JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
Où se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entière vérité de la Bible et qui est appelée à vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonné
  • appelerait les membres mis à part par la vérité pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau
A propos de l’auteur
David C. Pack 

Fondateur et Pasteur Général de l’Église de Dieu Restaurée, Rédacteur en Chef du magazine The Real Truth et voix du programme télévisuel The World to Come, David C. Pack a atteint plusieurs millions de personnes dans le monde entier en proclamant les puissantes vérités de la Bible inconnues de la plupart des gens. Il est l’auteur de 80 livres et livrets, et a personnellement établi plus de 50 congrégations. Il est également apparu en tant qu’invité sur The History Channel. M. Pack a fréquenté l’Ambassador Collège à Pasadena, en Californie. Il est entré au ministère de l’Église de Dieu Universelle en 1971 et a été personnellement formé par son fondateur, Herbert W. Armstrong.

La Bible Enseigne-t-elle la Prédestination ?

par David C. Pack

Que signifie la prédestination? Le cours de votre vie a-t-il déjà été décidé? Dieu a-t-Il déterminé le destin de tous les hommes à l’avance? Qu’en est-il de la libre volonté ou du libre arbitre? Pourquoi êtes-vous né? Dieu a-t-Il un plan? Si oui, qu’est-ce que c’est? Beaucoup de gens se sentent perdus et s’inquiètent inutilement au sujet de ceux qui sont morts dans l’ignorance. On peut toutefois noter que l’enseignement de la Bible est clair, facile à comprendre. Voici la vérité étonnante concernant le plan de Dieu et la prédestination!

J’ai grandi dans une communauté protestante bien connue. La principale différence entre cette église et les autres dénominations protestantes était sa croyance en la « prédestination » de tous les êtres humains. J’ai appris cet enseignement fondamental à un âge précoce.

Nous avons été généralement enseignés à croire que nos vies entières avaient été établies à l’avance par Dieu. Selon toute vraisemblance, tout cela s’est passé avant notre naissance. Mais j’ai été par la suite obligé de chercher à savoir si la Bible confirme cela.

Le Choix de ma Mère

C’était l’église de jeunesse de ma mère. Mon père avait grandi dans une dénomination différente. Bien que mes parents exigeassent de moi ainsi que de mon frère et ma sœur que nous y allions, aucun parent ne nous accompagnait très souvent. Quand j’avais environ 13 ou 14 ans, j’ai décidé de demander à ma mère la cause de ce fait. Sa réponse fut directe et révélatrice.

Elle expliqua qu’elle ne pouvait pas accepter la doctrine de la prédestination telle qu’elle était enseignée par son église. Elle poursuivit en m’expliquant, par voie d’analogie avec le cas d’un homme souffrant d’une affection cardiaque, la raison pour laquelle elle était troublée par cette doctrine. Elle décrit l’homme comme étant conscient de son état et tout en choisissant de l’ignorer, alors qu’il se précipitait dans les escaliers de sa maison et chargeait des cartons de livres. Ma mère refusait de croire qu’un tel homme pourrait souffrir d’une crise cardiaque sans en être responsable pour avoir pris la décision d’ignorer le bon jugement, se mettant ainsi en danger.

Je n’oublierai jamais cette conversation, parce que nous étions debout au bas de notre escalier alors qu’elle décrivait sa croyance. Elle m’a ensuite expliqué qu’elle croyait que tout ce qu’elle avait décidé dans sa vie était, en réalité, des choses qu’elle avait décidées. Elle estimait qu’une personne qui aurait délibérément mis en péril sa santé, tout en étant consciente de son état, se moquait de Dieu à travers son action. C’était un choix que la personne avait fait. D’autre part, si un tel homme n’avait vraiment pas le contrôle de ses actions, dans le cas qu’elle décrivait, alors Dieu Se moquait de cet homme—et de tous les hommes—parce qu’Il a laissé les gens incapables de prendre des mesures à l’encontre de dangers apparents.

Ma mère fit une remarque, et je ne l’ai jamais oubliée. Cependant, ce n’est que quatre ou cinq ans plus tard que j’ai compris la vérité de la Bible concernant la question de la prédestination.

Tout Simplement « le Perdu » et « le Sauvé »?

Il est opportun d’y réfléchir. Si la thèse défendue par ma mère était incorrecte, cela veut dire que les êtres humains ne possèdent pas vraiment un libre arbitre. Ils ne peuvent pas, à dire vrai, faire leurs propres choix ou décider de leur propre destin. Cela signifie que toutes les personnes jouent tout simplement un rôle prédéterminé dans toutes les questions auxquelles elles sont confrontées—même si elles pensent qu’elles prennent leurs propres décisions. Dans les faits, le monde entier serait dès lors la scène de Dieu et tous les êtres humains ne seraient rien d’autre que des acteurs jouant des rôles concoctés à l’avance.

Est-ce vrai? Est-ce ce que la Bible enseigne quand elle fait référence à la prédestination? Dieu a-t-Il effectivement planifié tous les péchés, tous les actes d’immoralité et tous les crimes qui n’aient jamais été commis? Dieu est-Il l’auteur de chaque guerre—, chaque acte de désobéissance civile—, tous les divorces—, tous les suicides—tous les meurtres? Dieu a-t-Il programmé tous les viols—chaque acte de violence à l’endroit des enfants—chaque mensonge jamais raconté—chaque fois que l’on choisit de tricher sur ses impôts sur le revenu? On devrait dès lors comprendre que, si Dieu a déjà tracé le parcours, à l’avance de tout ce qui arrivera, tous les actes de péché et d’iniquité ne peuvent être exclus.

À présent, retournez la médaille. Dieu a-t-Il prédéterminé les personnes qui Lui obéiront? A-t-Il décidé par avance qui sera juste—et donc ceux qui deviendront chrétiens et finalement seront sauvés? Si cela est vrai, nous devons dans le même temps déterminer s’Il a également décidé qui sera perdu. Et le « perdu » ne peut-il pas se repentir et être sauvé? Les sauvés ne peuvent-ils pas retomber, par choix, dans un mode de vie qui pourrait causer leur perte? Ce sont des questions importantes.

Est-ce qu’il manque quelque chose? Oui, beaucoup de choses ont été complètement ignorées dans les pages de la Bible. La doctrine de la prédestination a été enveloppée dans l’ignorance, la confusion et les malentendus depuis bien trop longtemps.

Il semble donc opportun de poser quelques questions fondamentales. Quel est le plan de Dieu? Qu’est-ce que Dieu fait exactement avec l’humanité? Est-ce qu’Il tente de sauver tous les hommes à l’époque actuelle? Tous les hommes sont-ils dans la catégorie des « perdus » ou des « sauvés »? Y a-t-il d’autres catégories qui doivent être comprises afin de saisir adéquatement le plan de Dieu? Dans ces conditions, à quelle époque la vérité de la prédestination correspond-elle?

Ce sont des questions énormes. Le fait de ne pas comprendre leur réponse correcte a amené des millions de personnes à se faire de la peine inutilement au sujet de parents ou amis intimes qui sont peut-être morts dans une supposée catégorie des « perdus », car ils n’ont jamais accepté Christ comme leur Sauveur.

Ne supposez jamais l’exactitude de n’importe quelle prétendue compréhension sur un sujet biblique, sauf si vous pouvez la prouver à partir des Écritures. Sur la question de la prédestination, les gens se sont fondés sur deux hypothèses très répandues—dont aucune n’est correcte. Ils ont supposé que chaque être humain qui a jamais vécu est prédéterminé pour être soit « perdu », soit « sauvé »—ou ils ont bien reconnu que les gens ont le pouvoir de choisir leur propre destin, mais ont supposé que toutes les personnes tombent dans l’une de ces deux seules catégories possibles.

