Dieu entend-Il les prières des pécheurs ?

Pour bien comprendre la réponse, on doit d’abord comprendre que tous ont péché et ont été coupés de Dieu. Cela est expliqué dans Romains 3 :23 et 5 :21 : « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » et « … comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur ».

Le prophète Ésaïe a écrit : « Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter », (59 :2). La Bible révèle clairement que Dieu Se cache des pécheurs — Il Se détourne d’eux. L’apôtre Jean confirme cela par ce qui suit : « Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, c’est celui-là qu’il exauce », (9 :31).

Nous lisons également que Dieu n’a pas de communion avec les pécheurs : « Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité », (II Cor 6 :14). Jean explique : « Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité », (I Jn 1 :6).

Alors, si tous ont péché, et Dieu n’a pas de communion avec les pécheurs, et ne les regarde même pas, comment les êtres humains peuvent-ils s’approcher de Dieu et apprendre la justice ? Existe-t-il une façon pour nous de chercher Dieu ?

Ésaïe a écrit : « Cherchez [i.e. tous les pécheurs] l’Eternel pendant qu’il se trouve; invoquez-le, tandis qu’il est près. Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées; qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner », (55 :6-7).

Voici comment nous pouvons chercher et approcher Dieu. En nous humiliant et en oubliant nos voies pécheresses et en Lui obéissant ! Lorsque qu’une personne a appris la vérité, s’est repentie de ses péchés, a été baptisée et a reçu le Saint-Esprit, Dieu ne la considère plus comme un pécheur. I Jean 3 :22 nous dit : « Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable ».

050101
P173