JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau
A propos de l’auteur
David C. Pack 

Fondateur et Pasteur GĂ©nĂ©ral de l’Église de Dieu RestaurĂ©e, RĂ©dacteur en Chef du magazine The Real Truth et voix du programme tĂ©lĂ©visuel The World to Come, David C. Pack a atteint plusieurs millions de personnes dans le monde entier en proclamant les puissantes vĂ©ritĂ©s de la Bible inconnues de la plupart des gens. Il est l’auteur de 80 livres et livrets, et a personnellement Ă©tabli plus de 50 congrĂ©gations. Il est Ă©galement apparu en tant qu’invitĂ© sur The History Channel. M. Pack a frĂ©quentĂ© l’Ambassador CollĂšge Ă  Pasadena, en Californie. Il est entrĂ© au ministĂšre de l’Église de Dieu Universelle en 1971 et a Ă©tĂ© personnellement formĂ© par son fondateur, Herbert W. Armstrong.

Y a t-il la vie aprĂšs la mort?

par David C. Pack

OĂč sont ceux qui sont morts? Que font-ils? Ont-ils la connaissance de ceux qui sont vivants? Lorsque les gens meurrent, vont-ils au ciel ou en enfer? Les gens ont-ils une Ăąme immortelle? Est-ce que le suicide termine rĂ©ellement tout? Verrez-vous encore vos ĂȘtres chers bien-aimĂ©s? Voici les rĂ©ponses de la Bible!

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti

Est-ce que cette vie est tout ce qu’il y a? De nombreuses religions affirment savoir ce qui survient Ă  ou aprĂšs la mort. Mais, elles ne sont pas toutes d’accord avec leur affirmation. Pourquoi une telle confusion au sujet de «L’APRÈS VIE», ou de «LA VIE APRÈS LA MORT»? Pourquoi un tel mystĂšre, un tel dĂ©saccord?

Cette question de la vie aprĂšs la mort a rendu perplexe l’humanitĂ© durant tous les Ăąges. Il y a des milliers d’annĂ©es, le patriarche Job demanda: «Si l'homme une fois mort POUVAIT REVIVRE (?) J'aurais de l'espoir tout le temps de mes souffrances, Jusqu'Ă  ce que mon Ă©tat vĂźnt Ă  changer.» (Job 14:14). Les gens se posent encore cette question aujourd’hui.

La plupart des soi-disant ChrĂ©tiens croient qu’ils possĂšdent une Ăąme immortelle. Ils ont Ă©tĂ© enseignĂ©s que les morts vont soit au ciel ou en enfer. La majoritĂ© des ministres, des Ă©vangĂ©listes et des soi-disant spĂ©cialistes de religion, parlent librement de «lorsque nous serons tous au ciel ». Ils dĂ©clarent que c’est l’enseignement de la Bible. Mais, l’est-ce rĂ©ellement?

Nous ne devons pas juste supposer ou prendre pour acquis. JĂ©sus dit: «C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des prĂ©ceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes» (Marc 7:7-8). Les hommes ont leurs propres idĂ©es, leurs propres commandements, leurs propres traditions, invariablement basĂ©s sur des suppositions de la Bible. Si la Bible est la Parole de Dieu, nous devons examiner ce qu’elle dit, pas ce que les gens disent ou supposent! PrĂ©parez-vous Ă  vous dĂ©barrasser de vos traditions prĂ©fĂ©rĂ©es et de les remplacer par la vĂ©ritĂ© des Écritures. Alors, croyez Dieu, pas les hommes.

Au moment de la mort

Avant de répondre à la question «Y a-t-il la vie aprÚs la mort?», examinons ce qui arrive au moment précis de la mort. Rappelez-vous que Job demanda: «Si l'homme une fois mort POUVAIT REVIVRE (?) J'aurais de l'espoir tout le temps de mes souffrances. Jusqu'à ce que mon état vßnt à changer», que voulait-il dire dire par «J'aurais de l'espoir tout le temps de mes souffrances. Jusqu'à ce que mon état vßnt à changer»? Si les morts sont réellement vivants aprÚs la mort, comment peut-il dire: J'aurais de l'espoir tout le temps de mes souffrances. Jusqu'à ce que mon état vßnt à changer?

Le salaire du péché

Si vous avez un emploi, vous recevez un salaire. Ce salaire reprĂ©sente un paiement pour les travaux, les efforts, que vous avez dĂ©ployĂ©s, de la part de votre patron. Qu’en est-il de Dieu? Est-ce qu’Il verse des salaires? Notez: «Car le salaire du pĂ©chĂ©, c'est la MORT; mais le don gratuit de Dieu, c'est la VIE ÉTERNELLE en JĂ©sus Christ notre Seigneur» (Rom. 6:23). Ici, la vie Ă©ternelle est mise en contraste avec la MORT! Le salaire du pĂ©chĂ©, c’est la mort, pas la vie. Nous verrons que cette connaissance, cette comprĂ©hension est incompatible avec la torture (ou la souffrance) Ă©ternelle en enfer.

Tout le monde sait, et ce n’est pas un mystĂšre, qu’un employeur paie un salaire Ă  un employĂ© pour travail rendu. Alors, pourquoi devrait-il y avoir de la confusion sur ce que signifie le salaire que Dieu paie au pĂ©cheur pour ses Ɠuvres (ou son travail)? Dieu paie au mĂ©chant un salaire, celui de la mort, et non pas de la vie dans un endroit de torture et de tourments. La Bible dit ce qu’elle signifie, et elle signifie ce qu’elle dit. (Pour en apprendre plus Ă  ce sujet, lisez notre brochure: L’autoritĂ© de la Bible
peut-on la prouver?)

ConsidĂ©rez ceci: Le verset de la Bible le plus familier et le plus souvent citĂ©, n’est, enn fait, compris par personne: «Car Dieu a tant aimĂ© le monde qu'Il a donnĂ© Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne PÉRISSE point, mais qu'il ait la vie Ă©ternelle» (Jean 3:16). De trĂšs nombreux, sinon la majoritĂ© des ministres et des spĂ©cialistes en religion citent souvent ce verset tout en ignorant complĂštement ce qu’il rĂ©vĂšle, et ses Ă©lĂ©ments clĂ©s.

Relisez ce passage, notez qu’il rĂ©pĂšte exactement Rom. 6:23. Et la vie Ă©ternelle est en contraste avec la mort.

Le mot Grec traduit par PÉRISSE, est apollumi, et il signifie: dĂ©truire, mourir, perdre, pĂ©rir. Il n’y a aucun doute sur la signification de ce mot. Le mot pĂ©rissable sur des produits comme des lĂ©gumes, des fruits, etc., le sont jusqu’à ce qu’ils deviennent pourris, qu’ils ne soient plus comestibles pour l’ĂȘtre humain. Ce n’est pas trop dur Ă  comprendre lorsque nous parlons d’autres choses que d’ĂȘtres humains. Ceux qui reçoivent le salut, sont promis qu’ils ne pĂ©riront pas, mais qu’ils auront la vie Ă©ternelle! Si l’enfer est un endroit de torture et de souffrances Ă©ternelles, alors les gens qui souffrent lĂ , ONT la vie Ă©ternelle! Mais le verset dit: « afin que quiconque croit en lui ne PÉRISSE point», cela ne dit pas que la personne puisse souffrir Ă©ternellent en enfer!

Comment est-ce que le mot PÉRIR est liĂ© Ă  l’enseignement populaire au sujet de l’enfer? Pourquoi Dieu a-t-il inspirĂ© Jean Ă  utiliser ce mot si ce n’est pas rĂ©ellement ce qu’Il voulait dire?

Est-ce que les gens ONT une Ăąme immortelle?

L’idĂ©e d’un feu d’enfer brulant Ă©ternellement est insĂ©parable de l’idĂ©e que tous les ĂȘtres humains ONT une Ăąme immortelle. Est-ce rĂ©ellement ce que dit Dieu? PrĂ©parez-vous Ă  ĂȘtre surpris!

Les gens en gĂ©nĂ©ral ne comprennent pas la relation entre les hommes physiques et les Ăąmes. On vous a fort probablement enseignĂ© que tous les ĂȘtres humains sont nĂ©s avec une Ăąme immortelle. La croyance populaire est que lors de la mort, les Ăąmes des pĂ©cheurs non-repentants, vont en enfer pour toujours.

Mais si le salaire du péché est la mort, comment est-ce que la Bible pourrait aussi enseigner que les gens ont une ùme qui est immortelle?

Le livre de la GenĂšse dĂ©clare: «L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussiĂšre de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme DEVINT un ĂȘtre vivant» (Gen. 2:7). Ce verset ne dit pas que les hommes ONT une Ăąme. Il dĂ©clare qu’ils SONT des Ăąmes. Adam DEVINT une Ăąme, Dieu ne lui a PAS DONNÉ une Ăąme. Ensuite, presque immĂ©diatement, Dieu lui dit: «L'Éternel Dieu donna cet ordre Ă  l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour oĂč tu en mangeras, tu MOURRAS» (Gen. 2:16-17). Le ot HĂ©breu pour mourra signifie dĂ©truit. L’orsqu’on met ensemble ces versets, ils dĂ©clarent que l’homme est une Ăąme et les Ăąmes peuvent mourir!

