JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
Photo of a CongregationNew York, Etats-Unis Photo of a CongregationJamaïque Photo of a CongregationPérou Photo of a CongregationIdaho, Etats-Unis Photo of a CongregationInde Photo of a CongregationBelgique Photo of a CongregationKenya Photo of a CongregationArkansas, Etats-Unis Photo of a CongregationAfrique du Sud Photo of a CongregationAngleterre Photo of a CongregationNigéria Photo of a CongregationOhio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau

Devrions-nous prier pour les morts ?

L’enseignement clair de la Bible est que les personnes décédées ne savent rien et ne font rien, (Ps 146 ;4 ; Eccl 9 :5,10). Ils demeurent endormis dans leurs tombes jusqu’au moment de leur résurrection, (Jn 5 :28-29 ; Dan 12 :2 ; Job 19 :25-26, 14 :12-14).

Nos prières devraient être faites pour les vivants, non pour les morts. Des prières en faveur des morts n’ont pas de sens. Cette coutume prend sa source dans la croyance que l’être humain possède une âme immortelle. Cette doctrine affirme qu’à la mort d’une personne méchante, son « âme » est torturée pour l’éternité en enfer.

Les amis et les parents du défunt prient afin que « l’âme » de ce dernier puisse éviter ces souffrances. Mais la Bible enseigne clairement que l’âme peut mourir (Éz 18 :4, 20). Voyez également la dernière partie de Genèse 2 :7, 17. Il n’y a aucun fondement biblique pour la doctrine de l’âme immortelle.

Dieu ressuscitera tous ceux qui sont morts, et Il donnera à ceux qui n’ont pas encore reçu l’offre du salut, la possibilité d’être sauvé. La majorité de l’humanité ne s’est pas faite offrir cette possibilité. Elle la recevra à la fin du Millénium, (Apoc 20 :5 ; És 65 :20).

Autre puiblications apparentées :

La vérité sur L’ENFER

Vous pouvez lire ce que vous dĂ©sirez :