comprenez maintenant cette Ă©norme connaissance: Rappelez-vous que le PĂšre fut capable d’engendrer Christ par une femme humaine tout en Ă©tant consistant en Se reproduisant dans Sa propre espĂšce (Gen. 1:24-26). De la mĂȘme maniĂšre, Christ est Dieu, signifiant qu’Il est aussi de “l’espĂšce de Dieu.” Par consĂ©quent, tout comme les ĂȘtres humains ne peuvent marier d’animaux, Christ ne pouvait pas non plus se marier en dehors de l’espĂšce de Dieu.

Saisissez cela! À Son retour, dans un des plus Ă©mouvants Ă©vĂšnements de toute l’histoire humaine, Christ mariera son Ă©glise, de l’espĂšce de Dieu! C’est la pure vĂ©ritĂ© de la Parole de Dieu, et vous venez tout juste de la voir!

Christ maria l’ancienne nation d’IsraĂ«l

L’Ancienne Alliance entre Christ et l’ancienne nation d’IsraĂ«l Ă©tait en rĂ©alitĂ© une entente de mariage, ou une alliance.

Dans JĂ©rĂ©mie 3:14, Dieu dit à IsraĂ«l: “I am married unto you, dans la version anglaise (KJV) de la Bible, Dieu dĂ©clare ici, qu’Il est mariĂ© avec IsraĂ«l. Mais dans la version française (VLS), il est dit: Car Je suis votre MaĂźtre!” MĂȘme s’Il la divorce plus tard (JĂ©r. 3:8) pour cause d’infidĂ©litĂ©, le mariage reste en option jusqu’à la mort de Christ. Christ maria, puis Se divorça de l’ancienne nation d’IsraĂ«l, l’ancienne nation d’IsraĂ«l suivit la Loi de l’Ancien Testament, voir ÉzĂ©chiel 16:38 et DeutĂ©ronome 24:1.

Comprenez que l’ancienne nation d’IsraĂ«l Ă©tait en fait l’Église de l’Ancien Testament. En plusieurs endroits, l’Ancien Testament lui fait rĂ©fĂ©rence comme la “congrĂ©gation d’IsraĂ«l.” Actes 7:38 rĂ©fĂšre à IsraĂ«l comme “l’Église dans le dĂ©sert.” Ces termes signifient la mĂȘme chose.

Le Nouveau Testament est diffĂ©rent, en ce qu’il implique des promesses spirituelles, ayant à voir avec la grĂące, pas juste la race. Toutefois, les paĂŻens (ceux de d’autres races) furent permis de prendre part avec l’ancienne nation d’IsraĂ«l, mais seulement à la condition qu’ils gardent les Lois, les statuts et les ordonnances qui gouvernaient le pays.

L’Église, l’IsraĂ«l spirituelle

Tous les mariages se terminent lorsque l’un des deux conjoints meurt. Dans le cas de l’ancienne IsraĂ«l, son mariage se termina, elle n’était plus liĂ©e, parce que Christ, par Son sacrifice, est mort. AprĂšs Sa rĂ©surrection, Christ Ă©tait maintenant libre, Ă©ligible, de Se remarier.

L’Église du Nouveau Testament aujourd’hui est encore IsraĂ«l, seulement, elle est spirituelle, pas physique, en nature. Elle n’est pas non plus confinĂ©e à une race particuliĂšre de gens.

Voici ce que Paul a Ă©crit à la congrĂ©gation des ÉphĂ©siens, qui Ă©tait formĂ©e presque entiĂšrement de paĂŻens: “C’est pourquoi, vous autrefois paĂŻens dans la chair,
 que vous Ă©tiez en ce temps-là sans Christ, privĂ©s du droit de citĂ© en IsraĂ«l
mais maintenant, en JĂ©sus Christ, vous qui Ă©tiez jadis Ă©loignĂ©s, vous avez Ă©tĂ© rapprochĂ©s par le sang de Christ
ainsi donc, vous n’ĂȘtes plus des Ă©trangers, ni des gens du dehors; mais vous ĂȘtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu” (Éph. 2:11-13, 19).

Le sacrifice de Christ fut pour le monde entier (Jean 3:16). Cela inclus les paĂŻens, qui sont la vaste, prĂ©dominante foule de gens sur terre. La majoritĂ© des IsraĂ©lites physiques sont, en ce moment, coupĂ© de Dieu, avec le monde, par le pĂ©chĂ©. Ils ne sont pas encore inclus dans l’IsraĂ«l spirituelle, l’Église.

