JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau

À propos des anges

Esprits au service de Dieu

Quel est le rĂŽle des anges dans le Plan directeur de Dieu? Les Ă©glises du monde ont universellement mal compris qui ils sont, quelle est leur nature, voire leur fonction. Toutefois, la Parole de Dieu rĂ©vĂšle la vĂ©ritĂ© sur ces ĂȘtres spirituels.

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti

Pour beaucoup de gens le mot « ange » Ă©voquĂ© des images d'ĂȘtres ailĂ©s, jouant Ă  la harpe, Ă©tant entourĂ©s d’un halo, et peut-ĂȘtre aussi un peu espiĂšgles, survolant autour des nuages. On retrouve presque partout des images et des statues des anges (telles que visualisĂ©es dans l'esprit des hommes)—dans les Ă©glises, les livres, les magazines, les cartes de voeux, etc. Les anges ont Ă©galement Ă©tĂ© les sujets de prĂ©dilection dans les productions cinĂ©matographiques, Ă  la tĂ©lĂ©vision et dans la musique. Ils sont souvent dĂ©peints comme des entitĂ©s Ă©motionnelles ayant des faiblesses similaires Ă  celles des humains. Tous les prĂ©jugĂ©s ci-haut dĂ©crits, et autres, participent Ă  terriblement brouiller le but pour lequel Dieu crĂ©a les anges.

De nos jours, il y a peut-ĂȘtre autant de concepts Ă©rronĂ©s Ă  propos des anges qu’il y a d’églises dans le monde. Comme c’est souvent le cas pour presque tous les sujets spirituels, les gens en gĂ©nĂ©ral accepteront et croiront, sans aucune distance critique, ce qu'ils entendent qui est prĂȘchĂ© ex cathedra—du haut de la chaire.

Pourquoi? Parce que la plupart des pasteurs dans ce monde prĂȘchent seulement ce qu'ils se doutent que leurs ouailles voudraient entendre (Voir: EzĂ©chiel 13). Le Dieu de ce monde, Satan le diable (II Cor 4:4), a aveuglĂ© le monde pour ce qui est de la comprĂ©hension du dessein de Dieu. Cela, aussi bien Ă  propos de la vĂ©ritĂ© sur les anges que du rĂŽle ultime que les ĂȘtres humains peuvent avoir dans le Plan de Dieu.

Pour commencer à comprendre qui sont les anges et leur rÎle dans le Plan de Dieu, référons-nous à Hébreux 1:14: « Ne sont-il [les anges] pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministÚre en faveur de ceux qui doivent hériter du salut? »

Qui sont les « hĂ©ritiers du salut »? Romains 8:16-17 donne la rĂ©ponse: "L'Esprit [Saint] lui-mĂȘme rend tĂ©moignage Ă  notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi hĂ©ritiers: hĂ©ritiers de Dieu, et co-hĂ©ritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’ĂȘtre glorifiĂ©s avec lui. » Les chrĂ©tiens sont ceux qui sont appelĂ©s par Dieu (Jean 6:44, 65) pour un jour « hĂ©riter ces [toutes] choses » (Apoc 21:7).

Donc, les anges sont des ĂȘtres spirituels avec une plus grande connaissance et puissance que celles des ĂȘtres humains (II Pierre 2:11), crĂ©Ă©s dans le but d’assister ceux qui sont appelĂ©s et engendrĂ©s par Dieu. (Pour en savoir plus sur ce que veut dire ĂȘtre spirituellement engendrĂ©, lisez notre brochure gratuite Que signifie « naĂźtre de nouveau » ?) Le terme grec rendu par "rendre ministĂšre” dans HĂ©breux 1:14, est leitourgeo, ce qui signifie « adorer, obĂ©ir, soulager. »

Notez Ă©galement les paroles de l'apĂŽtre Paul dans I Corinthiens 6:3: « Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges? » Mis ensembles, ces versets montrent que les anges sont au service du peuple de Dieu aujourd'hui et ils le servira et rĂ©pondra Ă©galement auprĂšs de lui [le peuple de Dieu] dans l’avenir.

HĂ©breux 2 apporte encore plus d’éclairage sur la relation entre les anges et l'humanitĂ©: « En effet, ce n’est pas Ă  des anges que Dieu a soumis le monde Ă  venir dont nous parlons. Or, quelqu’un a rendu ce tĂ©moignage: Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme pour que tu prennes soin de lui? Tu l’as abaissĂ© pour un peu de temps au-dessous des anges, tu l’as couronnĂ© de gloire et d’honneur, tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n’a rien laissĂ© qui ne lui fĂ»t soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises. Mais celui qui a Ă©tĂ© abaissĂ© pour un peu de temps au-dessous des anges, JĂ©sus, nous le voyons couronnĂ© de gloire et d’honneur Ă  cause de la mort qu’il a soufferte, afin que par la grĂące de Dieu, il souffrit la mort pour tous. » (vs 5-9).

