JavaScript

This website requires the use of Javascript Explain This   to function correctly. Performance and usage will suffer if it remains disabled.
Enregistrer pour le lire plus tard
Disponible dans ces langues :
  Français
Où se trouve l’Église de Dieu aujourd'hui ?
New York, Etats-Unis Jamaïque Pérou Idaho, Etats-Unis Inde Belgique Kenya Arkansas, Etats-Unis Afrique du Sud Angleterre Nigéria Ohio, Etats-Unis

Il existe une seule organisation qui enseigne l’entière vérité de la Bible et qui est appelée à vivre de “toute parole de Dieu.” Savez-vous comment la trouver ? Christ a dit qu’elle :

  • enseignerait tout ce qu’Il a ordonné
  • appelerait les membres mis à part par la vérité pour sortir du monde
  • serait un petit troupeau

Vous pouvez lire ce que vous désirez :

Le Poisson d’Avril, est-il une célébration insensée?

Le Poisson d’Avril est-il une célébration à laquelle les chrétiens doivent participer? Est-ce faire preuve de piété? Christ aurait-il participé à ce genre de choses? Qu’est-ce qu’elle sous-entend? Et que dit Dieu au sujet de notre participation à ce jour?

Le Poisson d’Avril est-il une célébration à laquelle les chrétiens doivent participer? Est-ce faire preuve de piété? Christ aurait-il participé à ce genre de choses? Qu’est-ce qu’elle sous-entend? Et que dit Dieu au sujet de notre participation à ce jour?

Plusieurs voient dans le 1er avril l’occasion de jouer des tours, de faire des blagues et même de mentir pour le simple «plaisir de s’amuser». Chaque année, le premier avril, les gens à travers le monde célèbrent le «Poisson d’avril». Bien que les coutumes et les traditions varient d’un endroit à l’autre, il y a un fil conducteur dans la célébration de ce jour à l’international.

L’Histoire ne nous donne pas de source officielle nous permettant de déterminer exactement quelle est l’origine et quel est le fondement de cette «fête». Veuillez lire la déclaration suivante au sujet du «Poisson d’avril»: «Bien qu’elle existe depuis des siècles dans plusieurs pays, l’origine de cette coutume est inconnue. Elle ressemble à d’autres célébrations comme l’Hilaria de l’ancienne Rome (25 mars) et la fête de Holi des Indes (qui se termine de 31 mars). Leur célébration semble coïncider avec l’équinoxe du printemps (21 mars), alors que la nature “joue des tours” à l’homme par ses changements soudains de température» (Encyclopedia Britannica). Quelle que soit son origine, les gens s’en servent comme prétexte pour «jouer au fou» (selon le nom anglais, April fool’s Day).

Origine nébuleuse.

Ce qui précède nous montre que l’histoire de cette fête est entourée de mystère. Considérez ce qui suit:

«Une théorie veut que le Poisson d’avril ait débuté au moment où Charles IX, se basant sur le calendrier grégorien, décréta le 1er janvier 1562 comme premier jour de l’année au lieu de l’équinoxe de la fin mars début avril. Les individus qui continuaient d’observer le 1er avril se faisaient taquiner, ridiculiser ou jouer des tours.

Cela devait être très amusant, car la pratique se répandit de France jusqu’en Angleterre et aux États-Unis. Nous avons maintenant un jour de désordre auquel tous peuvent participer et lors duquel nous pouvons nous amuser. Concernant cette histoire, les dates sont toutes contestées, ce qui prouve que le Time est peut-être le plus grand farceur de tous» (presentpicker.com).

Le Poisson d’avril a vu le jour suite aux changements de calendrier pour établir le commencement de la nouvelle année. (Pour en comprendre davantage sur ces changements, lisez notre article intitulé «Pourquoi les chrétiens ne célèbrent pas le NOUVEL AN»).

Veuillez également prendre note des déclarations suivantes:

«Afin de coïncider avec l’équinoxe du printemps et les autres principaux événements agricoles, le Nouvel An avait pour habitude d’être célébré dans plusieurs pays aux alentours du premier avril. Bien que le pape Grégoire présenta un calendrier pour l’ensemble du monde chrétien en1562, ayant comme début de l’année le premier janvier, il y en eut plusieurs qui n’en entendirent pas parler (ou refusèrent d’y croire) avant qu’un bon bout de temps se soit écoulé et ils continuèrent à célébrer le Nouvel An le 1er avril. Les gens appelèrent ces traditionalistes “les idiots du mois d’avril (April’s fools)” et se mirent à leur jouer des tours en tentant de leur faire croire des choses fausses.

