JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
Où se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entière vérité de la Bible et qui est appelée à vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonné
  • appelerait les membres mis à part par la vérité pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau

Les Juifs sont-ils le peuple choisi de Dieu ?

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti

La Bible explique que Dieu a choisi l’ancienne nation d’Israël pour être Son peuple (Deut 7 :6). Toutefois, Il a choisi toutes les douze tribus, pas seulement la tribu de Juda (les ancêtres du peuple Juif). Les chapitres 9 à 24 du livre de l’Exode relatent comment Dieu a libéré les Israélites de l’esclavage des Égyptiens. Bien que Dieu ne fasse aucun favoritisme envers qui que ce soit (Ac 10 :34), Il les a choisis afin qu’ils soient Sa nation modèle. Ils devaient montrer au monde toutes les bénédictions physiques qui résultent de l’obéissance aux lois de Dieu.

Mais Israël n’a pas suivi Dieu. Ils ont raté leur coup et refusé de Lui obéir. Ils se sont rebellés et ont péché. Au lieu de suivre le seul vrai Dieu, ils ont suivi les nombreux dieux païens que les nations d’alentour adoraient. La nation d’Israël se scinda éventuellement en deux nations — la maison d’Israël et la maison de Juda.

Vers 720-718 av. J.-C., Dieu permit à ce que la maison d’Israël soit amenée captive par les à cause de ses péchés. Alors qu’elle était en esclavage, la maison d’Israël devint « perdue », l’Histoire perdit sa trace. Et de 604 à 585 av J.-C., les Babyloniens emmenèrent la maison de Juda en captivité. Ces derniers occupèrent alors le pays de Juda et se servirent d’eux comme esclaves.

Apràs soixante-dix ans de captivité, les Juifs purent retourner à Jérusalem et dans la région environnante. Plus tard, on commença à rebâtir le temple et la ville de Jérusalem. Mais les Juifs, une fois de plus, désobéirent à Dieu. Ils abandonnèrent Ses lois et les remplacèrent par les règles d’hommes et les valeurs du Judaïsme, (Matth 15 :1-9 ; Mc 7 :1-13).

Leur rébellion amena le Christ à dire, « C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits », (Matth 21 :43). Ce ne sera pas l’Israël physique qui recevra le Royaume de Dieu, ce sera l’Israël spirituel, l’Église de Dieu, qui en héritera. Cette Église est de nos jours composée d’un petit nombre « d’appelés », (I Pi 2 :9 ; Apoc 18 :4).

Dans Galates 3, l’apôtre Paul explique. « Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse », (v. 29). Ceux de l’Église de Dieu sont la postérité d’Abraham, ses enfants. Ceci fait d’eux les héritiers des promesses qui lui furent données. Lors du retour du Christ du ciel, l’Église mariera Celui-ci et sera l’épouse qu’Il a choisie, (Apoc 19 :7-9).

Toutefois Osée 2, Ézéchiel 36 et Zacharie, chapitres 12 à 14 montre que Dieu n’a pas enlevé toutes les promesses à l’Israël physique. Ces chapitres montrent que s’ils se repentent de leur rébellion, ils peuvent à nouveau être Son peuple. Lors de l’instauration du Royaume, l’Israël physique (les maisons d’Israël et de Juda) obéira à Dieu et sera, pour le monde, la nation modèle tel qu’Il l’avait originellement planifiée, (Zach 8). À cette époque, l’Église — l’Israël spirituel — sera immortelle, composée d’êtres spirituels — et régnera avec Christ sur les nations (Apoc 2 :26. 3 :21, 5 :10, 20 :4-6).

Dans ce merveilleux monde à venir, la nation d’Israël sera à nouveau le peuple choisi de Dieu. Elle aura une tâche à remplir — et recevra les bénédictions — que Dieu avait préparées pour elle il y a 3500 ans.