Le prophĂšte ÉzĂ©chiel fut inspirĂ© d’écrire Ă  deux reprises: «Voici, toutes les Ăąmes sont Ă  moi; l'Ăąme du fils comme l'Ăąme du pĂšre, l'une et l'autre sont Ă  moi; l'Ăąme qui pĂšche, c'est celle qui mourra» (Éz. 18:4, 20). La mort est l’absence de vie. La mort est l’arrĂȘt, la cessation de la vie, La mort n’est pas la vie ailleurs, dans un autre endroit. Elle ne laisse ou quitte pas cette vie pour une autre, la prochaine vie.

De plus, considĂ©rez ceci: «Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'Ăąme; craignez plutĂŽt celui qui peut faire PÉRIR L'ÂME et le corps dans la gĂ©henne» (Matt. 10:28). La Bible dit que les Ăąmes peuvent ĂȘtre DÉTRUITES! Selon ce verset, les Ăąmes peuvent ĂȘtre dĂ©truites tout comme le corps physique. Personne ne doute que les corps, Ă©ventuellement, meurent. Ensuite, ils se dĂ©composent et sont complĂštement dĂ©truits Ă  cause du processus naturel de la dĂ©composition. Tous reconnaissent ce processus. Ce verset introduit le fait que Dieu dĂ©truit les Ăąmes en enfer! Les corps meurent et sont dĂ©truites de diffĂ©rentes maniĂšres. Toutefois, les Ăąmes sont dĂ©truites en enfer par Dieu.

Voici ce que le prophĂšte Malachie a Ă©crit au sujet de l’état final des mĂ©chants qui seront dĂ©truits en enfer: «Car voici, le jour vient, ardent comme une fournaise. Tous les hautains et tous les mĂ©chants seront comme du chaume; Le jour qui vient les embrasera, dit l'Éternel des armĂ©es, il ne leur laissera ni racine ni rameau. Mais pour vous qui craignez mon nom, se lĂšvera Le soleil de la justice, et la guĂ©rison sera sous ses ailes. Vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d'une Ă©table, et vous foulerez les mĂ©chants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prĂ©pare, dit l'Éternel des armĂ©es» (Mal. 4:1-3).

Le livre d’Abdias amplifie cela avec: « elles (ils, les mĂ©chants) seront comme si elles n'avaient jamais Ă©té» (Abdias 16). (Pour en apprendre plus sur ce sujet, lisez notre livret: La vĂ©ritĂ© sur l’enfer.)

Les morts seront si totalement morts et oubliĂ©s, ce sera comme si, ils n’avaient jamais existĂ©s. SĂ»rement, s’ils Ă©taient en train de rĂŽtir en enfer Ă  jamais avec des millions d’autres, et des millions d’aurtres regardant cela du ciel, ce verset ne peut s’appliquer.

Les morts sont-ils conscients?

Qu’en est-il du moment exact de la mort? Qu’arrive t-il exactement?

L’esprit humain est diffĂ©rent du cerveau des animaux par la pensĂ©e intelligente. Si les morts ne sont pas morts, mais sont prĂ©sumĂ©ment, encore vivants, alors ils doivent ĂȘtre capables de penser intelligemment. Ils doivent ĂȘtre au moins, conscients de leur environnement. ConsidĂ©rez une sĂ©rie de versets.

PremiĂšrement, notez: «Ne vous confiez pas aux grands, aux fils de l'homme, qui ne peuvent sauver. Leur souffle s'en va, ils rentrent dans la terre, et ce mĂȘme jour leurs desseins pĂ©rissent» (Ps. 146:3-4). Lorsque les gens meurent, leurs pensĂ©es se terminent immĂ©diatement: «ce mĂȘme jour». C’est ce que dit votre Bible.

Ce verset aussi n’est pas compatible avec l’idĂ©e que lles morts sont soit vivants au ciel, ou qu’ils sont conscients qu’ils mssouffrent dans un endroit de tourments. Nous pourrions supposer que, s’ils se rĂ©jouissent, s’ils profitent du salut, ils doivent certainement savoir qu’ils en profitent! Nous pourrions aussi supposer que s’ils souffraient, ils doivent aussi savoir qu’ils souffrent! Se pourrait-il que ceux qui souffrent et qui sont tourmentĂ©s, ne savent pas qu’ils le sont?

RĂ©flĂ©chissez et demandez-vous: Que serait le point, ou la raison, de leur souffrance ou de leur bĂ©atitude d’avoir le salut, s’ils ne le rĂ©alisent pas? La mort (ou la vie) en enfer serait comme si une personne serait dans le coma, complĂštement inconscient (pas au courant, ignorant) de ce qui est autour d’elle, mais que leur systĂšme nerveux sensoriel resswent toute la douleur atroce des brulures. Comment cela se peut-il?

Utilisez l’analogie suivante: Avant qu’une personne ne subisse une opĂ©ration chirurgicale, elle est anesthĂ©siĂ©e, rendue inconsciente, afoin de ne pas ressentir la douleur. Les mĂ©decins comrennent cela, pourquoi alors les thĂ©ologiens et les soi-disant experts religieux ne le comprennent pas? Pourquoi renient-ils les dĂ©clarations claires de la Bible?

Plusieurs ignorent volontairement le message des Écritures. Ils allĂšguent que seulement les pensĂ©es mortelles (humaines qui peuvent mourir) pĂ©rissent, dans le sens que les morts laissent la rĂ©alitĂ© terrestre et expĂ©rimentent une nouvelle sorte de pensĂ©e mystĂ©rieuse, diffĂ©rente. Bien sĂ»r, cela est ridicule, et la Bible ne dit rien de cela. Mais nous devons au moins examiner cette idĂ©e. ConsidĂ©rons un verset Ă  ce sujet et qui est trĂšs appropriĂ©.

Notez: «Les vivants, en effet, savent qu'ils mourront; mais les morts ne savent rien, et il n'y a pour eux plus de salaire, puisque leur mĂ©moire est oubliĂ©e» (Eccl.9:5). Un lecteur honnĂȘte ne peut mĂ©comprendre ou ignorer cela!

Salomon a aussi enregistrĂ©: «Car le sort des fils de l'homme et celui de la bĂȘte sont pour eux un mĂȘme sort; comme meurt l'un, ainsi meurt l'autre, ils ont tous un mĂȘme souffle, et la supĂ©rioritĂ© de l'homme sur la bĂȘte est nulle; car tout est vanitĂ©. Tout va dans un mĂȘme lieu; tout a Ă©tĂ© fait de la poussiĂšre, et tout retourne Ă  la poussiĂšre» (Eccl. 3:19-20).

Maintenant, considĂ©rez ceci: «Ce ne sont pas les morts qui cĂ©lĂšbrent l'Éternel, ce n'est aucun de ceux qui descendent dans le lieu du silence» (Ps. 115:17). La mort signifie le silence. Cela n’est surement pas en accord avec le concept populaire de millions de morts se lamentant et grinçant des dents en agonie, ou pour ceux allant au ciel, recevant la vie Ă©ternelle, supposĂ©ment se prĂ©lassant avec des millions d’autres. Conversant, jouant de la harpe, et louant Dieu. Aucun de ces scĂ©narios n’est en accord avec le SILENCE!

De plus, le livre des psaumes explique que les morts n’ont pas de mĂ©moire consciente: «Car celui qui meurt n'a plus ton souvenir; qui te louera dans le sĂ©jour des morts?» (Ps. 6:6). Quelqu’un pourrait-il sĂ©rieusement suggĂ©rer que les morts souffrant en enfer, puissent encore se souvenir normalement des expĂ©riences humaines, et de ne pas ĂȘtre conscients de Dieu, de ne pas ĂȘtre capables de se souvenir de Lui? Est-ce que Dieu mettrait les mĂ©chants en enfer pour souffrir Ă©ternellement, et en se demandant comment et pourquoi ils se retrouvent lĂ , qui les a mit lĂ , par ce qu’ils n’auraient aucun souvenir reliĂ© Ă  Dieu?

Appliquer les mĂȘmes questions Ă  ceux qui reçoivent le salut est encore plus ridicule. Est-ce que les gens qui se promennent tout le jour au ciel seraient inconscients qu’ils sont dans la prĂ©sence de Dieu ou mĂȘme qui Il est/Ă©tait?

Non! Lorsque les gens meurent, ils sont MORTS!

Enfin, nous n’avons pas tout expliquĂ© au sujet de la vie et de la mort, mais nous savons que la vie ne survient pas immĂ©diatement Ă  la mort! Nous avons examinĂ© que lorsqu’une personne meurt, elle est mort! Et ensuite, qu’arrive t-il?

La résurrection des morts

Rappelez-vous de toujours laisser la Bible s’interprĂ©ter elle-mĂȘme. Garder les vĂ©ritĂ©s qu’elle contient, simples, permet de clarifier les idĂ©es insensĂ©es et non fondĂ©es des hommes et de les rejeter, elles tomberont comme un chĂąteau de cartes. Voici la raison pour laquelle les morts n’ont aucun souvenir de Dieu.

JĂ©sus dit: «Ne vous Ă©tonnez pas de cela; car l'heure vient oĂč TOUS ceux qui sont dans les sĂ©pulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement» (Jean 5:28-29).

