JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
OĂč se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entiĂšre vĂ©ritĂ© de la Bible et qui est appelĂ©e Ă  vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonnĂ©
  • appelerait les membres mis Ă  part par la vĂ©ritĂ© pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau

Pourriez-vous expliquer Matthieu 7 :6, s’il vous plaĂźt ?

 Langue Afrikaans Deutsch English Español Français Italiano Kiswahili Nederlands Polski Srpski Tahiti

Dans ce verset, Christ nous dit : « Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous dĂ©chirent ».

Christ utilise cette analogie afin de dĂ©montrer comment les gens, dont l’esprit n’a pas encore Ă©tĂ© ouvert par Dieu Ă  Sa vĂ©ritĂ©, rĂ©agissent vis-Ă -vis de la connaissance spirituelle. JĂ©sus a aussi dit dans Jean 6 :44 : « Nul ne peut venir Ă  moi, si le PĂšre qui m’a envoyĂ© ne l’attire ».

Christ instruisait Ses disciples afin qu’ils n’aillent pas essayer de convertir les masses. À moins que Dieu n’ouvre l’esprit d’une personne Ă  la comprĂ©hension spirituelle, elle traitera la vĂ©ritĂ© divine de la mĂȘme façon qu’un pourceau traiterait des perles, c’est-Ă -dire comme de la boue. Un pourceau ne comprendrait, ni ne serait capable d’apprĂ©cier la beautĂ© ou la grande valeur d’une perle. Il en est de mĂȘme d’une personne qui n’est pas appelĂ©e par Dieu Ă  comprendre la grande valeur des vĂ©ritĂ©s divines. D’une façon figurĂ©e, elle les « foulerait aux pieds ».

On ne doit jamais imposer les vĂ©ritĂ©s divines aux autres. Au lieu de cela, on doit ĂȘtre « toujours prĂȘts Ă  [se] dĂ©fendre, avec douceur et respect, devant quiconque [nous] demande raison de l’espĂ©rance qui est en [nous] », (I Pi 3 :15). En tant que ChrĂ©tiens, nous devons ĂȘtre prĂȘts Ă  rĂ©pondre aux questions que les autres peuvent poser, s’ils le demandent avec sincĂ©ritĂ© et non pour de vains dĂ©bats. Souvent, lorsque quelqu’un dĂ©sire vraiment comprendre ce qu’enseigne la Bible, cela peut ĂȘtre un signe que Dieu est en train de lui ouvrir l’esprit.

Dans Matthieu 13, Christ compare Ă  nouveau les vĂ©ritĂ©s divines Ă  des perles. Ce rĂ©cit dit : « Le royaume des cieux est encore semblable Ă  un marchand qui cherche de belles perles. Il a trouvĂ© une perle de grand prix ; et il est allĂ© vendre tout ce qu’il avait, et l’a achetĂ©e ». Tout comme le marchand nous en donne l’exemple, Dieu S’attend Ă  ce que nous traitions Sa vĂ©ritĂ© comme une pierre prĂ©cieuse inestimable.