Les paĂŻens Galates ont aussi compris qu’ils Ă©taient inclus dans l’IsraĂ«l spirituelle. Notez: “Et si vous ĂȘtes à Christ, vous [les paĂŻens Galates] ĂȘtes donc la postĂ©ritĂ© [IsraĂ«l] d’Abraham, hĂ©ritiers selon la promesse” (Gal. 3:29). Les Galates faisaient partie de l’IsraĂ«l spirituelle par la grĂące, pas par la race. Romains 11, particuliĂšrement les versets 25-26, explique cela en grands dĂ©tails.

Nous avons vu que toute l’Église (tous ceux qui furent convertis durant les 6,000 derniĂšres annĂ©es) mariera Christ à Son retour et à l’établissement du royaume de Dieu. Matthieu 22 montre que: “Le royaume des cieux [de Dieu] est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils” (v. 2). Dans cette parabole, Dieu est le “Roi” et Christ est le “Fils.”

Matthieu 25 dĂ©crit aussi ce mariage: “Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allĂšrent à la rencontre de l’époux. 
Au milieu de la nuit, on cria: voici l’époux, allez à Sa rencontre!
 Pendant qu’elles allaient en (de l’huile) acheter, l’époux arriva; celles qui Ă©taient prĂȘtes entrĂšrent avec Lui dans la salle des noces, et la porte fut fermĂ©e” (versets 1, 6, 10).

La porte “fut fermĂ©e” parce que quelque uns (et unes) resteront à l’extĂ©rieur! Il y en aura beaucoup, et ils seront terriblement dĂ©sappointĂ©s, parce que leur ignorance du plan de Dieu les a exclus (temporairement) de faire parti de l’épouse.

Certainement, quiconque rejette la signification transcendante et fondamentale du but du mariage ne seront jamais permis de prendre part à l’épouse qui mariera Christ. Cela serait une moquerie du but de Dieu et serait comme une rĂ©compense pour la rĂ©bellion!

La plupart des soi-disant ChrĂ©tiens ont Ă©tĂ© enseignĂ©s que Dieu essaie prĂ©sentement de sauver le monde, qu’aujourd’hui, c’est le seul moment pour le salut. Apocalypse 12:9 dĂ©clare que Satan a sĂ©duit le monde entier, et cachĂ© la maniĂšre que Dieu sauvera Ă©ventuellement toute l’humanitĂ©, cela est sa plus grande dĂ©ception. Le diable a convaincu la majoritĂ© de croire que Dieu dans une bataille, une lutte avec lui, un combat que Dieu est en train de “perdre” Ă©videmment. Bien entendu, cette image sert Satan, parce qu’il aimerait que le monde pense qu’il est plus puissant que Dieu.

Le plan de Dieu de 7,000 ans

JĂ©sus dit: “Nul ne peut venir à Moi, si le PĂšre qui M’a envoyĂ© ne l’attire; et Je le ressusciterai au dernier jour
nul ne peut venir à Moi, si cela ne lui a Ă©tĂ© donnĂ© par le PĂšre” (Jean 6:44, 65).

Prenez ces versets pour ce qu’ils disent exactement. À moins que Dieu appelle une personne, elle ne peut venir à Christ. C’est impossible. Dieu dit qu’Il ne veut pas “qu’aucun pĂ©risse, mais voulant que tous arrivent à la repentance” (II Pierre 3:9).

Dieu dĂ©sire Ă©ventuellement, appeler le monde entier. Dans l’Ancien Testament, Il a appelĂ© seulement que quelques uns et des prophĂštes. Dans l’ùre du Nouveau Testament, Il en a appelĂ© quelques autres, qui doivent choisir maintenant, s’ils Lui obĂ©iront. Aujourd’hui, n’est pas le seul jour du salut, comme la plupart le suppose. Comment est-ce que Dieu travaillera avec tous les gens du monde est un gros sujet. Je vais vous l’expliquer briĂšvement.

L’ensemble du plan de Dieu englobe 7,000 ans. Peu de gens ont compris cela. Quelques uns ont correctement compris au moins quelques versets dĂ©crivant le rĂšgne de Christ de 1,000 ans, qui commencera à Son retour sur terre pour rĂ©gner avec les saints avec un grand pouvoir et dans la gloire (Apoc. 20:4-6).