Ces positions sont toutes les deux fausses. Elles sont basées sur de fausses hypothèses. La plupart ont supposé que Dieu essaie de sauver le monde à l’époque actuelle. La plupart ont supposé que le rôle—la mission—de l’Église est de « sauver le monde ». La plupart des gens ont été aussi amenés à croire que Dieu et le diable sont dans une grande lutte relative au destin du monde. C’est comme si Dieu essaie désespérément de sauver les gens des griffes du diable, et le diable est, tout aussi désespérément, en train de contrecarrer le plan de salut de Dieu à la moindre occasion. De toute évidence, le diable s’efforce certainement de tromper le monde entier (Apoc. 12:9). Il est actuellement le dieu de ce monde, cherchant à aveugler les gens relativement à la merveilleuse vérité du plan de Dieu et au véritable évangile (II Cor. 4:4). On ne manquera, toutefois, pas de mentionner que cela ne signifie pas que le plan de Dieu est, d’une part, en dehors de Son contrôle—emporté par le diable—ou, d’autre part, que Son contrôle signifie la prédétermination du destin de chaque être humain.

Vivons-Nous le Seul « Jour » de Salut?

Est-ce aujourd’hui la seule opportunité pour tous de choisir ou de rejeter le Christianisme? Toutes les personnes doivent-elles « décider maintenant » d’accepter Jésus en tant que Seigneur et Sauveur? Est-ce ce que la Bible enseigne? La réponse est un NON péremptoire! Si c’était oui, alors Dieu est en train d’échouer lamentablement dans Sa lutte contre le diable pour le contrôle du destin de l’humanité.

Il semble ainsi nécessaire de considérer ce fait. En 1920, lorsque mon père est né, il y avait environ 2 milliards de personnes sur Terre. Il y a maintenant plus de 7 milliards—et encore plus tous les jours. Environ 2 milliards, ou un tiers, croient au nom de Jésus-Christ. Cela représente un total qui comprend toutes les branches concevables des plus de 2 000 formes différentes du soi-disant Christianisme. Environ un autre tiers de l’humanité a entendu parler du Christ, mais ne L’a pas accepté et ne prétend même pas Le suivre. Enfin, le dernier tiers de toutes les personnes sur Terre ne connaît rien au sujet du Christ. De nombreuses personnes en Inde, en Afrique, au Japon, en Chine et dans certaines parties de l’Amérique du Sud et de l’Asie du Sud-Est n’ont jamais entendu parler du Christ, encore moins de savoir qui Il était, ce qu’Il a fait, ce qu’Il a enseigné, etc. Ces nombreuses personnes sont-elles condamnées à être perdues, n’ayant jamais eu l’occasion de comprendre ce qu’elles ont manqué ou pourquoi?

En parlant du nom du Christ, la Bible dit clairement, « D’ailleurs il n’y a de salut en aucun autre: car il n’y a aucun autre nom sous le ciel, donné parmi les hommes, par lequel nous devons être sauvés » (Ac. 4:12). En outre, Romains 10:13 déclare que les hommes doivent faire appel à ce nom pour être sauvé. C’est le lieu de comprendre que tous ceux qui n’ont pas obéi au Dieu de la Bible et qui n’ont pas accepté Jésus comme leur Sauveur ne sont certainement pas sauvés! D’innombrables milliards de personnes sont mortes dans cette condition. La plupart ont supposé que la seule autre option pour ces personnes est qu’elles étaient perdues relativement au salut et que Dieu l’avait depuis longtemps prédéterminé ainsi pour la grande majorité qui n’ait jamais vécu.

Par ailleurs, si la guerre pour gagner des âmes est telle que la plupart des ministres des soi-disant chrétiens la dépeignent, alors le diable est beaucoup plus fort—et beaucoup plus efficace—dans son effort que Dieu. Soyez honnête et admettez que c’est la seule autre possibilité, à moins qu’il y ait une troisième catégorie comprenant la grande majorité des gens. Mais ce doit être une catégorie qui n’a pas été reconnue!

Dieu est-Il un monstre qui condamnerait la grande majorité sans leur offrir une opportunité de salut? Ceci, sans toutefois croire, ce que la plupart ont conclu involontairement. Ils ont supposé que seul un nombre relativement restreint de personnes ont été choisies pour recevoir l’occasion d’entrer dans le Royaume de Dieu. (Pour en savoir plus sur le Royaume de Dieu, lisez notre brochure gratuite Quel est le Royaume de Dieu?)

Sept Jours Millénaires

L’essence ou le cœur du plan de Dieu englobe 7 000 ans. Peu de gens ont compris cela. De nombreuses personnes ont bien compris au moins certains des versets décrivant le règne de 1000 ans du Christ, et Son Retour sur Terre avec une grande puissance et gloire pour gouverner avec les saints (Apoc. 20:4-6). Et alors que la plupart savent un peu plus que cela, ils ne savent rien du fait que Dieu a alloué 6 000 ans, ou six jours millénaires d’une « semaine de sept jours », à la gouvernance de l’homme, avant le septième jour de 1 000 ans. Le sixième jour est sur le point de tirer à sa fin. Satan sera bientôt lié (Apoc. 20:2).

On doit cependant insister sur le fait qu’il n’a pas encore été lié. Lorsque Christ S’est qualifié pour le remplacer (Matt. 4:1-11; Luc 4:1-13) en tant que « dieu de ce monde », après avoir vaincu le péché, Il a assuré que Satan ne sera bientôt plus présent pour tromper et confondre l’humanité (Apoc. 12:9; I Cor. 14:33). Mais, une fois de plus, nous devons comprendre qu’il n’a pas encore été lié et qu’il cherche à faire tout, en vertu du grand pouvoir qu’il possède, afin de contrecarrer le plan de Dieu. Il a certainement trompé ses ministres à lui (II Cor. 11:13-15) en les poussant à croire que Dieu a terriblement échoué dans Son plan de sauver la grande majorité. Mais c’est seulement par la permission de Dieu que Satan détient une emprise sur ce « présent monde mauvais » (Gal. 1:4).

Dieu n’est pas en train de perdre un match de lutte sur lequel Il a clairement le contrôle total. Il sait exactement ce qu’Il fait, et la beauté de Son plan peut être connue. Soyez assurés qu’aucun vrai Dieu ne choisirait de condamner la grande majorité qui n’a jamais vécu sans lui donner une pleine opportunité de salut. Un tel Dieu ne serait pas digne d’être suivi—Il serait au contraire un monstre injuste dont la principale activité est la condamnation.

Il est important que nous comprenions! La Bible déclare: « Mais, bien-aimés, ne soyez pas ignorants de cette seule chose, qu’un jour est pour le Seigneur comme mille ans, et mille ans comme un jour » (II Pi. 3:8). À la vérité, la plupart des gens sont « ignorants » non seulement de cette « seule chose », mais presque tout ce que la Bible enseigne.

On peut toutefois noter que c’est un verset fascinant.

Il a été octroyé à l’homme (sous la direction invisible de Satan) six jours, ou 6 000 ans, afin d’essayer ses propres voies, ses gouvernements, ses religions, ses philosophies, ses systèmes de valeurs et ses formes d’éducation. Il a pratiqué le péché—la désobéissance aux commandements de Dieu—depuis près de 6 000 ans, sous l’emprise de Satan. Il a ensuite essayé de traiter tous les mauvais effets au lieu de traiter la cause qui est le fait d’avoir enfreint les lois de Dieu.

Dieu permet à l’homme d’apprendre des leçons amères. La grande majorité de gens, qui n’ont jamais connu la précieuse vérité de Dieu, doit apprendre que leurs propres moyens ne fonctionnent pas! (Lisez notre brochure Pourquoi l’Homme ne Peut Résoudre ses Problèmes.)

Juste avant que l’humanité ne soit sur le point de s’effacer de la terre, à travers une combinaison d’armes de destruction massive et la pollution irréversible d’une planète qui a des limites quant à savoir ce qu’elle peut supporter, Christ interviendra et sauvera l’humanité d’elle-même!

À présent, en poursuivant la lecture dans II Pierre. Notez le verset 9: « Le Seigneur n’est pas tardif concernant Sa promesse... mais Il use de longanimité envers nous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous parviennent à la repentance. » Avez-vous remarqué que Dieu veut sauver tout le monde? Paul, en parlant de Dieu (Christ), déclare: « Qui veut que tous les hommes soient sauvés, et viennent à la connaissance de la vérité » (I Tim. 2:4). C’est la pure vérité de ce verset. Dieu n’est pas, et n’a jamais été, dans une affaire de « condamnation des masses ».