Cet article examinera les nombreuses idées fausses et communnes en ce qui concerne les anges et montrera la vérité à partirde la parole de Dieu.

Commençons par le commencement

Pour comprendre l'origine des anges et les desseins de Dieu pour eux, l'endroit pour commencer Ă  lire est le lieu oĂč leur premiĂšre apparition est mentionnĂ©e dans la parole de Dieu. La Bible est comme un puzzle; les piĂšces (« un peu ici, un peu lĂ  »—ÉsaĂŻe 28: 10) s’assemblent pour former une image complĂšte. La premiĂšre fois que nous trouvons les anges mentionnĂ©s dans les Ă©critures n'indique pas nĂ©cessairement leur premiĂšre apparition sur la scĂšne.

Une Ă©criture qui fournit une clĂ© pour dĂ©bloquer le mystĂšre se trouve dans Job chapitre 38. LĂ , nous trouvons « le SEIGNEUR» (celui qui plus tard est devenue JĂ©sus Christ) posant Ă  Job une sĂ©rie de questions dans le style « OĂč Ă©tais-tu... ». Cela a Ă©tĂ© fait pour aider Job Ă  se saisir de la comprĂ©hension de son « importance » dans le rĂ©gime global des choses. Remarquez que le verset 7 dit: « [OĂč Ă©tais-tu] alors que les Ă©toiles du matin Ă©clataient en chants d’allĂ©gresse, et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie? »

Ce verset révÚle que ceux qui sont désignés par « étoiles du matin » et « fils de Dieu » existaient bien avant la création de l'univers physique. Dieu a créé les anges bien avant qu'Il ne crée la terre. Il montre également que, avant la rébellion de Lucifer, il y avait de l'unité parmi les anges.

Dieu n'est pas l'auteur de la confusion (I Cor 14:33), et Sa parole ne retourne point Ă  Lui sans effet—vide (ÉsaĂŻe 55: 11). ÉsaĂŻe 45: 18 donne encore plus d’éclairage Ă  ce sujet: « Car ainsi parle l’ETERNEL, le crĂ©ateur des cieux, le seul Dieu, qui a formĂ© la terre, et qui l’a faite et qui l’a affermie, qui l’a crĂ©Ă©e pour qu’elle ne fĂ»t pas dĂ©serte, qui l’a formĂ©e pour qu’elle fĂ»t habitĂ©e: je suis l’ETERNEL, et il n'y en a point d'autre. » Remarquez aussi que Dieu dit que Lucifer, qui plus tard se rebella et devint Satan, Ă©tait « intĂšgre dans tes voies, depuis le jour oĂč tu fus crĂ©Ă©, jusqu'Ă  celui oĂč l'iniquitĂ© a Ă©tĂ© trouvĂ©e chez toi. » (ÉzĂ©chiel 28: 15). Cela montre que Satan (initialement appelĂ© Lucifer) n'Ă©tait pas crĂ©Ă© comme le diable. Il s'est rebellĂ© et est devenu Satan le diable (voir ÉsaĂŻe 14:12-15).

« Fils de Dieu »

De mĂȘme qu’il est Ă©crit dans Job 38:7, d’autres Ă©critures dĂ©signent les anges par « fils de Dieu », qui apparaissent devant le trĂŽne cĂ©leste de Dieu (Job 1:6; 2:1). Ces versets ne peuvent pas parler de simples ĂȘtres humains physiques. Notez Jean 3:13: « Personne n'est montĂ© au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le fils de l'homme qui est dans le ciel. » Les anges sont appelĂ©s fils de Dieu, parce qu'Il les a crĂ©Ă©s, et non parce qu'ils ont Ă©tĂ© engendrĂ©s de Dieu, comme ce fut le cas de Christ, « le premier-nĂ© entre plusieurs frĂšres » (Rom 8:29).

Plusieurs lisent GenĂšse 6:1-2 et concluent que ces versets parlent Ă©galement des anges: « Lorsque les hommes eurent commencĂ© Ă  se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nĂ©es, les fils de Dieu virent les filles des hommes Ă©taient belles; et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.»

Selon la mythologie paĂŻenne, les hommes de forme physique humaine normale, mais qui Ă©taient « comme-des-dieux » dans leurs forces et capacitĂ© (Hercule, Achille, etc.), sont nĂ©s Ă  la suite d'anges (« fils de Dieu ») se mariant avec des femmes humaines. Bien sĂ»r, c'est faux—cela n'aurait pas pu ĂȘtre des anges, parce que Marc 12: 25 dit clairement que les anges ne se marient pas!