Christ savait que la grande majoritĂ© des gens trouveraient cela Ă©tonnant. C’est pour cette raiso qu’Il dit Ă  Ses disciples: «Ne vous Ă©tonnez pas de cela», Il comprenait que les gens s’émerveilleraient Ă  la pensĂ©e que les gens qui ont vĂ©cu depuis le tout dĂ©but sont maintenant: «dans les sĂ©pulcres» attendant la rĂ©surrection! Vous ne devriez pas vous Ă©tonnĂ© aux paroles de Christ nonm plus. Acceptez-les! Il dit que: « TOUS CEUX qui sont dans les sĂ©pulcres», pas juste quelques uns!

Il n’y a aucune pensĂ©e consciente ni aucun souvenir de Dieu ou de qui ou de quoi que ce soit aprĂšs la mort. Parce que tous ceux qui sont morts, attendent une des trois rĂ©surrections que Christ fit rĂ©fĂ©rence. Chaque ĂȘtre humain sera ressuscitĂ©, soit Ă  la vie Ă©ternelle soit pour le jugement. C’est ce que la Parole de Dieu dit. Nous verrons en dĂ©tail chacune des rĂ©surrections, un peu plus loin.

Ce n’est pas surprenant que David ait dit: «Pour moi, dans mon innocence, je verrai ta face; DĂšs le rĂ©veil (lorsqu’il reprendra vie dans la rĂ©surrection), je me rassasierai de ton image» (Ps. 17:15). David savait que la rĂ©surrection Ă©tait un retour Ă  la vie ou un rĂ©veil.

Job a aussi regardé vers la résurrection. Notez les versets au sujet de la question posée plus tÎt: «Oh! si Tu voulais me cacher dans le séjour des morts, m'y tenir à couvert jusqu'à ce que Ta colÚre fût passée, et me fixer un terme auquel Tu te souviendras de moi! Si l'homme une fois mort pouvait revivre, j'aurais de l'espoir tout le temps de mes souffrances, jusqu'à ce que mon état vßnt à changer. Tu appellerais alors, et je te répondrais, Tu languirais aprÚs l'ouvrage de tes mains» (Job 14:13-15).

Job ne demandait pas Ă  Dieu qu’Il cache seulement son corps dans la poussiĂšre su sol, il demanda Ă  Dieu de: «  me cacher
 m'y tenir Ă  couvert
 me fixer un terme
. Il savait que Dieu le garderait comme en secret. Demandez-vous si cela s’intĂšgre avec le fait d’ĂȘtre au ciel ou en enfer. Si oui, alors Dieu ne serait pas efficace Ă  garder des secrets, et le reste du verset ne ferait aucun sens.

Maintenant, regardez Ă  la dĂ©claration de Job: «Si l'homme une fois mort pouvait revivre». Si Job allait continuer de vivre aprĂšs la mort, comment pourrait-il «vivre Ă  nouveau»? ArrĂȘtez et relisez ce passage, rĂ©flĂ©chissez Ă  cela. Job savait qu’il devait attendre dans le sĂ©pulcre, parce que sa rĂ©surrection viendrait plus tard, Ă  un moment bien dĂ©terminĂ©, et qu’il serait changĂ©.

Que voulait-il dire par «jusqu'à ce que mon état vßnt à changer»?

Paul a aussi Ă©crit sur ce changement qui attend tous les vrais ChrĂ©tiens. Examinez soigneusement et attentivement ces versets: «Voici, je vous dis un mystĂšre: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changĂ©s, en un instant, en un clin d'oeil, Ă  la derniĂšre trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changĂ©s
 Lorsque ce corps corruptible aura revĂȘtu l'incorruptibilitĂ©, et que ce corps mortel aura revĂȘtu l'immortalitĂ©, alors s'accomplira la parole qui est Ă©crite: La mort a Ă©tĂ© engloutie dans la victoire» (I Cor. 15:51-52, 54).

C’est sĂ»rement un mystĂšre pour ce monde qu’il va y avoir une rĂ©ssurrection des morts et qu’ils seront changĂ©s pour un corps Esprituels immortels.

Nous devrions aussi demander comme une personne passera de mortelle Ă  immortelle, si elle a dĂ©jĂ  une Ăąme if immortelle? Cette idĂ©e est aussi un mystĂšre, mais comme tous les mystĂšres de Dieu, celui-ci est une des mystĂšres inventĂ©s par les hommes qui ne peut ĂȘtre compris ou solutionnĂ©. Parce qu’il ne fait aucun sens.

Voyez-vous la logique stupide, vide, insensĂ©e des hommes lorsqu’ils ignorent totalement les Écritures? (Voir Rom. 1:21-22.)

Tout comme Job comprenait qu’il serait changĂ©, et que David comprenait qu’il se rĂ©veillerait, Paul comprenait aussi que les ChrĂ©tiens ressusciteraient et seraient changĂ©s lorsque leur rĂ©surrection viendra. À la rĂ©surrection, les gens se rĂ©veilleront de leur sommeil, de leur mort, littĂ©ralement.

À ce point, demandez-vous: Comment est-ce que les gens pourront-ils ĂȘtre ressuscitĂ©s s’ils possĂšdent dĂ©jĂ  une Ăąme immortelle? Seuelement les morts ont besoin d’ĂȘtre ressuscitĂ©s, comme Christ, lorsqu’Il Ă©tait mort, Dieu Le ressuscita. C’est le but d’une rĂ©surrection, de passer de la mort Ă  la vie. Ne vous faites pas sĂ©duire par ceux qui disent: «La rĂ©surrection s’applique seulement au corps physique, parce que l’ñme reste vivante!» Vous avez vu les nombreux versets dĂ©sapprouvant cette faussetĂ©.

Lors d’un examen superficiel, rĂ©ellement de base, les idĂ©es des hommes sont souvent exposĂ©es comme Ă©tant de la folie pure, des suppositions erronĂ©es et stupides. Les hommes inventĂšrent le concept populaire de l’enfer pour faire peur aux gens en les forçant Ă  accepter et Ă  croire Ă  leurs religions aussi fausses, qu’ils ont eux-mĂȘmes crĂ©Ă©es. Le vrai Dieu ne ferait jamais rĂŽtir des gens en enfer pour toute l’éternitĂ©, souffrant les douleurs d’un feu infernal mais ne mourrant pas, C’est ce qu’un monstre aimerait et ferait. C’est ce que des dieux humainement inventĂ©s feraient et enseigneraient, ils feraient et enseigneraient tout ce que leur crĂ©ateur leur dirait.

Des milliards d’ĂȘtres humains ont vĂ©cu et sont morts sans mĂȘme connaitre le nom de JĂ©sus Christ et sans mĂȘme savoir qu’ils auront une chance pour le salut plus tard. SI ceux qui ne sont pas sauvĂ©s lors de leur mort, vont directement en enfer, alors plus de la moitiĂ© de tous les gens qui ont vĂ©cu (depuis Adam jusqu’à prĂ©sent) sont en enfer et encore vivants!

Puisque personne n’est jamais revenu des morts pour nous dire comment c’était, nous devons soit choisir les idĂ©es des hommes ou chercher la vĂ©ritĂ© de ce sujet dans la Parole de Dieu pour voir ce qu’Il rĂ©vĂšle sur ce sujet.

Trois résurrections

Rappelez-vous que tous ceux qui sont morts, seront Ă©ventuellement ressuscitĂ©s. En fait, la Bible enseigne que Dieu planifie TROIS rĂ©surrections distinctintes. Le livre de l’Apocalypse, au chapitre 20, les trois rĂ©surrections sont dĂ©crites.

La premiÚre résurrection

Nous avons dĂ©jĂ  discutĂ© de la premiĂšre rĂ©surrection. Au verset 4 d’Apo. 20, il y est expliquĂ© que les saints qui se sont qualifiĂ©s, rĂšgneront sur la Terre avec Christ pour 1,000 annĂ©es, aprĂšs que Satan ait Ă©tĂ© liĂ© (vs. 1-2). (Nous discuterons de la 1Ăšre rĂ©surrection en dĂ©tail plus loin.) Ensuite le verset suivant explique: «Les autres morts ne revinrent point Ă  la vie jusqu'Ă  ce que les mille ans fussent accomplis. C'est la premiĂšre rĂ©surrection» (Apo. 20:5).

La deuxiÚme résurrection

À la fin des 1,000 annĂ©es, il y aura la deuxiĂšme rĂ©surrection. Ce sera tous les ĂȘtres humains depuis Adam, qui n’ont jamais eu une opportunitĂ© de connaitre la vĂ©ritĂ©. Depuis Adam, le monde a Ă©tĂ© coupĂ© de Dieu (És. 59:1-2). Continuons avec Jean dĂ©crivant une vision reçue de JĂ©sus Christ: «Puis je vis un grand trĂŽne blanc, et celui qui Ă©tait assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvĂ© de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trĂŽne. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugĂ©s selon leurs oeuvres, d'aprĂšs ce qui Ă©tait Ă©crit dans ces livres» (Apo. 20:11-12).

Le livre d’ÉzĂ©chiel contient un fscinant chapitre dĂ©crivant une autre vision, une vallĂ©e d’os sĂ©chĂ©s. Prenez le temps pour lire le chapitre 37 en entier. Il dĂ©crit les millions de personnes faisant parti de l’ancienne et de la nouvelle nation physique d’IsraĂ«l (les 12 tribus, pas juste la tribu de Juda, que sont les Juifs) lĂ , ils recevront une opportunitĂ© pour le salut Esprituel que Dieu ne leur avait jamais offert dans l’Ancien Testament.

