Qui est le Diable?

Par David C. Pack

Qui est au juste le diable ? La Bible l’appelle le « dieu de ce siècle». D’où vient-il ? Dieu l’a-t-il créé tel qu’il est aujourd’hui ? Est-ce un ange déchu ? Voici les réponses selon la Parole de Dieu !

Le diable a suscité un grand intérêt depuis des millénaires. On l’a représenté comme un fantôme, un croque-mitaine, un revenant, ou encore, un homme charmeur à l’air diabolique, habillé tout de rouge, avec des cornes et portant une fourche. On l’a même présenté sous l’épithète nébuleuse de « génie du mal », ou comme étant la cause de toute la méchanceté des êtres humains.

Plusieurs personnes sont familières avec l’expression anglaise « the devil made me do it ». Bien que ces descriptions soient communes, elles sont toutes fausses ! Même amalgamées, elles sous-estimeraient malgré tout la réalité de ce formidable esprit déchu.

Plusieurs chrétiens fervents prononcent de longs et puissants sermons à propos de ce « diable méchant ». Les groupes plus émotifs iront jusqu’à dire à leurs fidèles, dans leurs croisades : « Ce soir , nous allons vaincre le diable ». Et une majorité de personnes présentes à ces réunions les quittent persuadées que c’est ce qu’ils ont fait.

Elles se trompent ! Elles n’ont, en fait, qu’éprouvé un sentiment temporaire de satisfaction personnelle. Malheureusement, le diable aussi quitte ces réunions plus que satisfait de ce qu’il a vu et provoqué.

Il n’y a qu’un nombre restreint de personnes qui sachent vraiment qui est le diable. Cette brochure lève le voile de mystère, de confusion, d’ignorance, de mythologie, de superstition et d’erreur qui couvre la vérité sur son origine et son identité.

La fascination croissante au sujet du diable

Aujourd’hui, il est pratiquement impossible de regarder autour de soi sans tomber sur quelque référence à propos du diable ou des démons. Arrêtez-vous quelques moments pour réfléchir à la fréquence avec laquelle une telle chose se produit.

Allumez la télévision. Allez au cinéma. Entrez dans une librairie. Jusqu’à quel point le sujet du diable, des démons, des anges ou, en général, du monde des esprits est-il mentionné ? Il existe des séries télévisées entières qui portent sur ce sujet et il y en a de nouvelles à chaque saison. Il y a maintenant bien des années que les films ont fait du diable un de leur sujet favori. Mais, de nos jours, ces films apparaissent plus fréquemment et ils sont de plus en plus curieux, bizarres, étranges, macabres et terrifiants qu’ils ne l’étaient auparavant.

Il n’y a qu’à songer au phénomène « Harry Potter ». Certains auteurs écrivent exclusivement à propos du monde des esprits, incorporant souvent dans l’intrigue une fausse compréhension des prophéties. Et des légions de fans achètent leurs livres.

De plus le satanisme et la sorcellerie se pratiquent maintenant d’une façon plus ouverte que jamais.

Des millions de personnes dépensent des sommes colossales en téléphonant à des diseuses de bonne aventure, en se faisant lire les lignes de la main, en consultant des astrologues, des sorcières, des enchanteurs, ou en faisant appel aux médiums ou à la lecture d’une boule de cristal; tout cela dans le but de connaître ce que le futur leur réserve.

Le diable est un produit de haute consommation…et les gens achètent plus que jamais.

Confusion inutile.

La Bible est le fondement de toute connaissance. Nous disons souvent : « Enlevez la poussière qui couvre votre Bible. Étudiez-la soigneusement et constatez que la vraie vérité s’est toujours trouvée inscrite dans ses pages. Ne nous croyez pas sur parole. Mais croyez-y plutôt parce que vous en aurez trouvé la preuve dans votre propre Bible ».

La Bible contient les réponses à toutes les grandes questions de la vie. Sa vérité pure et simple n’est pas enseignée dans les églises de ce monde. Depuis leur tendre jeunesse les gens croient qu’on leur a enseigné ce qui se trouvait dans la Parole de Dieu. Or ce que cette Parole dit à propos de l’origine de Satan, le diable, va vous surprendre. Laissez-la vous en faire la révélation selon ses propres mots.