Pendant que la majoritĂ© ne connait que cela, ils ne savent rien au fait que Dieu a allouĂ© 6,000 ans, ou six jours millĂ©niaux d’une “semaine de sept jours,” à l’homme pour rĂ©gner, avant le septiĂšme “jour millĂ©nial (de 1,000 ans).” Les six “jours” arrivent à leur terme. Satan sera bientĂŽt liĂ© (Apoc. 20:2). Ce sera la premiĂšre “chose à faire” aprĂšs que Christ sera couronnĂ© avec une glorieuse splendeur et de puissance. Puisque Christ vient pour sauver le monde, Il doit enlever Satan.

Toutefois, le diable n’a pas encore Ă©tĂ© liĂ©. Lorsque Christ S’est qualifiĂ© pour le remplacer (Matt. 4:1-11; Luc 4:1-13) comme le “dieu de ce monde” (II Cor. 4:4), ayant vaincu le pĂ©chĂ©, Il S’assurera que Satan ne sera bientĂŽt plus prĂ©sent pour dĂ©cevoir et sĂ©duire l’humanitĂ© (I Cor. 14:33). Mais une fois encore, nous devons comprendre que Satan n’a pas encore Ă©tĂ© liĂ© et qu’il cherche en faisant tout, avec l’énorme pouvoir qu’il possĂšde, d’empĂȘcher le plan de Dieu. Il a certainement sĂ©duit ses ministres (II Cor. 11:13-15) en leur faisant croire que Dieu a terriblement failli à Son plan pour sauver la vaste majoritĂ©. Mais ce n’est seulement que par la permission de Dieu que Satan tient les rennes sur ce “prĂ©sent monde mĂ©chant” (Gal. 1:4).

Nous devons comprendre! La Bible dit: “Mais il est une chose, bien-aimĂ©s, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour” (II Pierre 3:8). Bien sĂ»r, la plupart des gens sont “ignorants” de juste cette “seule chose,” mais de presque tout ce que la Bible enseigne. C’est un verset fascinant.

L’homme fut donnĂ© six jours, ou 6,000 annĂ©es, pour essayer ses propres voies, gouvernements, religions, philosophes, systĂšmes de valeurs et formes d’éducation. Sous la gouverne ou la tutelle de Satan, il a pratiquĂ© le pĂ©chĂ©, dĂ©sobĂ©i aux commandements de Dieu, pour presque 6,000 ans. Il a alors essayĂ© de soignĂ© tous les effets nĂ©gatifs au lieu de s’occuper des causes, brisant les Lois de Dieu.

Dieu n’est pas en train de perdre une bataille avec Satan. Dieu a pleinement le contrĂŽle et Il sait exactement ce qu’il fait. Et la beautĂ© de Son plan peut ĂȘtre connu. Soyez assurĂ©s qu’aucun vĂ©ritable Dieu ne condamnerait jamais la vaste majoritĂ© à travers les Ăąges sans leur donnĂ© une pleine opportunitĂ© pour le salut.

Dieu permet à l’homme d’apprendre d’amĂšres leçons. La vaste majoritĂ© des gens qui n’ont jamais connu la merveilleuse vĂ©ritĂ© de Dieu, apprendra que ses propres voies ne fonctionnent pas.

Ainsi, l’humanitĂ© apprendra à travers des millĂ©naires de souffrance ses leçons. L’humanitĂ© n’a pas encore reconnu Dieu et Sa Parole. Lorsque Satan sera liĂ©, des millions de gens seront convertis. Une grande quantitĂ© d’enfants seront engendrĂ©s et ajoutĂ©s à la Famille de Dieu. Ces masses ne seront pas mis de cĂŽtĂ© ou laissĂ©s sĂ©duits, coupĂ©s de comprendre l’immense but de Dieu, dĂ©crit par le modĂšle humain du mariage et de la famille!

Un mariage avec des enfants

Christ a une seule et vraie Église. Elle est composĂ©e des hĂ©ritiers qui sont maintenant engendrĂ©s et qui naĂźtront plus tard dans le royaume de Dieu au retour de Christ. Durant Son rĂšgne de 1,000 ans avec les saints, ils commenceront à travailler avec le monde entier, rendant possible le salut à toutes les nations. Dieu dĂ©sire grandement agrandir Sa Famille.

Les milliards de gens apprendront à partir des leçons dĂ©sastreuses et malheureuses que l’humanitĂ© a souffert durant ses 6,000 ans d’histoire. Ils en viendront à comprendre le fruit de la rĂ©bellion contre Dieu et de suivre Satan.