Satan a fait proliférer de nombreuses formes de fausses religions partout sur Terre. Il contrefait la vérité en une infinité de manières. Il est un maître de l’imposture et le fruit de ses efforts se trouve tout autour de nous. Cependant, il y a un « repos Sabbatique » de 1000 ans » qui est à venir. L’humanité se reposera du péché et de la tromperie implacable du diable. Son temps sera bientôt terminé. Il est plus en colère à l’époque actuelle que jamais.

Marc 2:28 déclare: «... le Fils de l’Homme est le Seigneur aussi du Sabbat ». Satan sera jeté dans les cieux extérieurs ou extra-atmosphériques (le « désert » de Lévitique 16:10, 21-22) pendant ce Sabbat millénaire. Il est extrêmement important de comprendre cette formidable vérité. La domination de Satan prendra fin et le monde entier se reposera du péché quand Christ viendra en tant que Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

II Corinthiens 6:2—Terriblement Mal Compris!

Un verset est souvent cité pour prouver qu’aujourd’hui est la seule occasion d’obtenir le salut pour toute l’humanité. Il est essentiel de lire ce verset presque universellement mal compris: « Car Il dit, Je t’ai entendu au moment acceptable, et au jour du salut Je t’ai secouru: voici, c’est maintenant le moment acceptable; voici, maintenant est le jour du salut » (II Cor. 6:2).

Il est cardinal de comprendre que le mot « le », dans la Version King James, ne se trouve pas dans le texte original Grec ou Hébreu. Les traducteurs l’ont ajouté en pensant qu’ils amplifiaient le sens du verset. Au lieu de cela, ils l’ont obstrué et y ont semé la confusion.

L’apôtre Paul cite en effet Ésaïe 49:8: « Ainsi dit le SEIGNEUR: En un temps acceptable, Je t’ai entendu, et au jour du salut Je t’ai aidé... » Ni le Grec de II Corinthiens 6:2 ni l’Hébreu dans Ésaïe 49:8 ne contiennent l’article défini « le ».

La traduction de Knox reflète le plus fidèlement le sens Grec de la première partie de II Corinthiens 6:2: « J’ai répondu à ta prière, Dit-Il, en un [pas le seul] temps de pardon, Je t’ai apporté une aide en un [non pas le] jour du salut ».

Ceux qui ont mal interprété ce verset n’ont pas considéré que si le salut n’était ouvert que pendant l’époque de Paul, alors il n’est ouvert à personne à l’époque actuelle—y compris pour vous et moi! Tout comme Paul a vécu plus de dix-neuf siècles avant notre époque, il ne faut pas oublier, en effet, qu’il cite aussi un verset qui a été consigné de nombreux siècles avant son temps. À quelle époque ces deux références au verset doivent-elles être attribuées?

Il est certainement vrai qu’aujourd’hui est le seul jour de salut pour tous ceux qui ont été appelés, ayant leurs pensées ouvertes à la vérité de Dieu. Il est impossible de nier le fait que toutes ces personnes ont leur occasion de salut à l’époque actuelle! Une fois que les gens comprennent la vérité (Jac. 4:17; Héb. 10:26), il n’y a pas moyen de faire marche arrière. Si Dieu vous révèle Sa vérité aujourd’hui—alors, vous devez y DONNER SUITE! C’est, dans ce cas-là, « un » jour de salut pour tous ceux qui sont appelés aujourd’hui. Il n’y aura pas de deuxième occasion pour les gens qui rejettent la vérité de Dieu.

L’Évangile est Prêché comme un Témoignage

En aucun endroit dans la Bible, Christ ou n’importe qui d’autre n’a dit que l’Évangile du Royaume devait être prêché par Ses serviteurs dans le but de convertir le monde entier à l’époque actuelle. Essayez de trouver de tels versets. Vous verrez qu’il n’y en a aucun.

Il ne nous reste plus qu’à lire Matthieu 24:14: « Et cet Évangile du Royaume sera prêché par tout le monde pour un témoignage à toutes les nations; et alors viendra la fin. » Cela faisait partie de la réponse du Christ à une question dans le verset 3 du même chapitre. En fait, c’est une prophétie touchant l’un des nombreux grands événements qui précédera Son Retour. La référence à l’expression « et alors viendra la fin » signifie la fin du temps de la gouvernance de l’homme sous l’emprise du diable. Mais ne manquez pas l’expression « pour un témoignage » dans les paroles de Christ. Il n’a pas dit que l’évangile serait prêché « dans le but de convertir toute l’humanité » ou toute autre chose semblable. C’est cette Église—L’Église de Dieu Restaurée—qui est en train d’accomplir Matthieu 24:14.

Peu de gens en tiendront compte et répondront à la merveilleuse vérité de Dieu, mise à leur disposition dans cet âge. Vous avez été béni de la lire maintenant. La plupart des gens ignoreront l’opportunité de se qualifier pour gouverner avec Christ sur les nations (Apoc. 5:10; Matt. 5:5; Luc 19:11-27). La lecture de la vérité d’une brochure comme celle-ci, ou de nos nombreux autres ouvrages, se révélera être un peu plus qu’« un témoignage » pour de nombreuses personnes, car elles ne comprendront pas l’énorme signification du plan de Dieu et leur rôle potentiel dans ce plan.

La Compréhension n’est Donnée qu’à un Très Petit Nombre Aujourd’hui

Comme cela a été mentionné, la compréhension n’est donnée qu’à un très petit nombre de personnes à l’époque actuelle. Étant donné que la plupart ont supposé qu’ils comprennent le dessein de Dieu, ils demeurent totalement aveugles relativement à la grande vérité de ce qu’est ce dessein!

Il vous reste à répondre aux questions suivantes. Tous ceux qui savent quelque chose de la Bible reconnaissent que Christ a énoncé de nombreux principes, des points et des vérités par l’entremise de paraboles. Pourquoi croyez-vous qu’Il faisait cela? N’avez-vous pas été amené à croire qu’Il le faisait pour mettre en évidence Ses propos? C’est ce qui m’a été enseigné—et, à l’instar de la plupart des gens, je l’avais entièrement gobé, l’appât, l’hameçon et le plomb! Cette théorie est fausse. Ce n’est pas ce que dit la Bible—c’est CONTRAIRE À LA VÉRITÉ. Qui plus est, la réponse correcte révèle une vérité vitale.

Les disciples du Christ Lui ont posé cette même question. Notez: « Alors les disciples s’approchèrent et Lui dirent: Pourquoi leur parles-Tu en paraboles? Il répondit et leur dit: Parce qu’il vous est donné de connaître les mystères du Royaume du ciel, mais à eux, cela ne leur est pas donné. Car quiconque a, à lui il sera donné, et il aura de la surabondance: mais quiconque n’a pas, de lui il sera ôté même ce qu’il a. Par conséquent Je leur parle en paraboles: parce qu’en voyant ils ne voient pas; et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent » (Matt. 13:10-13).

C’est un versant étonnant. Les implications sont époustouflantes! Christ a déclaré qu’Il parlait effectivement en paraboles pour cacher le sens de ce qu’Il disait. Il a expliqué qu’il était donné à certains de connaître les « mystères » du Royaume de Dieu et que cela n’était pas « donné » à d’autres. Cela peut seulement signifier que certains sont appelés aujourd’hui et d’autres demeurent aveugles. Malgré tout, Dieu est parfait. Dans de nombreux versets, Il décrit Sa justice et Son équité à l’égard de toute l’humanité, sur toutes les questions. Et nous avons vu qu’Il ne veut « qu’aucun périsse » et qu’Il « veut que tous les hommes soient sauvés ».

Il nous faut à présent considérer les instructions de Paul aux Corinthiens: « Mais envers ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, Christ le pouvoir de Dieu et la sagesse de Dieu... Car vous voyez votre vocation, frères, comment ni beaucoup d’hommes sages suivant la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles, sont appelés » (I Cor. 1:24, 26).