Paul a écrit : « Mais examinez (prouvez) toutes choses; retenez ce qui est bon » (I Thessaloniciens 5 :21); et, « afin que vous discerniez (prouviez) quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait » (Romains 12 :2).

Nous allons examiner les différents versets qui expliquent l’origine de Satan et qui il est. Pour comprendre, nous devons d’abord mettre de côté nos propres idées préconçues et accepter seulement ce qui peut être prouvé par la Bible.

Quelle est l’origine de Satan ?

Le diable existe et il est bel et bien vivant. La Bible l’appelle le « dieu de ce siècle» (II Corinthiens 4 :4). Apocalypse 12 :9 affirme qu’il « séduit toute la Terre ». Ceci implique nécessairement qu’il a aussi caché la vérité à propos de sa véritable identité. Depuis quand est-il appelé le diable ? A-t-il toujours été ce prince des ténèbres, méchant, meurtrier, menteur et destructeur ? A-t-il vraiment été créé ainsi ?

Non, il ne le fut pas.

Voyons ce qu’en dit la Bible. Elle décrit Satan à travers plusieurs passages qui nous permettent d’obtenir une vue d’ensemble du personnage. La présente brochure a pour but premier d’étudier les passages expliquant l’origine du diable. (Notre brochure,« Un monde en captivité », étudie plus en profondeur les passages au sujet de son rôle, de ses stratégies et de ses astuces. Demandez-nous cette brochure gratuite qui complète celle-ci afin de comprendre pleinement la façon dont il opère.)

Au tout début, Dieu avait créé trois archanges : Lucifer (qui devint Satan), Michel et Gabriel. Chacun dirigeait un tiers des anges qui avaient été créés par centaines de millions (Apocalypse 5 :11). Lucifer, et le tiers des anges sous sa gouverne était responsable du monde pré-adamique. Avec leur complicité, il se rebella contre le Gouvernement de Dieu. De nos jours, il règne en tant que « dieu de ce siècle » à la tête de ces anges déchus, appelés démons,

Genèse 1

Genèse 1 :1 dit : « Au commencement, Dieu créa les cieux et la Terre ». C’est le point de départ de notre étude.

Le livre de Job décrit le moment où Dieu a créé le monde. Dieu pose à Job une série de questions : « Où étais-tu quand je fondais la Terre ? Dis le, si tu as de l’intelligence. Qui en a fixé les dimensions, le sais-tu ? Ou qui a étendu sur elle le cordeau ? Alors que les étoiles du matin éclataient en chants d’allégresse, et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ? », (Job 38 :4-5,7). Ces « étoiles » étaient des anges (Apocalypse 12 :4) et sont décrits en tant que « fils de Dieu ». Les véritables étoiles du firmament ne chantent pas. Veuillez remarquer qu’il est dit que « tous poussaient des cris de joie et chantaient. » Au moment de la création dans Genèse 1 :1, il n’y avait pas encore de démons.

Ce passage nous indique que la Terre fut créée belle et parfaite au tout début. Il y avait beaucoup de joie et de nombreux chants. Lisez maintenant Genèse 1 :2.

Ce verset est mal traduit et ne rend pas le sens original hébreux. La version Segond de la Bible dit : « La terre était informe et vide ». Trois mots clés hébreux sont ici mal traduits, voilant, et en fait, cachant le véritable sens de ce verset.

Le mot traduit par « était » est hayah. Dans Genèse 2 :7, il est traduit correctement par « devint », et dans Genèse 9 :15 par « devient ».

Les mots traduits « informe et vide » sont tohu et bohu. Correctement traduits, ils signifient « chaotique », « dans la confusion », « informe » et « destruction ». En résumé, une Terre créée dans la perfection (verset 1), « devint chaotique et informe », (verset 2). Tohu et bohu sont traduits de façon identique dans Jérémie 4 :23 et Ésaïe 34 :11 qui les traduisent par « désolation et destruction ».