En France de nos jours, le premier avril est appelé le Poisson d’avril. Les jeunes Français se moquent de leurs amis en collant des poissons en papier dans leur dos. Lorsque les jeunes découvrent le poisson, les autres crient “Poisson d’avril!” Bien que le Poisson d’avril ne soit pas une fête officielle, plusieurs la soulignent. Il y en a plusieurs qui se font prendre à un moment ou à un autre le 1er avril» (punctuationtips.com).

Il est intéressant d’examiner comment le 1er avril en est venu à mériter cet honneur douteux.

«En 1752, la Grande-Bretagne adopta finalement le calendrier grégorien, et le Poisson d’avril commença alors à être célébré en Angleterre et dans les colonies américaines.

Les tours et les farces demeurent toujours populaires en ce jour, comme cela l’est aussi le reste de l’année.

Le pape Grégoire XIII publia une bulle papale, “Inter Gravissimus” le 24 février 1582 qui établissait le nouveau calendrier grégorien en tant que le nouveau calendrier officiel du monde catholique. Comme le calendrier julien avait accumulé un recul de dix jours avec les siècles, le pape Grégoire XIII décréta que le 4 octobre 1582 serait officiellement suivi du 15 octobre 1582. La nouvelle de ce nouveau calendrier fut disséminée partout en Europe. Non seulement on utiliserait ce nouveau calendrier, mais 10 jours seraient “perdus” à jamais, la nouvelle année commencerait le 1er janvier au lieu du 25 mars, et il y aurait une nouvelle façon d’établir la date de Pâques…

À l’époque qui suivit ces changements, les gens écrivaient les dates accompagnées des lettres O.S. (old style) ou N.S. (new style) pour que ceux qui examinaient les registres puissent savoir s’ils avaient à faire des dates juliennes ou grégoriennes. Bien que George Washington soit né le 11 février 1731 (O.S), son anniversaire de naissance devint le 22 février 1732 (N.S.) selon le calendrier grégorien. Le changement de l’année de sa naissance est dû au changement du jour du Nouvel An. Avant le calendrier grégorien, le 25 mars était le premier jour de l’année, mais une fois le nouveau calendrier en place, ce fut le 1er janvier. Donc, puisque Washington était né entre le 1er janvier et le 25 mars, l’année de sa naissance devenait maintenant une année plus tard à cause du changement du calendrier grégorien. (Avant le XIV siècle, le changement de la nouvelle année s’effectuait le 25 décembre)» (geography.about.com).

Dieu n’est pas l’auteur de désordre (I Cor 14:33). Les seules déclarations ci-dessus montrent toute la confusion qui entoure cette fête suite à l’utilisation du calendrier grégorien.

Le Halley’s Bible Handbook date le règne de Grégoire XIII de 1572 à 1585. Son autorisation pour le changement de calendrier n’a donc pas pu être donnée en 1562 comme indiqué ci-dessus, mais bien en 1582.

La longue citation de snopes.com qui suit nous montre également la confusion qui entoure cette fête et donne un aperçu de certaines coutumes ridicules qui lui sont associées.

«On dit: Le Poisson d’avril a commencé dans les années 1500 lorsque le calendrier grégorien a pris la place du calendrier julien. Ceux qui ignorèrent le changement et tentèrent de continuer à célébrer le Nouvel An à la mauvaise date (le 1er avril comme avant) furent taxés de “fous du mois d’avril (April’s fools)”.

Origines: Il est devenu coutume lors du premier avril de taquiner inoffensivement nos proches. Nous complotons et planifions des tours et très souvent nos combines sont plus drôles en imagination qu’en réalité, mais cela n’empêche pas l’enfant en nous de se déchaîner. Même le plus posé d’entre nous s’est laissé prendre à faire une blague ou deux. Ne faites donc pas confiance à quiconque ce jour-là.

Comment est née la coutume de jouer des tours le 1er avril est enveloppé de mystère.

Selon la croyance la plus populaire de l’origine du Poisson d’avril, ceux que l’on pouvait convaincre que le 1er avril était toujours le jour du Nouvel An se méritaient le sobriquet “d’idiot d’avril”. Avec cela en tête, les paysans français se présentaient inopinément chez leurs voisins ce jour-là dans l’intention de leur faire croire qu’il s’agissait d’une visite du jour de l’An. C’est de cela que viendrait la tradition de mettre à l’épreuve la patience de notre famille et de nos amis.

Mais ce n’est qu’une seule des théories. En voici d’autres:

Ce jour de blagues semble coïncider avec l’arrivée du printemps, moment où la nature “trompe” les gens par des températures changeantes, selon l’Encyclopédie Britannique et l’Encyclopédie des religions.

The Country Diary of Garden Lore, affirme que le Poisson d’avril commémore la mission ratée par le corbeau qui avait été envoyé par Noé pour trouver la terre sèche.

D’autres croient que cela a quelque chose à faire avec l’équinoxe du printemps.