Au verset deux, « Dieu » devrait ĂȘtre dieu (petit "d"). Ceux-lĂ  n'Ă©taient pas des anges, ni mĂȘme les membres du peuple de Dieu (qui, en tant que chrĂ©tiens, sont les fils engendrĂ©s de Dieu). Au contraire, il s’agissait des fils du dieu de ce monde (II Cor 4:4). Il est important de remarquer qu’ils n’étaient pas ses fils par quelque sorte de lien de parentĂ© physique, mais par la vertue du fait qu’ils lui obĂ©issaient (voir Jean 8:44). L’histoire montre qu’il y eut une apostasie durant cette pĂ©riode, menĂ©e par Methuselah et Lamech, le grand-pĂšre de NoĂ© et son pĂšre. Ce n’est que NoĂ© qui se maintint ferme dans la voie de Dieu.

Combien y a-t-il d'anges?

AprĂšs avoir crĂ©Ă© la terre, Dieu y placa Lucifer, un des trois archanges, afin d’y prendre soin et de s’en occuper. Lucifer Ă©tait, comme Dieu le dit, « le sceau Ă  la perfection, tu Ă©tais plein de sagesse, parfait en beautĂ©... intĂšgre dans [ses] voies, depuis le jour [il fut] crĂ©Ă©... » (ÉzĂ©chiel 28: 12, 15, version Louis Segond). Le verset 15 continue: «...Jusqu'Ă  celui oĂč l'iniquitĂ© a Ă©tĂ© trouvĂ©e chez [lui]. » Lucifer a mal tournĂ©. Il a pĂ©ché—s'est rebellĂ© contre Dieu et Son gouvernement. Au cours de cette insurrection, il a attirĂ© avec lui un tiers de tous les autres anges (ÉsaĂŻe 14, Jude 6, Apoc 12:4). AprĂšs cette rĂ©bellion, Dieu a changĂ© le nom de Lucifer pour Satan, qui signifie « destructeur ou adversaire. » Tous les anges dĂ©chus furent alors connus sous l’appelation de dĂ©mons. Depuis la crĂ©ation de l'homme, Satan et ses dĂ©mons ont cherchĂ© Ă  dĂ©truire les ĂȘtres humains et Ă  contrecarrer le plan de Dieu de se reproduire Lui-mĂȘme.

Avant d'aller plus loin, nous allons faire un peu de maths. En fait, personne ne connait avec certitude combien d'anges ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©s. La Bible n'est pas tout Ă  fait claire lĂ -dessus. Toutefois, Apocalypse 5:11 stipule que: « des myriades de myriades [dix mille fois dix mille] et des milliers [pluriel] de milliers [pluriel]. » L’Adam Clarke Commentary declare que: «les myriades de myriades et chiliades de chiliades » signifie «  un infini ou une innombrable multitude. » Puis Clarke fait rĂ©fĂ©rence Ă  un proverbe similaire dans le livre de Daniel.

Dans les Notes de Barnes, Albert Barnes dit de Daniel 7:10 ceci: « L'esprit est coincĂ© sur le fait qu'il y a des milliers prĂ©sents—et puis le nombre semble aussi grand qu’on aurait dit que ces milliers ont Ă©tĂ© multipliĂ©s mille fois. L'idĂ©e est qu'il y avait un immense—un nombre incalculable » ("Daniel", vol. 2, p. 60).

Maintenant essayons de multiplier cette Ă©quation d'Apocalypse et de voir combien immense ce nombre pourrait ĂȘtre:

10 000

x 10 000

100 000 000 = d'innombrable millions* (*« des milliers de milliers »)

Au moins des centaines de millions! Pouvez-vous saisir cela? Et cela n'est juste que le nombre d’anges fidĂšles! (N'oubliez pas, Apocalypse 12:4 indique qu' un tiers des anges se rebella.) Maintenant, si plus de 100 millions sont les deux-tiers du nombre total d’anges, cela porterait le total gĂ©nĂ©ral des bons et mauvais anges Ă  plus 150 millions, estimation la plus prudente. (Il ne s'agit absolument pas ici d’une doctrine Ă©tablie, mais seulement d’une estimation pour donner une idĂ©e gĂ©nĂ©rale des chiffres impliquĂ©s.)

Les chérubins, les séraphins et les quatre créatures vivantes

Bien que les Ă©critures ne dĂ©crivent pas tous les anges dans le dĂ©tail, il y a deux types d'anges dont la Bible parle, il s’agit: des chĂ©rubins et des sĂ©raphins.