Remarquez maintenant Ésaïe 45 :18, qui illustre comment Dieu N’A PAS créé la Terre : « Car ainsi parle l’Éternel, le Créateur des cieux, le seul Dieu, qui a formé la Terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, qui l’a créée pour qu’elle ne fût pas déserte, [tohu, signifiant informe, vide] qui l’a formée pour qu’elle fût habitée ». Il est clair que la Terre devint chaotique après que Dieu l’eut créée, soit entre les événements de Genèse 1 :1 et 1 :2. Le dernier verset décrit la recréation de la Terre il y a six mille ans de cela. Le verset 1 décrit la création originale de tout l’univers qui, selon les scientifiques, eut lieu aussi loin que dix-sept milliards d’années.

Le psaume 104 :30 dit de Dieu « Et tu renouvelles la face de la Terre ». Les sept jours de la semaine de la création est le moment où Dieu a renouvelé une Terre endommagée, brisée et alors couverte complètement par l’eau, (Genèse 1 :2). Nous verrons que ceci a été causé par le diable. Le passage dans Actes 3 :19-21 révèle que ce n’est que le retour du Christ qui amènera le « rétablissement [restauration] de toutes choses ».

Maintenant que nous savons ce qui est arrivé, demandons-nous : comment cela a-t-il pu se produire ? Comment la Terre d’abord dans une condition idyllique et parfaite lors de la création a-t-elle pu être détruite et devenir chaotique, dans la confusion, et vide ? Puisque Dieu n’est pas l’auteur du désordre, (I Corinthiens 14 :33), nous pouvons conclure qu’Il n’est pas Celui qui a détruit la Terre. Alors qui ou quoi en a été la cause ?

Ésaïe 14.

Lorsque l’on veut savoir ce que la Bible enseigne sur un sujet en particulier, on doit d’abord rassembler la totalité des points pertinents à celui-ci. Gardant cela à l’esprit, lisons ce qu’elle dit à propos de Lucifer après qu’il fut devenu Satan.

Ésaïe 14 :12-15 raconte une histoire remarquable qui renferme plusieurs indices sur la provenance de Lucifer, sur ce qu’il faisait et sur ce qui lui est arrivé. Lisez attentivement en portant une attention spéciale sur certaines phrases clés. « Te voilà tombé du ciel, astre brillant (heylel, en hébreux = Lucifer), fils de l’aurore ! Tu es abattu à terre, toi, le vainqueur des nations ! Tu disais en ton coeur : Je monterai au ciel, j’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, à l’extrémité du septentrion; je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut. Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse ».

Il est évident que celui qui est appelé « Lucifer » n’est pas un homme. Les choses qu’il a accomplies sont d’une impossibilité totale pour tout être humain. Il n’y a que le diable qui puisse être le « vainqueur des nations » ou qui aurait pu dire : « Je monterai au ciel ». Ce n’est certainement pas d’un homme dont on dira qu’il est « abattu à terre » tel qu’écrit ici. Finalement, il n’y a aucun homme qui possède un trône pouvant être mis « au-dessus des étoiles de Dieu ».

Dieu habite dans la partie nord du ciel, « à l’extrémité du septentrion ». Job jette un peu de lumière sur la tentative de Lucifer pour détrôner Dieu : « Il [Dieu] étend le septentrion sur le vide, Il suspend la Terre sur le néant »,(Job 26 :7). Le « vide » du « septentrion » coïncide effectivement avec un espace anormalement vide d’étoiles comme l’ont fait remarqué les astronomes. Il n’y a aucun doute que Satan ait attaqué Dieu dans cette direction lorsqu’il a tenté de quitter son propre trône pour renverser celui de Dieu situé « à l’extrémité du septentrion ». C’est ce que la Bible révèle.

Ézéchiel 28

Ézéchiel 28 :12-17, tout en faisant un parallèle avec Ésaïe 14, renforce ce dernier et doit également être étudié. Ce compte rendu décrit ce que certains érudits affirment être le roi humain de Tyr. Une lecture attentive montre qu’en plus d’être ridicule, cela est impossible,.