À plusieurs reprises, Paul parle d’un « appel, une vocation ». Il y a ceux qui sont appelés et ceux qui ne le sont pas. Il explique que ceux qui sont appelés à l’époque actuelle ne sont généralement pas les « sages, les puissants et les nobles ». La plupart de ces personnes n’écouteraient pas ce que Dieu leur dit parce qu’elles ne pensent pas avoir besoin de Lui. Pour le moment, Dieu est disposé à les laisser faire ce qu’ils veulent et à apprendre des leçons amères qui les aideront plus tard à grandir et à apprendre plus rapidement, quand Il les appellera en réalité.

Dans Jean 6:44 et 65, Christ a déclaré: « Aucun homme ne peut venir à Moi, à moins que le Père qui M’a envoyé ne l’attire: et Je le ressusciterai au dernier jour » et «... aucun homme ne peut venir à Moi, à moins que cela ne lui soit donné de Mon Père. ». Ce n’est que par l’Esprit de Dieu que l’on peut être attiré et recevoir la vérité de Dieu. Sans cet appel, le fait « d’être attiré » ou de recevoir la vérité, « aucun homme ne peut » entré dans la vérité. C’est aussi simple que cela.

Il n’y a Aucune Deuxième Chance

Ézéchiel 37 révèle une prophétie touchant plusieurs millions—en fait, des milliards de personnes—qui auront par priorité la possibilité réelle d’apprendre et d’agir relativement à la vérité de Dieu. Cela préfigure une autre opportunité qui sera accordée plus tard à des dizaines de milliards de personnes. La tromperie et la tentation constantes de l’humanité par le diable cesseront, dans la mesure où il aura été lié. Tous ceux qui semblaient être morts « sans chance » recevront leur première occasion d’apprendre la vérité. Certains ont dépeint cela comme une « deuxième chance ». Nous avons été accusés de croire en la doctrine d’une deuxième chance. Mais ce sera la première opportunité—la première occasion favorable—pour que de très nombreuses personnes puissent être appelées.

Si les gens ne connaissent pas la vérité de Dieu, comment peuvent-ils être jugés comme ayant rejeté ou désobéi à cette vérité? Sur quelle base Dieu pourrait-Il condamner des gens qui n’ont jamais su que ce qu’ils faisaient était mal ou péché? La question qui, à ce stade, se pose est de savoir ce que dit la Bible sur cette question d’une importance capitale?

Il nous faut prendre ce fait en considération! Nous lisons dans Jacques 4:17: « Par conséquent pour celui qui sait faire le bien [la loi de Dieu: Rom. 7:12], et ne le fait pas, pour lui il y a péché ». La clé est la connaissance—c’est-à-dire ce que l’on sait au sujet du bien et du mal—qui donne à Dieu une base pour l’évaluation de la manière dont une personne Lui aura obéi ou non.

Au demeurant, nous pouvons lire dans Hébreux 10:26-27: « Car si nous péchons volontairement après que nous avons reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une certaine attente effrayante du jugement et une indignation enflammée, qui dévorera les adversaires [de Dieu]. » Il n’y a pas de malentendu concernant ce verset clair. Le péché volontaire contre Dieu ne peut se produire qu’« après » que l’on a « reçu la connaissance de la vérité »—ou après que l’on a été appelé par Dieu pour comprendre Son plan. Une fois de plus, il est clair que Dieu considère ce que vous faites avec ce que vous savez comme la norme, le critère pour mesurer la conduite du chrétien.

Afin de mieux Se faire comprendre, Christ devait souvent parler aux Pharisiens sans mâcher Ses mots, comme dans ce cas-ci: « Jésus leur dit: Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché: mais maintenant vous dites: Nous voyons; par conséquent votre péché demeure » (Jean 9:41). Plus tard, dans Jean 15:22, Il a ajouté: « Si Je n’étais pas venu et que Je ne leur avais pas parlé [Christ leur avait donné connaissance—Il leur avait « parlé »], ils n’auraient pas de péché: mais maintenant ils n’ont aucun prétexte [marge: excuse] pour leur péché. » C’est un langage fort touchant l’importance d’avoir la vraie connaissance et ensuite de l’utiliser correctement.

Il n’est pas étonnant que Christ ait dit: « Et ce serviteur qui connaissait la volonté de son Seigneur, et ne s’est pas préparé, ni n’a fait selon Sa volonté, sera battu de beaucoup de coups » (Luc 12:47). Il y a ceux qui connaissent la volonté de Dieu et ceux qui ne la connaissent pas. La punition sera infligée selon que les hommes comprenaient bien ou non ce qui leur était demandé.

La Bible déclare: « Car le moment est venu où le jugement doit commencer par la maison de Dieu [la véritable Église de Dieu]: et s’il commence d’abord par nous, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’évangile de Dieu?  » (I Pi. 4:17). C’est l’Église de Dieu, et non le monde dans son ensemble, qui est actuellement jugé. Les chrétiens doivent reconnaître qu’ils devraient être préoccupés par leurs propres actions à l’heure actuelle. Dieu évalue, juge, leur comportement de tous les jours. (Voir l’encart.)

La majorité des personnes dans le monde d’aujourd’hui ne comprend tout simplement pas le Plan de Dieu. Il ne leur a pas encore été révélé. Ils ne s’expliquent pas ce que Dieu fait avec l’humanité—individuellement ou collectivement. Les choses spirituelles ne peuvent être discernées par les cinq sens physiques (I Cor. 2:9-11). Le monde est aveuglé et le restera jusqu’à ce que Dieu révèle Sa vérité à tous—au moment où il sera « donné » à tous de comprendre, au lieu de quelques-uns seulement. Dieu n’est pas en tant que parent, si injuste et cruel pour condamner Ses enfants quand Il ne leur a pas dit ce qu’Il attend d’eux, pas plus qu’un parent humain ne punirait un enfant lorsque ce dernier n’a jamais été informé de ce qu’on attendait de lui. Ce serait tout à fait injuste!

Rappelez-vous, étant donné que tous doivent avoir l’occasion de « parvenir à la repentance », alors cet âge actuel ne peut possiblement être l’époque où Dieu veut sauver tous les êtres humains. Il n’est pas besoin de rappeler que, si c’est le cas, alors Il est en train d’échouer à grande échelle dans ce qui constitue sûrement l’entreprise la plus importante à laquelle Il S’est jamais attelé. Un jour, l’ensemble de l’humanité viendra à comprendre complètement le beau plan de Dieu et la raison pour laquelle le monde doit être aveuglé en ce moment! Mais vous pouvez comprendre ce plan aujourd’hui!

Tout Israël Aveuglé—Ensuite Sauvé

L’ensemble du onzième chapitre du livre de Romains offre un aperçu de la façon dont ceux qui sont aveuglés à l’époque actuelle seront sauvés plus tard. Ce chapitre inspirant devrait être soigneusement étudié. Nous allons l’examiner brièvement.

Il parle de toutes les tribus d’Israël. Presque personne ne comprend qui est les tribus d’Israël. Les gens supposent que les Juifs, une seule tribu sur douze, représentent aujourd’hui la totalité d’Israël. Du seul fait que beaucoup de Juifs ont continué, dans une certaine mesure, à garder imparfaitement le Sabbat de Dieu et les fêtes annuelles, ils ont conservé leur identité d’une certaine manière alors que les autres tribus l’ont perdue.

Romains 11 brosse un tableau de la façon dont Dieu appellera et sauvera un jour l’ensemble des douze tribus d’Israël. Le verset 26 déclare: « Et ainsi tout Israël sera sauvé: comme il est écrit, Il viendra de Sion le Libérateur [le Jésus-Christ qui viendra bientôt], et Il détournera l’impiété de Jacob ».

Les nations modernes (les tribus qui se sont développées à grande échelle) à partir d’Israël n’ont pas encore été retirées de l’impiété de leur condition spirituelle. Elles le seront bientôt. Elles sont à l’heure actuelle dans l’aveuglement. Dans un proche avenir, elles recouvreront la vue.