Les chĂ©rubins ont Ă©tĂ© placĂ©s aux abords du jardin d'Eden pour prĂ©venir l'humanitĂ© d'y re-entrer aprĂšs qu’Adam et Ève eurent pĂ©chĂ© (GenĂšse3: 24).

Dans ÉzĂ©chiel nous trouvons une description des chĂ©rubins—« quatre animaux », en fait un ĂȘtre vivant qui avait quatre faces et quatre ailes (1:6). Une face Ă©tait celle d’un homme, l’autre d’un lion, ensuite celle d’un boeuf, et en fin la face d’un aigle (1:10).

Dans ÉzĂ©chiel les chapitres 1, 9 et 10 montrent qu'une de leurs fonctions est de soutenir et de transporter le trĂŽne de Dieu. Exode et LĂ©vitique Ă©galement fournissent une description de la position de ces ĂȘtres en rapport au trĂŽne de Dieu, Ă©tant donnĂ© que le tabernacle physique, que Dieu ordonna aux IsraĂ©lites de construire et de prendre avec eux pendant qu’ils se dĂ©plaçaient, reprĂ©sente Son trĂŽne cĂ©leste.

Ces quatre ĂȘtres vivants Ă©taient des ĂȘtres spĂ©cialement crĂ©Ă©es pour soutenir les quatre coins de la plate-forme, ou « firmament », sur laquelle le trĂŽne de Dieu est posĂ©e. Quatre dispositifs gyroscopiques (« chaque roue paraissait ĂȘtre au milieu d'une roue ») Ă©taient Ă©galement sur les quatre cĂŽtĂ©s de la plate-forme, elles « ne tournaient point dans leur marche » (vs 16-21). Cette description aurait pu ĂȘtre similaire Ă  n'importe quel gyroscope physique utilisĂ© pour stabiliser un navire ou dans le systĂšme de guidage d'un avion de ligne. Ces ĂȘtres Ă©taient les mĂȘmes que ceux mentionnĂ©s par l'apĂŽtre Jean comme les « quatre ĂȘtres vivants » d’Apocalypse 4:6.

Les sĂ©raphins ont Ă©tĂ© Ă©galement crĂ©Ă©s dans un but prĂ©cis. Le terme « sĂ©raphins » n’est mentionnĂ© que dans ÉsaĂŻe 6:2-6. Chaque sĂ©raphin possĂšde six ailes et, apparemment le visage d'un homme. EsaĂŻe 6:2 dĂ©clare: « des sĂ©raphins se tenaient au-dessus de lui [le trĂŽne de Dieu]... » Ce sont les deux chĂ©rubins, mentionnĂ©s dans I Rois 6:23 et II Chroniques 3:10-13.

Il faudrait en effet comprendre que la coudĂ©e ci-dessous renvoie Ă  la coudĂ©e longue de 25,2 pouces, d’aprĂšs les faits ci-aprĂšs que nous avons: « Il fit dans la maison du lieu trĂšs-saint deux chĂ©rubins sculptĂ©s, et on les couvrit d'or. Les ailes des chĂ©rubins avaient vingt coudĂ©es [plus de quarante pieds] de longueur. L’aile du premier, longue de cinq coudĂ©es [plus de dix pieds], touchait au mur de la maison; et l’autre aile, longue de cinq coudĂ©es, touchait Ă  l'aile du second chĂ©rubin. L’aile du second chĂ©rubin, longue de cinq coudĂ©es, touchait au mur de la maison; et l'autre aile, longue de cinq coudĂ©es, joignait l'aile du premier chĂ©rubin. Les ailes de ces chĂ©rubins, dĂ©ployĂ©es, avaient vingt coudĂ©es. Ils Ă©taient debout sur leurs pieds, la face tournĂ©e vers la maison » (II Chron 3:10-13).

Le Dictionnaire biblique de Unger Ă©met l'hypothĂšse que ces chĂ©rubins Ă©taient de dix coudĂ©es (plus de vingt pieds) de hauteur et qu'ils se tenaient debout comme un homme, ce qui peut ĂȘtre compatible avec les proportions ci-dessus. II Chroniques 3 dĂ©crit ces chĂ©rubins tels qu'ils apparaissaient dans le temple de Salomon: avec chaque aile s'Ă©tendant sur dix pieds, une se posant contre le mur et l'autre aile couvrant le propitiatoire dans le centre du Saint des Saints. Chacun de ces ĂȘtres avait une envergure de vingt pieds. Ensemble, les deux s'Ă©tendaient sur toute la piĂšce de quarante pieds. Chacun de ces ĂȘtres magnifiques avait au total six ailes.