Ce verset parle de quelqu’un qui « mettait le sceau à la perfection, était plein de sagesse, parfait en beauté » et qui avait été en « Eden, le jardin de Dieu ». Il n’y a aucun humain qui ait été parfait, et, en ce qui concerne le jardin d’Éden, le diable qui séduisit Ève y était sous la forme d’un serpent. Le verset 13 stipule : « tu fus créé ». Satan est un être qui a été créé. Le verset 14 l’appelle le « chérubin protecteur, aux ailes déployées ». (Exode 25 :17-20 décrit les deux chérubins restés fidèles qui « couvrent » de leurs ailes le trône de Dieu dans le tabernacle de l’Ancien Testament. Leurs ailes couvrent le « propitiatoire ».) Il n’y a aucun roi humain qui réponde à cette description.

La dernière partie d’Ézéchiel 28 :14 stipule que ce « roi » était sur « la sainte montagne de Dieu » et qu’il « marchait au milieu des pierres étincelantes ». Ceci décrit l’environnement immédiat autour du trône de Dieu. Le verset 15 mentionne que « l’iniquité [transgression de la Loi] a été trouvée » en lui et le verset 16 dit qu’il « a péché ».

Le verset 16 dit également que ce chérubin a été « précipité…hors du ciel » que Dieu le fait « disparaître.. du ciel ». Le verset 17 dit que son coeur « s’est élevé à cause de sa beauté » et que sa « sagesse a été corrompue par son éclat ». Ce verset se termine par Dieu qui le jette à terre « pour le donner en spectacle aux rois ».

Lucifer était un être de lumière, un « ange de lumière », tout comme ses « ministres », (II Corinthiens 11 :13-15). Le mot Lucifer signifie « porteur de lumière ». Cet être brillant, sage et parfait, avait par le passé apporté la lumière à tous ceux qui l’entouraient. Mais il s’est rebellé et il a péché, devenant ainsi le prince des ténèbres. Sa rébellion en a fait quelqu’un de tordu et de perverti. Bien qu’il possède une grande intelligence, il est devenu littéralement un ange déchu et dément incapable de distinguer le bien du mal.

La Bête et le faux prophète.

Que s’est -il passé lorsque Satan a été jeté sur la Terre ? Pour le savoir, il est nécessaire, avant de continuer, de fournir des informations additionnelles à propos de certaines prophéties qui n’ont pas encore été réalisées.

Deux individus, appelés la « Bête et le faux Prophète », dirigeront le grand système politico-religieux de la fin des temps décrit dans Apocalypse 17 et 18. Ce système sera écrasé et remplacé par Christ lors de Son retour. Apocalypse 16 :13-14 dit que les démons auront le pouvoir d’accomplir des prodiges par l’intermédiaire de ce système. La Bête représentant ce système sera un personnage important qui dominera le monde.

En plus, le dernier et grand faux Prophète induira le monde à adorer la Bête en tant que Dieu, (Apocalypse 16 :2, 19 :20). Cette séduction sera tellement forte, tellement étendue, qu’elle trompera éventuellement toute l’humanité au point de la conduire à combattre le Christ lorsqu’Il viendra, (Apocalypse 16 :9, 13-16; 17 :13-14).

Prenez note de II Thessaloniciens 2 :3-4, 8. Le verset trois parle de « l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même DIEU ». Le faux prophète aussi déclarera qu’il est Dieu.

Comparez ceci avec Ézéchiel 28 :2 et la référence au prince de Tyr, un homme. Ézéchiel écrit que ce prince dit : « Je suis Dieu, je suis assis sur le siège de Dieu ». II_Thessaloniciens 2 :8 décrit cet homme du péché comme « l’impie » qui sera identifié pour ce qu’il est lorsque Christ le détruira en même temps que la Bête, en les jetant dans l’étang de feu, lors de Son retour, (Apocalypse 19 :20). Ésaïe 14 :4 réfère au faux prophète en tant que roi de Babylone. C’est le même homme que le prince de Tyr.