Plusieurs centaines de millions d’Israélites, du passé, du présent et du futur, comprendront dans un proche avenir le dessein glorieux du plan de Dieu. Bien que cela arrive bientôt, ce temps n’est pas encore ici. Dieu ne travaille pas avec les nations d’Israël. Elles ne reçoivent pas encore leur occasion favorable de salut. Une partie de la raison est expliquée dans Romains 11:25, où Paul met en garde les Romains qui sont des Gentils: « Car je ne veux pas, frères, que vous soyez ignorants de ce mystère, de peur que vous ne soyez sages en votre propre présomption; que l’aveuglement est arrivé en partie à Israël jusqu’à ce que la plénitude des Gentils soit entrée ». La plupart des gens sont « ignorants » du plan de Dieu, mais Il désire peut-être que vous ne soyez pas ignorants de ce « mystère ».

Dieu S’occupe d’abord de plusieurs Gentils dans cet âge, ainsi que de nombreux Israélites physiques dispersés à travers les nations. Mais Il S’engagera dans l’avenir à S’occuper de « tout Israël » jusqu’à la fin pour qu’ils soient sauvés! Et, nous verrons qu’Il S’occupera également de toutes les nations de Gentils.

L’Appel Chrétien et le But

Le sujet de la prédestination et le plan de Dieu ne seraient pas complets sans une explication considérable de la raison pour laquelle Dieu appelle seulement quelques-uns dans Sa vérité. Nous devons nous demander, pourquoi—dans quel but—Dieu appelle-t-Il quelques personnes au moment présent? Nous avons déjà établi qu’Il n’essaie pas de sauver le monde entier aujourd’hui. Alors, qu’est-ce qu’Il est en train de faire?

La plupart des soi-disant chrétiens croient que lorsqu’ils mourront, ils « iront au paradis ». Bien que cela ait été une belle pensée pour des millions, elle n’est pas biblique—et ça n’a jamais été le plan de Dieu! Le dessein de Dieu pour l’humanité est beaucoup plus grand, infiniment plus glorieux. Cela implique le règne—la gouvernance—avec Christ. De nombreux versets rendent cette vérité claire à tous ceux dont les yeux ont été ouverts par Dieu.

Le chrétien est en formation pour devenir enseignant dans le monde demain. Il ou elle est celui qui guidera, dirigera, gouvernera et enseignera, en commençant par tous ceux qui seront vivants au Retour de Christ. Ce n’est qu’à cette époque-là que tout Israël et, peu de temps après, le reste du monde, commenceront à être sauvés.

Dans l’intervalle, les chrétiens sont eux-mêmes en formation pour être ceux qui vont former d’autres personnes. Ils sont enseignés à être des enseignants. Ils apprennent à recevoir la direction de Dieu dans Sa Parole et par l’intermédiaire de Son Église, afin qu’ils soient plus tard qualifiés pour donner une orientation et des directives. Ils apprennent à être gouvernés par Dieu à l’époque actuelle afin qu’ils puissent régner et gouverner avec Christ plus tard.

Pierre a déclaré que les chrétiens sont appelés à «... grandir dans la grâce et dans la connaissance de... Jésus-Christ » (II Pi. 3:18). Les chrétiens ne se contentent pas d’accepter Jésus et de croire ce que l’on appelle « une fois sauvé, toujours sauvé ». Ils savent qu’ils doivent « grandir » et « vaincre » afin de recevoir le « pouvoir sur les nations » (Apoc. 2:26-27). C’est dans cette vie qu’un véritable chrétien se qualifie pour recevoir une grande puissance. Nous pouvons lire dans Apocalypse: « À celui qui l’emporte, Je lui accorderai de s’asseoir avec Moi sur Mon trône, comme Moi aussi Je l’ai emporté, et suis assis avec Mon Père sur Son trône » (3:21).

Dieu ne peut pas donner le pouvoir à ceux qui n’ont pas appris comment l’utiliser. Il doit d’abord S’assurer que le pouvoir ne sera pas utilisé de manière abusive. Un véritable chrétien étudie régulièrement la parole de Dieu dans le but de comprendre toutes les voies et lois de Dieu. Il prie tous les jours, à genoux, déversant ses besoins et ses préoccupations d’une manière fervente (Jac. 5:16), avec la forte certitude, la confiance que Dieu l’entend, le guide et lui répondra dans sa vie quotidienne.

Un chrétien « cherche premièrement le Royaume de Dieu » (Matt. 6:33), sachant que tous ses soucis et préoccupations quotidiennes seront pris en charge. Il doit se rappeler de croître et de vaincre parce qu’il doit être admissible pour un jour conduire un grand nombre de personnes.

Quand viendra le moment où « tout Israël sera sauvé » (Rom. 11:26), Dieu doit avoir une équipe de saints ressuscités (Jude 14-15) déjà préparés à faire partie du grand processus révélant aux millions de personnes aveuglés, des personnes au sujet desquelles il a été prophétisé qu’elles seront en mesure de voir la vérité de Dieu à ce moment-là. Dieu explique cela dans Romains 11:31. Lorsqu’il parlait de l’Israël aveuglé, Paul a écrit: « Précisément ceux-ci aussi n’ont maintenant pas cru [marge: n’ont pas obéi], pour que par votre miséricorde, ils puissent aussi obtenir miséricorde ».

C’est par la miséricorde de Dieu, travaillant dans les quelques-uns qui se qualifieront pour gouverner et enseigner en tant que ROIS et PRÊTRES (Apoc. 5:10), que d’autres auront, au bout du compte, l’occasion favorable d’apprendre la même précieuse vérité. C’est parce que ceux qui reçoivent la miséricorde actuellement étendront la miséricorde aux grands groupes de personnes d’Israël et dans le reste du monde plus tard. Quelle incroyable opportunité pour ceux que Dieu appelle dans Sa vérité au moment présent! (Pour en savoir plus sur ce sujet, lisez notre ouvrage Le Formidable Potentiel de l’Homme.)

La Parabole des Livres (Mines)

Une parabole d’importance vitale dépeint la responsabilité du chrétien qui consiste à grandir, s’il ou elle veut entrer dans le Royaume de Dieu. Dans Luc 19:11-27, Christ S’est comparé à un homme Noble qui S’en alla dans un « pays lointain », un exemple de Sa montée au ciel auprès du Père depuis près de 2 000 ans, jusqu’à Son Retour. Les disciples croyaient que le Royaume de Dieu « devait immédiatement paraître », et Christ voulait rendre plus clair dans leurs esprits que beaucoup de temps s’écoulera avant que cela ne se fasse.

« L’homme Noble » de la parabole chargea Ses « dix serviteurs » (une image des chrétiens qui ont été appelés hors de ce monde par Dieu) d’augmenter la valeur d’une « livre » (de l’argent) qu’Il donna à chacun d’eux pour un investissement. La livre représentait en réalité une sorte d’unité symbolique d’une valeur ou une valeur spirituelle de base. Point n’est besoin de rappeler que c’était une parabole, par conséquent, Christ ne faisait référence à aucune sorte d’argent littéral. Il a dit à Ses serviteurs: « Commercez jusqu’à ce que Je revienne »—ou « faites prospérer » la livre, faites fructifier cet argent. Alors que l’homme Noble était parti, plusieurs des serviteurs dirent: « Nous n’aurons pas cet homme régner sur nous ». Il faut que vous saisissiez l’intention de cette déclaration.

Ces « citoyens » comprenaient que l’homme Noble (Christ) venait pour « régner » sur Terre. Ils ne voulaient rien avoir à faire avec cela et rejetèrent Son gouvernement (Son règne) sur eux—et, par conséquent, leur futur rôle dans ce gouvernement (vs. 27). Ils comprenaient que le Royaume de Dieu serait un gouvernement qui règnera sur toute la terre. Il faut aussi se rappeler que la parabole avait commencé avec l’homme Noble (Christ) qui S’en alla au ciel pour « recevoir un Royaume, et revenir ».

Lorsque l’homme Noble fut de retour, Il commanda que soient alors appelés auprès de Lui chacun des serviteurs afin qu’Il puisse savoir combien chaque homme avait augmenté la livre qu’Il leur avait donnée. Certains avaient gagné cinq livres, d’autres dix, etc., mais un serviteur avait enterré sa livre dans le sol et n’avait rien produit avec elle. Christ voulait savoir combien « chaque homme avait gagné » alors qu’Il avait été absent.