Ce sera un temps merveilleux. Le monde entier apprendre la vĂ©ritĂ© de Dieu et Ses Lois. Aujourd’hui, les tribus d’IsraĂ«l sont Ă©parpillĂ©es. Elles sont devenues “perdues” à la vue du monde. Et bien sĂ»r, le monde entier a manquĂ© la paix, le Bonheur, l’abondance et les bonnes choses de Dieu qu’ils auraient reçues s’ils Lui avaient obĂ©i.

Le passage suivant, d’ÉsaĂŻe 11, est une merveilleuse et claire prophĂ©tie de la façon que Dieu commencera à sauver IsraĂ«l et de ce que Son gouvernement amĂšnera à cette terre: “Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute Ma montagne sainte; car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent. En ce jour, le Rejeton d’IsaĂŻ sera là comme une banniĂšre pour les peuples; les nations se tourneront vers Lui, et la gloire sera Sa demeure. Dans ce mĂȘme temps, le Seigneur Ă©tendra une seconde fois Sa main, pour racheter le reste de Son peuple
 Il Ă©lĂšvera une banniĂšre pour les nations, Il rassemblera les exilĂ©s d’IsraĂ«l, et Il recueillera les dispersĂ©s de Juda, des quatre extrĂ©mitĂ©s de la terre” (Ésa. 11:9-12). Lisez peut ĂȘtre, aussi le verset 13 et voyez comment Dieu sauvera Ă©ventuellement la tribu de Juda, la nation moderne d’IsraĂ«l.

C’est une prophĂ©tie spectaculaire, savourez-la, comprenez-la, croyez-la!

Il y en aura quelques uns qui refuseront d’obĂ©ir à Dieu. Les ĂȘtres humains possĂšdent le libre arbitre, et quelques fois nous prenons de mauvaises dĂ©cisions, nous faisons de mauvais choix. Mais, ces quelques uns espĂ©rons-le, seront probablement trĂšs peu. La majoritĂ©, choisiront la voie de vivre abondante et merveilleuse de Dieu.

Nous venons juste de dĂ©crire les nombreux enfants qui rĂ©sulteront du mariage de Christ à l’Église. Collectivement, les saints composent l’épouse de Christ et ils rĂšgneront avec Lui (Apoc. 2:26-27; 5:6-10; 20:6). Christ, parlant pour Elohim dans GenĂšse 1:28, Ă©tait Celui qui commanda à l’homme; “soyez fĂ©conds et multipliez.” Ce mĂȘme Dieu, avec Sa femme, produiront la plus grande famille de tous les temps!

Quel glorieux temps ce sera! Lorsque tous ceux qui seront convertis, seront dit: “Venez, vous qui ĂȘtes bĂ©nis de Mon PĂšre; prenez possession du royaume...” (Matt. 25:31-34).

Le mariage ne sera jamais dĂ©suet, obsolĂšte. Christ a prophĂ©tisĂ© que le mariage ne disparaĂźtra pas complĂ©tement avant Son retour (Matt. 24:37-39; Luc 17:26-27). Mais ceux qui se marient aujourd’hui n’ont aucune idĂ©e pourquoi ils construisent une famille. Ils sont complĂ©tement ignorant de l’extraordinaire but de Dieu!

Mais vous, comprenez ce que les autres ne comprennent pas!

Un but incroyable

À la conclusion de son livret: WHY MARRIAGE!—Soon Obsolete?, et sous le sous-titre: “Finally—the Stupendous Truth,” Herbert W. Armstrong a Ă©crit:

“Ainsi, finallement, saisissez cette Ă©tonnante vĂ©ritĂ©.

“Aussi incroyable à ce qu’il peut paraitre à ceux qui sont sĂ©duits par le dieu de ce monde et ses faux ministres, Dieu est une famille!

“Dieu est le CrĂ©ateur de la famille, qui gouverne Sa crĂ©ation. Par consĂ©quent, Dieu est aussi un royaume! Et Dieu Se reproduit (Son espĂšce) par et dans l’homme (Gen. 1:26).

“La vie de famille et de mariage est une relation planifiĂ©e par Dieu.

“Le potentiel de l’homme, le but de la vie physique humaine sur cette terre, est de naütre dans le royaume de Dieu, la famille de Dieu!

“À travers l’histoire, les philosophes, les grands esprits pensant, les prĂȘtres, coupĂ©s de la vĂ©ritĂ© rĂ©vĂ©lĂ©e de Dieu, ont cherchĂ© en vain à raisonner dans leur esprit la signification pour la vie humaine, des raisons pour notre prĂ©sence. La vraie rĂ©ponse à toujours Ă©tĂ© Ă©crite dans la Parole de Dieu.