Nous ne pouvons pas dire avec certitude que ces reprĂ©sentations du temple de Salomon reflĂštent la taille rĂ©elle de ces ĂȘtres puissants, mais cela peut avoir Ă©tĂ© le cas.

Les Archanges

Les chĂ©rubins sont des « archanges » spĂ©ciaux et puissants (voir ÉzĂ©chiel 28:14). La Bible parle de trois de ces ĂȘtres—MicaĂ«l, Gabriel et Lucifer (qui plus tard se rebella et devint Satan le diable – vs 15). Chacun dirige un tiers du monde des anges (Apoc 12:4).

ÉzĂ©chiel 28: 14 indique que, avant sa rĂ©bellion, Lucifer Ă©tait « un chĂ©rubin protecteur, aux ailes dĂ©ployĂ©es ». Il Ă©tait apparemment un de ces deux ĂȘtres [chĂ©rubins], avant d’ĂȘtre expĂ©diĂ© sur la terre, lui et les un tiers d’anges sous sa commande. Étant donnĂ© que ces chĂ©rubins particuliers furent appelĂ©s sĂ©raphins, il est possible que les sĂ©raphins mentionnĂ©s par ÉsaĂŻe ressemblaient aux archanges.

Micaël est dénommé « l'un des principaux chefs » (Dan 10:13); « votre chef » (vs 21); « le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple » (12:1); et « L'archange Michel » (Jude 9). Il reçut la responsabilité de protéger et de rendre ministÚre aux douze tribus d'Israël (Dan 10:13, 21).

L'Ă©criture montre que Gabriel sert principalement comme un messager au peuple de Dieu. Notez Daniel 8:16; 9:21, en passant par le chapitre 10; Luc 1:19, 26.

Des anges apparaissant comme des homes

De nombreux rĂ©cits bibliques, Ă  propos d’anges se manifestant physiquement au peuple de Dieu, montrent qu'ils sont apparus comme des hommes. Par exemple, GenĂšse 18 dĂ©crit une pĂ©riode au cours de laquelle trois « hommes » (vs 1-2) rendirent visite Ă  Abraham. L'un d'entre eux Ă©tait « l’ange de l’ETERNEL »—et les deux autres Ă©taient des anges apparaissant comme des hommes. Plus tard, l'ange de l’Eternel est restĂ© en arriĂšre avec Abraham, et les deux autres anges se sont avancĂ©s vers la ville de Sodome.

Remarquez la suite du rĂ©cit dans GenĂšse 19:1: « les deux anges arrivĂšrentĂ  Sodome sur le soir; et Lot Ă©tait assis Ă  la porte de Sodome. Quand Lot les vit, il se leva pour aller au-devant d’eux et se prosterna la face contre terre. » Ces deux anges sont Ă  nouveau appelĂ©s hommes dans le verset 5, dans lequel les citoyens pervers de Sodome ont accostĂ© Lot, lui exigeant de les livrer ses invitĂ©s.

Dans le Nouveau Testament, nous trouvons aussi des anges qui apparaissent comme des hommes. Lorsque l'on compare Matthieu 28:5 et Marc 16: 5, nous y voyons un individu décrit à la fois comme un ange et comme un "jeune homme" apparaissant à Marie de Magdala et Marie, épouse de Zébédée. Ce passage est également représenté dans Luc 24:4 (qui désignent ceux qui attendaient au tombeau du Christ comme étant des hommes), et Jean 20:11-13 (les décrivant comme des anges).

L'importance que revĂȘtent ces ĂȘtres? HĂ©breux 13:2 dĂ©clare: « n'oubliez pas l’hospitalitĂ©; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logĂ© des anges, sans le savoir. » En d'autres termes, quand ils s'impliquent dans les affaires humaines, les anges ne le font pas toujours (voire jamais) savoir qu’ils sont des anges. L’instruction de Paul montre la maniĂšre avec laquelle nous sommes appelĂ©s Ă  rĂ©agir vis-Ă -vis de ceux qui implorent notre hospitalité—nous devrions agir comme s'ils Ă©taient les propres messagers spirituels de Dieu. La maniĂšre dont nous traitons ces « Ă©trangers » pourrait avoir une incidence directe sur l'Ă©tendue de la protection et l’intervention angĂ©lique que nous recevons.

En outre, il est intéressant de noter que, contrairement aux conceptions populaires des anges ayant la forme de femmes ou de bébés, les écritures décrivent toujours leur apparence comme celles des hommes.

Qui est « l'ange de l’Eternel »?

