JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
Photo of a CongregationNew York, Etats-Unis Photo of a CongregationJamaïque Photo of a CongregationPérou Photo of a CongregationIdaho, Etats-Unis Photo of a CongregationInde Photo of a CongregationBelgique Photo of a CongregationKenya Photo of a CongregationArkansas, Etats-Unis Photo of a CongregationAfrique du Sud Photo of a CongregationAngleterre Photo of a CongregationNigéria Photo of a CongregationOhio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau

S’il vous plaĂźt, veuillez expliquer les diffĂ©rences dans les gĂ©nĂ©alogies de Matthieu 1 et Luc 3.

À première vue, ces deux chapitres donne vraiment l’apparence de se contredire. Toutefois, ils se complémentent l’un l’autre.

Matthieu 1 explique clairement que Joseph est l’époux de Marie. Matthieu a écrit cela dans un but légal afin de démontrer aux Juifs que Christ était le Messie. C’était la coutume des Juifs de retracer les ancêtres et d’en donner la généalogie. Les Juifs ne voyaient en Jésus que le fils légal de Joseph, (Jn 6 :42).

La généalogie de Joseph a aussi été donnée afin de montrer que Jésus était, en réalité, né d’une mère vierge. Si Joseph avait été le père naturel de Jésus, alors Celui-ci n’aurait pas pu s’asseoir sur le trône de David à cause de malédiction que Dieu avait prononcée contre un des ancêtres de Joseph.

Cet ancêtre, Jéconias, est mentionné dans Matthieu 1 :11-12. Il est nommé dans Jérémie 22 :24-30. Ce dernier verset dit : « Ainsi parle l’Eternel: Inscrivez cet homme comme privé d’enfants, comme un homme dont les jours ne seront pas prospères; car nul de ses descendants ne réussira à s’asseoir sur le trône de David et à régner sur Juda ». Cet homme était tellement méchant que Dieu prononça une malédiction sur lui et ses descendants. Jéconia (comme son nom s’écrit dans l’Ancien Testament), a eu des enfants (I Chron 3 :17). Mais cette malédiction s’est accomplie parce qu’aucun de ses descendants n’a régné sur le trône de David.

Donc, comment le Christ, un descendant de David, pouvait-Il se qualifier pour régner sur son trône ?

De la manière relatée dans Luc 3 et qui complémente le récit de Matthieu. Luc fournit la généalogie de Marie. Selon la tradition juive, la généalogie de Marie était donnée sous le nom de son mari. Le texte grec déclare simplement que Joseph était « comme on le croyait » « d’Héli » (Lc 3 :23). Mais comme Jacob était le père de Joseph (Matth 1 :16), Joseph était le gendre d’Héli.

La lignée de Marie ne renfermait pas de malédiction comme celle de Joseph. De plus Marie descendait de Nathan, un des fils de David, (Lc 3 :31). Dieu a honoré Nathan et a fait de lui un des ancêtres du Roi de la Promesse — Jésus-Christ — qui doit s’asseoir sur le trône de David pour l’éternité, (Lc 1 :31-33). Cela accomplit la promesse de Dieu d’établir la trône de David pour l’éternité.

Selon la loi d’Israël, si une fille était la seule héritière de son père, elle héritait de toutes ses possessions et de ses droits mais seulement si elle mariait un homme de sa propre tribu (Nb 27 :1-8 ; 36 :6-8). Comme Marie n’avait pas de frère qui put hériter de son père, elle put transmettre l’héritage royal de David, et le droit au trône, à son mari lors de son mariage. Ceci faisait de Joseph l’héritier d’Héli, ce qui lui procurait le droit au trône de David. Cet héritage fut ensuite passé au Christ.

Les généalogies de Matthieu et de Luc ont toutes deux été inscrites afin de démontrer le droit au trône du Christ. Celle de Matthieu illustre que par les ancêtres de Joseph, Christ était un descendant légal de Jéconia et de ce fait, ne pouvait s’asseoir sur le trône pour régner à cause de la malédiction. Ce récit montre également que Christ est né d’une vierge car la malédiction Lui aurait alors été passée si Joseph avait été en réalité Son père naturel. Bien entendu, Christ était le Fils de Dieu, ayant été engendré par le Saint-Esprit.

Le récit de Luc montre que, par la généalogie de Marie, Jésus était le descendant de Nathan, le fils de David. Ceci permettait à l’héritage de passer à Joseph qui ensuite le passait à Christ.