JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau

Pouvez-vous expliquer les grandes diffĂ©rences entre les durĂ©es de vie d’avant et d’aprĂšs le DĂ©luge ?

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti
ï»ż

Avant que Dieu ne détruise tous les humains à l’exception de huit d’entre eux par le Déluge, les gens vivaient pendant des centaines d’années. Le premier homme, Adam, vécut 930 ans. Genèse 5 nous dit que Métuschélah, le grand-père de Noé, vécut 969 ans ! Si quelqu’un vécut plus longtemps, la Bible n’en fait pas mention. Même Noé, qui avait 600 ans lors du Déluge, vécut 350 ans de plus après le début du Déluge, soit un total de 950 ans.

L’âge moyen des patriarches d’avant le Déluge (Gen 5), à l’exception d’Énoch (qui fut enlevé pour le protéger) et de Noé (dont la vie s’est poursuivit après le Déluge) était de 907,5 ans.

Il est digne d’intérêt de noter que de la période du Déluge à aller jusqu’à l’époque de la destruction de la tour de Babel, la durée de vie moyenne a été diminuée d’environ la moitié par rapport à celle d’avant le Déluge. Cette moyenne est établie à l’aide de l’âge des patriarches du Déluge jusqu’à Péleg, tels qu’inscrits dans Genèse 11. Nous ne comptons que la portion de l’âge de Sem après la naissance de son fils qui a eu lieu après le Déluge. La moyenne est donc de 459 ans.

La durée de vie moyenne à partir du temps de Péleg (qui a vécu pendant la période de destruction de la tour de Babel) jusqu’aux temps d’Abraham, d’Isaac et de Jacob n’est environ que de 194 ans, soit moins de la moitié de la durée de vie de l’époque précédente. Donc, à la fois à l’époque du Déluge et à celle de la destruction de la tour de Babel, moment où les différentes langues sont apparues, les durées de vie ont été radicalement modifiées. Certains ont spéculé en disant que Dieu aurait pu enlever certaines couches protrectrices de la stratosphère qui filtraient des radiations dangereuses, ce qui aurait affecté la longévité.

Bien plus tard, on voit que la vie de Moïse s’est terminée à 120 ans, mais Deutéronome 34 :7 dit, « … sa vue n’était point affaiblie, et sa vigueur n’était point passée ». Ceci sous-entend que Moïse a vécu au-delà de l’âge moyen de ses contemporains à l’exception de son frère aîné, Aaron, qui mourut à 123 ans (Nb 23 :9). Josué vécut jusqu’à 110 ans (Jos 24 :29). Il semblerait que les servituers de Dieu se soient vus accordés des années supplémentaires afin de compléter la mission que Dieu leur avait confiée. Ce n’est qu’en de rares occasions après l’époque de Josué que la Bible nous parle de quelqu’un qui vécut plus de 100 ans.

Le Psaume 90 :10, écrit par Moïse, dit, « Les jours de nos années s’élèvent à soixante-dix ans, et, pour les plus robustes, à quatre-vingts ans ». Même à son époque, il savait très bien que la moyenne de vie n’était que de 70 ans et occasionnellement de 80 si la personne était en santé.

Bien que David n’ait vécu que 70 ans, la Bible dit qu’il « mourut dans une heureuse vieillesse, rassasié de jours, de richesse et de gloire » (I Chron 29 :28). C’est à partir de cette époque que 70 ans a été considéré comme vieux puisque la moyenne semble s’être stabilisée à peu près à cet âge.

De toute évidence nous n’avons besoin que de quelques décennies de notre vie physique pour constater la futilité des efforts de l’homme dans un monde coupé de Dieu. Nous n’avons pas besoin de bien de temps pour Lui prouver si nous pouvons vaincre et nous qualifier pour le salut. Le processus demande davantage d’engagement et d’intensité que de temps. En résumé, les durées de vie plus courte firent leur apparition quand Dieu vit la nécessité de détruire l’humanité à cause de sa méchanceté (Gen 6 :1-7).

De nos jours, nous avons bien quelques « vénérables personnes » qui approchent les 120 ans. L’apôtre Jean a servi jusqu’à très près de 100 ans. Un autre exemple est Simon, fils de Cléopas (mentionné dans Luc 24 ;18 et Jean 19 :25) et qui fut martyrisé à l’âge de 120 ans en l’an 107 ap. J.-C. (Ecclesiastical History, book 3, chap. 32). Simon servit pendant des décennies les églises de Pella et de Jérusalem.

Malgré tous les efforts des sciences médicales pour en étendre les limites, notre longévité est demeurée exactement au niveau où Dieu l’a fixé.