Plusieurs Ă©crits dans l’Ancien Testament font rĂ©fĂ©rence Ă  « l'ange de l’ETERNEL »—mais qui est-ce?

Notez Exode 14:19: « L' ange de Dieu, qui allait devant le camp d'Israël, partit et alla derriÚre eux; et la colonne de nuée, qui les précédait, partit et se tint derriÚre eux. »

Exode 13:21-22 prĂ©cise l'identitĂ© de cet ĂȘtre: « L’ETERNEL allait devant eux, le jour dans une colonne de nuĂ©e pour les guider dans leur chemin, et la nuit dans une colonne de feu pour les Ă©clairer, afin qu’ils marchassent jour et nuit. La colonne de nuĂ©e ne se retirait point de devant le peuple pendant le jour, ni la colonne de feu pendant la nuit. »

Notez I Corinthiens 10:1-4: « FrĂšres, je ne veux pas que vous ignoriez que vos pĂšres ont tous Ă©tĂ© sous la nuĂ©e, et qu’ils ont tous passĂ© au travers de la mer, qu’ils ont tous Ă©tĂ© baptisĂ©s en MoĂŻse dans la nuĂ©e et dans la mer, qu’ils ont tous mangĂ© le mĂȘme aliment spirituel, et qu’ils ont tous bu le mĂȘme breuvage spirituels, car ils buvaient Ă  un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher Ă©tait Christ. » Christ Ă©tait « l’Eternel »—le Dieu de l’Ancien Testament.

Mis ensembles ces versets montrent que c'est Christ qui a conduit les Israélites hors d'Egypte, à travers le désert et à la terre promise.

Une concordance faisant autoritĂ© dĂ©crit cet Être: « “l’ange de l’ETERNEL” parfois partage les caractĂ©ristiques divines et est parfois considĂ©rĂ© comme Ă©tant une manifestation de Dieu Lui-mĂȘme, ou du Christ prĂ©-incarnĂ©e » (Strongest Strong’s Exhaustive Concordance of the Bible).

GenĂšse 22:11-12 dĂ©clare: « Alors un ange de l’ETERNEL l’appela des cieux, et dit: Abraham! Abraham! Et il rĂ©pondit: Me voici! L’ange dit: N’avance pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m’as pas refusĂ© ton fils, ton unique ». Cela n’aurait simplement pas pu ĂȘtre un des anges crĂ©Ă©s.

Les anges ne doivent pas ĂȘtre adores

La Bible indique que les anges ne doivent ne pas ĂȘtre adorĂ©s. Notez Apocalypse 22:8-9: « C’est moi Jean, qui ai entendu et vu ces choses. Et quand j’eus entendu et vu, je tombai aux pieds de l’ange qui me les montrait, pour l’adorer. Mais il me dit: garde-toi de le faire! je suis ton compagnon de service, et celui de tes frĂšres les prophĂštes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu. » (Voir Ă©galement Apocalypse 19:10).

L’« Ă©toile d’Orient »

Un autre sujet souvent mal compris par les personnes qui se disent chrĂ©tiennes est celui de l’«étoile d’orient » mentionnĂ©e dans Matthieu 2:1-2. Plusieurs lisent ce verset et supposent Ă  tort que les rois mages d'Orient suivaient littĂ©ralement une Ă©toile physique qui indiquait l'endroit oĂč JĂ©sus et ses parents se trouvaient. (Il est aussi communĂ©ment admis qu'il y avait trois rois Mages, bien que les Ă©critures n'indiquent pas le nombre rĂ©el.)

Remarquez ce que ces versets dĂ©clarent: « JĂ©sus Ă©tant nĂ© Ă  BethlĂ©em en JudĂ©e, au temps du roi HĂ©rode, voici, des mages d'Orient arrivĂšrentĂ  JĂ©rusalem, et dirent: OĂč est le Roi des Juifs qui vient de naĂźtre? Car nous avons vu son Ă©toile en Orient, et nous sommes venus pour L'adorer. »

Il est important de noter que ces hommes vinrent d'Orient. L’« Ă©toile » qu’ils virent se trouvait Ă©galement en Orient. Par consĂ©quent, ils n’ont pas pu voyager d’un point vers le mĂȘme point. Ces hommes devaient donc voyager Ă  l' Ouest pour arriver Ă  JĂ©rusalem. Dans le cas contraire, la mention « de l'Orient » n'aurait aucun sens.

Maintenant lisez le verset 9: « AprĂšs avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l'Ă©toile qu'ils avaient vue en orient marchait devant eux jusqu'Ă  ce qu’étant arrivĂ©e au-dessus du lieu oĂč Ă©tait le petit enfant, elle s’arrĂȘta. » Cela n'aurait pas pu ĂȘtre une Ă©toile littĂ©rale.