Dieu ordonna Ă  ÉzĂ©chiel de parler Ă  ces os. Notez: «Il me dit: Fils de l'homme, ces os, c'est toute la maison d'IsraĂ«l. Voici, ils disent: Nos os sont dessĂ©chĂ©s, notre espĂ©rance est dĂ©truite, nous sommes perdus! ProphĂ©tise donc, et dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'ouvrirai vos sĂ©pulcres, je vous ferai sortir de vos sĂ©pulcres, ĂŽ mon peuple, et je vous ramĂšnerai dans le pays d'IsraĂ«l» (Éz. 37:11-12). Ici, des millions de personnes sont dĂ©crites, elles sont ressuscitĂ©es de leurs sĂ©pulcres. Il est Ă©vident que cette rĂ©surrection dĂ©crite, est physique, un retour Ă  l’existence de chair et de sang.

ÉzĂ©chiel continua Ă  parler aux os: «Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel, Ă  ces os: Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez; je vous donnerai des nerfs, je ferai croĂźtre sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l'Éternel» (Éz. 37:5-6). Continuons: «Et vous saurez que je suis l'Éternel, lorsque j'ouvrirai vos sĂ©pulcres, et que je vous ferai sortir de vos sĂ©pulcres, ĂŽ mon peuple! Je mettrai mon esprit en vous, et vous vivrez; je vous rĂ©tablirai dans votre pays, et vous saurez que moi, l'Éternel, j'ai parlĂ© et agi, dit l'Éternel» (Éz. 37:13-14).

Quand IsraĂ«l saura-t-elle ce qui lui est arrivĂ©e? À la rĂ©surrection! Alors seulement lĂ , qu’IsraĂ«l saura qu’elle vient tout juste d’ĂȘtre ressuscitĂ©e. Et ils ne sont qu’une partie seulement des milliards d’autres personnes qui seront aussi ressuscitĂ©es Ă  ce moment-lĂ , Ă  la deuxiĂšme rĂ©surrection. Cette pĂ©riode est celle du Jugement du Grand TrĂŽne Blanc: «Puis je vis un grand trĂŽne blanc, et celui qui Ă©tait assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvĂ© de place pour eux» (Apo. 20:11). C’est le moment lorsque tous les ĂȘtres humains apprendront la vĂ©ritĂ©. Dieu mettra alors Son Esprit en eux. La trĂšs grande majoritĂ© des gens accepteront la vĂ©ritĂ©, croitront, et se qualifieront pour recevoir le salut et se joindront Ă  ceux de la premiĂšre rĂ©surrection, qui les avaient prĂ©cĂ©dĂ©s.

(Sur une note personnelle, en tant que pasteur de l’Église de Dieu, j’ai (l’auteur de ce livret), conseillĂ© plusieurs personnes qui considĂ©raient commettre un suicide. Tous ceux qui sont tentĂ©s de prendre cette façon facile de se sortir de leurs problĂšmes, de leurs souffrances et difficultĂ©s, devraient considĂ©rez ce qui suit: Lorsque les gens meurent, leur conscience et leur mĂ©moire s’arrĂȘtent lĂ . Ils n’ont plus la conscience du temps qui passe. En effet, ils sont rĂ©veillĂ©s immĂ©diatement aprĂšs avoir commis le suicide, et ils se retrouvent avec la mĂ©moire de ce qui les avait poussĂ©s Ă  commettre un tel geste, et ils n’ont fait que rajouter la culpabilitĂ© de suicide Ă  leurs anciens problĂšmes. Le suicide n’a pas amĂ©liorĂ© leur situation, au contraire, il l’a empirĂ©!)

La troisiÚme résurrection

Il y a une troisiĂšme rĂ©surrection. Lire les passages aideront Ă  saisir qui sont ces gens: Malachie 4:1-3; Abdias 16; Apocalypse 20:13-15. Ils dĂ©crivent ceux qui sont ressuscitĂ©s et s’apperçoivent qu’ils ont rejetĂ© leur opportunitĂ© de faire parti du royaume de Dieu, et ils sont alors jetĂ©s dans le lac de feu (Apo. 20:15). II Pierre 3:10-12 dĂ©crit le temps que les mĂ©chants sont brulĂ©s et deviennent comme de la cendre sous les pieds des justes.

I Corinthiens 15, le chapitre de la résurrection

Examinons de plus prÚs ce chapitre. Il parle principalement de la 1Úre résurrection, il est un résumé des trois résurrections du plan de Dieu.

Les versets 22-23 dĂ©clarent: «Et comme tous meurent en Adam, de mĂȘme aussi tous revivront en Christ, mais chacun en son rang. Christ comme prĂ©mices, puis ceux qui appartiennent Ă  Christ, lors de son avĂšnement». Notez deux points: le premier, chaque personne aura une chance pour le salut. Le deuxiĂšme point, chaque personne en son rang, temps. Nous avons vu que dans le plan de salut de Deieu, tous ne sont pas ressuscitĂ©s en mĂȘme temps, en une seule rĂ©surrection.

Le verset 24 continue: «Ensuite viendra LA FIN, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et PÚre, aprÚs avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance». Christ est le prémice, le premier fruit, de la premiÚre résurrection, qui inclura tous les saints. Ensuite viendra LA FIN, fait référence au reste du magnifique plan de Dieu, aprÚs cette période de 1,000 ans du royaume de Dieu sur la Terre, et suivant la période de 100 ans du Jugement du Grand TrÎne Blanc.

Et le verset 26 dĂ©clare: «Le dernier ennemi qui sera dĂ©truit, c'est la mort». Aux funĂ©railles, les ministres de ce monde dĂ©crivent souvent la mort comme une vielle amie, qui se retrouve Ă  la fin d’une vie. Avez-vous dĂ©jĂ  entendu cela ou quelque chose de similaire auparavant? La Bible appelle la mort, un ENNEMI! Il n’y a rien d’amitiĂ© avec un ennemi!

Ce temps est tout prĂšs maintenant.

L’Évangile de Christ, une primeur!

Tout comme un journaliste, bien en avance sur Son temps, Christ vint Sur Terre pour annoncer un changement complet dans la maniÚre que le monde serait gouverné. Avec ce changement, une paix sans précédent, et aussi une façon de vivre heureuse, prospÚre et abondante pour tous, surviendrait.

Partout oĂč Christ allait, Il parlait du royaume de Dieu. C’était le centre de la majoritĂ© Ses paraboles. Lorsqu’Il ordonna Ă  Ses douze apĂŽtres d’aller prĂȘcher, Sa seule instruction fut de prĂȘcher au sujet du royaume (Luc 9:1-2). Et plus tard, lorsqu’Il envoya 70 de Ses disciples (Luc 10:1), Il leur ordonna aussi de prĂȘcher le royaume de Dieu (v. 9). Paul prĂȘcha ce mĂȘme message au sujet du royaume of Dieu partout oĂč il alla (Actes 19:8; 20:25; 28:23, 31).

Partout oĂč Il allait, JĂ©sus disait: « Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez Ă  la bonne nouvelle (l’évangile)» (Marc 1:15). Mais, quel est rĂ©ellement, au juste cet Ă©vangile? La vĂ©ritĂ© de l’évangile est demeurĂ©e cachĂ©e Ă  la grande majoritĂ© des soi-disant ChrĂ©tiens. Et depuis le 1er siĂšcle, il y eut une conspiration afin de sĂ©duire les gens qui voulaient devenir ChrĂ©tiens au sujet de la signification du vĂ©ritable Ă©vangile. Aussi choquant que cela puisse ĂȘtre, cette dĂ©claration est vraie.

La plupart des gens croient que l’évangile est au sujet de la PERSONNE de JĂ©sus. Certainement, JĂ©sus est une importante personne, mais Il n’est pas l’évangile. La Bible dĂ©montre que JĂ©sus Christ Ă©tait prĂȘchĂ© en relation avec l’évangile.

Les gens ont tous leurs propres conceptions du message prĂȘchĂ© par Christ, en voici quelques unes: un Ă©vangile de salut, un Ă©vangile de grĂące, un Ă©vangile de miracles, un Ă©vangile social, un Ă©vangile de nourriture, un Ă©vangile de guĂ©rison, un Ă©vangile de foi. Il y en a mĂȘme qui croit en un Ă©vangile de musique. Toutes ces conceptions sont des inventions, des idĂ©es des hommes. Mais ce n’est pas ce que la BIBLE dit!

Notez le rĂ©cit de Marc: «AprĂšs que Jean eut Ă©tĂ© livrĂ©, JĂ©sus alla dans la GalilĂ©e, prĂȘchant l'Évangile de Dieu» (Marc 1:14). C’EST l’évangile que JĂ©sus prĂȘcha. Dans ce rĂ©cit, Christ dĂ©clara: «Repentez-vous, et croyez Ă  la bonne nouvelle (l’évangile» (Marc 1:15). La BONNE NOUVELLE est en fait L’ÉVANGILE, c’est exactement la mĂȘme chose, continuez de lire: Quel Ă©tait l’évangile? Le ROYAUME DE DIEU. Le verset 1 y fait rĂ©fĂ©rence: «Commencement de l'Évangile de JĂ©sus Christ, Fils de Dieu» (Marc 1:1). L’évangile de Christ Ă©tait au sujet du ROYAUME DE DIEU, et rien d’autre! Une personne doit croire cet Ă©vangile pour ĂȘtre sauvĂ©, pas un Ă©vangile de contrefaçon ou un substitut.