Le premier serviteur avait gagné dix livres et Christ expliqua sa récompense en lui disant: « toi bon serviteur: parce que tu as été fidèle en très peu, aie autorité sur dix villes » (vs. 17). Le serviteur qui avait gagné cinq livres a été établi « sur cinq villes ». Du fait que le second serviteur a produit moitié moins, sa récompense était aussi deux fois moins importante. Ainsi, ces hommes ont-ils reçu une « autorité »—ils ont été mis dans une position de grande souveraineté—« sur des villes ». Leur récompense était de « régner » avec Christ (Jude 14) dans Son Royaume de souveraineté mondiale.

Le serviteur qui avait gardé sa livre enveloppée dans une serviette a perdu une excellente occasion de se qualifier pour gouverner dans le Royaume de Dieu: « Et Il [l’homme Noble, Jésus] lui dit: Je te jugerai par ta propre bouche, toi serviteur pernicieux » (Luc 19:22). Ce serviteur n’avait pas grandi. Il n’avait rien produit de sa vie et ne s’était pas qualifié pour gouverner sur des villes dans le Royaume de Dieu. Christ donna la récompense du serviteur pernicieux à celui qui avait gagné dix livres—de sorte que celui-ci avait encore plus que sa propre récompense. Les villes que la conduite de cet homme lui avait fait perdre doivent être gouvernées par quelqu’un d’autre. Sans quoi, elles seraient laissées de côté, sans aucune autorité affectée à leur gestion.

Personne ne recevra de souveraineté avant qu’il ait prouvé qu’il peut lui-même être gouverné. Personne ne peut faire partie du gouvernement de souveraineté mondiale de Dieu à moins d’avoir appris à se soumettre au gouvernement de Dieu et à être gouverné par Dieu et Jésus-Christ dans cette vie. C’est la leçon la plus importante de la parabole des livres.

Maintenant qu’allez-vous faire? Serez-vous plutôt assidus à rendre votre vocation et votre élection certaines (II Pi. 1:10)? Allez-vous croître, vous qualifier et vous développer dans le caractère spirituel—gagnant plus de livres que lorsque vous avez commencé? Dieu recevra-t-Il un « retour » sur Son investissement en vous? Ou allez-vous enterrer votre livre, et avec elle votre occasion de régner et d’enseigner dans le Royaume de Dieu?

Quand Dieu Appellera l’Ensemble des Personnes

Il ne faut pas oublier, en effet, que les deux tiers des personnes vivantes aujourd’hui ne sont même pas censément des chrétiens, avec la moitié de ce nombre totalement peu familier avec le nom même de Jésus Christ. S’il a été prédit que « tout Israël » sera sauvé, qu’en est-il des centaines de millions et de milliards qui n’ont jamais vécu depuis l’époque d’Adam? Toutes ces personnes recevront-elles également une opportunité? À quelle époque reçoivent-elles leur occasion favorable? Un certain nombre d’écritures importantes doivent être prises en considération.

Le prophète Daniel révèle la portée du règne du Christ à Son Retour. Daniel 7:14 parle de la venue de Christ pour régner: «... tous peuples, nations et langues Le servent: Sa domination est une domination éternelle ». Le verset 18 explique le rôle des saints qui « s’empareront » et « posséderont le royaume » avec Christ. Alors que le verset 22 le confirme tout autant, le verset 27 déclare: « et toutes les dominations [les gouvernants] Le serviront et Lui obéiront [à Christ] ». Lorsqu’on associe ces versets, on voit que le Royaume de Dieu englobe toute la terre. Toutes les nations sont incluses sous Son autorité. Les saints d’aujourd’hui sont en formation pour détenir un GRAND POUVOIR!

Un certain nombre de passages parlent du moment où tous les Gentils qui n’ont jamais entendu parler du nom du Christ recevront une opportunité pour le salut. Nous allons en examiner plusieurs.

Veuillez prendre note ici dans Ésaïe: « Car voici, le SEIGNEUR viendra avec le feu, et avec Ses chariots comme un tourbillon, pour rendre Son courroux avec fureur [les derniers fléaux]... Et Je mettrai un signe parmi eux, et J’enverrai ceux d’entre eux qui se seront échappés vers les nations, à Tarsis, Pul et Lud [des nations de Gentils]... et à Javan, aux îles éloignées, qui n’ont jamais entendu parler de Mon nom et n’ont pas vu Ma gloire; et ils déclareront Ma gloire parmi les Gentils » (66:15, 19). De toute évidence, la plupart des gens aujourd’hui « n’ont pas entendu parler du nom [du Christ], et n’ont pas vu [Sa] gloire ».

Le livre de Michée dépeint le moment où toutes les nations, y compris tous les Gentils, seront enseignées—et chercheront même à être instruites—des voies et des vérités de Dieu: « Et beaucoup de nations viendront, et diront Venez et montons à la montagne du SEIGNEUR, et à la maison du Dieu de Jacob; et Il nous instruira concernant Ses chemins, et nous marcherons dans Ses sentiers, car la loi sortira de Sion, et la parole du SEIGNEUR, de Jérusalem » (4:2).

Il n’y a aucun malentendu touchant la clarté de cette prophétie. Les nations de la terre chercheront le vrai Dieu pour la première fois dans l’histoire. L’envergure des conversions réelles sera sans précédent.

À présent, poursuivons notre lecture dans Ésaïe 11:9-11: « On ne fera pas de mal, et on ne détruira pas, sur toute Ma Sainte Montagne; car la terre sera remplie de la connaissance du SEIGNEUR, comme les eaux couvrent la mer. Et en ce jour-là, il y aura une racine de Jesse, qui Se tiendra comme une bannière des peuples [Christ est la racine de Jesse]; les Gentils Le rechercheront, et Son repos sera glorieux. Et il arrivera en ce jour-là, que le Seigneur mettra encore Sa main une seconde fois pour reprendre le résidu de Son peuple, qui aura été laissé... »

Ce verset confirme aussi que les nations de la terre chercheront Dieu. La vraie connaissance régulant la bonne façon de vivre couvrira complètement la terre. Ce verset est explicite. Il est également clair et net que la Terre n’est pas, à l’époque actuelle, remplie de la vérité de Dieu. Ce n’est que lorsque cela se produira que toutes les nations auront l’occasion de comprendre les vérités à propos desquelles elles sont aveuglées au moment présent. Ces prophéties comportent une image merveilleuse d’une compréhension universelle et la suppression de l’ignorance, la confusion et les terribles désaccords religieux si répandus aujourd’hui sur Terre!

Ces derniers versets ci-dessus montrent que toutes les nations chercheront Christ comme leur Libérateur. Prenez le temps de lire ce chapitre entier. Il trace le portrait d’un âge de paix universelle, où même le tempérament, la nature des animaux sera considérablement changé par comparaison avec leur nature agressive et dangereuse actuelle.

La Résurrection des Morts

La Bible enseigne qu’une résurrection des morts est à venir. Alors que beaucoup sont familiers avec ce terme, il en est peu qui savent ce que cela signifie ou quand elle se produira—ou qui y sera inclus. Ces questions doivent être comprises pour bien appréhender le plan de Dieu.

Paul a parlé du moment où les vrais chrétiens ressusciteront. La chair et le sang ne peuvent pas hériter du Royaume de Dieu. Seuls ceux qui sont nés de l’Esprit—composés de l’Esprit—seront dans le Royaume de Dieu. (Tout d’abord, lisez attentivement Jean 3:6.) Il est d’ailleurs intéressant de noter la façon dont Paul explique le moment où les vrais chrétiens ressusciteront des morts: « Maintenant je dis ceci, frères, que la chair et le sang ne peuvent hériter le Royaume de Dieu; et que la corruption non plus n’hérite pas l’incorruptibilité. Voici, je vous déclare un mystère; nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous changés, en un moment, en un clin d’œil, à la dernière trompette [le moment du Retour du Christ]: car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés » (I Cor. 15:50-52).