Si nous poursuivons dans II_Thessaloniciens 2, le verset 9 fait une révélation étonnante à propos du faux prophète. Il dit que son apparition se fera « par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers ». Le verset 10 mentionne qu’il est capable de séduire toute personne qui n’a pas « reçu l’amour de la vérité ». Le verset 11 dit que Dieu enverra une « puissance d’égarement », à tous ceux qui croient volontiers ses mensonges.

Le chef de ce grand système mensonger sera possédé directement par le diable. Ceci procurera au faux Prophète un formidable pouvoir de séduction et la possibilité de faire des miracles. Satan, ayant toujours voulu remplacer Dieu, parlera par l’intermédiaire de ce chef religieux humain et déclarera au monde entier qu’en réalité, il est DIEU ! Cet avertissement de la Bible est sans équivoque. Les miracles qu’il accomplira tromperont la grande majorité des gens.

Vous laisserez-vous séduire lorsque ces événements se produiront, comme l’affirme avec certitude la prophétie ? (Demandez notre brochure « Qui ou qu’est-ce que la Bête de l’Apocalypse ? », afin d’en apprendre davantage à propos de ce dernier leader mondial).

Jeté sur la Terre avec tous ses démons.

Le douzième chapitre de l’Apocalypse raconte que Satan et ses démons furent « précipités sur la Terre », (verset 9, 13). En fait ce texte est une insertion au milieu du livre de l’Apocalypse. Il fait un bref résumé de l’histoire de l’Église du Nouveau Testament.

Les versets 3 et 4 décrivent Satan en tant qu’un « dragon » qui « entraînait le tiers des étoiles du ciel » et les « jetait sur la Terre ». Rappelez-vous que ces « étoiles » représentent le tiers des anges qui étaient sous l’autorité de Satan avant qu’il ne se rebelle.

II_Pierre 2 :4 offre un autre indice au sujet de cette « chute » de Satan et des anges qu’il « entraîna » avec lui. Remarquez « … Dieu n’a pas épargné les anges qui ont péché, [Satan ne fut pas le seul à pécher] mais s’Il les a précipités dans les abîmes [le mot grec ici est tartaros et signifie soit prison ou lieu de détention ] de ténèbres ». Ceci démontre qu’un grand nombre d’autres esprits ont été mis dans cette sombre prison par Dieu avec le « prince des ténèbres ».

Apocalypse 12 :7-9 décrit plus en détails le moment où Satan et ses démons sont jetés sur la Terre pour la dernière fois sans plus aucun accès au ciel. Les versets 12 à 14 montrent que la réaction du diable est une grande colère et une grande fureur. Cette terrible époque surviendra dans le monde dans un avenir rapproché.

Le sort de Satan.

Qu’adviendra-t-il du diable après le retour du Christ ? Sera-t-il libre de se promener sur la Terre en continuant de « séduire » (Apocalypse 12 :9) et à « vaincre » les nations,(Ésaïe 14 :12) ? Sera-t-il encore le « dieu de ce siècle » (II Corinthiens 4 :4), et le demeurera-t-il à jamais ? Quel sera son sort ultime ?

Apocalypse 20 décrit le moment où le Christ instaure un règne de mille ans (verset 4) et écrit le « dernier chapitre » de l’histoire de Satan. Le verset 2 affirme qu’un ange (verset 1) le lie pour « mille ans » en « le jetant dans l’abîme » où il est « enfermé ». Cet ange scelle alors « l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduis[e] plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans [soient] accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps ».

Paul a mentionné ce temps où Satan sera lié lorsqu’il a dit : « Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds », (Romains 16 :20). Ceci constitue la grande promesse de Dieu faite à tous les véritables chrétiens et à toute l’humanité parce que Satan a persécuté les uns et séduit les autres pendant des milliers d’années.