La vĂ©racitĂ© de ce sujet est si vitale, que Dieu inspira Paul Ă  puissamment avertir tous ceux qui pervertiraient l’évangile: «Je m'Ă©tonne que vous vous dĂ©tourniez si promptement de celui qui vous a appelĂ©s par la grĂące de Christ, pour passer Ă  un AUTRE Évangile. Non pas qu'il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l'Évangile de Christ. Mais, quand nous-mĂȘmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prĂȘchĂ©, qu'il soit anathĂšme! Nous l'avons dit prĂ©cĂ©demment, et je le rĂ©pĂšte Ă  cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathĂšme!» (Gal. 1:6-9.)

C’est une forte dĂ©claration et un sĂ©vĂšre avertissement! Dans le chapitre suivant, Paul continu dans la mĂȘme idĂ©e: «Nous ne leur cĂ©dĂąmes pas un instant et nous rĂ©sistĂąmes Ă  leurs exigences, afin que la vĂ©ritĂ© de l'Évangile fĂ»t maintenue parmi vous» (Gal. 2:5). Ainsi, puisqu’il n’y a qu’un seul vrai Ă©vangile, tous les autres doivent ĂȘtre faux! Ce verset rĂ©vĂšle aussi que Paul n’a jamais enseignĂ© d’autres Ă©vangiles comme plusieurs Ă©rudits et thĂ©ologiens prĂ©tendent.

Les disciples de Christ Lui demandĂšrent quels seraient les signes de Son retour et de la fin de cet Ăąge (Matt. 24:3). Il leur rĂ©pondit: «Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C'est moi qui suis le Christ. Et ils sĂ©duiront beaucoup de gens» (Matt. 24:5). Il expliqua qu’un accent serait mis sur Sa PERSONNE, au lieu du MESSAGE qu’il prĂȘcha. Mais, juste 9 versets plus loin, Il prophĂ©tisa: «Cette bonne nouvelle du royaume sera prĂȘchĂ©e dans le monde entier, pour servir de tĂ©moignage Ă  toutes les nations. Alors viendra la fin» (Matt. 24:14).

Nous sommes MAINTENANT au temps de la fin, et l’Église de Dieu RestaurĂ©e prĂȘche CET Ă©vangile. Rappelez-vous de ceci, si le royaume de Dieu eut Ă©tĂ© prĂȘchĂ© Ă  travers les siĂšcles, du temps de Christ jusqu’à prĂ©sent, le fait de la proclamer aujourd’hui ne serait pas un signe que le monde est arrivĂ© Ă  la fin de son Ăąge, de son terme. Mais, il ne l’a pas Ă©tĂ©! Des imposteurs et de mĂ©chants leaders supprimĂšrent le vrai Ă©vangile jusqu’au 20Ăšme siĂšcle. En 1934, Herbert W. Armstrong commença l’accomplissement de cette prophĂ©tie. Et elle continue aujourd’hui.

Un message au sujet d’un gouvernement

Les mots: royaume et royaume de Dieu, sont trouvĂ©s Ă  de nombreuses reprises dans tout le Nouveau Testament. Mais il est absolument Ă©tonnant de voir que presque tous ont perdu la connaissance de ce que c’est! Le monde entier ignore complĂ©tement la signification du royaume of Dieu.

Le mot Ă©vangile est traduit d’un vieux mot Anglais signifiant «God spell» ou «good news», qui signifient «bonne nouvelle». Le mot royaume est aussi une traduction d’un autre vieux mot Anglais signifiant «gouvernement». En d’autres mots, Christ prĂȘcha la bonne nouvelle du gouvernement de Dieu. La venue prochaine d’un monde paisible, heureux, et prospĂšre pour tous. Ce message est certainement une bonne nouvelle pour un monde qui ne connait que les guerres, la souffrance, les maladies et la pauvretĂ© depuis 6,000 annĂ©es.

Avant la naissance de JĂ©sus, un ange apparu Ă  Sa mĂšre, Marie. Les versets suivant dĂ©crivent cette rencontre et ce qu’il lui dit: «Au sixiĂšme mois, l'ange Gabriel fut envoyĂ© par Dieu dans une ville de GalilĂ©e, appelĂ©e Nazareth, auprĂšs d'une vierge fiancĂ©e Ă  un homme de la maison de David, nommĂ© Joseph. Le nom de la vierge Ă©tait Marie. L'ange entra chez elle, et dit: Je te salue, toi Ă  qui une grĂące a Ă©tĂ© faite; le Seigneur est avec toi. TroublĂ©e par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L'ange lui dit: Ne crains point, Marie; car tu as trouvĂ© grĂące devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de JĂ©sus. Il sera grand et sera appelĂ© Fils du TrĂšs Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trĂŽne de David, son pĂšre. Il rĂšgnera sur la maison de Jacob Ă©ternellement, et son rĂšgne n'aura point de fin» (Luc 1:26-33).

Dans Jean, JĂ©sus dĂ©clara: «Mon royaume n'est pas de ce monde» (Jean 18:36). Il se tenait devant Pilate, et Pilate Lui demanda: «Tu es donc roi? JĂ©sus rĂ©pondit: Tu le dis, je suis roi. Je suis nĂ© et je suis venu dans le monde pour rendre tĂ©moignage Ă  la vĂ©rité». Christ est nĂ© afin d’ĂȘtre ROI!

Et voici ce qui Ă©tait prophĂ©tisĂ© au sujet de Christ dans l’Ancien Testament: «Car un enfant nous est nĂ©, un fils nous est donnĂ©, Et la domination reposera sur son Ă©paule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, PĂšre Ă©ternel, Prince de la paix. Donner Ă  l'empire de l'accroissement, et une paix sans fin au trĂŽne de David et Ă  son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dĂšs maintenant et Ă  toujours: VoilĂ  ce que fera le zĂšle de l'Éternel des armĂ©es» (És. 9:6-7).

Lorsque Christ Ă©tablira le gouvernement de Dieu sur la Terre, Il amĂšnera la paix durable sur toutes les nations et pour tous les peuples!

Vous devez entrer dans le royaume

La Bible enseigne que le royaume de Dieu rĂšgnera sur toutes les nations et les peuples de la Terre. Une personne doit ENTRER dans le royaume pour y ĂȘtre. Nous devons demanmder qui sera dans le royaume?

Rappelez-vous que Paul déclara: «Ce que je dis, frÚres, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité. Voici, je vous dis un mystÚre: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés» (I Cor. 15:50-51).

Certainement, comme nous l’avions mentionnĂ©, c’est un mystĂšre pour tous les gens, que la chair et le sang ne peuvent hĂ©riter (ou ne peuvent entrer) le royaume de Dieu, mais ce n’est seulement qu’à la rĂ©surrection que tous les vrais ChrĂ©tiens sont changĂ©s (nĂ©s Ă  nouveau, born again) de la chair Ă  esprit. C’est Ă  ce moment prĂ©cis que les ĂȘtres humains physiques et engendrĂ©s par le Saint Esprit de Dieu, deviennent (sont changĂ©s, transformĂ©s, nĂ©s Ă  nouveau) des ĂȘtres Esprituels dans la famille de Dieu, dans le royaume de Dieu. Si nous devons croire la pure vĂ©ritĂ© de la Bible, le royaume de Dieu ne peut inclure des ĂȘtreshumains physiques composĂ©s de chair et de sang!

De nombreuses contrefaçons ont remplacĂ© et supprimĂ© la bonne comprĂ©hension de ce qu’est le royaume of Dieu. (Pour en savoir plus sur ce sujet, lisez niotre livret: Qu’est-ce que le royaume de Dieu?)

Un rĂ©cit dans l’épitre de Jean, est gĂ©nĂ©ralement malcompris par les gens, qui croient qu’ils doivent ĂȘtre renĂȘtre, ou naitre Ă  nouveau dans cette vie, (durant le temps qu’ils sont chair et sang) et alors, voir le royaume de Dieu durant cette vie (Jean 3:3).

Dans ce rĂ©cit, un Pharisien nommĂ© NicodĂšme, s’approcha de Christ et Lui dit: «Rabbi, nous savons que tu es un docteur (ou enseignant) venu de Dieu» (Jean 3:2). Il admit clairement qu’il savait qui Ă©tait Christ que Dieu L’avait envoyĂ© sur Terre. Notez que NicodĂšme parla aussi pour les autres Juifs lorsqu’il dit: Nous savons, lui et les autres Pharisiens reconnaissaient qui Ă©tait JĂ©sus Christ et d’oĂč Il venait. Ces leaders ne pouvaient renier la puissance, le pouvoir de Dieu Ă©vident dans les miracles que JĂ©sus performaient.

Les leaders religieux, les Pharisiens, comprenaient bien qu’Il Ă©tait un enseignant venu de Dieu avec la vĂ©ritĂ©. Mais, ils l’accusĂšrent quand mĂȘme de blasphĂ©mer, d’ivrogne, d’hĂ©rĂ©tique, de crĂ©er la division, de bĂątard, d’ignorant, d’ĂȘtre possĂ©dĂ© par des dĂ©mons, de faux prophĂšte, d’ami des publicains et de pĂ©cheur, etc. Pour finalement le crucifier!