À Son Retour, les véritables disciples du Christ qui sont morts, seront ressuscités à une vie nouvelle et glorieuse, gouvernant l’ensemble de la terre avec Lui. Lisez également un compte rendu dans I Thessaloniciens 4:13-18. Ces versets décrivent de nombreux saints qui se lèveront ensemble pour rencontrer Christ dans les airs et qui passeront alors l’éternité avec Lui. Au bout du compte, les saints seront composés d’esprit, en tant que membres de la Famille de Dieu, gouvernant le monde. D’autres versets rendent cela encore plus clairement.

Tous ceux qui ont jamais vécu seront ressuscités—mais pas tous en même temps. Cette phase du plan de Dieu commencera par la résurrection des saints à l’immortalité et à la vie éternelle au Retour du Christ. Cependant, une autre résurrection aura lieu plus tard, qui comprendra tous ceux qui n’ont jamais vécu tout le long de tous les âges. On peut noter ceci: « En vérité, en vérité, Je vous dis: L’heure vient, et est maintenant, lorsque les morts entendront la voix du Fils de Dieu: et ceux qui entendent vivront... Ne soyez pas surpris de cela: car l’heure vient en laquelle tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront Sa voix, et sortiront; ceux qui auront fait le bien, à la résurrection de vie; et ceux qui auront fait le mal, à la résurrection de damnation [du Grec: jugement, non pas condamnation ou damnation] » (Jean 5:25, 28-29).

Avez-vous remarqué que Christ a dit que « tous » ceux qui sont dans les tombeaux en sortiront? Tout, ça veut dire tout! Si, autant que nous l’ayons vu, le jugement est à l’époque actuelle sur la maison de Dieu (l’Église), alors cela décrit un moment différent où le processus et l’heure du jugement se produiront pour toutes les autres personnes. Et, tout comme le jugement de l’Église ne pouvait certainement pas faire référence à Dieu la condamnant, Il en va de même pour le temps de jugement en ce qui concerne le monde entier.

Il nous paraît utile de lire ici une autre écriture importante et longue. On la retrouve dans Matthieu 11:21-25. Lisez-la lentement et attentivement, en vous focalisant sur les références à diverses villes célèbres du passé qui entreront dans le « jour du jugement »: « Malheur à toi, Chorazin! Malheur à toi, Bethsaida! Car si les puissantes œuvres qui ont été faites au milieu de vous avaient été faites à Tyr et à Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties vêtues de toile à sac et dans la cendre. Mais Je vous dis qu’au jour du jugement ce sera pour Tyr et Sidon plus supportable que pour vous. Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusqu’en enfer: car si les puissantes œuvres qui ont été faites au milieu de toi avaient été faites à Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. Mais Je vous dis: Qu’au jour du jugement ce sera pour le pays de Sodome plus supportable que pour toi. À ce moment-là, Jésus répondit et dit: Je Te remercie, Ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que Tu as caché ces choses aux sages et aux prudents, et que Tu les as révélées aux bébés. »

Cela va sans dire, cette connaissance est cachée à la plupart des gens.

La seule façon pour que ces villes puissent être jugées à l’avenir, c’est, s’il y a une résurrection générale à venir des personnes des âges précédents—lors d’un « jour de jugement ». Il n’y a pas d’autre sens possible pour cette Écriture.

Christ viendra d’abord S’asseoir sur le trône même de David (Luc 1:32). Zacharie 14:1-4 décrit aussi le moment précis où Ses pieds toucheront le Mont des Oliviers. C’est à ce moment-là que Christ triomphe des armées de la terre qui s’opposent à Lui. Prenez le temps de lire ces versets.

Il convient de noter ce qui se passe au début du règne du Christ: « Lorsque le Fils de l’Homme viendra dans Sa gloire, et tous les saints anges avec Lui, alors Il S’assiéra sur le trône de Sa gloire: Et toutes les nations seront assemblées devant Lui [Gentils et Israélites]: et Il séparera les uns d’avec les autres, comme un berger sépare ses moutons d’avec les chèvres: Et Il mettra les moutons à Sa main droite, et les chèvres sur la gauche. Alors le Roi dira à ceux à Sa main droite, Venez, vous les bénis de Mon Père, héritez du Royaume qui a été préparé pour vous... Puis Il dira aussi à ceux à main gauche, Retirez-vous de Moi, vous maudits, dans le feu sans fin... » (Matt. 25:31-34, 41).

Il s’agit d’une série remarquable d’Écritures, qui permet de mieux comprendre la façon dont le plan de Dieu se développera alors qu’Il travaillera avec toutes les nations. Ceux qui auront servi Dieu (les moutons à Sa main droite) « hériteront du Royaume ». Il ne faut pas oublier, en effet, que d’après I Corinthiens 15:50, la chair et le sang ne peuvent hériter le Royaume de Dieu. Conséquemment, ce sont des êtres composés d’esprit et immortels qui gouvernent dorénavant avec Christ sur toutes les nations. Cette parabole des moutons et des chèvres dépeint un jugement de tous les peuples de la Terre et leur séparation en deux catégories: ceux qui « héritent du Royaume » et ceux qui auront choisi le mode de vie qui mène au « feu sans fin ». (Lisez notre brochure gratuite La Vérité sur l’Enfer pour apprendre ce que la Bible dit réellement à ce sujet.)

Les Deux Récoltes

Nous venons de décrire deux périodes distinctes dans le plan de Dieu pour récolter toute l’humanité dans Son Royaume. Les sept Jours Saints annuels de Dieu brossent un tableau de Son plan et sont une répétition annuelle de son sens afin que le chrétien n’oublie jamais ce que Dieu accomplit sur Terre.

Dans l’ancien Israël, aujourd’hui appelé la Palestine, il y avait une récolte de céréales à l’aube du printemps. La Fête de la Pentecôte trace le portrait de cette première, petite, récolte préliminaire du « printemps » de chrétiens, qui précède la grande récolte de « l’automne » qui aura lieu plus tard, comme prédit, lorsque Dieu appellera et jugera toute l’humanité comme Il le fait actuellement avec l’Église.

L’apôtre Jacques a écrit que les chrétiens aujourd’hui sont « une sorte de prémices de Ses créatures » (Jac. 1:18). Ce sont ceux qui sont en formation pour être des rois et des prêtres (dirigeants et enseignants) établis sur toutes les personnes dans le MONDE DE DEMAIN!

Quelle est au Juste le Sens de la Prédestination?

Il est temps de répondre à cette importante question. Nous avons clairement vu que la prédestination ne signifie pas que Dieu a déterminé le destin de tous les êtres humains à l’avance—que tout le cours de leurs vies a été décidé pour eux. Cela ne signifie pas que tous les êtres humains qui ont jamais vécu ont été choisis pour être soit perdus, soit sauvés. Ce point devrait être désormais très clair.

La question qui se pose maintenant est la suivante: Qu’est-ce que la prédestination?

Il n’y a que quatre endroits où la Version King James de la Bible utilise soit l’expression « ayant prédestinés », soit « étant prédestinés ». Partant, il faut bien admettre que le mot est dans la Bible. C’est seulement sa signification qui est toujours en question. Nous allons lire les quatre versets et nous y reviendrons ensuite pour obtenir des explications.

Les deux premiers endroits sont dans Éphésiens 1:4-5 et 1:11-12: « Selon qu’Il nous a choisis en Lui avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et sans reproche devant Lui dans l’amour: Nous ayant prédestinés à l’adoption [du Grec: adoption comme fils] comme enfants à Lui-même par Jésus Christ, selon le bon plaisir de Sa volonté... En qui aussi nous avons obtenu un héritage, étant prédestinés selon le dessein de Celui qui effectue toutes choses d’après le conseil de Sa propre volonté: Afin que nous soyons à la louange de Sa gloire, nous qui avons les premiers mis notre confiance en Christ. »

Les deux autres endroits sont dans Romains 8:28-30: « Et nous savons que toutes choses agissent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon Son dessein. Car ceux qu’Il a connus d’avance [première étape], Il les a aussi prédestinés [seconde étape] à être conformes à l’image de Son Fils, afin qu’Il puisse être le premier-né parmi beaucoup de frères. De plus, ceux qu’Il a prédestinés, Il les a aussi appelés [troisième étape]: et ceux qu’Il a appelés, Il les a aussi justifiés [quatrième étape]: et ceux qu’Il a justifiés, Il les a aussi glorifiés [cinquième étape]. »

Nous pouvons déjà tirer deux conclusions. Avez-vous vu quelque chose à propos de personnes qui ont été prédestinées à être « perdus » ou à être « sauvés »? La réponse est catégoriquement, NON! Cette idée n’est tout simplement pas dans ces passages et toute lecture honnête des Écritures ne peut pas leur faire dire cela. Il n’y a aucune référence à quiconque ayant son destin prédéterminé par n’importe quelle doctrine supposée à propos de la prédestination.