D’autres encore croient qu’il y a un lien avec la célébration d’Hilaria à la fin de la fête du Nouvel An celtique.

En Écosse, le Poisson d’avril est appelé le “coucou” d’avril, un symbole pour les niais. L’Angleterre a aussi ses propres qualificatifs peu élogieux. En France, la victime d’une blague est qualifiée de “poisson d’avril” (ce qui fait allusion à un jeune poisson facile à attraper). Les Français de délectent de pouvoir crier “poisson d’avril” après avoir réussi une attrape. Chacun insiste pour que les blagues fassent appel à un poisson ou quelque chose qui s’en approche. Demander à quelqu’un de «tenir la ligne» alors qu’on lui parle au téléphone, pour revenir plus tard et demander si ç’a mordu, est une blague populaire. Il en est de même des tours qui amènent les gens à appeler les poissonneries ou l’aquarium local».

Nous voyons que le phénomène du Poisson d’avril a une origine relativement récente au sens où cela est devenu une coutume universelle. Bien que basée sur le calendrier romain corrigé, elle demeure néanmoins une coutume vaine à l’origine douteuse. Mais même sans comprendre l’histoire de cette fête, nous pouvons déduire de la Parole de Dieu qu’Il n’approuve pas ce jour et que Son peuple, les chrétiens, ne doit pas le célébrer.

Dieu hait toutes les coutumes et les traditions païennes.

Voyez maintenant ce que Dieu a inspiré au prophète Jérémie d’écrire: «N’imitez pas la voie des nations… car les coutumes des peuples ne sont que vanité» (Jér 10 :2-3). C’est un commandement que Dieu nous donne. Partout dans Sa Parole, Dieu décrit les «nations» comme étant celles qui adorent la nature (le Soleil, la Lune, les étoiles, les arbres, etc.), les idoles faites de main d’homme et toutes choses autres que le vrai Dieu. Il surnomme ces nations et leurs coutumes, païennes. Les véritables chrétiens savent que Dieu hait toute coutume, pratique et tradition qui possèdent des racines païennes. C’est pourquoi Il nous commande: «Sortez du milieu d’eux, et séparez-vous» (2 Cor 6:17).

Jusqu’à quel point Dieu prend-Il le paganisme au sérieux? Lorsqu’Il sauva les douze tribus d’Israël d’Égypte et les délivra d’un esclavage brutal, Il leur commanda, «vous ne ferez point ce qui se fait dans le pays d’Égypte où vous avez habité, et vous ne ferez point ce qui se fait dans le pays de Canaan où je vous mène: vous ne suivrez point leurs usages» (Lév 18:3). Dieu demanda aux Israélites de ne pas se souiller par les pratiques et les coutumes des nations avoisinantes (v. 24-29). Dieu commanda en plus, «vous observerez mes commandements, et vous ne pratiquerez aucun des usages abominables qui se pratiquaient avant vous, vous ne vous en souillerez pas. Je suis l’Éternel, votre Dieu» (v. 30).

Dieu avait explicitement ordonné à Israël d’expulser et d’exterminer les nations qui occupaient la Terre Promise (Canaan); ils ne devaient surtout pas conclure d’alliance politique avec elles ou conclure de mariages (Deut 7:1-3,5,16), «car ils détourneraient de moi tes fils, qui serviraient d’autres dieux» (v.4).

Toutefois, se croyant meilleurs que Dieu, les Israélites décidèrent de faire les choses à leur façon: «Ils ne détruisirent point les peuples que l’Éternel leur avait ordonné de détruire. Ils se mêlèrent avec les nations, et ils apprirent leurs oeuvres. Ils servirent leurs idoles, qui furent pour eux un piège; ils sacrifièrent leurs fils et leurs filles aux idoles, ils répandirent le sang innocent, le sang de leurs fils et de leurs filles, qu’ils sacrifièrent aux idoles de Canaan, et le pays fut profané par des meurtres. Ils se souillèrent par leurs oeuvres, ils se prostituèrent par leurs actions» (Ps 106 :34-39).

Afin de les réveiller et de les ramener sur la bonne voie pour qu’ils soient Sa nation modèle, Dieu livra Israël entre les mains de ses ennemis. Israël se repentit et Dieu les délivra. Puis Israël se rebella et suivit d’autres dieux. Dieu les punit à nouveau. Israël se repentit encore une fois. Et c’est ainsi que se déroula le cycle de délivrance, idolâtrie, punition, repentir (v.40-46), jusqu’à ce que finalement Dieu n’eût d’autre choix que de «divorcer» l’Israël infidèle (Jér 3 :6-11). Il utilisa les Assyriens pour les envahir et les conquérir brutalement. Ils mirent le royaume d’Israël en esclavage et l’exilèrent (2 R 17). Il disparut de l’Histoire. Il oublia quelle était son identité (même aujourd’hui, les descendants modernes de ces dix tribus «perdues» ne savent pas qui ils sont). Plus tard, Dieu expédia le royaume du sud, celui de Juda en exil à Babylone (2 R 24 et 25).