Genesis 1:14 rend compte: « Dieu dit: Qu'il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour sĂ©parer le jour d'avec la nuit; que ce soient des signes, pour marquer les Ă©poques, les jours et les annĂ©es ». Certains pourraient lire ce verset et penser que les Ă©toiles, qui seraient parmi les « luminaires dans l’étendue du ciel », ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©es par Dieu pour servir de « signes ». Ils pourraient donc conclure que les hommes d'Orient suivaient une Ă©toile physique. Mais le verset 16 dĂ©clare: « Il fit aussi les Ă©toiles. » Les Ă©toiles ne furent pas crĂ©Ă©es pour servir de signes.

Pour comprendre, nous devons laisser la Bible s'interprĂ©ter par elle-mĂȘme. Une fois de plus notez Job 38: 7. Lisez aussi Apocalypse 1:20: « les sept Ă©toiles sont les anges des sept Ă©glises... » Ici, les Ă©toiles apparaissent clairement pour symboliser les anges.

Par consĂ©quent, l’« Ă©toile d’Orient » Ă©tait un ange Ă  qui il fut donnĂ© la responsabilitĂ© de diriger les rois mages Ă  JĂ©sus.

Qu'en est-il des « anges gardiens »?

Une autre idĂ©e populaire fausse concernant le domaine des anges qui a intriguĂ© et confondu plus d’un est celle des soi-disant « anges gardiens ». Beaucoup ont lu Actes 12:15 et ont conclu que chaque ĂȘtre humain a un unique « ange gardien » qui le protĂšge personnellement. Cependant, il n'y a aucun Ă©lĂ©ment de preuve dans les Ă©critures qui attestent qu’un unique ange nous est individuellement « affectĂ© ». Notez ce que dit le verset: « Ils lui [Rhoda] dirent: tu es folle. Mais elle affirma que la chose Ă©tait ainsi. Et ils dirent: C'est son ange. » Pourquoi auraient-ils dit cela?

Une autre clé indispensable à la compréhension de la Bible est d'examiner le contexte dans lequel est écrit un verset. Quand les gens se concentrent tout juste sur un unique verset et ignorent le contexte (ainsi que les autres écritures connexes), ils se mettent hors sujet dans leur compréhension.

Pour comprendre Actes 12:15, lisez d'abord le verset suivant: « Car Il ordonnera Ă  Ses anges de te garder dans toutes tes voies ». (Psaume 91:11; notez aussi Matthieu 4:6; Luc 4:10). Ces versets Ă©tablissent qu’à n'importe quelle pĂ©riode donnĂ©e, les membres du peuple de Dieu ont chacun plus d’un ange chargĂ© de les protĂ©ger.

Il est Ă©galement important de comprendre que nous devons respecter certaines conditions pour avoir la protection des anges. Notez I Corinthiens 11:10: « C’est pourquoi la femme, Ă  cause des anges, doit avoir sur la tĂȘte [une marque de l’autoritĂ©] dont elle dĂ©pend »—pourquoi?—«... Ă  cause des anges. » Quand une femme dĂ©montre une attitude humble et soumise, cela envoie un signal aux anges, leur donnant la responsabilitĂ© de la protĂ©ger. Notez Job 1: 6; 2:1. Dans ces versets, nous voyons les anges venant devant le trĂŽne de Dieu pour prendre leurs « ordres de mission », comme rapportĂ© dans le Psaume 91:11.

Le contexte de Actes 12 est que le Roi HĂ©rode avait emprisonnĂ© l'apĂŽtre Pierre. Quand les frĂšres entendirent Pierre frapper Ă  la porte, ils Ă©taient en priĂšre (vs. 12), sans doute pour la libĂ©ration de Pierre. Leur rĂ©ponse Ă  Rhoda n'Ă©tait pas due Ă  un manque de foi, mais Ă©tait plutĂŽt la rĂ©action qu’on s'attendrait naturellement des gens zĂ©lĂ©s qui ont endurĂ© et ont Ă©tĂ© tĂ©moins de beaucoup de persĂ©cutions. Ils avaient la foi que Pierre serait dĂ©livrĂ©, et que mĂȘme la mort est une forme de dĂ©livrance « du prĂ©sent siĂšcle mauvais » (Galates 1:4; Notez aussi II Tim 4:6-8; HĂ©breux 11:39-40).