Christ dit Ă  NicodĂšme: «En vĂ©ritĂ©, en vĂ©ritĂ©, je te le dis, si un homme ne NAÎT DE NOUVEAU (born-again), il ne peut voir le royaume de Dieu» (Jean 3:3). Christ expliquait que seulement ceux qui vont par ce processus de naitre de nouveau, qu’une personne peut voir le royaume. Ainsi, il y a une limite sur qui peut actuellement, le voir. Tous les gens peuvent voir les choses physiques, mais cen’est pas le cas du royaume de Dieu. Saisissez ces points importants que Christ fit.

Dans Jean 3:5, Christ dit: «En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naßt d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu». Oui, le royaume est quelque chose dans lequel on peut entrer.

Mais, dans Jean 3:6 Christ explique: «Ce qui est nĂ© de la chair est chair, et ce qui est nĂ© de l'Esprit est Esprit». La chair et le sang ne peuvent entrer le royaume de Dieu, mais l’esprit le peut! Parce que Christ ne voulait pas que les gens mĂ©comprennent, Il compara l’esprit au vent.

Le vent, tout comme l’esprit, est invisible. Il ne peut ĂȘtre vu. Christ dit Ă  NicodĂšme: «Le vent souffle oĂč il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'oĂč il vient, ni oĂč il va. Il en est ainsi de tout homme QUI EST NÉ DE L'ESPRIT» (Jean 3:8). Ceux qui seront nĂ©s de l’Esprit, serront comme le vent, ils seront INVISIBLES! Mais, quand, exactement, ce changement de l’état physique Ă  l’état sprituel aura-t-il lieu?

Voici le moment exact oĂč le changement aura lieu: «Et de mĂȘme que nous avons portĂ© l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du cĂ©leste
 Car il faut que ce corps corruptible revĂȘte l'incorruptibilitĂ©, et que ce corps mortel revĂȘte l'immortalité» (I Cor. 15:49, 53).

Rappelez-vous dans le livre de la GenĂšse, Dieu dit: «L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussiĂšre de la terre » (Gen. 2:7). MĂȘme les ĂȘtres humains convertis sont encore composĂ©s de chair, de la poussiĂšre u sol. Dieu changera leur chair en esprit Ă  la premiĂšre rĂ©surrection. Tous ceux qui entrent dans le royaume de Dieu doivent ĂȘtre faits, composĂ©s d’ESPRIT!

Examinons cela de plus prÚs. Matthieu 22:30 déclare: «Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel».

Et le livre d’HĂ©breux 1:7 dĂ©montre que les anges sont faits d’e sprit. C’est important de comprendre ce que sera notre composition (ou Ă©tat) Ă  la rĂ©surrection. Mais ne vous mĂ©prenez pas en croyant que Christ disait que les saints ressuscitĂ©s seront des anges. Il disait qu’ils seraient comme des anges, dans le fait que ni les anges ni les saints, ne se marient.

La vie ou la mort?

Votre existence humaine est littĂ©ralement une affaire de vie ou de mort. JĂ©sus dit: «Le voleur ne vient que pour dĂ©rober, Ă©gorger et dĂ©truire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la VIE, et qu'elles soient dans l'abondance» (Jean 10:10). Et Paul a Ă©crit: «Car tous ont pĂ©ché » (Rom. 3:23), et: «Car le salaire du pĂ©chĂ©, c'est la MORT » (Rom. 6:23). Nous avons vu que les ĂȘtres humains n’ont pas d’ñmes immortelles. Rappelez-vous, ils SONT des Ăąmes mortelles (Gen. 2:7).

L’homme n’aura pas naturellement la vie Ă©ternelle Ă  la fin de ses jours, Ă  la mort. Il est en direction de la MORT! Les ĂȘtres humains vivent approximativement 70-80 ans (cela peurt ĂȘtre plus ou moins, dĂ©pendamment oĂč vous ĂȘtes sur la Terre). Mais, Ă©ventuellement, tous meurent (HĂ©b. 9:27). Le but suprĂȘme de Dieu est que tous aillent la vie Ă©ternelle (II Pierre 3:9; I Tim. 2:4).

Dieu veut que tous les gens reçoivent ultimement Son Esprit Saint. Il veut que Son Esprit s’unissent avec tous les esprits humains. Notez ce que Paul a Ă©crit: «L'Esprit lui-mĂȘme rend tĂ©moignage Ă  notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi hĂ©ritiers: hĂ©ritiers de Dieu, et cohĂ©ritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'ĂȘtre glorifiĂ©s avec lui» (Rom. 8:16-17). Deux esprits sont dĂ©crits ici. L’Esprit de Dieu travaille avec l’esprit humain (pas l’ñme immortelle) afin de diriger les gens au salut comme cohĂ©ritiers avec Christ. (Pour en savoir plus sur ce sujet, lisez notre livret: Ce que la science ne dĂ©couvrira jamais sur votre esprit.)

La vraie conversion révélée

Paul dĂ©clara: «Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix» (Rom 8:6). Quiconque a reçu l’Esprit de Dieu a ultimement le potentiel de la vie Ă©ternelle en lui, cela signifie qu’il a le potentiel de devenir cohĂ©ritier avec Christ (bien entendu, s’il continue Ă  se qualifier). C’est une comprĂ©hension absolument remarquable, inconnue Ă  toute l’humanitĂ©, mais pas pour les quelques rares personnes Ă©parpillĂ©es sur Terre aujourd’hui!

Tous les gens furent sĂ©duits pour croire qu’ils sont ChrĂ©tiens juste en croyant qu’ils ont acceptĂ© JĂ©sus (ou le Seigneur) dans leur cƓur ou leur vie, ou qu’ils ont pris la dĂ©cision pour le Christ, ou toute autre croyance populaire de ce la sorte.Ils ont Ă©tĂ© sĂ©duits de croire que s’ils intĂšgrent, s’inscivent, ou se joingnent Ă  une certaine Ă©glise ou dĂ©nomination, ils sont automatiquement «renĂ©s (born again)», ils sont alors Ă  Christ, ils sont alors ChrĂ©tiens. Quelle illusion! Quelle sĂ©duction! Et combien fausse cette idĂ©e et contraire Ă  la vĂ©ritĂ© (et aux paroles) claire de la Bible!

Alors, quelle est la dĂ©finition biblique d’un ChrĂ©tien? Voici la rĂ©ponse Ă©crite par Paul: «Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu» (Rom. 8:14). Un ChrĂ©tien est CONDUIT PAR l’Esprit de Dieu!

Recevoir l’Esprit de Dieu survient de cette façon: lors du repentir et du baptĂȘme, la personne est placĂ©e dans le Corps de Christ, qui est l’Église de Dieu (Éph. 1:22-23; Col. 1:18). De cela, l’Écriture dit: «Nous avons tous, en effet, Ă©tĂ© baptisĂ©s dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous Ă©tĂ© abreuvĂ©s d'un seul Esprit» (I Cor. 12:13).

La Bible dĂ©clare que le monde entier attend prĂ©sentement la premiĂšre rĂ©surrection. C’est alors que les Fils de Dieu seront rĂ©vĂ©lĂ©s.

Notez: «Aussi la crĂ©ation attend-elle avec un ardent dĂ©sir la rĂ©vĂ©lation des fils de Dieu
avec l'espĂ©rance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part Ă  la libertĂ© de la gloire des enfants de Dieu.Or, nous savons que, jusqu'Ă  ce jour, la crĂ©ation tout entiĂšre soupire et souffre les douleurs de l'enfantement» (Rom. 8:19, 21-22). Les Fils de Dieu seront donc rĂ©vĂ©lĂ©s (NÉS) Ă  la premiĂšre rĂ©surrection, au retour de Christ.

À quoi ressemblerez-vous lorsque vous serez nĂ©s Ă  nouveau?

Dans La GenĂšse, chapitre 1 verset 26, Dieu dit qu’Il a fait l’homme Ă  Son image et Ă  Sa ressemblance. Ce verset est trĂšs clair. Dieu crĂ©a l’homme afin de devenir comme Lui en tous points pareils. Par Son Esprit entrant l’esprit de chacun de Ses nouveaux enfants convertis, une nouvelle vie spirituelle est engendrĂ©e. Un tout petit embryon spirituel vient en existence. Tout comme le cĂŽtĂ© physique de l’exemple, un petit enfant croitra pour ressembler de plus en plus Ă  ses parents, c’est la mĂȘme chose pour les enfants engendrĂ©s de Dieu, ils croissent lentement SPIRITUELLEMENT pour ressembler de plus en plus Ă  Dieu et Ă  JĂ©sus Christ (ses Parents, II Pierre 1:4; 3:18), et dans un saint et juste caractĂšre.

L’Ancien et le Nouveau Testament rendent ce point absolument clair! N’y a-t-il personne qui vous aurait montrĂ© ces versets auparavant? De nombreuses personnes ont une vague notion que les ChrĂ©tiens sont des fils de Dieu, trĂšs peu de gens rĂ©alisent que: «Bien-aimĂ©s, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore Ă©tĂ© manifestĂ©; mais nous savons que, lorsque cela sera manifestĂ©, nous serons semblables Ă  lui, parce que nous le verrons tel qu'il est» (I Jean 3:2). Nous serons COMME JĂ©sus Christ. Rappelez-vous que Romains 8:16, dit que nous sommes des enfants de Dieu avec Christ.