Cela se produisit parce qu’ils convoitèrent les coutumes, les rituels, les traditions et les voies des païens. Comme vous pouvez le constater, le seul vrai Dieu ne prend pas à la légère les pratiques païennes.

Qu’en est-il du Poisson d’avril?

Il est clair que le Poisson d’avril tire ses racines des coutumes païennes de ce monde. C’est littéralement un jour pour les fous! Peut-être vous demandez-vous, «où trouve-t-on le Poisson d’avril mentionné dans la Bible?» Bien que la Parole de Dieu ne contienne pas de «tu ne feras pas» en ce qui concerne le Poisson d’avril, on peut examiner certains principes bibliques et conclure que Dieu n’approuve pas ce jour.

Proverbes 24:9 nous dit: «La pensée [l’imagination] de la folie n’est que péché, et le moqueur est en abomination parmi les hommes». Or, le péché est la transgression de la loi (I Jn 3:4; Rom 7:14). De plus, Dieu est l’auteur de la sagesse, pas de la folie. Il S’attend à ce que ses serviteurs recherchent Sa sagesse (Jc 1:15), pas à ce qu’ils jouent aux fous!

Christ a aussi condamné le fait de participer à des folies: «Car c’est du dedans, c’est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme» (Mc 7:21-23). Il a également dit, «celui qui lui dira: insensé! [fou] mérite d’être puni par le feu de la géhenne» (Matth 5:22).

Le fondement du Poisson d’avril est aussi en violation directe d’un des Dix Commandements de Dieu: «Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain» (Ex 20:16; Deut 5:20). Les tours joués lors du 1er avril (soi-disant inoffensifs) sont préparés par des mensonges qui conduisent souvent à des malentendus et à la confusion.

Les vrais chrétiens savent que «Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix» (I Cor 14:33). Le mot grec original pour désordre ici signifie «instabilité, désordre, agitation, tumulte», mots qui décrivent parfaitement le jour du Poisson d’avril et son histoire.

Pendant des milliers d’années, l’homme s’est plu à changer le début de la nouvelle année du printemps vers l’automne, du 1er mars au 1er janvier (et dans certains cas au 25 décembre), puis au 25 mars et à nouveau au 1er janvier en plein milieu de l’hiver!

«Le 1er janvier a été rétabli comme premier jour de l’année par le calendrier grégorien (1582) et adopté immédiatement par les pays catholiques» (Encyclopedia Britannica, 1998). Même de nos jours, les hommes ne peuvent se mettre d’accord sur cette date: «La nouvelle année chinoise est célébrée officiellement pendant un mois et commence fin janvier début février» (Ibid.). «Le Nouvel An des musulmans tombe le premier jour du mois de muharran et commémore la date de l’Hégire (26 juillet, 622 apr. J.-C. dans le calendrier grégorien). Étant donné que l’année musulmane se base sur la lune et n’a que 354 jours, son premier jour varie énormément par rapport au calendrier occidental» (Encyclopedia Americana). Le Nouvel An vietnamien, le Tet, tombe entre le 21 janvier et le 19 février. «Le Nouvel An juif, un jour solennel appelé Rosh Ha-Shannah, est célébré pendant le mois de septembre ou tôt en octobre. Les hindous de différentes parties de l’Inde le célèbrent à des dates variées» (World Book, 2001).

Voilà ce qui arrive quand les gens veulent se fier à leur propre jugement plutôt que de faire confiance à Celui qui a conçu notre univers et tout ce qu’il contient.

L’esprit qui se cache derrière le jour du Poisson d’avril est totalement à l’opposé de la façon de vivre d’un chrétien. Christ n’a pas seulement dit: «celui qui lui dira: insensé! [fou] mérite d’être puni par le feu de la géhenne», mais Il a aussi dit «Tu aimeras ton prochain comme toi-même» (Matth 22:39). Christ a approfondi davantage ce principe dans Matthieu 7:12: «Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes». C’est ce qu’on appelle communément «la Règle d’or». Elle établit la norme de ce que devrait être notre conduite envers les autres, c’est-à-dire, traiter les autres comme nous voudrions l’être.

De toute évidence, les farces du Poisson d’avril ne sont pas basées sur l’amour des autres. Des tours comme ceux-ci, même s’ils sont innocents et inoffensifs sur le plan physique, ont pour but d’humilier et d’embarrasser les autres. La folie est un péché. Les chrétiens ne doivent pas s’y adonner. Ils doivent au contraire s’éloigner de toute coutume, pratique et tradition païenne, et cela inclut le Poisson d’avril!

Vous pouvez lire ce que vous désirez :