Au cours de l’ùre apostolique, les interactions entre les chrĂ©tiens et les anges n'Ă©taient pas rares. Le Nouveau Testament a enregistrĂ© plusieurs rĂ©cits s’y rĂ©fĂ©rant (Matthieu 1:20; 2:19; 28:2-7; Luc 1:11-20, 26-38; Actes 5:19-20; 10:3-6; 12:7-9). Lisons Galates 1:8: « Mais, quand nous-mĂȘmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous avons prĂȘchĂ©, qu'il soit anathĂšme. »

Pour plus de compréhension, voir Matthieu 18:10: « Gardez-vous de méprisez un de ces petits; car je vous dis que leurs anges dans les cieuxvoient continuellement la face de mon PÚre qui est dans les cieux. » Il est important de noter la référence à « leurs anges », ceux qui veillent sur « ces petits. »

Encore une fois, les membres de l'Eglise auraient compris cela. Les paroles du Christ dans Matthieu 26:53 montre davantage ce qui suit: « Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon PĂšre, qui me donnerait Ă  l’instant plus de douze lĂ©gions [72 000] d’anges? » Il s'agit d'un nombre impressionnant d'anges dont Christ avait le commandement Ă  n'importe quel moment donnĂ©!

Dans Psaume 68:18, Le Roi David Ă©crivit: « Les chars de l’Eternel se comptent par vingt mille, par milliers et par milliers; le Seigneur est au milieu d’eux, [comme] le SinaĂŻ est dans le sanctuaire. » Il s'agit d'une autre dĂ©claration Ă©tonnante sur le nombre d’anges de Dieu.

Notez Ă©galement les paroles de David, dans une autre rĂ©fĂ©rence sur l’« ange de l’ETERNEL » dans le Psaume 34:8: "L'ange de l’ETERNEL campe autour de ceux qui le craignent, et Il les arrache du danger. » Chaque fois que les anges accomplissent leurs fonctions, ils agissent au nom du PĂšre et du Christ et selon l’expression de la volontĂ© et de l’intention de ces derniers. Dans Psaume 34: 8, David une fois de plus indiqua le nombre d’anges qui est fidĂšle Ă  Dieu.

Etant donnĂ© que les anges sont toujours dans la prĂ©sence de Dieu, il doit y avoir, par nĂ©cessitĂ©, une « rotation des tĂąches ». Mais il y a Ă©videmment plus d’un ange assignĂ© Ă  chaque personne.

Ce que nous pouvons comprendre maintenant

Nous ne pouvons pas en ce moment connaitre tout ce qui serait Ă  savoir sur les anges, tout comme nous ne pouvons pas connaĂźtre maintenant tous les dĂ©tails sur les Ă©vĂ©nements qui se sont passĂ©s avant la crĂ©ation de l'homme, ou tous les dĂ©tails au-delĂ  du plan de 7 000 ans de Dieu. Il y a beaucoup de choses que nous ne serions pas en mesure de savoir jusqu'Ă  ce que nous soyons ressuscitĂ©s en tant qu'ĂȘtres spirituels dans la famille de Dieu (I Corinthiens 13:9-12).

Mais la parole de Dieu fournit toutes les informations vitales pour nous faire « sage à salut » (II Timothée 3:15). En d'autres termes, elle nous dit tout ce dont nous avons besoin de savoir afin de « [croßtre] dans la grùce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ » (II Pierre 3:18).

II Rois 6 fournit un compte-rendu fascinant montrant le rĂŽle impressionnant que les anges ont dans la vie du peuple de Dieu. Vous pouvez lire le chapitre en entier, en particulier les versets 15 Ă  17.

Ce rĂ©cit fait apparaĂźtre que, comme le prophĂšte ElisĂ©e dĂ©clara: « ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux [nos ennemis]...Et l’ETERNEL ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d’ElisĂ©e » (vs 16-17).

Cela montre que, comme serviteurs de Dieu, nous avons une armée spirituelle immense de notre cÎté!

Et, comme I Corinthiens 6:3 le prĂ©sente, les vrais chrĂ©tiens jugeront un jour les anges. Comme ils nous servent maintenant, ils sont conscients de la responsabilitĂ© future que nous aurons, et du fait qu'ils sont comme des regents servant ceux qui seront un jour des rois au-dessus d’eux.

Donc, comme Paul l'a fait, nous pouvons dire avec assurance: « ni la mort ni la vie, ni anges ni les dominations, ni les choses prĂ©sentes ni les choses Ă  venir, ni les puissances, ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune autre crĂ©ature ne pourra nous sĂ©parer de l'amour de Dieu manifestĂ© en JĂ©sus-Christ notre Seigneur » (Rom 8:38-39). Il s'agit d'une promesse certaine de la part de Dieu, qui ne manquera pas de s’acconplir (II Pierre 1:4; Apocalypse 22:6).