JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau

Que dit la Bible au sujet de la consommation du gras animal et des rognons ?

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti

Dans Lévitique 3 :17, Dieu commande expressément aux Israélites de ne pas consommer le gras de quelque animal. Voyez : « C’est ici une loi perpétuelle pour vos descendants, dans tous les lieux où vous habiterez : vous ne mangerez ni graisse ni sang ». De plus, « Parle aux enfants d’Israël, et dis : Vous ne mangerez point de graisse de boeuf, d’agneau ni de chèvre », (7 :23). En offrant un holocauste, les Lévites enlevaient le gras, les rognons et le grand lobe du foie et les brûlaient sur l’autel, (Lév 9 :10).

Le grand lobe du foie est celui qui est attaché au foie et situé au-dessus des reins, (Lév 3 :4). Le Unger's Bible Dictionary le définit comme étant le « filet qui commence à la division entre les lobes droit et gauche et qui s’étend d’un côté, vers l’abdomen et de l’autre, vers la région des reins, (c’est nous qui traduisons).

Tous ces organes ont comme fonction soit d’emmagasiner, de retenir ou de filtrer les poisons du corps. Dieu les a créés dans ce but et savait donc qu’Ils n’étaient pas propres à la consommation.

La membrane graisseuse qui entoure les reins et le foie n’était jamais manger par les sacrificateurs. Ils ne mangeaient pas non plus les rognons. Il est donc raisonnable de dire que Dieu ne veut pas que nous mangions ces parties non-plus.