David comprenait cela aussi il y a 1,000 ans. Il a enregistrĂ©: «Pour moi, dans mon innocence, je verrai ta face; dĂšs le rĂ©veil, je me rassasierai de ton IMAGE», et dans la version anglaise de la Bible du Roi Jacques, c’est plus clair: «As for me, I will behold Your face in righteousness: I shall be satisfied, when I awake, with Your LIKENESS» (Ps. 17:15). Ce verset dĂ©ment les idĂ©es, les croyances et les suppositions populaires que les gens ne peuvent voir la Dieu dans l’aprĂšs vie. David comprenait qu’il verrait la face de Dieu Ă  la rĂ©surrection. Ainsi que Jean. Les deux rĂ©alisĂšrent qu’à la rĂ©surrection, lorsqu’ils se rĂ©veilleraient, ils seraient exactement COMME Dieu, dans la forme et le caractĂšre.

Ainsi, Dieu se reproduit Lui-mĂȘme dans ceux qui ont Son Esprit. Il crĂ©e des enfants qui Lui ressembleront!

Plusieurs versets révÚlent ce à quoi Christ ressemble maintenant. Sa face brille comme le Soleil, Ses pieds brillent comme du brasse, et Ses yeux brillent comme des flammes de feu: Matt. 17:2; Apo. 1:14-16; 19:12-13.

De plus, Paul rĂ©vĂ©la notre incroyable potentiel humain lorsqu’il Ă©crit: «Mais notre citĂ© Ă  nous est dans les cieux, d'oĂč nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur JĂ©sus Christ, qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant SEMBLABLE au corps de sa gloire, par le pouvoir qu'il a de s'assujettir toutes choses» (Phil. 3:20-21).

Quel futur glorieux nous pouvons espérer!

L’Esprit de Dieu en nous, nous permettra de nous rĂ©veiller dans la rĂ©surrection. Notez: «Et si l'Esprit de celui qui a ressuscitĂ© JĂ©sus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscitĂ© Christ d'entre les morts rendra aussi la vie Ă  vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous» (Rom. 8:11, voir aussi: I Cor. 15; I Thess. 4:13-18).

AprĂšs avoir accompli Son but de vaincre le pĂ©chĂ© et Satan, et de devenir le Sauveur de l’humanitĂ©, Christ fut ressuscitĂ© pour ensuite retourrner Ă  Sa position qu’Il avait avec le PĂšre.

Maintenant, comprenez ce point! C’est le mĂȘme Esprit, prĂ©sent en nous du moment de la conversion qui nous (tous ceux qui sont engendrĂ©s par l’Esprit de Dieu) ressuscitera pour ĂȘtre avec Lui dans Son royaume.

Tout comme le nouveau fƓtus engendrĂ© croit dans le sein de sa mĂšre, pour naitre comme un bĂ©bĂ©, le ChrĂ©tien doit aussi croitre avant qu’il ne naisse. Piertre a Ă©crit: «Mais croissez dans la grĂące et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur JĂ©sus Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l'Ă©ternitĂ©!» (II Pierre 3:18). Les ChrĂ©tiens doivent croitre durant cette vie, afin de recevoir l’autoritĂ© divine et le pouvoir comme cohĂ©ritiers avec Christ. Ils doivent se qualifier en dĂ©veloppant un caractĂšre juste, saint.

L’Église nourrit ses enfants

JĂ©sus dit: « je bĂątirai mon Église » (Matt. 16:18). Elle est appelĂ©e: «Mais la JĂ©rusalem d'en haut est libre, c'est notre mĂšre» (Gal. 4:26). Et: «Mais vous vous ĂȘtes approchĂ©s de la montagne de Sion, de la citĂ© du Dieu vivant, la JĂ©rusalem cĂ©leste, des myriades qui forment le choeur des anges, de l'assemblĂ© des premiers-nĂ©s inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus Ă  la perfection» (HĂ©b. 12: 22-23). Comprenez bien, cela ne dit pas que l’Église est au ciel, mais que le nom de chacun des ChrĂ©tiens est inscrit dans le ciel. C’est parce que ceux qui sont morts en Christ, attendent la premiĂšre rĂ©surrection.

Comme une bonne mĂšre, l’Église prend soin de ses enfants. Et c’est ce qu’elle a fait depuis les 2,000 derniĂšres annĂ©es. Pierre donna des instructions au ministĂšrede: «Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde » (I Pierre 5:2). Paul dĂ©montra le rĂŽle de mĂšre de l’Église aussi: « pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministĂšre et de l'Ă©dification du corps de Christ, jusqu'Ă  ce que nous soyons tous parvenus Ă  l'unitĂ© de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, Ă  l'Ă©tat d'homme fait, Ă  la mesure de la stature parfaite de Christ» (Éph. 4:12-13).

Deux autres versets dĂ©montrent que les enfants de Dieu, tout comme des enfants de ce monde, sont supposĂ©s croitre. Notez que l’Église est aussi responsable pour protĂ©ger le trouoeau de Dieu des fausses doctrines: « afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportĂ©s Ă  tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de sĂ©duction, mais que, professant la vĂ©ritĂ© dans la charitĂ©, nous croissions Ă  tous Ă©gards en celui qui est le chef, Christ» (Éph. 4:14-15).

C’est la responsabilitĂ© du ministĂšre d’enseigner la vĂ©ritĂ© Ă  L’Église et d’avertir des dangers de la sĂ©duction des fausses doctrines. (Pour en apprendre plus au sujet de l’Église de Dieu, lisez notre livre: OĂč se trouve la vĂ©ritable Église? Et son incroyable histoire!)

Ainsi, les enfants engendrĂ©s de Dieu croissent au sein de leur mĂšre, qui est l’Église, tout comme un enfant croit pendant les neuf mois de la pĂ©riode de gestation. Pendant le temps de gestation au sein de l’Église, tous les enfants sont nourris avec les aliments spirituels nĂ©cessaires afin de croitre suffisamment pour naitre dans le royaume comme des ĂȘtres spirituels incorruptibles.

Les ChrĂ©tiens doivent se dĂ©velopper et devenir matures spirituellement pendant la gestation. Les fƓtus humains commencent trĂšs petits, et croissent jusqu’à la naissance. Le nouveau ChrĂ©tien engendrĂ© croit de la mĂȘme façon. Il commence tout d’abord, immature, puis, croit lentement vers la maturitĂ© spirituelle, et finalement, la NAISSANCE!

Christ le premier né parmi plusieurs

Lorsqu’il parlait de Christ, Paul dĂ©clara: «  et qui concerne son Fils (nĂ© de la postĂ©ritĂ© de David, selon la chair, et dĂ©clarĂ© Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de saintetĂ©, par sa rĂ©surrection d'entre les morts), JĂ©sus Christ notre Seigneur » (Rom. 1:3-4).

La grande majorité des gens ont entendu dire que Jésus était le Fils de Dieu, mais Il était seulement déclaré Fils de Dieu, dans le sens du terme, par sa résurrection d'entre les morts. Bien sûr, Il était déjà le Fils de Dieu engendré avant Sa naissance dans le royaume au moment de Sa Résurrection.

Ce verset démontre que était né physiquement de Marie, descendant de David selon la chair, et un Fils de Dieu sprituellement né, déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de sainteté, par sa résurrection d'entre les morts.

Retournons au livre de Romains afin de mieux comprendre pourquoi, notez ceci au sujet de la naissance de Christ: «Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prĂ©destinĂ©s Ă  ĂȘtre semblables Ă  l'image de son Fils, afin que son Fils fĂ»t le premier-nĂ© entre plusieurs frĂšres» (Rom. 8:29).

Christ n’est que le premier nĂ© (des Fils de Dieu) parmi plusieurs frĂšres (tous ceux qui avaient et ont l’Esprit de Dieu depuis 6,000 ans) qui le rejoindront lors de Son Retour. Cette comprĂ©hension absolument Ă©tonnante n’est comprise que par quelques uns qui sont appelĂ©s aujourd’hui (Jean 6:44, 65).

Un verset Ă©tonnant

ConsidĂ©rons une Ă©tonnante sĂ©rie de versets. Paul cita David, du Psaume 8, versets 4 Ă  6, lorsqu’il posa une importante question: «Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l'homme, pour que tu prennes soin de lui?» (HĂ©b. 2:6.) Puisque Dieu est Ă©ternel, et qu’Il est assis Ă  la direction de tout l’univers, et que tout pouvoir est sous Son contrĂŽle, ce n’est pas surprenant que David Lui ait posĂ© cette question.

L’étonnante rĂ©ponse est dans le verset suivant: «  Tu as mis toutes choses sous ses pieds 
 » (HĂ©b. 2:8). Dieu veut partager le rĂšgne de tout l’univers, de toute Sa crĂ©ation, avec Ses fils. Mais, Christ est le Premier nĂ© de nombreux fils.

La naissance d’un premier nĂ© sous entend qu’il y en aura d’autres dans la mĂȘme famille. J’ai deux fils et je suis moi-mĂȘme, un premier nĂ©, et j’ai aussi une sƓur plus jeune. Mon pĂšre lui, Ă©tait un deuxiĂšme fils nĂ©, il avait un frĂšre plus vieux que lui.