Cependant, la question suivante continue de se poser: Quand Dieu a-t-Il décidé d’appeler ceux qui sont vivants dans cet âge?

On peut à présent noter II Timothée 1:9: « Qui nous a sauvés et nous a appelés par un saint appel, non selon nos œuvres, mais selon Son propre dessein, et la grâce qui nous a été donnée en Christ Jésus avant que le monde ait commencé ». Ce verset nous dit en effet que Dieu a décidé d’appeler certaines personnes dans cet âge « avant que le monde ait commencé ». Cela répond à la question de savoir quand Dieu a choisi de nous appeler, mais Éphésiens 1:5 explique quel était le but de notre appel.

Poursuivons notre lecture dans Éphésiens 1:5: « Nous ayant prédestinés à l’adoption comme enfants [du Grec: adoption comme fils] », et le verset 11 a ajouté: « étant prédestinés selon le dessein de Celui qui effectue toutes choses ». Ces deux versets, joints à II Timothée 1:9, font clairement comprendre que Dieu a prédestiné certaines personnes dans le but de devenir fils de Dieu ! Il n’y a rien ici touchant le fait d’être prédestiné à être perdu ou, du reste, à être sauvé—bien que le salut soit décrit ici comme le but offert aux personnes que Dieu appelle.

Notez soigneusement le verset 12 et la phrase « étant prédestinés... Afin que nous soyons à la louange de Sa gloire, nous qui avons les premiers mis notre confiance en Christ. » Paul souligne le fait que Dieu récolte quelques « premiers fruits » à l’époque actuelle—de ceux « qui [ont] les premiers mis [leur] confiance en Christ ». Le monde viendra en seconde position, mais quelques-uns sont appelés et formés aujourd’hui pour être les premiers dans le plan de Dieu! C’est une compréhension étonnante et merveilleuse. Est-ce que vous la saisissez? Pouvez-vous voir le potentiel dans cette compréhension et la façon dont Dieu pourrait vous utiliser?

Romains 8 requiert des explications supplémentaires. Il décrit en réalité cinq étapes distinctes ou phases alors que Dieu travaille avec un chrétien depuis le début, tout le long de son parcours, jusqu’à l’achèvement de son salut. Le verbe « présager ou prédire », signifie simplement connaître ou savoir à l’avance. Il n’y a rien de mystérieux dans le mot et, à la vérité, Dieu nous a bel et bien connus avant que nous ne Le connaissions. À un moment donné, dans l’examen de Dieu et Sa connaissance à l’avance de n’importe quelle personne en particulier, Il prédestine ou détermine que cette personne doit être « appelée ». Quand la période prédéterminée par Dieu arrive, Il appelle la personne. La personne arrive dorénavant à connaître qui est Dieu (on ne doit pas oublier, en effet, que Dieu « l’a connu d’avance », Il le connaissait avant que celui qui a été appelé ne soit au courant) parce qu’Il Se révèle Lui-même pendant le processus de l’appel. Si une personne répond à cet appel et est convertie, à ce moment-là, celle-ci devient « justifiée »—la personne est pardonnée de ses péchés et rendue juste aux yeux de Dieu. De même, si la personne continue à se soumettre à Dieu tout le long de sa vie, cela conduira à une « glorification »—le salut. Ce sont les cinq étapes qui décrivent la façon dont Dieu travaille avec chaque personne—connaître à l’avance, prédestiner, appeler, justifier et glorifier.

On en entrevoit immédiatement une conséquence importante: le sujet de la prédestination n’a absolument rien à voir avec le fait d’être sauvé ou d’être perdu, mais avec le simple fait d’être appelé. Plus particulièrement, il est en correspondance avec ceux qui sont appelés en PREMIER.

Dans ces conditions, Dieu a décidé il y a longtemps (« avant la fondation du monde ») d’appeler un groupe, sur une période de 6 000 ans, dans le but d’être formé pour gouverner avec Christ. Il ne connaissait pas leurs noms à l’avance, sans quoi, Il aurait dû occasionner tous les actes de fornication, de viol, d’inceste et de mariage interracial qui, dans une certaine mesure, auraient été impliqués dans les 6 000 années d’événements nécessaires pour produire une personne, quelle qu’elle soit. Dieu a décidé d’appeler les faibles, les insensés, les bas et les méprisés de ce monde pour « confondre les sages... [Et le] puissant » que Dieu appellera plus tard (I Cor. 1:26-29).

Vous avez un Choix

Dieu, par l’entremise de Moïse, a déclaré à l’ancien Israël qu’ils avaient un choix quant à savoir s’ils allaient Lui obéir ou non. Veuillez prendre note du passage: « J’appelle ciel et terre aujourd’hui à témoin contre vous, que J’ai placé devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction; CHOISIS donc la vie, afin que toi et ta semence puisse vivre » (Deut. 30:19). Dieu ne Se moque pas des gens ou des nations. Il ne mettrait pas en accusation tous ceux qui « n’ont pas CHOISI la crainte du SEIGNEUR » (Pro. 1:29) s’ils n’avaient pas vraiment le pouvoir de faire ce choix.

Vous avez le pouvoir de choisir (Deut. 30:18-19). Quel sera votre choix?

Jugement est Actuellement Sur l’Église

En conclusion de sa brochure La Bible Enseigne-t-Elle la PRÉDESTINATION? Herbert W. Armstrong fit un résumé de l’enseignement biblique correct à propos de la prédestination:

« Dieu ne décide pas pour vous, à l’avance, si vous serez sauvés ou perdus. Il a bel et bien décidé longtemps à l’avance ceux qu’Il appellerait dans ce premier appel, pour être un prêtre ou un roi dans Son Royaume—afin de participer au salut des autres.

« Comme les voies de Dieu sont merveilleuses, quand Il ouvre notre compréhension pour nous les révéler.

« Soyons plutôt assidus à rendre notre vocation et notre élection finale certaines. Ne nous affligeons pas au sujet de nos proches qui n’ont pas été probablement appelés, dans cette vie. Dieu est capable de les ressusciter... [La plupart d’entre eux] reviendront dans le Jugement du Grand Trône Blanc [mais beaucoup d’autres avant cette période d’une manière que cette petite brochure est trop courte pour l’expliquer]. Et dans ce jugement, le livre de vie sera ouvert, et beaucoup le trouveront en ce moment-là. Le jugement, à l’époque actuelle, est sur la véritable Église de Dieu—ceux qui ont été appelés aujourd’hui (I Pi. 4:17). Et nous serons amenés plus tard à juger le monde!

« L’écrasante majorité de personnes sur Terre aujourd’hui n’est ni sauvée ni perdue. Leur occasion favorable n’est pas encore venue. Ce n’est pas leur temps. Mais cela arrivera aussi certainement que la Parole de Dieu est vraie.

« Ce n’est pas l’époque où Christ lutte désespérément contre Satan quant à savoir si l’humanité doit être sauvée ou perdue. Si tel était le cas, autant que la plupart semblent le croire, une querelle pour les âmes à l’heure actuelle, entre Christ et Satan, alors Satan est certainement en train de gagner le combat et un combat à sens unique.

« Mais Satan n’est pas plus puissant que Dieu. Nous sommes près, actuellement, de la fin du sixième jour ouvrable de la semaine de Satan. « Le Sabbat du SEIGNEUR ton Dieu » viendra dans un proche avenir. Satan sera alors enchaîné, Christ règnera—et prêchera, et sauvera! »

Vous pouvez lire ce que vous désirez :