L’apôtre Jude dit que Satan et ses démons seront jetés hors de l’univers dans un endroit que la Bible décrit comme sans lumière. Jude 13 compare ces êtres misérables à des « des astres errants, auxquels l’obscurité des ténèbres est réservée pour l’éternité ». Le prince des ténèbres et ses anges subiront le sort qu’ils méritent, celui qui est la conséquence de leurs actes. Celui qui avait un jour été le « porteur de lumière » a choisi les ténèbres. Dieu le placera donc dans la noirceur totale pour l’éternité.

Votre merveilleux potentiel.

Hébreux 2 :5 dit que la Terre est « soumise aux [bons] anges » pour l’instant mais mentionne clairement que ces anges ne continueront pas à régner dans le « monde à venir ».

D’autres versets dans ce chapitre décrivent ce qui arrivera quand les anges déchus, qui gouvernent le monde actuel, auront été remplacés : « Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme, pour que tu prennes soin de lui ? Tu l’as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur, tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n’a rien laissé qui ne Lui fût soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses Lui soient soumises », (versets 6 à 8).

En parlant du Christ, les versets 9 et 10 continuent : « Mais Celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur à cause de la mort qu’Il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, Il souffrît la mort pour tous. Il convenait, en effet, […], et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut ».

Comprenez-vous ? Avez-vous saisi ce qui vient d’être dit ? Ces versets renferment le potentiel renversant qui nous attend, vous et moi. Les chrétiens sont appelés à hériter de « toutes choses » et à être couronnés de « gloire et d’honneur » tout cela nous est offert par l’appel de Dieu et le sacrifice de Christ, le « Prince de leur salut ».

Il ne peut y avoir de malentendu en ce qui concerne la signification de « toutes choses ». Rien (verste 8) ne sera exclu de cet héritage. (Demandez nos brochures gratuites, Quelle sera votre récompense dans la prochaine vie ?, Qu’est-ce que le Royaume de Dieu ? et Qu’est-ce au juste que le salut ? afin d’en apprendre davantage au sujet du merveilleux potentiel qui attend tous les véritables saints de Dieu).

Dans Matthieu 4 :9, Satan a offert au Christ le pouvoir sur « toutes choses » « s’Il se prosternait et l’adorait ». Ce sont les chrétiens qui recevront « toutes [ces] choses » mais à la seule condition d’adorer le vrai Dieu.

Le diable au grand jour.

Herbert W. Armstrong concluait sa brochure intitulée « Dieu a-t-il créé le diable ? » comme suit : « L’Éternel avait placé le grand chérubin Lucifer sur notre planète pour qu’il y administre le Gouvernement de Dieu, mais Lucifer refusa de respecter les ordres du Créateur. Il voulait remplacer le Gouvernement de Dieu par un gouvernement à lui. Et c’est ainsi qu’il se disqualifia ».

« L’Éternel donna à Adam l’occasion de remplacer Satan le diable. Lorsque le moment arriva de choisir, de voir si Adam vaincrait, s’il obéirait à Dieu, il échoua. Il obéit plutôt au diable, et devint, en quelque sorte, sa propriété à partir de ce moment, et toute la race humaine a suivi le courant par la suite. »

« Quatre mille ans plus tard vint Jésus-Christ. Il livra à Satan un combat spirituel sans merci et résista à la tentation. Il refusa d’obéir au diable. Il cita correctement les Écritures et obéit à Dieu.

En fin de compte, Il se tourna vers le diable, et lui donna cet ordre ; — Retire-toi Satan ! et Satan lui obéit.

À partir de ce moment, le successeur de Satan S’est qualifié pour gouverner la Terre. Toutefois Jésus est monté au ciel il y a 1900 ans. Il doit revenir bientôt et, quand Il reviendra, le diable sera destitué. Le Christ règnera alors ici-bas. Les lois divines seront rétablies. L’ordre et la paix s’installeront enfin.

Dieu n’a pas créé le diable. Il a créé un chérubin, Lucifer, qui était intègre dans ses voies. Mais, libre de choisir, il décida de se transformer en adversaire en se rebellant contre le Gouvernement de Dieu ».

040728
D

Autres Brochures