Paul expliqua que Dieu planifie de donner un grand pouvoir et une grande autoritĂ© Ă  Ses nombreux fils (et filles): «Tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n'a rien laissĂ© qui ne lui fĂ»t soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises» (HĂ©b. 2:8). Cela n’est pas encore arrivĂ©, mais arrivera bientĂŽt, au retour de Christ.

Maintenant, notez: «Mais celui qui a Ă©tĂ© abaissĂ© pour un peu de temps au-dessous des anges, JĂ©sus, nous le voyons couronnĂ© de gloire et d'honneur Ă  cause de la mort qu'il a soufferte, afin que, par la grĂące de Dieu, il souffrĂźt la mort pour tous.Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire Ă  la gloire beaucoup de fils, Ă©levĂąt Ă  la perfection par les souffrances le Prince de leur salut» (HĂ©b. 2:9-10). Cela rĂ©vĂšle l’incroyable et magnifique potentiel planifiĂ© pour tous les ChrĂ©tiens. L’enfant engendrĂ© de Dieu a Ă©tĂ© appelĂ© pour la gloire, et d’ĂȘtre le premier nĂ© de plusieurs fils. Les souffrances de Christ et Son sacrifice Lui permet d’ĂȘtre le Prince de leur salut, et potentiellement le vĂŽtre.

Quel incroyable futur pour ceux que Christ appelle Ses frĂšres!

Finalement, notez: «Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frÚres» (Héb. 2:11).

Ce verset montre que les ChrĂ©tiens sont sanctifiĂ©s (mis Ă  part). Comment? Christ dĂ©clara: «Sanctifie-les (les ChrĂ©tiens engendrĂ©s) par ta vĂ©ritĂ©: ta parole est la vĂ©rité» (Jean 17:17). Les traditions et les fables des hommes au sujet de la vie et de la mort ou quoi que ce soit d’autre, sont inutiles. Un ChrĂ©tien est sanctifiĂ© par la VÉRITÉ!

Si Christ n’a pas honte de les appeler frĂšres, alors, nous qui sommes les fils de Dieu engendrĂ©s, nous ne devons pas avoir hontes de dĂ©fendre la vĂ©ritĂ© qui nous sanctifie. Nous devons croitre en Christ (Éph. 4:13) nous reposant seulement sur les vraies doctrines de Dieu. Nous devons nous QUALIFIER pour nous tenir debout, un jour, Ă  cĂŽtĂ© de Christ pour rĂ©gner avec Lui, sur toutes choses.

Les saints rĂšgneront avec Christ

Christ déclara: «Car, comme l'éclair part de l'orient et se montre jusqu'en occident, ainsi sera l'avÚnement du Fils de l'homme» (Matt. 24:27). Ce sera un évÚnement sur toute la Terre, qui surprendra tous ceux qui seront vivants à ce moment-là! Personne ne pourra le manquer!

Voici quelques questions intéressantes qui demandent des réponses:

  • Christ, viendra t-Il seul pour rĂ©gner?
  • Ou y en aura-t-il d’autres avec Lui?
  • Lorsqu’Il Ă©tablira Son gouvernement mondial, y en aura-t-il d’autres qui y participeront?
  • Si les gouvernements des hommes demandent beaucoup d’efforts de nombreuses personnes, pour assister un leader, est-ce que le gouvernement de Dieu pourrait ĂȘtre diffĂ©rent?

Le prophĂšte Daniel parla de Christ venant: «Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, SUR LES NUÉES DES CIEUX arriva quelqu'un de semblable Ă  un fils de l'homme; il (Christ) s'avança vers l'ancien des jours (Dieu), et on le (Christ) fit approcher de lui (Dieu)» (Dan. 7:13). Avant Son retour sur Terre, Dieu Lui remet officiellement, l’autoritĂ© de rĂ©gner sur la monde.

Le verset suivant déclare: «On lui donna la domination, la gloire et le rÚgne; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son rÚgne ne sera jamais détruit» (Dan. 7:14).

  • Est-ce que Christ rĂšgnera seul, ou est-ce que d’autres rĂšgneront avec Lui?
  • Comment prĂ©cisĂ©ment, Dieu va administrer tet gĂ©rer tous les peuples et toutes les nations sur la Terre?

Notez ce qui suit: « MAIS LES SAINTS DU TRÈS HAUT RECEVRONT LE ROYAUME, et ils possĂ©deront le royaume Ă©ternellement, d'Ă©ternitĂ© en Ă©ternité» (Dan. 7:18).

Vous avez bien lu! L’ultime appel des vrais ChrĂ©tiens est de rejoindre Christ et de partager le rĂšgne dans le royaume de Dieu. RĂ©ellement, Christ est et sera le ROI des rois, et le SEIGNEUR des seigneurs. Cela pourrait ĂȘtre vous ou n’importe qui d’autre, qui se soumet et accepte les termes et les conditions de Dieu pour entrer dans Sa famille, Son royaume et Son gouvernement.

Daniel 7:19-22 clarifie encore plus sur ce qui arrive lorsque les saints retournent avec Christ. Leur premiĂšre responsabilitĂ© est de remplacer ce que Daniel appelle la 4Ăšme bĂȘte qui est le dernier empire mondial Ă  rĂ©gner sur la Terre au retour de Christ, cette bĂȘte rĂšgne avec l’assistance d’une petite corne. Cette petite corne est le systĂšme religieux qui est le mĂȘme de la bĂȘte d’Apocalypse 17.

Notez: «Je vis cette corne (le systĂšme Babylonien d’Apo. 17:5-6) faire la guerre aux saints, et l'emporter sur eux, jusqu'au moment oĂč l'ancien des jours vint donner droit aux saints du TrĂšs Haut, et le temps arriva oĂč les saints furent en possession du royaume» (Dan. 7:21-22).

Finalement, Daniel 7:27 confirme the potential merveilleux pour les vrais saints de Dieu: «Le rÚgne, la domination, et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous les cieux, seront donnés au peuple des saints du TrÚs Haut. Son rÚgne est un rÚgne éternel, et tous les dominateurs le serviront et lui obéiront».

Qu’est-ce qui pourrait ĂȘtre plus clair? Ce n’est pas surprenant que Christ dĂ©clara: «A celui qui VAINCRA, et qui gardera jusqu'Ă  la fin mes oeuvres, je donnerai autoritĂ© sur les nations. Il les paĂźtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-mĂȘme j'en ai reçu le pouvoir de mon PĂšre» (Apo. 2:26-27). Quelques versets plus loin, Il ajouta: «Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trĂŽne, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon PĂšre sur son trĂŽne.» (Apo. 3:21).

Les mots: « me suis assis», sonr utilisĂ©s parce que Christ savait que Son trĂŽne sera sur la Terre. Luc 1:32 montre que Christ sera assis sur le trĂŽne de David Ă  JĂ©rusalem. Voir aussi Apo. 5:10; 20:24; Matt. 5:5; Ps. 25:12-13; et Ps. 37:11. Il n’y a aucun doute que lorsque Christ reviendra, les saints rĂšgneront avec Lui!

Mais, c’est la responsabilitĂ© du ChrĂ©tien aujourd’hui, de se QUALIFIER pour faire partie du royaume de Dieu.

En ferez-vous partie?

Il y a la vie aprĂšs la mort

Herbert W. Armstrong conclua son livret intitulé: LIFE AFTER DEATH? Avec ce résumé sous le sous-titre: «Ruling With Christ (Régnant avec Christ)»:

“Pendant 1,000 ans, JĂ©sus rĂšgnera sur le trĂŽne de Son ancĂȘtre terrestre DAVID, Ă  JĂ©rusalem (És. 9:6-7). Et: «A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu'Ă  la fin mes oeuvres, je donnerai autoritĂ© sur les nations. Il les paĂźtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-mĂȘme j'en ai reçu le pouvoir de mon PĂšre» (Apo. 2:26-27). Mais, comment et d’oĂč, rĂšgnerons-nous?

“JĂ©sus dit encore: «Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trĂŽne, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon PĂšre sur son trĂŽne» (Apo. 3:21).

“Lorsque nous serons NÉS de Dieu, nous serons composĂ©s D’ESPRIT, nous ne serons plus faits de chair et de sang. Nous recevrons alors le POUVOIR de Dieu!

“Comme Daniel rĂ©vĂ©la, les saints possĂšderont les royaumes de la Terre et ils rĂšgneront pendants 1,000 ans, Ă©tablissant la PAIX MONDIALE ET LE GOUVERNEMENT DIVIN sous Christ.

“Et ensuite? Le passage dans le livre d’HĂ©breux 2 montre que, sous Christ, nous aurons le pouvoir de rĂ©gner sur tout le vaste univers, littĂ©ralement sur toutes choses. Parce que c’est le pouvoir qui fut donnĂ© Ă  Christ et il sera Ă  nous comme cohĂ©rituers avec Lui!

“Oui, il y a une VIE APRÈS LA MORT pour ceux qui obĂ©issent Ă  Dieu, une vie SPIRITUELLE d’un incroyable potentiel au-delĂ  nos rĂȘves les plus fous! Pouvons-nous humainement saisir l’incroyable potentiel de ces Ă©tonnantes vĂ©ritĂ©s? Atteindre la vie immortelle devrait ĂȘtre notre but ultime. Parce que c’est le don et le dĂ©sir de notre PĂšre misĂ©ricordieux et de Son Fils JĂ©sus Christ.”

Vous pouvez lire ce que vous dĂ©sirez :