“Les animaux se reproduisent, mais ils ne se marient pas. Ils ne profitent pas des bĂ©nĂ©dictions d’avoir une vie familiale.

“Les anges n’ont pas de sexe (Matt. 22:30) et ne se marient pas.

“De toutes les formes de vie, que ce soit des plantes, des animaux ou des anges, aucune n’a Ă©tĂ© donnĂ© cette relation de famille et de mariage, bĂ©nie et planifiĂ©e par Dieu, exceptĂ© les humains qui sont des hĂ©ritiers potentiels de la famille de Dieu.

“Dieu est plus qu’une Personne. Il n’y a seulement qu’un seul Dieu, mais ce Dieu est une famille de plus qu’une Personne divine, ayant le PĂšre à Sa TĂȘte, et JĂ©sus Christ comme Son Fils divin, ceux qui sont convertis au moment du retour de Christ seront transformĂ©s avec puissance et gloire pour devenir Son Ă©pouse, et ceux qui se convertiront ensuite, durant le MillĂ©nium, seront changĂ©s en ĂȘtre immortels divins, comme les enfants divin de cette union.

“Le potentiel stupĂ©fiant de l’homme est d’entrer dans la famille divine ayant la vie Ă©ternelle!

“La super colossale raison de l’homme pour vivre est de se marier à Christ.

“Le mariage vient de Dieu!

“Le mariage est pour l’homme, aussi bien que pour Dieu, parce que l’homme fut crĂ©Ă© à la ressemblance de Dieu, pour revĂȘtir Son image divine!

“Le mariage est une bĂ©nĂ©diction sacrĂ©e supernaturelle, et (à part des standards bibliques clairement dĂ©finis) sa dissolution est un pĂ©chĂ© capital, impliquant la pĂ©nalitĂ© capitale, la mort Ă©ternelle! À moins que chacun se repente, se dĂ©tourne du pĂ©chĂ©, et reçoive le salut par la grĂące de Dieu par Christ.

“Le mariage fut donnĂ© à l’humanitĂ© pout nous prĂ©parer à la vie Ă©ternelle dans la famille divine de Dieu! Deux des dix commandements de la loi spirituelle de base de Dieu protĂšgent directement et spĂ©cifiquement l’état sacrĂ© du mariage.

“Il ne peut y avoir de bĂ©nĂ©dictions physiques plus merveilleuses dans cette vie humaine mortelle que d’avoir un heureux mariage, basĂ© sur le vrai amour, l’honneur, l’intĂ©gritĂ© et la fidĂ©litĂ©, spĂ©cialement lorsqu’il y a des enfants à aimer, à prendre soin, à enseigner et à Ă©duquer dans les voies de Dieu et de notre Seigneur JĂ©sus Christ.

“Est-ce que le mariage sera bientît obsolùte? Jamais!

“Au contraire, les seuls ĂȘtres humains vivants aprĂšs que le plan de Dieu est finallement accompli ici bas, seront ceux qui seront changĂ©s en ĂȘtres immortels et divins, vivant pour l’éternitĂ© une vie heureuse et bĂ©nie dans une relation familiale qui est celle de l’Éternel Dieu.

“Pouvez-vous comprendre cette vĂ©ritĂ© colossale?

“Je vous ai donnĂ© ici, la plus grande, et plus prĂ©cieuse vĂ©ritĂ© que vous n’entendrez jamais.

“L’homme et seulement l’homme, de toutes les formes de vie, peut naĂźtre dans la famille de Dieu, qui est Son royaume. C’était l’évangile de JĂ©sus!

“La relation familiale est une relation planifiĂ©e de Dieu. Et de toutes Ses crĂ©atures, Dieu a solennellement donnĂ© à cette vĂ©ritĂ© l’homme.

“De toutes les formes de vie, que ce soit des plantes, animale, ou angĂ©lique, l’homme seul fut crĂ©Ă© pour le mariage! Pour apprĂ©cier une vie familiale!

“Et le potentiel de l’homme, le principal but de la vie humaine, est que l’homme, nĂ© de nouveau, nĂ© de Dieu, nĂ© dans la famille de Dieu, puisse apprĂ©cier la relation de la famille et du mariage Ă©ternellement!

“Pensez à cela! “Et remerciez Dieu!”

Vous pouvez lire ce que vous dĂ©sirez :